L'essentiel

Icon de certification

CCN1

3603 - Centres équestres

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 4

Icon NSF

Code(s) NSF

335 : Animation sportive, culturelle et de Loisirs

Icon formacode

Formacode(s)

15436 : Éducation sportive

21099 : Soin cheval

15479 : Sport équestre

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

14-12-2027

3603 - Centres équestres

Niveau 4

335 : Animation sportive, culturelle et de Loisirs

15436 : Éducation sportive

21099 : Soin cheval

15479 : Sport équestre

14-12-2027

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
A.G.C.P.N.E.E 50190534300015 - http://www.cpne-ee.org/

Objectifs et contexte de la certification :

Le secteur des établissements équestres regroupe 9 397 établissements équestres en 2019 selon la Fédération Française d’Equitation (FFE), dont 5546 (57%) centres équestres et 3 951 (43%) organisateurs d’évènements équestres. On dénombre plus de 2 millions de cavaliers réguliers ou occasionnels et 601 166 licenciés auprès de la FFE à fin 2020. Malgré une baisse régulière de ce chiffre depuis plusieurs années, l’équitation reste le 4ème sport national en 2019 en nombre de licenciés.

Le chiffre d’affaires (CA) des établissements équestres se monte à 1 052 M€ en 2020 (sport loisir) et représente 11% du chiffre d’affaires global de la filière équine (paris hippique compris). 80% du CA est généré par les activités d’enseignement de l’équitation et de pension.

Si l’impact de la crise sanitaire reste encore difficile à évaluer dans sa totalité, force est de constater qu’il s’est avéré plutôt positif pour une partie des établissements équestres. Selon les établissements équestres interrogés pour l’étude, la limitation des activités en intérieur ainsi que les restrictions de déplacement et fermetures des frontières semblent avoir bénéficié aux centres équestres. Après presque 10 ans de baisse continue, le nombre de licenciés explose en 2021 (+ 65 000 environ soit 11% d’augmentation par rapport à 2020).

Depuis la fin du 1er confinement, les clubs concernés ont vu leur activité se développer, et certains ont mis en place des activités nouvelles ou complémentaires, proposé des stages, ou élargi leurs créneaux de cours d’équitation.

Le secteur continue donc de recruter de manière dynamique. Sur l’ensemble des offres d’emplois publiées en 2019 dans le secteur sur le site spécialisé Equiressources (1 576), les offres d’enseignants d’équitation représentent 40%. Il s’agit donc du métier le plus recherché par les établissements équestres.

Le CQP EAE permet de répondre aux besoins en compétences nécessaires à l’exercice du métier d’enseignant animateur (coefficient 130) dans un établissement équestre. Il propose un niveau exigeant en compétences techniques et fondamentales (équitation, instruction du cheval, pédagogie, éthologie au sens connaissance des équidés…), complété par des compétences orientées vers le développement et l’animation de la vie de l’établissement équestre et la relation client.

Activités visées :

Les activités s’exercent dans le cadre d’associations ou d’entreprises relevant du champ d’application de la Convention Collective du Personnel des Centres Equestres.

Le titulaire du CQP a vocation à :

  • enseigner en autonomie de la base au perfectionnement les pratiques équestres auprès de tout public, en garantissant la sécurité des pratiquants, des équidés, des tiers et de l’environnement.
  • préparer et encadrer les cavaliers lors des compétitions équestres.
  • accompagner ses cavaliers sur des itinéraires de promenade connus et préalablement reconnus.
  • faire progresser chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l’utilisation des équidés.
  • assurer le soin quotidien aux équidés, dont il sait apprécier l'état de santé.
  • assurer le travail d’instruction des équidés pour les maintenir au niveau de dressage voulu ou les faire progresser.
  • participer aux décisions techniques, comme l’achat des équidés d’instruction.
  • réaliser une utilisation optimale des moyens mis à sa disposition, notamment la qualité de l’accueil et la satisfaction de la clientèle.
  • diagnostiquer l’état des matériels pour réaliser la mise en sécurité des lieux de pratique.
  • participer au développement et à l’enrichissement des activités de la structure où il travaille
  • rendre compte de ses observations à son employeur.

L’Enseignant Activités Equestres peut être amené à assurer, sous responsabilité hiérarchique et à partir de directives données par l’employeur :

  • la surveillance rapprochée de l'exécution du travail d'un ou plusieurs personnels.
  • l'organisation du travail d'une équipe pour des travaux collectifs simples.

Compétences attestées :

  1. Encadrer des activités équestres en animation, initiation et perfectionnement
  2. Soigner et entraîner les équidés d’instruction
  3. Participer au fonctionnement de la structure équestre

Modalités d'évaluation :

1) Encadrer des activités équestres en animation, initiation et perfectionnement

2 mises en situation professionnelles :

  • Une séance d’animation pour tout public niveau galop 2, 3 ou 4 en milieu clos ou en milieu ouvert, le milieu sera tiré au sort.
  • Une séance d’enseignement pour tout public à partir du galop 5.

- Entretien bilan avec les évaluateurs après chaque mise en situation.

- Elaboration d’un dossier d’accueil d’un groupe (centre de loisirs, scolaires, public ayant des besoins d’accompagnement spécifiques, stage découverte…) comprenant la présentation d’une séance d’initiation.

- Contrôle continu grâce à un carnet de suivi des compétences.

2) Soigner et entraîner les équidés d’instruction

- Epreuve pratique de réalisation de la préparation d’un équidé et d’un travail d’un cheval, monté et non monté.Cette épreuve comporte cinq tests pratiques, d’une durée de 10 à 12 minutes chacun.

  1. Test de soins
  2. Test de travail à pied    
  3. Test de dressage    
  4. Test à l’obstacle 
  5. Test de cross

- Entretien avec les évaluateurs après chaque test pratique.

- Questionnaire sur le bien-être équin.

- Contrôle continu grâce à un carnet de suivi des compétences.

3) Participer au fonctionnement de la structure équestre

- Contrôle continu grâce à un carnet de suivi des compétences.

- 1 mise en situation professionnelle d’accueil des publics ou d’entretien de la structure ou de gestion.

La mise en situation est suivie d’un entretien avec les évaluateurs d’une dizaine de mn.

- Constitution d’un dossier de présentation d’une animation de fidélisation ou de cohésion (par ex fête du club, déplacement au salon du cheval, journée équifun…), présenté aux évaluateurs au cours d’un entretien.

- Questionnaire sur le convoyage d’équidés.

RNCP37148BC01 - Enseigner des activités équestres en animation, initiation et perfectionnement

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Construire le déroulement d’une séance ou d’une animation d’équitation en adaptant les exercices proposés au profil et au niveau des participants, afin de garantir la progression technique par une bonne compréhension et assimilation des objectifs de la séance.
  • Sélectionner et préparer le matériel et le montoir, en prenant en compte le niveau des pratiquants et les objectifs de la séance, pour assurer la fluidité du déroulement, la sécurité des cavaliers et le bien-être des chevaux.
  • Contrôler l’équipement et la préparation des cavaliers et des équidés en veillant au respect des règles et normes de sécurité afin de garantir le bon déroulement de la séance d’équitation et le bien-être des chevaux
  • Conduire l’animation, l’initiation ou le perfectionnement équestre y compris en compétition, en situation d’apprentissage individuelle ou collective, en l’adaptant aux conditions de déroulement afin de garantir la progression et la sécurité des participants et des équidés
  • Accompagner un groupe de cavaliers dans une promenade équestre en pleine nature en respectant un itinéraire connu, afin d’habituer chevaux et cavalier à des conditions de monte différentes et améliorer leur pratique ainsi que leur connaissance du cheval et de l’environnement.
  • Evaluer la séance ou la promenade à posteriori, en analysant les difficultés rencontrées afin d’améliorer les méthodes d’enseignement et adapter le déroulement des futures séances

- Contrôle continu des compétences des activités du bloc 1 attestées conjointement par le formateur et le tuteur dans un carnet de compétences Le candidat doit présenter son carnet de compétence dûment signé par le formateur et le tuteur lors de la dernière épreuve certificative de ce bloc.

- Élaboration d’un dossier d’accueil d’un groupe (centre de loisirs, scolaires, public ayant des besoins d’accompagnement spécifiques, stage découverte…) 

- 2 mises en situation professionnelles :

1. tirage aux sorts entre la préparation et l’encadrement d’une séance d’animation en milieu clos pour tout public jusqu’au niveau galop 4 ou la préparation et l’encadrement d’une séance d’animation en milieu ouvert de 60 min maximum.

2. la préparation et l’encadrement d’une séance de perfectionnement équestre pour tout public à partir du galop 5 de 60 min maximum.

RNCP37148BC02 - Soigner, éduquer et maintenir le niveau technique des équidés

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Assurer les soins courants en respectant les règles d’hygiène et de sécurité et en tenant compte des spécificités de chaque animal, afin de garantir sa santé et son intégrité physique et psychologique.
  • Réaliser les opérations liées au maintien de l’état de santé et d’hygiène du cheval en appliquant les gestes adéquats afin de garantir la disponibilité de l’équidé pour les pratiquants ainsi que le bien-être de l’animal.
  • Maintenir la cavalerie dans un état de bien-être physique et psychologique en veillant au respect de ses besoins et sa santé, afin de garantir la disponibilité des équidés pour les pratiquants.
  • Evaluer le niveau d’instruction d’un équidé en vérifiant régulièrement son niveau de réponse aux demandes du cavalier, afin de garantir son adaptation au public et aux activités de la structure équestre et assurer la sécurité des cavaliers et de la cavalerie.
  • Maintenir ou amener l’équidé au niveau d’instruction attendu en effectuant le travail d’amélioration monté et non monté et la mise en condition nécessaires pour garantir sa disponibilité pour les pratiquants, en toute sécurité et en fonction de la discipline pratiquée.

- Contrôle continu des compétences des activités du bloc 2 attestées conjointement par le formateur et le tuteur dans un carnet de compétences. Le candidat doit présenter son carnet de compétence dûment signé par le formateur et le tuteur lors de la dernière épreuve certificative de ce bloc.

- Épreuves de la Capacité Equestre Professionnelle 3 (CEP 3) vérifiant le niveau technique équestre : • Test de dressage • Test de cross • Test de saut d’obstacle •Test de travail à pied (tirage au sort entre travail aux longues rênes et travail à la longe enrênée) • Test de soin

- Entretien bilan avec les évaluateurs après chaque test technique d’une durée de 10 min maximum

- Questionnaire écrit sur le bien-être animal

RNCP37148BC03 - Participer au fonctionnement de la structure équestre

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Repérer et diagnostiquer les opérations d’entretien à réaliser en contrôlant régulièrement le matériel et les infrastructures, afin d’assurer le bon fonctionnement de la structure et la sécurité des équidés, des cavaliers et du personnel du centre équestre.
  • Réaliser ou faire réaliser les opérations d’entretien ou de réparation nécessaires en utilisant les techniques et le matériel adéquat, afin de garantir le bon fonctionnement du centre équestre et le déroulement de ses activités.
  • Convoyer des équidés en respectant les règles de sécurité et les habilitations nécessaires, afin de garantir le confort et l’intégrité physique des chevaux transportés, ainsi que la sécurité des convoyeurs.
  • Assurer un premier niveau de communication vers la clientèle du centre équestre en donnant les informations nécessaires et appropriées via tous les canaux, afin de de veiller au développement de la structure et de faire respecter les règles de sécurité, au service de la clientèle et des équidés.
  • Concevoir ou dynamiser et réaliser des animations ou activités en prenant en compte les possibilités et contraintes du centre équestre afin de le dynamiser et contribuer à son développement, tout en assurant la sécurité et le bien-être des cavaliers et de la cavalerie.

- Contrôle continu des compétences des activités du bloc 3 attestées conjointement par le formateur et le tuteur dans un carnet de compétences. Le candidat doit présenter son carnet de compétence dûment signé par le formateur et le tuteur lors de la dernière épreuve certificative de ce bloc.

- Mise en situation professionnelle d’accueil du public ou d’entretien de la structure ou de gestion. Le candidat, le jour de l’évaluation, tire au sort une activité parmi les 3 proposées (entretien de structure, accueil de publics, gestion) et une tâche dans celle-ci. 

- Questionnaire écrit sur le convoyage Le candidat est dispensé des épreuves de convoyage s’il est titulaire du CAPTAV ou CCTROV.

- Élaboration d’un dossier d’environ 10 pages sur la réalisation d’une action de promotion et fidélisation de la clientèle, présenté lors d’un entretien avec les évaluateurs d’une durée de 10 minutes maximum.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences :

  • L’évaluation du CQP se fait bloc par bloc.
  • Toutes les compétences d’un bloc doivent être évaluées, mais toutes ne sont pas éliminatoires.
  • Tous les blocs de compétences doivent être validés pour obtenir la certification.
  • En cas de réussite partielle, une attestation de réussite sera remise au candidat.
  • Chaque bloc de compétence est acquis à vie, néanmoins l’acquisition complète de la certification ne peut se faire que durant la validité de son inscription au RNCP.

Description des modalités d'acquisition de la certification par équivalence :

  • Le BAC PRO CGEH donne l’équivalence du bloc 3 du CQP EAE
  • Le BPREH donne l’équivalence du bloc 3 du CQP EAE
  • Le BPJEPS perfectionnement sportif sports équestres donne l’équivalence du bloc 1 et du bloc 3 du CQP EAE

Secteurs d’activités :

Les activités s’exercent dans le cadre d’associations ou d’entreprises relevant du champ d’application de la Convention Collective du Personnel des Centres Equestres.

Type d'emplois accessibles :

Les titulaires du CQP EAE exercent l’emploi d’enseignant animateur, coefficient 130 de la grille de classification des emplois et des qualifications figurant dans la convention collective du personnel des centres équestres.

Code(s) ROME :

  • G1204 - Éducation en activités sportives

Références juridiques des règlementations d’activité :

Les fonctions d’animation et d’enseignement de l’équitation réalisées par les titulaires du CQP EAE sont régies par l’article L 212-1 du Code du Sport.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Pour accéder à la certification, les candidats doivent :

  • Avoir 18 ans révolus
  • Être titulaire d’une Capacité Equestre Professionnelle 2 mention équitation (CEP 2 mention équitation) ou d’une CEP d’un niveau supérieur de même mention
  • Être titulaire de l’attestation de Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) ou de son équivalent
  • Fournir une attestation sur l’honneur de non-condamnation pour les délits :
    • 1° Au paragraphe 2 de la section 1 du chapitre II du titre II du livre II du code pénal ;
    • 2° Au paragraphe 2 de la section 3 du chapitre II du titre II du livre II du même code ;
    • 3° A la section 4 du chapitre II du titre II du livre II du même code ;
    • 4° A la section 1 du chapitre III du titre II du livre II du même code ;
    • 5° A la section 2 du chapitre V du titre II du livre II du même code ;
    • 6° A la section 5 du chapitre VII du titre II du livre II du même code ;
    • 7° Aux articles L. 3421-1 et L. 3421-4 du code de la santé publique ;
    • 8° Aux articles L. 232-25 à L. 232-29 du présent code ;
    • 9° A l'article 1750 du code général des impôts.

En effet, nul ne peut enseigner, animer ou encadrer une activité physique ou sportive auprès de mineurs s'il fait l'objet d'une mesure administrative d'interdiction de participer, à quelque titre que ce soit, à la direction et à l'encadrement d'institutions et d'organismes soumis aux dispositions législatives ou réglementaires relatives à la protection des mineurs accueillis en centre de vacances et de loisirs, ainsi que de groupements de jeunesse ou s'il fait l'objet d'une mesure administrative de suspension de ces mêmes fonctions.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Jury plénier de la CPNE-EE :

- Au minimum 1 représentants des organisations de salariés, de 3 organisations différentes

- Au minimum 1 représentant des employeurs

La parité salariés / employeurs doit être respectée par un nombre identique de représentants ou de nombre de voix, en conformité avec le règlement intérieur de la CPNE. Les décisions sont prises collégialement. 

En aucun cas le formateur ou le tuteur d’un élève en formation au CQP EAE ne peut prendre part au jury plénier.

En contrat de professionnalisation X

Jury plénier de la CPNE-EE :

- Au minimum 1 représentants des organisations de salariés, de 3 organisations différentes

- Au minimum 1 représentant des employeurs

La parité salariés / employeurs doit être respectée par un nombre identique de représentants ou de nombre de voix, en conformité avec le règlement intérieur de la CPNE. Les décisions sont prises collégialement. 

En aucun cas le formateur ou le tuteur d’un élève en formation au CQP EAE ne peut prendre part au jury plénier.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Jury plénier de la CPNE-EE :

- Au minimum 1 représentants des organisations de salariés, de 3 organisations différentes

- Au minimum 1 représentant des employeurs

La parité salariés / employeurs doit être respectée par un nombre identique de représentants ou de nombre de voix, en conformité avec le règlement intérieur de la CPNE. Les décisions sont prises collégialement. 

En aucun cas le formateur ou le tuteur d’un élève en formation au CQP EAE ne peut prendre part au jury plénier.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 96 4 100 84 79
2019 78 11 100 85 84

Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://www.cpne-ee.org/enseignant-animateur-dequitation-eae

Description du CQP actuellement enregistré sous forme d'UC 

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP11562 CQP Enseignant animateur d’équitation

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :