L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 3

Icon NSF

Code(s) NSF

233s : Exécution des travaux de finition

Icon formacode

Formacode(s)

22403 : Plaque plâtre

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

03-11-2026

Niveau 3

233s : Exécution des travaux de finition

22403 : Plaque plâtre

03-11-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
HAUT COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANCAISE 17987301300017 - -

Objectifs et contexte de la certification :

La révision du titre à finalité professionnelle « Plaquiste » conserve une configuration en deux activités types dont les libellés ont évolué pour intégrer la notion d’habitation. Afin de l’adapter aux évolutions liées à la réglementation thermique, le nombre et le libellé des compétences sont revus. Il est adossé à cet emploi un Certificat Complémentaire de Spécialisation se rapportant à l’activité le plâtre traditionnel. Par conséquent, l’intitulé du titre de Plaquiste devient Plaquiste-Plâtrier.
Le cœur de l’emploi type de l’ouvrier spécialisé en travaux intérieurs de plâtrerie est celui de Plaquiste, avec une forte prédominance de mise en œuvre de plâtre sec. Pour répondre à l’ensemble du spectre de compétences pouvant être demandées à un ouvrier intervenant sur des chantiers de plâtrerie pour la construction de logements, il est donc proposé d’ajouter au titre à finalité professionnel Plaquiste, une activité complémentaire de spécialisation (CCS) relative aux compétences de mise en œuvre courante de plâtre traditionnel.
 

Activités visées :

- Réaliser l’aménagement intérieur de bâtiments d’habitation en matériaux secs à base de plâtre
- Réaliser à l’intérieur de bâtiments d’habitation, la pose de différents systèmes constructifs d’isolation thermique et acoustique 

CCS :
- Réaliser à l’intérieur de bâtiments d’habitation des travaux courants en plâtre traditionnel
 

Compétences attestées :

1. Réaliser l’aménagement intérieur de bâtiments d’habitation en matériaux secs à base de plâtre
- Réaliser dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs horizontaux en matériaux secs à base de plâtre
- Réaliser dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs verticaux en matériaux secs à base de plâtre

2. Réaliser à l’intérieur de bâtiments d’habitation, la pose de différents systèmes constructifs d’isolation thermique et acoustique
- Mettre en œuvre dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs d’isolation thermique
- Mettre en œuvre dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs d’isolation acoustique
 

Modalités d'évaluation :

1. Les compétences des candidats par VAE ou issus d’un parcours continu de formation pour l’accès au titre à finalité professionnelle sont évaluées par un jury au vu :
a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s).
b) Du dossier professionnel et de ses annexes éventuelles.
c) Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation.
d) D’un entretien avec le jury destiné à vérifier le niveau de maîtrise par le candidat des compétences requises pour l’exercice des activités composant le titre visé.

2. Les compétences des candidats issus d’un parcours d’accès par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) pour l’accès au titre à finalité professionnelle sont évaluées par un jury au vu :
a) Du livret de certification au cours d’un entretien avec le jury destiné à vérifier le niveau de maîtrise par le candidat des compétences requises pour l’exercice des activités composant le titre visé. Cet entretien se déroule en fin de session du dernier CCP.


3. Les compétences des candidats pour l’accès aux CCP sont évaluées par un jury au vu :
a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s).
b) Du dossier professionnel et de ses annexes éventuelles.
c) Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation.


4. Les compétences des candidats issus d’un parcours continu de formation ou justifiant d’un an d’expérience dans le métier visé pour l’accès aux certificats complémentaires de spécialisation (CCS) sont évaluées par un jury au vu :
a) Du titre professionnel obtenu.
b) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s).
c) Du dossier professionnel et de ses annexes éventuelles.
d) Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation.
e) D’un entretien avec le jury destiné à vérifier le niveau de maîtrise par le candidat des compétences requises pour l’exercice de l’activité du CCS visé.
Chaque modalité d’évaluation, identifiée dans le RC comme partie de la session du titre, du CCP ou du CCS, est décrite dans le dossier technique d’évaluation. Celui-ci précise les modalités et les moyens de mise en œuvre de l'épreuve pour le candidat, le jury, et le centre organisateur.
 

RNCP36435BC01 - Réaliser l’aménagement intérieur de bâtiments d’habitation en matériaux secs à base de plâtre

Liste de compétences Modalités d'évaluation

 

  • Réaliser dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs horizontaux en matériaux secs à base de plâtre
  • Réaliser dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs verticaux en matériaux secs à base de plâtre

1. Mise en situation professionnelle

À partir d’un dossier comprenant un descriptif et des plans, le candidat construit un ou plusieurs ouvrage ou partie d’ouvrages en plaques de plâtre comprenant la pose d’huisserie et de systèmes constructifs d’isolation thermique.

Critères d'évaluation :

La conformité technique de mise en œuvre et les prescriptions des fabricants sont respectées :
La hauteur du plafond est respectée.
Le niveau et planéité du plafond est conforme aux recommandations.
Le positionnement des points de suspension, des rails et raccordements périphériques sont conformes aux recommandations.
Les entraxes et raccordements des fourrures ou de l’ossature secondaire sont conformes aux recommandations.
Le vissage des plaques de plâtre est conforme et assure une bonne fixation au support. 
Le traitement des joints est conforme.
Le matériel portatif est utilisé en respectant la notice d’utilisation et les consignes de sécurité.
Les règles de sécurité (liées aux travaux en hauteur et ponctuellement à l’exposition aux risques électriques) sont respectées.
L’implantation de la cloison respecte les plans du projet.
L’aplomb et la planéité de la cloison sont conformes aux recommandations.
La préparation du produit de collage, le positionnement et la répartition des plots de collage sont conformes aux règles de pose et aux recommandations (cloisons en doublage : complexe isolant).
Les coupes et positionnements des complexes sont conformes aux règles de pose et aux recommandations (cloisons en doublage : complexe isolant)
Le positionnement et la fixation des appuis intermédiaires des lisses/cornières/fourrures/rails et montants assurent une bonne tenue de la cloison (doublage sur ossatures)
Le vissage des plaques de plâtre est conforme et assure une bonne fixation au support.
Le traitement des joints est conforme.
Le matériel portatif est utilisé en respectant la notice d’utilisation et les consignes de sécurité.
Les règles de sécurité (liées aux travaux en hauteur et ponctuellement à l’exposition aux risques électriques) sont respectées.

 

2. Entretien technique


 

 

RNCP36435BC02 - Réaliser à l’intérieur de bâtiments d’habitation, la pose de différents systèmes constructifs d’isolation thermique et acoustique

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Mettre en œuvre dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs d’isolation thermique
  • Mettre en œuvre dans un bâtiment d’habitation des systèmes constructifs d’isolation acoustique
     

1. Mise en situation professionnelle

À partir d’un dossier comprenant un descriptif et des plans, le candidat construit un ou plusieurs ouvrage ou partie d’ouvrages en plaques de plâtre comprenant la pose d’huisserie et de systèmes constructifs d’isolation thermique
 

Critères d'évaluation

Les principes de l’étanchéité à l’air d’un bâtiment sont connus.
La mise en œuvre et les matériaux relatifs à l’étanchéité d’un bâtiment sont connus.
Les matériaux isolants sont correctement mis en œuvre : positionnement, respect du matériau, pose jointive des panneaux et/ou rouleaux.
La précision et la qualité des coupes du matériau isolant assurent une continuité du produit isolant et du pare-vapeur.
La fixation et le maintien de l’isolant sont réalisés en conformité avec les recommandations du fabricant.
Le matériel portatif est utilisé en respectant la notice d’utilisation et les consignes de sécurité. 
Le respect des règles de sécurité (liées aux travaux en hauteur et ponctuellement à l’exposition aux risques électriques).
 

2. Questionnaire professionnel

Critères d'évaluation : 

Les principes de l’acoustique sont connus.
Les matériaux utilisés pour la réalisation acoustique sont connus.
Le positionnement du système de fixation (rails, montants, fourrures, ossature, points de suspension, porteurs) est conforme avec les consignes et les recommandations du fabricant.
Le mode opératoire de mise en œuvre des différents ouvrages acoustique est respecté.
Le positionnement du produit, est conforme avec les recommandations du fabricant.
Le mode opératoire de mise en œuvre des plaques de plâtre : croisement, vissage sont conformes avec les consignes et les recommandations du fabricant.
Le principe du traitement acoustique périphérique de l’ouvrage est connu et correspond aux recommandations des fabricants.
 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

  • La validation des deux blocs de compétences permet d’obtenir le titre à finalité professionnelle.
  •  Il y a un « certificat complémentaire de spécialisation (CCS) » : Réaliser à l’intérieur de bâtiments d’habitation des travaux courants en plâtre traditionnel ». Ce certificat complémentaire de spécialisation est adressé aux stagiaires ayant valider les deux modules.
  • La validation d'un bloc de compétence sur quatre permet d'obtenir un livret de certification (réussite partielle).

Secteurs d’activités :

Les différents secteurs d’activités concernés sont principalement :

  • Les entreprises de pose de plaques de plâtre
  • Les entreprises d’agencement de bâtiment
  • Les agences d’intérim

Type d'emplois accessibles :

Les types d’emplois accessibles sont les suivants :

  • Plaquiste
  • Plâtrier
  • Agenceur de magasins, de bureaux

Code(s) ROME :

  • F1604 - Montage d''agencements

Références juridiques des règlementations d’activité :

Réglementation d’activités (le cas échéant)
L’ensemble des articles sont issus du Code du Travail
— Art.R. 4323-69. — Les échafaudages ne peuvent être montés, démontés ou sensiblement modifiés que sous la direction d’une personne compétente et par des travailleurs qui ont reçu une formation adéquate et spécifique aux opérations envisagées.
— Art.R. 4323-71. — Une protection appropriée contre le risque de chute de hauteur et le risque de chute d’objet  est assurée avant l’accès à tout niveau d’un échafaudage lors de son montage, de son démontage ou de sa transformation.
— Art.R. 4544-9. — Les opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage ne peuvent être effectuées que par des travailleurs habilités. 
— Art.R. 4544-10. — Un travailleur est habilité dans les limites des attributions qui lui sont confiées.
L’habilitation, délivrée par l’employeur, spécifie la nature des opérations qu’il est autorisé à effectuer.
— Art.R. 4544-11. — Les travailleurs qui effectuent des travaux sous tension sont titulaires d’une habilitation spécifique.
— Art.R. 4412-94 Aux interventions sur des matériaux, des équipements, des matériels ou des articles susceptibles de provoquer l’émission de fibres d’amiante.
— Art.R. 4323-58 — Les travaux temporaires en hauteur sont réalisés à partir d’un plan de travail conçu, installé ou équipé de manière à préserver la santé et la sécurité des travailleurs. Le poste de travail est tel qu’il permet l’exécution des travaux dans des conditions ergonomiques.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury est composé de professionnels du métier concerné par le titre.
(2 membres du jury par candidat présenté).

Le jury est composé de professionnels :
Peintre en Bâtiment et Peintre en Décor
 

 

Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de professionnels du métier concerné par le titre.
(2 membres du jury par candidat présenté).

Le jury est composé de professionnels :
Peintre en Bâtiment et Peintre en Décor
 

 

En contrat de professionnalisation X

Le jury est composé de professionnels du métier concerné par le titre.
(2 membres du jury par candidat présenté).

Le jury est composé de professionnels :
Peintre en Bâtiment et Peintre en Décor
 

 

Par candidature individuelle X

Le jury est composé de professionnels du métier concerné par le titre.
(2 membres du jury par candidat présenté).

Le jury est composé de professionnels :
Peintre en Bâtiment et Peintre en Décor
 

Par expérience X

Le jury est composé de professionnels du métier concerné par le titre.
(2 membres du jury par candidat présenté).

Le jury est composé de professionnels :
Peintre en Bâtiment et Peintre en Décor
 

 

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :