L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 6

Icon NSF

Code(s) NSF

133 : Musique, arts du spectacle

134 : Autres disciplines artistiques et spécialités artistiques plurivalentes

Icon formacode

Formacode(s)

45020 : Cirque arts rue

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

06-06-2027

Niveau 6

133 : Musique, arts du spectacle

134 : Autres disciplines artistiques et spécialités artistiques plurivalentes

45020 : Cirque arts rue

06-06-2027

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DE LA CULTURE 11004601800013 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le diplôme national supérieur professionnel d'artiste de cirque (DNSP AC) est délivré dans 3 écoles supérieures de cirque, accréditées par le ministère de la Culture. La certification vise de futurs professionnels qui maitriseront une ou plusieurs disciplines de cirque (jonglerie, aérien, acrobatie, équilibre, clown, dressage, magie...). Cette maitrise est au service d'une oeuvre, d'un numéro.

L'artiste de cirque se produit seul ou en collectif. Il peut interpréter seulement un numéro ou intervenir dans la totalité d'un spectacle. Il travaille de manière itinérante, dans des espaces de représentation comme la piste du chapiteau, espace spécifique au cirque, les scènes de théâtre, l'espace public. L'artiste de cirque peut être, par ailleurs, titulaire du droit d'auteur. Il exerce aujourd'hui son activité dans un univers professionnel représentant une réalité très diverse, qui va des entreprises de cirque traditionnelles aux compagnies de cirque contemporain, en passant par une multitude de contextes professionnels tels que l'événementiel, les parcs d'attraction, le cabaret ou les spectacles de variétés mais aussi la participation à des spectacles embrassant l'ensemble des arts de la scène. En lien avec son activité artistique, l'artiste de cirque est éventuellement amené à intervenir en milieu scolaire ou dans toutes autres actions relevant de la sensibilisation des publics.

L'artiste interprète de cirque peut prendre des responsabilités dans l'élaboration, la préparation et la représentation des oeuvres.

Une des spécificités du métier d'artiste de cirque et d'avoir à exercer le plus souvent une seconde carrière professionnelle après sa carrière d'interprète. Si certains optent pour une reconversion ou une réorientation professionnelle dans des métiers proches (enseignant, metteur en piste), ou dans des métiers connexes au spectacle (administration culturelle, gestion, communication), certains réalisent leur évolution professionnelle dans d'autres secteurs professionnels.

 

Activités visées :

- Utiliser les outils numériques de références

- Exploiter des données à des fins d’analyse

- S’exprimer et communiquer à l’oral, à l’écrit, et dans au moins une langue étrangère

- Se positionner vis à vis d’un champ professionnel

- Agir en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle

- Exercer son art d’interprète artiste de cirque

- Entretenir et développer ses capacités artistiques et participer à une démarche de recherche

- Valoriser ses compétences et construire son parcours professionnel

Compétences attestées :

Compétences transversales :

- Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe
- Identifier et sélectionner avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet
- Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation
- Développer une argumentation avec esprit critique
- Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française
- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.
- Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder 
- Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte 
- Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs
- Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives
- Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet
- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique
- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale
- Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles.

 

Compétences spécifiques :

- Prendre connaissance du projet de l’œuvre, en saisir la singularité artistique

- Comprendre, analyser et s’approprier les indications reçues

- Mémoriser des enchaînements, des séquences longues et/ou complexes d’écriture circassienne, les assembler, y apporter des modifications

- Participer aux phases de recherche d’écriture circassienne et aux répétitions

- Adapter et choisir les figures techniques au regard des contraintes physiques et de sécurité

- Proposer des éléments de composition à partir des indications données et des situations de jeu (solo, duo,…)

- Improviser librement ou selon un cadre et des consignes énoncés

- Enrichir les propositions, apporter des éléments techniques personnels

- Reprendre un rôle en utilisant, le cas échéant, les différentes ressources disponibles : transmission directe, vidéo, notation,...

- Participer à la transmission d'un rôle

- Relier son imaginaire à l’imaginaire de l’œuvre

- Recevoir, rechercher et utiliser des informations se rapportant aux contextes culturels, historiques, stylistiques et artistiques d’une œuvre ou d’une situation de départ donnée.

- Élaborer une interprétation à partir des informations recueillies.

- Conduire sa démarche artistique ou élaborer ses propositions en cohérence avec les enjeux du numéro ou du spectacle (styles, concepts,…) et la direction artistique

- Suggérer des nuances d’interprétation en affirmant des partis pris liés à des dimensions de présence, dynamique, projection,…

- Se mettre en jeu par rapport à soi, aux autres artistes et au public- prendre en compte les modifications éventuelles ou les impondérables

- Maîtriser l’adresse du geste et de l’enchaînement dans l’espace soit circulaire soit frontal ou tout autre espace de représentation y compris non conventionnel (espaces naturels ou urbains, galeries, musées, centres commerciaux, montgolfières, espaces non conçus pour le spectacle)

- Connaître son matériel, ses caractéristiques, en connaître les usages et les risques liés à son utilisation

- Maîtriser le vocabulaire technique

- Connaître les différents matériaux

- Exploiter ce matériel (montage, démontage, entretien) en évaluant la sécurité des personnes

- Le cas échéant, collaborer à la conception et au suivi de la réalisation du matériel ou nouveaux agrès

- Connaître la conduite à tenir en cas d’accident

- Avoir les bons réflexes et l’autorité nécessaire en matière de premiers secours

- Dans sa discipline, approcher l’ensemble des techniques et la diversité des esthétiques

- Maîtriser les gestes, figures et combinaisons de figures de base

- Maîtriser des gestes, des figures et des combinaisons de figures complexes

- Maîtriser une ou plusieurs techniques de travail ou d’entraînement liées à sa spécialité/famille

- Aborder de nouvelles techniques corporelles susceptibles d’être rencontrées lors de nouvelles œuvres ou démarches artistiques

- Rechercher la fiabilité dans l'exécution des mouvements et la virtuosité technique

- Rechercher des gestes, des figures et combinaisons de figures novateurs, singuliers, en lien ou non avec un agrès

- Maîtriser la diversité des relations au(x) autre(s) artiste(s) : contact, écoute, portés, regards

- Comprendre et exprimer physiquement les éléments liés à l'espace, à l'écriture dramatique, chorégraphique ou musicale

- Composer des enchaînements à partir d'une écriture dramatique, chorégraphique ou musicale

- Transposer le sens d'une écriture dramatique, chorégraphique ou musicale dans le choix et la forme d'interprétation d'éléments et d'enchaînements techniques

- Mettre en relation, éprouver la nécessité des gestes et enchaînements techniques avec le sens d'une écriture dramatique, chorégraphique ou musicale

- Développer les capacités narratives ou conceptuelles du geste : adresse, regard, sens du récit, signifiance du geste, tension dramatique, rythme des gestes et enchaînements...et leurs combinatoires

- Entretenir sa condition physique par une préparation physique générale ou spécifique

- Poursuivre un entraînement régulier lié à sa discipline

- Disposer de connaissances anatomiques et physiologiques

- Faire appel aux notions fondamentales d’analyse du corps dans les mouvements du cirque

- Faire appel aux techniques de relaxation, de récupération et de conscience corporelle

- Identifier ses temps personnels de récupération et anticiper sur les risques liés à la fatigue ou aux traumatismes corporels

- Identifier les situations à risques liées à l’environnement et/ou à la nature du mouvement et contribuer à y remédier

- Élargir sa culture circassienne, sa connaissance de l’histoire et de l’actualité du cirque

- Enrichir sa connaissance des autres arts et sa culture générale

- Nourrir sa propre pratique artistique des autres arts

- Approcher la diversité des esthétiques et leur croisement dans le domaine du spectacle contemporain

- Se confronter à la diversité des démarches et processus artistiques rencontrés

- Organiser son travail personnel et s’aménager des temps de travail autonome

- Évaluer sa prise de risque

- Connaître les bases de technique de maquillage, de coiffure, d’ajustement des costumes, permettant à l’artiste de cirque d’organiser son temps de préparation

- Contribuer à l’adaptation de son matériel à ses propres caractéristiques corporelles

- Communiquer avec des professionnels ne pratiquant pas sa langue maternelle

- Mobiliser une culture générale artistique et pédagogique, notamment dans le domaine du cirque

-Identifier l’actualité des problématiques disciplinaires, leurs évolutions, ainsi que des différentes formes circassiennes, selon une réflexion prospective

-Entretenir ses connaissances du cirque et du spectacle vivant en général (histoire, esthétiques actuelles) et des conditions d’exercice de la profession (connaissances réglementaires, administratives et institutionnelles)

-Mobiliser une réflexion théorique et critique portant sur les arts du spectacle, notamment du cirque, (littérature, esthétique, histoire de l’art, sociologie de l’art) pour définir des problématiques d’étude

-Se servir de la terminologie descriptive et critique pour commenter les arts du spectacle, au travers d’un projet/mémoire d’initiation à la recherche

-Nommer, analyser, objectiver les éléments constitutifs des œuvres ou des écritures circassiennes et de tout spectacle faisant appel à une technique circassienne

- Apprécier les compétences et aptitudes possédées, chercher à les maintenir et à les développer

- Identifier les acquis utilisables en vue d’une évolution de carrière, d’une reconversion ou d’une réorientation professionnelle

- Connaître les modes d’organisation du spectacle vivant, et du cirque en particulier, et leurs évolutions dans l’histoire

- Maitriser et appliquer les dispositions législatives et réglementaires en vigueur dans le spectacle vivant et les usages relatifs à l’emploi et à l’activité économique

- Connaître la structuration économique du secteur artistique et culturel

- Être sensibilisé aux métiers liés à la mise en piste, à l'enseignement du cirque, à l'action culturelle (médiation, communication, sensibilisation, …), à l'administration culturelle, à la direction de structure, à la régie technique, à la captation et à la diffusion du spectacle vivant, aux filières paramédicales et de la forme,…

- Se tenir au courant de l’actualité professionnelle, notamment à travers les publications et la presse professionnelle et les réseaux d’information des organisations professionnelles

- Avoir une bonne connaissance de l’environnement de représentation (chapiteau, aire de jeu, scène, plateau, coulisses, dégagements, cintres, installation électrique, lumière et son,…)

- Connaître les consignes d’hygiène et de sécurité propres à ces lieux spécifiques

- Identifier les réseaux professionnels

- Développer des stratégies de recherche d’emploi (ex : auditions, castings, rédaction de curriculum vitae, candidature spontanée, contact avec des producteurs, …)

- S’adresser à un public et dialoguer avec lui sur un spectacle dans le cadre de son travail

- Exposer les éléments fondamentaux de sa pratique

- Développer son regard et une analyse critique des œuvres

Modalités d'évaluation :

Evaluation continue, épreuves pratiques, évaluation terminale ou entretien.

RNCP37296BC01 - Utiliser les outils numériques de références

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

Evaluation continue

RNCP37296BC02 - Exploiter des données à des fins d’analyse

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet

- Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.

- Développer une argumentation avec esprit critique.

Evaluation continue, épreuves pratiques

RNCP37296BC03 - S’exprimer et communiquer à l’oral, à l’écrit, et dans au moins une langue étrangère

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.

- Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, dans au moins une langue étrangère.

Evaluation continue

RNCP37296BC04 - Se positionner vis à vis d’un champ professionnel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.

- Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.

- Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.

Evaluation continue et mise en situation

RNCP37296BC05 - Agir en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s’adapter et prendre des initiatives.

- Travailler en équipe et en réseau ainsi qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.

- Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique.

- Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.

- Prendre en compte la problématique du handicap et de l'accessibilité dans chacune de ses actions professionnelles.

Evaluation continue et mise en situation

RNCP37296BC06 - Exercer son art d’interprète d’artiste de cirque

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Prendre connaissance du projet de l’œuvre, en saisir la singularité artistique

- Comprendre, analyser et s’approprier les indications reçues

- Mémoriser des enchaînements, des séquences longues et/ou complexes d’écriture circassienne, les assembler, y apporter des modifications

- Participer aux phases de recherche d’écriture circassienne et aux répétitions

- Adapter et choisir les figures techniques au regard des contraintes physiques et de sécurité

- Proposer des éléments de composition à partir des indications données et des situations de jeu (solo, duo…)

- Improviser librement ou selon un cadre et des consignes énoncés

- Enrichir les propositions, apporter des éléments techniques personnels

- Reprendre un rôle en utilisant, le cas échéant, les différentes ressources disponibles : transmission directe, vidéo, notation, ...

- Participation à la transmission d'un rôle

- Relier son imaginaire à l’imaginaire de l’œuvre

- Recevoir, rechercher et utiliser des informations se rapportant aux contextes culturels, historiques, stylistiques et artistiques d’une œuvre ou d’une situation de départ donnée.

- Élaborer une interprétation à partir des informations recueillies.

- Conduire sa démarche artistique ou élaborer ses propositions en cohérence avec les enjeux du numéro ou du spectacle (styles, concepts,) et la direction artistique

- Suggérer des nuances d’interprétation en affirmant des partis pris liés à des dimensions de présence, dynamique, projection, …

- Savoir se mettre en jeu par rapport à soi, aux autres artistes et au public

- prendre en compte les modifications éventuelles ou les impondérables

- Maîtriser l’adresse du geste et de l’enchaînement dans l’espace soit circulaire soit frontal ou tout autre espace de représentation y compris non conventionnel (espaces naturels ou urbains, galeries, musées, centres commerciaux, montgolfières, espaces non conçus pour le spectacle)

- Connaître son matériel, ses caractéristiques, en connaître les usages et les risques liés à son utilisation

- Maîtriser le vocabulaire technique

- Connaître les différents matériaux

- Exploiter ce matériel (montage, démontage, entretien) en évaluant la sécurité des personnes

- Le cas échéant, collaborer à la conception et au suivi de la réalisation du matériel ou nouveaux agrès

- Connaître la conduite à tenir en cas d’accident

- Avoir les bons réflexes et l’autorité nécessaire en matière de premiers secours

Evaluation continue, épreuves pratiques, évaluation terminale ou entretien

RNCP37296BC07 - Entretenir et développer ses capacités artistiques et participer à une démarche de recherche

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Dans sa discipline, approcher l’ensemble des techniques et la diversité des esthétiques

- Maîtriser les gestes, figures et combinaisons de figures de base

- Maîtriser des gestes, des figures et des combinaisons de figures complexes

- Maîtriser une ou plusieurs techniques de travail ou d’entraînement liées à sa spécialité/famille

- Aborder de nouvelles techniques corporelles susceptibles d’être rencontrées lors de nouvelles œuvres ou démarches artistiques

- Rechercher la fiabilité dans l'exécution des mouvements et la virtuosité technique

- Rechercher des gestes, des figures et combinaisons de figures novateurs, singuliers, en lien ou non avec un agrès

- Maîtriser la diversité des relations au(x) autre(s) artiste(s) : contact, écoute, portés, regards

- Comprendre et exprimer physiquement les éléments liés à l'espace, à l'écriture dramatique, chorégraphique ou musicale

- Composer des enchaînements à partir d'une écriture dramatique, chorégraphique ou musicale

- Transposer le sens d'une écriture dramatique, chorégraphique ou musicale dans le choix et la forme d'interprétation d'éléments et d'enchaînements techniques

- Mettre en relation, éprouver la nécessité des gestes et enchaînements techniques avec le sens d'une écriture dramatique, chorégraphique ou musicale

- Développer les capacités narratives ou conceptuelles du geste : adresse, regard, sens du récit, signifiance du geste, tension dramatique, rythme des gestes et enchaînements...et leurs combinatoires

- Entretenir sa condition physique par une préparation physique générale ou spécifique

- Poursuivre un entraînement régulier lié à sa discipline

- Disposer de connaissances anatomiques et physiologiques

- Faire appel aux notions fondamentales d’analyse du corps dans les mouvements du cirque

- Faire appel aux techniques de relaxation, de récupération et de conscience corporelle

- Identifier ses temps personnels de récupération et anticiper sur les risques liés à la fatigue ou aux traumatismes corporels

- Identifier les situations à risques liées à l’environnement et/ou à la nature du mouvement et contribuer à y remédier

- Élargir sa culture circassienne, sa connaissance de l’histoire et de l’actualité du cirque

- Enrichir sa connaissance des autres arts et sa culture générale

- Nourrir sa propre pratique artistique des autres arts

- Approcher la diversité des esthétiques et leur croisement dans le domaine du spectacle contemporain

- Se confronter à la diversité des démarches et processus artistiques rencontrés

- Organiser son travail personnel et s’aménager des temps de travail autonome

- Évaluer sa prise de risque

- Connaître les bases de technique de maquillage, de coiffure, d’ajustement des costumes, permettant à l’artiste de cirque d’organiser son temps de préparation

- Contribuer à l’adaptation de son matériel à ses propres caractéristiques corporelles

- Communiquer avec des professionnels ne pratiquant pas sa langue maternelle

- Mobiliser une culture générale artistique et pédagogique, notamment dans le domaine du cirque

- Identifier l’actualité des problématiques disciplinaires, leurs évolutions, ainsi que des différentes formes circassiennes, selon une réflexion prospective

- Entretenir ses connaissances du cirque et du spectacle vivant en général (histoire, esthétiques actuelles) et des conditions d’exercice de la profession (connaissances réglementaires, administratives et institutionnelles)

- Mobiliser une réflexion théorique et critique portant sur les arts du spectacle, notamment du cirque, (littérature, esthétique, histoire de l’art, sociologie de l’art) pour définir des problématiques d’étude

- Se servir de la terminologie descriptive et critique pour commenter les arts du spectacle, au travers d’un projet/mémoire d’initiation à la recherche

- Nommer, analyser, objectiver les éléments constitutifs des œuvres ou des écritures circassiennes et de tout spectacle faisant appel à une technique circassienne

Evaluation continue, épreuves pratiques, évaluation terminale ou entretien

RNCP37296BC08 - Valoriser ces compétences et construire son parcours professionnel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

- Apprécier les compétences et aptitudes possédées, chercher à les maintenir et à les développer

- Identifier les acquis utilisables en vue d’une évolution de carrière, d’une reconversion ou d’une réorientation professionnelle

- Connaître les modes d’organisation du spectacle vivant, et du cirque en particulier, et leurs évolutions dans l’histoire

- Maitriser et appliquer les dispositions législatives et réglementaires en vigueur dans le spectacle vivant et les usages relatifs à l’emploi et à l’activité économique

- Connaître la structuration économique du secteur artistique et culturel

- Être sensibilisé aux métiers liés à la mise en piste, à l'enseignement du cirque, à l'action culturelle (médiation, communication, sensibilisation, …), à l'administration culturelle, à la direction de structure, à la régie technique, à la captation et à la diffusion du spectacle vivant, aux filières paramédicales et de la forme, …

- Se tenir au courant de l’actualité professionnelle, notamment à travers les publications et la presse professionnelle et les réseaux d’information des organisations professionnelles

- Avoir une bonne connaissance de l’environnement de représentation (chapiteau, aire de jeu, scène, plateau, coulisses, dégagements, cintres, installation électrique, lumière et son…)

- Connaître les consignes d’hygiène et de sécurité propres à ces lieux spécifiques

- Identifier les réseaux professionnels

- Développer des stratégies de recherche d’emploi (ex : auditions, castings, rédaction de curriculum vitae, candidature spontanée, contact avec des producteurs, …)

- S’adresser à un public et dialoguer avec lui sur un spectacle dans le cadre de son travail

- Exposer les éléments fondamentaux de sa pratique

- Développer son regard et une analyse critique des œuvres

 

Evaluation continue, épreuves pratiques, évaluation terminale ou entretien

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

L’intégralité de la certification s’obtient par la validation de tous les blocs de compétences identifiés dans le fiche RNCP.

Secteurs d’activités :

L'interprète artiste de cirque exerce son activité dans une ou plusieurs entreprises de spectacle

- entreprises de cirque, essentiellement constituées sous forme de sociétés commerciales (SARL, SA,...)

- compagnies de cirque, essentiellement constituées sous forme d'associations à but non lucratif (association loi 1901) ou SCOP ;

- compagnies du spectacle vivant ;

- structures de production-diffusion spécifique au cirque (pôles nationaux, festivals organisés par des structures pluridisciplinaires (scène nationale, scène conventionnée, théâtre de ville,...)

- cabarets, parcs d'attraction ;

- sociétés de production d'événements ou sociétés audiovisuelles

- institutions publiques ou parapubliques (opéra,...)

- structures socio-culturelles ou éducatives ;

Ces structures employeuses doivent être détentrices de la licence d'entrepreneurs de spectacles.

Type d'emplois accessibles :

Interprète du spectacle vivant et du spectacle audiovisuel

Ce métier s'exerce le plus souvent sous CDD d'usage. Certaines structures (grandes entreprises de cirque traditionnel, parcs d'attraction, cabarets, ateliers d'initiation aux arts du cirque, centres socio-culturels,...) proposent généralement des contrats à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI)

Code(s) ROME :

  • G1202 - Animation d''activités culturelles ou ludiques
  • L1204 - Arts du cirque et arts visuels

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

L'accès à la Formation initiale est subordonnée à la réussite d'un concours d'entrée réservé aux titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme français ou étranger admis en dispense ou en équivalence.

Le candidat doit également fournir :

- une attestation de pratique dans le domaine des arts du cirque ou, le cas échéant, gymniques, acrobatiques, chorégraphiques, d'une durée d'au moins 2 ans comportant un volume horaire d'au moins 500h par an.

- un curriculum vitæ et une lettre de motivation complétée de tout support permettant d'apprécier les compétences et connaissances du candidat,

- un certificat médical de non contre-indication à la pratique physique intensive,

A titre dérogatoire, le directeur de l'établissement, après avis d'une commission d'établissement, peut autoriser à se présenter au concours d'entrée les candidats qui ne répondent pas aux conditions précitées

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de l'évaluation terminale est présidé par une personnalité qualifiée dans le domaine du cirque. Le directeur de l'établissement d'enseignement supérieur participe au jury avec une voix consultative.

Outre son président, il comprend au moins 3 personnalités du domaine des arts du cirque. L’un des membres exerce une activité professionnelle d’enseignement ou de recherche au sein d’un établissement universitaire.

En contrat d’apprentissage X

Le jury de l'évaluation terminale est présidé par une personnalité qualifiée dans le domaine du cirque. Le directeur de l'établissement d'enseignement supérieur participe au jury avec une voix consultative.

Outre son président, il comprend au moins 3 personnalités du domaine des arts du cirque. L’un des membres exerce une activité professionnelle d’enseignement ou de recherche au sein d’un établissement universitaire.

Après un parcours de formation continue X

Le jury de l'évaluation terminale est présidé par une personnalité qualifiée dans le domaine du cirque. Le directeur de l'établissement d'enseignement supérieur participe au jury avec une voix consultative.

Outre son président, il comprend au moins 3 personnalités du domaine des arts du cirque. L’un des membres exerce une activité professionnelle d’enseignement ou de recherche au sein d’un établissement universitaire.

En contrat de professionnalisation X

Le jury de l'évaluation terminale est présidé par une personnalité qualifiée dans le domaine du cirque. Le directeur de l'établissement d'enseignement supérieur participe au jury avec une voix consultative.

Outre son président, il comprend au moins 3 personnalités du domaine des arts du cirque. L’un des membres exerce une activité professionnelle d’enseignement ou de recherche au sein d’un établissement universitaire.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury de VAE est présidé par le directeur de l'établissement habilité à délivrer ce diplôme ou son représentant.

Outre son président, il comprend au moins : un représentant des employeurs du secteur professionnel concerné ; un représentant des organisations syndicales de salariés du secteur professionnel concerné ; un enseignant ou responsable pédagogique ou directeur des études au sein d’un établissement d’enseignement supérieur des arts du cirque ; une personnalité qualifiée du domaine des arts du cirque.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Theatre-spectacles/Enseignement-formation-et-metiers

(Brochure à télécharger)

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP17281 diplôme national supérieur professionnel d'artiste de cirque

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :