L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

323 : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle

Icon formacode

Formacode(s)

46236 : Son

46267 : Postproduction

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

17-02-2026

Niveau 5

323 : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle

46236 : Son

46267 : Postproduction

17-02-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
ACFA-MULTIMEDIA 42986464800028 ACFA http://www.acfamultimedia.com
EDUSERVICES 52282368100047 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le technicien du son est un spécialiste de la sonorisation pour les spectacles enregistrés (ciné, télé, radio, …) ou le spectacle vivant (Théâtre, concert, danse, …), de l’enregistrement en studio, et du mixage, tant sur les aspects artistiques du son que sur les aspects techniques et opérationnels de toute la chaîne de production. Il est capable de s'adapter à tout type d’environnement et de contraintes, pour permettre la bonne diffusion et les bonnes conditions d’écoutes ou d’enregistrement en respectant les attentes des artistes, des organisateurs et du public

Activités visées :

Étude du dispositif technique à mettre en oeuvre

Installation et désinstallation du dispositif technique

Sonorisation d’un spectacle, d’un événement ou d’une animation

Gestion des réseaux audio sur IP (Internet Protocol)

Captation audio

 Mixage

Compétences attestées :

Analyser les composantes techniques du projet de sonorisation, ou d’enregistrement, tel que le lieu, l’acoustique, les sources, la cible afin de déterminer les conditions techniques de faisabilité du projet regroupées en un cahier des charges

Créer à partir du cahier des charges ou interpréter les documents de référence que sont la fiche technique (type de consoles et d'enceintes, nombres de compresseur, distance de la régie façade à la scène, particularités, etc.), le synoptique (schéma de câblage), la feuille de patch son (tableau indiquant les numéros de lignes correspondant aux tranches de la console, le nom de l'instrument, le type de micros, les inserts d'effets, le type de pied micro et le besoin en alimentation fantôme de chaque micro) et le plan de scène (graphique représentant l’emplacement des musiciens, des instruments des retours, des alimentation électriques, praticable, etc.), dans le respect des conventions de mise en forme et répondant aux contraintes de sonorisation ou d’enregistrement, afin d’organiser l’ensemble du matériel et du dispositif à mettre en œuvre pour la réalisation du projet

Lister l’ensemble du matériel nécessaire, en prenant en compte les composantes techniques identifiées et en se référant aux documents de références (fiche technique, synoptique, patch, plan de scène), en vue de sa réservation auprès d’un prestataire, de son installation et de son exploitation

 

Installer l’ensemble du dispositif matériel (consoles, systèmes de diffusion, régies, micros, praticables, liaisons, etc.) En assurant son déploiement (en régie, sur scène, en studio, sur le plateau, etc.) En conformité avec les documents techniques de référence (fiche technique, synoptique, patch, plan de scène), en considérant les contraintes d’espace, de mise en scène et de sécurité (chemins de câbles, systèmes d’accroches, stabilité des équipements, etc.) Afin de mettre les systèmes sous tension et vérifier son bon fonctionnement

Désinstaller l’ensemble du dispositif mis en œuvre en assurant l’identification et l’intégrité des connectiques et des faisceaux, en triant le matériel hors service ou nécessitant une maintenance pour assurer qu’il ne soit pas remis en service sans réparation, en vue du conditionnement dans le respect de l’organisation du lieu ou du prestataire matériel, afin de procéder à son stockage ou à son transport

Paramétrer, dans le respect des règles d’exploitation des équipements de fortes puissances sonores, les systèmes de diffusion (façade et retours), les consoles, la somation des sources vers les différents modules du système (console façade, console retours, système audionumérique, enregistreurs, etc.) Afin d’assurer la qualité de la sonorisation

Réaliser une mise à plat (équilibrage des volumes) lors des balances, de l’ensemble des sources à destination des retours ou de la façade, en réglant les niveaux d’entrée, de sortie et les traitements de chaque tranche sur la console de mixage, afin de créer les fondations du mixage à venir

Respecter les règles de diffusion du niveau sonore maximum autorisé pour le public (art. R. 1336-1du code de la santé publique) en sonorisation, afin de garantir le confort auditif des artistes et du public

Connecter l’ensemble des équipements constituant le réseau, dans le respect du synoptique, en paramétrant chaque carte réseau avec un logiciel d’administration (ex : dante) pour créer une architecture réseau opérationnelle

Router l’ensemble des signaux, en fonction du mode de diffusion des flux garantissant la capacité d’écriture des cartes réseaux (unicast, multicast), en assignant les sources et les destinations grâce aux logiciels d’administration dédiés (ex : dante) afin de diriger les différentes sources vers les différentes destinations (systèmes d’enregistrement, systèmes de diffusion, réseau d’ordre, etc.)

Organiser la session de mixage sur la STAN/DAW (ex : Avid Protools), par la préparation et la sommation des pistes par famille de timbre (batterie, guitare, voix, etc.) de manière à optimiser le flux de travail

Editer les enregistrements réalisés, sur une STAN/DAW en synchronisant les pistes Audio et en réalisant l’assemblage et le nettoyage (suppression des sons parasites, etc.) de chaque voie d’enregistrement afin de construire l’architecture sonore du projet

Mixer les différents éléments sonores selon leur famille de timbre, en direct sur les consoles (analogiques ou numériques) à destination des retours ou de la façade, ou en studio sur une STAN / DAW (station Audio Numérique / digital audio Workstation), dans le respect de la direction artistique souhaité par les artistes, la production, l’ingénieur du son, etc., en réglant les volumes, la dynamique, les équilibres harmoniques et la spatialisation des différents timbres afin d’obtenir un rendu sonore équilibré et cohérent avec les codes esthétiques du style musical

Modalités d'évaluation :

Mises en situation professionnelle simulées ou réelles et soutenance orale 

RNCP37338BC01 - Préparer une prestation de sonorisation ou d’enregistrement audio

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser les composantes techniques du projet de sonorisation, ou d’enregistrement, tel que le lieu, l’acoustique, les sources, la cible afin de déterminer les conditions techniques de faisabilité du projet regroupées en un cahier des charges

Créer à partir du cahier des charges ou interpréter les documents de référence que sont la fiche technique (type de consoles et d'enceintes, nombres de compresseur, distance de la régie façade à la scène, particularités, etc.), le synoptique (schéma de câblage), la feuille de patch son (tableau indiquant les numéros de lignes correspondant aux tranches de la console, le nom de l'instrument, le type de micros, les inserts d'effets, le type de pied micro et le besoin en alimentation fantôme de chaque micro) et le plan de scène (graphique représentant l’emplacement des musiciens, des instruments des retours, des alimentation électriques, praticable, etc.), dans le respect des conventions de mise en forme et répondant aux contraintes de sonorisation ou d’enregistrement, afin d’organiser l’ensemble du matériel et du dispositif à mettre en œuvre pour la réalisation du projet

Lister l’ensemble du matériel nécessaire, en prenant en compte les composantes techniques identifiées et en se référant aux documents de références (fiche technique, synoptique, patch, plan de scène), en vue de sa réservation auprès d’un prestataire, de son installation et de son exploitation

 

Placer les micros choisit en fonction des sources à capter (instruments, voix, ambiance, etc.) En prenant en compte les contraintes identifiées (décors, nuisances sonores, distance avec la source, puissance, etc.) Afin d’assurer la meilleure qualité de l’enregistrement

Paramétrer le matériel d’enregistrement multipistes et la stan / daw (station audionumérique / digital audio workstation), par le réglage de la session, des gains et le routage des signaux (signaux retours casque, réseau d’ordre, session informatique, appareil de contrôle, etc.), pour que la session d’enregistrement soit opérationnelle

Contrôler les sons pendant l’enregistrement, en réglant les niveaux de gain afin d’éviter les saturations et les sous modulations du niveau des sources et garantir la qualité acoustique du signal

Sécuriser les enregistrements en procédant à leur copie sur des stockages différenciés afin d’éviter l’effacement ou la perte des données enregistrées

 

 Épreuve de type mise en situation professionnelle simulée: Analyser une commande de prestation de sonorisation ou d’enregistrement.

 

RNCP37338BC02 - Sonoriser un spectacle, un événements, une animation

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Installer l’ensemble du dispositif matériel (consoles, systèmes de diffusion, régies, micros, praticables, liaisons, etc.) En assurant son déploiement (en régie, sur scène, en studio, sur le plateau, etc.) En conformité avec les documents techniques de référence (fiche technique, synoptique, patch, plan de scène), en considérant les contraintes d’espace, de mise en scène et de sécurité (chemins de câbles, systèmes d’accroches, stabilité des équipements, etc.) Afin de mettre les systèmes sous tension et vérifier son bon fonctionnement

Désinstaller l’ensemble du dispositif mis en œuvre en assurant l’identification et l’intégrité des connectiques et des faisceaux, en triant le matériel hors service ou nécessitant une maintenance pour assurer qu’il ne soit pas remis en service sans réparation, en vue du conditionnement dans le respect de l’organisation du lieu ou du prestataire matériel, afin de procéder à son stockage ou à son transport

Paramétrer, dans le respect des règles d’exploitation des équipements de fortes puissances sonores, les systèmes de diffusion (façade et retours), les consoles, la somation des sources vers les différents modules du système (console façade, console retours, système audionumérique, enregistreurs, etc.) Afin d’assurer la qualité de la sonorisation

Réaliser une mise à plat (équilibrage des volumes) lors des balances, de l’ensemble des sources à destination des retours ou de la façade, en réglant les niveaux d’entrée, de sortie et les traitements de chaque tranche sur la console de mixage, afin de créer les fondations du mixage à venir

Respecter les règles de diffusion du niveau sonore maximum autorisé pour le public (art. R. 1336-1du code de la santé publique) en sonorisation, afin de garantir le confort auditif des artistes et du public

Connecter l’ensemble des équipements constituant le réseau, dans le respect du synoptique, en paramétrant chaque carte réseau avec un logiciel d’administration (ex : dante) pour créer une architecture réseau opérationnelle

Router l’ensemble des signaux, en fonction du mode de diffusion des flux garantissant la capacité d’écriture des cartes réseaux (unicast, multicast), en assignant les sources et les destinations grâce aux logiciels d’administration dédiés (ex : dante) afin de diriger les différentes sources vers les différentes destinations (systèmes d’enregistrement, systèmes de diffusion, réseau d’ordre, etc.)

Mise en situation professionnelle simulée : Mise en œuvre d’un dispositif de sonorisation

RNCP37338BC03 - Enregistrer en multipiste

Liste de compétences Modalités d'évaluation

 

Placer les micros choisit en fonction des sources à capter (instruments, voix, ambiance, etc.) En prenant en compte les contraintes identifiées (décors, nuisances sonores, distance avec la source, puissance, etc.) Afin d’assurer la meilleure qualité de l’enregistrement

Paramétrer le matériel d’enregistrement multipistes et la stan / daw (station audionumérique / digital audio workstation), par le réglage de la session, des gains et le routage des signaux (signaux retours casque, réseau d’ordre, session informatique, appareil de contrôle, etc.), pour que la session d’enregistrement soit opérationnelle

Contrôler les sons pendant l’enregistrement, en réglant les niveaux de gain afin d’éviter les saturations et les sous modulations du niveau des sources et garantir la qualité acoustique du signal

Sécuriser les enregistrements en procédant à leur copie sur des stockages différenciés afin d’éviter l’effacement ou la perte des données enregistrées

Mise en situation professionnelle réelle : Enregistrement musical en studio

RNCP37338BC04 - Mixer des sources sonores

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Organiser la session de mixage sur la STAN/DAW (ex : Avid Protools), par la préparation et la sommation des pistes par famille de timbre (batterie, guitare, voix, etc.) de manière à optimiser le flux de travail

Editer les enregistrements réalisés, sur une STAN/DAW en synchronisant les pistes Audio et en réalisant l’assemblage et le nettoyage (suppression des sons parasites, etc.) de chaque voie d’enregistrement afin de construire l’architecture sonore du projet

Mixer les différents éléments sonores selon leur famille de timbre, en direct sur les consoles (analogiques ou numériques) à destination des retours ou de la façade, ou en studio sur une STAN / DAW (station Audio Numérique / digital audio Workstation), dans le respect de la direction artistique souhaité par les artistes, la production, l’ingénieur du son, etc., en réglant les volumes, la dynamique, les équilibres harmoniques et la spatialisation des différents timbres afin d’obtenir un rendu sonore équilibré et cohérent avec les codes esthétiques du style musical

 Mise en situation professionnelle réelle : Mixage musical

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La certification professionnelle s’obtient (hors VAE) par la validation cumulée des 4 blocs de compétences qui la constitue et la validation de l’entretien soutenu devant un jury professionnel.

Chaque bloc de compétences validé fait l’objet d’une attestation. Un parchemin de certification est délivré.

Secteurs d’activités :

Le Technicien du don exerce pour des sociétés de production, des compagnies artistiques, pour le spectacle, en studios d'enregistrement en coordination avec des équipes techniques et en contact avec différents intervenants (réalisation, interprètes, journalistes, etc. ).
 

Type d'emplois accessibles :

Back-liner

Technicien système / calage système 

Régisseur son 

Tehnicien du son 

Code(s) ROME :

  • L1507 - Montage audiovisuel et post-production
  • L1508 - Prise de son et sonorisation
  • L1509 - Régie générale

Références juridiques des règlementations d’activité :

Il n’y a à ce jour aucune obligation règlementaire sur l’activité du technicien du son, cependant selon les structures et les conditions d’exercices et au regard du respect de la réglementation concernant les ERP (Établissements recevant du public), spécialement dans le cadre de l’événementiel et du spectacle vivant, certaines formations ou habilitations peuvent être demandées :

Habilitation électrique BS, BR, B1

Prévention des risques liés à l’activité physique

Habilitation de travailler en hauteur.

Etc.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le candidat doit être titulaire d'un BAC ou certification de niveau équivalent

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est composé de 3 membres dont deux professionnels externes ( experts du secteur audiovisuel)

En contrat d’apprentissage X

Le jury est composé de 3 membres dont deux professionnels externes ( experts du secteur audiovisuel)

Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de 3 membres dont deux professionnels externes ( experts du secteur audiovisuel)

En contrat de professionnalisation X

Le jury est composé de 3 membres dont deux professionnels externes ( experts du secteur audiovisuel)

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de 3 membres dont deux professionnels externes ( experts du secteur audiovisuel)

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 42 0 69 66 63
2020 44 0 68 51 64
2019 52 0 83 64 72

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.acfamultimedia.com/formations/technicien-son

Liste des organismes préparant à la certification :

Historique des changements de certificateurs :

Historique des changements de certificateurs
Nom légal du certificateur Siret du certificateur Action Date de la modification
EDUSERVICES 52282368100047 Est ajouté 01-03-2023

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP19361 Technicien son

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :