Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

CQP Compagnon professionnel maçon du patrimoine

Active

N° de fiche
RNCP36506
CCN1 : 3193 - Bâtiment (Ouvriers)(Entreprises occupant jusqu'à 10 salariés)
CCN2 : 3258 - Entreprises de bâtiment occupant plus de dix salariés (Ouvriers)
CCN3 : -
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 232 : Bâtiment : construction et couverture
  • 230r : Entretien général des bâtiments
Formacode(s) :
  • 22335 : maçonnerie bâti ancien
  • 22303 : maçonnerie pierre
  • 22334 : maçonnerie
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 91%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 91%
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-06-2027
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNION MACONNERIE GROS OEUVRE 78466923600019 - http://www.umgo.ffbatiment.fr/
CPNE conjointes du Bâtiment et des Travaux publics - -
Objectifs et contexte de la certification :

A. Le contexte économique de la filière

1. Caractéristique de l’activité

On entend par Patrimoine Bâti ancien :

  • Tout bâtiment ancien non protégé au titre des monuments historiques : pour les bâtiments situés aux abords des monuments classés, en secteurs sauvegardés, dans les sites protégés de milieu urbain ou rural, lorsque les travaux doivent être exécutés sous le contrôle des services chargés de la protection du patrimoine historique et esthétique,
  • Bâtiment d’architecture domestique, civile, religieuse ou militaire,
  • Bâtiment d’une époque préindustrielle, antérieure à la seconde guerre mondiale,
  • Bâtiment ayant une valeur de témoignage culturel et technique.

Les travaux les plus courants en restauration du patrimoine bâti ancien sont :

  • Les travaux de renforcement et de percement du gros œuvre et de dallages
  • La réparation d’ouvrages en maçonnerie, en béton ou en matériaux divers
  • Le ravalement des façades
  • La réalisation de travaux de maçonnerie traditionnelle 

Les maîtres d’ouvrages ne font pas toujours appel à un architecte sur ce type de travaux, ce qui renforce le rôle de prescripteur de l’entreprise qui intervient.

 

2. Caractéristique et évolution du marché

Les 20 dernières années ont été marquées par une diminution sensible du marché de la construction neuve et dans le même temps par un développement constant du marché de l’entretien et de la restauration de bâtiments existants. 

La France compte environ un million de lieux de mémoire publics et privés (fontaines, lavoirs, chapelles, pigeonniers, moulins, granges, anciens ateliers). 

50% des travaux sur le patrimoine bâti ancien relèvent de la maçonnerie et ce patrimoine bâti ancien représente, pour les entreprises de maçonnerie, une part de leur activité qui ne cesse de se développer depuis 20 ans.

 

B. Les caractéristiques de l’emploi et les besoins des entreprises

Les entreprises qui interviennent sur ce marché sont de toutes les tailles, même si une grande majorité d’entre elles sont artisanales.

Ces entreprises sont, pour la plupart, présentes sur les autres marchés de la maçonnerie et du gros œuvre, au gré des fluctuations du marché. Elles sont donc très attentives à la polyvalence de leur personnel. Cette polyvalence garantie l’employabilité du personnel en cas de baisse d’activité du marché.

 

 

Activités visées :

Dans le cadre de son métier, le Compagnon Professionnel Maçon du Patrimoine organise son intervention de maçonnerie sur le patrimoine bâti ancien, et réalise des travaux de tous types sur bâti.  

Ses principales activités sont : 

  • La préparation de l’intervention 
  • La réalisation des travaux de maçonnerie dans le bâti ancien
  • La réalisation des finitions sur le bâti ancien
  • La réalisation des charpentes traditionnelles sur le bâti ancien
  • La restauration et la conservation des menuiseries anciennes sur le bâti ancien
  • La clôture de l’intervention
Compétences attestées :
  • Préparer l'intervention sur le plan patrimonial, matériel, logistique et sécuritaire, à partir des consignes écrites ou orales, afin de garantir le bon déroulement de l'intervention
  • Baliser les aires de chantier, en mettant en place les dispositifs de signalisation et de sécurité du chantier, afin de garantir des travaux en toute sécurité
  • Monter des échafaudages standards de pieds, volants ou à bascule, selon le plan ou la notice de montage afin d'assurer la sécurité de l'intervention
  • Ranger le matériel sur le chantier, en le stockant dans les espaces dédiés, afin de libérer la zone de travail
  • Nettoyer la zone de travail, dans le respect des instructions, afin de garantir la continuité des activités sur la zone à la clôture du chantier
  • Bâtir des murs en maçonnerie de moellons de pierres brutes, briques ou terre, dans le respect des techniques de fabrication et de mise en œuvre, afin de préserver le bâti ancien
  • Reprendre en sous-œuvre, en matériaux traditionnels ou éléments structurants, afin de garantir la stabilité du bâtiment
  • Réaliser des escaliers sur voûte sarrasine, tout en veillant à utiliser les matériaux adaptés et à garantir la stabilité du support, afin de répondre aux besoins des clients
  • Réaliser des sols en pierres sèches (calades), dans le respect des consignes transmises et des besoins des clients afin de respecter les mises en œuvre traditionnelle
  • Réaliser des ouvrages simples en pierre de taille dans le respect des consignes transmises et des besoins des clients afin de préserver le bâti ancien
  • Réaliser des enduits traditionnels à la chaux en bâti ancien, tout en respectant les consignes transmises, afin de diagnostiquer les pathologies
  • Réaliser des enduits de terre en bâti ancien, des mortiers et bétons de chanvre, tout en respectant les consignes, afin d'effectuer les finitions et l'entretien du bâti ancien
  • Réaliser des couvertures et charpentes tout en traitant les surfaces afin de respecter la mise en œuvre traditionnelle
  • Remplacer et consolider les éléments de la charpente dans le respect des consignes transmises afin de préserver les principales caractéristiques de bâti ancien
  • Restaurer les menuiseries anciennes sur le bâti ancien dans le respect des techniques traditionnelle afin de respecter l'identité du bâti
  • Appliquer les techniques de finition traditionnelles des menuiseries compatibles avec les matériaux du bâti ancien afin de garantir la conservation des menuiseries anciennes
Modalités d'évaluation :
  • Questionnaire illustré
  • Epreuve pratique
  • Entretien avec le jury
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36506BC01

Organiser son intervention de maçonnerie sur le patrimoine bâti ancien
  • Préparer l'intervention sur le plan patrimonial, matériel, logistique et sécuritaire, à partir des consignes écrites ou orales, afin de garantir le bon déroulement de l'intervention
  • Baliser les aires de chantier, en mettant en place les dispositifs de signalisation et de sécurité du chantier, afin de garantir des travaux en toute sécurité
  • Monter des échafaudages standards de pieds, volants ou à bascule, selon le plan ou la notice de montage afin d'assurer la sécurité de l'intervention
  • Ranger le matériel sur le chantier, en le stockant dans les espaces dédiés, afin de libérer la zone de travail
  • Nettoyer la zone de travail, dans le respect des instructions, afin de garantir la continuité des activités sur la zone à la clôture du chantier
  • Questionnaire illustré 
  • Epreuve pratique
  • Entretien avec le jury
RNCP36506BC02

Réaliser, en sécurité et selon les règles professionnelles, des travaux de maçonnerie sur le patrimoine bâti ancien
  • Bâtir des murs en maçonnerie de moellons de pierres brutes, briques ou terre, dans le respect des techniques de fabrication et de mise en œuvre, afin de préserver le bâti ancien
  • Reprendre en sous-œuvre, en matériaux traditionnels ou éléments structurants, afin de garantir la stabilité du bâtiment
  • Réaliser des escaliers sur voûte sarrasine, tout en veillant à utiliser les matériaux adaptés et à garantir la stabilité du support, afin de répondre aux besoins des clients
  • Réaliser des sols en pierres sèches (calades), dans le respect des consignes transmises et des besoins des clients afin de respecter les mises en œuvre traditionnelle
  • Réaliser des ouvrages simples en pierre de taille dans le respect des consignes transmises et des besoins des clients afin de préserver le bâti ancien
  • Réaliser des enduits traditionnels à la chaux en bâti ancien, tout en respectant les consignes transmises, afin de diagnostiquer les pathologies
  • Réaliser des enduits de terre en bâti ancien, des mortiers et bétons de chanvre, tout en respectant les consignes, afin d'effectuer les finitions et l'entretien du bâti ancien
  • Questionnaire illustré
  • Epreuve pratique
  • Entretien avec le jury
RNCP36506BC03

Réaliser, en sécurité et selon les règles professionnelles, des travaux annexes sur le patrimoine bâti ancien
  • Réaliser des couvertures et charpentes tout en traitant les surfaces afin de respecter la mise en œuvre traditionnelle
  • Remplacer et consolider les éléments de la charpente dans le respect des consignes transmises afin de préserver les principales caractéristiques de bâti ancien
  • Restaurer les menuiseries anciennes sur le bâti ancien dans le respect des techniques traditionnelle afin de respecter l'identité du bâti
  • Appliquer les techniques de finition traditionnelles des menuiseries compatibles avec les matériaux du bâti ancien afin de garantir la conservation des menuiseries anciennes
  • Questionnaire illustré
  • Epreuve pratique
  • Entretien avec le jury


Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le CQP s'obtient après validation de l'ensemble des blocs de compétences le composant.

Secteurs d’activités :

Les titulaires de la certification Compagnon Professionnel Maçon du Patrimoine sont susceptibles d’avoir un emploi dans le secteur de la maçonnerie et du gros œuvre. 50% des travaux sur le patrimoine bâti ancien relèvent de la maçonnerie.

Type d'emplois accessibles :

Maçon du patrimoine ; Maçon ; Maçon du bâti ancien ; Maçon tailleur de pierre ; Maçon monuments historiques...

Code(s) ROME :
  • F1703 - Maçonnerie
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Maîtriser les savoirs de base :

  • Savoir lire et écrire en langue française
  • Savoir réaliser les calculs mathématiques de base : addition/soustraction/multiplication/division

 

Avoir de bonnes connaissances du métier, acquises soit :

  • Par l’expérience : au minimum 3 à 5 ans d’expérience en tant que maçon qualifié
  • Par les diplômes complétés par l’expérience :

 

- Un diplôme de CAP de maçon (également ancien CAP Construction Maçonnerie Béton Armé) ou BEP Techniques du gros œuvre (également ancien BEP Construction Bâtiment Gros œuvre) et 1 à 3 ans d’expérience en tant que maçon qualifié, ou

- Un titre professionnel de maçon et 1 à 3 ans d’expérience en tant que maçon qualifié.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury doit être paritaire. Il doit être constitué de 4 membres : 2 représentants du collège employeurs et 2 représentants du collège salariés.

En contrat de professionnalisation X

Le jury doit être paritaire. Il doit être constitué de 4 membres : 2 représentants du collège employeurs et 2 représentants du collège salariés. 

Par candidature individuelle X

Le jury doit être paritaire. Il doit être constitué de 4 membres : 2 représentants du collège employeurs et 2 représentants du collège salariés. 

Par expérience X

Le jury doit être paritaire. Il doit être constitué de 4 membres : 2 représentants du collège employeurs et 2 représentants du collège salariés. 

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 01-06-2022
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 01-06-2027
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2017|2018|2019|2020|2021
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 6 0 100 100 100
2018 7 0 83 83 83
2017 7 0 100 100 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste partielle des organismes préparant à la certification :
Nom légal Rôle
ECOLE AVIGNON-CTRE FORM REHA PATRI ARCHI Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet