Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Expert en stratégie et négociation pour le management des écosystèmes à l’international (MS)

Active

N° de fiche
RNCP36494
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 343p : Nettoyage, assainissement, protection de l'environnement (organisation, gestion)
  • 213 : Forets, espaces naturels, faune sauvage, pêche
  • 341p : Gestion de l'espace et mise en oeuvre des projets
Formacode(s) :
  • 32136 : Conduite projet international
  • 32005 : Stratégie internationale
  • 12585 : Conseil environnement
  • 12587 : Management environnemental
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-06-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
INSTITUT DES SCIENCES ET INDUSTRIES DU VIVANT ET DE L'ENVIRONNEMENT 13000285000019 AgroParisTech http://www.agroparistech.fr
Objectifs et contexte de la certification :

Les espaces naturels, et en particulier les écosystèmes forestiers, présentent des enjeux environnementaux et de développement durable majeurs : changement climatique, biodiversité, lutte contre la désertification, protection des sols, régulation des hydrosystèmes… Les capacités de régulation par l’action publique, la responsabilité sociale et environnementale des entreprises vis-à-vis des écosystèmes et l’entrepreneuriat environnemental sont au cœur des métiers auxquels prépare cette certification.

Elle répond aux besoins des employeurs du secteur public et parapublic mais aussi aux entreprises privées (Grandes entreprises, PME, Bureaux d’études, …) et organisations (Organisations internationales, ONG, Fondations, Associations, …) qui se confrontent à ces nouveaux enjeux, cherchent à se développer en particulier à l’international en répondant aux exigences environnementales de leurs actions, et en développant des stratégies environnementales innovantes.

L’objectif de la certification est de permettre à des professionnels aux origines diverses dans les domaines des sciences de l’environnement, des sciences sociales, des sciences écologiques et politiques d’acquérir les compétences essentielles en management stratégique environnemental afin de répondre aux enjeux globaux sur les écosystèmes, en particulier forestiers, en agissant à trois échelles d'intervention intimement articulées : locale, nationale et internationale.    

Activités visées :

Améliorer le pilotage de la gestion des écosystèmes à l'international 

Conduire une analyse stratégique et piloter des dispositifs de négociation pour améliorer l’intervention des acteurs de la gestion des écosystèmes à l'international   

Développer une expertise en management des écosystèmes à l'international en visant la performance environnementale

Mettre en œuvre, manager et évaluer un programme (de conservation ou de protection de l'environnement, de gestion des écosystèmes ou d'économie sociale et solidaire liée aux ressources naturelles)

Compétences attestées :

Améliorer le pilotage de la gestion des écosystèmes à l'international

Réaliser un diagnostic systémique en mobilisant les outils d'analyse, méthodes et instruments (économiques, politiques, biotechniques, juridiques, géomatiques) afin de clarifier les enjeux socio-environnementaux de la gestion des écosystèmes et de l'aménagement forestier à l'international 

Mettre en œuvre les conditions de travail et de collaboration pertinentes dans le cadre de l'organisation d'un projet de gestion durable des écosystèmes en pilotant la coordination des acteurs publics et privés en charge de cette gestion pour assurer la prise en compte des stratégies individuelles et collectives

Concevoir et piloter des études (biotechniques, enquêtes, statistiques, géomatiques, ...) concertées entre acteurs pour améliorer les pratiques de gestion des écosystèmes à l'international en s'appuyant sur des indicateurs de contrôle et de suivi pertinents et en établissant les rapports de synthèse spécifiques en impliquant les différentes parties prenantes

Conduire une analyse stratégique et piloter des dispositifs de négociation pour améliorer l’intervention des acteurs de la gestion des écosystèmes à l'international 

Analyser et décrypter les stratégies des acteurs environnementaux à l’aide des cadres théoriques en sciences de gestion de l'environnement et des grilles d'analyse stratégique pour caractériser l'action collective environnementale et agir sur les processus de gouvernance et de changements organisationnels dans la gestion des écosystèmes à l'international en s'adaptant aux contextes spécifiques des situations environnementales (juridiques, politiques, sociaux, humains) et en intégrant les différentes échelles d'intervention (local, national, international)

Établir un diagnostic stratégique au service de l'intervention des acteurs publics et privés en charge de la gestion des écosystèmes à l'international à l’aide des outils de la négociation dans le secteur de l'environnement en s'appuyant sur le cadre de l'analyse stratégique de gestion environnementale et en analysant les situations de négociation entre acteurs et parties prenantes afin de proposer des outils d’aide à la décisions et des arbitrages réalistes

Développer une expertise en management des écosystèmes à l'international en visant la performance environnementale

Concevoir des évaluations environnementales à l'échelle des projets, plans et programmes en contexte de développement à l'international en s'appuyant sur l'expertise du fonctionnement de ces dispositifs à différentes échelles et en établissant des cadrages types d'études d’impact environnementales et sociales afin de garantir la qualité et la performance de ces outils

Déployer une stratégie en management environnemental pour atteindre des objectifs de performance en termes de développement durable et de responsabilité sociale et environnementale des entreprises (RSE) en s'appuyant sur la compréhension des processus de mondialisation et des stratégies des firmes et des organisations, en particulier les jeux de concurrence, coopération et coopétition qui se construisent à la fois entre firmes et entre acteurs publics et privés dans les secteurs mondialisés, ainsi que les phénomènes d’émergence, de structuration et de diffusion des normes qui guident leurs actions

Mettre en œuvre, manager et évaluer un programme (de conservation ou de protection de l'environnement, de gestion des écosystèmes ou d'économie sociale et solidaire liée aux ressources naturelles)

Contrôler les méthodes de conduite de projets, plans, et programme (de conservation ou de protection de l'environnement, de gestion des écosystèmes et d'économie sociale et solidaire liée aux ressources naturelles) et déployer des stratégies d’intervention pour assurer la mise en œuvre de décisions opérationnelles visant la performance environnementale en structurant l’animation et la coordination des acteurs institutionnels sur le terrain à l’international

Conduire, superviser et garantir la mise en œuvre des conditions de travail adéquates dans un contexte international délocalisé en développant des capacités d'adaptation (prise en compte des situations de handicap des acteurs du projet si besoin et aménagement des situations de travail), d’animation et de collaboration dans des situations multiculturelles spécifiques en vue d’atteindre les objectifs assignés

Développer une capacité d'intervention à haut niveau de responsabilité pour piloter des instruments et dispositifs de gestion de l'environnement performants à l'échelle des acteurs privés et publics en déployant des capacités managériales abouties tout en étant réflexif sur les stratégies et capacités d'intervention déployées

Modalités d'évaluation :

Notes de synthèse à partir d'études de cas, production d'un débat scientifique, projets de gestion forestière, compte rendu de terrain, projet de terrain en milieu tropical, jeux de rôle, conception de projet, mise en situation professionnelle sur un projet proposé par un commanditaire et production d'une thèse professionnelle sur la base d'une mission professionnelle

RNCP36494BC01 - Améliorer le pilotage de la gestion des écosystèmes à l'international

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser un diagnostic systémique en mobilisant les outils d'analyse, méthodes et instruments (économiques, politiques, biotechniques, juridiques, géomatiques) afin de clarifier les enjeux socio-environnementaux de la gestion des écosystèmes et de l'aménagement forestier à l'international

Mettre en œuvre les conditions de travail et de collaboration pertinentes dans le cadre de l'organisation d'un projet de gestion durable des écosystèmes en pilotant la coordination des acteurs publics et privés en charge de cette gestion pour assurer la prise en compte des stratégies individuelles et collectives

Concevoir et piloter des études (biotechniques, enquêtes, statistiques, géomatiques, ...) concertées entre acteurs pour améliorer les pratiques de gestion des écosystèmes à l'international en s'appuyant sur des indicateurs de contrôle et de suivi pertinents et en établissant les rapports de synthèse spécifiques en impliquant les différentes parties prenantes

Notes de synthèse à partir d'une étude de cas

Débat scientifique

Projet de gestion forestière

Compte-rendu de terrain sur la gestion durable  des forêts en France 

Projet de terrain en milieu tropical

RNCP36494BC02 - Conduire une analyse stratégique et piloter des dispositifs de négociation pour améliorer l’intervention des acteurs de la gestion des écosystèmes à l'international

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser et décrypter les stratégies des acteurs environnementaux à l’aide des cadres théoriques en sciences de gestion de l'environnement et des grilles d'analyse stratégique pour caractériser l'action collective environnementale et agir sur les processus de gouvernance et de changements organisationnels dans la gestion des écosystèmes à l'international en s'adaptant aux contextes spécifiques des situations environnementales (juridiques, politiques, sociaux, humains) et en intégrant les différentes échelles d'intervention (local, national, international)

Établir un diagnostic stratégique au service de l'intervention des acteurs publics et privés en charge de la gestion des écosystèmes à l'international à l’aide des outils de la négociation dans le secteur de l'environnement en s'appuyant sur le cadre de l'analyse stratégique de gestion environnemental et en analysant les situations de négociation entre acteurs et parties prenantes afin de proposer des outils d’aide à la décisions et des arbitrages réalistes

Notes de synthèse à partir d'études de cas

Jeux de rôle d'analyse stratégique de la gestion de l'environnement

Jeux de rôle en négociation

RNCP36494BC03 - Développer une expertise en management des écosystèmes à l'international en visant la performance environnementale

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir des évaluations environnementales à l'échelle des projets, plans et programmes en contexte de développement à l'international en s'appuyant sur l'expertise du fonctionnement de ces dispositifs à différentes échelles et en établissant des cadrages types d'études d’impact environnementales et sociales afin de garantir la qualité et la performance de ces outils

Déployer une stratégie en management environnemental pour atteindre des objectifs de performance en termes de développement durable et de responsabilité sociale et environnementale des entreprises (RSE) en s'appuyant sur la compréhension des processus de mondialisation et des stratégies des firmes et des organisations, en particulier les jeux de concurrence, coopération et coopétition qui se construisent à la fois entre firmes et entre acteurs publics et privés dans les secteurs mondialisés, ainsi que les phénomènes d’émergence, de structuration et de diffusion des normes qui guident leurs actions 

Développer une expertise en management des écosystèmes à l’international pour renforcer la performance de l'action collective en faveur de l'environnement des acteurs de la gestion 

Note de synthèse à partir d'études de cas 

Jeu de rôle en évaluation environnementale

Conception d'un projet de prospective en stratégie pour l'environnement

RNCP36494BC04 - Mettre en œuvre, manager et évaluer un programme (de conservation ou de protection de l'environnement ; de gestion des écosystèmes ; ou d'économie sociale et solidaire liée aux ressources naturelles)

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Contrôler les méthodes de conduite de projets, plans, et programme (de conservation ou de protection de l'environnement, de gestion des écosystèmes et d'économie sociale et solidaire liée aux ressources naturelles) et déployer des stratégies d’intervention pour assurer la mise en œuvre de décisions opérationnelles visant la performance environnementale en structurant l’animation et la coordination des acteurs institutionnels sur le terrain à l’international

Conduire, superviser et garantir la mise en œuvre des conditions de travail adéquates dans un contexte international délocalisé en développant des capacités d'adaptation (prise en compte des situations de handicap des acteurs du projet si besoin et aménagement des situations de travail), d’animation et de collaboration dans des situations multiculturelles spécifiques en vue d’atteindre les objectifs assignés

Développer une capacité d'intervention à haut niveau de responsabilité pour piloter des instruments et dispositifs de gestion de l'environnement performants à l'échelle des acteurs privés et publics en déployant des capacités managériales abouties tout en étant réflexif sur les stratégies et capacités d'intervention déployées

Mise en situation professionnelle sur un projet proposé par un commanditaire

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour obtenir la certification d'Expert en stratégie en négociation pour le management des écosystèmes à l’international (MS), le candidat doit valider l’ensemble des quatre blocs de compétences et valider une thèse professionnelle fondée sur une mission en entreprise, en bureau d’étude, en centre de recherche, en organisation publique, en ONG ou en organisation internationale, en France ou à l’international, d’une durée d’au moins 4 mois équivalents temps plein et faisant l’objet d’un rapport écrit et d’une soutenance à l’oral devant un jury constitué de personnels internes académiques et de professionnels extérieurs. 

Secteurs d’activités :

Secteur public : structures publiques en France, en Outre-mer et à l'international dont l’action concerne les écosystèmes, instituts de recherche fondamentale et appliquée dans les domaines des sciences du vivant et de l’environnement et des sciences sociales, think tanks et établissements d’enseignement

Secteur privé : bureaux d’études et consultants, bureaux d'audit et de certification, fondations internationales 

Secteur associatif et organisations internationales : organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales dont l’action concerne des écosystèmes, associations, ONG, fondations en environnement

Type d'emplois accessibles :

En début de carrière : chargé de mission, chargé d'études / d'ingénierie junior, chargé de suivi et d'évaluation, consultant expert junior, lobbyiste environnemental

Après quelques années : chef de projet / programme, chargé d’étude / d’ingénierie senior, chef d’une organisation territoriale, coordinateur de programme, consultant expert senior  

Code(s) ROME :
  • A1303 - Ingénierie en agriculture et environnement naturel
  • K1401 - Conception et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • K1404 - Mise en oeuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
Références juridiques des règlementations d’activité :

-

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Les candidats à la certification doivent être titulaires d’un des diplômes suivants :

- Diplôme d’ingénieur habilité par la Commission des Titres d’Ingénieur (liste CTI) sans spécificité de spécialisation

- Diplôme d’une école de management ou de commerce habilitée à délivrer le grade national de MASTER (liste CEFDG)

- Diplôme de 3ème cycle habilité par les autorités universitaires (DEA, DESS, Master…) ou diplôme professionnel cohérent avec le niveau Bac+5, sans spécificité de spécialisation

- Diplôme de M1 ou équivalent dans les domaines des sciences du vivant ou de l’environnement ou en sciences sociales (science politique, gestion, sociologie, droit, économie, géographie, aménagement…) pour les auditeurs justifiant d’au moins trois années d’expérience professionnelle

- Titre inscrit au RNCP niveau 7 européen (ancienne nomenclature niveau I)

- Diplôme étranger équivalent aux diplômes français exigés ci-dessus

Par dérogation, sont admis des candidats ne remplissant pas les critères précédemment listés, le pourcentage total des dérogations prévues au a) et au b) ci-dessous ne devant pas excéder 40% :

a) pour 30 % maximum de l’effectif d’une promotion des candidats ayant un :

- Niveau M1 validé ou équivalent dans les domaines des sciences du vivant ou de l’environnement ou en sciences sociales (science politique, gestion, sociologie, droit, économie, géographie, aménagement…), sans expérience professionnelle

- Diplôme de L3 justifiant d’une expérience de 3 ans minimum dans les secteurs de l’environnement, sans spécificité de spécialisation

b) pour 20% maximum (la CGE autorise jusqu’à 40%) de l'effectif d'une promotion, les candidats avec VAPP (Validation des Acquis Personnels et Professionnels) justifiant d’au moins 5 années d’expérience professionnelle pour lesquelles les activités exercées ont un lien avéré avec les compétences professionnelles visées par la formation (hors stage, césure, cursus initial en alternance).

Un niveau minimal certifié en langue anglaise est requis : attestation officielle, d’un niveau au moins égal à B2 en anglais (CEFR : Cadre Européen de Référence pour les Langues) et dont la validité et acceptation est soumise au jury de recrutement.


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Par expérience X

7 membres :   

Le président du jury : le directeur général d’AgroParisTech, ou son représentant

4 enseignants-chercheurs ou assimilés

2 professionnels, l’un employeur et l’autre employé, si possible titulaires du titre visé par le candidat, exerçant dans le secteur d’activité concerné par le titre, soit un métier apparenté à celui du candidat, soit un métier entrant dans le cadre du projet professionnel du candidat

Par candidature individuelle X -
En contrat d’apprentissage X -
En contrat de professionnalisation X -
Après un parcours de formation continue X

6 membres :

Président du jury : le responsable de la certification

La responsable scientifique de la certification 

Le directeur général d’AgroParisTech ou son représentant 

3 professionnels, experts exerçant dans les secteurs d’activité visés par le titre   

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
17/04/2018

Arrêté du 09 avril 2018 publié au Journal Officiel du 17 avril 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour quatre ans, au niveau I, sous l'intitulé " Expert en stratégie et négociation pour le management des écosystèmes à l'international (MS) " avec effet au 04 septembre 2011, jusqu'au 17 avril 2022.

Date de décision 01-06-2022
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 01-06-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 9 0 78 78 -
2020 7 0 71 67 83
2019 9 0 78 71 85
2018 14 0 93 80 90
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www2.agroparistech.fr/-MS-FNS-MI-Foret-nature-et-societe-Management-international-.html


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP30409 RNCP30409 - Expert en stratégie et négociation pour le management des écosystèmes à l'international (MS)
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet