Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Manager qualité sécurité environnement

Active

N° de fiche
RNCP36851
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200r : Contrôle qualité de produits et procédés industriels
  • 343 : Nettoyage, assainissement, protection de l'environnement
  • 344r : Mise en oeuvre des règles d'hygiène et sécurité
Formacode(s) :
  • 42818 : système management santé sécurité travail
  • 12587 : management environnemental
  • 31307 : qualité hygiène sécurité environnement
Date d’échéance de l’enregistrement : 29-09-2027
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
CY CERGY PARIS UNIVERSITE 13002597600015 - https://www.cyu.fr/
TECHNIQUES AVANCEES SYSTEME QUALITE 34877666700076 TASQ-OM http://www.tasq-om.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Le Manager Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement occupe une place particulière au sein de l’entreprise. Son rôle consiste à faire évoluer les modes de travail et permettre à l'entreprise de créer l’union entre le besoin client, le respect des règles légales QHSE et le bien-être au travail afin de renforcer sa performance. Le manager QHSE doit fédérer et amener l’ensemble du personnel de l’entreprise dans la même direction

Activités visées :

Définir la politique QHSE de l’entreprise

Déployer le système de management Qualité de l'entreprise

Déployer le système de management Environnemental de l'entreprise

Déployer le système de management Hygiène, Sécurité et Santé au travail de l'entreprise

Organiser l’amélioration continue du système de management QHSE de l'entreprise

 

Compétences attestées :

 Analyser la structure organisationnelle des entreprises, recenser ces principes de management avec l’ outil d’évaluation de la performance organisationnelle afin d’en comprendre le fonctionnement pour agir de façon pertinente en position fonctionnelle et/ou opérationnelle.

Effectuer un état des lieux des démarches Q, H, S, E, entreprises par le passé grâce aux informations documentées relatives au fonctionnement, à l’analyse et aux résultats afin de d’actualiser les piliers de la politique QHSE à déployer.

Évaluer les éléments caractérisant la démarche Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement afin de déployer aux niveaux appropriés les actions complémentaires pertinentes à entreprendre.

Identifier les actions déjà réalisées au travers des processus existants d’entrées, de sorties, de finalité, de séquences et d’interactions afin de mesurer les résultats actuels face aux résultats escomptés.

Répertorier et examiner les documents existants grâce au système documentaire afin de formaliser l’ organisation de l’entreprise.

Identifier des points de convergence et des spécificités des 3 référentiels majeurs grâce aux normes afin dans définir leur domaine d’application.

Dialoguer avec sa hiérarchie et appliquer les fondamentaux de la communication écrite et orale par le moyen de courriers, réunions, … afin d’informer et partager les informations.

Concevoir des objectifs mesurables grâce aux données collectées qui seront ensuite facilement suivis par des indicateurs afin de définir des objectifs concrets qui apportent des améliorations, des objectifs suivis d’effets, des objectifs cohérents entre eux.

Construire des indicateurs statistiques grâce aux tableaux de bord QHSE afin de mesurer la performance d’une situation, d’une activité et/ou d’un process.

Appliquer les techniques statistiques au travers des outils plans d’expériences, plan de contrôle afin de les impliquer dans la définition de la politique QHSE.

Convaincre à haut niveau (Direction), être en mesure d’argumenter sur les intérêts à courts, moyens et longs termes de la mise en place d’une politique QHSE afin d’obtenir l’adhésion du projet à haut niveau.

Produire un plan d’action suivant la méthode QQOQCP, la définition du but, des objectifs, des activités et leur synchronisation, identification des partenaires, l’élaboration et le contrôle du plan afin d’analyser une situation, d’identifier un problème et de trouver les solutions adaptées.

Appliquer les référentiels les plus importants en entreprise grâce aux Normes ISO 9001, ISO 14001 et ISO 45001 dans le but de viser une certification de l’entreprise, de ses services et/ou de ses produits.

Appliquer les normes secondaires en entreprise grâce aux Normes ISO 50001, ISO 26000, ISO 31000 et référentiel MASE dans le but de viser une certification de l’entreprise, de ses services et/ou de ses produits.

Apprécier l’intérêt d’une démarche de certification grâce aux normes et outils associés afin d’en comprendre les enjeux pour l’entreprise.

Échanger de manière adaptée avec les différents services de l’entreprise. S’adapter à des interlocuteurs différents : employés et directeurs afin de garantir un intérêt de toutes les parties de l’ entreprise et maintenir un fonctionnement efficace du SMI.

Appliquer les fondamentaux de la communication grâce à la diffusion de messages écrits et oraux et la diffusion de sondage/enquête afin de mettre en place une communication efficace pour un SMI performant et en mesurer l’efficacité.

Rédiger et diffuser par le moyen d’un message porteur par écrit afin de communiquer sur le positionnement de l’entreprise.

Transmettre un message clair et de façon motivante grâce aux outils de diffusion numérique, affichages, courriers auprès de l’ensemble des acteurs afin d’informer toutes les parties prenantes de l’ entreprise.

Augmenter le niveau de conscience des risques au sein des personnels de l’entreprise au travers de réunions d’information et de formations, de retours d’expériences afin de construire une démarche d’ anticipation, de créer un climat de confiance et participer à l’engagement de tous les acteurs de l’ entreprise

Appliquer les principales étapes de la mise en place d’un système de management qualité grâce aux revues de direction, plan d’actions, processus métiers, réunions de services, revue de process, …) afin de garantir l’aptitude à fournir des produits et des services conformes.

Concevoir et appliquer le système de management qualité selon la norme ISO 9001 en suivant la procédure afin de formaliser un plan d’action complet du déploiement de la démarche qualité pour viser la certification.

Déployer la cartographie des processus selon l’outil de définition cartographique afin de contribuer à l’ efficacité et l’efficience de l’entreprise par l’atteinte des résultats prévus.

Développer et exploiter les outils de gestion et de suivi de la qualité : système documentaire, indicateurs de performance, de pilotage, d’information et d’efficacité afin d’obtenir la certification ou son maintien.

Organiser une démarche de résolution de problèmes grâce à la méthode Lean Management et planifier l’analyse de la valeur afin d’instaurer un système d’organisation qui vise à améliorer la qualité et la rentabilité de l’entreprise.

Répertorier, analyser les informations transmises par les clients via les différentes sources de communication afin de satisfaire les besoins explicites et implicites des clients.

Identifier les clients et leurs activités en établissant un contact constant et en étant à l’écoute de leurs besoins dans le but d’apporter une satisfaction optimale.

Mesurer le besoin client, s’assurer de bien comprendre ce qu’il veut vraiment grâce aux enquêtes et études d’activité afin de définir ses besoins en objectifs opérationnels pour l’entreprise.

Se mettre à la place du client et être capable d’assimiler ses problèmes par le moyen d’un relationnel régulier email, téléphone, visioconférence et/ou rdv afin de déterminer et comprendre ses attentes pour permettre l’accroissement de la satisfaction qui doit être une priorité.

Anticiper les insatisfactions et les réclamations clients grâce aux enquêtes afin de limiter ou éviter toutes situations problématiques.

Retranscrire l’insatisfaction client grâce aux tableaux de traitement des réclamations client afin d’ informer les différents services de l’entreprise concernés.

Développer un mode de communication fluide favorisant les relations et le contact en combinant différentes méthodes (technologiques, évènements, …) afin d’informer toutes les parties prenantes de l’entreprise.

Appliquer les composantes de la satisfaction client. Connaitre ses interlocuteurs au sein des entreprises clientes et récupérer leurs retours grâce a à des enquêtes ou échanges informels afin de mesurer leur niveau de satisfaction.

Différencier l’écoute des clients (entretiens, rencontres) et la mesure de la satisfaction (sondages, enquêtes, analyses) afin d’assurer que les besoins et attentes du client sont identifiés et transformés en exigence respectées.

Obtenir le retour client en utilisant les outils tel que sondages, questionnaires, échanges, … afin de pouvoir évaluer la qualité des services de son entreprise.

Manifester des compétences relationnelles afin de maintenir le lien avec le client.

Déployer une démarche d’amélioration continue grâce à la méthode Lean Six Sigma Green Belt dans une finalité d’amélioration des délais, d’amélioration de la qualité des processus et de réduction des coûts de l’entreprise.

Appliquer les outils et méthodes du Lean Six Sigma (diagramme de causes et effets, le juste à temps, Kaizen, …) afin de mieux diagnostiquer les problèmes et d’en identifier les solutions.

Résoudre les défaillances provenant des actions des audits, de surveillance du Système de Management QHSE et appliquer les actions réparatrices dans le but d’un projet de certification ou de renouvellement de certification.

Mettre en oeuvre le processus d’amélioration au travers de la méthode DMAIC afin de trouver une solution durable et définitive à un problème.

Concevoir et développer une démarche de certification environnementale suivant le référentiel ISO 14001 afin de respecter les obligations environnementales en vigueur pour l’entreprise.

Concevoir et appliquer le système de management environnemental selon la norme ISO 14001 et les techniques de veille réglementaire afin de formaliser un plan d’action complet du déploiement de la démarche environnementale pour viser la certification.

Identifier les exigences réglementaires et maitriser le mode de fonctionnement de l’univers réglementaire grâce aux textes de lois afin que la politique engagée par de l’entreprise soit conforme à la législation.

Gérer la réglementation ICPE, avoir des notions en droit environnemental, se tenir informé grâce aux textes de lois et nomenclature ICPE afin d’éviter les conséquences juridiques pour l’entreprise.

Appliquer les obligations environnementales issues du droit européen et selon les textes de lois afin d’ être en conformité.

Apprécier les différences entre règlements et directives afin de prioriser les actions obligatoires.

Identifier les directives fondamentales afférentes à la réglementation environnementale selon - Le droit français, la Constitution du 4 Octobre 1958 - Les arrêtés ministériels, l’APAE, la DRIRE. Afin pour l’entreprise de respecter ses obligations suivant son secteur d’activité.

Interpréter les textes fondamentaux de la législation / réglementation des ICPE, la nouvelle nomenclature ICPE, les installations d'élimination et de traitement des déchets, le classement Seveso afin de maitriser les dangers liés aux accidents majeurs impliquant des substances dangereuses.

Répertorier les risques et enjeux environnementaux au travers d’un travail de recherche (incidents, accidents survenus, pollutions survenues par le passé etc.) afin de lister les enjeux majeurs pouvant impacter l’organisation.

Modéliser et caractériser de manière quantitative la gestion des déchets dangereux au sein de l’entreprise selon le registre de classification afin d’en réduire les effets sur l’environnement et pour la santé humaine.

Évaluer l’impact environnemental des produits et services de l’entreprise grâce à l’outil d’analyse de cycle de vie (ACV) afin de mesurer et analyser leurs effets sur l’environnement et prévenir les conséquences dommageables sur l’environnement.

Formuler un regard critique sur les résultats d’ACV grâce aux communications réalisées par les fournisseurs ou concurrents afin d’identifier des opportunités d’action.

Construire et appliquer les process en lien avec la démarche de développement durable et la responsabilité sociétale des entreprises en s’appuyant sur les outils de mesure de l’empreinte écologique et de développement humain, grâce aux textes de droits internationaux et européens et la norme ISO 26000 dans le but d’associer la performance économique de l’entreprise avec la préservation de l’environnement

Gérer la consommation d'eau et les émissions de toute nature des installations classées pour la protection de l'environnement soumises à autorisation selon le contenu de l’arrêté interministériel du 02 /02/1998 et suivant la norme ISO 50001 pour les entreprises de tout secteur afin de réduire ses consommations d’énergie.

Construire et appliquer les process en lien avec la démarche de développement durable et la responsabilité sociétale des entreprises en s’appuyant sur les outils de mesure de l’empreinte écologique et de développement humain, grâce aux textes de droits internationaux et européens et la norme ISO 26000 dans le but d’associer la performance économique de l’entreprise avec la préservation de l’environnement.

Planifier le SMSST selon la norme ISO 45001 pour maximiser son appropriation par les pilotes processus.

Appliquer le référentiel MASE suivant son référentiel afin de définir et mettre en œuvre un SMSST conforme.

Concevoir et appliquer le système de management santé et sécurité au travail selon la norme ISO 45001 et la règlementation liée à l’hygiène et la sécurité dans le but de déployer le projet de certification.

Déployer les outils disponibles comme les audits internes pour faciliter l’appropriation du SMSST par le personnel et parties intéressées.

Optimiser la maitrise des risques grâce à la veille, l’identification par l'audit, l’analyse par la recherche des facteurs de risques et des vulnérabilités, par les mesures de prévention et de protection afin de répertorier les différents risques possibles.

Appliquer le Code du travail en matière de santé et sécurité au travail ainsi que la prise en compte des situations de handicap du personnel et visiteurs grâce aux textes de loi afin d’être en conformité avec la législation en vigueur.

Connaitre les principaux textes relatifs aux matériels et aux matières, au milieu au management et à la main d’œuvre afin d’être en conformité dans les domaines respectifs.

Appliquer les principaux règlements internationaux et européens notamment REACH, CLP, ADR, IATA, IMDG pour les matières dangereuses afin d’être en conformité pour l’entreprise.

Évaluer la conjonction de nombreux facteurs de natures très diverses (techniques, physique, économique, juridique, social, environnemental, socio culturel, politique, …) pouvant conduire à des situations à risque afin d’en limiter les conséquences.

Identifier les signes annonciateurs d’une crise grâce aux outils de prévention, recueil d’informations auprès du personnel et suivant la norme ISO 22301 afin de mettre en place les stratégies de réponse pour en limiter les impacts.

Identifier les risques psycho-sociaux, appliquer les actions d’évaluation et de prévention grâce aux rencontres collectives et entretiens individuels avec les salariés afin de favoriser le bien-être au travail, d’en réduire les conséquences économiques pour l’entreprise et mettre l’entreprise en conformité avec ses obligations légales.

Convaincre la direction, argumenter, alerter sur l’éventualité d’un risque. Déceler de nouveaux risques à l'aide d'indicateurs afin de les anticiper.

Sensibiliser les équipes à la démarche et au respect des procédures SST par l’intermédiaire de formations et réunions afin de favoriser les conditions de travail pour l’ensemble des acteurs de l’ entreprise.

Établir des programmes de prévention grâce aux outils de formation, affichage, publication interne, … pour réduire incidents, accidents du travail et maladies professionnelles. Appliquer les outils de base d’amélioration continue du système de management QHSE : feuilles de relevés, graphiques, histogrammes, analyse de Pareto, diagramme cause-effet, diagramme des affinités, AMDEC …afin de maintenir l’efficacité de l’entreprise.

Résoudre des problèmes en appliquant la méthode AMDEC dans le but d’améliorer de manière continue le système de management QHSE.

Concevoir et déployer les processus de gestion du risque chimique en entreprise selon l’ISO 45001 pour protéger les acteurs, l’environnement et les infrastructures confrontés au risque et respecter l’obligation légale pour l’entreprise.

Établir des programmes de prévention (former et informer) pour réduire incidents, accidents du travail et maladies professionnelles.

Mettre en place des processus garantissant la sécurité des salariés, des installations industrielles et des produits avec les plans d’action (stockage, équipement, contact, …) pour garantir la sécurité du personnel.

Conduire l’audit interne d’un système de management qualité hygiène sécurité environnement en selon la séquence des étapes et la méthodologie d’audit afin d’atteindre l’objectif de certification.

Appliquer les techniques d’audit ainsi que les différentes étapes du process (définition du programme, construction du plan, les questionnaires, les échanges avec les audités, les réunions et rédactions de rapport) dans le but de viser la certification ou son maintien.

Élaborer le plan d’audit au travers des différentes étapes du process (objectifs visés, collecte des informations grâce aux échanges et constats) afin de maintenir l’adéquation avec le référentiel concerné par l’audit.

Synthétiser les constats et présentation des résultats au travers de l’évaluation de la qualité des informations recueillis, l’élaboration des recommandations, la traçabilité dans le but d’engager les plans d’actions correctives.

Exploiter et synthétiser les résultats, informations, données récupérées grâce aux échanges avec les clients afin d’en tirer des conclusions.

Déployer les outils et méthodes d’amélioration continue, savoir appliquer la méthode 5S, (Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu, Shitsuke), Lean Management, AMDEC afin de garantir l’efficacité du processus d’ amélioration continue.

Diffuser un message clair et motivant auprès de l’ensemble du personnel de l’entreprise grâce à des réunions d’information et des canaux de communication interne de l’entreprise, réseaux, publications, affichages, outils numériques de retours d’expériences afin de fidéliser l’engagement de tous les acteurs de l’entreprise.

Impulser auprès de la direction le déploiement des actions du système de management qualité, hygiène, sécurité et environnement grâce à la présentation des études de gains à court, moyen et long terme afin d'y associer l'adhésion et la mobilisation de la direction.

Appliquer une politique de sécurité de l’information au sein de l’entreprise selon la norme ISO 27001 afin d’entreprendre un projet de certification.

Superviser une revue de direction du système de management selon la norme ISO 27001 afin de lister les failles de sécurité de l’entreprise.

Rédiger les documents de politique de sécurité des systèmes d'information selon la norme ISO 27001 afin de sensibiliser le personnel.

Évaluer les risques en établissant un plan de traitement afin de protéger les données internes et externes sensibles à l’activité de l’entreprise.

Surveiller le SMSI grâce aux indicateurs afin de maintenir son actualisation et son niveau de performance.

Modalités d'évaluation :

Cas pratique, étude de cas, mises en situation individuelle,avec rendu de livrables et présentation devant jury

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36851BC01

Définir la politique QHSE de l’entreprise

Analyser la structure organisationnelle des entreprises, recenser ces principes de management avec l’outil d’évaluation de la performance organisationnelle afin d’en comprendre le fonctionnement pour agir de façon pertinente en position fonctionnelle et/ou opérationnelle. 

Effectuer un état des lieux des démarches Q, H, S, E, entreprises par le passé grâce aux informations documentées relatives au fonctionnement, à l’analyse et aux résultats afin de d’actualiser les piliers de la politique QHSE à déployer.

Évaluer les éléments caractérisant la démarche Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement grâce aux indicateurs afin de déployer aux niveaux appropriés les actions complémentaires pertinentes à entreprendre. 

Identifier les actions déjà réalisées au travers des processus existants d’entrées, de sorties, de finalité, de séquences et d’interactions afin de mesurer les résultats actuels face aux résultats escomptés. 

Répertorier et examiner les documents existants grâce au système documentaire afin de formaliser l’organisation de l’entreprise.  

Identifier des points de convergence et des spécificités des 3 référentiels majeurs grâce aux normes afin dans définir leur domaine d’application. 

Dialoguer avec sa hiérarchie et appliquer les fondamentaux de la communication écrite et orale par le moyen de courriers, réunions, … afin d’informer et partager les informations.  

Concevoir des objectifs mesurables grâce aux données collectées qui seront ensuite facilement suivis par des indicateurs afin de définir des objectifs concrets qui apportent des améliorations, des objectifs suivis d’effets, des  objectifs cohérents entre eux. 

Construire des indicateurs statistiques grâce aux tableaux de bord QHSE afin de mesurer la performance d’une situation, d’une activité et/ou d’un process. 

 Appliquer les techniques statistiques au travers des outils plans d’expériences, plan de contrôle afin de les impliquer dans la définition de la politique QHSE. 

Convaincre à haut niveau (Direction), être en mesure d’argumenter sur les intérêts à courts, moyens et longs termes de la mise en place d’une politique QHSE afin d’obtenir l’adhésion du projet à haut niveau.

Produire un plan d’action suivant la méthode QQOQCP, la définition du but, des objectifs, des activités et leur synchronisation, identification des partenaires, l’élaboration et le contrôle du plan afin d’analyser une situation, d’identifier un problème et de trouver les solutions adaptées.

 Appliquer les référentiels les plus importants en entreprise grâce aux : Norme ISO 9001 - Norme ISO 14001 - Norme ISO 45001 dans le but de viser une certification de l’entreprise, de ses  services et/ou de ses produits.

 Appliquer les normes secondaires en entreprise grâce aux : Norme ISO 50001 - Norme ISO 26000 - Norme ISO 31000 - Référentiel MASE dans le but de viser une certification de l’entreprise, de ses  services et/ou de ses produits. 

 Apprécier l’intérêt d’une démarche de certification grâce aux normes et outils associés afin d’en comprendre les enjeux pour l’entreprise.

Échanger de manière adaptée avec les différents services de l’entreprise ; S’adapter à des interlocuteurs différents : employés et directeurs afin de garantir un intérêt de toutes les parties de l’entreprise et maintenir un fonctionnement efficace du SMI.  

Rédiger et diffuser par le moyen d’un message porteur par écrit afin de communiquer sur le positionnement de l’entreprise. 

 Appliquer les fondamentaux de la communication grâce à la diffusion de messages écrits et oraux et la diffusion de sondage/enquête afin de mettre en place une communication efficace pour un SMI performant et en mesurer l’efficacité.  

Transmettre un message clair et de façon motivante grâce aux outils de diffusion numérique, affichages, courriers auprès de l’ensemble des acteurs afin d’informer toutes les parties prenantes de l’entreprise. 

Augmenter le niveau de conscience des risques au sein des personnels de l’entreprise au travers de réunions d’information et de formations, de retours d’expériences afin de construire une démarche d’anticipation, de créer un climat de confiance et participer à l’engagement de tous les acteurs de l’entreprise

 Étude de cas 

Mises en situation individuelle

 

RNCP36851BC02

Déployer le système de management qualité au sein de l’entreprise

 Appliquer les principales étapes de la mise en place d’un système de management qualité grâce aux revues de direction, plan d’actions, processus métiers, réunions de services, revue de process, …) afin de garantir l’aptitude à fournir des produits et des services conformes. 

Concevoir et appliquer le système de management qualité selon la norme ISO 9001 en suivant la procédure afin de formaliser un plan d’action complet du déploiement de la démarche qualité pour viser la certification. 

Déployer la cartographie des processus selon l’outil de définition cartographique afin de contribuer à l’efficacité et l’efficience de l’entreprise par l’atteinte des résultats prévus. 

Développer et exploiter les outils de gestion et de suivi de la qualité : système documentaire, indicateurs de performance, de pilotage, d’information et d’efficacité afin d’obtenir la certification ou son maintien.  

Organiser une démarche de résolution de problèmes grâce à la méthode Lean Management et planifier l’analyse de la valeur afin d’instaurer un système d’organisation qui vise à améliorer la qualité et la rentabilité de l’entreprise.  

Répertorier, analyser les informations transmises par les clients via les différentes sources de communication afin de satisfaire les besoins explicites et implicites des clients.  

Identifier les clients et leurs activités en établissant un contact constant et en étant à l’ écoute de leurs besoins dans le but d’apporter une satisfaction optimale.

Mesurer le besoin client, s’ assurer de bien comprendre ce qu’il veut vraiment grâce aux enquêtes et études d’ activité afin de définir ses besoins en objectifs opérationnels pour l’entreprise.

Se mettre à la place du client et être capable d’assimiler ses problèmes par le moyen d’un relationnel régulier email, téléphone, visioconférence et /ou rdv afin de déterminer et comprendre ses attentes pour permettre l’accroissement de la satisfaction qui doit être une priorité.

Anticiper les insatisfactions et les réclamations clients grâce aux enquêtes afin de limiter ou éviter toutes situations problématiques.

Retranscrire l’insatisfaction client grâce aux tableaux de traitement des réclamations client afin d’informer les différents services de l’ entreprise concernés.

Développer un mode de communication fluide favorisant les relations et le contact en combinant différentes méthodes (technologiques, évènements, …) afin d’informer toutes les parties prenantes de l’ entreprise.

Appliquer les composantes de la satisfaction client. Connaitre ses interlocuteurs au sein des entreprises clientes et récupérer leurs retours grâce a à des enquêtes ou échanges informels afin de mesurer leur niveau de satisfaction.

Différencier l’écoute des clients (entretiens, rencontres) et la mesure de la satisfaction (sondages, enquêtes, analyses) afin d’assurer que les besoins et attentes du client sont identifiés et transformés en exigence respectées.

Obtenir le retour client en utilisant les outils tel que sondages, questionnaires, échanges, … afin de pouvoir évaluer la qualité des services de son entreprise.

Manifester des compétences relationnelles afin de maintenir le lien avec le client.

Déployer une démarche d’ amélioration continue grâce à la méthode Lean Six Sigma Green Belt dans une finalité d’ amélioration des délais, d’ amélioration de la qualité des processus et de réduction des coûts de l’entreprise.

Appliquer les outils et méthodes du Lean Six Sigma (diagramme de causes et effets, le juste à temps, Kaizen, …) afin de mieux diagnostiquer les problèmes et d’en identifier les solutions.

Résoudre les défaillances provenant des actions des audits, de surveillance du Système de Management QHSE et appliquer les actions réparatrices dans le but d’un projet de certification ou de renouvellement de certification.

Mettre en oeuvre le processus d’amélioration au travers de la méthode DMAIC afin de trouver une solution durable et définitive à un problème.

Étude de cas avec restitution écrite

RNCP36851BC03

Déployer le système de management environnemental de l’entreprise

Concevoir et développer une démarche de certification environnementale suivant le référentiel ISO 14001 afin de respecter les obligations environnementales en vigueur pour l’entreprise.

Concevoir et appliquer le système de management environnemental selon la norme ISO 14001 et les t e c h n i q u e s d e veille réglementaire afin de formaliser un plan d’action complet du déploiement de la démarche environnementale pour viser la certification.

Identifier les exigences réglementaires et maitriser le mode de fonctionnement de l’ univers réglementaire grâce aux textes de lois afin que la politique engagée par de l’ entreprise soit conforme à la législation.

Gérer la réglementation ICPE, avoir des notions en droit environnemental, se tenir informé grâce aux textes de lois et nomenclature ICPE afin d’éviter les conséquences juridiques pour l’entreprise.

Appliquer les obligations environnementales issues du droit européen et selon les textes de lois afin d’être en conformité.

Apprécier les différences entre règlements et directives afin de prioriser les actions obligatoires.

Identifier les directives fondamentales afférentes à la réglementation environnementale selon - Le droit français, la Constitution du 4 Octobre 1958 - Les arrêtés ministériels, l’APAE, la DRIRE. Afin pour l’entreprise de respecter ses obligations suivant son secteur d’activité.

Interpréter les textes fondamentaux de la législation / réglementation des ICPE, la nouvelle nomenclature ICPE, les installations d'élimination et de traitement des déchets, le classement Seveso afin de maitriser les dangers liés aux accidents majeurs impliquant des substances dangereuses.

Répertorier les risques et enjeux environnementaux au travers d’un travail de recherche (incidents, accidents survenus, pollutions survenues par le passé etc.) afin de lister les enjeux majeurs pouvant impacter l’organisation.

Modéliser et caractériser de manière quantitative la gestion des déchets dangereux au sein de l’entreprise selon le registre de classification afin d’ en réduire les effets sur l’ environnement et pour la santé humaine.

Appliquer les outils de traçabilité, de recyclage, de valorisation de matière, traitement physico-chimique, traitement biologique, traitement thermique ou stockage afin de respecter la législation en vigueur et limiter les risques pour le personnel de l’entreprise.

Se mettre en conformité selon la législation dans le domaine de la gestion afin de valoriser et réduire les déchets.

Gérer la consommation d'eau et les émissions de toute nature des installations classées pour la protection de l'environnement soumises à autorisation selon le contenu de l’arrêté interministériel du 02 /02/1998 et suivant la norme ISO 50001 pour les entreprises de tout secteur afin de réduire ses consommations d’énergie.

Évaluer l’impact environnemental des produits et services de l’entreprise grâce à l’outil d’analyse de cycle de vie (ACV) afin de mesurer et analyser leurs effets sur l’environnement et prévenir les conséquences dommageables sur l’ environnement. Formuler un regard critique sur les résultats d’ACV grâce aux communications réalisées par les fournisseurs ou concurrents afin d’identifier des opportunités d’action.

Construire et appliquer les process en lien avec la démarche de développement durable et la responsabilité sociétale des entreprises en s’ appuyant sur les outils de mesure de l’empreinte écologique et de développement humain, grâce aux textes de droits internationaux et européens et la norme ISO 26000 dans le but d’associer la performance économique de l’entreprise avec la préservation de l’ environnement.

Études de cas avec restitution écrite

 

RNCP36851BC04

Déployer le système de management Hygiène, Sécurité et Santé au travail de l’entreprise

Planifier le SMSST selon la norme ISO 45001 pour maximiser son appropriation par les pilotes processus.

Appliquer le référentiel MASE suivant son référentiel afin de définir et mettre en œuvre un SMSST conforme.

Concevoir et appliquer le système de management santé et sécurité au travail selon la norme ISO 45001 et la règlementation liée à l’ hygiène et la sécurité dans le but de déployer le projet de certification.

Déployer les outils disponibles comme les audits internes pour faciliter l’appropriation du SMSST par le personnel et parties intéressées.

Optimiser la maitrise des risques grâce à la veille, l’ identification par l'audit, l’analyse par la recherche des facteurs de risques et des vulnérabilités, par les mesures de prévention et de protection afin de répertorier les différents risques possibles.

Appliquer le Code du travail en matière de santé et sécurité au travail ainsi que la prise en compte des situations de handicap du personnel et visiteurs grâce aux textes de loi afin d’être en conformité avec la législation en vigueur.

Connaitre les principaux textes relatifs aux matériels et aux matières, au milieu au management et à la main d’ œuvre afin d’être en conformité dans les domaines respectifs.

Appliquer les principaux règlements internationaux et européens notamment REACH, CLP, ADR, IATA, IMDG pour les matières dangereuses afin d’être en conformité pour l’entreprise.

Évaluer la conjonction de nombreux facteurs de natures très diverses (techniques, physique, économique, juridique , social, environnemental, socioculturel, politique, …) pouvant conduire à des situations à risque afin d’en limiter les conséquences.

Identifier les signes annonciateurs d’une crise grâce aux outils de prévention, recueil d’informations auprès du personnel et suivant la norme ISO 22301 afin de mettre en place les stratégies de réponse pour en limiter les impacts.

Identifier les risques psychosociaux, appliquer les actions d’évaluation et de prévention grâce aux rencontres collectives et entretiens individuels avec les salariés afin de favoriser le bien-être au travail, d’en réduire les conséquences économiques pour l’entreprise et mettre l’entreprise en conformité avec ses obligations légales.

Convaincre la direction, argumenter, alerter sur l’éventualité d’un risque. Déceler de nouveaux risques à l'aide d'indicateurs afin de les anticiper.

Sensibiliser les équipes à la démarche et au respect des procédures SST par l’intermédiaire de formations et réunions afin de favoriser les conditions de travail pour l’ensemble des acteurs de l’entreprise.

Établir des programmes de prévention grâce aux outils de formation, affichage, publication interne, … pour réduire incidents, accidents du travail et maladies professionnelles.

Appliquer les outils de base d’ amélioration continue du système de management QHSE : feuilles de relevés, graphiques, histogrammes, analyse de Pareto, diagramme cause-effet, diagramme des affinités, AMDEC …afin de maintenir l’efficacité de l’ entreprise.

Résoudre des problèmes en appliquant la méthode AMDEC dans le but d’améliorer de manière continue le système de management QHSE.

Concevoir et déployer les processus de gestion du risque chimique en entreprise selon l’ISO 45001 pour protéger les acteurs, l’ environnement et les infrastructures confrontés au risque et respecter l’obligation légale pour l’entreprise.

Établir des programmes de prévention (former et informer) pour réduire incidents, accidents du travail et maladies professionnelles.

Mettre en place des processus garantissant la sécurité des salariés, des installations industrielles et des produits avec les plans d’action (stockage, équipement, contact, …) pour garantir la sécurité du personnel.

Études de cas individuelle ISO 45001 avec restitution écrite

RNCP36851BC05

Organiser l’amélioration continue du système de management QHSE

Conduire l’audit interne d’un système de management qualité hygiène sécurité environnement en selon la séquence des étapes et la méthodologie d’audit afin d’ atteindre l’objectif de certification.

Appliquer les techniques d’audit ainsi que les différentes étapes du process (définition du programme, construction du plan, les questionnaires, les échanges avec les audités, les réunions et rédactions de rapport) dans le but de viser la certification ou son maintien.

Élaborer le plan d’audit au travers des différentes étapes du process (objectifs visés, collecte des informations grâce aux échanges et constats) afin de maintenir l’adéquation avec le référentiel concerné par l’audit.

Synthétiser les constats et présentation des résultats au travers de l’évaluation de la qualité des informations recueillis, l’élaboration des recommandations, la traçabilité dans le but d’ engager les plans d’actions correctives.

Exploiter et synthétiser les résultats, informations, données récupérées grâce aux échanges avec les clients afin d’en tirer des conclusions.

Déployer les outils et méthodes d’amélioration continue, savoir appliquer la méthode 5S, (Seiri, Seiton, Seiso, Seiketsu, Shitsuke), Lean Management, AMDEC afin de garantir l’efficacité du processus d’amélioration continue.

Diffuser un message clair et motivant auprès de l’ensemble du personnel de l’entreprise grâce à des réunions d’ information et des canaux de communication interne de l’ entreprise, réseaux, publications, affichages, outils numériques de retours d’ expériences afin de fidéliser l’ engagement de tous les acteurs de l’entreprise. Impulser auprès de la direction le déploiement des actions du système de management qualité, hygiène, sécurité et environnemental grâce à la présentation des études de gains à court, moyen et long terme afin d’y associer l’adhésion et la mobilisation de la direction.

Appliquer une politique de sécurité de l’information au sein de l’entreprise selon la norme ISO 27001 afin d’ entreprendre un projet de certification.

Superviser une revue de direction du système de management selon la norme ISO 27001 afin de lister les failles de sécurité de l’ entreprise.

Rédiger les documents de politique de sécurité des systèmes d'information selon la norme ISO 27001 afin de sensibiliser le personnel.

Évaluer les risques en établissant un plan de traitement afin de protéger les données internes et externes sensibles à l’activité de l’ entreprise.

Surveiller le SMSI grâce aux indicateurs afin de maintenir son actualisation et son niveau de performance.

Simulation d’Audit en entreprise par groupe de 5 à 6  - Conclusions écrites avec rapport d'audit par groupe à remettre à l’ intervenant auditeur et l'entreprise après la simulation

Études de cas avec restitution écrite

 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

  La certification est obtenue par la validation des 2 modalités d'acquisition suivantes : 

 Les 5 blocs de compétences doivent être tous validés.

 La thèse professionnelle (rédaction et soutenance orale de thèse professionnelle réalisées dans le cadre d'une mission en entreprise en alternance). 

Secteurs d’activités :

 Le Manager Qualité-Sécurité-Environnement exerce ses fonctions dans les secteurs privé et public, multinationales et grandes entreprises industrielles ou tertiaires, mais aussi dans les PME ou TPE devant faire face à des problématiques QSE, organismes de certification, collectivités locales ou territoriales, administrations, préfectures...

C’est un métier aujourd’hui incontournable dans tous types d’activité : automobile, aéronautique, énergie, bâtiment, agroalimentaire, transports, logistique, santé, banque, assurance, …

Type d'emplois accessibles :

Directeur/Responsable/Manager Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement (QHSE)

Directeur/Responsable/Manager Qualité-Sécurité-Environnement (QSE) 

Directeur/Responsable/Manager Hygiène-Sécurité-Environnement (HSE) 

Directeur/Responsable/Manager Santé-Sécurité-Environnement (SSE) 

Directeur/Responsable/Manager Santé Sécurité au Travail (SST) 

Directeur/Responsable/Manager Qualité ou Sécurité ou Environnement  

Ingénieur Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement  

Responsable Contrôle Qualité  

Responsable Risques / Sureté / Gestion du Risque  

Responsable/Gestionnaire Certification et Amélioration Continue  

Consultant Qualité/Hygiène/Sécurité/Environnement  

Auditeur Qualité/Hygiène/Sécurité/Environnement  

Coordinateur Qualité/Hygiène/Sécurité/Environnement  

Conseiller Qualité/Hygiène/Sécurité/Environnement  

Animateur Qualité/Hygiène/Sécurité/Environnement  

Code(s) ROME :
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel
Références juridiques des règlementations d’activité :

Il n’existe pas d’habilitation nécessaire pour exercer le métier de Manager Qualité-Sécurité-Environnement.

Cependant il faut noter qu’il existe de nombreuses réglementations concernant l’activité. Durant son activité professionnelle, le manager Qualité-Sécurité-Environnement est confronté à une réglementation abondante et en pleine évolution.

Les activités des certifiés s’appuient sur des textes de loi et/ou réglementations qui régissent les obligations des entreprises en matière de qualité sécurité environnement :

Les démarches de certification qualité selon le référentiel international ISO 9001 v2015

Les démarches de certification environnementale selon le référentiel international ISO 14001 v2015

Les démarches de certification santé sécurité au travail selon le référentiel international ISO 45001 v2018

Les démarches de certification énergie selon le référentiel international ISO 50001 v2018

Les démarches de certification relative à la responsabilité sociétale des entreprises selon le référentiel international ISO 26000 v2020

Les démarches de certification relative au management du risque selon le référentiel international ISO 31000 v2018

Les démarches de certification relative à la Sécurité de l’Information selon le référentiel international ISO 27001 v2018

Les démarches de certification santé sécurité au travail selon le référentiel MASE principalement destiné aux sites industriels à forts niveaux de risques, en particulier les secteurs de la Pétrochimie et la Chimie Française.

Les activités soumises à la législation des ICPE (Installation classée pour la protection de l’ Environnement) pour les risques de pollutions ou des nuisances, notamment pour la sécurité et la santé des riverains. Les ICPE sont régies par le livre V du Code de l’environnement.

Arrêté du 2 février 1998 relatif aux prélèvements et à la consommation d'eau ainsi qu'aux émissions de toute nature des installations classées pour la protection de l'environnement soumises à autorisation.

La Directive-cadre européenne sur les déchets (Directive n°2008/98/CE) qui est retranscrite et mise en œuvre dans la législation française à travers l’ordonnance du 17 décembre 2010 portant diverses dispositions d’adaptation au droit de l’Union Européenne dans le domaine des déchets (n°2010-1579) & la LOI n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte LTECV.

L’application des obligations de conformité réglementaire liées au Code du Travail.

Les principaux règlements internationaux et européens notamment REACH, CLP, ADR, IATA, IMDG pour les matières dangereuses.

 

Certaines activités en particulier dans le domaine de la Sécurité Incendie peut nécessiter une ou plusieurs habilitations (Exemple : Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à la Personnes – SSIAP 3, …). Ces habilitations ne sont pas préparées par notre établissement mais pouvons conseiller via notre réseau pour ce type de besoin.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Diplômés d’ingénieur habilité par la Commission des titres d’ingénieur (liste CTI) 

Diplômés d’une école de management habilitée à délivrer le grade national de Master (liste CEFDG) 

Diplômés de 3ecycle habilité par les autorités universitaires (DEA, DESS, Master, …) ou diplôme professionnel de niveau Bac+5

Diplôme de M1 ou équivalent, pour les auditeurs justifiant d’au moins trois années d’expérience professionnelle. 

Titre inscrit au RNCP de niveau 7 ou niveau 6 (ancienne nomenclature niveau 1 et niveau 2)  

Diplôme étranger équivalent aux diplômes français exigés ci-dessus.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Le jury est composé de 5 membres:

2 membres de l’établissement délivrant la certification dont le responsable de la certification ou son représentant.

3 professionnels QHSE extérieurs à l’établissement délivrant la certification et occupant des métiers visés par la certification depuis au moins 5 ans.

Par expérience X

Le jury est composé de 5 membres:

2 membres de l’établissement délivrant la certification dont le responsable de la certification ou son représentant.

3 professionnels QHSE extérieurs à l’établissement délivrant la certification et occupant des métiers visés par la certification depuis au moins 5 ans.

En contrat de professionnalisation X

Le jury est composé de 5 membres:

2 membres de l’établissement délivrant la certification dont le responsable de la certification ou son représentant.

3 professionnels QHSE extérieurs à l’établissement délivrant la certification et occupant des métiers visés par la certification depuis au moins 5 ans.

Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de 5 membres:

2 membres de l’établissement délivrant la certification dont le responsable de la certification ou son représentant.

3 professionnels QHSE extérieurs à l’établissement délivrant la certification et occupant des métiers visés par la certification depuis au moins 5 ans.

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de 5 membres:

2 membres de l’établissement délivrant la certification dont le responsable de la certification ou son représentant.

3 professionnels QHSE extérieurs à l’établissement délivrant la certification et occupant des métiers visés par la certification depuis au moins 5 ans.

Par candidature individuelle X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
07/06/2016

Arrêté du 26 mai 2016 publié au Journal Officiel du 07 juin 2016 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau I, sous l'intitulé "Manager qualité sécurité environnement (MS)" avec effet au 26 septembre 2008, jusqu'au 07 juin 2021.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 07-06-2016
Date de décision 29-09-2022
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 29-09-2027
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 45 0 74 81 -
2020 32 0 85 71 85
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.tasq-om.fr/index.php5/category/58


Liste partielle des organismes préparant à la certification :
Nom légal Rôle
TECHNIQUES AVANCEES SYSTEME QUALITE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP26250 RNCP26250 - Manager qualité sécurité environnement (MS)
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet