Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

DipViGrM - Diplôme Programme Grande Ecole

Active

N° de fiche
RNCP36567
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 312 : Commerce, vente
  • 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
  • 313 : Finances, banque, assurances, immobilier
Formacode(s) :
  • 32054 : direction entreprise
  • 34554 : commerce
  • 32025 : stratégie entreprise
  • 34052 : marketing
  • 32654 : gestion financière
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2026
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
GROUPE ESC CLERMONT - AUVERGNE 81234979300016 ESC CLERMONT BUSINESS SCHOOL https://www.esc-clermont.fr/
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION 11004401300040 - -
Objectifs et contexte de la certification :

La certification délivrée dans le cadre du Programme Grande Ecole permet la validation d'un diplôme visé et conférant le Grade de Master. C’est un programme généraliste qui prépare ses apprenants aux métiers de la gestion des entreprises et au management. Il est élaboré en concertation avec son environnement local, national et international afin de proposer des spécialisations en adéquation avec les besoins et les évolutions des entreprises, en France et à l’international. Les enjeux sociaux, éthiques et environnementaux sont placés au cœur du programme dans le but de faire éclore des managers agiles, proactifs, innovants, capables d’évoluer au sein d’équipes pluriculturelles et d'agir au sein des entreprises dans leur contexte de transformation numérique, environnementale et sociétale. Le programme comprend également une expérience internationale et professionnelle importante qui positionne l’apprenant au centre de son propre projet de développement.

Activités visées :
  • Identification des opportunités, des contraintes et des arbitrages opportuns lors de la mise en place des outils du management
  • Analyse des besoins stratégiques, managériaux et organisationnels ; conception / harmonisation des systèmes de contrôle adaptés à l’entreprise
  • Lancement, mise en œuvre et accompagnement du changement organisationnel d’une structure
  • Définition des processus à mettre en œuvre dans la conduite et l’évaluation d’un projet
  • Application des règles et normes liées à la gestion d'une organisation
  • Gestion en respect des principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité sociétale et environnementale
  • Proposition d’une stratégie (marketing) adaptée à la problématique de son organisation
  • Management du travail, des hommes et des équipes et accompagnement du changement
  • Pilotage du budget et la performance financière de son activité
  • Innovation, intrapreneuriat et entrepreneuriat
Compétences attestées :

Compétences transversales
- Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine  
- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale  
- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines  
- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la règlementation   
- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation   
- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère   
- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles   
- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif    
 
Compétences spécifiques
Développer une vision stratégique responsable :
- Faire de la veille sur les évolutions de l’environnement ou de l'écosystème et anticiper les transformations et innovations possibles afin de développer une vision globale : savoir anticiper, posséder une vision systémique, percevoir le contexte, identifier et analyser les problématiques de gestion spécifiques liées à un contexte économique international
- Piloter ou co-piloter la construction d'une vision stratégique, fixer des objectifs et donner du sens en reconnaissant les enjeux managériaux du déploiement de la stratégie globale de l'organisation et en pilotant la performance de l'organisation
- Fédérer et animer les acteurs internes et externes (gouvernance) dans un souci d'éthique afin de développer un réseau (interne et externe) propice au développement stratégique de l’entreprise et savoir articuler la démarche stratégique entre la direction et les différentes unités opérationnelles
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale

Concevoir et piloter des solutions de gestion de management en garantissant le cadre légal et les normes qualité :
-Développer des politiques et pratiques propices au dynamisme de l’entreprise en concevant des solutions pour résoudre les problématiques repérées et savoir appliquer des outils adaptés dans les différents domaines de la gestion
- Appliquer et mettre en œuvre des politiques et pratiques de management, des techniques d'analyse et d'évaluation spécifiques à chaque fonction (contrôle de gestion, GRH, marketing, contrôle, entrepreneuriat, supply chain, management de projet) et savoir identifier et interpréter les indicateurs de performance dans les différents domaines de la gestion
- Appliquer et respecter des règles du droit des contrats, du droit du travail ainsi que les règles fiscales
- Développer des process, des démarches Qualité et innovation, etc. en vue d’améliorer les processus

Mesurer et contrôler via des outils et méthodes de gestion de management :
- Contrôler et mesurer la pertinence et la performance des outils de gestion et de pilotage de projet en élaborant et analysant les principaux documents de synthèse, les besoins, et en assurant la conception et l’harmonisation des systèmes de contrôle adaptés à l'entreprise
- Auditer, évaluer et analyser les risques associés en mobilisant les outils d’analyse et de prise de décision, en identifiant et évaluant les faiblesses / risques associés aux outils employés   

Manager le travail, les hommes et les équipes :
- Animer et fédérer des collectifs, développer son relationnel et son leadership
- Gérer l'organisation du travail et les transformations possibles
- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

Analyser et renforcer ses pratiques et postures au travail et/ou celles de son équipe, tout au long de la vie :
- Piloter son projet de développement personnel dans les métiers dits de gestion/management
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
- Développer les compétences comportementales et métiers (les siennes ou celles de ses équipes)

Créer de la valeur et développer des dynamiques collaboratives de haut niveau :
- Conseiller et négocier avec ses équipes et ses partenaires d'affaires
- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des   contextes internationaux

Modalités d'évaluation :

Les modalités du contrôle permettent de vérifier l'acquisition de l'ensemble des savoirs, compétences métiers ou comportementales/relationnels et de valider les blocs de compétences constitutifs du diplôme. Ces éléments sont appréciés soit par un contrôle continu, soit par un examen final, soit par ces deux modes de contrôle combinés.  Les modalités d’évaluation sont adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.
Chaque ensemble d'enseignements a une valeur définie en crédits européens (ECTS). Pour l’obtention du grade de master, une référence commune est fixée correspondant à l'acquisition de 120 ECTS au-delà du grade de licence.  

Les évaluations peuvent notamment prendre la forme de :

  • Exercices et études de cas
  • Développement de projets à la demande des entreprises
  • Présentations orales individuelles ou en groupe
  • Business game
  • Notes de synthèse et exposés
  • Mémoire
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36567BC01

S’approprier les usages avancés et spécialisés des outils numériques

C1.1- Identifier les usages numériques et les impacts de leur   évolutions sur le ou les domaines concernés par la mention

C1.2- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

C1.1- Analyse et identification des différentes composantes d’un SI et les usages qui peuvent être faits pour le management des organisations.

C1.2- Projet de mise en œuvre d’un ou plusieurs outils numériques sur de l’analyse de données

RNCP36567BC02

Mobiliser et produire des savoirs hautement spécialisés

C2.1- Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale

C2.2- Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines

C2.3- Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines

C2.4- Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de   la règlementation

C2.1 / C2.2 / C2.3 / C2.4

Mémoire de fin d’études.

Projet de spécialisation donnant lieu à une soutenance.

RNCP36567BC03

Communiquer en contexte professionnel

C3.1- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

C3.2- Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère    

C3.1 / C3.2

Rapport et soutenance de projet dans un groupe multiculturel.

Grand oral de fin de parcours.

RNCP36567BC04

Conduire des projets pour contribuer à l'innovation et à la transformation des organisations

C4.1- Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles

C4.2- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif 

C4.1 / C4.2

Réalisation d’un projet intrapreneurial, entrepreneurial ou de transformation avec soutenance, en lien avec une entreprise.

RNCP36567BC05

Développer une vision stratégique responsable

C5.1- Faire de la veille sur les évolutions de l’environnement ou de l'écosystème et anticiper les transformations et innovations possibles afin de développer une vision globale : savoir anticiper, posséder une vision systémique, percevoir le contexte, identifier et analyser les problématiques de gestion spécifiques liées à un contexte économique international

C5.2- Piloter ou co-piloter la construction d'une vision stratégique, fixer des objectifs et donner du sens en reconnaissant les enjeux managériaux du déploiement de la stratégie globale de l'organisation et en pilotant la performance de l'organisation  

C5.3- Fédérer et animer les acteurs internes et externes (gouvernance) dans un souci d'éthique afin de développer un réseau (interne et externe) propice au développement stratégique de l’entreprise et savoir articuler la démarche stratégique entre la direction et les différentes unités opérationnelles

C5.4- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale    

C5.1- Note de situation (SWOT) d’une entreprise sur la base d’une analyse de l’environnement socio-économique et géopolitique de cette dernière et de son activité.

C5.2 / C5.3- Etude de cas, travail de groupe, formalisation d’un plan d’action et soutenance.

C5.4- Dossier et présentation de mise en place d’une démarche RSE.

RNCP36567BC06

Concevoir et piloter des solutions de gestion de management en garantissant le cadre légal et les normes qualité

C6.1- Développer des politiques et pratiques propices au dynamisme de l’entreprise en concevant des solutions pour résoudre les problématiques repérées et savoir appliquer des outils adaptés dans les différents domaines de la gestion  

C6.2- Appliquer et mettre en œuvre des politiques et pratiques de management, des techniques d'analyse et d'évaluation spécifiques à chaque fonction (contrôle de gestion, GRH, marketing, contrôle, entrepreneuriat, supply chain, management de projet) et savoir identifier et interpréter les indicateurs de performance dans les différents domaines de la gestion

C6.3- Appliquer et respecter des règles du droit des contrats, du droit du travail ainsi que les règles fiscales

C6.4- Développer des process, des démarches Qualité et innovation, etc. en vue d’améliorer les processus

C6.1 / C6.2 / C6.3 / C6.4

Business game.

Etude de cas avec formalisation d’un plan d’actions et d’indicateurs de pilotage.

RNCP36567BC07

Mesurer et contrôler via des outils et méthodes de gestion de management

C7.1- Contrôler et mesurer la pertinence et la performance des outils de gestion et de pilotage de projet en élaborant et analysant les principaux documents de synthèse, les besoins, et en assurant la conception et l’harmonisation des systèmes de contrôle adaptés à l'entreprise  

C7.2- Auditer, évaluer et analyser les risques associés en mobilisant les outils d’analyse et de prise de décision, en identifiant et évaluant les faiblesses / risques associés aux outils employés 

C7.1 / C7.2

Cas sur table : méthodes et les outils d’analyse et leur utilisation au sein de l’entreprise.

Cas sur table : mise en exergue de la pertinence des outils de pilotage de la gestion stratégique ou opérationnelle.

RNCP36567BC08

Manager le travail, les hommes et les équipes

C8.1- Animer et fédérer des collectifs, développer son relationnel et son leadership

C8.2- Gérer l'organisation du travail et les transformations possibles 

C8.3- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

C8.1 / C8.2 / C8.3

Etude de cas : diagnostic de la situation.

Diagnostic et projet de développement de ses compétences managériales.

Réalisation d’un projet de groupe avec soutenance collective.

Travaux d’observation sur le travail et exposés.

RNCP36567BC09

Analyser et renforcer ses pratiques et postures au travail et/ou celles de son équipe, tout au long de la vie

C9.1- Piloter son projet de développement personnel dans les métiers dits de gestion/management

C9.2- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

C9.3- Développer les compétences comportementales et métiers (les siennes ou celles de ses équipes)

C9.1 / C9.2 / C9.3

Elaboration d’un carnet de bord, appétences, attitudes, compétences formelles et informelles, expérience professionnelle.

Elaboration et présentation d’un plan de développement de comportements et des compétences.

RNCP36567BC10

Créer de la valeur et développer des dynamiques collaboratives de haut niveau

C10.1- Conseiller et négocier avec ses équipes et ses partenaires d'affaires

C10.2- Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des   contextes internationaux

C10.1 / C10.2

Etude de cas, création d’un business plan et présentation orale devant des représentants d’entreprises partenaires.

Analyse de l’impact de la négociation sur la rentabilité d’une organisation.

Mise en situation de négociation.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Les modalités d'acquisition de la certification, y compris par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence, sont modulées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

En formation initiale :

• Avoir validé 180 crédits ECTS pour les étudiants issus d’un programme Bac+2 dont 15 ECTS dédiés au mémoire de fin d’études et 19 ECTS dédiés aux différents stages en entreprise ou 120 crédits ECTS pour les étudiants issus d’un programme BAC+3/4 dont 15 ECTS dédiés au mémoire de fin d’études et 17 ECTS aux stages en entreprise,
• Avoir validé un séjour d’un semestre à l’étranger,
• Avoir obtenu un score de 790 au TOEIC ou équivalent.

En formation continue :

• Avoir validé 120 crédits ECTS dans le cadre du programme MBA-Executive Master en Management
• ou avoir validé/capitalisé les 10 blocs de compétences (90 ECTS), ainsi que la mission conseil (15 ECTS), et le mémoire de fin d’études (15 ECTS)

La certification est délivrée après la capitalisation de la totalité des blocs et la validation des évaluations finales (mission conseil et mémoire). Chaque bloc de compétences peut être obtenu indépendamment des autres.

Pour les candidats à la VAE, la recevabilité, l’accompagnement et le jury de validation porteront sur les 10 blocs de compétences. Le candidat devra démontrer d'une capacité à travailler dans un contexte international et/ou multiculturel.

Secteurs d’activités :
  • C : Industrie manufacturière
  • G : Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles
  • K : Activités financières et d’assurance
  • L : Activités immobilières
  • M : Activités spécialisées, scientifiques et techniques  
  • Secteurs des nouvelles technologies
  • Transport et logistique
  • Agroalimentaire
  • Energie
  • Bâtiment / construction
  • Industrie automobile
  • Tourisme
  • Sanitaire et social
  • Communication/événementiel
  • Conseil/audit/expertise comptable
  • Distribution.
Type d'emplois accessibles :
  • Métiers du management dans les domaines suivants : contrôle des organisations : auditeur, contrôleur de gestion ; responsable administratif et financier  
  • Métiers de la création et du développement des entreprises : entrepreneur, consultant, chef d’entreprise 
  • Métiers des ressources humaines : DRH, responsable recrutement/formation  
  • Métiers de la gestion de projets et du développement d'affaires : ingénieur d'affaires, responsable de projet  
  • Métiers du management international : management transfrontalier, international business analyst
  • Métiers de la chaîne logistique : supply chain manager, acheteur, chargé d’import/export  
  • Métiers du marketing : chef de produit, brand manager, directeur marketing, directeur communication, responsable grands comptes, responsable événementiel, chef des ventes
  • Métiers du management digital : community manager, responsable marketing digital, traffic manager
Code(s) ROME :
  • D1406 - Management en force de vente
  • M1704 - Management relation clientèle
  • M1705 - Marketing
  • M1204 - Contrôle de gestion
  • M1503 - Management des ressources humaines
Références juridiques des règlementations d’activité :

L’exercice des emplois de la certification ne fait référence à aucune forme de réglementation particulière.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est validé par le Rectorat d'Académie, sur proposition d’ESC Clermont Business School :

  • Le Président, professeur des universités
  • Le Vice-Président, chef de la division de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (DESR)
  • Le Recteur d'Académie ou son représentant au titre du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
  • Le Directeur d’ESC Clermont Business School ou son représentant
  • Le Directeur du Programme Master d’ESC Clermont Business School ou son représentant
Après un parcours de formation continue X

Le jury est validé par le Rectorat d'Académie, sur proposition d’ESC Clermont Business School :

  • Le Président, professeur des universités
  • Le Vice-Président, chef de la division de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (DESR)
  • Le Recteur d'Académie ou son représentant au titre du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
  • Le Directeur d’ESC Clermont Business School ou son représentant
  • Le Directeur du Programme Master d’ESC Clermont Business School ou son représentant
En contrat de professionnalisation X

Le jury est validé par le Rectorat d'Académie, sur proposition d’ESC Clermont Business School :

  • Le Président, professeur des universités
  • Le Vice-Président, chef de la division de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (DESR)
  • Le Recteur d'Académie ou son représentant au titre du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
  • Le Directeur d’ESC Clermont Business School ou son représentant
  • Le Directeur du Programme Master d’ESC Clermont Business School ou son représentant
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le Jury de Validation des Acquis de l'Expérience comprend :

  • Le Directeur du Programme Master Grande Ecole d’ESC Clermont Business School ou son représentant
  • 1 enseignant-chercheur
  • 3 professionnels compétents pour apprécier la nature des acquis dont la validation est sollicitée.
En contrat d’apprentissage X

Le jury est validé par le Rectorat d'Académie, sur proposition d’ESC Clermont Business School :

  • Le Président, professeur des universités
  • Le Vice-Président, chef de la division de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (DESR)
  • Le Recteur d'Académie ou son représentant au titre du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
  • Le Directeur d’ESC Clermont Business School ou son représentant
  • Le Directeur du Programme Master d’ESC Clermont Business School ou son représentant
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

ALLEMAGNE - OTTO FRIEDRICH UNIVERSITAT BAMBERG
ALLEMAGNE - UNIVERSITÄT STUTTGART
AUSTRALIE - ICMS
CANADA - UNIVERSITÉ DE MONCTON
CHINE - CAPITAL UNIVERSITY OF ECONOMICS AND BUSINESS
CHINE - GUANGDONG UNIVERSITY OF FOREIGN STUDIES
COLOMBIE - ICESI
COREE DU SUD - SOLBRIDGE
ESPAGNE - UNIVERSIDAD DE ALCALA
ESPAGNE - UNIVERSIDAD DE GRANADA
ESPAGNE    UNIVERSIDAD DE OVIEDO
ETATS-UNIS    FLORIDA INTERNATIONAL UNIVERSITY
INDONESIE    UNIVERSITAS GADJAH MADA
ITALIE  - UNIVERSITA DEGLI STUDI DI PADOVA
ITALIE  - UNIVERSITA DEGLI STUDI DI PAVIA
MEXIQUE - TEC DE MONTERREY
PEROU - ESAN
PEROU - UNIVERSIDAD DE LIMA
POLOGNE - CRACOW UNIVERSITY OF ECONOMICS
ROYAUME UNI - ROBERT GORDON UNIVERSITY
AUSTRALIE - INTERNATIONAL COLLEGE OF MANAGEMENT SYDNEY
ETATS-UNIS - UNIVERSITY OF CALIFORNIA RIVERSIDE
ETATS-UNIS - UNIVERSITY OF CALIFORNIA SANTA BARBARA

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
07-07-2017

NOR-ESRS-1700057-A, publié au B.O n°26 de l’ESR du 20 juillet 2017

08-03-2001

JO n°64 du 16 mars 2001 et au BOEN n°14 du 5 avril 2001

-

Article D 612-34 du code de l'éducation (ex-Décret n°99-747 du 30 août 1999 modifié relatif à la création du grade de master, notamment son article 2-4 1er alinéa)

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
30-09-2010

Arrêté conférant grade de master du 25/08/2010 pour une durée de 5 ans à compter du 1er septembre 2010

27-08-2015

Renouvellement du visa et du grade de master pour 2 ans à compter du 1er septembre 2015 - Arrêté du 6-7-2015 NOR MENS1500434A

20-07-2017

Renouvellement du visa et du grade de master pour 4 années à compter du 1er septembre 2017 jusqu'au 31 août 2021. Arrêté du 7-07-2017 - NOR-ESRS1700057A

15-07-2021

Renouvellement du visa et du grade de master pour 5 années à compter du 1er septembre 2021 jusqu'au 31 août 2026. Arrêté du 25-6-2021- NOR- ESRS2119841A

23-07-2009

Visa BAC+5 (6 ans au 1er septembre 2009) - Arrêté 2-7/2009 NOR ESR S0900296A

Date d'effet de la certification 01-09-2021
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2026
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP23275 RNCP23275 - DipViGrM - Diplôme Programme Grande Ecole du Groupe ESC Clermont, conférant Grade de Master
RNCP35725 RNCP35725 - DipViGrM - Programme Grande Ecole
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet