L'essentiel

Icon de certification

Certification
remplacée par

RNCP38617 - Médiathécaire documentaliste

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

325 : Documentation, bibliothèque, administration des données

Icon formacode

Formacode(s)

46382 : Documentation audiovisuelle et multimédia

46345 : Ingénierie documentaire

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

01-06-2024

RNCP38617 - Médiathécaire documentaliste

Niveau 5

325 : Documentation, bibliothèque, administration des données

46382 : Documentation audiovisuelle et multimédia

46345 : Ingénierie documentaire

01-06-2024

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
UNIVERSITE TOULOUSE II 19311383400017 Université Toulouse - Jean Jaurès https://www.univ-tlse2.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

La forme numérique du document et de l’information, et ses modalités de diffusion en réseaux, s’est imposée dans le champ professionnel à compter de la fin de la décennie 90 et s’est intensifiée dans les années 2000, accompagnant la banalisation des usages de l’Internet grand public. Des nouveaux modes de traitements et d’exploitation documentaire, des nouvelles opportunités en matière de diffusion et valorisation de l’information, en liaison avec de nouveaux impératifs de médiation se sont fait jour dans les activités. La nature des plus-values traditionnellement apportée par un centre de ressources ou une médiathèque s’est vue redéfinie en fonction d’un contexte d’offres documentaires de plus en plus diversifiées et concurrentielles à celle locale, comme de l’évolution rapide des pratiques informationnelles des publics. La dimension technologique du métier s’est très fortement accrue avec l’impératif de mise en œuvre d’un environnement informatique spécialisé devenu prégnant. Des domaines de compétences nouveaux, particulièrement ceux associés au travail et à la diffusion en réseau, sont apparus ou se sont renforcés dans le corpus métier : de nature juridique, de management partenarial, de gestion de projet, de communication… L’ampleur de l’évolution des compétences a conduit à individualiser dans bien des structures publiques ou privées une déclinaison spécialisée du métier : E-Documentaliste ou E-Bibliothécaire, professionnel jouant localement un rôle de référent dans la mise en œuvre de la documentation et de l’information numérique à forte valeur ajoutée.

Partiellement en réaction à la concurrence de ces espaces informationnels numériques, les offres locales connaissent une tendance forte à la segmentation sur des catégories d’usagers ciblés afin de mieux prendre en compte leur besoins et y répondre par des prestations à forte plus-value. Dans ce processus la focalisation sur le public jeune a une place majeure sous les effets conjugués de plusieurs facteurs :

  • la demande soutenue de ce public dont la part dans la fréquentation des médiathèques continue de croître à l’inverse des autres catégories ; ces usagers sont porteurs de besoins et de pratiques informationnelles ou culturelles, de comportements et de représentations tout à fait spécifiques exigeant chez les professionnels des compétences spécialisées en matière de psychologie et sociologie appliquée, de techniques d’accueil et de communication, de gestion des espaces et des collections, d’animation et de médiation et aujourd’hui d’offre  numérique …
  • l’explosion et la diversification de l’offre éditoriale et des médias les ciblant qui exige du professionnel des compétences de plus en plus approfondies en matière d’analyse et de choix des ressources, d’équilibre et actualisation des collections.
  • l’injonction sociale et institutionnelle sur ces publics autour d’enjeux de dynamique des territoires, d’insertion, d’animation culturelle, d’éducation à la citoyenneté, à la santé, à la parentalité… Ce type de travail induit là encore le développement de domaine de compétences spécifiques en matière de techniques d’animation et de médiation, de gestion de projets d’évènements, de management partenarial…

Activités visées :

Les principales activités exercées peuvent relever :

  • de la recherche des sources documentaires : analyser le besoin documentaire ou informationnel, mettre en œuvre des méthodologies et des instruments de recherche bibliographique ou web, évaluer la pertinence et la validité ;
  • du traitement physique et intellectuel des collections : cataloguer, analyser, indexer, résumer ;
  • de l’organisation d’une offre documentaire ou informationnelle : Mettre en oeuvre une politique documentaire, gérer des environnements, administratifs, juridiques, réglementaires, budgétaires, Évaluer les collections documentaires, concevoir des offres informationnelles, appliquer des méthodologies d’analyse et de sélection, mettre en place des services et prestations attendues des publics, signaler les dispositifs et les offres documentaires et informationnelles ;
  • de la modélisation et mise en œuvre des environnements numériques professionnels : mettre en œuvre un système documentaire, créer une base de données documentaire,  exploiter les fonctionnalités de base de la documentation numérique, implémenter des équipements matériels et logiciels
  • de la valorisation et promotion de l’offre documentaire et informationnelle auprès des publics : mettre en œuvre des dispositifs de médiation documentaire, conduire des projets d’animation, mettre en place des actions culturelles et éducatives

Compétences attestées :

Analyser une demande documentaire ou informationnelle pour en dégager cibles et contraintes opératoires.
Conduire une démarche de recherche méthodologique en réponse à un besoin documentaire ou informationnel en mettant en œuvre des outils et des techniques d’information en ligne.
Mettre en œuvre des instruments bibliographiques de référence (notamment ceux liées à l’information scientifique et technique) afin de faciliter l’accès aux besoins documentaires.
Évaluer la pertinence et la validité des résultats afin d’apporter une réponse adéquate aux besoins documentaires  
Cataloguer, selon les normes, les finalités de la chaîne et les supports.
Analyser des contenus documentaires pour les résumer et les indexer avec un langage documentaire adapté.
Mettre en oeuvre une politique documentaire ou informationnelle en fonction d’un contexte local en prenant en compte les besoins des bénéficiaires, le cadre institutionnel, les réseaux nationaux et locaux.
Gérer des environnements, administratifs, juridiques, réglementaires, budgétaires d’une offre documentaire ou informationnelle.
Évaluer les collections documentaires en fonction de leur usage afin de les enrichir.
Concevoir des offres informationnelles en utilisant les moyens numériques et de communication adaptés.
Appliquer des méthodologies d’analyse et de sélection spécifiques à chaque type éditorial.
Mettre en place des services et prestations attendues des publics afin d’élaborer des plans de classement des ressources et des modalités d’accès en adéquation avec les besoins des publics et organiser la mise à disposition et la circulation des documents et informations.
Signaler les dispositifs et les offres documentaires et informationnelles en ligne adaptés à chaque catégorie de public.
Formaliser l’activité par la rédaction de synthèses documentaires et des supports de communication professionnels.
Mettre en œuvre un système documentaire informatisé.
Créer une base de données documentaires.
Exploiter les fonctionnalités de base de la documentation numérique grâce aux outils en ligne de veille, à ceux de la gestion numérique de documents et de la diffusion sélective de l’information par une identification de la modélisation de données et leurs règles de manipulation.
Implémenter des équipements matériels et logiciels en adéquation au contexte et usage documentaire.
Mettre en œuvre des dispositifs de médiation documentaires adaptés à tous publics et aux fonds.
Conduire des projets d’animation en réalisant des évènements partenariaux, des produits documentaires et supports de communication adaptés.
Mettre en place des actions culturelles et éducatives pour développer les usages, documentaires et informationnels pour tous les publics en mobilisant des techniques d’animation et de médiation, de communication et de gestion de projet.

Modalités d'évaluation :

Cas pratiques - Mises en situation professionnelles - Présentations orales

 

RNCP36478BC01 - Recherche des sources documentaires

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser une demande documentaire ou informationnelle pour en dégager cibles et contraintes opératoires.
Conduire une démarche de recherche méthodologique en réponse à un besoin documentaire ou informationnel en mettant en œuvre des outils et des techniques d’information en ligne.
Mettre en œuvre des instruments bibliographiques de référence (notamment ceux liées à l’information scientifique et technique) afin de faciliter l’accès aux besoins documentaires.
Évaluer la pertinence et la validité des résultats afin d’apporter une réponse adéquate aux besoins documentaires.

Dossier de recherche documentaire en ligne, constitution d’une bibliographie sur un sujet choisi avec mise situation dans un environnement documentaire 

RNCP36478BC02 - Traitement physique et intellectuel des collections

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Cataloguer, selon les normes, les finalités de la chaîne et les supports.
Analyser des contenus documentaires pour les résumer et les indexer avec un langage documentaire adapté.

Catalogage de documents en temps limité

Travaux d’indexation

Réalisation de résumés

RNCP36478BC03 - Organisation d'une offre documentaire ou organisationnelle

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Mettre en oeuvre une politique documentaire ou informationnelle en fonction d’un contexte local en prenant en compte les besoins des bénéficiaires, le cadre institutionnel, les réseaux nationaux et locaux.
Gérer des environnements, administratifs, juridiques, réglementaires, budgétaires d’une offre documentaire ou informationnelle.
Évaluer les collections documentaires en fonction de leur usage afin de les enrichir.
Concevoir des offres informationnelles en utilisant les moyens numériques et de communication adaptés.
Appliquer des méthodologies d’analyse et de sélection spécifiques à chaque type éditorial.
Mettre en place des services et prestations attendues des publics afin d’élaborer des plans de classement des ressources et des modalités d’accès en adéquation avec les besoins des publics et organiser la mise à disposition et la circulation des documents et informations.
Signaler les dispositifs et les offres documentaires et informationnelles en ligne adaptés à chaque catégorie de public.
Formaliser l’activité par la rédaction de synthèses documentaires et des supports de communication professionnels.

Études de cas pratiques de droit, de budget

Analyse de projets et d’activités existants

Élaboration et application de grilles d’analyse de choix de documents, constitution de listes de choix de documents et de bibliographies 

RNCP36478BC04 - Modélisation et mise en oeuvre des environnements numériques professionnels

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Mettre en œuvre un système documentaire informatisé.
Créer une base de données documentaires.
Exploiter les fonctionnalités de base de la documentation numérique grâce aux outils en ligne de veille, à ceux de la gestion numérique de documents et de la diffusion sélective de l’information par une identification de la modélisation de données et leurs règles de manipulation.
Implémenter des équipements matériels et logiciels en adéquation au contexte et usage documentaire.

Étude de cas

Dossier de recherche documentaire en ligne

Réalisation d’une base de données documentaire

 

RNCP36478BC05 - Valorisation et promotion documentaire et informationnelle auprès de tous publics

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Mettre en œuvre des dispositifs de médiation documentaires adaptés à tous publics et aux fonds.
Conduire des projets d’animation en réalisant des évènements partenariaux, des produits documentaires et supports de communication adaptés.
Mettre en place des actions culturelles et éducatives pour développer les usages, documentaires et informationnels pour tous les publics en mobilisant des techniques d’animation et de médiation, de communication et de gestion de projet.

Réalisation collective d’un projet d’animation

Études de cas d’aménagements de services documentaires

Réalisation d’un support de communication en PAO

Réalisation de bibliographies thématiques 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

L'acquisition de la certification s'effectue par la validation de tous les blocs des compétences. 

 

Secteurs d’activités :

Secteur public culturel : bibliothèque, médiathèque, librairie, centre de documentation en université, collectivité territoriale ou entreprise.

Type d'emplois accessibles :

Médiathécaire

Documentaliste

Ludothécaire

Adjoint du patrimoine

Assistant spécialisé des bibliothèques

Assistant spécialisé des centres de ressources documentaires ou d’informations

Archiviste documentaliste

E-documentaliste / Chargé de documentation numérique / Technicien documentaire des systèmes d’information

Animateur en médiathèque

Médiateur en médiathèque

Documentaliste en centre de ressources ou d’information

Médiateur des ressources et collections

Code(s) ROME :

  • K1601 - Gestion de l''information et de la documentation

Références juridiques des règlementations d’activité :

Non concerné

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Avoir un niveau 4 et un projet professionnel en lien avec la certification

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de six membres dont 50 % de professionnels, représentants qualifiés des métiers ciblés.

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de six membres dont 50 % de professionnels, représentants qualifiés des métiers ciblés.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de six membres dont 50 % de professionnels, représentants qualifiés des métiers ciblés.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 19 0 93 88 78
2018 23 1 53 40 70
2017 22 0 71 50 67

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.univ-tlse2.fr/accueil/navigation/formation-insertion/formation-continue/diplome-universitaire-mediathecaire-documentaliste--444081.kjsp?RH=1370426584095

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP30358 Médiathécaire/documentaliste - option médiathécaire jeunesse (DU)

Nouvelle(s) Certification(s) :

Nouvelle(s) Certification(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP38617 Médiathécaire documentaliste

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :