Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’école polytechnique universitaire de l'université d'Orléans, spécialité Systèmes d'information pour le bâtiment

Inactive

N° de fiche
RNCP36844
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 227 : Energie, génie climatique
  • 255 : Electricite, électronique
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 46265 : Internet des objets
  • 22211 : Performance énergétique bâtiment
  • 24147 : Énergie renouvelable
  • 22499 : Immotique
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNIVERSITE D'ORLEANS - ECOLE POLYTECHNIQUE 19450855200446 Polytech Orléans https://www.univ-orleans.fr/fr/polytech
Objectifs et contexte de la certification :

Les bâtiments (industriels, tertiaires, individuels…) sont en pleine mutation.  En effet, les nouvelles technologies et les systèmes connectés y sont omniprésents (que ce soit pour les bâtiments en construction, mais aussi pour les bâtiments anciens ou en rénovation). Les objets connectés, les technologies du big data et l’intelligence artificielle permettent de piloter les systèmes techniques (énergies, fluides, surveillance…). La domotique optimise le confort et la sécurité des occupants ainsi que la gestion de l’énergie. 

Cette certification garantie que les ingénieurs certifiés par ce titre sont capables d’introduire des systèmes intelligents pour et dans le bâtiment en agissant sur les systèmes de sécurité incendie, de régulation thermique, de gestion des ouvrants, d'éclairage, d'énergie,.... L'intégration de systèmes de production d'énergies renouvelables et la gestion technique des bâtiments permettent une optimisation de la production, de la gestion et de la consommation d'énergie d'un bâtiment. La réduction de l'empreinte environnementale du bâtiment est liée à la conception thermique des bâtiments, mais également aux systèmes de domotique qui permettent de gérer et réguler les sources d'énergie de manière autonome ou à distance. Enfin, la domotique et la confortique apportent des solutions en termes de confort et de sécurité pour les occupants d'un bâtiment ou d'un habitation.

Activités visées :

Les activités des ingénieurs en Systèmes d’information pour le bâtiment (nom d’usage Smart building) de Polytech Orléans sont très variées :

  • Aider les clients (entreprises, institutions, constructeurs du BTP...) à définir leurs besoins (études énergétiques, implantation d'installations en énergies renouvelables ou de systèmes d'informatique embarquée...), consigner les spécifications fonctionnelles et rédiger le cahier des charges en veillant au respect des coûts, des délais, de la qualité et des normes.
  • Réaliser des études de faisabilité technique, concevoir, tester et développer un produit, réaliser des audits et études énergétiques lors des phases de conception ou de réhabilitation des bâtiments 
  • Manager ou piloter des projets, piloter des affaires dans les domaines de la gestion de l’énergie dans les bâtiments en tenant compte de l’intégration des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique (nécessité de réduire la consommation d’énergie) et des objets connectés pour le bâtiment
  • Réaliser une veille stratégique et technologique dans le cadre des évolutions de la législation et des usages en tenant compte des impacts environnementaux des produits développés ou procédés utilisés (cycle de vie, possibilité de maintenance et recyclage, acceptabilité …)  
  • Réaliser un suivi et assurer le développement commercial des affaires, négocier les affaires en lien avec les clients et les acteurs techniques et administratifs dans les domaines de l'efficacité énergétique, la gestion des énergies renouvelables et des systèmes embarqués pour le bâtiment
  • Réaliser un suivi et assurer le développement commercial des affaires, négocier les affaires en lien avec les clients et les acteurs techniques et administratifs
Compétences attestées :

Au terme de la certification, les ingénieurs en Systèmes d’information pour le bâtiment (nom d’usage Smart building) ont développé des compétences techniques pointues pour  :

  • mesurer et analyser les consommations relatives aux cinq usages d’énergie (chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation, climatisation et éclairage) 
  • dimensionner et utiliser des équipements en énergie renouvelables (solaire thermique, photovoltaïque, éolien, géothermie)
  • concevoir et développer des équipements domotiques.

Elles s'appuient sur la mise en œuvre des règlementations thermiques, environnementales et normatives en vigueur. Des compétences transverses sont également nécessaires pour

  • assurer une communication efficace avec des publics variés (clients, fournisseurs, donneurs d'ordres,...)
  • analyser et diagnostiquer les besoins du client (réponse à des appels d’offres), l'élaboration et la rédaction d'un cahier des charges techniques
  • suivre et coordonner l’avancement d’un projet dans le respect du cahier des charges
  • assurer le suivi commercial et financier des affaires.
Modalités d'évaluation :

Les connaissances et compétences sont appréciées par un contrôle continu intégral tout au long de la formation sur la base de contrôles écrits individuels, d’exposés, de différents comptes-rendus (travaux pratiques, projets), réalisation de dossiers ou mémoires et de mises en situation professionnelle. Le parcours professionnel est évalué conjointement par un tuteur académique et le tuteur industriel ayant suivi l’apprenti au cours de sa formation en entreprise sur la base d’une grille de compétences critériée, d’un (ou plusieurs) mémoire(s) et d’une (ou plusieurs) soutenance(s) orale(s). Les situations particulières de handicap et de sportif de haut niveau sont prises en compte à la suite des préconisations des services dédiés de l’Université d’Orléans (Passerelle Handicap et Département du sport de haut niveau).

RNCP36844BC01 - Concevoir et développer des objets électroniques pour le bâtiment et le confort des personnes

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Apprécier et comprendre les risques électriques, les normes et la réglementation pour l'ingénierie électrique (normes IEC notamment)

Modéliser les performances énergétiques des installations par des logiciels professionnels de dessin assisté par ordinateur (DAO) d’installations électriques

Développer des microprocesseurs, des microcontrôleurs, concevoir des cartes électroniques, des composants programmables de type FPGA, des objets connectés 

Superviser les réseaux industriels 

Concevoir une chaîne d’acquisition du capteur au traitement de l’information

Développer des applications informatiques dans différents langages (C, C++, MatLab®)

Développer des solutions innovantes afin d'améliorer les performances des équipements domotiques pour la gestion technique des bâtiments, le confort et la sécurité des personnes

Communiquer efficacement à partir des outils de bureautique (tableurs, traitement de texte…)

Gérer un projet et manager une équipe

Communiquer à l’écrit et à l’oral avec des publics divers (spécialistes et non spécialistes, collaborateurs, partenaires…) en français ou en anglais, dans un contexte national ou international, et adapter son discours et son comportement à ses interlocuteurs

 

1. Évaluation en entreprise (apprentissage, VAE) : les compétences sont évaluées en situation réelle sur des missions ou des projets spécifiques selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve.

2. Évaluation à l’école : les compétences sont évaluées via : 

- des contrôles écrits et/ou oraux, des TP ou projets, sur la résolution de problèmes d’éclairage, réseaux du bâtiments, intelligence des bâtiments, systèmes embarqués et internet des objets

- management de projet (participation à un concours régional de création d'entreprise)

Les connaissances, tout au long de la formation, sont évaluées par

- des contrôles écrits et/ou oraux sur l’acquisition de bases scientifiques (circuits électriques, électronique numérique, automatique analogique et logique, capteurs et conditionneurs)

- des contrôles écrits et/ou oraux sur l’acquisition de bases en programmation, traitement du signal, systèmes d’acquisition

3. Attestation à la prévention des risques électriques.

 

RNCP36844BC02 - Optimiser les performances énergétiques d’un bâtiment

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Vérifier et appliquer les réglementations thermiques en vigueur (RT2020…), le référentiel d'évaluation du comportement environnemental des bâtiments (HQE®), le cadre réglementaire de la maîtrise d'énergie, les enjeux du développement durable et de la responsabilité sociétale de l'entreprise

Déterminer, tester et analyser les performances énergétiques et les calculs réglementaires des bilans thermiques, notamment par des simulations thermiques dynamiques (Pleiades-Comfie)

Concevoir et adapter les systèmes énergétiques et les procédés thermiques (chauffage, ventilation, climatisation, production d'énergie - solaire, éolien, bois, géothermie, photovoltaïque…-, isolation, …) en utilisant des connaissances scientifiques pointues et à partir de logiciel métier 

Développer des solutions innovantes afin d'améliorer les performances énergétiques des bâtiments

Implanter la démarche BIM (Building Information Modeling) et des logiciels professionnels dans la réalisation d’un projet

Développer des outils informatiques (tableurs, traitement de texte…) sous Windows ou Linux ainsi que des langages de programmation et de calculs techniques (MatLab®, C, C++) pour l'analyse de données

Manager des équipes et appliquer des méthodes de gestion de projet

Communiquer à l’écrit et à l’oral avec des publics divers (spécialistes et non spécialistes, collaborateurs, partenaires…) en français ou en anglais, dans un contexte national ou international, et adapter son discours et son comportement à ses interlocuteurs

 

1. Évaluation en entreprise (apprentissage, VAE) : les compétences sont évaluées en situation réelle sur des missions ou des projets spécifiques selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve.

2. Évaluation à l’école : les compétences sont évaluées via : 

- des contrôles écrits et/ou oraux, des TP ou projets, sur la résolution de problèmes  en éclairage, optimisation énergétique des bâtiments

- des mises en situation de management de projet

Les connaissances sont évaluées tout au long de la formation par

- des contrôles écrits et/ou oraux sur la résolution de problèmes en thermique du bâtiment, matériaux, capteurs et conditionneurs, régulation thermique, constructions bois, déchets urbains, hydraulique et aéraulique des bâtiments, énergies renouvelables et alternatives, audit et diagnostic thermique

RNCP36844BC03 - Organiser et gérer un projet d'optimisation technique ou énergétique du bâtiment

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Piloter et gérer un projet au travers d'indicateurs de performances et des principes de gestion des risques

Manager une équipe, gérer les conflits, négocier et communiquer afin de convaincre les différents interlocuteurs pour mener à bien un projet

Comprendre l’environnement du secteur d'activité de l'entreprise, les enjeux de développement durable et de responsabilité sociétale, d'acceptabilité des avancées technologiques

Appliquer les différentes réglementations thermiques, énergétiques, électriques des bâtiments et des systèmes associés (RT2020, AFNOR, ISO, HQE® …)

Mesurer et analyser les consommations relatives aux cinq usages d’énergie (chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation, climatisation et éclairage) pour déterminer les gains possibles

Implanter la démarche BIM (Building Information Modeling) et des logiciels professionnels dans la réalisation d’un projet

Communication à l'écrit et à l'oral et produire des documents de manière claire et efficace pour des publics divers (spécialistes et non spécialistes, collaborateurs, partenaires…)

Discuter et argumenter dans une langue étrangère – anglais – pour être à même d’évoluer dans des groupes à dimension internationale

 

1. Évaluation en entreprise (apprentissage, VAE) : les compétences sont évaluées en situation réelle sur des missions ou des projets spécifiques selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve.

2. Évaluation à l’école : les compétences sont évaluées via : 

- des contrôles écrits et/ou oraux et des mises en situation sur le management environnemental et sociétal, le management participatif, le management d’équipes, le management de projet, les techniques d’expression

- management de projet (Concours régional de création d'entreprise)

Les connaissances sont évaluées tout au long de la formation par

- des contrôles écrits et/ou oraux sur l'aménagement du territoire, les règles de constructions durables, la maîtrise de l'énergie

- des contrôles écrits et/ou oraux sur la résolution de problèmes en traitement du signal, BIM

RNCP36844BC04 - Répondre à un appel d'offres et assurer le développement des affaires

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Appliquer et comprendre la réglementation en vigueur en matière de passation des marchés dans le secteur du bâtiment, des normes énergétiques et environnementales

Analyser et diagnostiquer les contraintes et les besoins du client

Identifier et préconiser les prestations et les produits proposés par l'entreprise (matériel, type de matériaux, procédés et technologies mises en œuvre) et les activités du secteur du BTP

Gérer la partie administrative des affaires conclues et développer l'activité : analyse des besoins du client, signature des contrats, passation des marchés, suivi commercial des travaux

Gérer un projet afin de respecter des délais, coordonner et animer le travail des équipes

Discuter avec les clients et les fournisseurs, appliquer les techniques de vente et de marketing

Produire des documents de calcul de prix, concevoir et modifier des propositions commerciales en phase de négociation

Communiquer à l'écrit et à l'oral  et produire des documents de qualité de manière claire et efficace pour des publics divers (spécialistes et non spécialistes, collaborateurs, partenaires, client …)

Echanger et discuter dans une langue étrangère (anglais) pour répondre aux projets internationaux

 

 



 

1. Évaluation en entreprise (apprentissage, VAE) : les compétences sont évaluées en situation réelle sur des missions ou des projets spécifiques selon une grille critériée avec apport d’éléments de preuve.

2. Évaluation à l’école : les compétences sont évaluées via : 

- des contrôles écrits et/ou oraux et des mises en situation en techniques de communication, le management environnemental et sociétal, management participatif, management d’équipe, management de projet

- participation à un concours régional de création d'entreprise

Les connaissances sont évaluées tout au long de la formation par 

- des contrôles écrits et/ou oraux sur l'aménagement du territoire, les règles de constructions durables, la maîtrise de l'énergie, le droit, l'économie et la gestion

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

L’obtention de la certification correspond à l’acquisition

  • Des 4 blocs de compétences définis dans la présente fiche
  • D’un niveau minimum B2 attesté en langue anglaise
  • D’une expérience multiculturelle correspondant à un séjour à l’international d’un minimum de 12 semaines
  • De la validation du parcours professionnel correspondant à la période en entreprise (alternance) au cours des 3 années de formation.
Secteurs d’activités :

Les ingénieurs diplômés de la spécialité Systèmes d’information pour le bâtiment (nom d’usage Smart building) ont reçu une formation pluridisciplinaire leur permettant d’accéder à de nombreux secteurs d’activités dans

  • les entreprises du BTP et les organismes publics (collectivités territoriales, institutions publiques) impliqués dans la gestion  et la conception des bâtiments industriels, publics et individuels
  • les entreprises des secteurs des smart grids, smart cities et smart buildings
  • les bureaux d’études en charge de la conception de matériels électriques ou électroniques pour le bâtiment, de conception domotique/immotique, de gestion et développement des énergies renouvelables.
Type d'emplois accessibles :
  • Ingénieur chargé d’affaire du BTP, ingénieur en domotique, ingénieur d’études éclairage
  • Ingénieur efficacité énergétique du bâtiment, ingénieur optimisation énergétique, ingénieur performance énergétique, chargé d’affaire en environnement et énergie
  • Ingénieur d’études en génie électrique, ingénieur automaticien GTB/GTC
  • Ingénieur en énergies renouvelables, ingénieur d’affaire photovoltaïque
  • Ingénieur études et développement informatique
Code(s) ROME :
  • M1802 - Expertise et support en systèmes d''information
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
  • M1703 - Management et gestion de produit
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Niveau Bac+2/Bac+3 validé : DUT/BUT, BTS, Parcours des écoles d'ingénieurs Polytech (PeiP), classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), L2/L3


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Président de l’ITII Centre - Val de Loire ; Directeur général IUMM Pôle formation Centre- Val de Loire ; Représentant de l’UIMM région Centre - Val de Loire ; Membre(s) de la commission pédagogique ITII / UIMM ; Président du jury, directeur de Polytech Orléans ; Directeur des formations ; Responsable de l’année.

 

Après un parcours de formation continue X

Président de l’ITII Centre - Val de Loire ; Directeur général IUMM Pôle formation Centre- Val de Loire ; Représentant de l’UIMM région Centre - Val de Loire ; Membre(s) de la commission pédagogique ITII / UIMM ; Président du jury, directeur de Polytech Orléans ; Directeur des formations ; Responsable de l’année.

 

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Président des jurys VAE de l’université ; Directeur de l’école ou son représentant ; Directeur et un enseignant ou enseignant-chercheur de la spécialité ; Deux représentants du monde professionnel concerné par la spécialité.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en correspondance au niveau européen ou international :

L'obtention du diplôme d'ingénieur confère le grade de master.

 

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en correspondance :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en correspondance Nature de la correspondance (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
16/04/2002

Décret n° 2002-555 du 16 avril 2002 relatif à l'institut polytechnique de l'université d'Orléans

 

10/01/2004

Décret n° 2004-36 du 5 janvier 2004 modifiant le décret n° 2002-555 du 16 avril 2002 relatif à l'institut polytechnique de l'université d'Orléans

 

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
19/11/2021

Notification délivrée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur le 19/11/2021 pour la prolongation d'un an de l'accréditations à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

02/02/2022

Arrêté du 7 décembre 2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

 

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
05/11/2019

Article D 612-34 du code de l'éducation modifié par le décret n°2019-1130 du 5 novembre 2019 - art. 21 (grade de Master)

 

03/11/2019

Décret n° 2019-1119 du 31 octobre 2019 relatif à la mise en œuvre de la validation des acquis et de l'expérience et comportant d'autres dispositions relatives aux commissions professionnelles consultatives en matière de certification professionnelle et aux organismes financeurs du projet de transition professionnelle

 

Date de publication de la fiche 23-09-2022
Date de début des parcours certifiants 01-09-2020
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2023
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 17 - 89 78 -
2020 13 0 100 100 -
2019 6 0 75 67 100
2018 6 - 67 33 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
INST TECH INGENIEUR INDUSTRIE REG CENTRE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP38056 RNCP38056 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’école polytechnique universitaire de l'université d'Orléans, spécialité Systèmes d'information pour le bâtiment
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet