L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 4

Icon NSF

Code(s) NSF

117 : Sciences de la terre

231 : Mines et carrières, génie civil, topographie

341 : Aménagement du territoire, urbanisme

Icon formacode

Formacode(s)

12252 : Géographie physique

12232 : Géomatique

24277 : Télédétection

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

02-01-2028

Niveau 4

117 : Sciences de la terre

231 : Mines et carrières, génie civil, topographie

341 : Aménagement du territoire, urbanisme

12252 : Géographie physique

12232 : Géomatique

24277 : Télédétection

02-01-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DU TRAVAIL DU PLEIN EMPLOI ET DE L' INSERTION 11000007200014 - -

Objectifs et contexte de la certification :

L'opérateur effectue des missions de détection de réseaux enterrés, pour le compte de clients privés ou public, sur l'emprise d'un projet d'aménagement (urbain ou rural), ou en amont d'un démarrage de chantier d'infrastructures, ou à l'issue d'un chantier d'infrastructures en lien avec la réforme anti-endommagement de réseaux en vigueur depuis le 1er juillet 2012. Il détecte les réseaux enterrés, matérialise leur position au sol, réalise une localisation et des croquis, pour transmettre ces informations aux services de l'entreprise pour leur traitement et répondre à la commande passée par le client.

Activités visées :

L'opérateur en détection de réseaux représente l'entreprise sur le terrain dans le cadre de la mission confiée et contribue à la bonne image et au sérieux de l'entreprise. Dans le respect des méthodes et modes opératoires définis dans l'entreprise, il prépare son intervention au regard des consignes qui lui sont communiquées, il charge dans le véhicule de service les matériels nécessaires à sa prestation. Sur le site de la mission, dans le respect des règles de prévention et sécurité, il sécurise les zones d'évolution. Dans le but de collecter un maximum d'informations, il échange avec les riverains et les agents techniques (gestionnaire de réseaux ou de voiries). Il réalise la détection et les traçages au sol avec les matériels adaptés tout en appliquant les prescriptions de sécurité à proximité d'un réseau électrique sous tension. En parallèle ou dans second temps, il localise et réalise des croquis de repérage à partir des éléments détectés en respectant le guide d'application de la réglementation relative aux travaux à proximité des réseaux. En cours ou fin de journée, il informe son supérieur de son avancement et des aléas rencontrés. A l'issue de sa mission, il transmet au responsable de projet le compte rendu et/ou le procès-verbal d'intervention signé.
L'opérateur en détection des réseaux travaille sous la responsabilité d'un chef de projet ou chef de service, auprès duquel il prend les consignes et auquel il rend compte. Il évolue en autonomie complète, généralement seul ou en binôme pour certaines missions nécessitant des moyens humains importants ou des compétences spécifiques en topographie notamment. Il est le garant de la précision demandée, gage de la qualité de son travail.
L'opérateur en détection de réseaux est en contact avec différentes personnes aussi bien en interne qu'à l'externe (riverains, agents techniques, gestionnaire de réseaux ou de voiries), dans le cadre de ses missions. Certains de ces interlocuteurs rencontrés lors de son intervention de détection de réseaux peuvent être en situation de handicap.
L'emploi s'exerce dans des entreprises privées de taille variable ou des services techniques publics. Il dispose d'un véhicule chargé de tout le matériel nécessaire préalablement choisi. Son activité se déroule à quatre-vingt-dix pour cent sur le terrain dans une amplitude horaire de travail standard. Ces missions peuvent nécessiter des déplacements journaliers ou hebdomadaires. Il évolue en milieu rural ou urbain et industriel, à l'intérieur de certains bâtiments ou à l'extérieur. Il doit s'adapter et organiser son activité en tenant compte des contraintes de la mission : circulation routière, accessibilité, relief, isolement, conditions climatiques, délais, risques électriques, etc. Les vêtements de travail et les équipements de protection individuelle font partie de la dotation du professionnel dont il assure l'entretien et les vérifications avant chaque utilisation. Il possède les habilitations électriques conformes aux travaux visés et une autorisation à intervenir à proximité des réseaux conformément aux règles environnementales.

Compétences attestées :

1. Détecter les réseaux enterrés

  • Préparer une intervention de détection et sécuriser l'environnement de travail
  • Détecter des réseaux avec un appareil de détection électromagnétique
  • Détecter des réseaux avec un géo-radar
  • Rendre compte de son intervention à l'issue des opérations de détection de réseaux
  • Assurer les missions d'un concepteur de travaux au regard de la réglementation IPR

2. Matérialiser au sol et au moyen d'un croquis, les résultats d'une détection de réseaux

  • Assurer les missions d'un concepteur de travaux au regard de la réglementation IPR
  • Repérer les réseaux au moyen d'un GNSS
  • Réaliser un traçage au sol ou le marquage piquetage des réseaux
  • Effectuer des croquis de repérage à la suite d'une détection de réseaux

Modalités d'évaluation :

Mise en situation professionnelle : 01 h 30 min

La mise en situation professionnelle comprend deux phases de durées équivalentes, l'une dans un atelier ou bureau, l'autre sur le terrain.

Première phase d’une durée de 00 h 45 min :

À partir d'un dossier technique présentant une mission de détection de réseaux, comportant les éléments techniques et contractuels, le candidat analyse la demande, identifie les matériels nécessaires à son intervention et vérifie la présence des autorisations. Pour cela, il rédige de façon manuscrite un mémo, permettant de retracer l'ensemble de sa démarche, justifiant d'une préparation en vue de réaliser la mission confiée.

Deuxième phase d’une durée de 00 h 45 min :

À partir de tracés au sol consécutifs à une détection de réseaux, le candidat réalise les triangulations et croquis de repérage, en indiquant l'ensemble des informations nécessaires pour une parfaite exploitation ultérieure.

  • Questionnement à partir de production(s) : 00 h 30 min

Se référer au paragraphe "Informations complémentaires concernant le questionnement à partir de production(s)" du présent document page suivante.

Entretien final : 00 h 15 min

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel. (00 h 05 min)

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 02 h 15 min

RNCP37101BC01 - Détecter les réseaux enterrés

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Préparer une intervention de détection et sécuriser l'environnement de travail
Détecter des réseaux avec un appareil de détection électromagnétique
Détecter des réseaux avec un géo-radar
Rendre compte de son intervention à l'issue des opérations de détection de réseaux
Assurer les missions d'un concepteur de travaux au regard de la réglementation IPR

Mise en situation professionnelle : 00 h 45 min

À partir d'un dossier technique présentant une mission de détection de réseaux et comportant les éléments techniques et contractuels, le candidat analyse la demande, identifie les matériels nécessaires à son intervention et vérifie la présence des autorisations. Pour cela, il rédige de façon manuscrite un mémo, permettant de tracer l'ensemble de sa démarche, justifiant d'une préparation en vue de réaliser la mission confiée.

  • Questionnement à partir de production(s) : 00 h 30 min

Se référer au paragraphe "Informations complémentaires concernant le questionnement à partir de production(s)" du présent document page suivante.

  • Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 01 h 15 min

RNCP37101BC02 - Matérialiser au sol et au moyen d'un croquis, les résultats d'une détection de réseaux

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Assurer les missions d'un concepteur de travaux au regard de la réglementation IPR
Repérer les réseaux au moyen d'un GNSS
Réaliser un traçage au sol ou le marquage piquetage des réseaux
Effectuer des croquis de repérage à la suite d'une détection de réseaux

Mise en situation professionnelle : 00 h 45 min

À partir de tracés au sol consécutifs à une détection de réseaux, le candidat réalise les triangulations et croquis de repérage, en indiquant l'ensemble des informations nécessaires pour une parfaite exploitation ultérieure.

  • Questionnement à partir de production(s) : 00 h 20 min

Se référer au paragraphe "Informations complémentaires concernant le questionnement à partir de production(s)" du présent document page suivante.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 01 h 05 min

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le titre professionnel est composé de deux blocs de compétences dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées.

Le titre professionnel peut être complété par un ou plusieurs blocs de compétences sanctionnés par des certificats complémentaires de spécialisation (CCS) précédemment mentionnés.

Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l’arrêté du 22 décembre 2015 modifié, relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Secteurs d’activités :

  •  les organismes publics (Administration centrale, administrations décentralisées, collectivités territoriales, syndicats, services techniques, associations) ;
  • les bureaux d'études ;
  • les entreprises de travaux publics ;
  • les gestionnaires d'infrastructures (eau, gaz, éclairage, fibre, électricité, éclairage, chauffage, rail ; etc.) ;
  • les sociétés de services

Type d'emplois accessibles :

  • agent en détection des réseaux enterrés ;
  • opérateur en repérage des réseaux enterrés ;
  • opérateur de détection/topographe ;
  • technicien en détection des réseaux enterrés ;
  • technicien en repérage des réseaux enterrés

Code(s) ROME :

  • M1804 - Études et développement de réseaux de télécoms
  • F1107 - Mesures topographiques
  • M1808 - Information géographique
  • F1105 - Études géologiques

Références juridiques des règlementations d’activité :

L'opérateur en détection de réseaux pour réaliser des opérations d'ordre électriques dans son environnement de travail lors de l'utilisation d'un détecteur électromagnétique selon les normes NFC 18-510 et NF S70-003-02, doit être :


- apte médicalement (art. R. 4624-22 à 28 et R. 4624-23 du code du travail) ;
- être habilité pour les opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage dans les limites des attributions qui lui sont confiées (art. R. 4544-9R. 4544-10 du code du travail) ;
- être titulaire d'une habilitation électrique (art. R. 4544-11 du code du travail) délivrée par son employeur après l'obtention d'un document délivré par un organisme de formation agréé attestant qu'il a acquis les connaissances et les compétences nécessaires. Cette habilitation spécifique est délivrée, maintenue ou renouvelée selon les modalités contenues dans les normes mentionnées à l'article R. 4544-3 du code du travail.


En effet pour l'exercice de cette activité de l'emploi, l'employeur doit délivrer à son salarié après qu'il a suivi une formation à la prévention des risques les habilitations : B2V H2, BR, B2T EME HAB, (émergence limitée à l'habillage - nappage). (Décret n° 2016-1318 du 5 octobre 2016 relatif aux opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage [JORF n° 0234 du 7 octobre 2016]).
L'opérateur en détection des réseaux doit détenir l'Autorisation d'Intervention à Proximité des Réseaux (AIPR) - niveau «Concepteur » délivrée par son employeur.
En outre, pour tout prestataire en localisation des réseaux ou en récolement de réseaux neufs voulant être certifiés, au moins un responsable et l'ensemble des techniciens intervenant sur le terrain doit être titulaire de l'AIPR « concepteur ». (Arrêté du 15 février 2012 pris en application du chapitre IV du titre V du livre V du code de l'environnement relatif à l'exécution de travaux à proximité de certains ouvrages souterrains, aériens ou subaquatiques de transport ou de distribution.).

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Après un parcours de formation continue X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

En contrat de professionnalisation X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste des organismes préparant à la certification :

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :