Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Responsable d'unité de transport et de logistique

Active

N° de fiche
RNCP36406
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 311 : Transports, manutention, magasinage
Formacode(s) :
  • 31895 : gestion entreprise transport
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 89%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 50%
Date d’échéance de l’enregistrement : 25-04-2027
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
AFTRAL 30540504500017 - http://www.aftral.com
CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS 19753471200017 - http://www.cnam.fr
Objectifs et contexte de la certification :

Le secteur du transport de marchandises et celui de la logistique évoluent en permanence. Dans ce cadre, l’accompagnement des professionnels par la formation doit s’adapter pour faire face à ces nouveaux défis.    

Le métier de Responsable d'Unité de Transport et de Logistique apparait désormais comme une fonction essentielle qui doit s’adapter à une nouvelle demande plus exigeante, dans un secteur très concurrentiel, tout en répondant aux nouvelles exigences de la société sur le plan environnemental et social. Le RUTL évolue, très majoritairement, dans le secteur du transport routier de marchandises qui comprend 83 % de microentreprises, 16 % d’autres petites et moyennes entreprises (PME) et 0,4 % d’entreprises de taille intermédiaire et de grandes entreprises.   

La certification "Responsable d'Unité de Transport et de Logistique" a vocation à permettre à bon nombre de responsables légaux (gérants) , de responsables d'exploitation et/ou de service, d'exploitants transport évoluant très majoritairement dans les  microentreprises, PME,  et grands groupes de transport routier et commission de transport, à acquérir les compétences clés visant à diriger une entreprise de transport.

Le Responsable d’Unité de Transport et de Logistique est une personne de l’encadrement effectif de l’entreprise nommée par le dirigeant, ou le dirigeant lui-même, qui agît en qualité de garant du bon fonctionnement de l’unité transport auprès des autorités administratives de tutelle, tant sur le plan économique, que sur le plan social ou sur le plan du respect des réglementations en vigueur.  

Titulaire de l’attestation de capacité professionnelle, le RUTL peut être la personne déclarée auprès l’autorité de tutelle de l’État (DREAL) par l’entreprise et assure la direction effective et permanente de l’activité transport au sein de la structure.  S’il n’est pas nécessairement le dirigeant, président, gérant ou propriétaire de l’entreprise, ses missions sont contractualisées car il assume une responsabilité pénale vis-à-vis de la gestion de l’activité.  

Activités visées :

Réaliser une étude de marché et mettre en place un plan de développement commercial de l'unité de Transport et Logistique

Mettre en place la structure juridique et financière nécessaire au lancement de l'activité de l'unité de Transport et Logistique

Planifier et piloter l'activité de l'unité Transport et Logistique

Mesurer et optimiser l'activité de l'unité Transport et Logistique

Compétences attestées :

C1.1 Réaliser une étude de marché transport en utilisant les techniques d’analyse prospective et sectorielle afin d’engager une création ou une reprise d’entreprise en définissant les procédures et les moyens techniques adaptés à l’activité sélectionnée 

C1.2 Établir un plan de trésorerie prévisionnelle détaillé et adapté à une première année d’activité en anticipant les décalages entre les encaissements et les décaissements afin d'identifier précisément la situation de trésorerie de l’entreprise   

C1.3  Calculer les coûts d’exploitation de l’activité transport en utilisant les techniques et standards conventionnels professionnels de calcul des coûts de revient afin de proposer une offre qui préserve les intérêts de l’entreprise et ceux du client     

C1.4 Établir une politique commerciale conforme aux contraintes économiques et professionnelles à l’aide de la stratégie "produit" définie permettant l’atteinte des objectifs commerciaux fixés

C2.1 Mettre en place la structure organisationnelle en choisissant la forme juridique la plus appropriée afin de répondre aux enjeux économiques et organisationnels liés aux besoins de l’activité de l'unité  

C2.2 Constituer le dossier de financement de l’activité à partir des données issues du modèle d'affaires (business model) de l’unité afin de réaliser le financement de la création de l'activité

C2.3 Concevoir le cadre contractuel des activités transport logistique en définissant les limites de responsabilité des parties et en intégrant la tarification des prestations annexes pour assurer la pérennité commerciale de l’activité, à l’aide des règlementations applicables

C3.1  Organiser la planification nationale ou internationale des moyens de production en déterminant les besoins en ressources humaines et matérielles conformément aux règlementations en vigueur afin d’assurer la continuité des activités de l’unité. 

C3.2  Elaborer les procédures de recrutement des nouveaux collaborateurs en s’assurant de la bonne adéquation entre les compétences recherchées et le profil des candidats afin de garantir leur intégration au sein de l’unité 

C3.3 Réaliser l’accompagnement du salarié dans sa vie professionnelle en mettant en place les règles contractuelles et les instances représentatives du personnel afin d’assurer la cohésion sociale dans l’unité 

C3.4 Conduire la gestion des équipes à l’aide d’outils managériaux permettant la prévention des conflits et la création d’une dynamique collaborative afin de favoriser leur implication dans le processus d’exploitation de l’entreprise.  

C3.5 Définir une politique QHSSE prenant en compte la prévention et la formation des collaborateurs afin de favoriser la réduction des risques de l'activité

C4.1 Analyser les données économiques de l’activité à l’aide des données de facturation, des éléments d’ordre fiscal et comptable de fin d’exercice afin de repérer les marges d’amélioration possibles de la situation financière de l’unité  

C4.2 Élaborer une stratégie financière en assurant la continuité et l’évolution de l’activité à partir d’actions correctives mises en œuvre afin de garantir la rentabilité et l’équilibre financier de l’entreprise 

C4.3 Piloter la performance de l’unité de transport et de logistique à l’aide des indicateurs de l’activité et des outils d’optimisation des flux afin d'évaluer l’engagement des collaborateurs et améliorer la compétitivité de l’unité

C4.4 Mettre en place une politique de gestion des litiges et de la relation client à partir des réclamations et anomalies recensées afin de réduire les coûts de la non-qualité.  

Modalités d'évaluation :

  Pour les candidats issus d'un parcours continu de formation. La validation de chaque bloc de compétences s’évalue par : La réalisation d’une étude de cas professionnel :A travers l'étude d'une situation d'entreprise dans le contexte d’activités transport et logistique (réelles ou fictives), le candidat devra réaliser un dossier technique à partir d’un travail individuel réalisé à l’écrit. (Épreuve écrite de 01h30)   

La validation complète et finale de l’ensemble des blocs de compétences (BC1, BC2, BC3, BC4) et des compétences associées se réalise ensuite obligatoirement en fin de parcours de formation

par la soutenance orale devant un jury professionnel d’un mémoire professionnel par le (la candidat(e) en fin de parcours de formation.  Durée de la soutenance : 1 h dont 30 minutes de présentation par le candidat et 30 minutes de questionnement de la part des membres du jury

   
Après un parcours de VAE, les 4 Blocs de Compétences et les compétences associées sont évaluées par  :    

  • Constitution d’un dossier d’explicitation et de synthèse de l’expérience professionnelle dénommé Dossier Récapitulatif de Pratique Professionnelle (DRPP)
  • Présentation du Dossier Récapitulatif de Pratique Professionnelle et entretien  de validation avec un jury(durée entretien à l'oral : 1h)
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36406BC01

Réaliser une étude de marché et mettre en place un plan de développement commercial de l'unité Transport et Logistique

  C1.1 Réaliser une étude de marché transport en utilisant les techniques d’analyse prospective et sectorielle afin d’engager une création ou une reprise d’entreprise en définissant les procédures et les moyens techniques adaptés à l’activité sélectionnée.  

         C1.2 Établir   un plan de trésorerie prévisionnelle détaillé et adapté à une première année d’activité en anticipant les décalages   entre les encaissements et les décaissements afin d'identifier précisément la situation   de trésorerie de l’entreprise  

  C1.3 Calculer   les coûts d’exploitation de l’activité transport en utilisant les techniques et   standards conventionnels professionnels de calcul des coûts   de revient afin de proposer une offre qui préserve les intérêts de   l’entreprise et ceux du client  

C1.4 Établir une politique commerciale conforme aux contraintes économiques et professionnelles à l’aide de la stratégie "produit" définie permettant l’atteinte des objectifs commerciaux fixés.      

  E.1.1 - (Évaluation C1.1 ; C1.2, C1.3, C1.4).  A travers une situation d’étude de marché (situation réelle ou fictive de création d'entreprise ou d'activité au sein d'une entreprise de transport logistique), le candidat devra réaliser  : 

Un modèle d'affaires (business model)        

En fonction des données présentées. Il choisira les moyens techniques adaptés au business model en prenant en compte le type d’activité déterminée lors de l’étude et ses coûts de revient.  (Durée : 1h30) 

La validation complète et finale de l’ensemble des blocs de compétences (BC1, BC2, BC3 et BC4) et des compétences associées à chacun d’eux se réalise ensuite obligatoirement en fin de parcours de formation :

par une soutenance d’un mémoire professionnel, réalisé en cours de formation, devant un jury composé de professionnels et de représentants des organismes co-certificateurs (1h00)   À partir d’une situation réelle ou fictive de création d’entreprise, le candidat réalise un mémoire professionnel décrivant les éléments suivants :

· Étude de marché et choix stratégiques 

· Budget prévisionnel 

· Constitution de la société 

· Mise en place de l’activité  


Déroulement détaillé de la soutenance orale du mémoire :   Pendant 30 minutes, le candidat présente son mémoire au jury.   Pendant 30 minutes, le jury questionne le candidat au sujet de sa présentation et de son mémoire.

RNCP36406BC02

Mettre en place la structure juridique et financière nécessaire au lancement de l'activité de l'unité de Transport et Logistique

  C2.1 Mettre en place la structure organisationnelle de l’unité en choisissant la forme juridique la plus appropriée afin de répondre aux enjeux économiques et organisationnels liés aux besoins de l’activité de l’unité  

 C2.2Constituer le dossier financement de l’activité à partir des données issues du modèle économique d'affaires (business model) de l’unité afin de réaliser le financement de la création de l'activité 

 C2.3 Concevoir le cadre contractuel des activités transport logistique en définissant les limites de responsabilité des parties et en intégrant la tarification des prestations annexes pour assurer la pérennité commerciale de l’activité, à l’aide des règlementations applicables. 


  E.2.1 : (Evaluation C2.1 ; C2.2, C2.3).   A travers l’étude d’une situation de création d’entreprise de transport et logistique   ( situation réelle ou fictive de création d'entreprise ou d'activité au sein d'une entreprise de transport logistique)

le candidat devra justifier :

le choix de la forme juridique à privilégier en fonction des éléments présentés et les procédures de création d’activité, de son financement, au regard de la règlementation nationale et internationale à appliquer. (Durée : 1h30)   


La validation complète et finale de l’ensemble des blocs de compétences (BC1, BC2, BC3 et BC4) et des compétences associées à chacun d’eux se réalise ensuite obligatoirement en fin de parcours de formation :

par une soutenance d’un mémoire professionnel, réalisé en cours de formation, devant un jury composé de professionnels et de représentants des organismes co-certificateurs (1h00)   

À partir d’une situation réelle ou fictive de création d’entreprise, le candidat réalise un mémoire professionnel décrivant les éléments suivants : - Étude de marché et choix stratégiques - Budget prévisionnel - Constitution de la société - Mise en place de l’activité   Déroulement détaillé de la soutenance orale :   - Pendant 30 minutes, le candidat présente son mémoire au jury.   - Pendant 30 minutes, le jury questionne le candidat au sujet de sa présentation et de son mémoire.

RNCP36406BC03

Planifier et piloter l'activité de l'unité Transport et Logistique

  C3.1 : Organiser la planification nationale ou internationale des moyens de production en déterminant les besoins en ressources humaines et matérielles conformément aux règlementations en vigueur afin d’assurer la continuité des activités de l’unité.  

  C3.2 : Elaborer les procédures de recrutement des nouveaux collaborateurs en s’assurant de la bonne adéquation entre les compétences recherchées et le profil des candidats afin de garantir leur intégration au sein de l’unité  

 C3.3 : Réaliser l’accompagnement du salarié dans sa vie professionnelle en mettant en place les règles contractuelles et les instances représentatives du personnel afin d’assurer la cohésion sociale dans l’unité de transport et logistique. 

  C3.4 Conduire la gestion des équipes à l’aide d’outils managériaux permettant la prévention des conflits et la création d’une dynamique collaborative afin de favoriser leur implication dans le processus d’exploitation de l’entreprise.   

  C3.5 Définir une politique QHSSE qui prend en compte la prévention et la formation des collaborateurs afin  de favoriser la réduction des risques de l’activité.   

  E.3.1 : (Evaluation C3.1, C3.2, C3.3, C3.4, 3.5).   A travers l’étude d’une situation d’entreprise de transport et logistique   (situation réelle ou fictive de création d'entreprise ou d'activité au sein d'une entreprise de transport logistique) 

le candidat devra : 

    1)Prendre en compte la règlementation sociale dans la planification de l’activité de transport, ainsi que dans le processus de recrutement et dans la rédaction des contrats de travail des collaborateurs nécessaires à l’activité.   

2)Décrire une stratégie de déploiement d’une politique QHSSE compte tenu des écarts constatés par rapport aux objectifs fixés et décrits dans l’énoncé.  (Durée : 1h30)  

 

  La validation complète et finale de l’ensemble des blocs de compétences (BC1, BC2, BC3 et BC4) et des compétences associées à chacun d’eux se réalise ensuite obligatoirement en fin de parcours de formation :

Par une soutenance d’un mémoire professionnel, réalisé en cours de formation, devant un jury composé de professionnels et de représentants des organismes co-certificateurs (1h00)   

À partir d’une situation réelle ou fictive de création d’entreprise, le candidat réalise un mémoire professionnel décrivant les éléments suivants :

 · Étude de marché et choix stratégiques · Budget prévisionnel · Constitution de la société · Mise en place de l’activité Déroulement détaillé de la soutenance : - Pendant 30 minutes, le candidat présente son mémoire au jury.   - Pendant 30 minutes, le jury questionne le candidat au sujet de sa présentation et de son mémoire.

RNCP36406BC04

Mesurer et optimiser l'activité de l'unité Transport et Logistique

  C4.1 Analyser les données économiques de l’activité à l’aide des données de facturation, des éléments d’ordre fiscal et comptable de fin d’exercice afin de repérer les marges d’amélioration possibles de la situation financière de l’unité   

  C4.2 Élaborer une stratégie financière en assurant la continuité et l’évolution de l’activité à partir d’actions correctives mises en œuvre afin de garantir la rentabilité et l’équilibre financier de l’entreprise   

  C4.3 Piloter la performance de l’unité de transport et de logistique à l’aide des indicateurs de l’activité et des outils d’optimisation de flux afin de favoriser l’engagement des collaborateurs et améliorer la compétitivité de l’unité.  

  C4.4 Mettre en place une politique de gestion des litiges et de la relation client à partir des réclamations et anomalies recensées afin de réduire les coûts de la non-qualité.   

  E.4.1 : (Evaluation C4.1, C4.2, C4.3, C4.4).A travers l’étude d’une situation d’entreprise un an après sa création, où seront présentées les données de fin d’exercice   ( situation réelle ou fictive de création d'entreprise ou d'activité au sein d'une entreprise de transport logistique)

Le candidat devra : 

    Utiliser les techniques comptables afin d’analyser les résultats financiers de l’entreprise par le calcul des SIG. Il identifiera également les marges d’améliorations possibles en matière d’optimisation de l’exploitation transport et proposera des actions correctives.   (Durée : 1h30)   


  La validation complète et finale de l’ensemble des blocs de compétences (BC1, BC2, BC3 et BC4) et des compétences associées à chacun d’eux se réalise ensuite obligatoirement en fin de parcours de formation :

Par une soutenance d’un mémoire professionnel, réalisé en cours de formation, devant un jury composé de professionnels et de représentants des organismes co-certificateurs (1h00) 

À partir d’une situation réelle ou fictive de création d’entreprise, le candidat réalise un mémoire professionnel décrivant les éléments suivants : 

Déroulement détaillé de la soutenance : - Pendant 30 minutes, le candidat présente son mémoire au jury. - Pendant 30 minutes, le jury questionne le candidat au sujet de sa présentation et de son mémoire  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

 Dans le cas d'une validation partielle de la certification professionnelle, chaque bloc de compétences fait l’objet de la remise d'un certificat.  La validation totale de la certification professionnelle repose sur l'obtention de tous les blocs de certification. 

Secteurs d’activités :

Le Responsable d'Unité de Transport et de Logistique exerce son activité dans le contexte professionnel du secteur du transport des marchandises lui même maillon fondamental de la chaine logistique globale.

L’emploi s’exerce très largement dans des entreprises de transport routier de marchandises (lots, demi-lots, groupage, messagerie, express...), dans les services transport d’entreprises industrielles et commerciales, chez des commissionnaires de transport, ou dans tout type d’entreprises au sein d’autres secteurs d'activités qui assurent du transport avec leurs propres moyens ou avec des sous-traitants, que cela soit dans un contexte local, régional, national ou international.  

Le RUTL est en contact permanent avec de multiples intervenants (clients, fournisseurs, administrations, instances portuaires, aériennes, etc...) du secteur transport et logistique.

 

 

Type d'emplois accessibles :

 La fonction de Responsable d’Unité de Transport et Logistique est assuré par un personnel encadrant de l’entreprise.  Elle peut donc être assurée par : - Un cadre administratif du transport - Un personnel d’exploitation (agent, technicien, etc.) sous statut cadre - Un responsable d’exploitation - Un responsable de parc - Un conjoint, salarié ou non, du dirigeant - Le gérant, le directeur de la structure, ou leur adjoint - Un indépendant mandaté dans le cadre d’un contrat de prestation de services   

Les autres emplois accessibles sont les suivants :

 · Responsable camionnage   · Chef de service transport   · Chef de service camionnage   · Responsable opérationnel transport logistique  · Responsable de parc   · Gestionnaire de transport ou logistique  · Commissionnaire de transport   

Code(s) ROME :
  • N1302 - Direction de site logistique
  • N4201 - Direction d''exploitation des transports routiers de marchandises
Références juridiques des règlementations d’activité :

 Règlement (CE) No 1071/2009 du 21 octobre 2009 établissant des règles communes sur les conditions à respecter pour exercer la profession de transporteur public par route 

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

 Pour accéder à la Certification par la voie de la formation, il est exigé un des trois critères suivants :   

- Un titre de niveau 4 dans le domaine professionnel du transport ou de la logistique tel que : Bac Pro transport, ETRM, etc. 

- Un titre de niveau 4 dans un autre domaine professionnel complété par une expérience au sein d’une structure de transport 

- La réussite à une évaluation des capacités professionnelles complétée par un entretien de projet professionnel réalisé avec le responsable pédagogique de la Certification  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%  

Les membres du jury sont des professionnels en activité exerçant un des métiers visés par la certification. Ils doivent avoir au moins 5 années d’exercice professionnel de ce métier. Si un membre du jury n’est plus en activité, il ne doit pas avoir cessé son activité depuis plus de 5 ans. Le champ des compétences des membres du jury doit entrer dans l’ensemble des compétences professionnelles visé par la certification.     


Le candidat est évalué par un jury composé d’au minimum 4 membres :

- Au moins 2 professionnels titulaires de l’emploi type ou d’une fonction de niveau supérieur et/ou au moins 1 représentant de l’autorité de tutelle du transport routier de marchandises (DREAL) 

- 1 représentant du co-certificateur AFTRAL 

- 1 représentant du co-certificateur Le CNAM 

Après un parcours de formation continue X

 Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%  

Les membres du jury sont des professionnels en activité exerçant un des métiers visés par la certification. Ils doivent avoir au moins 5 années d’exercice professionnel de ce métier. Si un membre du jury n’est plus en activité, il ne doit pas avoir cessé son activité depuis plus de 5 ans. Le champ des compétences des membres du jury doit entrer dans l’ensemble des compétences professionnelles visé par la certification.     

Le candidat est évalué par un jury composé d’au minimum 4 membres :

- Au moins 2 professionnels titulaires de l’emploi type ou d’une fonction de niveau supérieur et/ou au moins 1 représentant de l’autorité de tutelle du transport routier de marchandises (DREAL) 

- 1 représentant du co-certificateur AFTRAL 

- 1 représentant du co-certificateur Le CNAM 

En contrat de professionnalisation X

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%  

Les membres du jury sont des professionnels en activité exerçant un des métiers visés par la certification. Ils doivent avoir au moins 5 années d’exercice professionnel de ce métier. Si un membre du jury n’est plus en activité, il ne doit pas avoir cessé son activité depuis plus de 5 ans. Le champ des compétences des membres du jury doit entrer dans l’ensemble des compétences professionnelles visé par la certification.     

Le candidat est évalué par un jury composé d’au minimum 4 membres :

- Au moins 2 professionnels titulaires de l’emploi type ou d’une fonction de niveau supérieur et/ou au moins 1 représentant de l’autorité de tutelle du transport routier de marchandises (DREAL) 

- 1 représentant du co-certificateur AFTRAL 

- 1 représentant du co-certificateur Le CNAM 

Par candidature individuelle X

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%  

Les membres du jury sont des professionnels en activité exerçant un des métiers visés par la certification. Ils doivent avoir au moins 5 années d’exercice professionnel de ce métier. Si un membre du jury n’est plus en activité, il ne doit pas avoir cessé son activité depuis plus de 5 ans. Le champ des compétences des membres du jury doit entrer dans l’ensemble des compétences professionnelles visé par la certification.     

Le candidat est évalué par un jury composé d’au minimum 4 membres :

- Au moins 2 professionnels titulaires de l’emploi type ou d’une fonction de niveau supérieur et/ou au moins 1 représentant de l’autorité de tutelle du transport routier de marchandises (DREAL) 

- 1 représentant du co-certificateur AFTRAL 

- 1 représentant du co-certificateur Le CNAM 

Par expérience X

Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%  

Les membres du jury sont des professionnels en activité exerçant un des métiers visés par la certification. Ils doivent avoir au moins 5 années d’exercice professionnel de ce métier. Si un membre du jury n’est plus en activité, il ne doit pas avoir cessé son activité depuis plus de 5 ans. Le champ des compétences des membres du jury doit entrer dans l’ensemble des compétences professionnelles visé par la certification.     

Le candidat est évalué par un jury composé d’au minimum 4 membres :

- Au moins 2 professionnels titulaires de l’emploi type ou d’une fonction de niveau supérieur et/ou au moins 1 représentant de l’autorité de tutelle du transport routier de marchandises (DREAL) 

- 1 représentant du co-certificateur AFTRAL 

- 1 représentant du co-certificateur Le CNAM 

En contrat d’apprentissage X

 Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 50%  

Les membres du jury sont des professionnels en activité exerçant un des métiers visés par la certification. Ils doivent avoir au moins 5 années d’exercice professionnel de ce métier. Si un membre du jury n’est plus en activité, il ne doit pas avoir cessé son activité depuis plus de 5 ans. Le champ des compétences des membres du jury doit entrer dans l’ensemble des compétences professionnelles visé par la certification.     

Le candidat est évalué par un jury composé d’au minimum 4 membres :

- Au moins 2 professionnels titulaires de l’emploi type ou d’une fonction de niveau supérieur et/ou au moins 1 représentant de l’autorité de tutelle du transport routier de marchandises (DREAL) 

- 1 représentant du co-certificateur AFTRAL 

- 1 représentant du co-certificateur Le CNAM 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 25-04-2022
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 25-04-2027
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 211 0 87 42 -
2020 236 0 91 58 -
2019 283 0 95 59 61
2018 315 0 94 58 72
2017 195 0 90 68 75
2016 116 0 91 65 74
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.aftral.com/formation/responsabilite-dune-unite-de-transport-et-logistique-attestation-de-capacite


Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet