L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

224 : Matériaux de construction, verre, céramique

227 : Energie, génie climatique

230 : Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois

Icon formacode

Formacode(s)

32062 : Recherche développement

22254 : BTP conception organisation

22054 : Travaux publics

22293 : Conduite travaux BTP

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2025

Niveau 7

224 : Matériaux de construction, verre, céramique

227 : Energie, génie climatique

230 : Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois

32062 : Recherche développement

22254 : BTP conception organisation

22054 : Travaux publics

22293 : Conduite travaux BTP

31-08-2025

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
UNIVERSITE DE LIMOGES - ENSIL-ENSCI 19870669900461 ENSIL-ENSCI https://www.ensil-ensci.unilim.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

La spécialité Génie Civil a pour mission de certifier les compétences des ingénieurs dans les domaines des ouvrages d’art, des infrastructures et du bâtiment. Le travail de l’ingénieur concerne aussi bien la conception, la construction, la réhabilitation que la déconstruction. Dans un contexte où le patrimoine d’ouvrages d’art et d’infrastructures est immense et vieillissant, les métiers de la maintenance, de l’entretien et de la réparation prendront dans les décennies à venir une grande importance dans le paysage socio-économique, particulièrement ceux de l’ingénierie du diagnostic et de la maîtrise d’œuvre du Génie Civil existant. Pour répondre à ces enjeux, il est indispensable d’apporter une offre d'ingénierie spécialisée afin de définir des procédures adaptées de contrôle, de surveillance, d'entretien, de renforcement et de réparation si besoin.

Par ailleurs, les problématiques de transition énergétique, de transition écologique, d'économie circulaire et d'analyse de cycle de vie de la production et de l'exploitation des bâtiments sont au cœur des enjeux sociétaux. Ces enjeux seront mieux maîtrisés lorsque les chargés d'opération et les ingénieurs de la construction auront été formés préalablement aux nouvelles techniques de conception, d'organisation, de communication, de fabrication et de réhabilitation des ouvrages du BTP et des bâtiments en particulier. Si bien sûr les enjeux énergétiques sont principaux, ceux de la maintenance, de la rénovation, de la requalification des bâtiments, sur le plan de leur structure porteuse, sont également essentiels dans ce contexte.

L'objectif de cette certification en Spécialité Génie Civil de l’ENSIL-ENSCI - Cycle de Vie des Ouvrages est de reconnaître des ingénieurs dans les domaines des ouvrages d’art, des infrastructures et du bâtiment qui seront amenés à intervenir dans les différentes phases d’un projet de conception, de construction et de rénovation avec la vision globale du Cycle de Vie qui intègre en particulier la gestion des flux de matière et d'énergie, en faisant usage des outils de collaboration tels que le BIM (Building Information Modeling).

Activités visées :

Les ingénieurs en Génie Civil seront amenés à :   

  • réaliser une étude de Génie Civil (ouvrages d'art, infrastructures, bâtiments) ;  
  • assurer les missions d’inspection, de maintenance et d’amélioration du niveau de service des ouvrages pour augmenter leur durée de vie sur les plans structurel et énergétique ;  
  • réaliser des missions de requalification et de renforcement des ouvrages en utilisant des matériaux appropriés et innovants ;  
  • élaborer et appliquer les méthodes d'écobilan, d'Analyse de Cycle de Vie (ACV), de la conception au démantèlement ou recyclage des ouvrages et des matériaux ;   
  • appliquer les processus BIM (Building Information Modeling) à l'ensemble des constructions et du bâti, au cycle de vie de leur mise en œuvre et de leur gestion d'exploitation et de maintenance.

Compétences attestées :

Pour réaliser les activités visées, l’ingénieur diplômé de l’ENSIL-ENSCI de l’Université de Limoges, dans la spécialité Génie civil, doit être capable de :

1.Mobiliser les ressources d’un large champ de sciences appliquées dans les différents champs disciplinaires de la spécialité Génie Civil
    1.1-Appliquer des connaissances scientifiques fondamentales
    1.2-Déployer une démarche expérimentale
    1.3-Appliquer les méthodes et outils de l’ingénieur  
    1.4-Initier et développer des connaissances d’ouverture  

2. Exploiter les sciences et les technologies de la construction pour une production et une gestion pérenne des ouvrages du génie civil et du BTP   
    2.1-Sélectionner les matériaux de la construction en fonction des usages
    2.2-Choisir et utiliser les outils de conception
    2.3-Organiser et manager l’acte de construire  
    2.4-Gérer la Maintenance, le Diagnostic et la Réparation des ouvrages en service
    2.5-Analyser le cycle de vie des matériaux et des ouvrages dès leur conception

Afin de réaliser ses activités métiers, l’ingénieur en Génie Civil s’appuie sur des compétences transversales qui se déclinent selon l’environnement et le contexte professionnel dans lesquels il évolue. Il s’agira notamment d’ :

3.Intégrer les enjeux et développements futurs de l’entreprise et de la société
    3.1-Intégrer les enjeux de développement durable et d’éthique      
    3.2-Innover, créer de la valeur, apporter des solutions de ruptures technologiques
    3.3-Décoder et comprendre le monde de l'entreprise
    3.4-Développer l'entrepreneuriat, analyser et maîtriser les risques
    3.5-Piloter et superviser des projets (aspects humains, environnementaux, financiers et réglementaires), manager la production
    3.6-Développer le marketing, analyser un marché et sa rentabilité

Enfin, pour évoluer, s’épanouir professionnellement dans un contexte international et multiculturel et répondre au mieux aux situations complexes de ses activités professionnelles en tant qu’ingénieur, l’ingénieur en Génie Civil  de l’ENSIL-ENSCI développe et mobilise des compétences personnelles liées à ses qualités humaines et relationnelles pour :

4.Développer ses qualités humaines et relationnelles
    4.1-Acquérir une démarche rigoureuse, déontologique et un esprit de synthèse  
    4.2-Communiquer à l'écrit, à l'oral, dans plusieurs langues  
    4.3-Travailler en équipe et s'autoévaluer  
    4.4-Faire preuve d'ouverture culturelle, être curieux, avoir l'esprit critique
    4.5-Faire preuve d'engagement, de leadership

Modalités d'évaluation :

Les connaissances et les compétences sont appréciées par un contrôle continu ou/et un contrôle terminal sur la base de contrôles écrits individuels, d’exposés, de travaux pratiques, de réalisation de dossiers et de mises en situation professionnelle (projets, stages, expériences en entreprise).

Les modalités d’évaluation sont adaptées pour les apprenants en situation de handicap, en accord avec les aménagements prescrits par la « Service de Santé Universitaire » et le « Service d’Accueil et d’Accompagnement des Étudiants en situation de Handicap » de l'Université de Limoges.

RNCP37023BC01 - Sélectionner des matériaux de construction en fonction des usages

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Décrire les modes de fabrication des matériaux de construction

- Caractériser leurs propriétés

- Identifier leurs mécanismes de vieillissement, leur durabilité dans leur environnement

- Prendre en considération les aspects environnementaux, sociaux et éthique dans la sélection des matériaux de la construction

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Communiquer sur les études menées (rapports, présentations orales) en plusieurs langues

Validation des unités d’enseignement (UE) : évaluation des connaissances et études de cas : contrôles continus et examens de cours et TD, compte-rendu de TP

Conduite de projet en mode collaboratif

Validation des projets en lien avec une activité de recherche : rapport et soutenance

Validation des projets en entreprises : fiche d’évaluation entreprise, rapport et soutenance orale en présence d’industriels

RNCP37023BC02 - Choisir et utiliser de manière avancée des outils de conception

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Maitriser les outils de conception

- Organiser la programmation et les études

- Réaliser le dimensionnement physique

- Appliquer la réglementation

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Communiquer sur les études menées (rapports, présentations orales) en plusieurs langues

Validation des unités d’enseignement (UE) : évaluation des connaissances et études de cas : contrôles continus et examens de cours et TD, compte-rendu de TP

Conduite de projet en mode collaboratif

Validation des projets en lien avec une activité de recherche : rapport et soutenance

Validation des projets en entreprises : fiche d’évaluation entreprise, rapport et soutenance orale en présence d’industriels

RNCP37023BC03 - Mettre en œuvre une opération de construction s’appuyant sur la connaissance des différents acteurs

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Gérer le déroulement d'une opération de construction

- Maîtriser l'acte de construire

- Interagir avec les différents intervenants, en fonction de leurs rôles et de leurs responsabilités

- Prendre en considération les aspects environnementaux, sociaux et éthique dans la mise en œuvre d’une opération de construction

- Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

- Communiquer sur les études menées (rapports, présentations orales), en plusieurs langues

Validation des unités d’enseignement (UE) : évaluation des connaissances et études de cas : contrôles continus et examens de cours et TD, compte-rendu de TP

Conduite de projet en mode collaboratif

Validation des projets en lien avec une activité de recherche : rapport et soutenance

Validation des projets en entreprises : fiche d’évaluation entreprise, rapport et soutenance orale en présence d’industriels

RNCP37023BC04 - Gérer la maintenance, le diagnostic et la réparation des ouvrages en service

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Développer des stratégies de maintenance

- Assurer les missions d’inspection, de contrôle, de requalification et de renforcement des ouvrages afin d’augmenter leur durée de vie sur les plans structurel et énergétique en toute sécurité d’usage

- Utiliser les techniques et les matériaux appropriés et innovants

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation

- Piloter et coordonner les actions de maintenance par des ingénieurs, des techniciens, des opérateurs

- Communiquer sur les études menées (rapports, présentations orales), en plusieurs langues

- Prendre en considération les aspects environnementaux, sociaux et éthique dans la gestion de la maintenance

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

Validation des unités d’enseignement (UE) : évaluation des connaissances et études de cas : contrôles continus et examens de cours et TD, compte-rendu de TP

Conduite de projet en mode collaboratif

Validation des projets en lien avec une activité de recherche : rapport et soutenance

Validation des projets en entreprises : fiche d’évaluation entreprise, rapport et soutenance orale en présence d’industriels

RNCP37023BC05 - Evaluer le cycle de vie des matériaux et des ouvrages

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Intégrer les méthodes d'écobilan

- Appliquer les méthodes d'Analyse de Cycle de Vie (ACV), de la conception au démantèlement des ouvrages et du recyclage des matériaux

- Communiquer sur les études menées (rapports, présentations orales), en plusieurs langues

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité

- Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine

- Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif

Validation des unités d’enseignement (UE) : évaluation des connaissances et études de cas : contrôles continus et examens de cours et TD, compte-rendu de TP

Conduite de projet en mode collaboratif

Validation des projets en lien avec une activité de recherche : rapport et soutenance

Validation des projets en entreprises : fiche d’évaluation entreprise, rapport et soutenance orale en présence d’industriels

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La certification correspond à l’acquisition des 5 blocs de compétences. Des conditions complémentaires sont définies dans le règlement de la scolarité : le niveau B2 du du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) en langue anglaise attesté par un organisme tiers ; la justification d’une expérience en milieu professionnel (durée de 28 semaines minimum, ramenée à 14 semaines lorsqu’un stage long en laboratoire de recherche se substitue à un laboratoire en entreprise), ainsi qu’une expérience à l’international.

Aucun bloc ne peut être obtenu de droit par équivalence.

Chaque bloc peut faire l’objet d’une demande de validation par VAE partielle.

Secteurs d’activités :

L’ingénieur de la spécialité Génie Civil-Cycle de Vie des Ouvrages a reçu une formation pluridisciplinaire lui permettant d’exercer sa mission en France ou à l'international dans des entreprises du BTP, des bureaux d’études, des bureaux de contrôles.  

Type d'emplois accessibles :

  • Ingénieur d’études – Recherche et Développement Ingénieur maitrise d’œuvre
  • Ingénieur BIM Manager 
  • Ingénieur travaux 
  • Ingénieur chargé d'affaires
  • Ingénieurs contrôleurs techniques 
  • Ingénieur programmiste
  • Ingénieur en Maintenance, Diagnostic et Réparation  

Code(s) ROME :

  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
  • I1101 - Direction et ingénierie en entretien infrastructure et bâti
  • F1103 - Contrôle et diagnostic technique du bâtiment
  • F1201 - Conduite de travaux du BTP et de travaux paysagers

Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Niveau d’accès : niveau 5 

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est présidé par le directeur de l’ENSIL-ENSCI . Chaque jury comprend le directeur des études, 2 représentants de  chaque spécialité (hors le directeur des études) et 2 représentants du département Tronc Commun, conformément au règlement de la scolarité de l’ENSIL-ENSCI.

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X

Le jury est présidé par le directeur de l’ENSIL-ENSCI. Chaque jury comprend le directeur des études, 2 représentants de chaque spécialité (hors le directeur des études) et 2 représentants du département Tronc Commun, conformément au règlement de la scolarité de l’ENSIL-ENSCI.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est présidé par le directeur de l’ENSIL-ENSCI. Chaque jury spécifique de VAE comprend au minimum 3 personnes dont la majorité sont des enseignants-chercheurs et dont au moins un est issu du monde professionnel. Les personnes sont compétentes dans le domaine de la validation demandée, conformément au règlement intérieur de l’ENSIL-ENSCI et au Décret n° 2017-1135 du 4 juillet 2017 relatif à la mise en œuvre de la validation des acquis de l’expérience.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :