L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 4

Icon NSF

Code(s) NSF

227r : Contrôle qualité des services énergétiques

227s : Montage d installations de génie climatique, sanitaires et de chauffage

227u : Surveillance d installations de production d énergie, de climatisation

Icon formacode

Formacode(s)

24146 : Énergie solaire photovoltaïque

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2028

Niveau 4

227r : Contrôle qualité des services énergétiques

227s : Montage d installations de génie climatique, sanitaires et de chauffage

227u : Surveillance d installations de production d énergie, de climatisation

24146 : Énergie solaire photovoltaïque

31-08-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -
CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS 19753471200017 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le diplôme de spécialisation professionnelle est un diplôme situé au niveau 4 de la grille française de qualifications, et délivré par un établissement de l’enseignement supérieur après une formation d’une année après le baccalauréat. Il confère les mêmes droits à tous ses titulaires, quel que soit l'établissement qui l'a délivré. Son accès est sélectif. Sa finalité première est l’insertion professionnelle immédiate. De ce fait il atteste un ensemble de compétences correspondant à une cible professionnelle, et comprend un volume important de mise en situation professionnelle.

 

Activités visées :

  • Appréciation du matériel nécessaire pour l’installation du ou des panneaux photovoltaïques.
  • Utilisation du système d’information lié à la gestion des stocks.
  • Lecture du plan d’installation afin de choisir la méthode d’implantation du système de production photovoltaïque.
  • Mise en place des dispositifs de sécurité collective et individuelle sur la base d’un PPSPS (plan particulier de sécurité et de protection de la santé) : harnais, Stop-chute…
  • Conduite d’un chariot élévateur ou pilotage d’une nacelle (possibles travaux en hauteur).
  • Pose du système de production d’énergie, incluant le câblage nécessaire et raccordement à l’armoire électrique.
  • Tri et évacuation des divers déchets.
  • Saisie d’éléments de suivi de chantier dans le système d’information dédié.

Compétences attestées :

Compétences transversales

Agir en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle

  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives.
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
  • Travailler en équipe et/ou en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
  • Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.
  • Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles.

Communiquer à l’écrit et à l’oral en contexte professionnel

  • Rédiger un texte, compte rendu, projet, lettre selon les normes de la communication et de l’usage de la langue.
  • Prendre la parole en contexte professionnel en en respectant les codes et usages.
  • Communiquer dans une langue étrangère.
  • Se servir des outils numériques en lien avec un champ professionnel.

Compétences spécifiques

  • Identifier les différents systèmes d'intégration nécessaires au chantier pour choisir le ou les panneaux photovoltaïques.
  • Déterminer les onduleurs adéquats.
  • Identifier les câbles et autres éléments pertinents.
  • Renseigner la base de gestion des stocks quant au matériel retiré afin de réapprovisionner sa boite à outils.
  • Prendre connaissance du PPSPS (plan particulier de sécurité et de protection de la santé) conçu par le coordinateur de sécurité et de protection santé (CSPS) du chantier.
  • Lire le plan d'installation (dessus, coupe, …) et le confronter à la réalité afin d’informer le chef d'équipe de toute nécessité d'adaptation.
  • Définir le positionnement de l'installation et la méthode de pose (reconnaître le type de toiture/couverture, etc.).
  • Mettre en place les dispositifs de sécurité collective et individuelle (Harnais, points d’ancrages et lignes de vie temporaires, Stop-chute, sens de circulation, chargement, garde-corps provisoires.).
  • Monter et démonter d'éventuels échafaudages de faible dimension.
  • Réaliser des petits travaux de maçonnerie ou couverture (tuiles, support, étanchéité, etc.).
  • Conduire un chariot élévateur ou une nacelle pour déplacer ou ôter des matériaux présents pour insérer le système d'intégration (bacs lestés, intégration au bâti, surimposition…).
  • Poser le système d’intégration (ou autre support au sol tel que tracker, brise-soleil, garde-corps, etc.).
  • Creuser d'éventuelles saignées pour réaliser des chemins de câbles et des conduits électriques en apparent ou en encastré en faisant passer les câbles solaires et les câbles de terre.
  • Positionner une armoire électrique de locaux domestiques ou tertiaires afin d’installer et raccorder les différents modules en respectant les préconisations d'emploi et le plan de câblage.
  • Faire état de l'avancement du chantier auprès du Chef d'équipe.
  • Ranger le matériel et les matériaux utilisés.
  • S’assurer conjointement avec le chef d’équipe de la mise en sécurité du chantier (engins, risque de chute, risque électrique, etc.).
  • Trier les divers déchets produits lors de l'activité, pour les mettre en bennes sur place ou au dépôt selon les chantiers.
  • Effectuer un compte-rendu écrit, lors du retour en entreprise, pour suivi du chantier.

Modalités d'évaluation :

Les modalités du contrôle permettent de vérifier l'acquisition de l'ensemble des aptitudes, connaissances, compétences et blocs de compétences constitutifs du diplôme. Ces éléments sont appréciés soit par un contrôle continu et régulier, soit par un examen terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés.

Concernant l’évaluation des blocs de compétences, chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP37218BC01 - Agir en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives.
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
- Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles.

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP37218BC02 - Communiquer à l’écrit et à l’oral en contexte professionnel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Rédiger un texte, compte rendu, projet, lettre selon les normes de la communication et de l’usage de la langue.

- Prendre la parole en contexte professionnel en en respectant les codes et usages.

- Communiquer dans une langue étrangère.

- Se servir des outils numériques en lien avec le champ professionnel.

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

RNCP37218BC03 - Préparer un chantier de pose d’un système de production photovoltaïque

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Identifier les différents systèmes d'intégration nécessaires au chantier pour choisir le ou les panneaux photovoltaïques.
  • Déterminer les onduleurs adéquats.
  • Identifier les câbles et autres éléments pertinents.
  • Renseigner la base de gestion des stocks quant au matériel retiré afin de réapprovisionner sa boite à outils.
  • Prendre connaissance du PPSPS (plan particulier de sécurité et de protection de la santé) conçu par le coordinateur de sécurité et de protection santé (CSPS) du chantier.
  • Lire le plan d'installation (dessus, coupe, …) et le confronter à la réalité afin d’informer le chef d'équipe de toute nécessité d'adaptation.
  • Définir le positionnement de l'installation et la méthode de pose (reconnaître le type de toiture/couverture, etc.).
  • Mettre en place les dispositifs de sécurité collective et individuelle (Harnais, points d’ancrages et lignes de vie temporaires, Stop-chute, sens de circulation, chargement, garde-corps provisoires).
  • Monter et démonter d'éventuels échafaudages de faible dimension.

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

Une vigilance est à porter sur les habilitations spécifiques à obtenir.

RNCP37218BC04 - Installer un système de production photovoltaïque

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Réaliser des petits travaux de maçonnerie ou couverture (tuiles, support, étanchéité, etc.).
  • Conduire un chariot élévateur ou une nacelle pour déplacer ou ôter des matériaux présents pour insérer le système d'intégration (bacs lestés, intégration au bâti, surimposition…).
  • Poser le système d’intégration (ou autre support au sol tel que tracker, brise-soleil, garde-corps, etc.).
  • Creuser d'éventuelles saignées pour réaliser des chemins de câbles et des conduits électriques en apparent ou en encastré en faisant passer les câbles solaires et les câbles de terre.
  • Positionner une armoire électrique de locaux domestiques ou tertiaires afin d’installer et raccorder les différents modules en respectant les préconisations d'emploi et le plan de câblage.
  • Faire état de l'avancement du chantier auprès du Chef d'équipe.
  • Ranger le matériel et les matériaux utilisés.
  • S’assurer conjointement avec le chef d’équipe de la mise en sécurité du chantier (engins, risque de chute, risque électrique, etc.).
  • Trier les divers déchets produits lors de l'activité, pour les mettre en bennes sur place ou au dépôt selon les chantiers.
  • Effectuer un compte-rendu écrit, lors du retour en entreprise, pour suivi du chantier.

Chaque certificateur accrédité met en œuvre les modalités qu’il juge adaptées : rendu de travaux, mise en situation, évaluation de projet, etc. Ces modalités d’évaluation peuvent être adaptées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

Une vigilance est à porter sur les habilitations spécifiques à obtenir.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Les modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence sont définies par chaque certificateur accrédité qui met en œuvre les dispositifs qu’il juge adaptés. Ces modalités peuvent être modulées en fonction du chemin d’accès à la certification : formation initiale, VAE, formation continue.

Chaque ensemble d'enseignements a une valeur définie en crédits européens (ECTS).

Secteurs d’activités :

 

  • Industrie de production d’énergie
  • Entreprises du bâtiment
  • Entreprises artisanales
  • 43.21 : Travaux d'installation électrique
  • 43.99.10 : Travaux d'étanchéification
  • 43.99.2 : Travaux d’échafaudage
  • 43.99.5 : Travaux de montage d’ossatures métalliques

Type d'emplois accessibles :

  • Installateur de système photovoltaïque
  • Electricien photovoltaïque

Code(s) ROME :

  • F1610 - Pose et restauration de couvertures
  • F1602 - Électricité bâtiment

Références juridiques des règlementations d’activité :

  • Habilitation aux risques d’origine électrique (hors et sous-tension : H0, B0, B1v, BP)
  • Habilitation au travail en hauteur et Habilitation échafaudage (R408)
  • Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité-Nacelle articulée (CACES R486 Cat. A) ou nacelle élévatrice (CACES R486 Cat.B). Eventuellement, chariot télescopique (CACES R482 Cat. F)

 

 

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements.

En contrat d’apprentissage X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements.

Après un parcours de formation continue X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements.

En contrat de professionnalisation X

Leur composition comprend :
- une moitié d'enseignants-chercheurs, d'enseignants ou de chercheurs participant à la formation
- des professionnels qualifiés ayant contribué aux enseignements
- des professionnels qualifiés n'ayant pas contribué aux enseignements.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Composition définie par le Code de l'éducation : article L613-4 modifié par la loi n°2016-1088 du 8 août 2016 - art. 78

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste des organismes préparant à la certification :

Historique des changements de certificateurs :

Historique des changements de certificateurs
Nom légal du certificateur Siret du certificateur Action Date de la modification
CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS 19753471200017 Est ajouté 01-03-2023

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :