Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Monteur Installateur de Réseaux Très Haut Débit

Active

N° de fiche
RNCP36643
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 3
Code(s) NSF :
  • 255s : Bobinage, cablâge et assemblage de circuits et d ensembles électriques-électroniques ; Installation et pose de circuits et ensembles électriques
Formacode(s) :
  • 24270 : Équipement télécom
  • 22892 : Fibre optique
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-07-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
CCI FRANCE 18750002000073 - https://www.cci.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Le déploiement de la fibre optique sur le territoire mobilise un nombre croissant de professionnels compétents, les besoins en compétences apparaissent importants dans l’ensemble des métiers, certains étant particulièrement en tension de recrutement. 

Sous la responsabilité de son chef d’équipe et en relation avec l’équipe,  le  Monteur Installateur de Réseaux THD (Très Haut Débit) participe à la réalisation, la pose, le raccordement de l’ensemble de l’architecture d’un réseau de transmission d’informations et à l’installation des équipements qui vont permettre le transport du signal Très Haut Débit chez les clients.

A partir de l’étude d’un « cahier technique des clauses particulières », transmis par un prescripteur, il doit pouvoir intervenir en toute sécurité, en bordure de voie circulée, en chambre de tirage, pour permettre la mise en place et le tirage du câble Très Haut Débit  cuivre et fibres optiques jusqu’à l’usager.

Activités visées :

1/ Préparation de son chantier, prise de connaissance de son environnement et des consignes des chantiers réseaux THD

Le respect des prescriptions du « cahier technique des clauses particulières » du chantier ; La préparation de son véhicule, ses outils, son matériel d’intervention, ses équipements de protection individuelle ; La mise en place de la signalisation temporaire du chantier ; L’identification et la reconnaissance des risques liés à l’environnement de travail.

2/ Réalisation du raccordement des conducteurs THD pour permettre le transport des informations Très Haut Débit 

La mise en œuvre des techniques de tirage des câbles en déploiement souterrain et aérien ; La mise en œuvre des techniques de pose des éléments d’infrastructures pour le raccordement du réseau THD ; La mise en œuvre des techniques d’ouvertures et de protections des câbles ; La protection, le repérage et l’étiquetage des câbles ; L’épissurage et/ou le soudage des câbles à fibres optiques et/ou cuivre ; Le nettoyage de la zone de travail et la collecte des déchets en respectant les règles environnementales et sécuritaires  

3/ Réalisation du raccordement chez le client 

La présentation du déroulement de son chantier ; La réalisation de l’installation chez le client ; La rédaction d’un compte-rendu de ses travaux ; La communication professionnelle avec le client/commanditaire dans le respect de l’image de son entreprise  

Compétences attestées :

1/ Préparation de son chantier, prise de connaissance de son environnement et des consignes des chantiers réseaux THD

Prendre en compte le dossier de réalisation et les clauses techniques du chantier ; Identifier et extraire du plan d’exécution les informations nécessaires à la réalisation du chantier ; Interpréter un planning d’interventions ; Lire et exploiter les plans d’itinéraires, les synoptiques de déploiement de câblage, d’exécutions techniques sur papier et/ou des bases numériques ; Préparer et contrôler son outillage ; Vérifier ses équipements de protection individuelle ou collective ; Organiser son véhicule et le matériel nécessaire ; Mettre en œuvre et respecter les règles de sécurité ; Identifier les risques liés à son environnement de travail.

2/ Réalisation du raccordement des conducteurs THD pour permettre le transport des informations Très Haut Débit.

Sélectionner le câble en prenant en compte des caractéristiques techniques (cuivre et fibres optiques) ; Positionner les équipements de manutention ; Déployer les câbles ; Appliquer les règles d’ouverture et de fermeture des chambres de tirage ; Appliquer les règles de sécurité liées au travail sur chantier ; Réaliser la pose des câbles dans les infrastructures du réseau ; Réaliser le tirage des câbles ; Repérer les câbles dans les différents conduits   ; Positionner les câbles dans les infrastructures ou poser des chemins de câbles, des goulottes, des supports ; Effectuer le percement des murs et des cloisons ; Poser et fixer les armoires et coffrets du réseau ; Lover les câbles ; Utiliser l’outillage spécifique et mettre en œuvre les techniques de préparations et d’ouvertures des câbles ; Protéger le câble contre l’humidité et assurer son étiquetage ; Conduire les différentes étapes de raccordement des fibres optiques ; Réaliser la protection des épissures ; Assurer la totalité de la propreté de son chantier 

3/ Réalisation du raccordement chez le client 

Reformuler une demande, un besoin venant du client/commanditaire et la traduire en termes techniques pour pouvoir le renseigner ; Présenter la réalisation des travaux à effectuer ; Expliquer le plan technique et la procédure de pose utilisée ; Installer le câble et la prise terminale ; Mettre en place et paramétrer les équipements actifs ;  Rendre compte des travaux réalisés en complétant les documents ; Communiquer auprès de son client/commanditaire afin d’apporter explication technique sur le déroulement de son intervention

Modalités d'évaluation :

1/ Préparation de son chantier, prise de connaissance de son environnement et des consignes des chantiers réseaux THD

- Une Etude d’un plan d’exécution technique et d’un ordre de mission (Etude de cas entreprise - Production écrite)

- La préparation d’un chantier (Etude de cas d’entreprise et mise en situation professionnelle reconstituée - Production écrite et épreuve pratique)

2/ Réalisation du raccordement des conducteurs THD pour permettre le transport des informations Très Haut Débit

- La réalisation du déploiement d’un câble THD (Mise en situation professionnelle reconstituée - Epreuve pratique)

3/ Réalisation du raccordement chez le client

- Un contact clientèle/commanditaire (Mise en situation professionnelle reconstituée - Production orale)

- L’installation d’un câble et d’une prise terminale, mise en place et paramétrage (Mise en situation professionnelle reconstituée - Epreuve pratique)

- La rédaction d’un compte rendu de travaux (Etude de cas entreprise - Production écrite)

 

Pour les primo-apprenants : s’ajoute une évaluation professionnelle

Pour les salariés : possibilité de réaliser un portefeuille de preuves en relation avec le bloc 3 à 6 mois après le parcours formatif et une immersion professionnelle de cette durée, en lieu et place des évaluations de bloc .

RNCP36643BC01 - Préparation de son chantier, prise de connaissance de son environnement et des consignes des chantiers réseaux THD

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Prendre en compte le dossier de réalisation et les clauses techniques du chantier (installation, chantier, équipements) en identifiant et analysant les différentes sources documentaires et procédures de réalisation afin de respecter l’ordre de mission établi ;

Identifier et extraire du plan d’exécution les informations nécessaires à la réalisation du chantier (spécificité d’équipement, type de câble, nature de pose, équipement de sécurité…) ;

Interpréter un planning d’interventions afin de préparer son intervention, préparer son chantier, connaître ses outils de travail présent dans son véhicule et ceux propres au chantier en cours de déploiement ;

Lire et exploiter les plans d’itinéraires, les synoptiques de déploiement de câblage, d’exécutions techniques sur papier et/ou des bases numériques ;

Préparer et contrôler son outillage en s’assurant de sa présence dans son véhicule et de son adéquation avec l’intervention (type de pose) ;

Vérifier ses équipements de protection individuelle ou collective afin de s’assurer de leur adéquation avec le chantier à réaliser ;

Organiser son véhicule et le matériel nécessaire à l’exécution des tâches en respectant un protocole de rangement afin de permettre un inventaire rapide en début et fin de chantier ;

Mettre en œuvre et respecter les règles de sécurité en tenant compte de l’implantation du chantier et au regard de la réglementation en vigueur afin de signaler, délimiter et baliser son travail tout en veillant au respect de ces règles ;

Identifier les risques liés à son environnement de travail dans les domaines suivants : risques électriques, chimiques, amiante, environnement humide… en tenant compte du repérage réalisé sur le chantier afin de mettre en œuvre la sécurité individuelle et collective.

1/ Une Etude d’un plan d’exécution technique et d’un ordre de mission 

Réalisés sur la base d’un plan d’exécution technique et un ordre de mission remis au candidat, restitués par :

-L’identification de toutes les caractéristiques techniques

-L’indentification des modalités de mise en œuvre

Etude de cas entreprise

Travail individuel

Production écrite

 

2/ La préparation d’un chantier

Après étude du contexte qui lui a été présenté le candidat réalise une mise en sécurité du chantier.

Etude de cas d’entreprise et mise en situation professionnelle reconstituée

Travail individuel

Production écrite et épreuve pratique

 

Pour les primo-apprenants : s’ajoute une évaluation professionnelle

 

Pour les salariés : possibilité de réaliser un portefeuille de preuves en relation avec le bloc 3 à 6 mois après le parcours formatif et une immersion professionnelle de cette durée, en lieu et place des évaluations de bloc . 

RNCP36643BC02 - Réalisation du raccordement des conducteurs THD pour permettre le transport des informations Très Haut Débit

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Sélectionner le câble en prenant en compte des caractéristiques techniques (cuivre et fibres optiques) et en exploitant les plans techniques du réseau de communication THD du chantier ;

Positionner les équipements de manutention, pour permettre le déroulage et/ou le tirage du câble dans les chambres, les gaines techniques, les égouts, les caves … En fonction du cahier des charges technique ;

Déployer les câbles en fonction des éléments techniques suivants : rayon de courbure, allongement, gaine/enveloppe/armature, mode de pose, sens de déroulage… tout en identifiant les défauts éventuels ;

Appliquer les règles d’ouverture et de fermeture des chambres de tirage en réalisant les contrôles de sécurité qui s’imposent ;

Appliquer les règles de sécurité liées au travail sur chantier pour assurer sa protection et celle de son environnement (balisage, cônes, procédure homme isolé, signalisation…) ;

Réaliser la pose des câbles dans les infrastructures du réseau (tirage, portage à l’air / eau, aiguille, pose en aérien, pose en sous-terrain, agrafage en façade …) ;

Réaliser le tirage des câbles du point de distribution jusqu’au pied d’immeuble ou l’armoire de rue, en prenant en compte les réglementations en vigueurs ;

Repérer les câbles dans les différents conduits et informer le bureau d’études des mises à jour à réaliser sur les plans ;

Positionner les câbles dans les infrastructures ou poser des chemins de câbles, des goulottes, des supports… afin de permettre le raccordement des câbles cuivre et fibre optique ;

Effectuer le percement des murs et des cloisons en fonction des modes de pose utilisés et des matériaux et dans le respect des préconisations du prescripteur ;

Poser et fixer les armoires et coffrets du réseau. (Point de Mutualisation Immeuble – Nœud de Raccordement Optique – Point de Branchement – Point de Concentration – Point de Desserte d’Immeuble) ;

Lover les câbles en respectant les contraintes mécaniques des conducteurs et en tenant compte du cahier des charges du prescripteur ;

Utiliser l’outillage spécifique et mettre en œuvre les techniques de préparations et d’ouvertures des câbles selon les spécificités des fabricants et des consignes techniques du déploiement ;

Protéger le câble contre l’humidité et assurer son étiquetage en exploitant les techniques de protections des câbles et des conducteurs et en appliquant les recommandations des prescripteurs ;

Conduire les différentes étapes de raccordement des fibres optiques et les conducteurs cuivre sur les câbles de transport à partir de consignes techniques sur les câbles fibres optiques et cuivre multi-paires et en respectant les préconisations du prescripteur ;

Réaliser la protection des épissures en appliquant les normes et techniques de raccordement ;

Assurer la totalité de la propreté de son chantier à l’aide d’équipement et de produits de nettoyages adaptés tout en respectant les règles environnementales et sécuritaires du recyclage des déchets générés par l’intervention.

1/ La réalisation du déploiement d’un câble THD 

Le candidat réalise le déploiement d’un câble THD selon le contexte qui lui a été présenté.

Mise en situation professionnelle reconstituée

Epreuve pratique

Travail individuel

 

Pour les primo-apprenants : s’ajoute une évaluation professionnelle

 

Pour les salariés : possibilité de réaliser un portefeuille de preuves en relation avec le bloc 3 à 6 mois après le parcours formatif et une immersion professionnelle de cette durée, en lieu et place des évaluations de bloc .  

 

RNCP36643BC03 - Réalisation du raccordement chez le client

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Reformuler une demande, un besoin venant du client/commanditaire et la traduire en termes techniques pour pouvoir le renseigner ;

Présenter la réalisation des travaux à effectuer au client/commanditaire en adaptant son attitude et son comportement tout en respectant l’image de son entreprise afin de satisfaire le client ;

Expliquer le plan technique et la procédure de pose utilisée pour permettre le passage des câbles ;

Installer le câble et la prise terminale en respectant les règles de pose et de sécurité correspondants à l’infrastructure du local ou de l’habitation afin d’assurer l’arrivée du service ;

Mettre en place et paramétrer les équipements actifs pour activer le service selon l’abonnement ou l’offre de services souscrit par le client ;

Rendre compte des travaux réalisés en complétant les documents (Rapport d’intervention / Feuilles d’heures / Fiches d’interventions / Remarques clients / Documents prescripteur…) tout en renseignant le système d’information interne afin de permettre une exploitation technique des informations ;

Communiquer auprès de son client/commanditaire afin d’apporter explication technique sur le déroulement de son intervention.

1/ Un contact clientèle/commanditaire

Le candidat réalise une situation de contact clientèle selon le contexte qui lui a été présenté

mise en situation professionnelle reconstituée

Production orale 

Travail individuel

 

2 / L’installation d’un câble et d’une prise terminale, mise en place et paramétrage

mise en situation professionnelle reconstituée

Epreuve pratique

Travail individuel

 

3/ La rédaction d’un compte rendu de travaux

Etude de cas entreprise

Production écrite

Travail individuel

 

Pour les primo-apprenants : s’ajoute une évaluation professionnelle

 

Pour les salariés : possibilité de réaliser un portefeuille de preuves en relation avec le bloc 3 à 6 mois après le parcours formatif et une immersion professionnelle de cette durée, en lieu et place des évaluations de bloc . 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Les blocs de compétences sont acquis définitivement et sont capitalisables pour valider la certification 

Secteurs d’activités :

Les secteurs d’activité impliqués dans ce métier sont essentiellement des entreprises du secteur des Télécoms, du génie civil, des travaux publics, de l’électricité et du courant faible.

Les entreprises qui embauchent le Monteur Installateur de Réseaux THD (Très Haut Débit) sont généralement des sous-traitants d’opérateurs en téléphonie dont la taille évolue entre 50 personnes et 250 personnes 

Type d'emplois accessibles :

Les différentes appellations du métier peuvent être: Monteur d’installation en télécommunications et courant faibles – Agent technique en télécommunications courant faible – Monteur réseaux – Monteur câbleur en courant faible – Monteur réseau télécom.


Code(s) ROME :
  • I1307 - Installation et maintenance télécoms et courants faibles
  • F1605 - Montage de réseaux électriques et télécoms
Références juridiques des règlementations d’activité :

Afin d’exercer pleinement la fonction, les candidats sont  obligatoirement détenteurs des éléments suivants:  

La conduite de véhicules : 

- Le permis de conduire B pour permettre le déplacement sur les différents chantiers.

- Le permis 96 est un plus, pour la conduite avec un remorque ou semi-remorque quand le poids total autorisé en charge (PTAC ) de la remorque est supérieur à 750 kg et inférieur à 3500 kg et que la somme des PTAC du véhicule tracteur et de la remorque est supérieure à 4250 kg. 

La conduite d’engin de chantier :

- D’un CACES ou autorisation de conduite R486 B de nacelle catégorie 1B et 3B :

• 1B Elévation multidirectionnelle – Déplacement uniquement en position de transport

• 3B Elévation multidirectionnelle – Déplacement en position de travail et commandée à partir du panier

Les risques électriques :

- De l’habilitation électrique « B0 / BE mesurage / BS / H0V » selon NF C 18 510.  Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique. Prévention des risques électriques. Norme issue de l’UTE (Union Technique Européenne) Janvier 2012 

Les risques environnementaux du chantier :

- Habilitation amiante sous-section 4.  

Opérateur de chantier selon l’arrêté du 23 février 2012 

- Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux(AIPR)

A compter du 1 er Janvier 2018, la réglementation prévoit une obligation de vérification des compétences des intervenants à proximité des réseaux, notamment pour les maîtres d’ouvrage publics de travaux ainsi que leurs appuis en maîtrise d’œuvre.

Les risques d’accidents et de protection des personnes :

- Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail ou Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) pour intervenir efficacement face à une situation d’accident.

- Attestation de formation « Sécurité chantier et risques routiers ».

Maîtriser la réglementation et les obligations liées à la coordination SPS (Sécurité-Protection de la Santé) sur les chantiers de bâtiment et génie civil

Identifier, évaluer et maîtriser les risques sur son chantier

- Attestation de formation « Equipements de protection individuelle ». 

Identifier les risques ; Adapter l’EPI (Equipement de protection individuelle) suivant le risque identifié ; Identifier le marquage réglementaire et normatif ; Gérer les formations et vérifications périodiques obligatoires

- Attestation « Travaux en hauteur »

Capacité à réaliser des interventions en hauteur sur les sites nécessitant le recours aux Equipements de Protection Individuelle contre les risques de chutes.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

En formation continue ou en formation initiale : satisfaire aux épreuves de sélection de l’établissement permettant la vérification du socle de compétences clés.

Le candidat devra être titulaire des habilitations obligatoires nécessaires à l’exercice de la fonction de Technicien des Réseaux Très Haut Débit. Si ce n’est pas le cas, il devra passer les habilitations durant la formation à la certification.


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

- 1 Président (personnalité qualifiée du monde économique)

- 2 professionnels qualifiés du secteur d’activité

- 1 représentant de la CCI / établissement concerné

En contrat d’apprentissage X

 - 1 Président (personnalité qualifiée du monde économique)

- 2 professionnels qualifiés du secteur d’activité

- 1 représentant de la CCI / établissement concerné

Après un parcours de formation continue X

 - 1 Président (personnalité qualifiée du monde économique)

- 2 professionnels qualifiés du secteur d’activité

- 1 représentant de la CCI / établissement concerné

En contrat de professionnalisation X

 - 1 Président (personnalité qualifiée du monde économique)

- 2 professionnels qualifiés du secteur d’activité

- 1 représentant de la CCI / établissement concerné

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 - 1 Président (personnalité qualifiée du monde économique)

- 2 professionnels qualifiés du secteur d’activité

- 1 représentant de la CCI / établissement concerné

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 07-09-2016
Date de décision 01-07-2022
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 01-07-2025
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2021
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 27 0 92 88 70
2019 19 0 100 100 76
2018 30 0 93 87 92
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.purple-campus.com/produit/monteur-installateur-hf-reseaux-tres-haut-debit

https://www.capforma.fr/entreprises/formations-entreprises/fibre-optique/monteur-installateur-reseaux-thd


Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP27096 Monteur(teuse) installateur(trice) de réseaux très haut débit
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet