Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Styliste modéliste concepteur de mode

Active

N° de fiche
RNCP37081
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 242 : Habillement (y.c. mode, couture)
Formacode(s) :
  • 21798 : Dessin mode
Date d’échéance de l’enregistrement : 23-11-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
DPH FORMATION CONSEIL ET DEVELOPPEMENT 41350982900052 SUPDEMOD https://supdemod.eu
Objectifs et contexte de la certification :

Le secteur de la mode est en mutation et les formations associées doivent relayer ces évolutions. La pandémie à accéléré la transition des marques vers de nouveaux paradigmes de création de valeur. Aujourd'hui plus que jamais, les entreprises des secteurs de la mode et du luxe cherchent de nouvelles façons d’être au plus proche de leurs clients et se réinventent radicalement. L’avenir de la mode se construit aujourd’hui sur une alliance gagnante entre savoir-faire traditionnel revalorisé et innovation continue. Un démarche qui consiste à renforcer les interactions entre métiers : créatifs et marketing, data scientist et stylistes ou chefs de produits, stylistes et modélistes, chefs de produits et stylistes...

« L’industrie de la mode est un secteur où quelques grandes maisons de couture côtoient une majorité de PME de prêt-à-porter. Concurrence internationale oblige, dans la confection comme dans la création, le niveau de qualification requis est à la hausse »

L’adoption de démarches responsables est la clé  pour les entreprises de la mode et des produits de luxe. Pour lutter contre le changement climatique, certaines marques de luxe mondiales se sont impliquées de manière significative, notamment via les technologies « green » dans le prolongement du Fashion Pact de 2019 engageant une coalition mondiale d’entreprises de la mode et du textile (prêt-à-porter, sport, lifestyle et luxe) ainsi que de fournisseurs et distributeurs, autour d’un tronc commun de grands objectifs environnementaux centrés sur trois thématiques : l’enrayement du réchauffement climatique, la restauration de la biodiversité et la protection des océans.

Le développement d’une stratégie de vente omnicanal agile continue d’être nécessaire : le digital et les magasins physiques offrant une expérience client unique ne s’excluent pas mais se complètent pour un parcours client enrichi. La digitalisation ouvre de nouvelles possibilités de croissance. Tout l’enjeu pour les acteurs de la mode sera donc l’intégration de l’innovation et de la data dans les processus créatifs. Et parce que la créativité est intimement liée à l’expérience produit et à l’expérience client, les métiers et les formations traditionnels de la mode vont devoir se réinventer pour se doter d’une vision plus globale, plus expérientielle, davantage centrée sur le client.

La certification styliste modéliste concepteur de mode prend en compte ces évolutions et  atteste les compétences des futurs professionnels des métiers créatifs de la mode à cette polycompétence privilégiée par les acteurs du secteur. Elle permet aussi de  travailler en tant qu'indépendant en formant à l'entreprenariat.

Activités visées :

Au sein de 4 blocs de compétences distincts le styliste modéliste concepteur de mode réalise les activités suivantes :

  • Positionnement du cadre global de collection en fonction des tendances du secteur et de l’identité de la marque ;
  • Conception et réalisation du plan de collection en accord avec le positionnement défini ;
  • Validation du plan de collection auprès des parties prenantes ;
  • Modélisation et confection des modèles de la collection décidés par la marque et/ou le donneur d’ordre ;
  • Conception du dossier technique destiné à la fabrication des modèles.
  • Sélection ou vérification du choix du ou des prestataires retenus pour la fabrication des modèles retenus pour la collection ;
  • Fixation des conditions de fabrication avec le service production ;
  • Vérification de la conformité de la production avec les exigences de la marque et de la collection ;
  • Démarche et organisation  du projet entrepreneurial ;
  • Mise en œuvre du projet de création d’activité de styliste modéliste ;
  • Suivi et pérennisation de l’activité indépendante de styliste modéliste.
Compétences attestées :
  • Mettre en place une veille informationnelle nationale et internationale ;
  • Analyser les données issues de la veille ;
  • Définir le positionnement de la marque et de la future offre créative ;
  • Formaliser un cahier de recherches ;
  • Concevoir le plan de collection en collaboration avec le chef de produit ;
  • Dessiner les modèles de la nouvelle collection ;
  • Choisir des familles de matières et matériaux ;
  • Définir les modèles et accessoires appropriés ;
  • Présenter la collection aux collaborateurs de la marque concernés / ou au donneur d’ordre ;
  • Décider du support technique ;
  • Vérifier la faisabilité et les éléments constitutifs des premiers patrons et/ou moulages ;
  • Monter le prototype ;
  • Diriger les essayages sur mannequins (vivants ou stockman) ;
  • Monter le premier modèle ;
  • Grader le patronage ;
  • Calculer les métrages de tissus et matériaux nécessaires ;
  • Rédiger la gamme de montage ;
  • Rédiger les fiches techniques en français et en anglais ;
  • Réaliser le dossier technique en Français et en anglais ;
  • Sourcer nationalement et internationalement la structure de fabrication ;
  • Donner les instructions de mise en route en français et en anglais ;
  • Etablir un planning numérique d’ordonnancement lancement ;
  • Evaluer le prix de revient de la collection ;
  • Définir des points de vigilance en accord avec le sous-traitant ;
  • Comparer les résultats des tests des préséries avec le cahier des charges ;
  • Vérifier les produits finis lors de la livraison ;
  • Réaliser une étude de marché de la mode ;
  • Déterminer le positionnement et le concept spécifique à la future activité de styliste modéliste ;
  • Analyser les différents statuts juridiques au regard du projet entrepreneurial ;
  • Déposer ses dessins ou modèles et/ou sa marque auprès de l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) ;
  • Elaborer un business plan en formalisant les stratégies marketing omnicanal, financière et commerciale du projet ;
  • Mettre en œuvre des techniques de communications traditionnelles et digitales ;
  • Utiliser avec maitrise les logiciels de gestion spécifiques au secteur de la mode et au TPE/PME ;
  • Créer des tableaux de bord de suivi.
Modalités d'évaluation :

Mises en situations professionnelles individuelles écrites reconstituées réalisées hors du centre de formation : Production de dossiers.

Mises en situations professionnelles individuelles écrite sur la base d’études de cas réalisées en centre de formation.

Mises en situations professionnelles individuelles orales réalisées en centre de formation.

Mise en situation professionnelle pratique individuelle reconstituée réalisée en centre et hors du centre de formation.

Mise en situation professionnelle individuelles écrites reconstituées réalisées en centre de formation : Réalisation d'un dossier technique en français et en anglais.

Mise en situation professionnelle reconstituée individuelle réalisée hors du centre de formation pour la production écrite et présenté à l’oral au centre de formation.

RNCP37081BC01 - Concevoir un plan de collection privilégiant l'éco-responsabilité

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Mettre en place une veille informationnelle nationale et internationale en identifiant les sources numériques fiables pour repérer les évolutions sociologiques, technologiques et stylistiques afin de définir les attentes du marché ciblé.

Analyser les données issues de la veille en triant et synthétisant l’information récoltée pour identifier les tendances et les attentes des clients face à l’évolution de la mode afin de créer des produits répondant aux besoins et aspirations du marché ciblé.

 Définir le positionnement de la marque et de la future offre créative en réalisant un benchmark des concurrents, et en intégrant dans la réflexion les fondamentaux de l’identité de la marque afin de délimiter le territoire de recherche de création de la nouvelle collection.

Formaliser un cahier de recherches proposant des axes de création variés et ciblés pour proposer des hypothèses issues de l’analyse afin de mettre en place un parti pris créatif cohérent avec la création des produits du plan de collection.

Concevoir le plan de collection en collaboration avec le chef de produit et en incluant l’ensemble des contraintes identifiées pour permettre à toutes les parties prenantes de la collection de proposer des ajustements.

Dessiner les modèles de la nouvelle collection, en utilisant les outils graphiques et de PAO DAO, pour traduire les idées du plan de collection en silhouettes composant les lignes de la collection (formes, volumes, lignes) dans le respect du cahier des charges et des contraintes techniques du modéliste. 

Choisir des familles de matières et matériaux ainsi que les fournitures nécessaires pour concevoir les modèles et les animations textiles (motifs placés, all over) nécessaires à la création des produits composant le plan de collection.

Definir, les modèles et accessoires appropriés à la stratégie de marque et qui respectent l’équilibre entre les différentes catégories de produits pour finaliser le plan de collection dans le respect maximale des principes d’une mode écoresponsable.

Présenter la collection aux collaborateurs de la marque concernés / ou au donneur d’ordre en utilisant des outils de communication visuelle adaptés pour valider leur pertinence créative, commerciale et technique afin de disposer des éléments pour réaliser les books de collection.

Mises en situations professionnelles individuelles écrites reconstituées réalisées hors du centre de formation :

1) Production écrite d’un document comprenant plusieurs parties permettant de rendre compte des différentes étapes de la démarche créative à partir d’un contexte fictif donné par le certificateur : A partir de recherches personnelles utilisant des supports variés et des sources professionnelles fiables il :

  • Identifie les tendances de modes nationales et internationales et rend compte du champ exploratoire mené
    • Décrit et argumente les choix effectués.
    • Elabore un cahier de recherches comprenant des observations écrites, des annotations accompagnées de documents iconographiques collectés   et des croquis.
    • Les sources utilisées sont référencées et précisées (sitographie, bibliographie…).

2) Production écrite d’un dossier permettant de rendre compte des démarches à effectuer pour construire un plan de collection au sein d’un contexte virtuel donné par le certificateur. A partir d’un cahier des charges fourni par le certificateur la production écrite comprend :

  • L'ensemble des croquis d’approche de la collection complète à l’aide de dessins à plats, croquis et silhouettes de mode, les préconisations de matières et les gammes de couleurs. La construction du dossier met l’accent sur la sélection des propositions créatives les plus pertinentes au regard du cahier des charges analysé au préalable.
  • Des échantillons matières, matériaux et fournitures divers adaptés aux créations des modèles.
  • Des motifs et des maquettes textiles crées en exclusivité pour la collection, présentée à l’échelle avec les déclinaisons des coloris.
  • La collection finale sous forme de tableau synthétique regroupant l’ensemble des éléments utiles à la compréhension de la collection.

Mises en situations professionnelles individuelles orales réalisées en centre de formation : Le candidat présente, explique et argumente son plan de collection devant un jury d’experts composé de formateurs et de professionnels de la mode extérieurs à l’organisme de formation.

RNCP37081BC02 - Fabriquer les pièces d'une collection de mode durable

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Décider du support technique en adéquation avec le développement des produits de la collection pour réaliser les patronages manuellement et/ou à l’aide des techniques numériques.

Vérifier la faisabilité et les éléments constitutifs des 1ers patrons et/ou moulages en analysant les premiers essais formels pour identifier et régler les éventuelles anomalies afin de les valider définitivement et mettre en œuvre le premier prototype.

Monter le prototype à partir du patronage en sélectionnant les matières, matériaux et fournitures adaptés pour apporter la preuve de la faisabilité du produit futur en respectant les croquis et l’intégrité de la collection.

Diriger les essayages sur mannequins (vivants ou stockman) en adaptant au fur et à mesure les créations pour décider des modèles à lancer la production.

Monter le premier modèle en conformité avec le cahier de charges afin de compléter le dossier technique destinée à la mise en fabrication.

Grader le patronage en respectant les normes et nomenclatures en vigueur pour monter le produit en taille et proposer un éventail de taille à commercialiser.

Calculer les métrages de tissus et matériaux nécessaires pour commander ou donner les instructions nécessaires au service en charge des achats de matières et fournitures.

Rédiger la gamme de montage en incluant les sections de montage pour segmenter et guider les opérations de fabrication en suivant la nomenclature.

Rédiger les fiches techniques en français et en anglais pour chacun des prototypes retenus en collection en incluant l’ensemble des éléments obligatoires à la fabrication et au respect des règles professionnelles pour construire le dossier technique.

Réaliser le dossier technique en français et en anglais en incluant l’ensemble des fiches techniques, les obligations règlementaires, la traçabilité et les obligations environnementales pour permettre la fabrication des modèles par un atelier de confection et prévenir le risque d’erreurs.

Mise en situation professionnelle individuelle reconstituée écrite réalisée en centre et hors du centre de formation.

A partir de croquis de mode donnés par le certificateur, le, la candidate produit un dossier comprenant :

  • Les photos et croquis d’études avec les schémas explicatifs
  • Les patronages,
  • Les prototypes.

Mise en situation professionnelle pratique individuelle reconstituée réalisée en centre et hors du centre de formation. A partir du prototype, fabrication du premier modèle en fonction du cahier des charges donné par le certificateur. Ce modèle est destiné à une production en série.

Le jury composé de formateurs et de professionnels de la mode extérieurs à l’organisme de formation évaluera la fabrication du modèle.

Mise en situation professionnelle individuelles écrites reconstituées réalisées en centre de formation. Le candidat rédige le dossier technique en français et en anglais à partir du modèle fabriqué.

RNCP37081BC03 - Lancer et suivre une production de petites séries en France et à l'étranger

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Sourcer nationalement et internationalement la structure de fabrication adaptée au type de production (de l’artisanat à l’industriel) a l’aide d’une matrice de décision pour choisir un ou plusieurs partenaires de fabrication en accord avec les contraintes de la marque ou du donneur d’ordre.

Donner les instructions de mise en route en français et en anglais de la fabrication au responsable de production afin de lancer les échantillons tête de série et les tester.

Etablir un planning numérique d’ordonnancement lancement en s’assurant que le fabricant soit en possession de tous les éléments lui permettant de démarrer la production pour convenir d’un délai de livraison du produit final.

Evaluer le prix de revient de la collection en analysant tous les éléments nécessaires à la production pour vérifier sa concordance avec le cahier des charges et le budget de la marque et informer la direction des éventuels écarts de coûts

Définir des points de vigilance en accord avec le sous-traitant pour effectuer les essais produits et corriger d’éventuelles défectuosités pendant la production afin de garantir une qualité conforme au cahier des charges et à la règlementation en vigueur.

Comparer les résultats des tests des préséries avec le cahier des charges et les exigences qualitatives de la marque ou du donneur d’ordre pour ajuster ou valider les points techniques de la fabrication nécessaire à la conformité.

Vérifier les produits finis lors de la livraison en s’appuyant sur les informations adressées pour la mise en route de la production pour s’assurer qu’ils respectent toutes les caractéristiques et spécifications de la tête de série approuvée et les instructions données et approuvées.

Mise en situation professionnelle individuelle écrite sur la base d’une étude de cas réalisée en centre de formation. Le certificateur fournit un cas d’entreprise fictive décrivant le contexte de mise en fabrication d’une collection de mode. Le cas comprend plusieurs parties ainsi que des photos et dessins des modèles.

Le candidat effectue des recherches à l’aide d’outils personnels ou fournis par le centre (accès à l’informatique et à internet, suite adobe…) pour répondre à la problématique donnée.

Le rendu sous forme de dossier numérique anonymisé est envoyé au responsable de l’organisation des épreuves qui le transmettra aux évaluateurs.

RNCP37081BC04 - Créer, développer et pénenniser son activité de styliste modéliste indépendant

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser une étude de marché de la mode en faisant un focus sur le secteur privilégié pour analyser les opportunités et les menaces de l’environnement afin de détecter les facteurs clés de succès à maitriser dans le cadre d’un projet de création d’activité indépendante de stylisme modélisme.

Déterminer le positionnement et le concept spécifique à la future activité de styliste modéliste, en mettant en corrélation l’analyse de l’étude de marché et les compétences du créateur pour construire sa propre identité afin de se différencier de la concurrence.

Analyser les différents statuts juridiques au regard du projet entrepreneurial en identifiant leur impact sur le plan fiscal, social et patrimonial pour choisir le montage juridique le plus approprié afin de respecter les conditions et règlementations applicables à l’activité de styliste modéliste.

Déposer ses dessins ou modèles et/ou sa marque auprès de l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) pour protéger sa création, en tirer des revenus et les protéger contre les contrefacteurs.

Elaborer un business plan en formalisant les stratégies marketing omnicanal, financière et commerciale du projet à l’aide de logiciels et/ou tableurs pour le présenter aux différentes parties prenantes intervenants au sein du projet de création d’activité de styliste modéliste afin de convaincre d’éventuels financeurs.

Mettre en œuvre des techniques de communications traditionnelles et digitales spécifiques au segment et au positionnement choisis pour constituer un portefeuille client afin de faire connaître l’activité et générer du chiffre d’affaires.

Utiliser avec maitrise les logiciels de gestion spécifiques au secteur de la mode et au TPE/PME pour effectuer l’ensemble de la gestion administrative quotidienne de l’activité afin de respecter les obligations légales et règlementaires et pérenniser l’entreprise.

Créer des tableaux de bord de suivi en sélectionnant les indicateurs clés de performance adaptée au secteur et au contexte choisi pour piloter les activités et les moyens engagés afin de mettre en œuvre les actions correctives nécessaires au développement de l’activité de dans le respect des règlementations et de la RSE.

Mise en situation professionnelle reconstituée individuelle réalisée hors du centre de formation pour la production écrite et présenté à l’oral au centre de formation. Production écrite d’un dossier de création fictive  d’une activité de styliste modéliste indépendant.Le dossier comprend :

  • La synthèse de l’étude de marché et les sources utilisées
  • Le positionnement et le concept de l’activité
  • La justification du statut juridique choisi
  • Une procédure de dépôt de dessins/modèles et marque
  • La stratégie de développement marketing et commerciale
  • Les actions de communication planifiées sur au minimum 1 année
  • Le plan financier sur 3 ans
  • Le ou les tableaux de bords de suivi de l’activité faisant apparaitre les obligations légales (sociales et fiscales)

Le dossier est rendu sous format numérique. Il est présenté et argumenté à l’oral devant un jury d’entrepreneurs dans le secteur de la mode. Le jury est composé de formateurs entrepreneurs et d’entrepreneurs extérieurs au centre de formation.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification de stylise modéliste concepteur de mode s'obtient par capitalisation des 4 blocs de compétences décrits dans le référentiel et par la réalisation d'une période en situation réelle de 3 mois minimum au sein d'un structure du secteur de la mode, dans un mission en accord avec la certification visée.

Secteurs d’activités :

L'activité de styliste-modéliste s'exerce au sein de bureaux de style, de bureaux de tendances, de bureaux d'études intégrés (entreprises industrielles de confection...) ou externes, de grands magasins, de sociétés d'édition textile ou en indépendant, en relation avec différents intervenants (styliste, patronnier, mécanicien modèle, toiliste, modéliste, chef de produit, acheteur matière, bureau de style...).

Type d'emplois accessibles :

Les métiers accessibles : styliste, modéliste, styliste modéliste, styliste prêt-à-porter, créateur créatrice vêtements, accessoires, lignes… modéliste lingerie, modéliste industriel, modéliste-toiliste, responsable de collection, designer développeur, costumier (spectacle vivant, cinéma…), modéliste en industrie de l'habillement et autres fabrications à base d'étoffes.

Code(s) ROME :
  • B1805 - Stylisme
  • B1803 - Réalisation de vêtements sur mesure ou en petite série
  • H1205 - Études - modèles en industrie des matériaux souples
  • L1502 - Costume et habillage spectacle
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Pour l’accession en première année de la formation styliste-Modéliste, le candidat doit être titulaire d’une certification professionnelle de niveau 4 (métiers de la mode, métiers d’art, création ou communication… ou général).
Pour une admission directe en 3ème année, l’organisme de formation intègre les titulaires :
• d’une certification de niveau 4 métiers de la mode + 120 ECTS validés dans une spécialité connexe (Design, DSAA, Infographie…),
• d’une certification de niveau 5 métiers de la mode, validé
• d’une certification de niveau 5 stylsime de mode jusqu’en 2020, validé
• DN-MADE depuis 2021 validé.


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le chef d'établissement

Le, la responsable de la filière

Deux professionnels extérieurs à l'établissement, en activité dans le secteur de la mode et proposé par les organisations professionnelles partenaires.

En contrat d’apprentissage X

Le chef d'établissement

Le, la responsable de la filière

Deux professionnels extérieurs à l'établissement, en activité dans le secteur de la mode et proposé par les organisations professionnelles partenaires.

Après un parcours de formation continue X

Le chef d'établissement

Le, la responsable de la filière

Deux professionnels extérieurs à l'établissement, en activité dans le secteur de la mode et proposé par les organisations professionnelles partenaires.

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Nombre et profils des personnes composant le jury 4 personnes

Le chef d’établissement

Le, la responsable pédagogique de la filière

Deux professionnels extérieures à l’établissement, en activité dans le secteur de la mode et proposé par les organisations professionnelles partenaires

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Date de décision 23-11-2022
Durée de l'enregistrement en années 2
Date d'échéance de l'enregistrement 23-11-2024
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2020|2019|2021
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 25 0 90 66 70
2019 19 0 70 53 69
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://supdemod.eu/formations/bachelor-styliste-modeliste/


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP19186 RNCP19186 - Styliste modéliste
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet