Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Responsable de formation (DURF)

Active

N° de fiche
RNCP36215
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 333t : Education et transfert de connaissances
Formacode(s) :
  • 44517 : Conception action formation
  • 44539 : Évaluation formation
Date d’échéance de l’enregistrement : 25-02-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNIVERSITE TOULOUSE II 19311383400017 Université Toulouse Jean Jaurès https://www.univ-tlse2.fr/#m557437052081034
AVIGNON UNIVERSITE 19840685200204 - -
UNIVERSITE TOULOUSE II 19311383400017 - -
UNIVERSITE DE LORRAINE 13001550600012 - -
Objectifs et contexte de la certification :

La certification, créée en 1983 pour répondre à un besoin de certification de ce métier émergent, a profondément évolué pour permettre, désormais, aux responsables de formation de relever les défis du domaine de la formation et de ses récentes transformations.

Dans ce contexte, les besoins du marché de l’emploi en termes de recrutements sont importants : début 2021, l’APEC affichait 23 988 offres d’emploi salariées sur ce métier.

La certification confère une légitimité vis-à-vis des employeurs en attestant de la capacité à exercer le métier dans des contexte professionnels variés : en entreprises (dans des services formation de différents secteurs d’activités), dans le secteur public et les collectivités locales ou territoriales, dans les organismes de formation (publics, parapublics, privés, associatifs), en OPCO ou en cabinet de consultants.

Quels que soient leurs secteurs d’exercice professionnel, il s’agit, pour les responsables de formation, d’une part, d’accompagner l’accélération de l’évolution des métiers et d’anticiper les transformations de leur secteur d’activité (dont la digitalisation de la formation). Et il s’agit, d’autre part, de développer leurs activités d’ingénierie : ingénierie de parcours, de formation, de certification, de formation à distance et d’ingénierie financière.

Le taux d'insertion global moyen à 6 mois de 72% témoigne de ces besoins d’emploi et de l’utilité de cette certification.

Activités visées :

Conception de l’ingénierie des parcours et des compétences (pour la formation et la certification) incluant la conception de parcours et de dispositifs (modularisation, blocs de compétences…), le conseil et l’accompagnement des publics dans leurs évolutions professionnelles.

Développement de dispositifs et d’action de formation incluant l’analyse des besoins de formation et/ou de certification en lien avec la GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences) et/ou la GTEC (Gestion Territoriale des Emplois et Compétences), l’ingénierie de formation et de professionnalisation, la formalisation de publication ou réponses à des cahiers des charges, appels à projets, appels d’offres ainsi que l’analyse des activités conduites dans une ambition d’amélioration continue.

Pilotage de dispositifs de formation et/ou de développement des compétences incluant la mise en œuvre opérationnelle de dispositifs mixtes et innovants, le pilotage administratif, organisationnel et budgétaire, le management des équipes et des réseaux professionnels, ainsi que la promotion de l’activité (marketing, communication).

Élaboration des processus d’évaluation et d’amélioration continue incluant la négociation, la conception et/ou la mise en œuvre des dispositifs d’évaluation et de qualité ainsi que la valorisation des résultats.

Analyse des activités et du positionnement professionnel incluant la veille professionnelle, l’analyse de l’expérience et des activités conduites, la mise en œuvre de techniques de recueil et d’analyse de données, l’élaboration de stratégies professionnelles. 

Compétences attestées :

Mettre en œuvre des dispositifs d’analyse des expériences et activités des publics en mobilisant les ressources et outils pédagogiques adaptés afin de permettre la reconnaissance et la valorisation de leurs compétences.

Concevoir des parcours de formation, professionnalisation, intégration, mobilité et d’insertion socioprofessionnelles avec les acteurs concernés (public, encadrement, financeurs) en vue de faciliter les évolutions professionnelles en prenant en compte les situations de handicap.

Accompagner les publics dans la réalisation de leurs parcours par la mobilisation de ressources et outils spécifiques (financiers, organisationnels et pédagogiques) afin de réaliser les orientations choisies (accès à l’emploi et/ou à la formation, transitions professionnelles) en prenant en compte les situations de handicap.

Concevoir des parcours de certification, professionnalisation, intégrations, mobilités et d’insertion socioprofessionnelles avec les acteurs concernés (public, encadrement, financeurs, organismes certificateurs) en vue de faciliter les évolutions professionnelles.

Concevoir des dispositifs modulaires au moyen de l’ingénierie de compétences et de certification (blocs de compétences, dispositifs hybrides) afin de permettre au public de construire des parcours personnalisés.

Qualifier les besoins de formation à partir de l’analyse du secteur d’activité, de l’organisation, de la culture interne de l’entreprise ainsi que de ses orientations stratégiques en matière de GPEC ou GTEC en vue d’élaborer un projet de formation ou de professionnalisation.

Élaborer des orientations de formation à partir des analyses de besoins en vue de définir des plans de développement des compétences.

Concevoir l’ingénierie de formation et de dispositifs de professionnalisation dans une démarche de co-construction avec les acteurs impliqués (encadrement, bénéficiaires, financeurs…) en vue d’élaborer une réponse adaptée.

Rédiger des propositions en respectant les formats attendus en vue de concourir à des appels d’offres et de satisfaire aux démarches de certification et/ou de labellisation concernées.

Conduire des analyses réflexives sur les évolutions des activités en organisant des retours d’expériences et en animant des groupes de supervision ou d’analyse des pratiques professionnelles, afin de développer les compétences collectives et les réseaux professionnels.

Élaborer une stratégie de veille, en organisant la constitution de fonds documentaires et en partageant avec ses partenaires et équipes les informations issues de la veille pour suivre l’évolution de son environnement professionnel et de son activité

Conduire un projet de formation en mobilisant les partenaires, internes et externes et en assurant le montage juridique, financier et organisationnel pour en garantir la soutenabilité.

Mettre en œuvre le dispositif adapté, en choisissant l’ingénierie de formation notamment les modalités (en présentiel, distanciel, hybride, FEST) pour répondre aux besoins de et en formation.

Accompagner le développement professionnel de ses collaborateurs en proposant des formations et certifications actualisées afin de développer et renforcer les compétences individuelles et collectives.

Manager une équipe pluridisciplinaire en développant des pratiques coopératives dans le respect du droit du travail et des processus administratifs et juridiques, pour créer une dynamique partenariale.

Gérer un budget, en utilisant les outils ad hoc et en appliquant les obligations comptables, pour répondre à la stratégie économique de la structure.

Élaborer des stratégies de financement et de cofinancement en mettant en œuvre des démarches commerciales pour développer l’activité de la structure.

Définir des stratégies marketing et commerciale en fixant des objectifs organisationnels et en s’appuyant sur les ressources internes (communication, prospection) afin de participer au développement de la structure.

Opérationnaliser la politique de communication, en pilotant une stratégie de communication directe et digitale, pour référencer et valoriser l’activité, les compétences et la valeur ajoutée de sa structure.

Négocier les finalités, enjeux et modalités de l’évaluation avec les acteurs concernés en vue de la rendre faisable, réalisable et exploitable.

Mettre en œuvre des protocoles d’évaluation en définissant des processus, des indicateurs et des outils adaptés afin de rendre compte des réalisations et des évolutions possibles des actions de formation et/ou du plan de développement des compétences.

Piloter une démarche qualité en respectant les processus internes et/ou externes afin de proposer des axes d’amélioration continue (orientations stratégiques, mise en œuvre des actions et déploiement).

Valoriser les résultats issus de démarches qualité et/ou d’évaluation en s’appuyant sur les ressources internes ou externes de communication afin de promouvoir l’offre de formation.

Mettre en conformité sa structure en répondant aux critères d’homologation et de certification pour gagner en reconnaissance et en visibilité.

Mettre en œuvre un protocole de recueil et d’analyse de données en définissant les modalités opérationnelles afin d’apporter des propositions de mise en œuvre ou d’amélioration de situations professionnelles complexes.

Opérer des recherches et une veille documentaire en mobilisant les ressources du domaine professionnel (revues spécialisées, site internet spécialisé…) afin de questionner des situations professionnelles complexes.

Formaliser des analyses de situations professionnelles complexes en respectant des formats rédactionnels attendus afin de les rendre accessibles à ses interlocuteurs (commanditaires, collègues…).

Analyser son parcours professionnel (expériences, activités et compétences) à partir de méthodologies dédiées afin de le valoriser auprès de différents interlocuteurs : recruteurs, partenaires, collègues, commanditaires.

Définir son positionnement professionnel et ses ambitions professionnelles à partir de l’analyse de ses expériences, activités et compétences ainsi que des opportunités professionnelles afin de s’engager dans une démarche de sécurisation de son propre parcours.

Modalités d'évaluation :

Mises en situation professionnelle - cas pratiques - Présentation orale

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36215BC01

Conception de l’ingénierie des parcours et des compétences (pour la formation et la certification)

Mettre en œuvre des dispositifs d’analyse des expériences et activités des publics en mobilisant les ressources et outils pédagogiques adaptés afin de permettre la reconnaissance et la valorisation de leurs compétences.

Concevoir des parcours de formation, professionnalisation, intégration, mobilité et d’insertion socioprofessionnelles avec les acteurs concernés (public, encadrement, financeurs) en vue de faciliter les évolutions professionnelles en prenant en compte les situations de handicap.

Accompagner les publics dans la réalisation de leurs parcours par la mobilisation de ressources et outils spécifiques (financiers, organisationnels et pédagogiques) afin de réaliser les orientations choisies (accès à l’emploi et/ou à la formation, transitions professionnelles) en prenant en compte les situations de handicap.

Concevoir des parcours de certification, professionnalisation, intégrations, mobilités et d’insertion socioprofessionnelles avec les acteurs concernés (public, encadrement, financeurs, organismes certificateurs) en vue de faciliter les évolutions professionnelles.

Concevoir des dispositifs modulaires au moyen de l’ingénierie de compétences et de certification (blocs de compétences, dispositifs hybrides) afin de permettre au public de construire des parcours personnalisés.

Mise en situation professionnelle à partir d’une situation réelle choisie par le candidat

RNCP36215BC02

Développement de dispositifs et d’action de formation

Qualifier les besoins de formation à partir de l’analyse du secteur d’activité, de l’organisation, de la culture interne de l’entreprise ainsi que de ses orientations stratégiques en matière de GPEC ou GTEC en vue d’élaborer un projet de formation ou de professionnalisation.

Élaborer des orientations de formation à partir des analyses de besoins en vue de définir des plans de développement des compétences.

Concevoir l’ingénierie de formation et de dispositifs de professionnalisation dans une démarche de co-construction avec les acteurs impliqués (encadrement, bénéficiaires, financeurs…) en vue d’élaborer une réponse adaptée.

Rédiger des propositions en respectant les formats attendus en vue de concourir à des appels d’offres et de satisfaire aux démarches de certification et/ou de labellisation concernées.

Conduire des analyses réflexives sur les évolutions des activités en organisant des retours d’expériences et en animant des groupes de supervision ou d’analyse des pratiques professionnelles, afin de développer les compétences collectives et les réseaux professionnels.

Cas pratique en 2 écrits

RNCP36215BC03

Pilotage de dispositifs de formation et/ou de développement des compétences

Élaborer une stratégie de veille, en organisant la constitution de fonds documentaires et en partageant avec ses partenaires et équipes les informations issues de la veille pour suivre l’évolution de son environnement professionnel et de son activité

Conduire un projet de formation en mobilisant les partenaires, internes et externes et en assurant le montage juridique, financier et organisationnel pour en garantir la soutenabilité.

Mettre en œuvre le dispositif adapté, en choisissant l’ingénierie de formation notamment les modalités (en présentiel, distanciel, hybride, FEST) pour répondre aux besoins de et en formation.

Accompagner le développement professionnel de ses collaborateurs en proposant des formations et certifications actualisées afin de développer et renforcer les compétences individuelles et collectives.

Manager une équipe pluridisciplinaire en développant des pratiques coopératives dans le respect du droit du travail et des processus administratifs et juridiques, pour créer une dynamique partenariale.

Gérer un budget, en utilisant les outils ad hoc et en appliquant les obligations comptables, pour répondre à la stratégie économique de la structure.

Élaborer des stratégies de financement et de cofinancement en mettant en œuvre des démarches commerciales pour développer l’activité de la structure.

Définir des stratégies marketing et commerciale en fixant des objectifs organisationnels et en s’appuyant sur les ressources internes (communication, prospection) afin de participer au développement de la structure.

Opérationnaliser la politique de communication, en pilotant une stratégie de communication directe et digitale, pour référencer et valoriser l’activité, les compétences et la valeur ajoutée de sa structure.

Cas pratique : production écrite d’un projet de pilotage d’un dispositif de formation, de professionnalisation ou d’insertion socioprofessionnelle

RNCP36215BC04

Élaboration des processus d’évaluation et d’amélioration continue

Négocier les finalités, enjeux et modalités de l’évaluation avec les acteurs concernés en vue de la rendre faisable, réalisable et exploitable.

Mettre en œuvre des protocoles d’évaluation en définissant des processus, des indicateurs et des outils adaptés afin de rendre compte des réalisations et des évolutions possibles des actions de formation et/ou du plan de développement des compétences.

Piloter une démarche qualité en respectant les processus internes et/ou externes afin de proposer des axes d’amélioration continue (orientations stratégiques, mise en œuvre des actions et déploiement).

Valoriser les résultats issus de démarches qualité et/ou d’évaluation en s’appuyant sur les ressources internes ou externes de communication afin de promouvoir l’offre de formation.

Mettre en conformité sa structure en répondant aux critères d’homologation et de certification pour gagner en reconnaissance et en visibilité.

Cas pratique : production écrite d’une proposition d’amélioration d’un dispositif d’évaluation existant.

RNCP36215BC05

Analyse des activités et du positionnement professionnel

Mettre en œuvre un protocole de recueil et d’analyse de données en définissant les modalités opérationnelles afin d’apporter des propositions de mise en œuvre ou d’amélioration de situations professionnelles complexes.

Opérer des recherches et une veille documentaire en mobilisant les ressources du domaine professionnel (revues spécialisées, site internet spécialisé…) afin de questionner des situations professionnelles complexes.

Formaliser des analyses de situations professionnelles complexes en respectant des formats rédactionnels attendus afin de les rendre accessibles à ses interlocuteurs (commanditaires, collègues…).

Analyser son parcours professionnel (expériences, activités et compétences) à partir de méthodologies dédiées afin de le valoriser auprès de différents interlocuteurs : recruteurs, partenaires, collègues, commanditaires.

Définir son positionnement professionnel et ses ambitions professionnelles à partir de l’analyse de ses expériences, activités et compétences ainsi que des opportunités professionnelles afin de s’engager dans une démarche de sécurisation de son propre parcours.

Mise en situation professionnelle à partir d’une situation réelle choisie par le candidat  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L'acquisition de la certification s'effectue par la validation de tous les blocs des compétences.  

La validation des blocs de compétences permet de faire valoir ces compétences dans le cadre d’une poursuite de certification ou auprès d’un employeur.  

Secteurs d’activités :

Le responsable de formation intervient : - en entreprises : dans des services formation de différents secteurs : bâtiment, travaux publics, agro-alimentaire, chimie, luxe, téléphonie, télécommunications, métallurgie, santé, propreté, insertion et dans le secteur public : CAF, CNAV, dans les collectivités territoriales.  - dans les organismes de formation (ou universités) de certaines entreprises ou branches professionnelles disposant de leur propre structure  - en organismes de formation, qu’ils soient publics, parapublics, privés, associatifs  - en OPCO  - en cabinet de consultants     

Type d'emplois accessibles :

Responsable de formation - Responsable formation et carrières - Responsable formation et gestion des compétences - Responsable pédagogique - Conseiller en formation  

Code(s) ROME :
  • M1502 - Développement des ressources humaines
  • K2111 - Formation professionnelle
  • K2101 - Conseil en formation
  • K2102 - Coordination pédagogique
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

 Le jury se compose d’au moins 4 personnes dont 50% de professionnels externes, représentants qualifiés de professions.  

Après un parcours de formation continue X

  Le jury se compose d’au moins 4 personnes dont 50% de professionnels externes, représentants qualifiés de professions.   

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

  Le jury se compose d’au moins 4 personnes dont 50% de professionnels externes, représentants qualifiés de professions.   

En contrat de professionnalisation X

  Le jury se compose d’au moins 4 personnes dont 50% de professionnels externes, représentants qualifiés de professions.   

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
20/08/2003

Arrêté du 30 juillet 2003 publié au Journal Officiel du 20 août 2003 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
21/04/2007

Arrêté du 30 mars 2007 publié au Journal Officiel du 21 avril 2007 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 21 avril 2007, jusqu'au 21 avril 2012

-Arrêté du 18 avril 2013 publié au Journal Officiel du 28 avril 2013 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, sous l'intitulé "Responsable de formation (DUFRES)" avec effet au 21 avril 2012, jusqu'au 28 avril 2018

Arrêté du 30 juillet 2018 publié au Journal Officiel du 07 août 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour deux ans, au niveau II, sous l'intitulé "Responsable de formation (DUFRES)" avec effet du 28 avril 2018, jusqu'au 07 août 2020.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 07-08-2018
Date de décision 25-02-2022
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 25-02-2025
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2021|2020
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 17 5 89 89 -
2019 29 3 83 83 93
2018 24 2 84 84 92
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.univ-tlse2.fr/accueil/formation-insertion/du-responsable-de-formation-dufres

https://univ-avignon.fr/rechercher-une-formation/du-responsable-de-formation-durf--1316.kjsp?RH=1404583408108

http://shs-nancy.univ-lorraine.fr/node/946


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP31534 RNCP31534 - Responsable de formation (DUFRES)
RNCP16637 RNCP16637 - Responsable de formation (DUFRES)
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet