L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 6

Icon NSF

Code(s) NSF

323 : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle

Icon formacode

Formacode(s)

45061 : Régie son

46225 : Mixage

46227 : Audionumérique

72730 : logiciel montage son

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

14-12-2024

Niveau 6

323 : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle

45061 : Régie son

46225 : Mixage

46227 : Audionumérique

72730 : logiciel montage son

14-12-2024

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
INSTITUT INTERNATIONAL IMAGE SON 34505222900035 3is https://www.3is-education.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

Les métiers du son ont profondément évolué depuis l’essor des technologies numériques. Les supports se sont informatisés et numérisés via de nouveaux outils et logiciels dédiés. Le cadre même de l’exercice des emplois s’est orienté vers plus de polyvalence avec des compétences transversales et adaptées à différents champs d’application. Le son représente toujours une spécialité fondamentale dans le champ de la musique, du spectacle vivant et de la création audiovisuelle et cinématographique. Cependant, d’autres champs tels que les effets spéciaux, les jeux vidéo ou encore l’identité sonore d’une entreprise génèrent des besoins évolutifs en compétences.

Le métier de chef opérateur du son recouvre, selon le projet visé, des niveaux de responsabilités variés et fait appel à différentes qualités et compétences : compétences techniques (solides connaissances en acoustique et en électricité, etc.), sens artistique (créativité et compréhension des enjeux esthétiques recherchés dans un projet sonore, etc.) et enfin des qualités relationnelles (interactions avec différents corps de métiers selon le champ d'application).

Le chef opérateur du son est le garant technique et artistique de la qualité sonore globale d’une production.

Activités visées :

Analyser et concevoir un projet sonore sur le plan artistique et technique 

Analyse du projet et des intentions artistiques liées à la création sonore 

Conception et proposition d’une charte « sonore » qui répond à l’enjeu artistique recherché

Rédaction du dossier de production répondant aux objectifs définis et validés par le commanditaire sur la dimension sonore du projet.

Conduite d’une veille sur les évolutions techniques, technologiques et professionnelles de l’univers du son

Piloter la préparation et l’installation pour la diffusion et l’enregistrement son d'un projet 

Construction des plannings des enregistrements son et de l’installation logistique et technique du matériel.

Supervision de l’implantation du dispositif technique nécessaire à la diffusion et à l’enregistrement sonore

Diriger la prise de son, la diffusion sonore et le mixage en direct d'un projet 

Mise en œuvre de la prise de son et/ou de la diffusion sonore en présence des artistes (acteurs, chanteurs, musiciens, narrateurs, invités plateau TV ou radio, etc…)

Mixage en direct

Finalisation de la prise de son en vue de passer à l’étape de post-production

Superviser la post-production sonore d’un projet 

Montage des sons enregistrés dans le cadre de la production d’un(e) film, émission TV ou radio, reportage, jeu vidéo, podcast, clip vidéo.

Mixage

Compétences attestées :

Analyser les composantes du projet sur les dimensions artistiques, techniques, organisationnelles et financières, en vue de dégager l’orientation sonore la mieux adaptée au projet global. 

Concevoir et rédiger une ou plusieurs notes d’intention artistique et chartes sonores, en s’appuyant sur les codes esthétiques et les intentions artistiques du projet identifiés lors de l’analyse afin d’obtenir la validation du commanditaire. 

En évaluant les caractéristiques acoustiques et en identifiant les contingences ou éventuels problèmes pratiques qu’il(s) pourrai(en)t générer, assurer le repérage du(es) lieu(x) d’enregistrement afin de garantir la faisabilité de la prise de son et la budgétisation d’un aménagement acoustique ultérieur si besoin.

Après avoir défini les protocoles techniques, les besoins en partenaires et/ou prestataires, ainsi que le matériel nécessaire, établir le plan de travail afin de s’inscrire dans les délais de réalisation du projet et renseigner les coûts prévisionnels sur la dimension logistique et matérielle.

Dans le respect de la législation en vigueur (droits d’auteur et droit du travail dans les métiers de la musique, du théâtre, du cinéma et de l’audiovisuel), définir les besoins en personnel (nombre de techniciens, qualifications requises, fiches de mission de chacun) afin de programmer les recrutements et ainsi établir le budget prévisionnel sur la dimension des ressources humaines.

Dans le respect de l’enveloppe globale budgétaire allouée au projet, établir le budget prévisionnel nécessaire dédié à la réalisation sonore de l’évènement, du tournage, de l’enregistrement en direct ou du produit envisagé (nombre d’heures travaillées du personnel, prestations extérieures, locations de matériels, transports, installation, maintenance, démontage …) afin de le soumettre à la direction.

En complète autonomie, déployer une veille et entretenir une connaissance approfondie des techniques du traitement du son et des compétences nécessaires à l’exercice du métier en collectant des informations sur les logiciels spécifiques, les nouvelles techniques de mixage et/ou de montage, les tendances du marché (artistiques, technologiques, professionnalisation) afin de développer ses propres compétences ou celles de ses équipes pour de futurs projets.

En collaboration avec la direction de production ou en totale autonomie, analyser les situations de travail des membres de son équipe afin d’identifier les besoins en acquisition de nouvelles compétences.

Suivant les étapes constitutives du projet, établir la liste hiérarchisée des éléments/sources sonores à diffuser et/ou à enregistrer et le matériel afférent en vue de produire le planning des enregistrements et leur séquençage en interagissant avec les autres corps de métiers participant au projet (musiciens, caméra, lumière, Game designer…).

En s’appuyant sur ses connaissances techniques et après avoir mené une sélection approfondie du matériel le plus approprié aux besoins de l’enregistrement ou de la sonorisation (mesures des données constructeurs et analyse de la documentation technique), se procurer le matériel pour la prise de son et/ou la diffusion (en gérant si besoin sa location) et si nécessaire, le matériel dédié aux aménagements acoustiques prévus.

En prenant en compte les situations de handicap (faciliter l’accessibilité des postes à tous les collaborateurs) et dans le respect des exigences de sécurité et les contraintes des autres postes techniques, affecter les tâches et organiser le travail de son équipe à partir d’un schéma d’implantation du matériel.

En coordonnant les techniciens, garantir la bonne implantation du matériel et valider :

  • l’installation des micros et de tous les équipements sonores dans le(s) lieu(x) d’enregistrement ;
  • la configuration des équipements nécessaires à la captation du son (consoles, enregistreurs numériques, patch) ;
  • la configuration des systèmes d’intercoms et ear-monitors en tenant compte des besoins des intervenants (acteurs, techniciens, musiciens…) ;
  • le calibrage des équipements son avec la régie vidéo (de type Tricaster) si besoin ;
  • l’interfaçage et la connexion des appareils via leur réseau audionumérique ;
  • le réglage du niveau d’enregistrement sonore (balance des différentes sources sonores) ;
  • les aménagements acoustiques des lieux si nécessaires ;
  • le calage du système de diffusion.

En autonomie, seul ou en tant que chef d’équipe, exercer sa critique auditive en testant le bon fonctionnement du matériel de diffusion et d’enregistrement (line check), en apportant les corrections nécessaires et éventuellement, après avoir identifié une panne et sa cause, proposer une solution alternative.

En donnant les indications techniques adéquates aux artistes et/ou aux membres de l’équipe, effectuer la(les) prise(s) de son, tout en menant un contrôle permanent de la qualité de la diffusion et/ou des enregistrements afin d’assurer la cohérence des niveaux de modulation sonore.

Enregistrer les différentes sources sonores en divergé en vue du travail en post-production.

Dans les conditions du direct, selon le projet et en respectant les normes, en portant un regard artistique et en supervisant les répétitions, exécuter la balance des différentes sources sonores dans l’objectif de produire un mixage cohérent.

Indexer les prises de son effectuées et les archiver pour qu’elles puissent être transmises à l’équipe en charge de la post production. 

Rédiger, le « rapport son » ou « compte-rendu Qualité » des enregistrements sonores sélectionnés afin de transmettre les éléments essentiels à la post-production.

En veillant à son conditionnement et à son bon fonctionnement, coordonner et contrôler la réinitialisation du studio et/ou la désinstallation du matériel afin que sa restitution respecte l’état initial. 

Trier et nettoyer les différentes sources sonores parmi les rushes/stems/bibliothèques afin de garantir la qualité du projet final.

Enregistrer ou créer à l’aide de logiciels de synthèse ou d’échantillons des éléments sonores additionnels pour colorer, compléter l’identité sonore du projet.

Opérer le montage des sons additionnels (originaux ou sélectionnés dans des banques de sons) en les organisant, afin de préparer le mixage du projet.

Avec l’aide des outils analogiques et numériques (ex. ProTools), et en s’appuyant sur son sens artistique, procéder au mixage de l’ensemble des éléments de la bande sonore afin de proposer un univers sonore harmonieux en adéquation avec l’intention esthétique du porteur de projet.

Compresser et exporter le fichier final en respectant les normes techniques de diffusion selon l’objectif poursuivi : radio, web, streaming, télévision, cinéma, concert ou autre (sortie jeu-vidéo par exemple).

Modalités d'évaluation :

Etudes de cas

Projets en centre

Mises en situation professionnelle simulées par équipe et individuelle

Travaux d'application, d'observation et d'interview

Rédaction et soutenance d'un rapport professionnel

RNCP37180BC01 - Analyser et concevoir un projet sonore sur le plan artistique et technique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser les composantes du projet sur les dimensions artistiques, techniques, organisationnelles et financières, en vue de dégager l’orientation sonore la mieux adaptée au projet global. 

Concevoir et rédiger une ou plusieurs notes d’intention artistique et chartes sonores, en s’appuyant sur les codes esthétiques et les intentions artistiques du projet identifiés lors de l’analyse afin d’obtenir la validation du commanditaire. 

En évaluant les caractéristiques acoustiques et en identifiant les contingences ou éventuels problèmes pratiques qu’il(s) pourrai(en)t générer, assurer le repérage du(es) lieu(x) d’enregistrement afin de garantir la faisabilité de la prise de son et la budgétisation d’un aménagement acoustique ultérieur si besoin.

Après avoir défini les protocoles techniques, les besoins en partenaires et/ou prestataires, ainsi que le matériel nécessaire, établir le plan de travail afin de s’inscrire dans les délais de réalisation du projet et renseigner les coûts prévisionnels sur la dimension logistique et matérielle.

Dans le respect de la législation en vigueur (droits d’auteur et droit du travail dans les métiers de la musique, du théâtre, du cinéma et de l’audiovisuel), définir les besoins en personnel (nombre de techniciens, qualifications requises, fiches de mission de chacun) afin de programmer les recrutements et ainsi établir le budget prévisionnel sur la dimension des ressources humaines.

Dans le respect de l’enveloppe globale budgétaire allouée au projet, établir le budget prévisionnel nécessaire dédié à la réalisation sonore de l’évènement, du tournage, de l’enregistrement en direct ou du produit envisagé (nombre d’heures travaillées du personnel, prestations extérieures, locations de matériels, transports, installation, maintenance, démontage …) afin de le soumettre à la direction.

En complète autonomie, déployer une veille et entretenir une connaissance approfondie des techniques du traitement du son et des compétences nécessaires à l’exercice du métier en collectant des informations sur les logiciels spécifiques, les nouvelles techniques de mixage et/ou de montage, les tendances du marché (artistiques, technologiques, professionnalisation) afin de développer ses propres compétences ou celles de ses équipes pour de futurs projets.

En collaboration avec la direction de production ou en totale autonomie, analyser les situations de travail des membres de son équipe afin d’identifier les besoins en acquisition de nouvelles compétences.

Mise en situation professionnelle simulée

Travail de recherche individuelle

Exercice d'observation simulée

RNCP37180BC02 - Piloter la préparation et l’installation pour la diffusion et l’enregistrement son du projet

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Suivant les étapes constitutives du projet, établir la liste hiérarchisée des éléments/sources sonores à diffuser et/ou à enregistrer et le matériel afférent en vue de produire le planning des enregistrements et leur séquençage en interagissant avec les autres corps de métiers participant au projet (musiciens, caméra, lumière, Game designer…).

En s’appuyant sur ses connaissances techniques et après avoir mené une sélection approfondie du matériel le plus approprié aux besoins de l’enregistrement ou de la sonorisation (mesures des données constructeurs et analyse de la documentation technique), se procurer le matériel pour la prise de son et/ou la diffusion (en gérant si besoin sa location) et si nécessaire, le matériel dédié aux aménagements acoustiques prévus.

En prenant en compte les situations de handicap (faciliter l’accessibilité des postes à tous les collaborateurs) et dans le respect des exigences de sécurité et les contraintes des autres postes techniques, affecter les tâches et organiser le travail de son équipe à partir d’un schéma d’implantation du matériel.

En coordonnant les techniciens, garantir la bonne implantation du matériel et valider :

  • l’installation des micros et de tous les équipements sonores dans le(s) lieu(x) d’enregistrement ;
  • la configuration des équipements nécessaires à la captation du son (consoles, enregistreurs numériques, patch) ;
  • la configuration des systèmes d’intercoms et ear-monitors en tenant compte des besoins des intervenants (acteurs, techniciens, musiciens…) ;
  • le calibrage des équipements son avec la régie vidéo (de type Tricaster) si besoin ;
  • l’interfaçage et la connexion des appareils via leur réseau audionumérique ;
  • le réglage du niveau d’enregistrement sonore (balance des différentes sources sonores) ;
  • les aménagements acoustiques des lieux si nécessaires ;
  • le calage du système de diffusion.

En autonomie, seul ou en tant que chef d’équipe, exercer sa critique auditive en testant le bon fonctionnement du matériel de diffusion et d’enregistrement (line check), en apportant les corrections nécessaires et éventuellement, après avoir identifié une panne et sa cause, proposer une solution alternative.

Mise en situation professionnelle par équipe simulée

RNCP37180BC03 - Diriger la prise de son, la diffusion sonore et le mixage en direct du projet

Liste de compétences Modalités d'évaluation

En donnant les indications techniques adéquates aux artistes et/ou aux membres de l’équipe, effectuer la(les) prise(s) de son, tout en menant un contrôle permanent de la qualité de la diffusion et/ou des enregistrements afin d’assurer la cohérence des niveaux de modulation sonore.

Enregistrer les différentes sources sonores en divergé en vue du travail en post-production.

Dans les conditions du direct, selon le projet et en respectant les normes, en portant un regard artistique et en supervisant les répétitions, exécuter la balance des différentes sources sonores dans l’objectif de produire un mixage cohérent

Indexer les prises de son effectuées et les archiver pour qu’elles puissent être transmises à l’équipe en charge de la post production. 

Rédiger le « rapport son » ou « compte-rendu Qualité » des enregistrements sonores sélectionnés afin de transmettre les éléments essentiels à la post-production.

En veillant à son conditionnement et à son bon fonctionnement, coordonner et contrôler la réinitialisation du studio et/ou la désinstallation du matériel afin que sa restitution respecte l’état initial. 

Mise en situation professionnelle par équipe simulée

RNCP37180BC04 - Superviser la post-production sonore d’un projet

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Trier et nettoyer les différentes sources sonores parmi les rushes/stems/bibliothèques afin de garantir la qualité du projet final.

Enregistrer ou créer à l’aide de logiciels de synthèse ou d’échantillons des éléments sonores additionnels pour colorer, compléter l’identité sonore du projet.

Opérer le montage des sons additionnels (originaux ou sélectionnés dans des banques de sons) en les organisant, afin de préparer le mixage du projet.

Avec l’aide des outils analogiques et numériques (ex. ProTools), et en s’appuyant sur son sens artistique, procéder au mixage de l’ensemble des éléments de la bande sonore afin de proposer un univers sonore harmonieux en adéquation avec l’intention esthétique du porteur de projet.

Compresser et exporter le fichier final en respectant les normes techniques de diffusion selon l’objectif poursuivi : radio, web, streaming, télévision, cinéma, concert ou autre (sortie jeu-vidéo par exemple).

Mise en situation professionnelle par équipe simulée

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

L’obtention de la certification professionnelle est accordée aux candidats ayant validé les quatre blocs de compétences constituant la certification et ayant rédigé et présenté devant le jury professionnel, un rapport d’activités/stage réalisé dans le cadre d’une expérience professionnelle en entreprise de 18 semaines minimum, équivalentes temps plein, consécutives ou non.

Secteurs d’activités :

Le titulaire de la certification professionnelle Chef opérateur du son est amené à travailler majoritairement pour des sociétés de production et de post-production : 

  • productions cinématographiques (courts et longs métrages, cinéma d'animation) ;
  • chaînes de télévision, de radio (fictions TV, documentaires, podcasts) ;
  • studios d’enregistrement musical, de doublage ;
  • productions privées ou publiques de spectacle vivant (festivals, parcs de loisirs, salles de spectacles : théâtre, concert) ;
  • sociétés de sonorisation (salles de spectacle, théâtre) ;
  • sociétés de production de jeux vidéo.

Il peut également intervenir dans des entreprises de prestations de techniques audiovisuelles :

  • productions indépendantes travaillant pour la télévision ;
  • productions de films institutionnels, publicitaires, événementiels ;
  • sociétés de prestations de service pour le spectacle vivant (location de matériel et production évènementielle) ;
  • services audiovisuels d’entreprises.

Type d'emplois accessibles :

Au début de sa carrière, le titulaire de la certification professionnelle occupe les emplois suivants :

  • technicien son ;
  • assistant auditorium/recorder ;
  • assistant son/premier assistant opérateur du son/perchiste ou perchman (spécifique au cinéma et à l’audiovisuel) ;
  • assistant monteur son ;
  • assistant mixeur.

Après trois à cinq années d’expériences professionnelles, le titulaire de la certification professionnelle peut, selon les productions, occuper les emplois suivants :

  • dans le domaine du cinéma et de l’audiovisuel : chef opérateur du son ;
  • dans le domaine du spectacle vivant ou de la musique :  régisseur son/chef sonorisateur, ingénieur du son, compositeur ;
  • dans le domaine du jeu vidéo, du film d’animation, du studio d’enregistrement ou du podcast : sound designer, illustrateur sonore, compositeur ou audio programmeur, creative producer.

De manière plus générale, on peut également rencontrer ces intitulés de poste : chef mixeur, chef monteur son, opérateur du son.

Code(s) ROME :

  • L1508 - Prise de son et sonorisation
  • L1507 - Montage audiovisuel et post-production

Références juridiques des règlementations d’activité :

Sans objet

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le candidat doit être titulaire d'un baccalauréat ou d'une certification professionnelle de niveau 4 (ou diplôme étranger officiellement reconnu comme au moins équivalent). 

Sélection sur concours d'entrée composé de deux épreuves :

- une épreuve écrite sous forme d'un questionnaire à choix multiple ;

- un entretien (avec CV et lettre de motivation) afin :

  • de vérifier que le candidat répond aux prérequis techniques et/ou scientifiques et artistiques ;
  • de s’assurer de la pertinence de son projet professionnel avec la certification visée.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de quatre membres, avec recherche de parité, dont : 

  • deux membres extérieurs à l'autorité de certification, représentants du secteur professionnel (dont un représentant les employeurs et un représentant les salariés) ;
  • deux représentants de l'autorité de certification.

Le président du jury est désigné parmi les membres extérieurs à l'autorité de certification.   

En contrat d’apprentissage X

Le jury est composé de quatre membres, avec recherche de parité, dont : 

  • deux membres extérieurs à l'autorité de certification, représentants du secteur professionnel (dont un représentant les employeurs et un représentant les salariés) ;
  • deux représentants de l'autorité de certification.

Le président du jury est désigné parmi les membres extérieurs à l'autorité de certification. 

Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de quatre membres, avec recherche de parité, dont : 

  • deux membres extérieurs à l'autorité de certification, représentants du secteur professionnel (dont un représentant les employeurs et un représentant les salariés) ;
  • deux représentants de l'autorité de certification.

Le président du jury est désigné parmi les membres extérieurs à l'autorité de certification. 

En contrat de professionnalisation X

Le jury est composé de quatre membres, avec recherche de parité, dont : 

  • deux membres extérieurs à l'autorité de certification, représentants du secteur professionnel (dont un représentant les employeurs et un représentant les salariés) ;
  • deux représentants de l'autorité de certification.

Le président du jury est désigné parmi les membres extérieurs à l'autorité de certification. 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de quatre membres, avec recherche de parité, dont : 

  • deux membres extérieurs à l'autorité de certification, représentants du secteur professionnel (dont un représentant les employeurs et un représentant les salariés) ;
  • deux représentants de l'autorité de certification.

Le président du jury est désigné parmi les membres extérieurs à l'autorité de certification. 

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 88 0 83 69 -
2019 66 0 85 75 64

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP35132 Opérateur du son

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :