Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BTSA - Qualité, alimentation, innovation et maîtrise sanitaire (BIOQUALIM)

Active

N° de fiche
RNCP36937
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 221 : Agro-alimentaire, alimentation, cuisine
Formacode(s) :
  • 21554 : agroalimentaire
  • 21570 : qualité sécurité agroalimentaire
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2027
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE 11007001800012 -
Objectifs et contexte de la certification :

Le diplôme de BTSA BIOQUALIM vise à certifier des techniciens supérieurs dans le domaine de la transformation des aliments, que ce soit au sein de grandes entreprises, dans des petites entreprises voire dans une structure fermière (commercialisation en circuit court).

Le titulaire du diplôme de BTSA BIOQUALIM prend en compte les évolutions sociétales impactant le secteur de la transformation agroalimentaire. Parmi celles-ci, il porte un regard particulier sur les différentes transitions (écologique, énergétique, ...) et sur leurs incidences sur les modes de consommation (circuits courts, anti-gaspi, réduction de l’impact environnemental, ...).

Activités visées :

Le technicien supérieur en agroalimentaire doit démontrer des compétences techniques, managériales et relationnelles afin de mener à bien les différentes facettes de son métier.

Conduite d'un atelier de production (préparation, fabrication et conditionnement)

-Prépare la production

-Met en oeuvre et régule la production

-Intervient pour faire face aux imprévus et remédier aux dysfonctionnements, anomalies et pannes

-Interprète et valorise les données et résultats concernant la production

Contrôle de la qualité des produits et du respect de la réglementation quant à l’hygiène, la sécurité sanitaire, les risques professionnels, la protection de l'environnement (QHSE) et, le cas échéant, le bien-être animal

Définition et expérimentation de nouveaux produits, recettes, process, procédures et outils

Animation et management d'une équipe de travail

-Contribue à la planification de la production et des besoins en personnels, et l’affectation

-Encadre les personnels de l'atelier

-Contribue à la définition des besoins en personnels et en compétences de l'atelier

-Assure l'intégration des nouveaux agents dans l'atelier

-Contribue à l'adaptation des agents aux postes de travail

-Met en oeuvre différentes formes de management

Collaboration et communication

-Collabore avec les autres services afin d'atteindre les objectifs fixés

-Communique avec le personnel sur le fonctionnement de l'atelier

-Rend compte des résultats de production à son supérieur hiérarchique et aux services concernés

-Entretient des relations avec des tiers : fournisseurs, clients, …

-Prend part ou réalise des audits internes (exemples : audit qualité, audit production, audit sécurité…)

 

Compétences attestées :

Les compétences du BTSA BIOQUALIM sont :

  • Manager une équipe
    • Mobiliser autour d’objectifs et de valeurs partagés
    • Optimiser l’activité de l’équipe
    • Gérer une situation à enjeu particulier
  • Elaborer de nouveaux produits et process ou innovation technologique
    • Situer l’entreprise et ses produits dans leur environnement économique et commercial
    • Concevoir un produit répondant aux attentes internes et externes
    • Configurer un outil de production adapté au process de fabrication
  • Contrôler la production et la gestion des aléas :
    • Concevoir un plan de contrôle
    • Mettre en oeuvre des techniques d’analyse nécessaires au contrôle qualité
    • Contrôler les performances techniques de la ligne de production
    • Mettre en oeuvre les activités de maintenance préventive et corrective requises
  • Conduire la production :
    • Planifier une production
    • Réaliser une fabrication
    • Optimiser l’activité de l’atelier de fabrication
  • Mettre en oeuvre de la politique de l’entreprise en matière d’environnement, d’hygiène, de sécurité et de qualité :
    • Analyser l’impact de l’activité de l’atelier de transformation sur son environnement
    • Participer à la démarche qualité de l’entreprise
    • Proposer des axes d’évolution de la démarche RSE de l’entreprise
Modalités d'évaluation :

L'examen du brevet de technicien supérieur agricole est constitué de huit épreuves obligatoires, et le cas échéant une épreuve facultative. Elles permettent de vérifier l'atteinte de toutes les capacités globales du référentiel de compétences. La formation et l’évaluation peuvent être menées sous plusieurs formes, à savoir en contrôle en cours de formation uniquement (en semestrialisation), en contrôle en cours de formation combiné avec des épreuves terminales ou seulement en épreuves terminales. Les modalités précises d'évaluation sont décrites dans le règlement général du diplôme et l'arrêté de création du diplôme.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36937BC01

S’inscrire dans le monde d’aujourd’hui

C1. 1 Saisir les enjeux de la réalité socio-économique
C1.2 Se situer dans des questions de société
C1.3 Argumenter un point de vue dans un débat de société

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36937BC02

Construire son projet personnel et professionnel

C2.1 S’engager dans un mode de vie actif et solidaire
C2.2 S’insérer dans un environnement professionnel

C2.3 S’adapter à des enjeux ou des contextes particuliers
C2.4 Conduire un projet

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36937BC03

Communiquer dans des situations et des contextes variés

C3.1 Répondre à des besoins d’information pour soi et pour un public
C3.2 Communiquer en langue étrangère
C3.3 Communiquer avec des moyens adaptés

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36937BC04

Manager une équipe de travail

C4.1 Mobiliser autour d’objectifs et de valeurs partagés

C4.2 Optimiser l’activité de l’équipe
C4.3 Gérer une situation à enjeu particulier

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36937BC05

Elaborer un nouveau produit et/ou un nouveau process

C5.1 Situer l’entreprise et ses produits dans leur environnement économique et commercial

C5.2 Concevoir un produit répondant aux attentes internes et externes

C5.3 Configurer un outil de production adapté au process de fabrication

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36937BC06

Garantir les performances d’une ligne de production

C6.1 Concevoir un plan de contrôle

C6.2 Mettre en oeuvre des techniques d’analyse nécessaires au contrôle qualité

C6.3 Contrôler les performances techniques de la ligne de production

C6.4 Mettre en oeuvre les activités de maintenance préventive et corrective requises

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36937BC07

Conduire une production agroalimentaire

C7.1  Planifier une production

C7.2  Réaliser une fabrication

C7.3 Optimiser l’activité de l’atelier de fabrication

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

RNCP36937BC08

Contribuer à la stratégie RSE et à la politique qualité de l’entreprise

C8.1 Analyser l’impact de l’activité de l’atelier de transformation sur son environnement

C8.2 Participer à la démarche qualité de l’entreprise

C8.3 Proposer des axes d’évolution de la démarche RSE de l’entreprise

Les modalités sont définies par le règlement d'examen.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Chaque bloc de compétence est validé par une évaluation de certification définie par le règlement d'examen.
La réussite à un bloc donne lieu à une attestation de capacité. Le titulaire de l’attestation de capacité prétendant au diplôme par l'examen ou la VAE peut être dispensé de la passation de l'épreuve correspondant au bloc attesté.

Secteurs d’activités :

Le technicien supérieur en agroalimentaire exerce dans des entreprises agroalimentaires : industries laitières, de transformation de la viande, de produits issus de la pêche, de fruits et légumes, de travail du grain, industries de fabrication de boissons, d’aliments pour animaux, d'huiles et de corps gras, de produits de boulangerie et pâtisserie et industries de fabrication d’autres produits alimentaires.

Le technicien supérieur en agroalimentaire peut également assurer les activités de transformation dans une optique de valorisation de productions agricoles dans des structures fermières, notamment dans le cadre d’une commercialisation en circuit court.

Type d'emplois accessibles :

Responsable de production
Responsable d’atelier
Manager de proximité
Technicien Recherche et Développement
Agent de production
Conducteur de ligne
Conducteur de machine

Responsable qualité, responsable hygiène, sécurité et environnement
Assistant qualité, assistant hygiène, sécurité et environnement
Technicien de laboratoire agroalimentaire

Appellations spécifiques à certains sous-secteurs
-Industrie laitière : fromager, affineur, crémier industriel, pasteurisateur…
-Industrie de la viande : responsable d’atelier de découpe, boucher en industrie…
-Industrie céréalière : responsable/conducteur de silos, chef meunier, conducteur de moulin, technicien boulanger …
-Industrie des boissons : brasseur, torréfacteur…
-Autres produits : dragéiste, conducteur mouleur en chocolaterie, pétrisseur, saucier…

Code(s) ROME :
  • H1210 - Intervention technique en études, recherche et développement
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1503 - Intervention technique en laboratoire d''analyse industrielle
  • H2102 - Conduite d''équipement de production alimentaire
  • H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Pour entrer en formation en voie scolaire ou en apprentissage, le candidat doit être titulaire d'un diplôme de baccalauréat, de brevet de technicien, diplôme d'accès aux études universitaires ou un autre diplôme ou certification de niveau 4.


Les candidats ayant suivi une formation à l'étranger peuvent être admis sous certaines conditions. Pour entrer en formation en formation professionnelle continue, le candidat peut aussi se présenter après deux années d'activité professionnelle à plein temps.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.
Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

Par expérience X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.
Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

En contrat de professionnalisation X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.
Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

Après un parcours de formation continue X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.
Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.
Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

Par candidature individuelle X

Le président du jury de chaque spécialité est un membre du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Il est nommé par arrêté du ministre chargé de l'agriculture. Il est assisté par des présidents-adjoints nommés par l'autorité académique en charge de l'organisation de l'examen.
Le jury est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés sous contrat justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs ou de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
06/06/2020

Décret n° 2020-687 du 4 juin 2020 relatif au règlement général du brevet de technicien supérieur agricole

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
13/05/2022

Arrêté du 28 avril 2022 portant création et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur agricole spécialité « qualité, alimentation, innovation et maîtrise sanitaire (BIOQUALIM) »

Date d'effet de la certification 01-09-2023
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2027
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://chlorofil.fr/diplomes/secondaire/btsa


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP15614 RNCP15614 - BTSA - Sciences et technologies des aliments
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet