Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

DIPLOVIS - Programme supérieur de gestion et de commerce

Active

N° de fiche
RNCP36420
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
  • 312 : Commerce, vente
Formacode(s) :
  • 32110 : Management opérationnel
  • 32135 : Conduite projet
  • 32054 : Gestion organisations
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2026
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
GROUPE KEDGE BUSINESS SCHOOL 51400512300062 Kedge Business School https://kedge.edu/
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le manager opérationnel que l’on peut aussi dénommer manager de proximité ou business manager, est gestionnaire d’une activité, d’une unité (marchande ou non) ou dans certains cas d’un projet. Cette fonction appartient à la famille du management transverse.
Exerçant au sein d’organisations de toutes tailles et de natures variées, son rôle est avant tout d’être garant de la bonne conduite des opérations et d’un budget qui lui est confié et éventuellement des équipes dont il a la charge. Rattaché à un n+1 davantage en charge du pilotage stratégique (directeur d’une unité, d’un département (SI, RH, Achats…) ou d’une activité), il met en œuvre les actions relevant de la gestion courante de son entreprise/unité marchande/activité pour les aligner avec la stratégie globale de celle-ci. Il est par excellence le gestionnaire du quotidien de l’entreprise. Dans l’échelle des responsabilités et du niveau d’encadrement, il se situe entre le management fonctionnel ou intermédiaire et les équipes terrain. Il possède ainsi un niveau d’autonomie et de responsabilités limités à la sphère des actions opérationnelles. En ce sens, son niveau de décision et d’action positionne bien la certification délivrée à un niveau 6.

La place, le rôle et la posture du manager opérationnel ont bien évolué pour focaliser l’action de ce professionnel en 2021 sous de nouveaux auspices. La crise sanitaire a exacerbé les modalités d’action du manager opérationnel, notamment au plan des compétences « douces » (soft skills) dont il doit se prévaloir plus que jamais ; nous pouvons citer ici les capacités d’adaptation (agilité) pour organiser ses actions, à la fois en présentiel et en distanciel et dans un climat où les changements de cap stratégique comme opérationnel ont poussé les activités et les équipes à se réadapter fortement. Ce professionnel a dans ce contexte dû développer l’autonomie des équipes et les pratiques collaboratives, mais aussi il a été contraint de mettre en place les leviers de motivation des collaborateurs et du collectif, a dû développer la créativité pour gérer des situations nouvelles voire complexes…Il a enfin repensé les conditions de son action dans le prisme des principes et enjeux RSE, soucieux/se du capital réputationnel de son entreprise auprès des clients et prospects dans une période économique marquée par une forte incertitude, comme il a pris soin pour ces mêmes raisons, du maintien de la confiance et de la motivation de ses équipes.

Activités visées :

Maitrise des usages numériques/digitaux
- Acquisition et manipulation des langages informatiques de l’analyse de données à des fins professionnelles
- Production d’études chiffrées par l’usage de tableurs et d’outils analytiques de premier niveau
- Usage appliqué des technologies numériques/digitales à la production et à la diffusion de supports professionnels efficaces

Analyse d’une situation à résoudre
- Evaluation/audit d’une problématique professionnelle
- Synthèse des données qualitatives et quantitatives du problème 

Développement d’une argumentation efficace
-  Mobilisation d’argumentations adaptées
- Soutien de l’argumentation par un schéma de résolution convaincant et outillé

Maîtrise de l’expression écrite et orale vers un public professionnel
- Mobilisation d’une expression écrite adaptée à un contexte et à un public professionnel
- Prise de parole en public
- Communication écrite et orale professionnelle de premier niveau en anglais

Ordonnancement d’une veille professionnelle
- Recherche et qualification de ressources documentaires en lien avec son activité professionnelle ou de recherche
- Choix et mobilisation des outils et méthodes de gestion des sources veillées

Mobilisation des ressources d’une veille professionnelle
Sélection des données ad hoc
- Rédaction d’une synthèse à visée professionnelle ou de recherche, intégrant les données sélectionnées

Diagnostic stratégique d’une organisation
- Conduite d’un audit stratégique (organisationnel)
- Analyse des conditions opérationnelles de l’activité/l’unité/du projet à tous les niveaux requis
- Prise en compte des contraintes juridiques, normatives et éthiques du périmètre audité

Elaboration du plan d’actions opérationnel
- Recueil, analyse et mise en forme des informations relatives au fonctionnement de l’activité/ de l’unité / du projet
- Elaboration d’un plan d’action opérationnel ou d’un plan d’affaire (Objectifs, ressources RH et matérielle, analyse des coûts, indicateurs de performance, planning…)

Gestion d’une unité/activité opérationnelle ou d’un projet
- Communication à l’ensemble des parties prenantes des modalités d’action menées sur le périmètre
- Analyse des enjeux et risques (dont RSE) du projet et sensibilisation des parties prenantes
- Organisation des moyens humains, financiers, techniques et technologiques
- Gestion et animation RH
- Analyse de la qualité des actions menées et mesures correctives

Conduite d’un bilan des pratiques et des compétences professionnelles
- Analyse des postures, des compétences et de la motivation professionnelles
- Caractérisation de son identité professionnelle (savoirs, savoir-faire, savoir être)
- Mise en œuvre de moyens visant à se faire connaitre (CV, lettre de motivation), à évoluer (formations, coaching) ou à se repositionner (bilan de compétences).

 

 

Compétences attestées :
  • - Intégrer les bases des outils et langages de traitement de l'information et de manipulation automatisée des données, pour construire des tableaux et enquêtes analytiques de premier niveau
  • - Utiliser les outils et technologies numériques les mieux adaptées à la production et à la diffusion d'informations au sein d'une organisation, d'un projet ou d'une équipe, en veillant à appliquer les règles éthiques et de sécurité informatiques requises
  • - Identifier, sélectionner et analyser une situation ou un problème, en mobilisant les ressources et données nécessaires, pour parvenir à sa résolution
  • - Analyser et synthétiser des données qualitatives ou quantitatives, avec tous les moyens techniques et technologiques voulus, en vue de leur exploitation
  • - Développer une argumentation visant à expliciter une analyse à des publics tiers, en prenant tout le recul et l'esprit critique voulus, afin de convaincre
  • - Employer les registres de langage adaptés à l'oral et à l'écrit, compte tenu d'une situation ou d'un contexte professionnel donné, pour rendre une intervention efficace face à un public/une cible à convaincre
  • - Maîtriser sa communication orale et écrite en situation professionnelle, de façon claire et adaptative selon le public choisi et à convaincre, et éventuellement dans une langue étrangère
  • - Rechercher et gérer des ressources documentaires, en français ou en anglais, en lien avec les besoins de son activité professionnelle, sur tous les plans requis : géopolitiques, sociologiques, managériaux, intelligence économique,... En s'appuyant sur les outils et méthodes adéquates
  • - Sélectionner et synthétiser des sujets cibles destinés à appuyer une recommandation liée à son activité propre (diagnostic swot, analyse de risque...) ou à diffuser une information ou une communication auprès des parties prenantes internes ou externes, en vue d'éclairer un sujet ou une perspective (recherche appliquée, tendances sectorielles, situation concurrentielle,...)
  • - Inventorier les outils et techniques de gestion sur l'ensemble d'un périmètre (activité ou projet), afin d'en évaluer l'efficacité et la pertinence
  • - Gérer les moyens opérationnels (RH, marketing, commercial,...) dans un contexte d'activité ou de projet donné, par des choix adaptés
  • - Contrôler l'application pour son périmètre, après se les être appropriées, des règles juridiques, légales, normatives et éthiques, nécessaires au bon accomplissement de ses missions
  • - Analyser les conditions d'une activité, d'une unité ou d'un projet, à tous les niveaux requis (RH, commercial, marketing, relation client, finance, achats…), pour évaluer et recommander, à partir de ces données, la gestion opérationnelle à privilégier
  • - Définir et rédiger un plan d'actions opérationnel soucieux d'appréhender la performance opérationnelle globale de l'activité/de l'unité/du projet conduit, avec une approche innovante et/ou différenciante
  • - Organiser son périmètre d'actions et de gestion opérationnelle, aligné sur le positionnement de l'organisation, après avoir évalué son propre rôle au sein de celle-ci
  • - Inventorier les principaux risques et enjeux dont ceux liés à la RSE, au sein d'un périmètre d'actions/d'activité, en France ou à l'international, en sensibilisant les parties prenantes concernées
  • - Animer une équipe, un projet et/ou les parties prenantes en lien avec une activité, de telle façon à promouvoir l'autonomie, avec le souci permanent du maintien de la motivation individuelle et collective
  • - Analyser la qualité de ses actions professionnelles, de manière à améliorer ses pratiques de gestion de soi et des autres
  • - Evaluer, par un auto-bilan, une action de coaching, d'accompagnement ou de bilan de compétences, les savoirs, savoir-être et savoir-faire qui sous-tendent ses pratiques professionnelles, afin de caractériser son identité professionnelle en vue d'une prise de responsabilité ou d'un repositionnement professionnel
  • - Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte de projet professionnel posé, en vue d'identifier des supports et moyens à produire pour son évolution ou son repositionnement dans l'emploi et afin de définir des zones de progrès à mettre en œuvre
Modalités d'évaluation :

Chaque bloc de compétences est évalué par une ou plusieurs études de cas écrites et orales, basé(e)s sur des cas réels ou fictifs d’entreprise.
Les différentes composantes des productions évaluées peuvent être combinées ou envisagées de manière dédiée.
Les modalités d’évaluation sont organisées de manière à correspondre spécifiquement aux publics de formation initiale ou continue.

 

RNCP36420BC01 - Maîtriser les usages numériques en contexte professionnel changeant

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C1- Intégrer les bases des outils et langages de traitement de l'information et de manipulation automatisée des données, pour construire des tableaux et enquêtes analytiques de premier niveau
C2- Utiliser les outils et technologies numériques les mieux adaptées à la production et à la diffusion d'informations au sein d'une organisation, d'un projet ou d'une équipe, en veillant à appliquer les règles éthiques et de sécurité informatiques requises

* Pour la formation initiale :
Certifications numériques socles qui peuvent être : Excel, Intelligence Artificielle, Data science
* Pour la formation continue :
Réalisation d'une Etude chiffrée commentée (de type données de marché, position concurrentielle, analyse produit …), indiquant :
- La justification des choix des modes d'analyse et des systèmes technologiques privilégiés
- Une analyse qualitative de données illustrant le sujet, en justifiant les partis pris opérés
- Une analyse quantitative chiffrée
Evaluation écrite individuelle

RNCP36420BC02 - Traiter une résolution de problème par l'analyse de données

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C3- Identifier, sélectionner et analyser une situation ou un problème, en mobilisant les ressources et données nécessaires, pour parvenir à sa résolution
C4- Analyser et synthétiser des données qualitatives ou quantitatives, avec tous les moyens techniques et technologiques voulus, en vue de leur exploitation
C5- Développer une argumentation visant à expliciter une analyse à des publics tiers, en prenant tout le recul et l'esprit critique voulus, afin de convaincre

* Pour la formation initiale :
Simulation d'un cas business (évaluée collectivement et individuellement)
Expérimentation en conditions accélérées d'une résolution de problème à réaliser au sein d'une entreprise (cas fictif ou réel) sur 4 jours avec prise de décisions croisées inter-métiers
Evaluation écrite individuelle et orale collective
*Pour la formation continue :

A partir d'une mise en situation professionnelle reconstituée visant à résoudre une problématique professionnelle, le candidat devra :
- Analyser une situation donnée, et en décrire les points clés sur lesquels appuyer de futures actions
- Mobiliser les outils, processus et moyens techniques/technologiques requis pour présenter les résultats de son analyse
- Proposer un schéma de résolution du problème argumenté et convaincant
Evaluation écrite individuelle

RNCP36420BC03 - Communiquer avec efficacité en situation professionnelle

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C6- Employer les registres de langage adaptés à l'oral et à l'écrit, compte tenu d'une situation ou d'un contexte professionnel donné, pour rendre une intervention efficace face à un public/une cible à convaincre
C7- Maîtriser sa communication orale et écrite en situation professionnelle, de façon claire et adaptative selon le public choisi et à convaincre, et éventuellement dans une langue étrangère

 

* Pour la formation initiale
Certifications socles de validation du niveau orthographique et linguistique*
Techniques de vente - Oral de négociation
Marketing - Présentation orale du cas pratique
(*) Certifications Orthodidacte, et Anglais B1
Pour la formation continue :
Production d'un support de présentation d'une information (produit, événement, conflit, nouveauté, …) adressée à un client ou un fournisseur visant à lui faire prendre connaissance d'une nouveauté/évolution (produit, contrat, activité, mutation RH...) précisant :
- La contextualisation du sujet
- Les leviers ayant conduit à faire évoluer la situation
- Les propositions/nouveautés formulées
- Les conséquences induites à l'issue de ces propositions à tous les niveaux possibles en fonction du contexte (commerciales, marketing, qualité, industrielles, RH...)
Evaluation écrite individuelle

 

RNCP36420BC04 - Mettre en place une veille facilitant la compréhension de son activité

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C8- Rechercher et gérer des ressources documentaires, en français ou en anglais, en lien avec les besoins de son activité professionnelle, sur tous les plans requis : géopolitiques, sociologiques, managériaux, intelligence économique, ... En s'appuyant sur les outils et méthodes adéquates
C9- Sélectionner et synthétiser des sujets cibles destinés à appuyer une recommandation liée à son activité propre (diagnostic swot, analyse de risque...) ou à diffuser une information ou une communication auprès des parties prenantes internes ou externes, en vue d'éclairer un sujet ou une perspective (recherche appliquée, tendances sectorielles, situation concurrentielle, ...)

* Pour la formation initiale :
Petit Mémoire : présentant contexte, problématique, et revue de littérature
Evaluation écrite individuelle
Travail de recherche documentaire et de veille sur la base d'un cas d'entreprise réel ou fictif donné (en français et/ou anglais)
Evaluation écrite individuelle
* Pour la formation continue :

Rédaction en français et en anglais d'une note de synthèse de veille sur un sujet cible, précisant :
- Le rappel des objectifs de la recherche opérée (contexte, cibles, urgence opérationnelle, demande de la direction...)
- La nature et la justification des supports, ressources et documents sélectionnés et mobilisés en français et en anglais
- La synthèse des éléments clés permettant d'éclairer le sujet
Evaluation écrite individuelle

 

 

RNCP36420BC05 - Evaluer les conditions opérationnelles d'une activité, d'une unité ou d'un projet

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C10- Inventorier les outils et techniques de gestion sur l'ensemble d'un périmètre (activité ou projet), afin d'en évaluer l'efficacité et la pertinence
C11- Gérer les moyens opérationnels (RH, marketing, commercial, ...) dans un contexte d'activité ou de projet donné, par des choix adaptés
C12- Contrôler l'application pour son périmètre, après se les être appropriées, des règles juridiques, légales, normatives et éthiques, nécessaires au bon accomplissement de ses missions

* Pour la formation initiale :
Cas pratique : analyse d'une stratégie d'entreprise
Evaluation écrite individuelle
Analyse d'une situation d'entreprise (Politique commerciale, logistique, investissement productif, financement, et gestion RH ...)
Evaluation écrite individuelle
Missions du stage (évaluation entreprise) et mémoire de stage (évaluation jury Kedge)
Evaluation écrite individuelle
* Pour la formation continue :

Réalisation du diagnostic organisationnel synthétique d’une unité, d'une activité ou d'un projet réel ou fictif, contenant :
- Une description brève de l'organisation/du projet à tous les niveaux requis (RH, commercial, marketing, finance, achats...)
- L'évaluation des outils et pratiques de gestion opérationnelle existants, y compris aux plans juridique, légal, normatif et éthique
- L'impact opérationnel de ces pratiques sur un périmètre donné (unité, activité, projet)
- La préconisation d'axes futurs d'amélioration
Evaluation écrite individuelle

 

RNCP36420BC06 - Conduire un plan d'actions opérationnel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C13- Analyser les conditions d'une activité, d'une unité ou d'un projet, à tous les niveaux requis (RH, commercial, marketing, relation client, finance, achats…), pour évaluer et recommander, à partir de ces données, la gestion opérationnelle à privilégier
C14- Définir et rédiger un plan d'actions opérationnel soucieux d'appréhender la performance opérationnelle globale de l'activité/de l'unité/du projet conduit, avec une approche innovante et/ou différenciante

 

* Pour la formation initiale :
Conduite d'un projet d'entreprise en menant à terme : organisation, planification, évaluation des risques, avec mise en œuvre des techniques de gestion, analyse des coûts projet, utilisation de logiciels spécifiques.
Evaluation écrite individuelle
Simulation d'une création d'entreprise fictive en environnement réel avec la création d'un business model et d'un business plan
Evaluation écrite individuelle
* Pour la formation continue :

Conduite d'un Plan d'action opérationnel dans le cadre d'un projet ou d'une activité nouvelle, en France ou à l'international.
- La définition des objectifs du projet/de l'activité compte tenu du contexte et de la stratégie de l'organisation porteuse
- Les différentes actions prévues, compte tenu des principaux risques et enjeux relevés à tous les niveaux opérationnels
- Les ressources mobilisées : humaines, techniques, budgétaires, RSE
- Les leviers mobilisés pour que le projet/l'activité soit performant(e) et motivant(e)/acceptable par les équipes
- Les jalons (planning) et indicateurs de performance
Evaluation écrite individuelle

 

 

RNCP36420BC07 - Prendre la responsabilité opérationnelle d'une activité ou d'un projet

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C15- Organiser son périmètre d'actions et de gestion opérationnelle, aligné sur le positionnement de l'organisation, après avoir évalué son propre rôle au sein de celle-ci
C16- Inventorier les principaux risques et enjeux dont ceux liés à la RSE, au sein d'un périmètre d'actions/d'activité, en France ou à l'international, en sensibilisant les parties prenantes concernées
C17- Animer une équipe, un projet et/ou les parties prenantes en lien avec une activité, de telle façon à promouvoir l'autonomie, avec le souci permanent du maintien de la motivation individuelle et collective
C18-Analyser la qualité de ses actions professionnelles, de manière à améliorer ses pratiques de gestion de soi et des autres

* Pour la formation initiale :
Pilotage de projet : évaluation individuelle de la méthode et de la qualité de conduite d'un pilotage du projet (Pro'Act pour les promos classiques et Gestion de projet à l'international pour les obliques)
Evaluation écrite individuelle
* Pour la formation continue :

Note de recommandation d'un responsable opérationnel à sa direction sur la prise en main d'un nouveau projet et d'une nouvelle équipe, en France ou à l'international, qui aborde :
- Une analyse de la situation (points de difficultés, de (dys)fonctionnements, ou d'inconforts constatés au sein de l'équipe)
- La synthèse des points clés retenus à l'issue des témoignages des collaborateurs de l'équipe
- Des recommandations d'actions de transformation au plan individuel (mobilité, formation, ...) et collectif
- Les actions de coaching ou d'accompagnement RH sollicités pour soi et pour les équipes dans le cadre de ce nouveau projet
Evaluation écrite individuelle

 

RNCP36420BC08 - (Ré)Evaluer ses postures, ses compétences et sa motivation professionnelle à l'international

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C19- Evaluer, par un auto-bilan, une action de coaching, d'accompagnement ou de bilan de compétences, les savoirs, savoir-être et savoir-faire qui sous-tendent ses pratiques professionnelles, afin de caractériser son identité professionnelle en vue d'une prise de responsabilité ou d'un repositionnement professionnel
C20- Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte de projet professionnel posé, en vue d'identifier des supports et moyens à produire pour son évolution ou son repositionnement dans l'emploi  et afin de définir des zones de progrès à mettre en œuvre

* Pour la formation initiale :
Evaluation individuelle du Dossier final de parcours "Be U" composé d'une synthèse écrite et structurée, abordant : présentation de soi, de son parcours, de ses apprentissages, de son projet professionnel et du plan d'actions pour y accéder, le tout démontrant :
- Une description des motivations étayée, argumentée et valorisante sur le marché de l'emploi (CV, motivation, pitch…)
- Une définition claire et concise du projet/cap professionnel visé, jalons et moyens d'actions à l'appui
- Un "story telling" convaincant
Evaluation écrite individuelle
* Pour la formation continue :

Carnet de bord rédigé en mobilisant une action de bilan de compétences sous une forme choisie (auto-bilan, coaching, bilan de compétences…) permettant de définir un profil d'action ou de formation professionnelle à mettre en œuvre :
- Dresser un bilan des compétences, acquis et savoirs détenus en entrée de démarche (identité professionnelle)
- Confirmer et noter ses zones de motivation et/ou d'appétence professionnelle en fonction de ses valeurs, centres d'intérêt, et aspirations ainsi que ses points faibles et potentialités à mieux exploiter
- Valider un plan d'action (par la recherche documentaire, les rendez-vous réseau, etc.), permettant ainsi de mieux appréhender le ou les métiers (ou stages) vers le(s)quel(s) s'orienter
- Reformuler en les renouvelant ses outils de valorisation (CV, lettre de motivation, plan de recherche...) en mettant en valeur ses nouveaux pôles d'expertises et de compétences
- Identifier les pistes professionnelles et le parcours ainsi que les démarches concrètes à entamer (cooptation, demande de mutation, formation, changement d'entreprise...)
Evaluation écrite individuelle

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour obtenir la certification, le candidat doit valider :
- La totalité des blocs,
- Le mémoire de recherche,
- Les certificats requis (de type Sullitest, Orthodidacte, Data Science).
Chaque bloc est certifié, il donne lieu à une ou plusieurs évaluations et une validation.
Chaque bloc forme un tout et peut être acquis de façon autonome par tout candidat qui le souhaite.
En cas de validation partielle par le jury de validation VAE, le candidat peut obtenir les compétences qui lui manquent en suivant les modalités formatives et expérientielles nécessaires (retour d’expérience après expérimentation immersive sur le lieu de travail, remise de travaux, formations cibles).

> Pour les populations de la formation initiale :
Le programme complet est organisé en six semestres, sur 3 ans. Chaque semestre comprend 30 crédits ECTS, soit un total de 180 crédits ECTS sur 3 ans. Une expérience internationale d’un semestre à l’étranger se déroule en 2ème année sous la forme d’un stage ou d’un séjour en université partenaire.

> Pour les populations issues de la formation continue :
Le programme conduisant à l’obtention de la certification est organisé sur 12 mois dans une logique analogue et délivre 60 crédits ECTS.

Secteurs d’activités :

Les secteurs d’activités sont variés : primaire, secondaire et tertiaire. Les tailles et natures d’entreprises sont également diversifiées : de la PME à la très grande entreprise, qu’elles soient industrielles, commerciales, orientées service, ou associatives. Elles peuvent être locales, nationales ou internationales.

Type d'emplois accessibles :

Le manager opérationnel peut occuper des postes et fonctions d’animation et/ou d’encadrement d’un métier ou d’un projet au sein des organisations qui l’emploient (départements commercial, marketing, systèmes d’information, R&D, achats, RH…).  La dénomination de leur poste varie en fonction des situations :

- S’il est responsable d’une unité opérationnelle : manager opérationnel en restauration, responsable de secteur, responsable opérationnel de la distribution, business unit manager, responsable de magasin, chef de rayon, responsable d’activité, responsable d’agence, gérant, chef des ventes, …

- S’il est en charge ou responsable d’un projet : chef de projet digital, social media manager, chargé d’un projet logistique, chargé de communication de crise.

> Les primo-accédants à l’emploi sont plus souvent positionnés à des postes de « chargé de » ou d’assistant d’une fonction, d’une activité ou d’un projet. L’attraction des fonctions commerciales et marketing est à ce niveau avérée, notamment dans la grande distribution et les chaines commerciales en réseau, voire dans le secteur de la banque-assurance. Ils évoluent ensuite vers de solides postes à responsabilité soit étroite (gestion d’une activité et d’un budget) soit élargie (gestion d’une équipe, d’un budget et d’un périmètre) dans des services orientés métiers le plus souvent (achats, marketing, commercial, logistique, communication…).

> Les populations en reprise d’études (Formation continue, VAE) viendront sourcer dans la certification la possibilité d’un passage cadre, ou les compétences manquantes dans le cadre d’une promotion, de l’élargissement d’un poste ou d’une responsabilité qui leur est proposée (budget, équipe, périmètre). Ils sont ou vont devenir responsables métier (achat, RH, marketing, commercial, etc.). Leur emploi pourrait être à ce titre : responsable de centre de profit, responsable d’agence, chef de projet, chargé de conduite de projet, Chargé de clientèle, Chargé de recrutement.

Code(s) ROME :
  • D1509 - Management de département en grande distribution
  • M1707 - Stratégie commerciale
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
Références juridiques des règlementations d’activité :

.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le programme de formation est actuellement accessible par les 5 voies d’admission suivantes :
- Une admission en première année, à destination des bacheliers, sur la base du concours proposé par la banque d’épreuves commune ECRICOME
- Une admission en troisième année, pour les candidats français ou étrangers titulaires d’un Bac+2 ou 120 ECTS validés
- Une admission par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE)
- Une admission possible en formation continue, ouverte aux salariés disposant au minimum de deux ans d’expérience professionnelle et d’un diplôme de niveau Bac+2
- Une voie d’admission en seconde année pour les candidats en réorientation. Cette voie ne concernera que des candidats bacheliers, disposant au minimum de 60 crédits ECTS, et dont le parcours antérieur est susceptible de justifier d’équivalences suffisantes avec les enseignements de première année du programme.


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X
  • Président du jury (enseignant-chercheur) nommé par le Recteur d'Académie
  • Recteur d'Académie, Chancelier des Universités ou de son représentant, qui assure le rôle de secrétaire du Jury
  • Directeur Général de KEDGE BS, ou de son représentant
  • Directeur du programme ou de son représentant
  • Un représentant du corps professoral, usuellement le Doyen Associé à la faculté ou son représentant
  • En cas d'impossibilité de siéger pour le Président, le Recteur d'Académie désigne le Vice-Président susceptible de le remplacer
Par expérience X
  • Président du jury (enseignant-chercheur) nommé par le Recteur d'Académie
  • Recteur d'Académie, Chancelier des Universités ou de son représentant, qui assure le rôle de secrétaire du Jury
  • Directeur Général de KEDGE BS, ou de son représentant
  • Directeur du programme ou de son représentant
  • Un représentant du corps professoral, usuellement le Doyen Associé à la faculté ou son représentant
  • En cas d'impossibilité de siéger pour le Président, le Recteur d'Académie désigne le Vice-Président susceptible de le remplacer.
Par candidature individuelle X -
En contrat d’apprentissage X
  • Président du jury (enseignant-chercheur) nommé par le Recteur d'Académie
  • Recteur d'Académie, Chancelier des Universités ou de son représentant, qui assure le rôle de secrétaire du Jury
  • Directeur Général de KEDGE BS, ou de son représentant
  • Directeur du programme ou de son représentant
  • Un représentant du corps professoral, usuellement le Doyen Associé à la faculté ou son représentant
  • En cas d'impossibilité de siéger pour le Président, le Recteur d'Académie désigne le Vice-Président susceptible de le remplacer
En contrat de professionnalisation X
  • Président du jury (enseignant-chercheur) nommé par le Recteur d'Académie
  • Recteur d'Académie, Chancelier des Universités ou de son représentant, qui assure le rôle de secrétaire du Jury
  • Directeur Général de KEDGE BS, ou de son représentant
  • Directeur du programme ou de son représentant
  • Un représentant du corps professoral, usuellement le Doyen Associé à la faculté ou son représentant
  • En cas d'impossibilité de siéger pour le Président, le Recteur d'Académie désigne le Vice-Président susceptible de le remplacer
Après un parcours de formation continue X
  • Président du jury (enseignant-chercheur) nommé par le Recteur d'Académie
  • Recteur d'Académie, Chancelier des Universités ou de son représentant, qui assure le rôle de secrétaire du Jury
  • Directeur Général de KEDGE BS, ou de son représentant
  • Directeur du programme ou de son représentant
  • Un représentant du corps professoral, usuellement le Doyen Associé à la faculté ou son représentant
  • En cas d'impossibilité de siéger pour le Président, le Recteur d'Académie désigne le Vice-Président susceptible de le remplacer
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
23/06/2006

Arrêté du 8 mars 2001
Arrêté du 14 juin 2006 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
15/03/2022

Notification délivrée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur le 15/03/2022 pour la délivrance du diplôme du Programme Grande Ecole pour une durée de 4 ans, au niveau 6, sur les campus de Bordeaux, Marseille, Avignon, Bastia, Bayonne, Dakar et Toulon, dans l’attente de la publication de l’arrêté régularisant cette décision 

Date de début des parcours certifiants 01-09-2022
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2026
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 719 0 89 95 -
2020 765 0 95 96 98
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP25917 RNCP25917 - DIPLOVIS - Diplôme du programme supérieur de gestion et commerce de KEDGE BS
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet