Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Menuisier de bâtiment et d'agencement (BM)

Active

N° de fiche
RNCP36715
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 234 : Travail du bois et de l'ameublement
Formacode(s) :
  • 22435 : menuiserie
Date d’échéance de l’enregistrement : 20-07-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
CMA FRANCE 18750004600011
Objectifs et contexte de la certification :

Le titulaire du brevet de maitrise de menuisier de bâtiment et d’agencement est un professionnel qui traditionnellement travaille le bois, de plus en plus souvent aujourd’hui, en association avec des matériaux composites (tels que l’aluminium, le PVC, le verre…).

Il réalise et crée à partir de plans, dans son atelier, des éléments sur mesure, des ouvrages menuisés de second œuvre du bâtiment extérieurs (huisseries, les portes, les volets) et intérieurs (étagères, placards, boiseries).

Il peut également participer à l’agencement de bureaux, de magasins, de cuisine, d’espace de vie… Un menuisier de bâtiment et d’agencement peut être appelé à travailler aussi bien, en construction neuve qu’en rénovation, pour des particuliers ou des professionnels, immeubles de bureaux, commerces, établissements publics, bâtiments industriels, jusqu’à la restauration de bâtiments anciens ou encore de monuments historiques.   

 Le titulaire du brevet de maîtrise est un menuisier de bâtiment et d’agencement confirmé à même de concevoir et de réaliser des ouvrages complexes de menuiserie. Il assure la direction stratégique et opérationnelle de la menuiserie, ou à défaut de l'atelier. Il possède donc une double compétence, celle de production d'ouvrages de menuiserie et celle de direction de l'entreprise artisanale. 

Activités visées :

Le métier de menuisier de bâtiment et d’agencement se divise en grandes activités professionnelles :

 

  • CONCEPTION D’UN OUVRAGE DE MENUISERIE ET/OU D’AGENCEMENT :

 

Le titulaire du BM Menuisier de bâtiment et d’agencement va tout d’abord réaliser une étude de faisabilité technique et esthétique afin de proposer différentes réponses d’agencements esthétiques et techniques. Il conçoit techniquement l’ouvrage en l’illustrant au moyen d’outils numériques ou traditionnels afin de pouvoir réaliser un ou des devis prenant en compte tous les éléments obligatoires.

Il formalise également des dossiers de réponses aux appels d’offre de marché publics ou privés dans le respect des procédures.  

 

  • FABRICATION D’UN OUVRAGE DE MENUISERIE ET/OU D’AGENCEMENT COMPLEXE :

 

Dans un second temps, le menuisier de bâtiment et d’agencement réalise l’ouvrage en prenant en compte les difficultés techniques, en réalisant l’épure, en débitant, coupant les différentes essences de bois avec une machine à commande numérique si nécessaire.

Il assemble ensuite les pièces conformément au plan en les emboitant, fixant, collant, puis en réalisant les finitions des ouvrages afin de pouvoir installer l’ouvrage dans son lieu de destination en le montant, fixant, réglant et l’ajustant dans le respect des documents techniques unifiés.

 

 

  • ORGANISATION ET OPTIMISATION DE LA PRODUCTION DE PIECES DE MENUISERIE UNITAIRES OU SERIELLES

 

Il définit un process de fabrication unitaire ou sérielle en mettant en place des matériaux en fonction de la destination de la réalisation et en conformité avec les normes applicables à la profession, en calculant les temps de fabrication afin d’établir les coûts de production en tenant compte des seuils de rentabilité.

Il rédige ensuite l’offre de prix afin de contractualiser avec les sous-traitants et co-traitants, puis organise  la collaboration et l’interface avec d’autres corps d’état sur le chantier en prenant en compte les impératifs de production et la demande du donneur d’ordre.

Il lance la fabrication d’une réalisation sérielle tout en prenant soin de mettre en œuvre une démarche d’amélioration continue en identifiant les points de contrôle de la production et les étapes de la démarche qualité.

 

  • CREATION, GESTION ET DEVELOPPEMENT D’UNE MENUISERIE DE BATIMENT ET/OU D’AGENCEMENT

 

Le titulaire du BM Menuisier de bâtiment et d’agencement conduit un projet de création d’entreprise de reprise ou de développement d’activités en montant un projet de création, de développement en fonction de la réalité fiscale, sociale et juridique du secteur du bâtiment et de la menuiserie.

Il assure la gestion financière de la menuiserie de bâtiment et d’agencement en élaborant un dossier financier de l’entreprise à destination des partenaires extérieurs et en élaborant un plan de financement à destination du banquier.

Enfin, il pilote au quotidien la rentabilité de l’entreprise de menuiserie en construisant des tableaux de bords de suivi de l’activité, en établissant le seuil de rentabilité de chaque fabrication unitaire ou sérielle, en surveillant la valeur des stocks et en gérant les délais de paiement des clients et la négociation avec les délais fournisseurs afin de développer les profits de sa structure.

 

  • COMMERCIALISATION DES FABRICATIONS ET PRESTATIONS DE MENUISERIE

 

Le titulaire du BM Menuisier de bâtiment et d’agencement est chargé de définir la politique commerciale de l’entreprise de menuiserie et de déterminer une politique tarifaire applicable aux réalisations et aux prestations de l’entreprise de menuiserie/d’agencement.

Il participe ou supervise la conception d’outils et de vecteurs de communication afin de développer la notoriété de l’entreprise et de commercialiser son projet de menuiserie et/ou d’agencement en le présentant en anglais et/ou en français à de futurs clients.

Puis, il organise l’après-vente et le suivi des prestations et de la garantie contractuelle spécifique au bâtiment, en proposant une fiche d’entretien, en rappelant l’argumentaire technique de l’entreprise à ses collaborateurs, en prenant en compte les garanties afin de fidéliser sa clientèle.

 

 

  • FORMATION, ACCOMPAGNEMENT ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DANS L’ENTREPRISE DE MENUISERIE DE BATIMENT ET/OU D’AGENCEMENT

 

Le titulaire du BM Menuisier de bâtiment et d’agencement doit préparer et réaliser un recrutement en définissant au préalable les besoins en compétences de l’entreprise. Il participe également au développement des compétences des salariés et des apprentis en élaborant un plan de formation de l’entreprise et un livret d’accueil du nouvel arrivant.

Il améliore l’organisation du travail en atelier et sur chantier en planifiant et distribuant des tâches, en constituant les équipes et en définissant les plannings de ces équipes en fonction des compétences à mettre en œuvre dans le respect du droit du travail et de la sécurité.

Il participe à l’amélioration des conditions de travail en sensibilisant les salariés à la transmission des savoirs sur l’ensemble des collaborateurs, en mettant en place une politique de rémunération en accord avec les accords de branche, en intégrant les enjeux environnementaux, sociaux, économiques et éthiques afin d’améliorer le bien-être au travail.

Il anime également les équipes de l’entreprise de menuiserie en transmettant les informations et consignes relatives aux chantiers, protocoles de sécurité et les modes de collaboration attendus, en conduisant des entretiens professionnels, en assurant la prévention et la gestion des comportements des salariés, avec les clients et les autres corps de métiers.

Compétences attestées :

Analyser et interpréter la demande du client en réalisant une étude de faisabilité technique et esthétique afin de proposer différentes réponses d’agencements concernant des réalisations de menuiserie de bâtiment et d’agencement tout en respectant les souhaits du donneur d’ordre, la structure et les réglementations inhérentes.

Concevoir techniquement l’ouvrage en l’illustrant au moyen d’outils numériques ou traditionnels, en réalisant le métré de l’ouvrage, en définissant les essences de bois les matériaux adaptés à l’usage de l’ouvrage tout en respectant les normes environnementales et sanitaires afin de pouvoir réaliser un devis exact.

Réaliser un ou des devis sur les différentes alternatives de l’ouvrage en prenant en compte tous les éléments obligatoires d’un devis, en respectant la définition technique des process de fabrication afin de pouvoir contractualiser avec un ou des futur(s) client(s).

Formaliser des dossiers de réponses aux appels d’offre de marché publics ou privés dans le respect des procédures en vigueur tout en prenant soin d’alimenter la bibliothèque d’ouvrages de l’entreprise afin de les remporter ou de capitaliser les informations pour répondre aux prochains.

Fabriquer un ouvrage complexe comportant des difficultés techniques, en réalisant l’épure, en débitant, coupant les différentes essences de bois avec une machine à commande numérique si nécessaire.

Assembler les pièces conformément au plan en les emboitant, fixant, collant, puis en réalisant les finitions des ouvrages afin de pouvoir installer l’ouvrage dans son lieu de destination en le montant, fixant, réglant et l’ajustant dans le respect des documents techniques unifiés.

Définir un process de fabrication unitaire ou sérielle en mettant en place des matériaux en fonction de la destination de la réalisation et en conformité avec les normes applicables à la profession, en calculant les temps de fabrication afin d’établir les coûts de production en tenant compte des seuils de rentabilité.

Rédiger l’offre de prix en établissant l’ordre de fabrication à partir des données du devis, des fiches matières, des machines numériques et traditionnelles et des compétences au sein de l’entreprise, en définissant des critères et modalités de contractualisation avec les sous-traitants et cotraitants afin d’avoir de prendre en compte tous les éléments. 

Organiser la collaboration et l’interface avec d’autres corps d’état sur le chantier en prenant en compte les impératifs de production et la demande du donneur d’ordre afin d’optimiser des temps de fabrication par l’enchainement optimal des tâches.

Lancer la fabrication d’une réalisation sérielle sans omettre au préalable d’étudier la compétitivité du matériel, en créant des fiches de fabrication détaillées, en transférant les modes opératoires à l’atelier en utilisant un outil numérique afin de pouvoir réorganiser la production en cas d’impondérables.

Mettre en œuvre une démarche d’amélioration continue en identifiant les points de contrôle de la production et les étapes de la démarche qualité, en définissant des règles d’hygiène et de sécurité applicable dans l’atelier, en veillant à ce que leur mise en œuvre collective et/ou individuelle soit opérationnelle, en mettant en place une démarche environnementale au sein de la menuiserie afin d’améliorer le fonctionnement de l’entreprise.

Conduire un projet de création d’entreprise de reprise ou de développement d’activités en montant un projet de création, de développement en fonction de la réalité fiscale, sociale et juridique du secteur du bâtiment et de la menuiserie, en construisant un business model, en utilisant des leviers d’aide financiers et administratifs et en construisant un argumentaire et une présentation afin de défendre son projet dans un registre adapté face à ses interlocuteurs.

Assurer la gestion financière de la menuiserie de bâtiment et d’agencement en élaborant un dossier financier de l’entreprise à destination des partenaires extérieurs comprenant une définition de la stratégie de l’entreprise à partir des documents comptables, en justifiant la stratégie de l’entreprise au moyen des comptes de résultats et des bilans sur les derniers exercices et en élaborant un plan de financement à destination du banquier afin d’identifier des indicateurs de la santé financière de l’entreprise en les utilisant comme argument auprès des donneurs d’ordre et/ou financiers.

Piloter au quotidien la rentabilité de l’entreprise de menuiserie en construisant des tableaux de bords de suivi de l’activité, en établissant le seuil de rentabilité de chaque fabrication unitaire ou sérielle, en surveillant la valeur des stocks et en gérant les délais de paiement des clients et la négociation avec les délais fournisseurs afin de développer les profits de sa structure.

Définir la politique commerciale de l’entreprise de menuiserie en concevant une offre lisible à destination des clients, en identifiant une production ou des services spécifiques différenciant les compétences et savoir- faire particuliers de l’entreprise tout en veillant à bien apporter la différenciation de son offre afin de la distinguer à la concurrence locale, régionale, nationale, internationale dans le cadre de marchés en business, en réponse aux appels d’offre.

Déterminer une politique tarifaire applicable aux réalisations et aux prestations de l’entreprise de menuiserie/d’agencement en définissant les taux de marge par nature de chantier, le taux de remise tarifaire applicable selon les fabrications demandées et la taille du marché tout en veillant à mettre en place des modalités ou facilités de paiement selon le type de clientèle. 

Participer ou superviser la conception d’outils et de vecteurs de communication destinés aux particuliers et aux professionnels par un service spécifique ou des prestataires externes afin de développer la notoriété de l’entreprise de menuiserie et/ou d’agencement.

Commercialiser son projet de menuiserie et/ou d’agencement en présentant en anglais et/ou en français, argumentant et justifiant le projet et devis au client, en lui prodiguant des conseils techniques dans le respect de la réglementation en vigueur, en traitant les objections et en aménager l’offre si nécessaire afin de concrétiser l'acte d'engagement par la signature du devis, du marché, du bon de commande. 

Organiser l’après-vente et le suivi des prestations et de la garantie contractuelle spécifique au bâtiment, en proposant une fiche d’entretien, en rappelant l’argumentaire technique de l’entreprise à ses collaborateurs, en prenant en compte les garanties afin de fidéliser sa clientèle.

Préparer et réaliser un recrutement en définissant au préalable les besoins en compétences de l’entreprise, la fiche de poste associée, en rédigeant une offre d’emploi en s’appuyant le cas échéant sur l’accompagnement adéquat puis en recherchant le canal de diffusion adéquat afin de pouvoir contractualiser sa collaboration avec son futur collaborateur.

Participer au développement des compétences des salariés et des apprentis en élaborant un plan de formation de l’entreprise et un livret d’accueil du nouvel arrivant, en organisant des séquences d’évaluation avec l’organisme de formation du jeune dans l’entreprise et sur chantier afin de le faire évoluer au niveau des compétences en adéquation avec le référentiel du titre/diplôme visé.

Améliorer l’organisation du travail en atelier et sur chantier en planifiant et distribuant des tâches, en constituant les équipes et en définissant les plannings de ces équipes en fonction des compétences à mettre en œuvre dans le respect du droit du travail et de la sécurité.

Participer à l’amélioration des conditions de travail en sensibilisant les salariés à la transmission des savoirs sur l’ensemble des collaborateurs, en mettant en place une politique de rémunération en accord avec les accords de branche, en intégrant les enjeux environnementaux, sociaux, économiques et éthiques afin d’améliorer le bien-être au travail.

Animer les équipes de l’entreprise de menuiserie en transmettant les informations et consignes relatives aux chantiers, protocoles de sécurité et les modes de collaboration attendus, en conduisant des entretiens professionnels, en assurant la prévention et la gestion des comportements des salariés, avec les clients et les autres corps de métiers.

Modalités d'évaluation :

Pièce de maîtrise 

Épreuve pratique – mise en situation professionnelle

Organisation et gestion de production

Étude de cas écrite – contrôle terminal

Analyse à l’oral de l’Étude de cas  

Étude de cas de gestion - À l’écrit 

Étude de cas - À l’écrit 

Langue étrangère – À l’oral

En contrôle continu : Réalisation d'un argumentaire de commercialisation

Cas pratique sur l’embauche d’un futur collaborateur

Étude de cas écrite – Épreuve terminale 

 

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36715BC01

Concevoir un ouvrage de menuiserie et/ou d'agencement

Analyser et interpréter la demande du client en réalisant une étude de faisabilité technique et esthétique afin de proposer différentes réponses d’agencements concernant des réalisations de menuiserie de bâtiment et d’agencement tout en respectant les souhaits du donneur d’ordre, la structure et les réglementations inhérentes.

Concevoir techniquement l’ouvrage en l’illustrant au moyen d’outils numériques ou traditionnels, en réalisant le métré de l’ouvrage, en définissant les essences de bois les matériaux adaptés à l’usage de l’ouvrage tout en respectant les normes environnementales et sanitaires afin de pouvoir réaliser un devis exact.

Réaliser un ou des devis sur les différentes alternatives de l’ouvrage en prenant en compte tous les éléments obligatoires d’un devis, en respectant la définition technique des process de fabrication afin de pouvoir contractualiser avec un ou des futur(s) client(s).

Formaliser des dossiers de réponses aux appels d’offre de marché publics ou privés dans le respect des procédures en vigueur tout en prenant soin d’alimenter la bibliothèque d’ouvrages de l’entreprise afin de les remporter ou de capitaliser les informations pour répondre aux prochains.

Pièce de maîtrise 

RNCP36715BC02

Fabriquer un ouvrage de menuiserie et/ou d'agencement complexe

Fabriquer un ouvrage complexe comportant des difficultés techniques, en réalisant l’épure, en débitant, coupant les différentes essences de bois avec une machine à commande numérique si nécessaire.

Assembler les pièces conformément au plan en les emboitant, fixant, collant, puis en réalisant les finitions des ouvrages afin de pouvoir installer l’ouvrage dans son lieu de destination en le montant, fixant, réglant et l’ajustant dans le respect des documents techniques unifiés.

Épreuve pratique – mise en situation professionnelle

RNCP36715BC03

Organiser et optimier la production de pièces de menuiserie unitaires ou serielles

Définir un process de fabrication unitaire ou sérielle en mettant en place des matériaux en fonction de la destination de la réalisation et en conformité avec les normes applicables à la profession, en calculant les temps de fabrication afin d’établir les coûts de production en tenant compte des seuils de rentabilité.

Rédiger l’offre de prix en établissant l’ordre de fabrication à partir des données du devis, des fiches matières, des machines numériques et traditionnelles et des compétences au sein de l’entreprise, en définissant des critères et modalités de contractualisation avec les sous-traitants et co-traitants afin d’avoir de prendre en compte tous les éléments. 

Organiser la collaboration et l’interface avec d’autres corps d’état sur le chantier en prenant en compte les impératifs de production et la demande du donneur d’ordre afin d’optimiser des temps de fabrication par l’enchainement optimal des tâches.

Lancer la fabrication d’une réalisation sérielle sans omettre au préalable d’étudier la compétitivité du matériel, en créant des fiches de fabrication détaillées, en transférant les modes opératoires à l’atelier en utilisant un outil numérique afin de pouvoir réorganiser la production en cas d’impondérables.

Mettre en œuvre une démarche d’amélioration continue en identifiant les points de contrôle de la production et les étapes de la démarche qualité, en définissant des règles d’hygiène et de sécurité applicable dans l’atelier, en veillant à ce que leur mise en œuvre collective et/ou individuelle soit opérationnelle, en mettant en place une démarche environnementale au sein de la menuiserie afin d’améliorer le fonctionnement de l’entreprise.

Organisation et gestion de production – 3 contrôles continus sur la durée de la formation.

Étude de cas écrite – contrôle terminal

RNCP36715BC04

Créer, gérer et développer une menuiserie de bâtiment et/ou d'agencement

Conduire un projet de création d’entreprise de reprise ou de développement d’activités en montant un projet de création, de développement en fonction de la réalité fiscale, sociale et juridique du secteur du bâtiment et de la menuiserie, en construisant un business model, en utilisant des leviers d’aide financiers et administratifs et en construisant un argumentaire et une présentation afin de défendre son projet dans un registre adapté face à ses interlocuteurs.

Assurer la gestion financière de la menuiserie de bâtiment et d’agencement en élaborant un dossier financier de l’entreprise à destination des partenaires extérieurs comprenant une définition de la stratégie de l’entreprise à partir des documents comptables, en justifiant la stratégie de l’entreprise au moyen des comptes de résultats et des bilans sur les derniers exercices et en élaborant un plan de financement à destination du banquier afin d’identifier des indicateurs de la santé financière de l’entreprise en les utilisant comme argument auprès des donneurs d’ordre et/ou financiers.

Piloter au quotidien la rentabilité de l’entreprise de menuiserie en construisant des tableaux de bords de suivi de l’activité, en établissant le seuil de rentabilité de chaque fabrication unitaire ou sérielle, en surveillant la valeur des stocks et en gérant les délais de paiement des clients et la négociation avec les délais fournisseurs afin de développer les profits de sa structure.

Étude de cas - À l'écrit

Analyse à l''oral de l'Etude de cas

Étude de cas de gestion - À l’écrit

RNCP36715BC05

Commercialiser les fabrications et prestations de menuiserie

Définir la politique commerciale de l’entreprise de menuiserie en concevant une offre lisible à destination des clients, en identifiant une production ou des services spécifiques différenciant les compétences et savoir- faire particuliers de l’entreprise tout en veillant à bien apporter la différenciation de son offre afin de la distinguer à la concurrence locale, régionale, nationale, internationale dans le cadre de marchés en business, en réponse aux appels d’offre.

Déterminer une politique tarifaire applicable aux réalisations et aux prestations de l’entreprise de menuiserie/d’agencement en définissant les taux de marge par nature de chantier, le taux de remise tarifaire applicable selon les fabrications demandées et la taille du marché tout en veillant à mettre en place des modalités ou facilités de paiement selon le type de clientèle.  

Participer ou superviser la conception d’outils et de vecteurs de communication destinés aux particuliers et aux professionnels par un service spécifique ou des prestataires externes afin de développer la notoriété de l’entreprise de menuiserie et/ou d’agencement.

Commercialiser son projet de menuiserie et/ou d’agencement en présentant en anglais et/ou en français, argumentant et justifiant le projet et devis au client, en lui prodiguant des conseils techniques dans le respect de la réglementation en vigueur, en traitant les objections et en aménager l’offre si nécessaire afin de concrétiser l'acte d'engagement par la signature du devis, du marché, du bon de commande. 

Organiser l’après-vente et le suivi des prestations et de la garantie contractuelle spécifique au bâtiment, en proposant une fiche d’entretien, en rappelant l’argumentaire technique de l’entreprise à ses collaborateurs, en prenant en compte les garanties afin de fidéliser sa clientèle.

Étude de cas - À l’écrit

Langue étrangère – À l’oral

En contrôle continu : Réalisation d'un argumentaire de commercialisation

RNCP36715BC06

Former, accompagner et gérer les ressources humaines dans l'entreprise de menuiserie de bâtiment et/ou d'agencement

Préparer et réaliser un recrutement en définissant au préalable les besoins en compétences de l’entreprise, la fiche de poste associée, en rédigeant une offre d’emploi en s’appuyant le cas échéant sur l’accompagnement adéquat puis en recherchant le canal de diffusion adéquat afin de pouvoir contractualiser sa collaboration avec son futur collaborateur.

Participer au développement des compétences des salariés et des apprentis en élaborant un plan de formation de l’entreprise et un livret d’accueil du nouvel arrivant, en organisant des séquences d’évaluation avec l’organisme de formation du jeune dans l’entreprise et sur chantier afin de le faire évoluer au niveau des compétences en adéquation avec le référentiel du titre/diplôme visé.

Améliorer l’organisation du travail en atelier et sur chantier en planifiant et distribuant des tâches, en constituant les équipes et en définissant les plannings de ces équipes en fonction des compétences à mettre en œuvre dans le respect du droit du travail et de la sécurité.

Participer à l’amélioration des conditions de travail en sensibilisant les salariés à la transmission des savoirs sur l’ensemble des collaborateurs, en mettant en place une politique de rémunération en accord avec les accords de branche, en intégrant les enjeux environnementaux, sociaux, économiques et éthiques afin d’améliorer le bien-être au travail.

Animer les équipes de l’entreprise de menuiserie en transmettant les informations et consignes relatives aux chantiers, protocoles de sécurité et les modes de collaboration attendus, en conduisant des entretiens professionnels, en assurant la prévention et la gestion des comportements des salariés, avec les clients et les autres corps de métiers.

Cas pratique sur l’embauche d’un futur collaborateur

Étude de cas écrite – Épreuve terminale 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour obtenir la certification BM Menuisier de Bâtiment et d’Agencement (niveau 5) le candidat doit acquérir l’ensemble des 6 blocs de compétences et les modalités d’évaluation inhérentes à chaque bloc de compétence (Pièce de maîtrise, Épreuve pratique – Mise en situation professionnelle, Organisation et gestion de production, Études de cas écrite et à l’oral, Langue Vivante Etrangère, Mise en situation d’apprentissage)

Secteurs d’activités :

Le menuisier de bâtiment et d’agencement hautement qualifié exerce principalement en entreprise artisanale du secteur bâtiment. Ces entreprises sont majoritairement des microentreprises de moins de 10 salariés.

Il exerce majoritairement une activité de menuiserie et une minorité travaille dans des entreprises d’agencement des lieux de vente. Les secteurs d’activités où le titulaire du BM Menuisier de bâtiment et d’agencement exerce sont le Bâtiment, la Menuiserie, l’Aménagement, le Bois.

 

Type d'emplois accessibles :

Les types d'emploi accessibles par le BM Menuisier de bâtiment et d'agencement sont :

  • Menuisier
  • Menuisier de bâtiment et d’agencement
  • Menuisier industriel
  • Monteur en agencements intérieurs
  • Charpentier
  • Chef d’une entreprise de Menuiserie et/ou d’agencement
  • Chef d’atelier de menuiserie d’agencement
  • Responsable commerciale d'une entreprise de menuiserie et/ou d'agencement
Code(s) ROME :
  • F1607 - Pose de fermetures menuisées
  • F1102 - Conception - aménagement d''espaces intérieurs
  • F1604 - Montage d''agencements
  • H2206 - Réalisation de menuiserie bois et tonnellerie
  • H2209 - Intervention technique en ameublement et bois
Références juridiques des règlementations d’activité :

La réglementation inhérente à la profession est la suivante :

Le métier de menuisier de bâtiment et d’agencement est un métier réglementé. Pour s’installer le chef d’entreprise doit être titulaire au minimum d’un niveau 3 (ex-V) dans le métier concerné (Décret 98-246 du 2 avril 1998 / article 16I de la loi du 5 juillet 1996). Le salarié doit également posséder ce niveau de qualification pour travailler seul sur un chantier, à défaut il est placé sous le contrôle effectif et permanent d’une personne qualifiée. L’obtention du Brevet de maîtrise délivre également la qualité de maître artisan (Décret 98-246 du 2 avril 1998) à son titulaire. Ce titre est pour le consommateur la garantie d’une haute maîtrise professionnelle, mais aussi d’une aptitude à la gestion d’entreprise et à la formation des jeunes en apprentissage.    

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Les prérequis pour accéder au BM Menuisier de Bâtiment et d’agencement sont :

 

  • Être titulaire d’un diplôme/titre de niveau 4 en menuiserie,
    ébénisterie, charpentier, sculpteur sur bois, agencement

 

OU

 

  • Être titulaire d’un diplôme de niveau 3 avec 5 ans
    d’expérience professionnelle dans l’activité (hors temps
    d’apprentissage) et satisfaisant à un entretien de
    positionnement


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification.   Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant. Il comprend :

    • un membre désigné par l'organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;  
    • un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d'école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l'organisation professionnelle elle organise seule la formation ;  
    • les présidents des jurys particuliers ;  
    • le directeur départemental du travail ou son représentant, si possible ;  
    • l'Inspecteur d'Académie ou un professeur de l'enseignement technologique, si possible ;
Par expérience X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification. Ce jury est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant. Il comprend :

    • un membre désigné par l'organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;  
    • un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d'école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l'organisation professionnelle elle organise seule la formation ;  
    • les présidents des jurys particuliers ;  
    • le directeur départemental du travail ou son représentant, si possible ;  
    • L’Inspecteur d'Académie ou un professeur de l'enseignement technologique, si possible ;

Ce jury est composé à raison d'au moins deux représentants qualifiés des professions, représentant au moins un quart des membres du jury. 

 

En contrat de professionnalisation X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification.   Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant. Il comprend :

    • un membre désigné par l'organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;  
    • un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d'école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l'organisation professionnelle elle organise seule la formation ;  
    • les présidents des jurys particuliers ;  
    • le directeur départemental du travail ou son représentant, si possible ;  
    • l'Inspecteur d'Académie ou un professeur de l'enseignement technologique, si possible ;
Après un parcours de formation continue X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification.   Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant. Il comprend :

    • un membre désigné par l'organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;  
    • un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d'école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l'organisation professionnelle elle organise seule la formation ;  
    • les présidents des jurys particuliers ;  
    • le directeur départemental du travail ou son représentant, si possible ;  
    • l'Inspecteur d'Académie ou un professeur de l'enseignement technologique, si possible ;
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Par candidature individuelle X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non
Date de décision 20-07-2022
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 20-07-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 14 0 100 82 -
2020 10 0 100 75 -
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Post-bac/bm-menuisier-de-batiment-et-d-agencement

https://www.metiers-foret-bois.org/diplomes/bm-menuisier-de-batiment-et-d-agencement


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT DE REGION BRETAGNE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CHAMBRE DE METIERS D'ALSACE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CMAR CENTRE VAL-DE LOIRE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
BTP CFA HERAULT Habilitation pour former
CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE LA REGION OCCITANIE, PYRENEES-MEDITERRANEE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CMAR AUVERGNE-RHONE-ALPES Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CMAR NOUVELLE AQUITAINE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT DE REGION BOURGOGNE FRANCHE-COMTE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34613 RNCP34613 - Menuisier de bâtiment et d'agencement (BM)
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet