Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Expert financier

Active

N° de fiche
RNCP36596
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 313p : Organisation des services financiers
  • 314p : Organisation des services comptables et de gestion
Formacode(s) :
  • 32626 : analyse financière
  • 32663 : comptabilité
  • 32632 : consolidation comptable
  • 32652 : contrôle gestion
  • 32623 : financement entreprise
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 94%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 51%
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-07-2027
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
INSTITUT DE GESTION SOCIALE 31249509600157 ESAM https://www.esam-ecoles.com/
Objectifs et contexte de la certification :

L’expert financier a pour mission de garantir la performance financière et administrative de l’entreprise. Il doit contrôler la bonne exécution de la stratégie et des procédures définies avec la direction générale et coordonner les services dont il a la charge. Son rôle est aussi d’analyser et d’anticiper le développement stratégique de l’entreprise

Activités visées :

Modélisation de la stratégie de l’entreprise et accompagnement de sa transformation

Pilotage de la performance de ses activités

Pilotage de la politique de financement sur le court, moyen et long terme

Prévention des risques via le contrôle interne et le contrôle financier

Management des équipes et communication avec les parties prenantes

Compétences attestées :

Mettre en place un système d’intelligence économique, permettant de structurer et rendre exploitable l’information (géopolitique, économique, financière, métiers, technologique) nécessaire aux prises de décisions stratégiques de l’organisation, en exploitant les outils de gestion de données numériques pour repérer les sources adéquates, qualifier et vérifier les informations collectées et produire les analyses et études ad hoc

Apprécier les aspects économiques d’un positionnement stratégique et/ou d’un axe de développement envisagé par l’entreprise, en s’appuyant sur les données externes (environnement, marché, concurrence) issues de la veille et en produisant des projections financières réalistes et fiables

Traduire les orientations stratégiques de l’entreprise en les déclinant en budgets et objectifs opérationnels chiffrés à CML terme, y compris en contexte d’internationalisation, afin que les BU métiers et les fonctions supports puissent construire les plans d’action contribuant pleinement à l’accomplissement du projet de l’entreprise

Modéliser une organisation de l’entreprise jusqu’à son ROI* prévisionnel, en s’appuyant sur un diagnostic organisationnel exhaustif et en prenant en compte les contraintes internes de l’entreprise (humaines, financières, règlementaires) ainsi que les enjeux RSE, afin d’optimiser les activités clés de l’entreprise

Retranscrire le cahier des charges du Système d’information en respectant les étapes du modèle conceptuel de données à destination des services opérationnels concernés (informatique, fabrication, planning, etc.) et prestataires externes, en vue de son implantation

Piloter l’implantation du système d’information et des progiciels de gestion intégrées (ERP-PGI) pour suivre leur mise en œuvre opérationnelle en veillant au respect des délais et des budgets et en s’assurant de leur appropriation par les utilisateurs

Utiliser les outils de Business Intelligence en exploitant les données internes / externes, et dans le respect du RGPD, pour faciliter la prise de décision

Dans le cadre d’un changement organisationnel (transition numérique, fusion, nouvelle activité, nouveaux modes de travail...) impulsé par la direction de l’entreprise, préparer le plan d’action permettant le pilotage du changement, en ayant identifié ses impacts sur la structure et ses principaux acteurs, ainsi que les éventuelles résistances au changement en interne, et en apportant une vision systémique du processus (relations de causes à effet)

Assurer le lien entre les entités métiers concernées par le projet de transformation et son comité de pilotage, en effectuant un reporting circonstancié sur l’état d’avancement via des KPI’S* pertinents, et en faisant remonter les difficultés humaines ou techniques, rencontrées, afin de dépasser ou contourner les points de blocages et ainsi favoriser la dynamique collective de changement

Analyser les coûts via les méthodes d’analyse coût complet, Activity Based, Costing, coût cible » (target costing), coût Analyse en Cycle de Vie…afin de repérer les leviers d’accroissement de la rentabilité du portefeuille produits / services de l’entreprise

Construire des tableaux de bord de gestion en choisissant les indicateurs (incluant la RSE) les plus pertinents au regard de l’organisation, en fiabilisant le processus de d’alimentation des données sources et en définissant la périodicité de mise à jour adéquate, afin de pouvoir donner une représentation réaliste et synthétique de l’activité de l’entreprise

Formaliser la présentation des résultats de gestion en utilisant des outils de data visualisation et des logiciels de présentation digitale afin de rendre lisibles les données produites et de mettre en évidence les points clés de l’analyse produite lors d’une réunion y compris à distance

Expliquer l’évolution des résultats dans le temps ainsi que les écarts constatés (réalisé vs objectif) après en avoir analysé les causes afin de permettre à l’entreprise d’engager les actions correctives nécessaires pour une amélioration constante de la performance

Effectuer un reporting du budget de l’entreprise via l’ERP, les outils informatiques en respectant le processus de clôture afin d’atteindre les objectifs budgétaires fixés par la direction de l’entreprise et proposer un plan d’action à la Direction Générale

Optimiser la circulation d’informations de gestion entre les directions opérationnelles et la fonction contrôle de gestion en organisant des échanges réguliers et en mettant à disposition des outils de simulation budgétaire automatisés et collaboratifs, afin de développer une culture ‘’gestion’’ et en faire un levier de performance.

C2.2.2
Conseiller les BU dans la budgétisation de nouvelles activités ou l’analyse de leurs résultats financiers en mobilisant son expérience et sa connaissance du métier et du secteur, et en apportant un soutien technique au chiffrage, afin qu’elles puissent défendre avec succès leur budget prévisionnel ou justifier objectivement leurs résultats et définir des plans de progrès

Effectuer un diagnostic de solvabilité et de rentabilité de l’entreprise en mobilisant les outils comptables et financiers en vue d’identifier les leviers permettant son optimisation financière

Réaliser la gestion de trésorerie en pilotant la politique de crédits clients, le recouvrement de créances et les placements des valeurs mobilières pour assurer la solvabilité à court et moyen terme de la société et veiller au maintien des capacités de financement de l’activité

Déterminer la faisabilité et la pertinence court terme/ long terme d’un investissement en étudiant les modalités de financement (taux, montants, durées d’emprunt…) et les indicateurs de ROI pour s’assurer du niveau de rentabilité satisfaisant au regard des performances du secteur d’activité et des objectifs de la Direction Générale

Négocier avec partenaires les lignes de financement, les plafonds, les taux d'emprunts et leur durée en tenant compte de la structure financière de l’entreprise, pour sécuriser la réalisation du projet d’investissement

Piloter les actifs financiers en évaluant leur valeur et en réalisant des montages à des fins d’acquisition, de cession, de fusion pour permettre le développement de l’entreprise

Fournir les éléments de contenus permettant la réalisation des actions de communication financière internes ou externes, règlementaires ou stratégiques, visant à informer les parties prenantes sur la santé financière de l’entreprise, en les adaptant dans leur fond et leur formalisation aux différentes cibles (salariés, actionnaires, investisseurs, médias...) et aux vecteurs de communication utilisés (assemblées générales, réseaux sociaux, communiqués de presse, intranet, brochures…).

Evaluer les risques d’exploitation, commerciaux et de contrepartie, les risques environnementaux, sociaux, politiques en appréciant les impacts positifs et négatifs des décisions afin de sécuriser leur couverture sur les marchés financiers ou d’assurance

Auditer les procédures internes pour apprécier la correcte application de celles-ci dans les différents processus de l'entité via l’évaluation des risques liés aux éventuelles défaillances du système

Définir l’approche générale des travaux à réaliser en étudiant les différents cycles comptables de l’entreprise pour préparer l’audit financier

Evaluer les risques relatifs à l’audit financier en repérant les erreurs ou irrégularités pour qu’elles n’affectent pas les comptes certifiés

Déterminer la nature, les seuils du plan d’audit en fixant la limite acceptable des erreurs repérées pour qu’elles soient sans incidence sur l'image fidèle des comptes annuels

Mener des procédures d’audit en analysant les pièces et en effectuant des sondages dans la comptabilité, afin de contrôler les documents financiers à usage interne et externe et émettre des préconisations en réponse aux erreurs détectées

S’assurer de la régularité in fine des comptes via les principes comptables, fiscaux et juridiques (normes comptables, normes IFRS, fiscalité, droit financier, régulation, LSF) en se conformant aux directives de la Compagnie nationale des Commissaires aux comptes (CNCC) pour exprimer un avis éclairé sur la sincérité des comptes

Rédiger le rapport d’audit et de synthèse de la mission en exposant les résultats et constatations de la vérification pour informer les parties concernées de la situation comptable et financière de l'entreprise et pour présenter des propositions d’amélioration des processus et des activités évaluées

Afin de répondre aux besoins en compétences à court et moyen terme, constituer et fidéliser une équipe en veillant à la prise en compte de la diversité et de l’inclusion, en sécurisant le processus d’intégration, et en valorisant les talents

Organiser l’équipe de son service en répartissant les rôles et missions de chacun en cohérence avec les priorités d’action, en négociant auprès de la Direction Générale et mettant en place les moyens (salaires, processus, formation, aménagementsdes postes de travail …) nécessaires à la réalisation des objectifs fixés et en veillant à anticiper au mieux les variations de charge, afin de maintenir une efficience dans la durée

Communiquer avec son équipe, en mobilisant les techniques d’animation en présentiel ou à distance, via des rituels d’échanges collectifs et/ou individuels, formels et/ou informels en vue de faciliter le partage d’informations, la créativité et la cohésion permettant l’atteinte des objectifs fixés

Réguler les situations de crises, conflits interpersonnels ou situations de mal être individuel, en faisant preuve de réactivité, d’écoute et discernement et en prenant en compte les situations spécifiques de chacun tout en garantissant l’équité, afin de maintenir le niveau de mobilisation et la qualité du climat social

Dans un contexte de management transversal, obtenir l’engagement des acteurs en mettant en œuvre le modèle de leadership le plus favorable et en utilisant les leviers de l’intelligence collective pour favoriser l’adhésion des collaborateurs aux valeurs, et à la culture de l’entreprise, et être porteur d’une inclusion réussie

Transmettre les informations opérationnelles et stratégiques en utilisant les éléments de langage verbaux et non verbaux appropriés au contexte et aux spécificités des interlocuteurs, afin d’interagir et de mobiliser les parties prenantes sans heurter les sensibilités des dans des situations d’incertitude ou délicates .

Modalités d'évaluation :

Etudes de cas individuelles

Cas pratiques individuels ou collectifs

Mémoire de recherche de fin d’études : dossier écrit et soutenance orale

Soutenances orales devant jury de professionnels

Jeux de rôle avec mises en situations

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36596BC01

Modéliser la stratégie de l’entreprise et accompagner sa transformation

Mettre en place un système d’intelligence économique, permettant de structurer et rendre exploitable l’information (géopolitique, économique, financière, métiers, technologique) nécessaire aux prises de décisions stratégiques de l’organisation, en exploitant les outils de gestion de données numériques pour repérer les sources adéquates, qualifier et vérifier les informations collectées et produire les analyses et études ad hoc

Apprécier les aspects économiques d’un positionnement stratégique et/ou d’un axe de développement envisagé par l’entreprise, en s’appuyant sur les données externes (environnement, marché, concurrence) issues de la veille et en produisant des projections financières réalistes et fiables

Traduire les orientations stratégiques de l’entreprise en les déclinant en budgets et objectifs opérationnels chiffrés à CML terme, y compris en contexte d’internationalisation, afin que les BU métiers et les fonctions supports puissent construire les plans d’action contribuant pleinement à l’accomplissement du projet de l’entreprise

Modéliser une organisation de l’entreprise jusqu’à son ROI* prévisionnel, en s’appuyant sur un diagnostic organisationnel exhaustif et en prenant en compte les contraintes internes de l’entreprise (humaines, financières, règlementaires) ainsi que les enjeux RSE, afin d’optimiser les activités clés de l’entreprise

Retranscrire le cahier des charges du Système d’information en respectant les étapes du modèle conceptuel de données à destination des services opérationnels concernés (informatique, fabrication, planning, etc.) et prestataires externes, en vue de son implantation

Piloter l’implantation du système d’information et des progiciels de gestion intégrées (ERP-PGI) pour suivre leur mise en œuvre opérationnelle en veillant au respect des délais et des budgets et en s’assurant de leur appropriation par les utilisateurs

Utiliser les outils de Business Intelligence en exploitant les données internes / externes, et dans le respect du RGPD, pour faciliter la prise de décision

Dans le cadre d’un changement organisationnel (transition numérique, fusion, nouvelle activité, nouveaux modes de travail...) impulsé par la direction de l’entreprise, préparer le plan d’action permettant le pilotage du changement, en ayant identifié ses impacts sur la structure et ses principaux acteurs, ainsi que les éventuelles résistances au changement en interne, et en apportant une vision systémique du processus (relations de causes à effet).

Assurer le lien entre les entités métiers concernées par le projet de transformation et son comité de pilotage, en effectuant un reporting circonstancié sur l’état d’avancement via des KPI’S* pertinents, et en faisant remonter les difficultés humaines ou techniques, rencontrées, afin de dépasser ou contourner les points de blocages et ainsi favoriser la dynamique collective de changement.
 

Etude de cas individuelle 

RNCP36596BC02

Piloter la performance des activités

Analyser les coûts via les méthodes d’analyse coût complet, Activity Based, Costing, coût cible » (target costing), coût Analyse en Cycle de Vie…afin de repérer les leviers d’accroissement de la rentabilité du portefeuille produits / services de l’entreprise

Construire des tableaux de bord de gestion en choisissant les indicateurs (incluant la RSE) les plus pertinents au regard de l’organisation, en fiabilisant le processus de d’alimentation des données sources et en définissant la périodicité de mise à jour adéquate, afin de pouvoir donner une représentation réaliste et synthétique de l’activité de l’entreprise

Formaliser la présentation des résultats de gestion en utilisant des outils de data visualisation et des logiciels de présentation digitale afin de rendre lisibles les données produites et de mettre en évidence les points clés de l’analyse produite lors d’une réunion y compris à distance

Expliquer l’évolution des résultats dans le temps ainsi que les écarts constatés (réalisé vs objectif) après en avoir analysé les causes afin de permettre à l’entreprise d’engager les actions correctives nécessaires pour une amélioration constante de la performance

Effectuer un reporting du budget de l’entreprise via l’ERP, les outils informatiques en respectant le processus de clôture afin d’atteindre les objectifs budgétaires fixés par la direction de l’entreprise et proposer un plan d’action à la Direction Générale

Optimiser la circulation d’informations de gestion entre les directions opérationnelles et la fonction contrôle de gestion en organisant des échanges réguliers et en mettant à disposition des outils de simulation budgétaire automatisés et collaboratifs, afin de développer une culture ‘’gestion’’ et en faire un levier de performance

Conseiller les BU dans la budgétisation de nouvelles activités ou l’analyse de leurs résultats financiers en mobilisant son expérience et sa connaissance du métier et du secteur, et en apportant un soutien technique au chiffrage, afin qu’elles puissent défendre avec succès leur budget prévisionnel ou justifier objectivement leurs résultats et définir des plans de progrès

Cas pratique individuel 

RNCP36596BC03

Piloter la politique de financement sur le court, moyen et long terme

Effectuer un diagnostic de solvabilité et de rentabilité de l’entreprise en mobilisant les outils comptables et financiers en vue d’identifier les leviers permettant son optimisation financière

Réaliser la gestion de trésorerie en pilotant la politique de crédits clients, le recouvrement de créances et les placements des valeurs mobilières pour assurer la solvabilité à court et moyen terme de la société et veiller au maintien des capacités de financement de l’activité

Déterminer la faisabilité et la pertinence court terme/ long terme d’un investissement en étudiant les modalités de financement (taux, montants, durées d’emprunt…) et les indicateurs de ROI pour s’assurer du niveau de rentabilité satisfaisant au regard des performances du secteur d’activité et des objectifs de la Direction Générale

Négocier avec partenaires les lignes de financement, les plafonds, les taux d'emprunts et leur durée en tenant compte de la structure financière de l’entreprise, pour sécuriser la réalisation du projet d’investissement

Piloter les actifs financiers en évaluant leur valeur et en réalisant des montages à des fins d’acquisition, de cession, de fusion pour permettre le développement de l’entreprise

Fournir les éléments de contenus permettant la réalisation des actions de communication financière internes ou externes, règlementaires ou stratégiques, visant à informer les parties prenantes sur la santé financière de l’entreprise, en les adaptant dans leur fond et leur formalisation aux différentes cibles (salariés, actionnaires, investisseurs, médias...) et aux vecteurs de communication utilisés (assemblées générales, réseaux sociaux, communiqués de presse, intranet, brochures…)

Cas pratique individuel

RNCP36596BC04

Prévention et sécurisation des risques via le contrôle interne et le contrôle financier

Evaluer les risques d’exploitation, commerciaux et de contrepartie, les risques environnementaux, sociaux, politiques en appréciant les impacts positifs et négatifs des décisions afin de sécuriser leur couverture sur les marchés financiers ou d’assurance

Auditer les procédures internes pour apprécier la correcte application de celles-ci dans les différents processus de l'entité via l’évaluation des risques liés aux éventuelles défaillances du système

Définir l’approche générale des travaux à réaliser en étudiant les différents cycles comptables de l’entreprise pour préparer l’audit financier

Evaluer les risques relatifs à l’audit financier en repérant les erreurs ou irrégularités pour qu’elles n’affectent pas les comptes certifiés

Déterminer la nature, les seuils du plan d’audit en fixant la limite acceptable des erreurs repérées pour qu’elles soient sans incidence sur l'image fidèle des comptes annuels

Mener des procédures d’audit en analysant les pièces et en effectuant des sondages dans la comptabilité, afin de contrôler les documents financiers à usage interne et externe et émettre des préconisations en réponse aux erreurs détectées.

S’assurer de la régularité in fine des comptes via les principes comptables, fiscaux et juridiques (normes comptables, normes IFRS, fiscalité, droit financier, régulation, LSF) en se conformant aux directives de la Compagnie nationale des Commissaires aux comptes (CNCC) pour exprimer un avis éclairé sur la sincérité des comptes

Rédiger le rapport d’audit et de synthèse de la mission en exposant les résultats et constatations de la vérification pour informer les parties concernées de la situation comptable et financière de l'entreprise et pour présenter des propositions d’amélioration des processus et des activités évaluées

Etude de cas collectif

RNCP36596BC05

Manager les équipes et asseoir son leadership

Afin de répondre aux besoins en compétences à court et moyen terme, constituer et fidéliser une équipe en veillant à la prise en compte de la diversité et de l’inclusion, en sécurisant le processus d’intégration, et en valorisant les talents

Organiser l’équipe de son service en répartissant les rôles et missions de chacun en cohérence avec les priorités d’action, en négociant auprès de la Direction Générale et mettant en place les moyens (salaires, processus, formation, aménagements des postes de travail …) nécessaires à la réalisation des objectifs fixés et en veillant à anticiper au mieux les variations de charge, afin de maintenir une efficience dans la durée

Communiquer avec son équipe, en mobilisant les techniques d’animation en présentiel ou à distance, via des rituels d’échanges collectifs et/ou individuels, formels et/ou informels en vue de faciliter le partage d’informations, la créativité et la cohésion permettant l’atteinte des objectifs fixés

Réguler les situations de crises, conflits interpersonnels ou situations de mal être individuel, en faisant preuve de réactivité, d’écoute et discernement et en prenant en compte les situations spécifiques de chacun tout en garantissant l’équité, afin de maintenir le niveau de mobilisation et la qualité du climat social

Dans un contexte de management transversal, obtenir l’engagement des acteurs en mettant en œuvre le modèle de leadership le plus favorable et en utilisant les leviers de l’intelligence collective pour favoriser l’adhésion des collaborateurs aux valeurs, et à la culture de l’entreprise, et être porteur d’une inclusion réussie

Transmettre les informations opérationnelles et stratégiques en utilisant  les éléments de langage verbaux et non verbaux appropriés au contexte et aux spécificités des interlocuteurs,  afin d’interagir et de mobiliser les parties prenantes sans heurter les sensibilités des dans des situations d’incertitude ou délicates

Etude de cas d’entreprise réelle et livrable écrit 

Soutenances orales 

Jeux de rôle (individuel ou collectif) 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification totale est acquise par validation de chacun des blocs la composant ainsi que du mémoire de recherche de fin d’études.

Une validation partielle par bloc est proposée ; dans ce cas une attestation de réussite sera délivrée pour le ou les blocs concernés.

Une validation partielle peut être complétée par des équivalences avec des blocs d’autres certifications.

Secteurs d’activités :

L’Expert financier peut exercer dans tous types de secteurs professionnels confondus, même si l’on constate une prédominance dans les entreprises (Industrie, Services…), les sociétés financières, banque, assurance.

 

Type d'emplois accessibles :

DAF (Directeur administratif et financier) – fonction à 10 ans selon l’APEC pour 80% des postes

Directeur financier, Directeur de la comptabilité – fonction à 10 ans selon l’APEC pour 80% des postes

Responsable comptable ou des normes comptables, fonction à 10 ans selon l’APEC pour 80% des postes

Consolideur, accesible début de carrière

Responsable des investissements

Analyste financier, accesible début de carrière

Trésorier, credit manager, accesible début de carrière

Contrôleur de gestion, accesible début de carrière

Auditeur interne ou externe, accesible début de carrière

Risk manager, fonction entre 2 & 10 ans selon l’APEC pour 39% des postes et à plus de 10 ans pour 31% des postes

Consultant ou Conseiller d’entreprise consulaire, accesible début de carrière

Administrateur indépendant de société ou Secrétaire général PME - fonction à 10 ans selon l’APEC pour 80% des postes

Code(s) ROME :
  • M1202 - Audit et contrôle comptables et financiers
  • M1206 - Management de groupe ou de service comptable
  • M1201 - Analyse et ingénierie financière
  • M1205 - Direction administrative et financière
  • M1204 - Contrôle de gestion
Références juridiques des règlementations d’activité :

Son activité n’est pas réglementée en tant que telle, en revanche, l’Expert financier doit être en mesure d’appliquer une réglementation précise et actualisée dans le domaine fiscal, social et financier.

Par ailleurs, il doit connaitre certaines normes européennes (directive relative à la lutte anti-blanchiment) et les Normes d’Exercice Professionnel (NEP) édictées par la Compagnie nationale des commissaires aux comptes (CNCC).

Enfin, dans le domaine financier, sa responsabilité pénale peut être engagée ainsi que sa responsabilité civile, et ce quelque que soit la nature privée ou publique de l’organisation qu’il pilote.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Être titulaire d’un titre certifié inscrit au RNCP ou diplôme d’Etat de niveau 6 ou 180 crédits ECTS validés

Ou être titulaire d’un titre certifié inscrit au RNCP ou diplôme de niveau 5 ou 120 crédits ECTS avec validation d’une expérience significative dans le métier



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de 6 membres dont 3 professionnels externes

Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de 6 membres dont 3 professionnels externes

En contrat de professionnalisation X

Le jury est composé de 6 membres dont 3 professionnels externes

Par candidature individuelle X

Le jury est composé de 6 membres dont 3 professionnels externes

Par expérience X

Le jury est composé de 6 membres dont 3 professionnels externes

En contrat d’apprentissage X

Le jury est composé de 6 membres dont 3 professionnels externes

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
22-08-2011

Arrêté du 10 août 2012 publié au Journal Officiel du 22 août 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, code NSF 313p et 314p, sous l’intitulé "Expert financier" avec effet au 01 juillet 2006 jusqu'au 22 août 2017

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
05-08-2017

Arrêté du 28 juillet 2017 publié au Journal Officiel du 05 août 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, sous l'intitulé "Expert financier" avec effet au 05 août 2017, jusqu'au 05 août 2022

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 05-08-2017
Date de décision 01-07-2022
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 01-07-2027
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 152 0 94 43 43
2019 112 0 94 63 75
2018 78 0 90 64 76
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste partielle des organismes préparant à la certification :
Nom légal Rôle
ECM Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP15368 RNCP15368 - Expert financier
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet