Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BTS - Métiers de la mode – chaussure et maroquinerie »

Active

N° de fiche
RNCP36776
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 243 : Cuirs et peaux
Formacode(s) :
  • 21867 : chaussure
  • 21882 : maroquinerie
  • 21838 : stylisme modélisme cuir
  • 21823 : technique confection cuir
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2027
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040
Objectifs et contexte de la certification :

La conception et la mise au point de modèles sont au cœur du métier du technicien supérieur, point d’entrée de la mise en production. Le technicien supérieur participe également à l’optimisation des coûts (temps de production, coût matières premières…). Il peut assurer la liaison avec les fournisseurs, les sous-traitants et co-traitants de l’entreprise. Il participe à l’amélioration des procédés de fabrication visant à maîtriser la qualité des produits. Il assure l’optimisation des processus de production en France et dans une moindre mesure pour les sites délocalisés. Ces actions prennent de l’ampleur par la multiplicité des collections, imposée par la demande des consommateurs d’un renouvellement accéléré des produits. L’industrie va connaître une vague de départs en retraite (génération baby boom). Les savoirs étant concentrés sur quelques spécialistes, le renouvellement des acteurs qualifiés doit être anticipé.

Les industries de la maroquinerie, comme celles de la chaussure, restent des industries de main d’œuvre. Si la production en série est souvent délocalisée pour le moyen de gamme, la création et la conception restent réalisées en France. De même, la fabrication de petites séries de produits haut de gamme et luxe reste majoritairement en France. L’évolution de l’industrie, avec l’externalisation de certaines activités, nécessite une plus grande polyvalence du personnel.

Activités visées :

Dans le cadre des différentes étapes du cycle de vie d’un produit, le BTS « Métiers de la Mode - Chaussure et Maroquinerie » se positionne sur les activités de la conception, de l’industrialisation et de la production. 

Le technicien supérieur mobilise des compétences pour tout ou partie des activités suivantes : 

- conception et mise au point des produits 

-industrialisation des produits 

- organisation de la production 

- gestion de la production

Compétences attestées :

Concevoir et développer les produits :
- Analyser et exploiter les données du styliste
- Intégrer les contraintes réglementaires dans la conception 
- Établir le dossier de définition du produit 
- Participer à la veille technologique relative aux matériaux et aux procédés 
- Concevoir les plans et les gabarits 
- Développer des solutions adaptées au produit, en tenant compte de la relation « produit – procédé – matériau » 
- Superviser la réalisation des prototypes, caractériser leurs performances, et contrôler leur conformité au regard du cahier des charges
- Vérifier la conformité (physique et mécanique) des matériaux, et des accessoires au regard du cahier des charges 
- Réaliser des essais au porter 
- S’approprier les données économiques

Industrialiser le produit, préparer la production :
- Choisir les procédés et optimiser les processus de fabrication des produits 
- Concevoir et effectuer la graduation numérique du modèle (pour la chaussure) 
- Définir les outillages et configurer les moyens de production 
- Déterminer les besoins prévisionnels en matières et composants et accessoires 
- Déterminer les coûts prévisionnels du produit 
- Réaliser le dossier d’industrialisation
- Organiser, enrichir et diffuser les bases de données techniques
- Communiquer des informations ou des solutions de façon structurée et argumentée

Organiser et suivre la production :
- Planifier les lancements et les approvisionnements en fabrication ,pour un site localisé ou externalisé
- Remédier aux dysfonctionnements de la production afin de tenir les objectifs (coût, qualité, délais) 
- Vérifier la conformité des produits finis à la réglementation en vigueur (étiquetage, respect des normes…)
- Évaluer les niveaux de non qualité de la production, informer et y remédier
- Assurer les échanges d’informations internes et externes concernant la production 
- Réceptionner et contrôler une livraison de produits
- Organiser et superviser le travail d’une équipe de production 

Culture générale et expression 

Langue vivante étrangère 1 

Mathématiques 

Sciences physiques et chimiques

Modalités d'évaluation :

Les modalités d'évaluation sont décrites dans les annexes de l'arrêté définissant le diplôme (voir, notamment, les règlements d'examen et les définitions d'épreuves) : forme ponctuelle ou contrôle en cours de formation. Le diplôme est aussi accessible par la VAE.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36776BC01

Traduire les spécifications esthétiques et fonctionnelles d’un produit

Analyser et exploiter les données du styliste

Procéder à des investigations prospectives

Discerner les fonctions d'un accessoire

Engager un choix de création

Maitriser les techniques d’expression

Maitriser les composants graphiques – chromatiques - volumiques

Connaitre et utiliser le langage publicitaire propre aux domaines de la mode

Mettre en relation les connaissances historiques avec les grands mouvements de création

Décoder un cahier des charges esthétique et fonctionnel

Participer à l'élaboration du plan de collection.

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).

CCF 2 situations

Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).

CCF 2 situations

Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.

Forme ponctuelle écrite de 3 heures.

RNCP36776BC02

Concevoir des modèles en CAO 2D ou 3D.

Intégrer les contraintes réglementaires dans la conception

S'informer des normes et législation en vigueur

Intégrer dans la conception les normes et la législation en vigueur

Participer à la veille technologique relative aux matériaux, et procèdes

Préconcevoir les modèles

Analyser les formes géométriques et les contraintes techniques du produit ; en déduire les conditions nécessaires de construction (aisance, spécificités géométriques et dimensionnelles) et les tolérances nécessaires associées

Intégrer les données du styliste pour préconcevoir les lignes caractéristiques du modèle

Élaborer le dessin de définition du produit

Élaborer les représentations graphiques 2D ou 3D, les nomenclatures et les spécifications associées

Concevoir le plan du modèle

Développer numériquement le plan d’un modèle

Utiliser les fonctionnalités d’un logiciel 2D et/ou 3D dans le but d’optimiser la démarche de développement de plan

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).

CCF 1 situation 

Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).

CCF 1 situation 

Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.

Forme ponctuelle pratique de 20 heures. 

RNCP36776BC03

Industrialiser le produit

Intégrer les contraintes réglementaires dans la conception

S'informer des normes et législation en vigueur

Participer à la veille technologique relative aux matériaux, et procédés 

Concevoir et extraire numériquement les gabarits du modèle 

Convertir les gabarits en vue d’une découpe numérique.

Simuler la découpe et corriger si nécessaire les paramètres d’affectation des outils pour répondre aux contraintes techniques et de production

Rechercher les solutions (matériaux/procédés/coût) adaptées au produit

Réaliser des essais techniques nécessaires à la mise au point du produit

Superviser la réalisation des prototypes, caractériser leurs performances, et contrôler leur conformité au cahier des charges

Réaliser tout ou partie d’un prototype

Contrôler la conformité des prototypes au regard du cahier des charges

Définir les outillages et configurer les moyens de production

Déterminer les besoins prévisionnels en matières, composants et accessoires

Définir les besoins en matières

Définir les besoins en composants et accessoires

Réaliser le dossier d’industrialisation 

Élaborer et rédiger les documents de mise en production 

Organiser, enrichir et diffuser les bases de données techniques

Mémoriser les données techniques

Assurer les échanges d’informations internes et externes concernant la production

Assurer les échanges techniques internes et externes en français et en anglais

Animer une équipe de production

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).

CCF 1 situation 

Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).

CCF 1 situation 

Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.

Forme ponctuelle pratique de 40 heures. 

RNCP36776BC04

Élaborer et valider économiquement le processus de production

Mettre en évidence le rôle des politiques de sourcing et d’approvisionnement

S’informer du cadre juridique de la protection industrielle

S’informer du cadre juridique de la relation du travail

Appréhender les données d’exploitation, d’investissement et de financement de l’entreprise

Participer à l’analyse du cycle de vie du produit Vérifier la conformité́ (physique et mécanique) des matériaux, et des accessoires au regard du cahier des charges

Déterminer les couts prévisionnels du produit

Chiffrer le cout de revient du modèle

Planifier les lancements et les approvisionnements en fabrication pour un site localisé ou externalisé

Planifier les lancements en production

Quantifier les besoins en matières, composants et accessoires pour une production

Quantifier les besoins matières et composants en fonction d’un plan de production localisé et/ou délocalisé́

Établir un planning d’approvisionnement

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).

Forme ponctuelle écrite et pratique de 6 heures. 

Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).

CCF 1 situation 

Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.

Forme ponctuelle écrite et pratique de 6 heures. 

RNCP36776BC05

Adapter les processus pour garantir la conformité des processus industriels et du produit fini

Réaliser des essais au porter

Identifier et caractériser une entreprise et son environnement dans leurs aspects économiques, juridiques et managériaux

Identifier les éléments clés de la politique mercatique

S’informer sur l’évolution des produits

Choisir les procédés et optimiser les processus de fabrication des produits

Choisir les processus de coupe

Choisir le processus de préparation, d’assemblage et de finition définir les paramètres et critères de qualité́

Communiquer des informations ou des solutions de façon structurée et argumentée

Réceptionner les matières, composants et accessoires pour une production

Remédier aux dysfonctionnements de la production afin de tenir les objectifs (cout, qualité́, délais)

Analyser les aléas et proposer des solutions correctives

Vérifier la conformité́ des produits finis suivant la réglementation en vigueur (étiquetage, respect des normes...)

S'informer des normes et législation en cours

S'informer des normes et législation en cours pour la réception d’une production

Évaluer les niveaux de non qualité́ de la production, informer et y remédier

Contrôler la qualité́ des produits Apporter des solutions correctives aux défauts

Réceptionner et contrôler une livraison de produits

Mettre en place un protocole de réception des produits

Organiser et superviser le travail d’une équipe de production

Identifier les taches nécessaires pour gérer une équipe de production

Scolaires (établissements publics ou privés sous contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage habilités), Formation professionnelle continue (établissements publics habilités).

Forme ponctuelle orale de 45 minutes. 

Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF pour ce BTS).

Forme ponctuelle orale. 

Scolaires (établissements privés hors contrat), Apprentis (CFA ou sections d'apprentissage non habilités), Formation professionnelle continue (établissements non habilités)

Au titre de leur expérience professionnelle

Enseignement à distance.

Forme ponctuelle orale de 45 minutes. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le référentiel de certification est organisé en unités constitutives d'un ensemble de compétences et connaissances cohérent au regard de la finalité du diplôme. Il peut comporter des unités dont l'obtention est facultative. Chaque unité correspond à un bloc de compétences et à une épreuve.

Les candidats s'inscrivent à l'examen du diplôme. Ceux qui ont préparé le diplôme dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l'expérience reçoivent de manière automatique, pour les unités du diplôme qui ont fait l'objet d'une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ou d'une validation des acquis de l'expérience, une attestation reconnaissant l'acquisition des compétences constitutives de ces unités du diplôme, et donc des blocs de compétences correspondants. Ceux qui ont préparé le diplôme par une autre voie reçoivent cette attestation s’ils en font la demande.

Le diplôme est obtenu par l'obtention d'une note moyenne supérieure à 10/20 à l'ensemble des épreuves. Le candidat ayant déjà validé des blocs de compétences peut être dispensé des épreuves correspondantes. 

Secteurs d’activités :

Le métier s’exerce dans les entreprises de la maroquinerie ou de la chaussure, au sein des services conception et mise au point ou au sein des unités de production. Les structures hétérogènes de ces entreprises induisent des formes d’organisation très diverses. Dans les PME et les TPE en particulier, les niveaux d’autonomie et de responsabilité sont élargis. Ce qui implique que les techniciens supérieurs soient spécialisés dans différents domaines.

Type d'emplois accessibles :

Le brevet de technicien supérieur « Métiers de la Mode - Chaussure et Maroquinerie » aura pour débouchés principaux des emplois, après une période d'adaptation, sont :

  • Assistant au sein des services conception et mise au point :
    • conception et développement des produits ;
    • réalisation du dossier de définition.
  • Chargé d’industrialisation
    • définition des procédés et processus ;
    • élaboration du dossier d’industrialisation.
  •  Assistant du responsable de production
    • préparation de la production ;
    • organisation et suivi de la production ;
    • management des équipes.
Code(s) ROME :
  • H2505 - Encadrement d''équipe ou d''atelier en matériaux souples
  • H1205 - Études - modèles en industrie des matériaux souples
  • B1805 - Stylisme
  • B1802 - Réalisation d''articles en cuir et matériaux souples (hors vêtement)
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés

Par expérience X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés

En contrat de professionnalisation X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés

Après un parcours de formation continue X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés

Par candidature individuelle X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation : Articles D643-1 à D643-35-1

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
28/02/2022

Arrêté du 7 février 2012 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « métiers de la mode-chaussure et maroquinerie »

Première session en 2014

  https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000025411747/ 

Date d'effet de la certification 01-09-2022
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2027
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP35469 RNCP35469 - BTS - Métiers de la mode : Chaussure et maroquinerie
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet