Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Manager dirigeant

Active

N° de fiche
RNCP36371
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 310p : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion (organisation , gestion)
Formacode(s) :
  • 32054 : direction entreprise
  • 32076 : gestion entreprise
  • 32024 : gestion centre profit
  • 32025 : stratégie entreprise
  • 32094 : gestion PME PMI
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 90%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 71%
Date d’échéance de l’enregistrement : 25-04-2027
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ETABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSULAIRE ESCP EUROPE 82464458700027 ESCP Business school http://www.escp.eu
Objectifs et contexte de la certification :

Le manager dirigeant assure la responsabilité du développement économique de son entité tout en veillant à créer une dynamique de création de valeur dans un contexte concurrentiel accru.

Dans le cadre d’une économie ouverte et d’internationalisation des échanges, le Manager dirigeant doit faire face à une concurrence accrue et démultipliée, ce qui l’engage à se placer dans une recherche permanente d’optimisation et d’innovation.
 

Activités visées :

Conception de la stratégie de l’entreprise/unité répondant aux enjeux de performance économique et de développement durable
Pilotage de l’activité et de la performance durable de l’entreprise/unité sur les plans organisationnel, budgétaire et financier
Management des projets de changement et de transformation de l’entreprise/unité
Management des équipes par l’agilité comportementale et l’exercice d’un leadership éthique  

Compétences attestées :

Contribuer à la définition des orientations de politique générale de l’entreprise, en déterminant à moyen et long termes son positionnement, sa mission et ses valeurs intégrant les dimensions économiques, sociétales et environnementales, afin de fixer les conditions de son développement économique dans une perspective de performance durable

Evaluer les incidences des orientations de politique générale de l’entreprise, en analysant les objectifs qui en découlent en matière de performance économique et de RSE, afin de les décliner au sein de son entité dans le respect, le cas échéant, de sa « raison d’être »

Etablir le diagnostic externe de son entreprise, en choisissant et mobilisant la méthodologie adaptée (PESTEL, forces de Porter…) et en s’appuyant sur le produit d’étude(s) conduite(s) au moyen d’outils digitalisés concernant les facteurs d’ordres socio-économique, politique, juridique, technologique et environnemental, afin d’identifier et de qualifier ses menaces et opportunités compte tenu des spécificités de son marché

Etablir le diagnostic interne de l’entreprise, en analysant sa chaîne de valeur et les facteurs fondant sa singularité (culture, compétences, avantages distinctifs), afin d’identifier et de qualifier ses forces et faiblesses au regard de la concurrence

Identifier les perspectives de développement et/ou d’évolution de l’entreprise, en mettant en perspective les diagnostics internes et externes réalisés, afin de consolider sa position sur son marché et d’assurer sa pérennité en cohérence avec les orientations de politique générale

Définir de nouveaux leviers de création de valeur économique et extra-financière pour l’entreprise, en s’appuyant sur les opportunités portées par son marché en matière d’usage, de technologie et de normes environnementales, afin d’exploiter les gisements d’innovation repérés et de les traduire dans de nouveaux modèles économiques et le renouvellement de son offre produit/service

Elaborer la stratégie de développement de son entité, en sélectionnant le type d’actions à conduire compte tenu du calcul de leur ROI et en produisant l’estimation des moyens humains, techniques et financiers à mobiliser, afin de la présenter et de l’argumenter auprès des instances décisionnaires de l’entreprise

Présenter la stratégie et le plan de développement élaborés en comité de direction de l’entreprise, en structurant et en développant un argumentaire fondé sur ses analyses et sur des données factuelles et démontrables, afin d’emporter le consensus nécessaire à sa mise en oeuvre et, le cas échéant, d’en négocier les modalités et conditions de réalisation

Réaliser le diagnostic fonctionnel de l’entité, en analysant méthodiquement sa structure organisationnelle, les différents processus intervenant dans ses activités et les solutions digitales qui leur sont associées, afin d’identifier les améliorations à y apporter pour optimiser son fonctionnement

Structurer le fonctionnement général de l’entité, en rationnalisant la répartition de ses différentes activités et les processus et outils qui leurs sont associés, afin de mettre en cohérence l’opérationnel et la stratégie et de mieux servir l’atteinte des objectifs visés

Etablir un système de collecte et de traitement des informations externes et internes sur un ou plusieurs périmètres fonctionnels, en choisissant les outils digitaux associés et les modalités d’exploitation des données, afin de disposer des informations permettant de repérer et d’interpréter les signaux forts et faibles ayant un impact potentiel sur l’activité de l’entité.

Elaborer une stratégie opérationnelle sur un périmètre fonctionnel relevant de sa responsabilité et de son champ d’expertise, en déclinant les orientations politiques et stratégiques globales de l’entreprise et de l’entité dans le domaine concerné, afin d’assurer l’atteinte des objectifs visés

Opérer les choix de répartition et d’allocation des ressources financières nécessaires au fonctionnement et au développement de l’entité, en analysant les différents postes de fonctionnement et en arbitrant les priorités compte tenu de la hiérarchisation des actions à conduire, afin de garantir un équilibre entre dépenses, investissement et niveau de rentabilité

Elaborer les budgets prévisionnels des différents services de l’entité en concertation avec les directions concernées, en s’appuyant sur l’analyse des résultats des exercices précédents et en tenant compte des objectifs à atteindre, afin d’assurer une gestion optimale de l’entité sur le plan financier

Définir les critères de mesure de la performance financière et extra-financière de son entité, en tenant compte des objectifs assignés sur le plan économique et en matière de RSE, afin de disposer d’indicateurs objectifs, qualifiés et quantifiés

Structurer les modalités de suivi et d’évaluation financière et extra-financière de l’entité, afin de disposer des informations permettant de décider des ajustements à effectuer au regard du fonctionnement des différents services et des objectifs fixés

Evaluer la performance économique et extra-financière de l’entité, en identifiant et en mesurant les écarts avec les objectifs initialement fixés et en identifiant les solutions correctives à mettre en oeuvre compte tenu de l’analyse des causes génératrices d’inefficience, afin d’assurer son amélioration continue

Etablir le reporting de la performance durable de l’entité sur le plan financier et extra-financier, en synthétisant ses résultats économiques et ceux rendant compte de son impact social et environnemental, afin de le partager en comité de direction et, le cas échéant, de contribuer à l’établissement de la DEPF de l’entreprise

Formuler différentes hypothèses sur les projets de changement à mettre en oeuvre au sein de l’entité, en tenant compte des caractéristiques de l’entreprise, de son organisation, de son fonctionnement, de ses salariés et de ses orientations d’évolution, afin d’identifier et de prioriser ceux à conduire au regard des enjeux considérés.

Evaluer la faisabilité et l’intérêt des projets de changement identifiés, en analysant leur contexte et leurs impacts potentiels d’un point de vue humain, financier et technique, afin de déterminer ceux à réaliser

Définir les projets de changement à conduire sur les différents champs propres à son unité, en délimitant leur périmètre et leurs objectifs et en anticipant les problèmes pouvant survenir au regard des freins existants, afin de favoriser la transformation des pratiques au sein de l’entreprise.

Structurer les projets de changement et de transformation à mettre en oeuvre, en identifiant l’ensemble des paramètres à prendre en compte et en élaborant une stratégie de mise en oeuvre adaptée aux caractéristiques de l’entreprise et favorisant l’implication et la participation des acteurs cibles à la conduite des actions.

Organiser la mise en oeuvre des projets de changement, en déterminant leur planification et les ressources et compétences internes et externes à mobiliser au regard des contraintes de délais et de budget à respecter, afin de fixer et d’encadrer leurs conditions de réalisation

Concevoir le système de pilotage du projet de changement, en définissant les modalités de suivi, les indicateurs d’évaluation et leurs outils associés, afin de contrôler son déroulement et les résultats atteints au regard des objectifs visés

Piloter la mise en oeuvre du projet de changement, en évaluant régulièrement ses conditions de réalisation, les résultats atteints et les effets produits, afin de décider des ajustements à lui apporter

Décider des modalités de communication à mettre en oeuvre tout au long du déroulement du projet de changement, en évaluant ses effets potentiels sur l’ensemble des parties prenantes et en déterminant en conséquence les canaux, outils et formats à mobiliser, afin d’assurer la diffusion et le partage et la diffusion de l’information nécessaire à sa réussite

Assurer la communication auprès des parties prenantes du projet de changement tout au long de son déroulement, en veillant à leur communiquer un niveau d’information adapté à leurs positions respectives, afin de favoriser l’implication et l’adhésion des acteurs concernés

Modalités d'évaluation :

Etudes de cas, mises en situation réelles ou simulées donnant lieu à des productions similaires à celles d’un professionnel en activité, production écrite et orale

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36371BC01

Concevoir la stratégie de l’entreprise/unité répondant aux enjeux de performance économique et de développement durable

Contribuer à la définition des orientations de politique générale de l’entreprise, en déterminant à moyen et long termes son positionnement, sa mission et ses valeurs intégrant les dimensions économiques, sociétales et environnementales, afin de fixer les conditions de son développement économique dans une perspective de performance durable

Evaluer les incidences des orientations de politique générale de l’entreprise, en analysant les objectifs qui en découlent en matière de performance économique et de RSE, afin de les décliner au sein de son entité dans le respect, le cas échéant, de sa « raison d’être »

Etablir le diagnostic externe de son entreprise, en choisissant et mobilisant la méthodologie adaptée (PESTEL, forces de Porter…) et en s’appuyant sur le produit d’étude(s) conduite(s) au moyen d’outils digitalisés concernant les facteurs d’ordres socio-économique, politique, juridique, technologique et environnemental, afin d’identifier et de qualifier ses menaces et opportunités compte tenu des spécificités de son marché

Etablir le diagnostic interne de l’entreprise, en analysant sa chaîne de valeur et les facteurs fondant sa singularité (culture, compétences, avantages distinctifs), afin d’identifier et de qualifier ses forces et faiblesses au regard de la concurrence

Identifier les perspectives de développement et/ou d’évolution de l’entreprise, en mettant en perspective les diagnostics internes et externes réalisés, afin de consolider sa position sur son marché et d’assurer sa pérennité en cohérence avec les orientations de politique générale

Définir de nouveaux leviers de création de valeur économique et extra-financière pour l’entreprise, en s’appuyant sur les opportunités portées par son marché en matière d’usage, de technologie et de normes environnementales, afin d’exploiter les gisements d’innovation repérés et de les traduire dans de nouveaux modèles économiques et le renouvellement de son offre produit/service

Elaborer la stratégie de développement de son entité, en sélectionnant le type d’actions à conduire compte tenu du calcul de leur ROI et en produisant l’estimation des moyens humains, techniques et financiers à mobiliser, afin de la présenter et de l’argumenter auprès des instances décisionnaires de l’entreprise

Présenter la stratégie et le plan de développement élaborés en comité de direction de l’entreprise, en structurant et en développant un argumentaire fondé sur ses analyses et sur des données factuelles et démontrables, afin d’emporter le consensus nécessaire à sa mise en oeuvre et, le cas échéant, d’en négocier les modalités et conditions de réalisation

Production évaluée Un diagnostic stratégique de l’entreprise et la proposition de stratégie de développement qui en découle, intégrant la dimension RSE
Etude de cas d’entreprise réel ou fictif
Production écrite et orale     
  

RNCP36371BC02

Piloter l’activité et la performance durable de l’entreprise/unité sur les plans organisationnel, budgétaire et financier

Réaliser le diagnostic fonctionnel de l’entité, en analysant méthodiquement sa structure organisationnelle, les différents processus intervenant dans ses activités et les solutions digitales qui leur sont associées, afin d’identifier les améliorations à y apporter pour optimiser son fonctionnement

Structurer le fonctionnement général de l’entité, en rationnalisant la répartition de ses différentes activités et les processus et outils qui leurs sont associés, afin de mettre en cohérence l’opérationnel et la stratégie et de mieux servir l’atteinte des objectifs visés

Etablir un système de collecte et de traitement des informations externes et internes sur un ou plusieurs périmètres fonctionnels, en choisissant les outils digitaux associés et les modalités d’exploitation des données, afin de disposer des informations permettant de repérer et d’interpréter les signaux forts et faibles ayant un impact potentiel sur l’activité de l’entité.

Elaborer une stratégie opérationnelle sur un périmètre fonctionnel relevant de sa responsabilité et de son champ d’expertise, en déclinant les orientations politiques et stratégiques globales de l’entreprise et de l’entité dans le domaine concerné, afin d’assurer l’atteinte des objectifs visés

Opérer les choix de répartition et d’allocation des ressources financières nécessaires au fonctionnement et au développement de l’entité, en analysant les différents postes de fonctionnement et en arbitrant les priorités compte tenu de la hiérarchisation des actions à conduire, afin de garantir un équilibre entre dépenses, investissement et niveau de rentabilité

Elaborer les budgets prévisionnels des différents services de l’entité en concertation avec les directions concernées, en s’appuyant sur l’analyse des résultats des exercices précédents et en tenant compte des objectifs à atteindre, afin d’assurer une gestion optimale de l’entité sur le plan financier

Définir les critères de mesure de la performance financière et extra-financière de son entité, en tenant compte des objectifs assignés sur le plan économique et en matière de RSE, afin de disposer d’indicateurs objectifs, qualifiés et quantifiés

Structurer les modalités de suivi et d’évaluation financière et extra-financière de l’entité, afin de disposer des informations permettant de décider des ajustements à effectuer au regard du fonctionnement des différents services et des objectifs fixés

Evaluer la performance économique et extra-financière de l’entité, en identifiant et en mesurant les écarts avec les objectifs initialement fixés et en identifiant les solutions correctives à mettre en oeuvre compte tenu de l’analyse des causes génératrices d’inefficience, afin d’assurer son amélioration continue

Etablir le reporting de la performance durable de l’entité sur le plan financier et extra-financier, en synthétisant ses résultats économiques et ceux rendant compte de son impact social et environnemental, afin de le partager en comité de direction et, le cas échéant, de contribuer à l’établissement de la DEPF de l’entreprise.

Etude de cas sur le pilotage d’une entité (entreprise ou unité fonctionnelle/opérationnelle)  avec proposition d’amélioration de son organisation et de ses processus fondée   sur un audit de fonctionnement, la stratégie opérationnelle sur un périmètre limité et son budget associé, l’évaluation de la performance de l’entité, intégrant les dimensions   financières et extra-financières.


Production écrite et orale    
       

RNCP36371BC03

Manager les projets de changement et de transformation de l’entreprise/unité

Formuler différentes hypothèses sur les projets de changement à mettre en oeuvre au sein de l’entité, en tenant compte des caractéristiques de l’entreprise, de son organisation, de son fonctionnement, de ses salariés et de ses orientations d’évolution, afin d’identifier et de prioriser ceux à conduire au regard des enjeux considérés

Evaluer la faisabilité et l’intérêt des projets de changement identifiés, en analysant leur contexte et leurs impacts potentiels d’un point de vue humain, financier et technique, afin de déterminer ceux à réaliser

Définir les projets de changement à conduire sur les différents champs propres à son unité, en délimitant leur périmètre et leurs objectifs et en anticipant les problèmes pouvant survenir au regard des freins existants, afin de favoriser la transformation des pratiques au sein de l’entreprise.

Structurer les projets de changement et de transformation à mettre en oeuvre, en identifiant l’ensemble des paramètres à prendre en compte et en élaborant une stratégie de mise en oeuvre adaptée aux caractéristiques de l’entreprise et favorisant l’implication et la participation des acteurs cibles à la conduite des actions.

Organiser la mise en oeuvre des projets de changement, en déterminant leur planification et les ressources et compétences internes et externes à mobiliser au regard des contraintes de délais et de budget à respecter, afin de fixer et d’encadrer leurs conditions de réalisation

Concevoir le système de pilotage du projet de changement, en définissant les modalités de suivi, les indicateurs d’évaluation et leurs outils associés, afin de contrôler son déroulement et les résultats atteints au regard des objectifs visés

Piloter la mise en oeuvre du projet de changement, en évaluant régulièrement ses conditions de réalisation, les résultats atteints et les effets produits, afin de décider des ajustements à lui apporter

Décider des modalités de communication à mettre en oeuvre tout au long du déroulement du projet de changement, en évaluant ses effets potentiels sur l’ensemble des parties prenantes et en déterminant en conséquence les canaux, outils et formats à mobiliser, afin d’assurer la diffusion et le partage et la diffusion de l’information nécessaire à sa réussite

Assurer la communication auprès des parties prenantes du projet de changement tout au long de son déroulement, en veillant à leur communiquer un niveau d’information adapté à leurs positions respectives, afin de favoriser l’implication et l’adhésion des acteurs concernés

Etude de cas d’entreprise
Production écrite et orale
 

RNCP36371BC04

Manager les équipes par l’agilité comportementale et l’exercice d’un leadership éthique

Définir un positionnement et un mode de management inclusif, fédérateur et adapté à la diversité des organisations de travail (présentiel, distanciel, mixte…), en tenant compte de la variété des attentes et profils de ses collaborateurs ainsi que des exigences découlant de la politique RSE de l’entreprise et du droit du travail, afin de favoriser l’implication de ses collaborateurs et de contribuer à leur épanouissement professionnel

 Encadrer ses collaborateurs, en privilégiant une posture d’écoute et une communication porteuse de sens sur des objectifs communs et en mettant en oeuvre les méthodes favorisant la coopération et l’intelligence collective, afin de lever les freins au changement et d’accompagner ses équipes dans les projets d’évolution et de transformation de l’entité

Exercer une fonction de médiation en cas de problème affectant le collectif de travail, en évaluant le type et la nature des difficultés rencontrées et en animant la recherche et la formulation de solutions adaptées, afin de résoudre la situation en préservant l’intérêt de l’entité et des acteurs concernés

Mobiliser les cadres de proximité de son entité, en les accompagnant dans la mise en place de nouvelles méthodes de travail et l’implémentation d’outils digitaux contribuant à l’optimisation des processus internes, afin d’assurer leur appropriation par les équipes concernées

 Déterminer en concertation avec les cadres de proximité les aménagements et adaptations de poste de travail à mettre en oeuvre pour les salariés en situation de handicap, en s’appuyant sur l’analyse de leurs besoins spécifiques, afin de leur proposer des conditions de travail leur garantissant accessibilité, autonomie et intégration dans le collectif

Evaluer les compétences à développer au sein de son entité en lien avec le service RH de l’entreprise, en qualifiant et quantifiant les besoins générés par les évolutions des métiers en raison de facteurs organisationnels, technologiques et environnementaux, afin de définir les axes stratégiques de développement de compétences nécessaires à la continuité et à l’essor de son activté

Elaborer le plan de développement des compétences de son entité en lien avec le service RH de l’entreprise, en déterminant les actions à mettre en oeuvre, afin de permettre le maintien en emploi de ses salariés et leur montée en compétences

Evaluer la performance et les aspirations individuelles des salariés de son entité, en s’appuyant sur les résultats des entretiens annuels qu’il a réalisés ou délégués, afin de déterminer les actions à mettre en oeuvre pour favoriser leur mobilité et leur évolution professionnelle

Participer au recrutement de nouveaux collaborateurs, en validant les choix opérés concernant la sélection des profils et candidats et en veillant à l’application de modes de recrutement justes, inclusifs et non discriminants favorisant l’accès à l’emploi de professionnels en situation de handicap, afin de disposer des ressources humaines nécessaires au fonctionnement et au développement de l’activité de son entité.

Etude de cas d’entreprise
Production écrite et orale
 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L'obtention de la certification est accordée aux candidats ayant validé les 4 blocs de compétences constitutifs de la certification

Secteurs d’activités :

Le Manager dirigeant peut exercer dans tout type d’entreprises et dans tous les secteurs d’activités.
Le Manager dirigeant est responsable d’une PME, d’une Business unit, d’un centre de profit ou d’un département d’une grande entreprise. Il peut également exercer en tant que consultant.

Type d'emplois accessibles :

Lorsqu’il est à la tête d’une PME ou d’une unité : Dirigeant de société, directeur d’entreprise, directeur général, directeur de centre de profit, de filiale, d’usine, secrétaire général.

Lorsqu’il est à la tête d’un service ou d’un département, au sein d’une ETI ou d’une grande entreprise :
Directeur du développement, directeur marketing/communication, directeur commercial, directeur des ventes, directeur administratif et financier, contrôleur de Gestion, directeur des ressources humaines, directeur des achats/logistique/supply chain, directeur de production/des opérations, responsable des ventes, responsable technique…    

Code(s) ROME :
  • M1301 - Direction de grande entreprise ou d''établissement public
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise
Références juridiques des règlementations d’activité :

sans objet

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Etre titulaire d’un titre ou diplôme de niveau 6.
Avoir une expérience professionnelle minimale de 5 années, dont au moins 3 ans sur des fonctions de management.

A titre dérogatoire, les candidats ne justifiant pas d’un titre ou diplôme de niveau 6 peuvent se voir autoriser l’accès à la certification, en fonction de l’évaluation de leur expérience professionnelle antérieure, selon une procédure de validation des acquis professionnels. 



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

 Le jury est constitué au minimum de 5 membres dont 3 professionnels qualifiés, issus du monde de l’entreprise et ayant exercé des fonctions de management, tous extérieurs à l’ESCP.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Le jury est constitué au minimum de 5 membres dont 3 professionnels qualifiés, issus du monde de l’entreprise et ayant exercé des fonctions de management, tous extérieurs à l’ESCP.

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
26-04-2002

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles : L'homologation est prolongée jusqu'au 31/12/2005.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
21-04-2017

Arrêté du 07 avril 2017 publié au Journal Officiel du 21 avril 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, sous l'intitulé "Manager dirigeant" avec effet au 14 avril 2017, jusqu'au 21 avril 2022

14-04-2012

Arrêté du 5 avril 2012 publié au Journal Officiel du 14 avril 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, code NSF 310m, sous l’intitulé "Manager dirigeant" avec effet au 31 janvier 2011 jusqu'au 14 avril 2017

31-01-2006

Arrêté du 21 décembre 2005 publié au Journal Officiel du 31 janvier 2006 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles sous l'intitulé 'cadre dirigeant'. Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 31 janvier 2006, jusqu'au 31 janvier 2011

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 21-04-2017
Date de décision 25-04-2022
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 25-04-2027
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 61 5 92 65 -
2019 53 19 88 78 80
2018 62 11 98 78 85
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://escp.eu/programmes/executive-masters/executive-master-manager-dirigeant


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
TETRANERGY Habilitation pour former
HALIFAX CONSULTING Habilitation pour former et organiser l’évaluation
IFODES Habilitation pour former
HOW TO MEDIA GROUP Habilitation pour former et organiser l’évaluation
FIRST FINANCE SAS Habilitation pour former
Chambre de commerce et d'industrie des iles de Guadeloupe Habilitation pour former
CCM BENCHMARK GROUP Habilitation pour former et organiser l’évaluation
INSTITUT FRANCAIS DE L AUDIT ET DU CONTROLE INTERNES Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP30814 RNCP30814 - Manager dirigeant
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet