Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

DipViGrL - Chargé d’affaires internationales

Active

N° de fiche
RNCP36265
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 34254 : commerce international
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ETABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSULAIRE GRENOBLE ECOLE DE MANAGEMENT 81738914100018 Grenoble Ecole de Management https://www.grenoble-em.com/
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION 11004401300040 - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le programme Chargé d’affaires internationales se positionne comme un programme Bachelor en management de trois ans, ouverts aux étudiants français et internationaux. L’objectif est que chaque diplômé ait développé les savoirs et compétences nécessaires à son projet professionnel, ses aspirations comme avec les attentes du marché du travail et les besoins en compétences des entreprises.

Le chargé d’affaires internationales exerce son activité dans tout type d’organisations (petites et grandes), tout type de secteurs, et contribue au développement de l’activité de son entreprise à l’international. Il peut ainsi tout aussi bien occuper un poste dans une unité à l’étranger, que travailler dans un service implanté localement mais travaillant avec l’étranger.

Ses activités relèvent pour l’essentiel de la déclinaison opérationnelle de la stratégie marketing international. Il est attentif aux enjeux de cohérence entre la stratégie marketing global et ses déploiements locaux. Il maitrise les principales phases et activités opérationnelles qui y sont associées. Afin d’optimiser sa contribution au positionnement stratégique de l’entreprise et sa proactivité, il appuie son activité sur une analyse régulière de l’environnement international des affaires, y intégrant notamment une attention particulière sur les dimensions technologiques, géopolitiques et de RSE. Il interagit régulièrement avec des tiers travaillant sur d’autres sites, issus de cultures différentes. Pour cela, il s’appuie notamment sur des compétences transversales de communication interculturelles et de maitrise des outils numériques et informationnels qu’il mobilise tant dans ses activités orientées métier que celles de pilotage de projet. Bien évidemment, il maitrise l’anglais qu’il utilise couramment sans générer d’ambiguïté. Il est régulièrement en situation d’animation d’équipe en mode projet, combinant les situations de présentiel et de distanciel.

Il est en mesure, sur des sujets le nécessitant, à son initiative ou sur la demande de sa Direction, d’instruire de manière approfondie un questionnement professionnel en mobilisant un raisonnement scientifique et un état de l’art mixant ressources professionnelles et académiques.

Afin d’améliorer ses pratiques et s’intégrer au mieux dans un contexte changeant, il mobilise régulièrement la pratique réflexive afin de diagnostiquer ses acquis et identifier ses axes de progrès.

Activités visées :

Les activités visées sont les suivantes :
- Déploiement d’une pratique responsable des outils numériques dans les activités managériales et métier
- Conduite d’une étude approfondie d’une problématique professionnelle
- Développement des pratiques relationnelles, de communication et de négociation efficaces en contexte interculturel
- Développement de son identité professionnelle et de ses actions managériales par la pratique réflexive 
- Animation d’une équipe en mode projet ou fonctionnelle en présentiel et en distanciel
- Analyse de l’environnement international des affaires de l’entreprise et de son positionnement stratégique
- Déclinaison d’une stratégie marketing international en plan d’actions opérationnel

Compétences attestées :

Les compétences attestées sont les suivantes :
A1C1. Mobiliser les outils numériques et informationnels adaptés aux activités et contextes professionnels dont il a la charge afin d’optimiser les outils de l’entreprise et l’efficacité de son action, y compris dans des contextes collaboratifs et distanciels
A1C2. Utiliser les outils numériques en étant attentifs aux règles sécuritaires, aux normes et préoccupations environnementales, aux exigences légales –et parfois variables d’une nation ou d’un périmètre à un autre-, afin de contribuer à un usage responsable de l’infrastructure numérique mis à sa disposition
A1C3. Effectuer des préconisations d’usages et d’outils en s’appuyant sur des retours d’expérience et une veille sur les outils de son métier et périmètre d’activité

A2C1. Identifier la problématique professionnelle et ses enjeux pour l’organisation nécessitant une analyse approfondie afin d’effectuer un diagnostic ou d’améliorer la définition des mesures à mettre en place
A2C2. Mobiliser des ressources professionnelles et scientifiques pour proposer une première approche de l’état de l’art sur la problématique considérée afin d’optimiser l’analyse à l’aune des pratiques et connaissances établies, comme des controverses existantes
A2C3. Sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources de qualité
A2C4. Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation, en les produisant ou/et en utilisant des données existantes
A2C5. Développer une argumentation avec esprit critique, qui soit adaptée à la finalité de communication prédéterminée, et optimisée dans la mise en forme réalisée

A3C1. Mobiliser aisément les différents registres de l’expression écrite et orale de la langue d’usage de son activité professionnelle
A3C2. Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère
A3C3. Construire des supports écrits ou oraux de communication de qualité respectant les bonnes pratiques et spécificités culturelles ou de diversité, visant l’efficacité et à véhiculer une image sérieuse et professionnelle s’appuyant une orthographe et une syntaxe de qualité
A3C4. Conduire –ou participer- à des échanges visant l’assertivité en s’appuyant sur une connaissance de soi, des autres comme des techniques de négociation
A3C5. Adapter sa communication écrite et orale aux différents contextes et publics (en termes de culture, diversité,…) de telle manière à informer de façon claire ou à convaincre du bien-fondé d’une position défendue, en veillant à apporter du sens au message et à l’intervention réalisée

A4C1. Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnels en fonction d’un contexte
A4C2. Identifier les tendances métiers et compétences de son métier/périmètre d’activité afin de repérer les besoins en compétences, habiletés et comportements nécessaires
A4C3. Repérer les communautés, réseaux, les ressources spécialisées, les modalités de veille relevant du ou des domaines professionnels dont on peut se prévaloir afin de maintenir la connaissance de son champs professionnel, établir des relais d’informations et/ou de supports, opérer un suivi de sujets jugés primordiaux, voire valoriser son identité professionnelle
A4C4. Identifier ses axes de progrès et actions potentielles selon les objectifs et/ou enjeux personnels et professionnels du moment et présagés
A4C5. Pratiquer les actions de réflexivité afin d’améliorer ses inter-relations professionnelles et pratiques managériales

A5C1. Situer son rôle et celui de son équipe au sein de son organisation en repérant les principaux modes organisationnels, managériaux et culturels de telle manière à adapter son comportement, ses pratiques et choix managériaux
A5C2. Identifier la relation d’emploi et les orientations de la politique RH dans l’organisation afin d’adapter ses actions et pratiques, tout en restant vigilant aux risques et responsabilités induites, comme aux implications en termes de RSE tant v/v des collaborateurs que de la société
A5C3. Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité, tant en tant que leader ou participant, au service d’un projet
A5C4. Mobiliser les méthodes, outils et bonnes pratiques de la gestion de projet afin d’optimiser la conduite et l’atteinte des objectifs fixés que la collaboration ait lieu en physique ou distanciel

A6C1. Analyser et mener une veille régulière sur les secteurs d’activités et métiers de l’entreprise à l’échelle internationale, dans les dimensions géopolitiques, sociologiques, technologiques et réglementaires afin d’adapter d’établir des prospectives, et d’identifier des points de vigilance pour l’organisation et son activité
A6C2. Mobiliser les connaissances et méthodologies adaptées à l’analyse des composantes économiques, géopolitiques, technologiques de l’environnement externe de l’entreprise afin de fiabiliser les diagnostics et leurs rigueurs
A6C3. Actualiser régulièrement la connaissance et l’analyse de l’organisation dans laquelle on exerce son activité en termes d’orientation stratégique et de situation comptable et financière afin d’optimiser les actions sur son périmètre et d’ajuster les recommandations faites
A6C4. Comprendre le positionnement stratégique de l’entreprise avec les méthodes et outils ad hoc de manière à optimiser l’alignement des actions opérationnelles concernant le périmètre en charge
A6C5. Mobiliser un premier niveau de lecture du document comptable et de ses principales rubriques afin d’intégrer dans l’analyse du positionnement stratégique de l’entreprises des informations comptables et financières permettant de mieux comprendre les choix stratégiques de la Direction

A7C1. Etablir le plan d’actions opérationnel et le mettre en œuvre en mobilisant les démarches, outils et techniques ad-hoc, en favorisant les innovations produit, process ou managériales, de telle manière à atteindre les objectifs de la stratégie marketing définie
A7C2. Identifier les éléments légaux et de responsabilité sociale qui nécessitent prise en considération soit en tant que points de vigilance, d’adaptation ou sources d’opportunités, et les intégrer de manière adéquate dans le plan d’action
A7C3. Mobiliser les indicateurs et outils de suivi de la performance adaptés au déploiement des stratégies marketing afin d’évaluer les résultats obtenus et ajuster les actions définies ou d’en élaborer de nouvelles
A7C4. Evaluer la performance ex-ante d’un projet de développement marketing ou commercial en mobilisant la démarche d’étude de la décision financière de manière à accompagner le processus de décision
A7C5. Suivre le développement du plan d’actions et repérer les points de difficultés potentiels, afin d’en poser un diagnostic, et envisager les premiers jalons d’actions et/ou d’alertes

Modalités d'évaluation :

Chaque bloc de compétences est évalué par une ou plusieurs études de cas, basé(es) sur un cas réel ou fictif d’entreprise ou des mises en situation.
Chaque étude de cas se caractérise par une production écrite et/ou orale, individuelle et/ou collective.
Les différentes composantes des modalités d’évaluations peuvent être, selon les cas de figure, réalisées de manière globale ou scindée.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36265BC01

Déployer une pratique responsable des outils numériques dans les activités managériales et métier

A1C1. Mobiliser les outils numériques et informationnels adaptés aux activités et contextes professionnels dont il a la charge afin d’optimiser les outils de l’entreprise et l’efficacité de son action, y compris dans des contextes collaboratifs et distanciels
A1C2. Utiliser les outils numériques en étant attentifs aux règles sécuritaires, aux normes et préoccupations environnementales, aux exigences légales –et parfois variables d’une nation ou d’un périmètre à un autre-, afin de contribuer à un usage responsable de l’infrastructure numérique mis à sa disposition
A1C3. Effectuer des préconisations d’usages et d’outils en s’appuyant sur des retours d’expérience et une veille sur les outils de son métier et périmètre d’activité

 

2 livrables réalisés de manière indépendante ou non.
Livrable A1E1. Diagnostic de mobilisation et d’usage d’outils numériques
concernant une organisation, un service, ou un projet, y compris dans leurs dimensions RSE.
Production collective avec supports écrits. Cas réel ou fictif
Livrable A1E2. Analyse d’un environnement numérique d’une organisation, d’un service ou d’un secteur et de leurs opportunités et risques en termes d’affaires.
Production écrite individuelle. Cas réel ou fictif

RNCP36265BC02

Conduire une étude approfondie d’une problématique professionnelle

A2C1. Identifier la problématique professionnelle et ses enjeux pour l’organisation nécessitant une analyse approfondie afin d’effectuer un diagnostic ou d’améliorer la définition des mesures à mettre en place
A2C2. Mobiliser des ressources professionnelles et scientifiques pour proposer une première approche de l’état de l’art sur la problématique considérée afin d’optimiser l’analyse à l’aune des pratiques et connaissances établies, comme des controverses existantes
A2C3. Sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources de qualité
A2C4. Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation, en les produisant ou/et en utilisant des données existantes
A2C5. Développer une argumentation avec esprit critique, qui soit adaptée à la finalité de communication prédéterminée, et optimisée dans la mise en forme réalisée

2 livrables réalisés de manière indépendantes ou non.

Livrable A2E1. Analyse d’une problématique professionnelle étayée reposant sur une première approche de l’état de l’art professionnel et scientifique, suivant un raisonnement scientifique.
Production individuelle écrite. Cas réels théorisés.

Livrable A2E2. Analyse et synthèse de données produites et/ou existantes venant éclairer une problématique professionnelle.
Production individuelle et écrite. Cas réel ou fictif

RNCP36265BC03

Développer des pratiques relationnelles, de communication et de négociation efficaces en contexte interculturel

A3C1. Mobiliser aisément les différents registres de l’expression écrite et orale de la langue d’usage de son activité professionnelle
A3C2. Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère
A3C3. Construire des supports écrits ou oraux de communication de qualité respectant les bonnes pratiques et spécificités culturelles ou de diversité, visant l’efficacité et à véhiculer une image sérieuse et professionnelle s’appuyant une orthographe et une syntaxe de qualité
A3C4. Conduire – ou participer - à des échanges visant l’assertivité en s’appuyant sur une connaissance de soi, des autres comme des techniques de négociation
A3C5. Adapter sa communication écrite et orale aux différents contextes et publics (en termes de culture, diversité, …) de telle manière à informer de façon claire ou à convaincre du bien-fondé d’une position défendue, en veillant à apporter du sens au message et à l’intervention réalisée

3 livrables réalisés de manière indépendante ou non.
Livrable A3E1. Validation des niveaux de langue requis. 

Productions écrite et orale individuelles. Mise en situation réelle et/ou fictive.

Livrable A3E2. Situation de communication professionnelle interculturelle au sein d’un projet, d’une proposition d’analyse visant l’information ou l’adhésion. 
Production individuelle, orale ou écrite. Cas réel ou fictif.

Livrable A3E3. Situation de négociation ou de préparation de négociation en contexte interculturel incluant :
- les arguments clé de sa position
- l’identification des territoires de négociation
- la prise en considération  des techniques adéquats (écoute active, reformulation, verbal et non verbal,..) dans un contexte multiculturel.
Production écrite et orale, individuelle et collective. Cas réel.

RNCP36265BC04

Développer son identité professionnelle et ses actions managériales par la pratique réflexive

A4C1. Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnels en fonction d’un contexte.
A4C2. Identifier les tendances métiers et compétences de son métier/périmètre d’activité afin de repérer les besoins en compétences, habiletés et comportements nécessaires.
A4C3. Repérer les communautés, réseaux, les ressources spécialisées, les modalités de veille relevant du ou des domaines professionnels dont on peut se prévaloir afin de maintenir la connaissance de son champs professionnel, établir des relais d’informations et/ou de supports, opérer un suivi de sujets jugés primordiaux, voire valoriser son identité professionnelle
A4C4. Identifier ses axes de progrès et actions potentielles selon les objectifs et/ou enjeux personnels et professionnels du moment et présagés
A4C5. Pratiquer les actions de réflexivité afin d’améliorer ses inter-relations professionnelles et pratiques managériales

 

3 livrables.

Livrable A4E1. Adaptation de la présentation de son identité professionnelle à l’occasion d’une étape professionnelle (CV et lettre de motivation, ré-orientation, entretien annuel,…)
Production individuelle écrite. Cas réel.

Livrable A4E2. Premiers jalons d’analyse des tendances d’un métier et des sources d’informations, communautés et réseaux pertinents.
Production écrite collective. Cas réel.

Livrable A4E3Retour d’expérience sur une situation professionnelle.

Production écrite individuelle. Cas réel.

RNCP36265BC05

Animer une équipe en mode projet ou fonctionnelle en présentiel et en distanciel

A5C1. Situer son rôle et celui de son équipe au sein de son organisation en repérant les principaux modes organisationnels, managériaux et culturels de telle manière à adapter son comportement, ses pratiques et choix managériaux.
A5C2. Identifier la relation d’emploi et les orientations de la politique RH dans l’organisation afin d’adapter ses actions et pratiques, tout en restant vigilant aux risques et responsabilités induites, comme aux implications en termes de RSE tant v/v des collaborateurs que de la société.
A5C3. Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité, tant en tant que leader ou participant, au service d’un projet.
A5C4. Mobiliser les méthodes, outils et bonnes pratiques de la gestion de projet afin d’optimiser la conduite et l’atteinte des objectifs fixés que la collaboration ait lieu en physique ou distanciel.

3 livrables.

Livrable A5E1. Analyse d’une situation et comportements des individus au sein d’une organisation destinée à améliorer l’efficacité individuelle et collective, y compris dans sa dimension distancielle, intégrant :
- une analyse des comportements des individus impliqués
- la mobilisation des grilles d’analyse de comportements appréhendant les process individuels et les process inter-individuels
- un diagnostic des enjeux organisationnels et individuels
- des recommandations d’actions
Production collective, oral avec support. Cas réel ou fictif.

Livrable A5E2. Note de préconisations ou d’alertes, pour un périmètre ou un type d’actions, du déploiement d’une relation d’emploi définie par l’entreprise.
Production individuelle avec supports. Cas réel ou fictif

Livrable A5E3. Organisation d’un suivi de gestion de projet ET/OU analyse d’un suivi intégrant
- le contexte (acteurs, objectifs,  ..)
- les moyens et l'organisation
- les outils de conduite de projet ad-hoc
- la gestion des relations avec les parties prenantes
- le suivi et les ajustements
- les risques normatifs et les questions éthiques/déontologiques
- les modalités de mises en œuvre et vigilances induites par le distanciel
- un retour d'expérience et les recommandations associées
Production collective et individuelle avec supports. Cas réel ou fictif.

RNCP36265BC06

Analyser l’environnement international des affaires de l’entreprise et son positionnement stratégique

A6C1. Analyser et mener une veille régulière sur les secteurs d’activités et métiers de l’entreprise à l’échelle internationale, dans les dimensions géopolitiques, sociologiques, technologiques et réglementaires afin d’adapter d’établir des prospectives, et d’identifier des points de vigilance pour l’organisation et son activité
A6C2. Mobiliser les connaissances et méthodologies adaptées à l’analyse des composantes économiques, géopolitiques, technologiques de l’environnement externe de l’entreprise afin de fiabiliser les diagnostics et leurs rigueurs
A6C3. Actualiser régulièrement la connaissance et l’analyse de l’organisation dans laquelle on exerce son activité en termes d’orientation stratégique et de situation comptable et financière afin d’optimiser les actions sur son périmètre et d’ajuster les recommandations faites
A6C4. Comprendre le positionnement stratégique de l’entreprise avec les méthodes et outils ad hoc de manière à optimiser l’alignement des actions opérationnelles concernant le périmètre en charge
A6C5. Mobiliser un premier niveau de lecture du document comptable et de ses principales rubriques afin d’intégrer dans l’analyse du positionnement stratégique de l’entreprises des informations comptables et financières permettant de mieux comprendre les choix stratégiques de la Direction.

2 livrables.

Livrable A6E1. Analyse d’une ou de 2 dimension(s) clé(s) de l’environnement international des affaires de l’entreprise : analyse économie internationale et/ou géopolitique.
Pour la note d’analyse du contexte macro-économique internationale abordant :
- L’analyse de la tendance macro-économique observée
- L’analyse de ses interdépendances et incidences avec les autres caractéristiques du contexte économique
- Les incidences sur l’entreprise, ou son secteur d’activité
Type de production : individuelle / écrite. Cas réel ou fictif.
Pour la note d’analyse d’une évolution du contexte géopolitique et de ses probables incidences sur l’entreprise intégrant :
- Une approche géopolitique centrée sur l’entreprise
- Une grille d’analyse et de gestion du risque géopolitique de l’entreprise
- L’intégration de la responsabilité géopolitique des entreprises
Type de production : collectif avec support écrit. Cas réel ou fictif.


Livrable A6E2. Note d’analyse du positionnement stratégique international de l’entreprise et de ses interdépendances avec son environnement comprenant :
- le diagnostic de l’environnement externe de l’entreprise avec l’identification des opportunités et risques de l’environnement
- le diagnostic de l’environnement interne de l’entreprise (ressources et compétences de l’entreprise)
- la mobilisation des outils adéquats (SWOT, Pestel, VRIO,..)
- l’analyse et le développement des niveaux de stratégie « corporate » et « business »
- les leviers de l’avantage concurrentiel
- des propositions de recommandations en termes de veille terrain
- la prise en considération des caractéristiques comptables et financières.
Type de production : individuelle / écrite. Cas réel ou fictif.

RNCP36265BC07

Décliner une stratégie marketing international en plan d’actions opérationnel

A7C1. Etablir le plan d’actions opérationnel et le mettre en œuvre en mobilisant les démarches, outils et techniques ad-hoc, en favorisant les innovations produit, process ou managériales, de telle manière à atteindre les objectifs de la stratégie marketing définie
A7C2. Identifier les éléments légaux et de responsabilité sociale qui nécessitent prise en considération soit en tant que points de vigilance, d’adaptation ou sources d’opportunités, et les intégrer de manière adéquate dans le plan d’action
A7C3. Mobiliser les indicateurs et outils de suivi de la performance adaptés au déploiement des stratégies marketing afin d’évaluer les résultats obtenus et ajuster les actions définies ou d’en élaborer de nouvelles
A7C4. Evaluer la performance ex-ante d’un projet de développement marketing ou commercial en mobilisant la démarche d’étude de la décision financière de manière à accompagner le processus de décision
A7C5. Suivre le développement du plan d’actions et repérer les points de difficultés potentiels, afin d’en poser un diagnostic, et envisager les premiers jalons d’actions et/ou d’alertes.

4 livrables.
Livrable A7E1. Plan d’action d’une stratégie marketing internationale
comprenant : 
- l’analyse de la stratégie marketing
- la déclinaison opérationnelle en plan d’actions marketing
- la déclinaison opérationnelle en plan d’actions commercial
- la définition des indicateurs à suivre, financiers et non financiers
- l’identification des risques et opportunités éthiques et RSE de l’écosystème concerné
Production écrite collective et individuelle. Cas réel ou fictif

Livrable A7E2. Note de vigilance concernant l’identification de risques juridiques potentiels sur un contractualisation d’affaires ou un suivi comprenant :
- l’analyse et la qualification des faits à l’aide du vocabulaire juridique
- l’identification du problème de droit
- l’identification des règles de droit applicables
- l’application des règles à la situation et les recommandations en découlant.
Type de production : individuelle/ écrite. Cas réel ou fictif.

Livrable A7E3. Estimation d’une performance globale ex ante d’un projet de développement commercial ou de marketing comprenant :
- l’établissement d’un tableau de flux de trésorerie sur la durée de vie du projet
- l’utilisation des outils d’aide à la décision : VAN, TRI, indice de profitabilité et délai de récupération
- des préconisations concernant des leviers d’actions en phase avec les objectifs de l’entreprise
- un premier inventaire des risques et enjeux environnementaux et sociaux dans l’approche de la prise de décision concernant la performance du projet.
Type de production : écrite  individuelle. Cas réel ou fictif.

Livrable A7E4. Analyse, associée à des recommandations, d’un problème spécifique émergeant à l’occasion du déroulement d’un plan d’actions relevant d’une stratégie marketing.
Production écrite individuelle et collective. Cas réel ou fictif.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour obtenir la certification, le candidat doit valider la totalité des blocs.
Chaque bloc est certifié, il donne lieu à évaluation et validation.
Chaque bloc forme un tout et peut être acquis de façon autonome par le salarié ou le demandeur d’emploi en fonction de ses besoins.
Outre la composante des 7 blocs de compétences, d’autres éléments sont à valider pour obtenir la certification comme : (i) une expérience professionnelle minimale de 5 mois et (ii) une expérience internationale est obligatoire (académique/professionnelle), comprise entre 4 et 6 mois. (Se référer au règlement des études concernant les conditions précises de diplomation).
La certification est accessible par la voie de la VAE.

Pour les populations juniores :
Une expérience professionnelle minimale de 5 mois est requise.
Une expérience internationale est obligatoire (académique/professionnelle), comprise entre 4 et 6 mois. (Se référer au règlement des études concernant les conditions précises de diplomation).

Pour les populations executive :
Pour accéder au programme complet de certification, les candidats suivent un programme de 12 à 24 mois selon le niveau de diplomation à l’entrée et l’expérience professionnelle.

Secteurs d’activités :

Le titulaire du diplôme visé exerce ses fonctions principalement au sein de grands groupes ou de PME/PMI mais aussi de start-up et TPE en France, comme à l’international.
Il évolue principalement dans tous types de secteurs d’activités des entreprises, qu’elles soient orientées services ou industries, conseil ou audit.
Parce qu’il s’agit d’affaires, les projets qu’il suit sont ainsi essentiellement marketing et/ou commercial. Le suivi de performance associé peut parfois amener les candidats à valoriser ce point de vue gestion/finance et ainsi occuper des postes d’analyste financier. Le chargé d’affaires internationales aura ainsi, selon son service d’appartenance dans l’entreprise, un axe d’observation prédominant de l’affaire, privilégiant une dimension plus qu’une autre. Ainsi, ses intitulés de postes mettront plus ou moins l’emphase sur la dimension commerciale, marketing ou financière. 
Au sein des entreprises, en fonction de son expertise métier, il occupe des postes dans différents types de services ou départements commercial, marketing/communication, finance, conseil, etc.

Type d'emplois accessibles :

Le chargé d’affaires internationales exerce dans différentes fonctions telles que chargé de projet international / chef de projet, chargé de développement commercial, chef de produit, chef de marché, chargé de marketing international, analyste international / analyste financier international, analyste junior, consultant, responsable de comptes, responsable de zone, Chargé de portefeuille/analyste opérations.

Code(s) ROME :
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
  • D1406 - Management en force de vente
  • M1703 - Management et gestion de produit
  • M1705 - Marketing
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Admission en 1ère année : recrutement sur dossier (Parcoursup) avec entretien, avec de bons résultats académiques (+60%) (Baccalauréat français avec mention assez bien), une forte motivation et des aptitudes pour étudier dans un contexte international. Les étudiants titulaires d'un baccalauréat français ou équivalent sont éligibles. Tous les étudiants doivent remplir les critères d’admission en ce qui concerne la maîtrise de l’anglais à l’entrée du programme : IELTS (6.5) ou TOELFL (90/120), et pour les étudiants avec un Baccalauréat français un minimum de 15/20 en anglais au lycée et un entretien sont requis.

Admission des étudiants, sur dossier, en deuxième et troisième année du programme
En 2ème année
: 60 crédits ECTS parmi lesquels 45 obtenus dans des matières liées au commerce, validés par GEM. Les candidats doivent démontrer leur aisance et leurs compétences en anglais. Le minimum requis est un score de 90/120 au TOEFL ou de 6.5 au IELTS. Les candidats doivent aussi faire preuve d’une expérience professionnelle de 2 mois minimum. Un entretien peut être demandé.

En 3ème année : 120 crédits ECTS parmi lesquels 90 obtenus dans des matières liées au commerce, validés par GEM. Les candidats doivent démontrer leur aisance et leurs compétences en anglais. Le minimum requis est un score de 90/120 au TOEFL ou de 6.5 au IELTS.  Les candidats doivent aussi faire preuve d’une expérience professionnelle de 5 mois minimum. Un entretien peut être demandé.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X -
Par expérience X

Le jury est nommé par le Recteur d’Académie. Il est composé de :
- un président du jury appartenant à un corps d'enseignants chercheurs, professeur des universités ou maître de conférences
- de personnels enseignants ou de personnalités qualifiées ayant contribué aux enseignements ou choisies en raison de leurs compétences
- de personnalités extérieures à l'école

En contrat de professionnalisation X

Le jury est nommé par le Recteur d’Académie. Il est composé de :
- un président du jury appartenant à un corps d'enseignants chercheurs, professeur des universités ou maître de conférences
- de personnels enseignants ou de personnalités qualifiées ayant contribué aux enseignements ou choisies en raison de leurs compétences
- de personnalités extérieures à l'école

Après un parcours de formation continue X

Le jury est nommé par le Recteur d’Académie. Il est composé de :
- un président du jury appartenant à un corps d'enseignants chercheurs, professeur des universités ou maître de conférences
- de personnels enseignants ou de personnalités qualifiées ayant contribué aux enseignements ou choisies en raison de leurs compétences
- de personnalités extérieures à l'école

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est nommé par le Recteur d’Académie. Il est composé de :
- un président du jury appartenant à un corps d'enseignants chercheurs, professeur des universités ou maître de conférences
- de personnels enseignants ou de personnalités qualifiées ayant contribué aux enseignements ou choisies en raison de leurs compétences
- de personnalités extérieures à l'école

Par candidature individuelle X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
30/08/2012

Arrêté du 20 juillet 2012 paru au Journal officiel du 30 Août 2012 : Autorisation à Grenoble Ecole de Management à délivrer un diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur, pour une durée de 3 ans à compter du 01/09/2012

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
23/07/2020

Arrêté du 08/07/2020 – BO n°30 du 23/07/2020, autorisant Grenoble Ecole de management à délivrer un diplôme visé par le Ministère de l’enseignement supérieur.

10/03/2022

Arrêté du 14/02/2022 – BO n°10 du 10/03/2022, autorisant Grenoble Ecole de Management à délivrer un diplôme conférant le grade de licence par le Ministère de l’enseignement supérieur à partir du 01/09/2022.

29/10/2015

Arrêté du 7 octobre 2015 paru Journal Officiel du 29 octobre 2015 autorisant l'établissement à délivrer un diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur, pour une durée de 5 ans à compter du 01/09/2015

30/08/2012

Arrêté du 20 juillet 2012 paru au Journal officiel du 30 Août 2012 : Autorisation à Grenoble Ecole de Management à délivrer un diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur, pour une durée de 3 ans à compter du 01/09/2012

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
16/03/2001

Arrêté du 8 mars 2001 publié au JORF

Date d'effet de la certification 01-09-2022
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 141 - 83 48 -
2017 140 - 78 60 59
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34874 RNCP34874 - DipViGrL - Chargé d’affaires internationales
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet