Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Manager de programmes internationaux - humanitaire et développement

Active

N° de fiche
RNCP37270
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) :
  • 13017 : Action humanitaire
  • 32154 : Encadrement management
  • 32005 : Stratégie internationale
Date d’échéance de l’enregistrement : 25-01-2028
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
INSTITUT RELATIONS INT STRATEGIQUES 38277800900037 IRIS https://www.iris-france.org/
Objectifs et contexte de la certification :

Le Manager de programmes internationaux – Humanitaire et Développement travaille pour les organisations du secteur de la solidarité internationale. Il est interdisciplinaire, doté d’une vision stratégique, capable de mettre en œuvre conjointement de multiples compétences (conception et gestion de projets/programmes, management d’équipes projets, conception et gestion de partenariats).

Les organisations du secteur de la solidarité internationale interviennent dans l’assistance humanitaire et la protection de la population d’un pays en crise ou dans la mise en œuvre de programmes de développement ne se situant pas nécessairement en situation d’urgence et visant à permettre à des populations fragilisées d’accéder à leurs droits fondamentaux.

 

 

Activités visées :

Selon sa structure d’appartenance, sa taille et son organisation, le Manager de programmes internationaux - Humanitaire et Développement exerce les activités suivantes :

Elaboration des démarches stratégiques et programmatiques de projets de solidarité internationale.

Identification des composantes du programme/projet de solidarité internationale.

Conception du programme/projet de solidarité internationale.

Elaboration des modes de financement et gestion budgétaire du programme/projet de solidarité internationale.

Mise en œuvre et suivi du programme/projet de solidarité internationale.

Management des équipes en lien avec le programme/projet de solidarité internationale.

Conception et gestion des partenariats du programme/projet de solidarité internationale.

Compétences attestées :

Analyser les données relatives au système (facteurs et acteurs) concerné, en veillant à rassembler tous les éléments nécessaires pour appréhender l’ensemble des problématiques à traiter afin d’identifier les différentes options stratégiques programmatiques envisageables répondant aux normes de qualité et redevabilité internationales.

Elaborer une architecture système, en identifiant l’ensemble des acteurs concernés, leurs enjeux, intérêts et inerties à prendre en compte, afin d’optimiser le positionnement de chaque partie prenante dans les options stratégiques potentielles.

Concevoir et tester les options stratégiques potentielles, en prenant en compte l’ensemble des données analysées et en anticipant les évolutions et changements possibles de l’écosystème d’un projet/programme, afin de sélectionner le meilleur scénario au regard des objectifs de son entité et des priorités des autres partenaires.

Finaliser et formaliser la stratégie programmatique retenue en veillant à s’assurer de sa robustesse et de sa cohérence au regard des priorités du cycle de programmation de l’ensemble des parties prenantes, afin de présenter et susciter l’adhésion des instances décisionnaires.

Collaborer à l’élaboration d’une stratégie organisationnelle, en tenant compte des enjeux des architectures complexes et transnationales afin de positionner au mieux son entité au niveau régional ou global.

Exercer une fonction de veille sur les besoins des populations cibles comme sur le jeu des acteurs clés et autres facteurs déterminants, en appréhendant les signaux faibles et en faisant preuve de capacités d’anticipation, afin d’ajuster les choix stratégiques en cas de changements contextuels et d’être force de proposition sur de nouveaux projets.

Evaluer le contexte d’intervention et les populations concernées, (études d’opportunité et de faisabilité), afin de déterminer le niveau de complexité de la mission et les options permettant de traiter les sujets de l’inégalité de genre, de l’environnement et de l’accompagnement des acteurs locaux.

Identifier l’ensemble des parties prenantes et plus spécifiquement les acteurs locaux, afin de prendre en compte leurs capacités ou besoins, positionnement et interrelations dans la conception du projet.

Elaborer la logique d’intervention, en vérifiant sa cohérence avec la stratégie organisationnelle de son entité, afin de garantir une approche systémique performante.

Sélectionner les experts à consulter et les informations complémentaires à collecter, en utilisant les méthodes de planification comme le cadre logique, afin d’analyser en profondeur l’ensemble des paramètres à prendre en compte pour formaliser le projet.

Décider des priorités d’actions et moyens à allouer, en tenant compte des disponibilités, des conditions d’accessibilité, du niveau de sécurité et en utilisant des méthodes comme le Diagramme de Gantt, afin d’établir le planning adéquat au regard de l’importance des missions à effectuer.

Concevoir et structurer les dimensions tactiques et opérationnelles (missions des équipes, logistique et actions à conduire), en définissant et détaillant les étapes de l’intégration, de l’accompagnement et de l’autonomisation des partenaires locaux, afin de déterminer / présenter les options pertinentes pour garantir la performance des projets/programmes.

Formaliser et présenter les documents projets/programmes aux parties prenantes, en argumentant les choix et les analyses effectués et en s’appuyant sur des documents supports de qualité, afin d’obtenir leur implication dans la mise en œuvre du projet.

Identifier les bailleurs de fonds potentiels, en analysant leurs spécificités et leurs agendas, afin de sélectionner ceux à solliciter au regard du projet/programme de solidarité internationale à mener.

Construire une approche du système de financement, en utilisant le cadre logique et le chronogramme, afin de disposer du budget adapté au programme/projet à conduire, notamment dans le cadre d’un co-financement complexe en vérifiant la pertinence du montage effectué.

Elaborer la proposition de financement du projet/programme de solidarité internationale, en mettant en avant les procédures de maîtrise des risques mises en place, afin de rassembler les fonds nécessaires à la mission.

Mettre la proposition de financement en conformité avec les bailleurs de fonds identifiés (en particulier sur les notions de genre, impact environnemental et changement climatique ainsi que les autres supports demandés), la présenter aux bailleurs de fonds en tenant compte de leur agenda et priorités, en mettant en avant les procédures de maîtrise des risques mises en place, dans l’objectif d’obtenir leur soutien.

Organiser le suivi budgétaire et le reporting auprès des financeurs, en vérifiant la consommation du budget, en relation avec l’atteinte des objectifs fixés, comme le respect des procédures et engagements, afin de veiller à l’utilisation optimale des fonds récoltés et anticiper les éventuels besoins de financement complémentaires.

Concevoir un système de pilotage de programme/projet, en intégrant dans la méthode du cadre logique et du chronogramme les principaux points de validation à effectuer et leur fréquence, afin de garantir le bon avancement du programme/projet à chaque étape et dans chacune de ces dimensions.

Anticiper les problèmes pouvant survenir, en se concertant et en collaborant avec les équipes et les populations concernées et en s’appuyant sur les méthodes du cadre logique et du chronogramme, afin d’apporter les ajustements pour adapter la mise en œuvre au contexte du terrain et à ses évolutions.

Organiser et animer les réunions projets, en veillant à la bonne communication auprès des équipes des contenus et informations à transmettre et faire remonter, afin d’analyser les problèmes pouvant survenir et favoriser la mobilisation/implication de tous pour trouver les nouveaux scénarios et nouvelles solutions à mettre en place.

Evaluer l’état d’avancement du projet et les objectifs atteints, en prenant en compte la planification et les indicateurs initialement fixés, afin de vérifier l’efficience et l’efficacité des actions réalisées.

Analyser l’environnement humain et les besoins en ressources humaines du programme/projet de solidarité internationale, en prenant en compte le mandat de l’organisation, sa culture et le contexte d’intervention, ainsi que toutes les évolutions de ces éléments afin d’identifier et de qualifier les compétences et profils à mobiliser tout au long du projet dans un soucis d’adaptation permanente propre au secteur.

Définir l’équipe à impliquer sur le programme/projet de solidarité internationale, en établissant son organigramme et ses différentes fiches de poste, afin de disposer d’un collectif satisfaisant les besoins organisationnels, fonctionnels, techniques et culturels générés par son contexte et ses objectifs.

Collaborer, avec le service RH, au processus de recrutement des professionnels à impliquer, en vérifiant l’adéquation des candidats au contexte d’intervention spécifique, afin de constituer une équipe performante et répondant aux besoins du projet/programme de solidarité internationale.

Organiser l'accueil et l'accompagnement des professionnels impliqués dans le programme/projet de solidarité internationale dans une perspective inclusive, en prenant en compte les besoins spécifiques des collaborateurs, et notamment celles et ceux en situation de handicap.

Superviser la gestion et l’application des dimensions contractuelles de l’engagement des professionnels impliqués dans le programme/projet de solidarité internationale afin de garantir l’application de réponses structurelles favorisant un cadre d’emploi éthique et responsable contribuant à la protection des membres de l’équipe et l'optimisation de l'impact opérationnel du programme/projet.

Etablir les outils et méthodes de travail, de coordination et d’animation de l’équipe du programme/projet de solidarité internationale, en définissant sa posture managériale (style de management, légitimité) et en mettant en place les règles de fonctionnement (organisation, prise de décision, animation, suivi), afin d’optimiser l’œuvre commune du collectif.

Créer les conditions d’un travail collaboratif et de gestion des différents problèmes tels que l’épuisement professionnel ou les conflits pouvant survenir, afin d’optimiser la contribution de chacun et la collaboration au sein de l’équipe.

Organiser des rencontres et une concertation avec les partenaires potentiels d’un programme/projet de solidarité internationale afin de déterminer les attentes et contours du partenariat.

Définir le socle sous-tendant la relation entre les partenaires du programme/projet de solidarité internationale en prenant en compte les besoins de renforcement de capacités, le cas échéant, afin d’inscrire ses relations partenariales et les collaborations dans une vision stratégique globale de long terme.

Modalités d'évaluation :

Pour chaque bloc de compétences : mise en situation professionnelle simulée sur une étude de cas fictive ou réelle. Productions écrites collectives ou individuelles.

Deux présentations orales pour le bloc 2.

Deux épreuves complémentaires : un mémoire opérationnel et une expérience professionnelle de 455 h minimum.

RNCP37270BC01 - Elaboration de démarches stratégiques et programmatiques de projets de solidarité internationale

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser les données relatives au système (facteurs et acteurs) concerné, en veillant à rassembler tous les éléments nécessaires pour appréhender l’ensemble des problématiques à traiter afin d’identifier les différentes options stratégiques programmatiques envisageables répondant aux normes de qualité et redevabilité internationales.

Elaborer une architecture système, en identifiant l’ensemble des acteurs concernés, leurs enjeux, intérêts et inerties à prendre en compte, afin d’optimiser le positionnement de chaque partie prenante dans les options stratégiques potentielles.

Concevoir et tester les options stratégiques potentielles, en prenant en compte l’ensemble des données analysées et en anticipant les évolutions et changements possibles de l’écosystème d’un projet/programme, afin de sélectionner le meilleur scénario au regard des objectifs de son entité et des priorités des autres partenaires.

Finaliser et formaliser la stratégie programmatique retenue en veillant à s’assurer de sa robustesse et de sa cohérence au regard des priorités du cycle de programmation de l’ensemble des parties prenantes, afin de présenter et susciter l’adhésion des instances décisionnaires.

Collaborer à l’élaboration d’une stratégie organisationnelle, en tenant compte des enjeux des architectures complexes et transnationales afin de positionner au mieux son entité au niveau régional ou global.

Exercer une fonction de veille sur les besoins des populations cibles comme sur le jeu des acteurs clés et autres facteurs déterminants, en appréhendant les signaux faibles et en faisant preuve de capacités d’anticipation, afin d’ajuster les choix stratégiques en cas de changements contextuels et d’être force de proposition sur de nouveaux projets.

Mises en situation professionnelle simulées fondées sur des études de cas (productions écrites).

RNCP37270BC02 - Pilotage des différences étapes du cycle d'un projet/programme de solidarité internationale

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Evaluer le contexte d’intervention et les populations concernées, (études d’opportunité et de faisabilité), afin de déterminer le niveau de complexité de la mission et les options permettant de traiter les sujets de l’inégalité de genre, de l’environnement et de l’accompagnement des acteurs locaux.

Identifier l’ensemble des parties prenantes et plus spécifiquement les acteurs locaux, afin de prendre en compte leurs capacités ou besoins, positionnement et interrelations dans la conception du projet.

Elaborer la logique d’intervention, en vérifiant sa cohérence avec la stratégie organisationnelle de son entité, afin de garantir une approche systémique performante.

Sélectionner les experts à consulter et les informations complémentaires à collecter, en utilisant les méthodes de planification comme le cadre logique, afin d’analyser en profondeur l’ensemble des paramètres à prendre en compte pour formaliser le projet.

Décider des priorités d’actions et moyens à allouer, en tenant compte des disponibilités, des conditions d’accessibilité, du niveau de sécurité et en utilisant des méthodes comme le Diagramme de Gantt, afin d’établir le planning adéquat au regard de l’importance des missions à effectuer.

Concevoir et structurer les dimensions tactiques et opérationnelles (missions des équipes, logistique et actions à conduire), en définissant et détaillant les étapes de l’intégration, de l’accompagnement et de l’autonomisation des partenaires locaux, afin de déterminer / présenter les options pertinentes pour garantir la performance des projets/programmes.

Formaliser et présenter les documents projets/programmes aux parties prenantes, en argumentant les choix et les analyses effectués et en s’appuyant sur des documents supports de qualité, afin d’obtenir leur implication dans la mise en œuvre du projet.

Identifier les bailleurs de fonds potentiels, en analysant leurs spécificités et leurs agendas, afin de sélectionner ceux à solliciter au regard du projet/programme de solidarité internationale à mener.

Construire une approche du système de financement, en utilisant le cadre logique et le chronogramme, afin de disposer du budget adapté au programme/projet à conduire, notamment dans le cadre d’un co-financement complexe en vérifiant la pertinence du montage effectué.

Elaborer la proposition de financement du projet/programme de solidarité internationale, en mettant en avant les procédures de maîtrise des risques mises en place, afin de rassembler les fonds nécessaires à la mission.

Mettre la proposition de financement en conformité avec les bailleurs de fonds identifiés (en particulier sur les notions de genre, impact environnemental et changement climatique ainsi que les autres supports demandés), la présenter aux bailleurs de fonds en tenant compte de leur agenda et priorités, en mettant en avant les procédures de maîtrise des risques mises en place, dans l’objectif d’obtenir leur soutien.

Organiser le suivi budgétaire et le reporting auprès des financeurs, en vérifiant la consommation du budget, en relation avec l’atteinte des objectifs fixés, comme le respect des procédures et engagements, afin de veiller à l’utilisation optimale des fonds récoltés et anticiper les éventuels besoins de financement complémentaires.

Concevoir un système de pilotage de programme/projet, en intégrant dans la méthode du cadre logique et du chronogramme les principaux points de validation à effectuer et leur fréquence, afin de garantir le bon avancement du programme/projet à chaque étape et dans chacune de ces dimensions.

Anticiper les problèmes pouvant survenir, en se concertant et en collaborant avec les équipes et les populations concernées et en s’appuyant sur les méthodes du cadre logique et du chronogramme, afin d’apporter les ajustements pour adapter la mise en œuvre au contexte du terrain et à ses évolutions.

Organiser et animer les réunions projets, en veillant à la bonne communication auprès des équipes des contenus et informations à transmettre et faire remonter, afin d’analyser les problèmes pouvant survenir et favoriser la mobilisation/implication de tous pour trouver les nouveaux scénarios et nouvelles solutions à mettre en place.

Evaluer l’état d’avancement du projet et les objectifs atteints, en prenant en compte la planification et les indicateurs initialement fixés, afin de vérifier l’efficience et l’efficacité des actions réalisées.

Mises en situation professionnelle simulées fondées sur des études de cas (productions écrites et présentations orales).

RNCP37270BC03 - Management des équipes en lien avec le programme/projet de solidarité internationale

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser l’environnement humain et les besoins en ressources humaines du programme/projet de solidarité internationale, en prenant en compte le mandat de l’organisation, sa culture et le contexte d’intervention, ainsi que toutes les évolutions de ces éléments afin d’identifier et de qualifier les compétences et profils à mobiliser tout au long du projet dans un soucis d’adaptation permanente propre au secteur.

Définir l’équipe à impliquer sur le programme/projet de solidarité internationale, en établissant son organigramme et ses différentes fiches de poste, afin de disposer d’un collectif satisfaisant les besoins organisationnels, fonctionnels, techniques et culturels générés par son contexte et ses objectifs.

Collaborer, avec le service RH, au processus de recrutement des professionnels à impliquer, en vérifiant l’adéquation des candidats au contexte d’intervention spécifique, afin de constituer une équipe performante et répondant aux besoins du projet/programme de solidarité internationale.

Organiser l'accueil et l'accompagnement des professionnels impliqués dans le programme/projet de solidarité internationale dans une perspective inclusive, en prenant en compte les besoins spécifiques des collaborateurs, et notamment celles et ceux en situation de handicap.

Superviser la gestion et l’application des dimensions contractuelles de l’engagement des professionnels impliqués dans le programme/projet de solidarité internationale afin de garantir l’application de réponses structurelles favorisant un cadre d’emploi éthique et responsable contribuant à la protection des membres de l’équipe et l'optimisation de l'impact opérationnel du programme/projet.

Etablir les outils et méthodes de travail, de coordination et d’animation de l’équipe du programme/projet de solidarité internationale, en définissant sa posture managériale (style de management, légitimité) et en mettant en place les règles de fonctionnement (organisation, prise de décision, animation, suivi), afin d’optimiser l’œuvre commune du collectif.

Créer les conditions d’un travail collaboratif et de gestion des différents problèmes tels que l’épuisement professionnel ou les conflits pouvant survenir, afin d’optimiser la contribution de chacun et la collaboration au sein de l’équipe.

Mises en situation professionnelle simulées fondées sur des études de cas (productions écrites).

RNCP37270BC04 - Conception et gestion des partenariats du programme/projet de solidarité internationale

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Organiser des rencontres et une concertation avec les partenaires potentiels d’un programme/projet de solidarité internationale afin de déterminer les attentes et contours du partenariat.

Définir le socle sous-tendant la relation entre les partenaires du programme/projet de solidarité internationale en prenant en compte les besoins de renforcement de capacités, le cas échéant, afin d’inscrire ses relations partenariales et les collaborations dans une vision stratégique globale de long terme.

Superviser la formalisation de l’encadrement des relations partenariales du programme/projet de solidarité internationale, en s’assurant du respect des conditions négociées avec les partenaires quant à leur intervention, pour assurer l’atteinte des objectifs et la réalisation des résultats.

Assurer la conformité du cadre de partenariat avec les conditions applicables au programme/projet de solidarité internationale d’ordre légal ou règlementaire y compris celles découlant des financements obtenus, afin de sécuriser l’implication des différentes parties prenantes.

Organiser le cadre de travail, de pilotage et les modalités de communication et d’échange entre les partenaires du programme/projet de solidarité internationale, afin d’assurer la complémentarité et la cohérence de leurs actions.

Mises en situation professionnelle simulées fondées sur des études de cas (productions écrites).

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Il faut valider les quatre blocs de compétences et les deux épreuves complémentaires pour obtenir la certification complète. Chaque bloc est acquis à vie.

Secteurs d’activités :

Le Manager de programmes internationaux – Humanitaire et Développement travaille pour les organisations du secteur de la solidarité internationale. Ce secteur est structuré autour d’acteurs publics et privés :

Dans le domaine du public, il s’agit principalement d’administrations de dimension régionale, nationale ou internationale, comme les collectivités locales qui mènent des projets dans le cadre de la coopération décentralisée, les agences humanitaires des Nations unies ou encore les agences et les autorités gouvernementales hôtes, ainsi que les agences régionales et intergouvernementales.

Dans le domaine privé, il s’agit principalement des organisations non gouvernementales (ONG), auxquelles on peut ajouter les fondations, ainsi que certaines coopératives et structures relevant du secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS). Il faut toutefois préciser qu’en France il n’existe aucune base juridique pour définir une ONG. Aussi, sont généralement considérées comme telles, les « structures non lucratives, issues d’une mobilisation militante et citoyenne à caractère privé, agissant pour des causes sociales et d’intérêt général, avec une dimension transnationale » D’un point de vue juridique, la très grande majorité de ces organisations sont des associations de type loi de 1901.

Contextes de travail :

Les Managers de programmes internationaux - Humanitaire et Développement peuvent travailler en siège en France ou à l'international ou sur le terrain dans les pays d'intervention. Une grande majorité d'entre eux travaillent hors de France.

Type d'emplois accessibles :

Selon la taille et l’organisation des structures, les intitulés du métier peuvent être les suivantes :

Manager de projets/programmes de solidarité internationale

Responsable de projets ou de programmes

Coordinateur ou coordinatrice de terrain, de programmes ou de projets

Chargé ou chef de projet, de mission ou de programme

Coordinateur ou coordinatrice de dispositif de développement

Chargé de développement/de partenariats

Responsable de développement

Chargé de plaidoyer

Responsable de plaidoyer

Grants Officer / Grants Manager

MEAL Officer / MEAL[1] Manager

Directeur ou directrice pays

[1] MEAL = Monitoring, Evaluation, Accountability and Learning, suivi, évaluation, redevabilité et apprentissage.

Code(s) ROME :
  • K1802 - Développement local
  • M1503 - Management des ressources humaines
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

niveau 6 de qualification

niveau B2 minimum en anglais et en français

expérience de vie ou de travail à l’étranger idéalement dans des pays non occidentaux

engagement associatif.


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Sont autorisés à se présenter à la certification, après un parcours de formation, les candidats ayant réalisé des expériences professionnelles dans une organisation et sur des missions en lien avec la certification, ou ayant suivi la formation en étant salarié (en alternance ou non) dans une entreprise et sur des missions en lien avec les activités et le secteur visés.

 


Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de certification est composé de 5 membres :

2 représentants de l’IRIS.

3 professionnels justifiant d’au moins 2 années d’expérience dans le secteur d’activités extérieurs à l’IRIS.

En contrat d’apprentissage X

Le jury de certification est composé de 5 membres :

2 représentants de l’IRIS.

3 professionnels justifiant d’au moins 2 années d’expérience dans le secteur d’activités extérieurs à l’IRIS.

Après un parcours de formation continue X

Le jury de certification est composé de 5 membres :

2 représentants de l’IRIS.

3 professionnels justifiant d’au moins 2 années d’expérience dans le secteur d’activités extérieurs à l’IRIS.

En contrat de professionnalisation X

Le jury de certification est composé de 5 membres :

2 représentants de l’IRIS.

3 professionnels justifiant d’au moins 2 années d’expérience dans le secteur d’activités extérieurs à l’IRIS.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury de certification est composé de 5 membres :

2 représentants de l’IRIS.

3 professionnels justifiant d’au moins 2 années d’expérience dans le secteur d’activités extérieurs à l’IRIS.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
03/03/2017

Arrêté du 23 février 2017 publié au Journal Officiel du 03 mars 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau I, sous l'intitulé "Manager humanitaire" avec effet au 10 novembre 2011, jusqu'au 03 mars 2020.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 03-03-2020
Date de décision 25-01-2023
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 25-01-2028
Date de dernière délivrance possible de la certification 25-01-2032
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 96 1 86 72 -
2020 69 0 82 59 62
2019 56 0 73 40 60
2018 43 0 89 74 60
2017 48 2 86 79 66
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.iris-sup.org/formation/manager-de-programmes-internationaux-humanitaire-et-developpement/


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34483 Manager de programmes internationaux - Humanitaire et développement
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet