Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de CY Tech de CY Cergy Paris Université Spécialité Informatique

Active

N° de fiche
RNCP36424
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 46265 : internet des objets
  • 31006 : sécurité informatique
  • 24231 : réseau informatique
  • 31028 : intelligence artificielle
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
CY CERGY PARIS UNIVERSITE 13002597600015 - https://cytech.cyu.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

De nombreux secteurs d’activité comme les bureaux d’étude et d’ingénierie, les entreprises industrielles (grands groupes, grandes entreprises et PME), les banques et compagnies d’assurance, les industries chimiques, pharmaceutiques, la construction automobile, l’aéronautique, la logistique, les sociétés informatiques (SSII), de télécommunication, les entreprises publiques, les organismes de recherche, nécessitent un nombre  croissant de cadres ingénieurs compétents à l’interface de l’Informatique et des Sciences de l’information, et dans tous les secteurs engagés dans un processus de transformation numérique et/ou de mise en conformité (Règlement général sur la protection des données RGPD).

Le titre d’ingénieur diplômé en informatique permet à son bénéficiaire d’intégrer ce marché d’emploi à forte tension de recrutement ; il exerce ses activités dans les domaines des systèmes d’information et des systèmes d’information d’entreprise, de la sécurité informatique, du traitement de données, et de la conception et l’intégration logicielles dans des infrastructures physiques ou virtuelles.

Cette certification peut prendre la forme d’un parcours spécifique à l’école pouvant aller de l’Intelligence Artificielle, du Visual Computing, de l’Ingénierie du Cloud Computing, de l’Informatique Embarquée, de la Cyber-sécurité, de la Business intelligence & analytics, jusqu’à l’Intégration ERP, permettant ainsi de répondre aux besoins de ressources humaines dans les secteurs d’activité visés

Activités visées :

Les ingénieurs diplômés en informatique de CY Tech sont des informaticiens spécialisés dans les interactions homme-machine, les systèmes informatiques sécurisés et la gestion de la connaissance (fouille de données, Big Data). Ils maîtrisent les techniques du génie logiciel (méthodes, langages et outils) et de l'interaction utilisateur pour la conception et le déploiement des logiciels et des systèmes d'information. Deux domaines de spécialisation sont proposés : la cybersécurité et l'intelligence artificielle.

Les activités des ingénieurs diplômés de la certification Informatique de CY Tech se situent dans les domaines fondamentaux de l’informatique et en particulier dans le traitement des données massives (big data), l'intelligence artificielle, l’interaction avec les systèmes et la cybersécurité. Ils interviennent dans tous les secteurs professionnels nécessitant la maitrise, la conception et l’intégration de systèmes complexes informatiques dans des environnements distribués en tenant compte d’architectures matérielles diverses mettant en œuvre des objets communicants ; l’automatisation du traitement de l’information ; l’administration des infrastructures informatiques ; et la réalisation de systèmes intelligents.

Cette certification distingue des ingénieurs informaticiens aptes à évoluer dans un contexte national ou international dans le domaine du numérique, tant dans ces activités techniques que managériales (gestion de projet, gestion des ressources humaines, gestion des risques), et pouvant intervenir dans toutes les branches d’activités liés aux enjeux de transition (digitale, sociétale et environnementale).

Compétences attestées :

 

L’ingénieur  de CY TECH spécialité informatique  est capable de mobiliser un large champ de connaissances fondamentales, des compétences en informatique et généralistes qui lui permettront d’appréhender les problématiques liées aux systèmes d’information en y intégrant les dimensions techniques, scientifiques, méthodologiques, organisationnelles d’une organisation et en mettant en œuvre des aptitudes de nature sociale, humaine et culturelle. 

Il est doté d’une bonne pédagogie, à l’écoute des différents besoins des usagers des systèmes informatiques. De par ses capacités d’anticipation, son adaptabilité, son sens de l’écoute il est en mesure de conduire un audit, mettre en place des tests afin d’évaluer, optimiser et corriger les infrastructures applicatives, systèmes, réseaux, de sécurité, matérielles et virtuelles.  

Il est capable de prendre en compte les enjeux stratégiques et métiers de l'organisation

L’ingénieur de spécialité informatique de CY TECH dispose également de capacités managériales qui le rendent apte à animer et diriger des groupes projets et des équipes de collaborateurs. Il maitrise l’analyse des risques et des enjeux d'une organisation en vue d’en assurer sa gouvernance, tout en y en y intégrant les aspects sociétaux de ses activités (développement durable, protection des données, sécurité au travail, etc.)Rigoureux, d'esprit méthodique, curieux il ouvert aux technologies émergentes et à l’innovation.

 les compétences acquises par les ingénieurs  leur permettent de :

- Gérer et piloter un projet

- Concevoir, développer et intégrer des briques logicielles.

- Automatiser le traitement d'information.

- Administrer des infrastructures informatiques.

- Réaliser des systèmes intelligents (systèmes interactifs et de traitement de données complexes).

- Pratiquer l'innovation continue.

 

 

Modalités d'évaluation :

Les compétences sont évaluées régulièrement  au travers de contrôles continus : contrôles écrits, interrogations orales, soutenances de mémoires ou de projets, travaux individuels et collectifs. Les expériences en entreprises (stages, contrats de professionnalisation, VAE) et les projets (un projet d'étude par année) sont également évalués sur la base d’un rapport, d’une soutenance et d’une fiche d’évaluation du tuteur professionnel.

  • Projets : il s’agit de mettre en œuvre les concepts et méthodes apprises. L’autonomie, la recherche de solutions pertinentes ainsi que le travail en équipe sont évalués.
  • Stage : le niveau des compétences professionnelles, la maturité, l’autonomie, l’adaptabilité ainsi que le travail en équipe sont évalués 
  • Les unités d’enseignement acquises peuvent être conservées sans limitation de durée.
  • Les blocs de compétences sont évalués par le jury sur la base du tableau croisé entre les compétences et les unités d’enseignements, et sur l’analyse des évaluations des compétences par les tuteurs ayant encadrés les stages et les projets.  

Des aménagements des évaluations sont prévus pour tenir compte des situations individuelles liées au handicap (articles D112-1 et D613-26 du Code de l’éducation) ou aux parcours spécifiques (sportifs de haut niveau, artistes...). 

 

L’ensemble de ces dispositifs est décrit dans le règlement des études et des documents afférents.

 

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36424BC01

Piloter des projets SI, du recueil des besoins utilisateurs au déploiement

-Elaborer des solutions techniques, organisationnelles et financières liées à un projet ou une problématique

- Evaluer systématiquement la faisabilité, les contraintes et la rentabilité du projet ou des activités associées.

- Analyser et définir les besoins de l'entreprise, des utilisateurs en matière d'organisation et de systèmes d'information et de réseaux informatiques 

- Elaborer le schéma directeur à partir des orientations fixées par la direction et des besoins des services utilisateurs 

- Superviser les modalités de mise en œuvre 

-Diriger et animer les équipes ou partenaires, internes

comme externes, en charge de la mise en œuvre des architectures

 

-Elaborer et suivre le budget d’un projet ou d’une unité, définir le coût d’un produit ou d’un service, en tenant compte des exigences de compétitivité, de productivité, des exigences commerciales, tout en faisant appel à l’intelligence économique

-mettre en œuvre des connaissances scientifiques et techniques  

-S’adapter aux exigences propres de l’entreprise et de la société (économique, sociétale, environnementale, qualité, sécurité)

-Prendre en compte la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle (entreprendre et innover, travailler en contexte international et multiculturel, se connaître, s’auto-évaluer, gérer ses compétences) ;

-Prendre en compte dans toutes ses décisions, les enjeux environnementaux, sociétaux, éthiques et de sécurité, liés à son secteur professionnel

- Assurer une veille sur les sources potentielles de financement, sur les évolutions techniques, organisationnelles, normatives, réglementaires 

 

Contrôles continu : examens écrits et oraux

 

Projets : mémoire et soutenance.  Les étudiants travaillent sur des projets proposés par l’équipe pédagogique. Il s’agit de mettre en œuvre les concepts et méthodes apprises. L’autonomie, la recherche de solutions pertinentes, le travail en équipe sont évalués.

 

Stage : mémoire et soutenance. Le niveau des compétences professionnelles, la maturité, l’autonomie, l’adaptabilité, le travail en équipe sont évalués 

 

VAE : Les expériences en entreprise sont évaluées par compétences selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve

RNCP36424BC02

Gérer et sécuriser des parcs informatiques

-Recenser et localiser l’ensemble des éléments du parc

- Définir l’organisation du système informatique

- Administrer les serveurs et les équipements réseaux

- Gérer l’ensemble des prestataires tiers liés à l’informatique 

- Protéger le parc informatique avec des outils de sécurité avancés

- Assurer la maintenance préventive et le dépannage des équipements informatiques

- Mettre en place des procédures de renouvellement des postes informatiques, serveurs et équipement réseau en fonction d’un cycle de vie prédéfini

- Assurer la formation des utilisateurs aux usages informatiques

- Garantir le fonctionnement optimal du parc informatique

Compétences communes (C) :

(C.1) mettre en œuvre des   connaissances scientifiques et techniques

(C.2) s’adapter aux exigences   propres de l’entreprise et de la société (économique, sociétale,   environnementale)

(C.3) prendre en compte la   dimension organisationnelle, personnelle et culturelle (entreprendre et   innover, travailler en contexte international et multiculturel, se connaître,   s’auto-évaluer, gérer ses compétences)   

Contrôles continu : examens écrits et oraux

 

Projets : mémoire et soutenance.  Les étudiants travaillent sur des projets proposés par l’équipe pédagogique. Il s’agit de mettre en œuvre les concepts et méthodes apprises. L’autonomie, la recherche de solutions pertinentes, le travail en équipe sont évalués.

 

Stage : mémoire et soutenance. Le niveau des compétences professionnelles, la maturité, l’autonomie, l’adaptabilité, le travail en équipe sont évalués 

 

VAE : Les expériences en entreprise sont évaluées par compétences selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve

 

RNCP36424BC03

Administrer des réseaux et mettre en œuvre des solutions sécurité, selon les normes et standards en vigueur.

-Réaliser des audits du système de sécurité, le plus souvent avec l’aide de prestataires.

- Analyser les risques et les dysfonctionnements, les marges d’amélioration des systèmes de sécurité.

- Définir et faire évoluer la politique de sécurité des systèmes d'information du Groupe (PSSI).

- Etablir un plan de prévention des risques informatiques et un plan de continuité d’activité (PCA) (ou plan de maintien en conditions opérationnelles du S.I.).

- Définir ou faire évoluer les mesures et les normes de sécurité (charte), en cohérence avec la nature de l’activité de l’entreprise et son exposition aux risques informatiques (nomadisme, BYOD (Bring your own device), transferts de données, transactions financières…).

- Choisir les dispositifs techniques les plus appropriés aux besoins de l’entreprise (firewall, programmes de back up, cryptographie, authentification…).

- Participer à la définition et au contrôle de la gestion des habilitations.

- Participer au comité des risques.

- Faire appliquer les normes et standards de sécurité.

- Mettre en place les méthodes et outils de sécurité adaptés, et accompagner leur implémentation auprès des utilisateurs.

- Gérer les projets d’infrastructures sécuritaires ;

- Elaborer et suivre des tableaux de bord des incidents sécurité.

- Superviser ou auditer les programmes de sauvegarde (back-up).

- Gérer les incidents sécurité et proposer des solutions pour rétablir rapidement les services.

- Définir les actions à mener afin de réparer les dommages causés au SI en cas de survenance d’un sinistre de sécurité S.I. (intrusion dans le système, contamination par un virus, défaillance d’un équipement…), mettre en œuvre le plan de reprise d’activité (PRA).

- Faire analyser les causes des incidents et consolider les mesures de sécurité.

- Faire tester régulièrement le bon fonctionnement des mesures de sécurité mises en place pour en détecter les faiblesses et les carences.

- Auditer le respect des normes de sécurité informatique imposées aux sous-traitants de l’entreprise.

-Garantir la confidentialité des informations, qu’elles soient professionnelles ou personnelles

-Garantir l’intégrité des informations et des personnes ;

-Assurer la protection des données sensibles de la structure (données scientifiques et techniques, données de gestion administrative, données individuelles) 

-Prendre en compte les dimensions éthiques ( utilisation des données personnelles) qui s'y rapportent

 

Contrôles continu : examens écrits et oraux

 

Projets : mémoire et soutenance.  Les étudiants travaillent sur des projets proposés par l’équipe pédagogique. Il s’agit de mettre en œuvre les concepts et méthodes apprises. L’autonomie, la recherche de solutions pertinentes, le travail en équipe sont évalués.

 

Stage : mémoire et soutenance. Le niveau des compétences professionnelles, la maturité, l’autonomie, l’adaptabilité, le travail en équipe sont évalués 

 

VAE : Les expériences en entreprise sont évaluées par compétences selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve

RNCP36424BC04

Concevoir et développer une application informatique

- Construire des programmes informatiques à partir des besoins d’un client,

- Analyser les besoins du client

- Etablir un cahier des charges

- Rédiger une spécification Technique de Besoin (STB)

- Réaliser un prototype de la solution technique pour validation par le donneur d’ordres (configuration, type…)

-Assurer la protection des données sensibles de la structure (données scientifiques et techniques, données de gestion administrative, données individuelles) ;

- Définir les protocoles et les scenarii de tests (tests unitaires et tests de charge). 

- Tester, identifier et traiter les dysfonctionnements éventuels du logiciel développé. 

- Analyser les résultats et rédiger le rapport de tests. 

- Vérifier la conformité des capacités de l’ouvrage avec la demande formulée par le client.

- Réaliser des supports techniques

-Réaliser les formations à destination des utilisateurs

Compétences communes (C) :

(C.1) mettre en œuvre des connaissances scientifiques et techniques

(C.2) s’adapter aux exigences propres de l’entreprise et de la société (économique, sociétale, environnementale)

(C.3) prendre en compte la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle (entreprendre et innover, travailler en contexte international et multiculturel, se connaître, s’auto-évaluer, gérer ses compétences)

 

 

Contrôles continu : examens écrits et oraux

 

Projets : mémoire et soutenance.  Les étudiants travaillent sur des projets proposés par l’équipe pédagogique. Il s’agit de mettre en œuvre les concepts et méthodes apprises. L’autonomie, la recherche de solutions pertinentes, le travail en équipe sont évalués.

 

Stage : mémoire et soutenance. Le niveau des compétences professionnelles, la maturité, l’autonomie, l’adaptabilité, le travail en équipe sont évalués 

 

VAE : Les expériences en entreprise sont évaluées par compétences selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve

RNCP36424BC05

manager un service informatique

-Manager une équipe de développement informatique;

-Gérer le budget du service informatique : veiller à la maîtrise des budgets relatifs aux évolutions des systèmes d'information.

- Planifier les activités du service et veiller au respect des plannings.

- Assurer l’encadrement hiérarchique de l’ensemble des équipes informatiques.

 -Mettre en place un management de proximité afin de favoriser les interactions

 -Favoriser l’innovation en mettant en place un esprit de coopération

- Assurer le pilotage de la sous-traitance : appel d’offres, choix des prestataires, gestion des contrats, suivi technique.

- Définir la politique de maintenance du parc micro.

- Superviser l’achat des équipements informatiques et des logiciels.

- Superviser l'infrastructure des réseaux d'information et garantir leur fonctionnement et leur sécurité.

- Définir les normes et les standards des bases de données, des outils, systèmes ou réseaux.

- Planifier les plans de maintenance.

- Définir les procédures de qualité et de sécurité des systèmes d’information.

- Recenser les besoins des utilisateurs, assurer le suivi et proposer des arbitrages.

- Définir et gérer les ressources humaines et financières.

- Réaliser les tableaux de bord de suivi de l‘exploitation

- Garantir le bon respect des cahiers des charges.

 

Compétences communes (C) :

 (C.2) s’adapter aux exigences propres de l’entreprise et de la société (économique, sociétale, environnementale)

(C.3) prendre en compte la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle (entreprendre et innover, travailler en contexte international et multiculturel, se connaître, s’auto-évaluer, gérer ses compétences)

 

 

Contrôles continu : examens écrits et oraux

 

Projets : mémoire et soutenance.  Les étudiants travaillent sur des projets proposés par l’équipe pédagogique. Il s’agit de mettre en œuvre les concepts et méthodes apprises. L’autonomie, la recherche de solutions pertinentes, le travail en équipe sont évalués.

 

Stage : mémoire et soutenance. Le niveau des compétences professionnelles, la maturité, l’autonomie, l’adaptabilité, le travail en équipe sont évalués 

 

VAE : Les expériences en entreprise sont évaluées par compétences selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve

 

RNCP36424BC06

Prototyper des algorithmes innovants de vision par ordinateur

-Concevoir une solution qui prenne en compte les limitations/avantages//inconvénient des méthodes classiques

-Proposer et implémenter de choix techniques pour conception/amélioration des algorithmes

-Définir des méthodes de validation des travaux, développement des outils nécessaires

-Participer à la validation des algorithmes en conditions réelles et suivre les performances en termes de robustesse, performances et temps de calcul.

-Développer de nouveaux algorithmes pour le traitement d’images (image learning, computer vision) dans un contexte de détection d’objets

-Optimiser les algorithmes actuels

-Contribuer à la construction et l’implémentation des “use case” avec les clients

-Communiquer efficacement avec des publics divers (spécialistes et non spécialistes) dans un contexte national comme international ;

- Assurer une veille sur les évolutions technologiques.

 

 

 

 

Contrôles continu : examens écrits et oraux

 

Projets : mémoire et soutenance.  Les étudiants travaillent sur des projets proposés par l’équipe pédagogique. Il s’agit de mettre en œuvre les concepts et méthodes apprises. L’autonomie, la recherche de solutions pertinentes, le travail en équipe sont évalués.

 

Stage : mémoire et soutenance. Le niveau des compétences professionnelles, la maturité, l’autonomie, l’adaptabilité, le travail en équipe sont évalués 

 

VAE : Les expériences en entreprise sont évaluées par compétences selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve

 

RNCP36424BC07

Définir l'architecture Système électronique et logicielle

 

-Etudier les besoins avec les clients,

-Réaliser l’analyse fonctionnelle

-Proposer des solutions techniques spécifiques ou d’adaptations

-Identifier des sous-systèmes,

-Elaborer des spécifications systèmes, création et traçabilité des exigences

-Rédiger le cahier des charges (système, électronique, logiciel),

-Mettre en œuvre des méthodes de conception de systèmes logiciels, utilisation des outils de génie logiciel, définition d’architectures réparties, intégration de systèmes.

-Mobiliser les ressources théoriques, techniques et technologiques dans le domaine de l’informatique embarquée, des systèmes embarqués communicants Développement et mise au point du logiciels en C/C++ (STM32 / RISC-V)

-Participer à la standardisation des fonctions, Interface technique avec le client tout au long du cycle en V,

-Participer aux choix techniques (composants, cible, développement, …) et aux développements des produits,

-Être Garant de la bonne tenue technique et de la performance qualité/coût/délai,

-Rédiger de la documentation associée

-Prendre en compte la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle (entreprendre et innover, travailler en contexte international et multiculturel, se connaître, s’auto-évaluer, gérer ses compétences)

Contrôles continu : examens écrits et oraux

 

Projets : mémoire et soutenance.  Les étudiants travaillent sur des projets proposés par l’équipe pédagogique. Il s’agit de mettre en œuvre les concepts et méthodes apprises. L’autonomie, la recherche de solutions pertinentes, le travail en équipe sont évalués.

 

Stage : mémoire et soutenance. Le niveau des compétences professionnelles, la maturité, l’autonomie, l’adaptabilité, le travail en équipe sont évalués 

 

VAE : Les expériences en entreprise sont évaluées par compétences selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve

RNCP36424BC08

Concevoir et déployer des solutions Big Data

-Formaliser les cas d'usages

- Concevoir et mettre en œuvre des plateformes basées sur des technologies Big Data

- Installer et déployer des clusters logiciels

- Implémenter des algorithmes distribués

- Concevoir et mettre en œuvre des flux d'intégration de données

-Optimiser la performance et la qualité logicielle.

- Mettre en œuvre la stratégie d'exploitation des plateformes Big Data (gestion des sauvegardes, procédures de récupération des données, mises à jour et montées de version logicielles).

- Préconiser des outils et/ou technologies adaptés.

- Rédiger la documentation technique.

Compétences communes (C) :

(C.1) mettre en œuvre des connaissances scientifiques et techniques

(C.2) s’adapter aux exigences propres de l’entreprise et de la société (économique, sociétale, environnementale)

(C.3) prendre en compte la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle (entreprendre et innover, travailler en contexte international et multiculturel, se connaître, s’auto-évaluer, gérer ses compétences)

 

 

Contrôles continu : examens écrits et oraux

 

Projets : mémoire et soutenance.  Les étudiants travaillent sur des projets proposés par l’équipe pédagogique. Il s’agit de mettre en œuvre les concepts et méthodes apprises. L’autonomie, la recherche de solutions pertinentes, le travail en équipe sont évalués.

 

Stage : mémoire et soutenance. Le niveau des compétences professionnelles, la maturité, l’autonomie, l’adaptabilité, le travail en équipe sont évalués 


VAE : Les expériences en entreprise sont évaluées par compétences selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve

RNCP36424BC09

Développer des programmes en Intelligence Artificielle

 

-Analyser le besoin et les spécifications techniques du client et participer à la définition des architectures techniques 

- Développer des programmes en IA et créer de réseaux neuronaux profonds pour la 3D, la modélisation et d'autres formes de reconnaissance visuelle supervisée

- Réaliser des phases de test et de validation et rédiger de la documentation technique.

- Auditer les infrastructures existantes et analyser les solutions réseaux, data et cloud du marché

- Concevoir et piloter les projets d'évolution, de migration et d'intégration des solutions techniques (réseaux, data, systèmes, cloud, etc.)

- Déployer et gérer l’infrastructure et les actifs informatiques de l’entreprise

-Organiser une activité de veille

Compétences communes (C) :

(C.1) mettre en œuvre des connaissances scientifiques et techniques

(C.2) s’adapter aux exigences propres de l’entreprise et de la société (économique, sociétale, environnementale)

(C.3) prendre en compte la dimension organisationnelle, personnelle et culturelle (entreprendre et innover, travailler en contexte international et multiculturel, se connaître, s’auto-évaluer, gérer ses compétences)

.

 

Contrôles continu : examens écrits et oraux

 

Projets : mémoire et soutenance.  Les étudiants travaillent sur des projets proposés par l’équipe pédagogique. Il s’agit de mettre en œuvre les concepts et méthodes apprises. L’autonomie, la recherche de solutions pertinentes, le travail en équipe sont évalués.

 

Stage : mémoire et soutenance. Le niveau des compétences professionnelles, la maturité, l’autonomie, l’adaptabilité, le travail en équipe sont évalués 

 

VAE : Les expériences en entreprise sont évaluées par compétences selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve

 

RNCP36424BC10

Gérer les risques et protection des systèmes

 

-Analyser les menaces d’intrusion qui visent le système informatique de l’entreprise. 

-Assurer la sécurité des systèmes informatiques

-Traquer les éventuelles failles sur les réseaux internes et externes

-Faire un audit permanent du niveau de sécurité des systèmes informatiques, des applications web ou de tout autre point d’entrée pouvant provoquer une attaque

-Sensibiliser les autres membres de son entreprise à certaines vulnérabilités pouvant provoquer une attaque informatique.

-Participer à la définition des règles de sécurité applicatives en réponse aux exigences fixées par des référentiels de bonnes pratiques ou par des réglementations propres à l’activité de l’entreprise.

-Réaliser et diffuser des supports de formation à l’attention de différentes équipes métiers.

-Définir des règles de sécurité applicatives et logiques en réponse aux exigences fixées par des référentiels de bonnes pratiques ou par des règlements

-Définir les plans d’actions nécessaires à la correction ou l’anticipation des menaces informatiques

-Analyser et de traiter les menaces d’intrusion qui visent les systèmes informatiques

-Assurer la sécurité des systèmes informatiques

-Traquer les éventuelles failles sur les réseaux internes et externes

-Faire un audit permanent du niveau de sécurité des systèmes informatiques, des applications web ou de tout autre point d’entrée pouvant provoquer une attaque

.

Contrôle continu

examens écrits et oraux

Projets : mémoire et soutenance.  Les étudiants travaillent sur des projets proposés par l’équipe pédagogique. Il s’agit de mettre en œuvre les concepts et méthodes apprises. L’autonomie, la recherche de solutions pertinentes, le travail en équipe sont évalués.

Stage : mémoire et soutenance. Le niveau des compétences professionnelles, la maturité, l’autonomie, l’adaptabilité, le travail en équipe sont évalués

 

VAE : Les expériences en entreprise sont évaluées par compétences selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Les conditions obligatoires de la certification sont :

· Validation de tous les blocs de compétences obligatoires (blocs 1 à 5) et d’au moins un des blocs de compétences optionnels (parmi les blocs 6 à 10)

·  1 semestre académique à l'étranger

· Au moins 50 semaines en entreprise (dont 20 au maximum peuvent être réalisées au sein d’un laboratoire de recherche)

· Niveau attesté d’anglais minimum niveau B2

· Validation d’une expérience à l’internationale

· Validation d’une expérience recherche

Les blocs de compétences s’acquièrent en validant le niveau attendu sur le référentiel de compétences

 

Secteurs d’activités :

- Dans les entreprises de services du numérique : télécommunication, fournisseur d’applications, banques, assurances, finances, informatique industrielle, réalité augmentée, environnement virtuel

- Dans les départements automatisation : Energie, mécanique, agroalimentaire, électronique, traitement des eaux, domotique, équipements, robotique, automobile

- Dans les entreprises du tertiaire : conseils et expertise en nouvelles technologies de l’informatique et du numérique   

 

Type d'emplois accessibles :

  

  • En systèmes automatisés : ingénieur automaticien – ingénieur supervision et traçabilité – responsable process industriel – ingénieur temps-réel – ingénieur informatique embarquée – ingénieur d’études, recherche et développement en industrie 
  • En génie informatique : ingénieur d’études et de développement logiciel – administrateur réseau, administrateur système / bases de données – chef de projet – ingénieur consultant en nouvelles technologies  

 

Code(s) ROME :
  • M1804 - Études et développement de réseaux de télécoms
  • M1805 - Études et développement informatique
  • M1803 - Direction des systèmes d''information
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • M1806 - Conseil et maîtrise d''ouvrage en systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Niveau Baccalauréat, accès au cycle pré-ingénieur

Niveau 5, accès au cycle ingénieur

Admissions parallèles

Cette certification   construite dans la continuité de la réforme  du baccalauréat, est ouvert aux bacheliers et bachelières. Il est plus particulièrement adapté aux spécialités scientifiques.

 

 



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

La commission-jury comporte :

1 président désigné par CY Tech Cergy Paris Université : Professeur d’Université, commun pour tous les diplômes,

Le responsable de la composante ou son représentant,

1 enseignant ou enseignant-chercheur de la Composante, impliqué dans la formation continue,

1 enseignant ou enseignant chercheur de la formation concernée,

2 professionnels extérieurs à l’établissement,

 

Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X

La commission-jury comporte :

1 président désigné par CY Tech Cergy Paris Université : Professeur d’Université, commun pour tous les diplômes,

Le responsable de la composante ou son représentant,

1 enseignant ou enseignant-chercheur de la Composante, impliqué dans la formation continue,

1 enseignant ou enseignant chercheur de la formation concernée,

2 professionnels extérieurs à l’établissement,

Par candidature individuelle X

La commission-jury comporte :

1 président désigné par CY Tech Cergy Paris Université : Professeur d’Université, commun pour tous les diplômes,

Le responsable de la composante ou son représentant,

1 enseignant ou enseignant-chercheur de la Composante, impliqué dans la formation continue,

1 enseignant ou enseignant chercheur de la formation concernée,

2 professionnels extérieurs à l’établissement,

Par expérience X

 

La commission-jury comporte :

1 président désigné par CY Tech Cergy Paris Université : Professeur d’Université, commun pour tous les diplômes,

Le responsable de la composante ou son représentant,

1 enseignant ou enseignant-chercheur de la Composante, impliqué dans la formation continue,

1 enseignant ou enseignant chercheur de la formation concernée,

2 professionnels extérieurs à l’établissement,

En contrat d’apprentissage X

 

La commission-jury comporte :

1 président désigné par CY Tech Cergy Paris Université : Professeur d’Université, commun pour tous les diplômes,

Le responsable de la composante ou son représentant,

1 enseignant ou enseignant-chercheur de la Composante, impliqué dans la formation continue,

1 enseignant ou enseignant chercheur de la formation concernée,

2 professionnels extérieurs à l’établissement,

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
28-10-2019

Décret n° 2019-1095 du 28 octobre 2019 portant création de CY Cergy Paris Université et approbation de ses statuts

 

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
07-12-2021

Code de l'éducation et notamment ses articles L. 642-1, L713-1, L 713-2 et L713-9 ;

 

Arrêté du 7 décembre  2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

Date d'effet de la certification 01-09-2020
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2025
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://cytech.cyu.fr/cycle-ingenieur-specilite-informatique


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP8978 RNCP8978 - Titre ingénieur - Diplôme d’ingénieur de l’ Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l’Information 'EISTI – Spécialité Génie Informatique.
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet