Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BTSA - Agronomie et cultures durables

Active

N° de fiche
RNCP36936
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 210 : Spécialites plurivalentes de l'agronomie et de l'agriculture
  • 211 : Productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures
Formacode(s) :
  • 21022 : grande culture
  • 21025 : production fourragère
  • 21054 : agriculture production végétale
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2027
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE 11007001800012 https://chlorofil.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Les métiers du brevet de technicien supérieur agricole Agronomie et cultures durables concernent le domaine de la production végétale au sein d’entreprises agricoles ou organismes para agricoles. Le titulaire du diplôme exerce des fonctions avec des responsabilités. Dans un contexte de transition agroécologique, les emplois connaissent de profonds changements de pratiques, d’approches et/ou de postures. L’élément fédérateur des métiers du BTSA Agronomie et cultures durables est le raisonnement agronomique.

 

Activités visées :

En prise constante avec les acteurs de la production, le diplômé du BTSA Agronomie et cultures durables doit proposer des réponses aux enjeux et objectifs qui lui sont assignés. Son action porte donc sur des territoires à géométrie variable et dont le design évolue en fonction de l’intensité de mise en œuvre des pratiques agroécologiques. Les solutions plurielles qu’il soumet et peut mettre en œuvre, mobilisent ses compétences en agronomie et intègrent les composantes inhérentes aux grands enjeux du moment (ressources naturelles communes dont eau, biodiversité …, changement climatique) :

  • Pilotage des systèmes de culture
    • Pilotage stratégique des systèmes de culture
    • Conduite des productions au sein d’un système de culture
    • Évalue les résultats et les performances des systèmes de culture
    • Multiplie des semences
  • Conduite d’essais aux champs, en station ou en laboratoire
    • Met en oeuvre des expérimentations factorielles
    • Met en oeuvre des expérimentations « système de culture »
  • Collecte des matières premières agricoles et gère des approvisionnements
    • Conditionne des matières premières agricoles
    • Gère des approvisionnements agricoles
  • Accompagnement sociotechnique
    • Mobilise des moyens et des outils d’accompagnement
    • Anime des collectifs de travail dans la conduite du changement
  • Organisation du travail
    • Planifie le travail
    • Organise le travail (des) salarié(s)
    • Gère des ressources humaines et des relations de travail
    • Contrôle le respect des normes, des règles et des certifications

 

 

Compétences attestées :

Les compétences attestées dans le diplôme de brevet de technicien supérieur agricole "Agronomie et cultures durables" sont :

  • Concevoir un système de culture multiperformant : 
    • Évaluer un système de culture
    • Proposer un système de culture adapté au contexte
  • Conduire des productions au sein d'un système de culture
    • Proposer un itinéraire technique prévisionnel
    • Adapter la conduite d’une culture
    • Mettre en œuvre des interventions culturales
    • Evaluer a posteriori un itinéraire technique
  • Organiser l'activité de productions :
    • Organiser la combinaison des facteurs de production
    • Optimiser la politique d'achat et de vente
    • Assurer la qualité de l’activité de production
  • Conduire des expérimentations
    • Conduire une expérimentation factorielle
    • Suivre une expérimentation système
  • Accompagner le changement socio-technique
    • Transcrire un plan d’action en faveur du changement technique
    • Éclairer une prise de décision technique dans le cadre d’un plan d’action
Modalités d'évaluation :

/L'examen du brevet de technicien supérieur agricole est constitué de huit épreuves obligatoires, et le cas échéant une épreuve facultative. Elles permettent de vérifier l'atteinte de toutes les capacités globales du référentiel de compétences. La formation et l’évaluation peuvent être menées sous plusieurs formes, à savoir en contrôle en cours de formation uniquement (en semestrialisation), en contrôle en cours de formation combiné avec des épreuves terminales ou seulement en épreuves terminales. Les modalités précises d'évaluation sont décrites dans le règlement général du diplôme et l'arrêté de création du diplôme.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36936BC01

S’inscrire dans le monde d’aujourd’hui

C1. 1 Saisir les enjeux de la réalité socio-économique

C1.2 Se situer dans des questions de société

C1.3 Argumenter un point de vue dans un débat de société

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36936BC02

Construire son projet personnel et professionnel

C2.1 S’engager dans un mode de vie actif et solidaire

C2.2 S’insérer dans un environnement professionnel

C2.3 S’adapter à des enjeux ou des contextes particuliers

C2.4 Conduire un projet

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36936BC03

Communiquer dans des situations et des contextes variés

C3.1 Répondre à des besoins d’information pour soi et pour un public

C3.2 Communiquer en langue étrangère

C3.3 Communiquer avec des moyens adaptés

 

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36936BC04

Conduire des productions au sein d’un système de culture

C4.1 Proposer un itinéraire technique prévisionnel

C4.2 Adapter la conduite d’une culture

C4.3 Mettre en œuvre des interventions culturales

C4.4 Evaluer a posteriori un itinéraire technique

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36936BC05

Conduire des expérimentations

C5.1 Conduire une expérimentation factorielle

C5.2 Suivre une expérimentation système

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36936BC06

Organiser l’activité de production

C6.1: Organiser la combinaison des facteurs de production

C6.2: Optimiser la politique d'achat et de vente

C6.3: Assurer la qualité de l’activité de production

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36936BC07

Concevoir un système de culture multi-performant

C7.1 Évaluer un système de culture

C7.2 Proposer un système de culture adapté au contexte

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36936BC08

Accompagner le changement technique

C8.1 Transcrire un plan d’action en faveur du changement technique

C8.2 Éclairer une prise de décision technique dans le cadre d’un plan d’action

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Chaque bloc de compétence est validé par une évaluation certificative définie par le règlement d'examen. La réussite à un bloc donne lieu à une attestation de capacité. Le titulaire de l’attestation de capacité prétendant au diplôme par l'examen ou la VAE peut être dispensé de la passation de l'épreuve correspondant au bloc attesté.

Secteurs d’activités :

Le diplômé du BTSA Agronomie et cultures durables exerce dans des entreprises du secteur agricole dans le domaine de la production végétale.

Les types d'entreprises et d'organisations sont diverses : exploitations agricoles, coopératives d'utilisation de matériel agricole (CUMA), organismes et entreprises de collecte et de stockage (ECS) des matières premières agricoles, organisations professionnelles, centres d'expérimentation, instituts techniques et service de recherche et développement des entreprises.

Type d'emplois accessibles :

-Agriculteur/Agricultrice

-Chef/fe d'exploitation agricole

-Chef/fe de chantier de travaux agricoles

-Chef/fe de culture céréalière

-Conducteur / Conductrice de travaux en entreprise de travaux agricoles

-Céréalier / Céréalière-Gérant / Gérante d'exploitation agricole

-Cultivateur / Cultivatrice en grandes cultures

-Technicien / Technicienne d’agriculture

-Technicien / Technicienne d'expérimentation

-Technicien / Technicienne de sélection

-Technicien / Technicienne conseil

-Animateur / Animatrice agricole

Code(s) ROME :
  • A1301 - Conseil et assistance technique en agriculture
  • A1416 - Polyculture, élevage
  • A1302 - Contrôle et diagnostic technique en agriculture
  • H3303 - Préparation de matières et produits industriels (broyage, mélange, ...)
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Pour entrer en formation en voie scolaire ou en apprentissage, le candidat doit être titulaire d'un diplôme de baccalauréat, de brevet de technicien, diplôme d'accès aux études universitaires ou un autre diplôme ou certification de niveau 4.

Les candidats ayant suivi une formation à l'étranger peuvent être admis sous certaines conditions. Pour entrer en formation professionnelle continue, le candidat peut aussi se présenter après deux années d'activité professionnelle à plein temps.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.

Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

Par expérience X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.

Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

En contrat de professionnalisation X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.

Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

Après un parcours de formation continue X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.

Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.

Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

Par candidature individuelle X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.

Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
RNCP36773

BTSA Métiers du végétal : alimentation, ornement et environnement

Equivalence partielle

Equivalence sur deux blocs de compétences : "organiser le travail" et "accompagner le changement technique"

RNCP36002

BTSA Viticulture-Oenologie

Equivalence partielle

Equivalence sur deux blocs de compétences : "Organiser le travail dans le système de production" et "accompagner le changement"

Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
06/06/2020

décret n°2020-867 du 4 juin 2020 relatif au règlement général du brevet de BTSA

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
12/07/2022

Arrêté du 30 juin 2022 portant création et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur agricole, spécialité « agronomie et cultures durables »

12/07/2022

Arrêté du 30 juin 2022 déterminant les équivalences entre les brevets de technicien supérieur agricole des spécialités « viticulture-œnologie », « agronomie et cultures durables » et « métiers du végétal : alimentation, ornement et environnement »

Date d'effet de la certification 01-09-2023
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2027
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://chlorofil.fr/diplomes/secondaire/btsa


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP15611 RNCP15611 - BTSA - Agronomie : productions végétales
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet