Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

CQP Monteur câbleur en équipements électriques

Active

N° de fiche
RNCP36869
CCN1 : 3109 - Métallurgie
CCN2 : -
CCN3 : -
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 3
Code(s) NSF :
  • 255 : Electricite, électronique
Formacode(s) :
  • 24016 : Montage câblage électrique
Date d’échéance de l’enregistrement : 29-09-2027
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNION INDUSTRIES METALLURGIQUES MINIERES 78471719100018 - https://www.observatoire-metallurgie.fr/
Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie - - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le monteur-câbleur en équipement électriques intervient principalement dans le domaine de la basse tension dans la réalisation et l’entretien d’armoires de commande et signalisation, de coffrets ou caissons électriques qui sont reliés à des matériels électriques, électroniques ou informatiques.

Le monteur-câbleur en équipements électriques relie les éléments implantés en veillant au respect des normes électriques avec des câbles, barres ou fils conducteurs afin d’apporter l'énergie nécessaire aux différents équipements.

Il procède également aux contrôles et à la configuration des montages et câblages réalisés, pour cela, il effectue des tests et des mesures électriques afin de vérifier la qualité des connexions et identifier les éventuels dysfonctionnements pour être conforme à la fonctionnalité attendue.

En cas de défaut identifié, il doit localiser et déterminer le câblage ou le composant défectueux, le substituer puis procéder à de nouveaux tests afin de livrer un équipement conforme aux attentes fonctionnelles, dimensionnelles et sécuritaires.

Son environnement de travail détermine le niveau et la nature des échanges avec les fonctions internes à l’entreprise (magasin, méthode, industrialisation, logistique…) ou externe dans le cadre d’interventions sur un site client.

Dans le cas d’un travail en équipe il est amené à transmettre toutes les consignes et informations nécessaires à la continuité de la production à sa hiérarchie.

Activités visées :
  • L’implantation et le raccordement des équipements électriques

Cette activité a pour finalité d’identifier les instructions afférentes à ses activités, de rassembler sur son poste de travail l’ensemble des matériels équipements et outillages qui lui permettront d’implanter et raccorder les différents composants de l’installation qu’il doit réaliser. Ces différentes opérations sont réalisées afin de répondre aux fonctionnalités attendues et exprimées dans le cahier des charges le tout sous la responsabilité d’un hiérarchique.

  • Le dépannage des équipements électriques

Cette activité a pour finalité d'effectuer des contrôles et des réglages sur l’installation dont la réalisation lui a été confiée. Ses actions permettent de se conformer aux fonctionnalités attendues et exprimées dans les instructions qu’il a préalablement pris en considération. Il est également en capacité d’identifier la ou les causes de dysfonctionnement et d’y pallier jusqu’à la livraison d’un équipement conforme.

Compétences attestées :

1- Préparer l'enchaînement des opérations de montage câblage d’équipements électriques

Cette compétence vise à identifier, lire et interpréter les instructions et les documents associés au montage câblage à réaliser. La liste et la chronologie des tâches est structuré et adaptée aux opérations de montage à réaliser.

2- Vérifier l’approvisionnement en matériels nécessaires à la fabrication des équipements électrique

Cette compétence vise à sélectionner et approvisionner au poste de travail l’ensemble des matériels nécessaires conformément aux exigences techniques des différents documents. Les équipements sont vérifiés selon les exigences du cahier des charges tout en respectant les procédures internes de l’entreprise.

3- Implanter et raccorder des équipements électriques

Cette compétence vise à monter et connecter les équipements sur les différents supports conformément aux instructions, plan et nomenclature en prenant en compte les caractéristiques des matériels, supports et accessoires utilisés garantissant leur intégrité y compris lors d’un éventuel démontage. La qualité de fixation des équipements électrique implantés et les raccordements réalisés respectent les exigences du cahier des charges, les schémas, les règles et normes en vigueur et le temps imparti.

4- Effectuer des contrôles et des réglages sur une installation d’équipements électriques câblés.

Cette compétence vise à effectuer les contrôles dans le respect des instructions et consignes conformément aux paramètres attendus.

Les réglages sont réalisés jusqu’à l’obtention des paramètres conformes aux valeurs de référence qui permettent d’obtenir les fonctionnalités attendues.

5- Effectuer le dépannage des équipements électriques

Cette compétence vise à identifier la ou les causes du dysfonctionnement, à repérer les défauts et le cas échéant à remplacer l’équipement électrique défectueux.

Des essais sont réalisés pour vérifier la fonctionnalité de l’ensemble de l’équipement électrique.

Modalités d'évaluation :

Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :  

A. Évaluation en situation professionnelle réelle : l’évaluation des compétences professionnelles s’effectue dans le cadre d’activités professionnelles réelles réalisées en entreprise ou en centre de formation habilité, ou tout autre lieu adapté. Celle-ci s’appuie sur : 

1. une observation en situation de travail.  

2. des questionnements avec apport d’éléments de preuve sur les activités professionnelles réalisées en entreprise par le candidat.  

B. Et/ou présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel : le candidat transmet un rapport à l’UIMM territoriale centre de certification, dans les délais et conditions préalablement fixés, afin de montrer que les compétences professionnelles à évaluer selon cette modalité ont bien été mises en œuvre en entreprise à l’occasion d’un ou plusieurs projets ou activités. La présentation de ces projets ou activités devant une commission d’évaluation permettra au candidat de démontrer que les exigences du référentiel de certification sont satisfaites.  

C. Et avis de l'entreprise : l’entreprise donne un avis au regard du référentiel d’activités.

RNCP36869BC01 - L’implantation et le raccordement des équipements électriques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

1. Préparer l'enchaînement des opérations de montage câblage d’équipements électriques

2. Vérifier l’approvisionnement en matériels nécessaires à la fabrication des équipements électriques

3. Implanter et raccorder des équipements électriques

Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :

A. Évaluation en situation professionnelle réelle

B. Et/ou présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel

C. Et avis de l'entreprise

RNCP36869BC02 - Le dépannage des équipements électriques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

1. Effectuer des contrôles et des réglages sur une installation d’équipements électriques câblés.

2. Effectuer le dépannage des équipements électriques

Les différentes modalités d’évaluation sont les suivantes :

A. Évaluation en situation professionnelle réelle

B. Et/ou présentation des projets ou activités réalisés en milieu professionnel

C. Et avis de l'entreprise

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification professionnelle peut être obtenue par capitalisation  des blocs de compétences. Le candidat a la possibilité de se présenter à de nouvelles actions d’évaluation sur la conservation du bénéfice des compétences professionnelles acquises et validées, pendant un délai de 5 ans à compter de la date de la décision du jury paritaire de  délibération. La réinscription sera effectuée par l’intermédiaire d’une entreprise ou d’un organisme de formation habilité, ou directement par  le candidat.

Secteurs d’activités :

Le monteur-câbleur en équipements électriques exerce son activité dans des entreprises industrielles de taille moyenne qui appareillent et installent, dans le domaine de la basse tension des armoires de commandes et signalisation, des coffrets ou des caissons électriques reliés à des matériels électriques, électroniques ou informatiques (moteurs, génératrices, transformateurs, équipements industriels, tertiaires, médicaux,…), il peut également travailler au sein d’une société de maintenance en charge d’assurer l’entretien d’équipements et installations.

Ses secteurs d'activité sont variés et nombreux (industriel, médical, informatique, télécommunication, énergie, bâtiment,...).

Selon les situations de travail, il peut intervenir seul ou en équipe, éventuellement avec des périodes d’astreintes, sur des réalisations unitaires ou en séries, en atelier ou sur des sites clients qui peuvent être des lieux sensibles.

Type d'emplois accessibles :
  • Monteur Câbleur,
  • Electromécanicien,
  • Electrotechnicien.
Code(s) ROME :
  • H2602 - Câblage électrique et électromécanique
Références juridiques des règlementations d’activité :

Pour réaliser les activités, des habilitations électriques, travaux sous tension (B1T, BN, BR, H1T...), travaux hors tension (B0, B0V, B1 B1V, H0...) peuvent être nécessaires.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury paritaire de délibération est constitué :  

- D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.  

- D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.  

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.  

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés. Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.  

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

En contrat de professionnalisation X

Le jury paritaire de délibération est constitué :  

- D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.  

- D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.  

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.  

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés. Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.  

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

Par candidature individuelle X

Le jury paritaire de délibération est constitué :  

- D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.  

- D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.  

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.  

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés. Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.  

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

Par expérience X

Le jury paritaire de délibération est constitué :  

- D’une délégation patronale composée au maximum de cinq membres qualifiés relevant de la branche de la métallurgie.  

- D’une délégation syndicale, pour celle-ci chaque organisation syndicale représentative de salariés au niveau national dans la branche désigne un ou plusieurs représentants qualifiés.  

En revanche, seul un représentant par organisation syndicale siège dans le jury avec droit de vote.  

Les organisations syndicales peuvent envoyer, pour chaque jury, alternativement l’un ou l’autre de leurs représentants désignés. Le tuteur du candidat, un représentant des organismes de formation habilités ainsi que les membres de la commission d’évaluation, peuvent être également invités au jury paritaire de délibération pour consultation mais ne peuvent pas prendre part à la décision de ce jury.  

Le jury paritaire de délibération est présidé par un représentant désigné par l’UIMM territoriale centre de certification qui a en charge l’organisation des actions d’évaluation.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Date de décision 29-09-2022
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 29-09-2027
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2021|2019|2020
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 20 0 81 54 -
2019 52 0 88 74 78
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.observatoire-metallurgie.fr/certifications/produire-realiser/monteur-cableur-en-equipements-electriques


Liste partielle des organismes préparant à la certification :
Nom légal Rôle
Chambres Syndicales Territoriales de la Métallurgie Habilitation pour organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet