Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BAC PRO - Forêt

Active

N° de fiche
RNCP36790
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 213 : Forets, espaces naturels, faune sauvage, pêche
Formacode(s) :
  • 21041 : sylviculture gestion forestière
  • 21042 : exploitation forestière
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2027
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE 11007001800012 -
Objectifs et contexte de la certification :

La forêt en France métropolitaine représente une surface de 17 millions d’hectares soit 31% du territoire. Cette surface augmente de 0.7% par an depuis 1985. C’est l’occupation du sol la plus importante après l’agriculture qui couvre plus de la moitié de la France métropolitaine.
Les trois-quarts de la forêt française métropolitaine appartiennent à des propriétaires privés. La forêt publique représente donc un quart des forêts métropolitaines.
La forêt assure une fonction sociale et apporte une contribution écologique majeure. Elle assume de nombreuses fonctions environnementales et sociales : préservation de la qualité de l’air et de l’eau, de la biodiversité et des paysages, chasse, promenade et autres activités récréatives, mais aussi une fonction de production.
La filière forêt-bois compte près de 440 000 emplois, dont environ 35 400 sont directement liés aux travaux en forêt (sylviculture, exploitation forestière). L’Office National des Forêts employant près du tiers des effectifs de l’amont forestier.

Les principaux enjeux relayés par les politiques publiques en faveur de ce secteur professionnel sont :  

  • Accompagner la forêt vers plus de résilience et d’adaptation face au défi du changement climatique.
  • Promouvoir le bois en tant que ressource renouvelable et écologique, en particulier pour le stockage du carbone dans la construction.
  • Réconcilier et créer un lien indéfectible entre l’amont et l’aval au service d’une production de bois souveraine, compétitive et durable.
  • Reconnaître et valoriser la multifonctionnalité de la forêt, dans toutes ses dimensions (économiques, écologiques et sociétales).

Le manque d’attractivité des métiers de la forêt conduit à une pénurie de main d’œuvre qualifiée, notamment chez les bucherons manuels.

Dans ce contexte, la spécialité Forêt du baccalauréat professionnelle a été rénovée afin de répondre à :

  • La nécessité d’adapter la certification aux évolutions du métier et du secteur des travaux forestiers.
  • La prise en compte des enjeux liés à la sécurité au travail
  • La mise en œuvre de démarches agroécologiques en lien avec les politiques publiques portées par le MAA et notamment le plan Enseigner à Produire Autrement 2 (EPA 2).

 

Activités visées :

Travaux d'exploitation

  • Abattage manuel d’un gros bois en vue de produire une grume de valeur
  • Façonnage
  • Triage et classement des bois
  • Vidange des produits

Travaux de sylviculture

  • Identification des tiges d'avenir sur une parcelle
  • Travaux mécaniques préalables à la plantation
  • Réception des plants
  • Mise en place des plants
  • Dépressage

Gestion d’un chantier

  • Evaluation des moyens nécessaires à la réalisation d'un chantier
  • Coordination des activités de différents opérateurs sur le chantier

Entretien du matériel

  • Diagnostic de dysfonctionnement
  • Maintenance préventive
Compétences attestées :

C01 : Construire son raisonnement autour des enjeux du monde actuel :
- Interpréter des faits en s’appuyant sur une démarche scientifique
- Étudier un phénomène social ou professionnel à l’aide de données notamment en nombre.
- Exploiter la modélisation d’un phénomène

C02 : Débattre à l’ère de la mondialisation :
- Analyser l’information
- Élaborer une pensée construite
- Formuler un point de vue argumenté

C03 : Développer son identité culturelle :
- Exprimer ses aspirations dans une culture commune
- Positionner son projet professionnel
- Communiquer avec le monde

C04 : Agir collectivement dans des situations sociales et professionnelles :
- Développer un mode de vie actif et solidaire
- Mettre en œuvre un projet collectif
- Conduire une analyse réflexive de son action au sein d’un collectif

C05 : Raisonner des choix techniques d’interventions en lien avec des enjeux agroécologiques :
- Identifier des enjeux d’interventions forestières
- Envisager des choix d’interventions forestières dans différents contextes


C06 : Organiser un chantier forestier : 
- Préparer le travail pour un chantier forestier
- Réaliser le suivi d'un chantier forestier

C07 : Réaliser les travaux d’exploitation forestière
- Réaliser les travaux d’abattage manuel
- Réaliser les travaux de préparation de bois prêts à être transportés

C08 : Réaliser les travaux de sylviculture et d’amélioration des peuplements :
- Réaliser les travaux de mise en place des peuplements
- Réaliser les travaux d’amélioration des peuplements

C09 : Maintenir les équipements en état de fonctionnement
- Réaliser les opérations de maintenance préventive des tracteurs forestiers et de leurs équipements
- Réaliser les opérations de maintenance corrective des tracteurs forestiers et des matériels portatifs

C10 : S'adapter à des enjeux professionnels particuliers

Modalités d'évaluation :

L’examen du baccalauréat professionnel comporte sept épreuves obligatoires et, le cas échéant, une à deux épreuves facultatives. Elles permettent de vérifier l’atteinte de toutes les capacités globales du référentiel de certification.
L’examen prend en compte la formation en milieu professionnel. Il est organisé par combinaisons entre des épreuves ponctuelles terminales et des épreuves en évaluations certificatives en cours de formation (ECCF) pour les scolaires, les apprentis et les stagiaires de la formation continue inscrits dans un établissement habilité à la mise en œuvre du CCF.
L’examen est organisé en épreuves ponctuelles terminales pour les candidats hors CCF.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36790BC01

Construire son raisonnement autour des enjeux du monde actuel

C1.1 – Interpréter des faits en s’appuyant sur une démarche scientifique
C1.2 – Étudier un phénomène social ou professionnel à l’aide de données notamment en nombre.
C1.3 – Exploiter la modélisation d’un phénomène

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen.

RNCP36790BC02

Débattre à l’ère de la mondialisation

C2.1 – Analyser l’information
C2.2 – Élaborer une pensée construite
C2.3 – Formuler un point de vue argumenté

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen.

RNCP36790BC03

Développer son identité culturelle

C3.1 – Exprimer ses aspirations dans une culture commune
C3.2 – Positionner son projet professionnel
C3.3 – Communiquer avec le monde

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen.

RNCP36790BC04

Agir collectivement dans des situations sociales et professionnelles

C4.1 – Développer un mode de vie actif et solidaire
C4.2 – Mettre en œuvre un projet collectif
C4.3 – Conduire une analyse réflexive de son action au sein d’un collectif

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen.

RNCP36790BC05

Raisonner des choix techniques d’interventions en lien avec des enjeux agroécologiques

C5.1- Identifier des enjeux d’interventions forestières
C5.2- Envisager des choix d’interventions forestières dans différents contextes

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen.

RNCP36790BC06

Organiser un chantier forestier

C6.1- Préparer le travail pour un chantier forestier
C6.2– Réaliser le suivi d'un chantier forestier

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen.

RNCP36790BC07

Réaliser les travaux d’exploitation forestière

C7.1– Réaliser les travaux d’abattage manuel
C7.2– Réaliser les travaux de préparation de bois prêts à être transportés

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen.

RNCP36790BC08

Réaliser les travaux de sylviculture et d’amélioration des peuplements

C8.1 – Réaliser les travaux de mise en place des peuplements
C8.2 – Réaliser les travaux d’amélioration des peuplements

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen.

RNCP36790BC09

Maintenir les équipements en état de fonctionnement

C9.1 – Réaliser les opérations de maintenance préventive des tracteurs forestiers et de leurs équipements
C9.2 – Réaliser les opérations de maintenance corrective des tracteurs forestiers et des matériels portatifs

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen.

RNCP36790BC10

S'adapter à des enjeux professionnels particuliers

C10 – S'adapter à des enjeux professionnels particuliers

Évaluation de certification définie par le règlement d'examen.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Chaque bloc de compétence est validé par une évaluation de certification définie par le règlement d'examen. La réussite à un bloc donne lieu à une attestation de capacité. Le titulaire de l’attestation de capacité prétendant au diplôme par l'examen ou la VAE peut être dispensé de la passation de l'épreuve correspondant au bloc attesté.

Secteurs d’activités :

Travaux forestiers ; sylviculture

Type d'emplois accessibles :

Dans les différentes entreprises enquêtées, les appellations des emplois occupés par des titulaires de la spécialité Forêt du baccalauréat professionnel sont les suivantes :

  • Chargé de production
  • Conducteur de travaux
  • Agent technique
  • Ouvrier qualifié en sylviculture et en exploitation
  • Conducteur d’abatteuse
  • Débardeur
  • Bucheron
  • Conducteur d’engins
  • Commis forestier
  • Chef d’équipe
  • Technicien forestier
Code(s) ROME :
  • A1205 - Sylviculture
  • A1201 - Bûcheronnage et élagage
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées

Par expérience X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernée.

En contrat de professionnalisation X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernée.

Après un parcours de formation continue X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernées

Par candidature individuelle X

Le jury, présidé par un fonctionnaire de catégorie A membre de l'enseignement agricole public, est composé d’enseignants d'établissements agricoles publics et privés justifiant des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparant au baccalauréat professionnel agricole, et, pour moitié, au maximum, d’employeurs et de salariés des professions concernée.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
26/02/2009

Décret n° 2009-223 du 24 février 2009 portant rénovation du baccalauréat professionnel et modifiant le code rural

11/02/2009

Décret n° 2009-145 du 10 février 2009 relatif au baccalauréat professionnel

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
16/01/2022

Arrêté du 6 janvier 2022 portant création de la spécialité "forêt" du baccalauréat professionnel et fixant ses conditions de délivrance

Première session : 2024

Date d'effet de la certification 01-09-2022
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2027
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://chlorofil.fr/


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP13872 RNCP13872 - BAC PRO - Forêt
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet