Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

CQP Tractoriste agricole

Active

N° de fiche
RNCP36868
CCN1 : -
CCN2 : -
CCN3 : -
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 3
Code(s) NSF :
  • 210 : Spécialites plurivalentes de l'agronomie et de l'agriculture
Formacode(s) :
  • 21011 : Machinisme agricole
Date d’échéance de l’enregistrement : 29-09-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
FEDE NAT SYNDIC EXPL AGRICOLE 78485493700033 - -
CPNE en agriculture - - -
Objectifs et contexte de la certification :

La mécanisation de l’agriculture s’est développée après la seconde guerre mondiale dans un contexte de pénurie alimentaire. En France, le nombre de tracteurs a été multiplié par 15 entre 1949 et 1989. L’effort de modernisation de l’agriculture est encore plus notoire si l’on se réfère au nombre de tracteurs pour 100 hectares de surface agricole utilisée, soit moins d'un engin en 1955 contre presque cinq en 1990. Les filières françaises des céréales, des oléagineux, des protéagineux et des légumes sont principalement visées par la mécanisation compte tenu des surfaces exploitées. Sur la période 2019-2020, la culture des céréales représente en effet 52% des terres arables française soit 9,4 millions d’hectares pour une production nationale de 71,3 millions de tonnes. Les 3 premières régions céréalières sont le Grand Est, les hauts de France et la Nouvelle Aquitaine. Les céréales les plus produites sont le maïs, le blé et l’orge.

Les enjeux de production et les enjeux de multi performance nécessite des compétences techniques ainsi que des compétences cœur de métier de plus en plus pointues. Celles-ci doivent s’appliquer à la fois aux spécificités des cultures exploitées, à la préservation de l’environnement, aux aléas climatiques, et aux critères applicables en matière de qualité et de sécurité. C’est la raison pour laquelle le marché des machines agricole initie des innovations technologiques permettant ainsi de faciliter cette approche systémique.

Activités visées :

Le tractoriste agricole exerce principalement dans des exploitations avec plusieurs cultures (céréales oléoprotéagineux, cultures légumières de plein champ) ou bien en entreprise de travaux agricoles. Il est chargé des travaux du sol, des opérations mécanisées sur cultures et de la récolte. Il se voit confier l’entretien courant du matériel.

Préparation du sol et semis

Selon la culture, l’assolement et l’itinéraire cultural prévu par le chef d’exploitation, il effectuera différents travaux de préparation du sol (ex : labour, hersage…) avant le semis. Il procédera aux réglages des outils de façon adapté avant utilisation. Dans les exploitations équipées, il peut effectuer la mise en place du système d’irrigation. Il est en mesure d’adapter la conduite et le réglage des outils en fonction des conditions de travail et de l’état du sol.

Entretien de la culture

Au cours du développement de la culture, il sera amené à réaliser les différentes opérations de fertilisation (épandage d’engrais organiques ou de synthèse) et de traitements sur culture (fongicides, insecticides, désherbants). Le Certiphyto est indispensable. Il devra respecter les dosages prescripts par le chef d’exploitation ainsi que les distances d’épandage réglementaire. L’objectif de diminution des intrants sur cultures (engrais de synthèse, traitements phytosanitaires) aura un impact sur les travaux sur culture mais pas sur les activités du tractoriste agricole.

Afin de respecter les obligations de traçabilité, il doit enregistrer les opérations qu’il effectue sur la culture (tenue du cahier d’épandage) sur supports écrits ou numériques. Il contribue au suivi des cultures : identification des maladies, ravageurs et adventices.

Travaux de récolte

Il participera aux travaux de récolte, de transport et de réception de la récolte (collecte, stockage). Il peut évaluer le degré de maturité du produit et proposer une date de récolte. Il sera amené à utiliser différents matériels de récolte (moissonneuse batteuse, arracheuse, andaineuse…).

Il doit être capable de s’adapter aux différents équipements technologiques du matériel (systèmes d’autoguidage, géolocalisée…).

Maintenance du matériel

L’entretien du matériel fait partie intégrante de ses activités : vidange, vérification des niveaux, remisage du matériel, opérations de soudure…Lorsqu’il rencontre des dysfonctionnements, il en réfère à son supérieur hiérarchique. Il doit être capable de poser un premier diagnostic. De façon ponctuelle, il participera à l’entretien des bâtiments et des abords de l’exploitation.

 

Compétences attestées :

Préparer les engins avec outils en les attelant et les réglant dans le respect des règles de sécurité afin de réaliser les travaux mécanisés de préparation et d’entretien du sol

Effectuer les travaux de préparation, d’entretien du sol et de la culture

Réaliser les différentes opérations de semis ou d’implantation

Préparer les engins avec outils en les attelant et les réglant dans le respect des règles de sécurité afin de réaliser les travaux mécanisés d’entretien des cultures

Réaliser les opérations d'épandage

Appliquer les produits de synthèse à l'aide des outils attelés et outils informatiques d'aide à la décision

Préparer les opérations de récolte en évaluant les conditions météorologiques et les caractéristiques des produits

Utiliser les matériels de récolte en les réglant

Effectuer les opérations d’entretien courant du matériel en fonction des travaux planifiés

Assurer la maintenance et le remisage des matériels

Modalités d'évaluation :

Les épreuves d'évaluation finale sont mises en œuvre afin de valider  l'acquisition des compétences à l'issue du parcours de formation  certifiant. Ces épreuves sont mobilisées sur chacune des compétences de  la certification.  Les épreuves d'évaluation permettent de valider les différents blocs de compétences. 

Les épreuves sont administrées par le jury de validation, constitué à  minima de deux personnes dont un formateur issu du centre de formation  sans lien avec les candidats et à minima d'un expert professionnel. Pour chaque épreuve, les grilles d’évaluation sont présentées et expliquées au jury de validation.

En fin de parcours, un jury de certification est organisé. Les dossiers  de chaque candidat sont examinés. Le jury de certification est composé  paritairement, et à égalité entre représentant employeur et représentant salarié, de membres de la CPNE de l’Agriculture. Ce jury reprendra les  procès-verbaux des différents jurys de validation et procédera à la  délivrance totale ou partielle du CQP. 

RNCP36868BC01 - Réaliser les travaux mécanisés de préparation du sol et de semis

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Préparer les engins avec outils en les attelant et les réglant dans le respect des règles de sécurité afin de réaliser les travaux mécanisés de préparation et d’entretien du sol

Effectuer les travaux de préparation, d’entretien du sol et de la culture à l’aide d’outils attelés, en tenant compte de la nature du sol, du travail à effectuer, de la culture à implanter et des conditions agrométéorologiques afin de favoriser la germination et le développement de la plante

Réaliser les différentes opérations de semis ou d’implantation à l'aide des outils attelés, dans le respect des règles de sécurité et protection de l'environnement afin de mettre la culture en conditions de croissance optimum

Mise en situation réelle ou reconstituée visant la préparation d’un engin agricole avec outil attelé

Mise en situation réelle ou reconstituée sur une opération de préparation du sol

Mise en situation réelle ou reconstituée sur une opération de semis

RNCP36868BC02 - Réaliser les travaux mécanisés d’entretien des cultures

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Préparer les engins avec outils en les attelant et les réglant dans le respect des règles de sécurité afin de réaliser les travaux mécanisés d’entretien des cultures

Réaliser les opérations d'épandage à l’aide d’outils attelés dans le respect des doses prescrites, des règles de sécurité et de protection de l'environnement afin de stimuler le développement de la plante et assurer les objectifs de qualité et de rendement

Appliquer les produits de synthèse à l'aide des outils attelés et outils informatiques d'aide à la décision, dans le respect des doses prescrites, des règles de sécurité et de protection de l'environnement afin d'assurer afin d’assurer la protection de la culture

 

Mise en situation réelle ou reconstituée visant la préparation d’un engin agricole avec outil attelé ou d’un automoteur

Mise en situation reconstituée sur une opération d’épandage


 

RNCP36868BC03 - Réaliser des opérations de récolte à l’aide de matériels agricoles

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Préparer les opérations de récolte en évaluant les conditions météorologiques et les caractéristiques des produits, afin de préserver la qualité et la quantité du produit récolté

Utiliser les matériels de récolte, en les réglant, afin de favoriser la bonne conservation du produit

Mise en situation réelle ou reconstituée sur une opération de récolte

RNCP36868BC04 - Organiser et assurer la maintenance de 1e niveau des matériels et équipements

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Effectuer les opérations d’entretien courant du matériel en fonction des travaux planifiés, dans le respect des procédures d’entretien, afin de garantir un état de fonctionnement optimum

Assurer la maintenance et le remisage des matériels, en suivant les consignes, afin de maintenir des conditions optimales d’utilisation et de sécurité.

Mise en situation réelle ou reconstituée au sein d’un atelier de maintenance

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Chaque bloc de compétences fait l'objet de modalités d'évaluation  précises indiquées dans le référentiel et évalué par un jury composé de  professionnels sans lien avec le candidat. 

Le candidat doit valider les 4 blocs de compétences du CQP après quoi le  jury de certification, composé de membres de la CPNE, décide de  l'obtention de la certification.

Secteurs d’activités :

Agriculture

Type d'emplois accessibles :

Agent polyvalent d’exploitation ; Opérateur d’épandage ; Tractoriste agricole ; Conducteur de tracteur

 

Code(s) ROME :
  • A1101 - Conduite d''engins agricoles et forestiers
  • A1416 - Polyculture, élevage
Références juridiques des règlementations d’activité :

Lorsqu’il est amené à utiliser des équipements de travail mobiles automoteurs ou des équipements de travail servant au levage, le tractoriste agricole doit avoir suivi la formation adéquate et si nécessaire, être titulaire d’une autorisation de conduite délivrée par l’employeur (articles : R 4323-55 et R4323-56 du code du travail).

Le candidat doit détenir le certificat individuel, dit « Certiphyto » pour l’activité « utilisation à titre professionnel des produits phytopharmaceutiques » dans la catégorie « opérateur » ou un autre certificat intégrant les connaissances de celui-ci (décret du 11 août 2016 n°2016-1125 et arrêté du 29 août 2016).

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury de certification est composé des membres des organisations patronales et syndicales de la CPNE de l'Agriculture. 

En contrat de professionnalisation X

Le jury de certification est composé des membres des organisations patronales et syndicales de la CPNE de l'Agriculture. 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury de certification est composé des membres des organisations patronales et syndicales de la CPNE de l'Agriculture. 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Date de décision 29-09-2022
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 29-09-2025
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2019|2020
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 21 0 88 74 -
2019 7 0 83 20 60
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet