Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’école polytechnique universitaire de l'université de Lille, spécialité génie industriel

Active

N° de fiche
RNCP36348
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
Formacode(s) :
  • 31664 : qualité gestion industrielle
  • 31606 : conduite projet industriel
  • 31624 : maintenance industrielle
  • 31652 : gestion production
Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : Non renseigné
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNIVERSITE DE LILLE 13002975400012 Polytech Lille http://www.polytech-lille.fr/
ITII Nord-Pas-de-Calais - - -
FORMASUP NORD-PAS DE CALAIS 42813525500050 - https://www.formasup-npc.org/
Objectifs et contexte de la certification :

Avec le développement du numérique, l’ingénieur en génie industriel est de plus en plus amené à travailler sur des plateformes collaboratives, qui centralisent tous les outils liés à la conduite d’un projet industriel, à la gestion des données en temps réel, à l’état d’avancement de la production. C’est l’usine connectée au sein de laquelle les machines, les sites, les processus de production, les personnes communiquent et interagissent entre eux en continu. L'ingénieur Polytech Lille de spécialité génie industriel répond donc aux besoins de l'industrie 4.0 dans laquelle les innovations numériques impactent l’ensemble des processus industriels et managériaux.

L’identification et l’intégration de l’évolution des systèmes industriels vient compléter les aspects plus classiques du Génie industriel comme par exemple la gestion de la qualité, le lean management , l'optimisation des flux ou la maintenance prévisionnelle.

La certification garantit également que cet ingénieur sait s’adapter pour travailler dans des contextes diversifiés en entreprise (PME, multinationale), en France ou à l’international, et qu’il sait également percevoir sa place d’ingénieur dans l’entreprise et la société grâce à sa capacité à analyser les enjeux sociaux, économiques et éthiques.

Activités visées :

Les ingénieurs certifiés dans la spécialité Génie industriel sont amenés à pratiquer les activités suivantes :

Dans le cadre du pilotage de la production, il organise l’atelier et la fabrication en respectant au mieux le programme de fabrication, notamment en termes de coût, qualité, délai, il analyse la performance du secteur de production concerné, il étudie et préconise les actions permettant son optimisation en s’appuyant sur les outils numériques de l’industrie 4.0, il pilote les équipes de production, il fait évoluer son outil de production en effectuant une veille technologique.

Dans le cadre du pilotage de la maintenance, il planifie et organise les activités de maintenance en coordonnant les équipes internes et les sociétés extérieures, il exploite les données numériques relatives à l’industrie 4.0 pour anticiper les pannes et améliorer  la performance des machines dont il est responsable, il améliore les outils de production, il assure une veille réglementaire relative à la protection de l’environnement et aux règles de sécurité.

Dans le cadre de l’amélioration continue, il analyse le fonctionnement des processus et des organisations, en identifiant les acteurs, leurs responsabilités et leurs relations, il détermine les projets fondamentaux en fonction des indicateurs de performance et il définit les priorités en lien avec les enjeux et objectifs stratégiques de l’entreprise, il anime les chantiers d’amélioration continue en utilisant les outils du lean manufacturing, il accompagne la mise en place des améliorations par la supervision du projet, la planification et la formation des acteurs concernés.

Compétences attestées :

Au terme de sa certification, l’ingénieur Production possède un ensemble de compétences spécifiques liées à sa spécialité et reposant sur une solide culture scientifique, lui permettant de poser et de résoudre des problèmes complexes dans le domaine du génie industriel :

- Identifier et mobiliser des connaissances scientifiques et techniques pour appréhender les procédés de fabrication et les contraintes associées dans un large champ d’applications liées aux différents secteurs d’activité dans lesquels il peut exercer 

- Prévoir l’ensemble des besoins nécessaires à l’exploitation d’un système de production à partir de l’analyse du système, en choisissant les moyens de production ou d’assemblage en définissant l’organisation générale de l’installation permettant une performance optimale conforme aux objectifs et aux réglementations en vigueur

- Exploiter une unité de production industrielle, en planifiant la production au regard d’indicateurs de performance, en répondant aux exigences Qualité Sécurité Environnement, en identifiant les dysfonctionnements éventuels et en y apportant les meilleures solutions, pour répondre quantitativement et qualitativement au besoin du client

- Assurer la disponibilité des moyens de production et des moyens de contrôle de la conformité des produits réalisés en intégrant les enjeux stratégiques et industriels de son entreprise pour répondre aux objectifs de performance et de qualité attendus

- S’assurer de la complétude et de la fiabilité de l’information dont il dispose pour mener une analyse pertinente de la situation permettant de prendre des décisions en adéquation avec la réalité.

Au-delà de ces compétences scientifiques et techniques spécifiques, l’ingénieur doit être capable d’appréhender et de gérer des situations complexes au sein d’un système socio-économique grâce à des compétences transversales d’ordre méthodologique, social et personnel : 

- Analyser et prendre en compte les dimensions des enjeux industriels, et économiques dans la réflexion et les méthodes industrielles proposées en s’appuyant sur un système de veille scientifique, technologique, économique

- Manager les équipes afin de développer les compétences individuelles et la performance collective

- Assurer le management d’un projet par la réalisation de sa planification et de son suivi, par l’animation et la coordination des équipes en s’adaptant à la diversité de ses interlocuteurs (spécialistes ou non spécialistes) intervenant dans tous les process industriels

- Communiquer dans un environnement professionnel, international et interculturel

- Intégrer dans les processus industriels les enjeux de développement durable, de responsabilité sociétale, de diversité, notamment des personnes en situation de handicap et de santé et sécurité au travail

- Développer une pratique réflexive sur son activité et son parcours professionnels

Modalités d'évaluation :

L’évaluation des acquis de l’apprentissage et de la maîtrise des compétences est réalisée par un contrôle continu ou/et un contrôle terminal sur la base de contrôles écrits individuels, d’exposés de travaux pratiques, de travaux de groupe, de réalisation de dossiers et de mises en situation professionnelle dans le cadre de l’alternance. Les expériences en entreprise (stages, contrats d’apprentissage, contrats de professionnalisation, VAE) font l’objet d’un rapport, d’une soutenance, et d’une évaluation par compétences selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve. Prise en compte particulière des situations de handicap suite aux préconisations des instances de suivi ad-hoc.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36348BC01

Exploiter une unité de production en intégrant les principaux enjeux et objectifs stratégiques industriels

Analyser et maîtriser le process industriel et les principales technologies mises en jeu dans ce process.

Planifier, organiser et répartir les activités entre les ateliers et les équipes.

Sélectionner les machines et les outillages appropriés à la production et vérifier leur fonctionnement.

Contrôler les produits fabriqués et superviser les contrôles de conformité de la production.

Élaborer et suivre les budgets d’investissement et de fonctionnement du secteur concerné.

Suivre et vérifier l'approvisionnement des ateliers, lignes de production en matières et en consommables.

Mettre en place les outils numériques permettant d’analyser les données d'activité, les dysfonctionnements de la production et préconiser les actions correctives.

Identifier et intégrer les enjeux stratégiques industriels de son organisation dans ses décisions et ses actions au quotidien.

Définir et vérifier l'application des mesures de sécurité pour protéger les hommes, les installations et l’environnement en tenant compte du contexte réglementaire en matière de Qualité Hygiène Sécurité Environnement.

Rédiger les modes opératoires en conformité avec le système de management de la qualité.

Intégrer les enjeux de développement durable et de responsabilité sociétale dans les processus industriels dont il a la maîtrise.

Travailler dans un contexte international en s’exprimant en continu et de façon interactive en langue étrangère et en prenant en compte les spécificités culturelles.

 

Contrôles continus ou terminaux individuels ou en groupe (contrôles écrits,   exposés oraux, rapports et soutenances de situation de travail en entreprise,  évaluation   par les  tuteurs en entreprise...).

Mises en situation lors de   l’alternance, évaluées par compétences au travers de grilles critériées.  Prise en compte particulière des situations de handicap.  

RNCP36348BC02

Améliorer un système ou une organisation industrielle, dans une optique d’amélioration de la qualité et de la performance

Analyser, synthétiser une situation complexe dans une organisation industrielle.

Réunir les acteurs de l’organisation afin d’analyser les dysfonctionnements et de prendre les décisions nécessaires à l’alignement de l’organisation avec ses objectifs.

Conduire un projet industriel stratégique et complexe.

Élaborer et suivre les budgets d’investissement et de fonctionnement du secteur concerné.

Coordonner l’intervention d’équipes de spécialistes et de la sous-traitance éventuellement pour la mise en place des solutions retenues.

Formaliser les processus, procédures et tableaux de bord nécessaires au fonctionnement de l’organisation.

Communiquer dans un environnement professionnel en s’adaptant à des interlocuteurs intervenant dans tous les process industriels : production, maintenance, qualité, logistique etc.

Intégrer les enjeux de développement durable et de responsabilité sociétale dans les processus industriels dont il a la maîtrise.

Identifier et intégrer les enjeux stratégiques industriels de son organisation dans ses décisions et ses actions au quotidien.

S’adapter à l’environnement de son organisation afin d’accompagner les changements nécessaires au fonctionnement optimal des process.

Travailler dans un contexte international en s’exprimant en continu et de façon interactive en langue étrangère et en prenant en compte les spécificités culturelles.

 

Contrôles continus ou terminaux individuels ou en groupe (contrôles écrits,   exposés oraux, rapports et soutenances de situation de travail en entreprise,  évaluation   par les  tuteurs en entreprise...).

Mises en situation lors de   l’alternance, évaluées par compétences au travers de grilles critériées. Prise en compte particulière des situations de handicap.     

RNCP36348BC03

Maintenir une unité de production en intégrant les principaux enjeux et objectifs stratégiques industriels

Analyser et maîtriser le process industriel et les principales technologies mises en jeu dans ce process.

Planifier, organiser et répartir les activités de maintenance entre les ateliers et les équipes, coordonner l’intervention d’équipes de spécialistes et de la sous-traitance éventuellement pour garantir la disponibilité des installations au quotidien et permettre de respecter les objectifs de productivité.

Élaborer les stratégies de maintenance, par une répartition optimale du préventif et du curatif, en élaborant les procédures de maintenance, leur mise en œuvre, leur suivi et leur contrôle.

Étudier et proposer les opportunités économiques de remplacement d’équipements de production, pour garantir le fonctionnement de la production industrielle.

Elaborer et suivre les budgets d’investissement et de fonctionnement du secteur concerné.

Définir et vérifier l'application des mesures de sécurité pour protéger les hommes, les installations et l’environnement en tenant compte du contexte réglementaire en matière de Qualité Hygiène Sécurité Environnement.

Intégrer les enjeux de développement durable et de responsabilité sociétale dans les processus industriels dont il a la maîtrise.

Identifier et intégrer les enjeux stratégiques industriels de son organisation dans ses décisions et ses actions au quotidien.

Travailler dans un contexte international en s’exprimant en continu et de façon interactive en langue étrangère et en prenant en compte les spécificités culturelles.

 

Contrôles continus ou terminaux individuels ou en groupe (contrôles écrits,   exposés oraux, rapports et soutenances de situation de travail en entreprise,  évaluation   par les  tuteurs en entreprise...).

Mises en situation lors de   l’alternance, évaluées par compétences au travers de grilles critériées. Prise en compte particulière des situations de handicap.

RNCP36348BC04

Manager les équipes et développer les compétences individuelles et la performance collective

Constituer, animer et piloter une équipe en adaptant au mieux les personnes aux missions confiées et en intégrant les situations de handicap.

Développer une écoute active et mobiliser les équipes pour les rassembler autour d’une vision commune.

Communiquer en adoptant une communication positive, sécurisante, directe en intégrant les situations de handicap.

Gérer les inter relations entre les différents collaborateurs.

Convaincre ou faire passer des idées pour nourrir la prise de décision.

Poursuivre ses objectifs et demeurer ferme et constant dans ses efforts et en trouvant un compromis acceptable avec les interlocuteurs.

Communiquer et convaincre sur les éventuels défis du changement.

Définir les compétences nécessaires pour faire face aux évolutions internes et aux évolutions du secteur d’activité.

Évaluer, développer et valoriser les compétences de ses collaborateurs.

Accompagner les équipes dans leur développement de compétences en favorisant les progressions professionnelles.

Travailler dans un contexte international en s’exprimant en continu et de façon interactive en langue étrangère et en prenant en compte les spécificités culturelles.

Contrôles continus ou terminaux individuels ou en groupe (contrôles écrits,   exposés oraux, rapports et soutenances de situation de travail en entreprise,  évaluation par les  tuteurs en entreprise...).

Mises en situation lors de   l’alternance, évaluées par compétences au travers de grilles critériées. Prise en compte particulière des situations de handicap.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

 Les conditions obligatoires de la certification sont les suivantes :  

  • Acquisition des 4 blocs de compétences au niveau attendu dans le référentiel

  • Une expérience à l’international de 3 mois minimum

  • Une alternance en entreprise selon les calendriers d’alternance prévus par l’école et permettant la validation des 4 blocs de compétences

  • Un niveau attesté d’anglais minimum obligatoire (Niveau B2).  

Secteurs d’activités :

Les principaux secteurs d’activités visés par la formation et dans lesquels exercent majoritairement l’ingénieur spécialité Production sont : industrie agroalimentaire, énergie (production et distribution), industrie automobile, aéronautique, navale et ferroviaire, métallurgie et fabrication de produits métalliques, sociétés de conseils ou d’ingénierie, transports (Services). 

Type d'emplois accessibles :

Ingénieur dans les fonctions suivantes : responsable en industrialisation, méthodes, bureau d’études, fabrication, qualité, maintenance et logistique.

Code(s) ROME :
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique
  • I1102 - Management et ingénierie de maintenance industrielle
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H2502 - Management et ingénierie de production
Références juridiques des règlementations d’activité :

sans objet

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

Directeur de l'école (Président du jury), les responsables des spécialités, 1 enseignant-chercheur ou enseignant par spécialité et 1 représentant de l’ITII Nord-Pas-de-Calais. 

En contrat de professionnalisation X

Directeur de l'école (Président du jury), les responsables des spécialités, 1 enseignant-chercheur ou enseignant par spécialité et 1 représentant de l’ITII Nord-Pas-de-Calais. 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Directeur de l'école (Président du jury), le correspondant VAE de l'école, 1 enseignant-chercheurs ou enseignants de la spécialité , 2 professionnels et 1 représentant de l’ITII Nord-Pas-de-Calais.

En contrat d’apprentissage X

Directeur de l'école (Président du jury), les responsables des spécialités, 1 enseignant-chercheur ou enseignant par spécialité et 1 représentant de l’ITII Nord-Pas-de-Calais. 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
04-04-2002

Décret n° 2002-468 du 4 avril 2002 relatif à l'Ecole polytechnique universitaire de Lille

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
07-04-2021

Arrêté du 25 février 2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé. 

Date d'effet de la certification 01-09-2019
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2024
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.polytech-lille.fr/


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP22750 RNCP22750 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Ecole polytechnique universitaire de Lille de l'Université Lille 1, en partenariat avec l'ITII Nord-Pas-de-Calais, spécialité Production
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet