Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Responsable de communication

Active

N° de fiche
RNCP36650
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 320 : Spécialites plurivalentes de la communication et de l'information
Formacode(s) :
  • 15004 : Communication professionnelle
  • 46347 : Stratégie communication numérique
  • 46340 : Communication événementielle
  • 46341 : Communication externe
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-07-2027
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
INSTITUT SUPERIEUR COMMUNICAT PUBLICITE 33973934400077 - https://www.iscom.fr
Objectifs et contexte de la certification :

Les entreprises et les agences de communication étoffent leurs équipes de communication et recherchent des « Responsables de communication » capables de mener des projets, en proximité ou à distance, avec agilité, au sein d’équipes pluri disciplinaires. 

Par ailleurs, des structures nouvelles s’ouvrent à la communication et offrent des postes de « Responsable de communication ». Ce sont les institutions territoriales, les associations, les entreprises réparties sur l’ensemble du territoire national (PME/TPE, START-UP) et les entreprises du B2B (Business to Business / dont les cibles sont des cibles professionnelles) ouvertes plus récemment à une communication professionnelle. 

Le métier de « Responsable de communication » répond à cette demande croissante des structures professionnelles, en attente de communicants capables, de mener des projets de communication globaux, de mobiliser et piloter des équipes pluri disciplinaires, dans le but d'améliorer ou de faire évoluer l'image d'une entreprise / d'une marque, d’un homme/d’une collectivité, d’un produit/d’un service. Le.la responsable de communication conçoit et exécute des stratégies de communication globale, en intégrant aujourd’hui les méthodes et techniques de la communication digitale, en maîtrisant les outils de gestion de projet à distance et en élargissant le périmètre de sa réflexion à un contexte international. 

Activités visées :

Définition du besoin en communication de l’entreprise et/ou de la marque.

Choix des éléments constitutifs du brief de communication.

Élaboration de la copy stratégie.

Organisation d’un brainstorming (processus collaboratif de production d’idées) avec les équipes et/ou prestataires créatifs et média (internes et/ou externes) offline.

Sélection des actions du plan de communication offline.

Élaboration de la copy stratégie digitale.

Organisation d’un brainstorming (processus collaboratif de production d’idées) avec les équipes et/ou prestataires créatifs et média (internes et/ou externes) digitaux.

Sélection des leviers d’activation digitale et des contenus digitaux

Coordination (en face à face et/ou à distance) des équipes et/ou prestataires (internes ou externes) du plan de communication (off et/ou online).

Gestion de la performance du plan de communication (off et/ou online).

Compétences attestées :

- Identifier les grands enjeux économiques, politiques et technologiques en rapport avec l’activité de l’entreprise, en mettant en place une veille régulière sur les sites web (blogs, forum, réseaux sociaux …) et dans les médias (en France et à l’étranger), pour analyser ses forces et ses faiblesses.

- Dégager les publics-cibles et les axes de prise de parole de la marque et/ou de l’entreprise, en analysant les tendances marketing, de communication et de société, pour adapter la communication de l’entreprise.

- Formuler les enjeux RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise), en précisant les contraintes à prendre en compte dans le plan de communication, pour les intégrer afin de concevoir un plan de communication éthique et responsable.

- Sélectionner la ou les problématique(s) de communication, en prenant en compte les impératifs économiques de l’entreprise, en vue de consolider sa position sur son marché.

- Formaliser le brief de communication (off et/ou online), en agrégeant ses éléments constitutifs dans un cahier des charges, pour validation par le directeur ou la directrice de la communication ou par le/la directeur (directrice) général(e).

- Formuler une proposition de message(s) à forte valeur ajoutée, en prenant en compte les insights (attentes et besoins) des publics-cibles, pour guider le travail des équipes et/ou prestataires créatifs offline (internes et/ou externes).

- Justifier le choix des messages, en s’appuyant sur les éléments de preuves inscrits dans le brief de communication et en respectant les contraintes opérationnelles (format, budget, délai …), pour démontrer la faisabilité et la cohérence avec les objectifs visés. 

Présenter les éléments constitutifs de la copy stratégie, en invitant les participants à produire des idées sans autocensure, en vue de constituer un ensemble de réponses (messages, leviers d’activation, choix média offline) à la problématique, inédites et variées.

- Analyser les propositions des équipes et/ou prestataires (messages, leviers d’activation, choix média offline), en les comparant avec les attendus qualitatifs de la copy stratégie (affinité avec les cibles, promesse, preuves), pour retenir celles qui répondent à la problématique de communication posée.

- Évaluer les propositions retenues (messages, leviers d’activation, choix média offline), en vérifiant le respect des contraintes opérationnelles (budget, délai) et la capacité à assurer un retour sur investissement mesuré via des KPI’s (Key Performance Indicators / Indicateurs-clé de performance), pour faire le choix définitif des actions à mettre en œuvre.

- Rédiger un document exhaustif, en présentant la démarche de sélection des propositions créatives et en justifiant les choix retenus, pour validation par le directeur ou la directrice de la communication.

- Formuler la ligne éditoriale de la campagne online (supports digitaux), en prenant en compte les centres d’intérêt des communautés à activer, pour guider le travail des équipes et/ou prestataires créatifs online (internes et/ou externes).

- Justifier les choix éditoriaux, en développant des persona et en respectant les parcours digitaux des utilisateurs, pour démontrer la pertinence et la cohérence avec les objectifs visés. 

Présenter les éléments constitutifs de la copy stratégie digitale, en invitant les participants à produire des idées sans autocensure, en vue de constituer un ensemble de réponses (contenus, leviers d’activation) à la problématique, inédites et variées.

- Analyser les propositions des équipes et/ou prestataires (contenus, leviers d’activation digitale : réseaux sociaux, blogs, sites internet, applications), en les comparant avec les attendus qualitatifs de la copy stratégie (affinité avec les cibles, promesse, preuves), dans le respect des obligations du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), pour retenir celles qui répondent à la problématique de communication posée.

- Évaluer les propositions retenues (contenus, leviers d’activation), en vérifiant le respect des contraintes opérationnelles (budget, délai) et la capacité à assurer un retour sur investissement mesuré via des KPI’s (Key Performance Indicators / Indicateurs-clé de performance), pour faire le choix définitif des actions à mettre en oeuvre.

- Rédiger un document exhaustif, en présentant la démarche de sélection des propositions créatives et de production digitale et en justifiant les choix retenus, pour validation par le directeur ou la directrice de la communication (ou de la communication digitale).

- Évaluer les ressources humaines nécessaires à la mise en œuvre du plan de communication (off et/ou online), en estimant le temps de préparation de chaque action, et en mettant en place des points de contrôle intermédiaires de son avancement, pour respecter le calendrier prévu pour son lancement.

- Gérer le budget du plan de communication (off et/ou online), en allouant une enveloppe budgétaire à chaque action, et en mettant en place un système de reporting (rapport sur l’activité), pour optimiser le rapport efficacité/coût et pour éviter les dépassements budgétaires.

- Suivre les performances du plan de communication, en analysant les KPI’s (Key Performance Indicators / Indicateurs-clé de performance) à chaque étape de son déroulement (vague média on- et offline, campagne RP-Relations Presse…), en vue de vérifier la conformité avec le ROI (Return On Investment / Retour sur investissement) attendu.

- Rectifier si nécessaire les actions du plan de communication initialement prévues, en allouant des ressources supplémentaires pour mettre en œuvre des mesures correctives, en vue d’atteindre les objectifs poursuivis.

Modalités d'évaluation :

Cas d‘entreprise réel.
Mises en situation professionnelle reconstituée à partir d’un cas d‘entreprise réel.
Étude de cas reconstituée à partir d’un cas d‘entreprise réel.

RNCP36650BC01 - BLOC 1- ÉLABORER LE BRIEF DE COMMUNICATION OFF ET/OU ONLINE

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C.1.1. Identifier les grands enjeux économiques, politiques et technologiques en rapport avec l’activité de l’entreprise, en mettant en place une veille régulière sur les sites web (blogs, forum, réseaux sociaux …) et dans les médias (en France et à l’étranger), pour analyser ses forces et ses faiblesses.
C.1.2. Dégager les publics-cibles et les axes de prise de parole de la marque et/ou de l’entreprise, en analysant les tendances marketing, de communication et de société, pour adapter la communication de l’entreprise.
C.2.1. Formuler les enjeux RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise), en précisant les contraintes à prendre en compte dans le plan de communication, pour les intégrer afin de concevoir un plan de communication éthique et responsable.
C.2.2. Sélectionner la ou les problématique(s) de communication, en prenant en compte les impératifs économiques de l’entreprise, en vue de consolider sa position sur son marché.
C.2.3. Formaliser le brief de communication (off et/ou online), en agrégeant ses éléments constitutifs dans un cahier des charges, pour validation par le directeur de la communication ou par le directeur général.

Cas d‘entreprise réel.
Le, la candidat(e) réalise, dans un document écrit, un brief de communication (off et/ou online), en français et en anglais.
Ce brief de communication comprend l’ensemble des informations élaborées dans le cadre des compétences C1.1.-C.1.2.-C.2.1.-C.2.2.-C.2.3.

RNCP36650BC02 - BLOC 2- CONCEVOIR LE PLAN DE COMMUNICATION OFFLINE

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C.3.1. Formuler une proposition de message(s) à forte valeur ajoutée, en prenant en compte les insights (attentes et besoins) des publics-cibles, pour guider le travail des équipes et/ou prestataires créatifs offline (internes et/ou externes).
C.3.2. Justifier le choix des messages, en s’appuyant sur les éléments de preuves inscrits dans le brief de communication et en respectant les contraintes opérationnelles (format, budget, délai …), pour démontrer la faisabilité et la cohérence avec les objectifs visés. 
C.4.1. Présenter les éléments constitutifs de la copy stratégie, en invitant les participants à produire des idées sans autocensure, en vue de constituer un ensemble de réponses (messages, leviers d’activation, choix média offline) à la problématique, inédites et variées.
C.5.1. Analyser les propositions des équipes et/ou prestataires (messages, leviers d’activation, choix média offline), en les comparant avec les attendus qualitatifs de la copy stratégie (affinité avec les cibles, promesse, preuves), pour retenir celles qui répondent à la problématique de communication posée.
C.5.2. Évaluer les propositions retenues (messages, leviers d’activation, choix média offline), en vérifiant le respect des contraintes opérationnelles (budget, délai) et la capacité à assurer un retour sur investissement mesuré via des KPI’s (Key Performance Indicators / Indicateurs-clé de performance), pour faire le choix définitif des actions à mettre en œuvre.
C.5.3. Rédiger un document exhaustif, en présentant la démarche de sélection des propositions créatives et en justifiant les choix retenus, pour validation par le directeur de la communication.

Mise en situation professionnelle reconstituée à partir d’un cas d‘entreprise réel.

Le, la candidat(e) réalise, à partir d’un brief de communication, un plan de communication offline (hors supports digitaux), incluant de façon identifiable, la copy stratégie.

Ce plan de communication comprend l’ensemble des informations élaborées dans le cadre des compétences C3.1.-C.3.2.-C.4.1.-C.5.1.-C.5.2.-C.5.3.
Le, la candidat(e) présente et argumente à l’oral, le plan de communication offline (hors supports digitaux) complet.

RNCP36650BC03 - BLOC 3- CONCEVOIR LE PLAN DE COMMUNICATION ONLINE

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C.6.1. Formuler la ligne éditoriale de la campagne online (supports digitaux), en prenant en compte les centres d’intérêt des communautés à activer, pour guider le travail des équipes et/ou prestataires créatifs online (internes et/ou externes).
C.6.2. Justifier les choix éditoriaux, en développant des persona et en respectant les parcours digitaux des utilisateurs, pour démontrer la pertinence et la cohérence avec les objectifs visés. 
C.7.1. Présenter les éléments constitutifs de la copy stratégie digitale, en invitant les participants à produire des idées sans autocensure, en vue de constituer un ensemble de réponses (contenus, leviers d’activation) à la problématique, inédites et variées.
C.8.1. Analyser les propositions des équipes et/ou prestataires (contenus, leviers d’activation digitale : réseaux sociaux, blogs, sites internet, applications), en les comparant avec les attendus qualitatifs de la copy stratégie (affinité avec les cibles, promesse, preuves), dans le respect des obligations du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), pour retenir celles qui répondent à la problématique de communication posée.
C.8.2. Évaluer les propositions retenues (contenus, leviers d’activation), en vérifiant le respect des contraintes opérationnelles (budget, délai) et la capacité à assurer un retour sur investissement mesuré via des KPI’s (Key Performance Indicators / Indicateurs-clé de performance), pour faire le choix définitif des actions à mettre en oeuvre.
C.8.3. Rédiger un document exhaustif, en présentant la démarche de sélection des propositions créatives et de production digitale et en justifiant les choix retenus, pour validation par le directeur de la communication (ou de la communication digitale).

Mise en situation professionnelle reconstituée à partir d’un cas d‘entreprise réel.

Le, la candidat(e) élabore, à partir d’un brief de communication, un plan de communication online (supports digitaux), incluant de façon identifiable, la définition de la ligne éditoriale des contenus digitaux.

Ce plan de communication comprend l’ensemble des informations élaborées dans le cadre des compétences C6.1.-C.6.2.-C.7.1.-C.8.1.-C.8.2.-C.8.3.

Le, la candidat(e) présente et argumente à l’oral, les choix du plan de communication online (supports digitaux).

RNCP36650BC04 - BLOC 4- METTRE EN OEUVRE ET PILOTER LE PLAN DE COMMUNICATION OFF ET/OU ONLINE

Liste de compétences Modalités d'évaluation

C.9.1. Évaluer les ressources humaines nécessaires à la mise en œuvre du plan de communication (off et/ou online), en estimant le temps de préparation de chaque action, et en mettant en place des points de contrôle intermédiaires de son avancement, pour respecter le calendrier prévu pour son lancement.
C.9.2. Gérer le budget du plan de communication (off et/ou online), en allouant une enveloppe budgétaire à chaque action, et en mettant en place un système de reporting (rapport sur l’activité), pour optimiser le rapport efficacité/coût et pour éviter les dépassements budgétaires.
C.10.1. Suivre les performances du plan de communication, en analysant les KPI’s (Key Performance Indicators / Indicateurs-clé de performance) à chaque étape de son déroulement (vague média on- et offline, campagne RP-Relations Presse…), en vue de vérifier la conformité avec le ROI (Return On Investment / Retour sur investissement) attendu.
C.10.2. Rectifier si nécessaire les actions du plan de communication initialement prévues, en allouant des ressources supplémentaires pour mettre en œuvre des mesures correctives, en vue d’atteindre les objectifs poursuivis.

Étude de cas reconstituée à partir d’un cas d‘entreprise réel.

Le, la candidat(e) réalise une étude de cas, présentant et détaillant un plan de communication off et/ou online.

Les réponses et propositions du (de la) candidat(e) sont réunies dans un document écrit.

 Il/elle décrit dans ce document l’ensemble des étapes et des décisions, permettant d’assurer la mise en œuvre d’un plan de communication (off et/ou online).

Ce document comprend l’ensemble des informations, grilles et tableaux, élaborés dans le cadre des compétences C9.1.-C.9.2.-C.10.1.-C.10.2.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

L’ISCOM permet d’acquérir la certification du titre de « Responsable de communication » par capitalisation des blocs de compétences et/ou équivalences. A l’issue du suivi de la formation le, la candidat(e) qui valide les critères d’évaluation selon les modalités d’évaluation des compétences du bloc se voit remettre un certificat de réussite indiquant le numéro du bloc et sa désignation, constitutif du titre de « Responsable de communication », de niveau 6. La validation de l’ensemble des 4 blocs, dans un délai inférieur ou égal à 5 années, permet au, à la candidat(e) de valider la certification dans son intégralité. Il, elle obtient dans ces conditions le titre de « Responsable de communication ». 

Secteurs d’activités :

Le/la Responsable de communication est intégré(e) dans l’entreprise ou bien il/elle agit en tant que prestataire extérieur, exerçant dans une agence de communication (généralisée ou spécialisée), ou encore en tant que freelance. 

 
La taille et le secteur d’activité de l’entreprise peuvent être très variables. Tous les secteurs d’activité sont concernés. À noter que les secteurs B2B (Business to Business / dont les cibles sont des cibles professionnelles), ou bien encore l’industrie, s’équipent de services communication, plus ou moins étoffés en fonction de leur taille. 

  
Il/elle peut également travailler au sein d’une collectivité territoriale, d’une association, d’une PME ou encore d’une start-up. 

Enfin, le/la Responsable de communication peut travailler au sein d’une agence de communication (généraliste ou spécialiste : digitale, de relations publiques, de communication institutionnelle…), quelle que soit sa taille et le type de clients qui composent son portefeuille. 

Type d'emplois accessibles :
  • Responsable de communication en entreprise - Responsable de la communication - Consultant / Consultante en communication - Conseiller / Conseillère en communication - Chargé / Chargée de communication 

  • Responsable des relations internes Responsable des relations extérieures - Chargé / Chargée des relations extérieures - Responsable de communication externe - Chargé / Chargée de communication externe - Responsable de communication interne - Chargé / Chargée de communication interne 

  • Responsable des relations publiques digitales - Responsable des médias sociaux - Chargé / Chargée de communication on line  - Chargé / Chargée de communication web - Social media manager -  Webmaster chargé / chargée de communication 

  • Responsable des relations presse - Responsable du service de presse… - Chargé / Chargée des relations presse - Chargé / Chargée des relations publiques -  

Code(s) ROME :
  • E1103 - Communication
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Les épreuves d’admissions ISCOM sont ouvertes aux étudiants titulaires d’un diplôme bac+2.

Admission ouverte aux étudiants en Bac+2 ou 120 ECTS, communication, sciences politiques, cursus scientifiques option multimédia et technologies de l’information.

L’inscription définitive est soumise à la validation de la formation en cours.

> L2 universitaire validée en totalité sur présentation de l’obtention des 120 crédits ECTS,

> Diplôme français visé par le Ministère de l’Education Nationale sanctionnant 2 années d’études supérieures,

> Les titulaires d’un bac+2 non français sont priés de faire valider leur diplôme pour savoir si celui-ci peut être reconnu en France comme bac+2 et le faire valoir comme tel.

Pour la reconnaissance d'équivalence autre que les pré requis cités, le certificateur examinera ces candidatures lors d'un entretien individuel assorti d'un test de positionnement.


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de 5 membres.  
Le, la directeur-trice Groupe ISCOM
4 professionnel.le.s -elles du secteur issu.e.s d’agences spécialisées dans l’événementiel, d’agence de communication, de conseil et direction artistique.     
Le jury respecte la parité Homme / Femme.  
Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 80%.

En contrat d’apprentissage X

Le jury est composé de 5 membres.  
Le, la directeur-trice Groupe ISCOM
4 professionnel.le.s -elles du secteur issu.e.s d’agences spécialisées dans l’événementiel, d’agence de communication, de conseil et direction artistique.     
Le jury respecte la parité Homme / Femme.  
Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 80%.

Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de 5 membres.  
Le, la directeur-trice Groupe ISCOM
4 professionnel.le.s -elles du secteur issu.e.s d’agences spécialisées dans l’événementiel, d’agence de communication, de conseil et direction artistique.     
Le jury respecte la parité Homme / Femme.  
Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 80%.

En contrat de professionnalisation X

Le jury est composé de 5 membres.  
Le, la directeur-trice Groupe ISCOM
4 professionnel.le.s -elles du secteur issu.e.s d’agences spécialisées dans l’événementiel, d’agence de communication, de conseil et direction artistique.     
Le jury respecte la parité Homme / Femme.  
Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 80%.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de : 6 personnes
- La directrice Innovation Entreprises et Carrières et un membre du bureau des anciens (Tomorrow ISCOM)
- 2 professionnel(le)s salarié(e)s en activité dans le secteur de la communication
- 2 professionnel(le)s employeurs en activité dans le secteur de la communication
Le jury respecte la parité Homme / Femme
Le jury respecte la parité Employeur / Salarié
Pourcentage de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification dont professionnels qualifiés : 66,6%.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en correspondance partielle :
Bloc(s) de compétences concernés Code et intitulé de la certification professionnelle reconnue en correspondance partielle Bloc(s) de compétences en correspondance partielle
RNCP36650BC01 - BLOC 1- ÉLABORER LE BRIEF DE COMMUNICATION OFF ET/OU ONLINE RNCP36293 - Responsable de projet marketing communication RNCP36293BC01 - Participer à la définition de la stratégie marketing de l’entreprise ou de l’organisation
RNCP36650BC01 - BLOC 1- ÉLABORER LE BRIEF DE COMMUNICATION OFF ET/OU ONLINE RNCP38125 - Responsable projet communication RNCP38125BC01 - Contribuer à l'élaboration de la stratégie de communication
RNCP36650BC04 - BLOC 4- METTRE EN OEUVRE ET PILOTER LE PLAN DE COMMUNICATION OFF ET/OU ONLINE RNCP34919 - Responsable de Communication RNCP34919BC05 - BC05: Animation et pilotage d’un service communication
RNCP36650BC04 - BLOC 4- METTRE EN OEUVRE ET PILOTER LE PLAN DE COMMUNICATION OFF ET/OU ONLINE RNCP36609 - Responsable Marketing et Communication RNCP36609BC04 - Management des acteurs des projets marketing et communication
RNCP36650BC04 - BLOC 4- METTRE EN OEUVRE ET PILOTER LE PLAN DE COMMUNICATION OFF ET/OU ONLINE RNCP37775 - Manager de la communication de marque RNCP37775BC03 - Mettre en œuvre la stratégie de communication de marque
RNCP36650BC04 - BLOC 4- METTRE EN OEUVRE ET PILOTER LE PLAN DE COMMUNICATION OFF ET/OU ONLINE RNCP38125 - Responsable projet communication RNCP38125BC04 - Piloter la mise en oeuvre d'un projet de communication
Date de décision 01-07-2022
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 01-07-2027
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 86 0 86 62 -
2019 111 0 83 62 81
2018 123 4 85 65 87
2017 262 2 86 60 87
2016 395 1 86 61 87
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP298 Responsable de communication
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet