L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 3

Icon NSF

Code(s) NSF

255s : Bobinage, cablâge et assemblage de circuits et d ensembles électriques-électroniques ; Installation et pose de circuits et ensembles électriques

Icon formacode

Formacode(s)

24252 : Réseau télécom

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

29-07-2028

Niveau 3

255s : Bobinage, cablâge et assemblage de circuits et d ensembles électriques-électroniques ; Installation et pose de circuits et ensembles électriques

24252 : Réseau télécom

29-07-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DU TRAVAIL DU PLEIN EMPLOI ET DE L' INSERTION 11000007200014 - -

Objectifs et contexte de la certification :

L'installateur de réseaux de télécommunications en fibre optique est un ouvrier des travaux publics spécialisé. Il intervient uniquement sur les réseaux FTTx 100 % fibre optique (FTTH ; FTTE, etc.), ainsi que sur les portions optiques des réseaux hybrides (FTTLA ; FTTDP, etc.).

Activités visées :

Les interventions sur les portions cuivre des réseaux FTTx relèvent des compétences d'un technicien d'intervention polyvalent confirmé. Elles sont hors périmètre de l'emploi type décrit. Par contre, les infrastructures (aériennes, souterraines, en immeuble) qui supportent la boucle locale optique (BLO) sont très souvent les mêmes infrastructures des câbles et dispositifs de la boucle locale cuivre (BLC). Plus marginalement, on rencontre également sur les mêmes infrastructures les câbles et équipements cuivre coaxiaux des réseaux FTTLA, ou des anciens réseaux HFC. Sur les poteaux, dans les chambres, dans les gaines techniques de bâtiment, la BLO et la BLC sont en proximité très étroite.

L'installateur de réseaux de télécommunications en fibre optique est souvent amené à manipuler des équipements cuivre en service, pour les déplacer temporairement ou définitivement (armement de poteau, ajout de câbles, rangement de chambre, etc.).

L'installateur de réseaux de télécommunications en fibre optique participe aux travaux de construction, d'extension et de modification des portions de transport et de distribution des réseaux de télécommunications en fibre optique (réseaux FTTx). Les travaux de construction et d'extension se déroulent dans le cadre du déploiement des réseaux FTTx sur le territoire. Les travaux de modification se déroulent dans le cadre de modifications des infrastructures (par exemple, lors des effacements de réseaux, ou de travaux de rénovation de façade). Les travaux de modification peuvent également être réalisés dans le cadre de réparations de réseaux (petites opérations d'infrastructure). Dans ce contexte, l'installateur de réseaux de télécommunications en fibre optique peut être amené à participer en tant qu'assistant à des travaux d'implantation (remplacement de poteau) réalisés par des équipes spécialisées (utilisation de tarière, de grue).

L'installateur de réseaux de télécommunications en fibre optique peut également être amené à assister un technicien de raccordement clients ou de maintenance, pour les interventions aériennes et souterraines qui nécessitent au moins deux personnes.

Le professionnel assure sa sécurité, celle de ses collègues, et celle des usagers (équipements de protection individuels et collectifs, signalisation temporaire de chantier). Il effectue les travaux de pose et dépose de câbles et de dispositifs d'extrémité, ainsi que le raccordement des câbles (épissurage) et le câblage des dispositifs d'extrémité. Il réalise des mesures optiques d'autocontrôle de son travail (continuité, affaiblissement, acquisition réflectométrique simple).

L'installateur de réseaux de télécommunications en fibre optique fait usage de véhicules utilitaires légers, et d'attelages. Pour les travaux aériens, il a recours à une plate-forme élévatrice mobile de personnel (PEMP). Il utilise des outils manuels, électriques, pneumatiques. Il utilise de l'outillage généraliste, et de l'outillage spécifique au tirage de câbles et aux raccordements et câblages optiques.

L'installateur travaille généralement en équipe, sous la responsabilité d'un chef d'équipe. Le lieu de travail de l'installateur est l'entreprise pour la préparation des chantiers. L'essentiel des activités de l'installateur se déroule sur des chantiers extérieurs, souvent sur la voie publique, par les quatre saisons. Ces chantiers se déroulent dans des environnements divers, indifféremment très urbains ou très ruraux. L'installateur se déplace avec des véhicules utilitaires légers, parfois avec des remorques. Pour les travaux sur les artères aériennes, il prend en charge une plate-forme élévatrice mobile de personnes. L'installateur peut exercer l'emploi localement ou se déplacer pour de longues périodes sur des chantiers éloignés. Les travaux ont lieu exceptionnellement de nuit, pour ne pas perturber les services rendus aux clients connectés. L'installateur veille à sa propre sécurité et à celle des personnels placés sous sa responsabilité, ainsi qu'à celle des usagers et clients. Il réalise ses activités dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives (et, s'il existe, en application du PPSPS, sinon du plan de prévention).

Il est confronté aux risques liés :

- aux travaux en hauteur

- aux chutes de plain-pied

- à la manutention d'objets lourds ou encombrants

- aux travaux en milieu confiné

- à la présence de réseaux électriques basse ou haute tension dans l'environnement du chantier

- à la présence de tensions électriques basses tensions sur les réseaux de télécommunications

- à la présence de rayonnement laser dans les fibres optiques

- à la présence d'amiante dans son environnement de travail

- à l'utilisation d'outils coupants et contondants

- à l'émission de chutes et de particules de fibre optique

- au voisinage de la circulation routière

Pour exercer l'emploi, le professionnel ne doit pas être sujet au vertige. Ceci s'entend facilement dans le contexte des travaux aériens, mais vaut également pour les travaux souterrains : descente et remontée dans les ouvrages souterrains à l'échelle (chambres, galeries).

En intérieur d'immeuble, le professionnel est amené à utiliser des plateformes individuelles roulantes légères (PIRL). Pour exercer l'emploi, le professionnel doit avoir une bonne perception et faire une bonne distinction des couleurs. Les fibres optiques ont un diamètre de 250 µm, et sont colorées en 12 couleurs différentes qui permettent de les trier. De plus, le professionnel peut réaliser des travaux de câblage et de raccordement de fibres optiques dans des environnements lumineux difficiles (éclairage naturel insuffisant, éclairage artificiel insuffisant ou inadapté).

Compétences attestées :

1. Construire ou modifier les portions transport et distribution des réseaux de télécommunications en fibre optique

Préparer les chantiers de construction ou de modification de réseaux de télécommunications en fibre optique

Réaliser la pose et la dépose des câbles et des dispositifs d'extrémité des réseaux de télécommunications en fibre optique aériens

Réaliser la pose et la dépose des câbles et des dispositifs d'extrémité des réseaux de télécommunications en fibre optique souterrains

Réaliser la pose et la dépose des câbles et des dispositifs d'extrémité des réseaux de télécommunications en fibre optique sur façade

Réaliser la pose et la dépose des câbles et des dispositifs d'extrémité des réseaux de télécommunications en fibre optique en immeuble

2. Assurer la continuité optique des réseaux de télécommunications en fibre optique

Préparer les chantiers de raccordement et de câblage des réseaux de télécommunications en fibre optique

Raccorder les câbles et câbler les dispositifs d'extrémité des réseaux de télécommunications en fibre optique

Réaliser les mesures d'autocontrôle des raccordements et câblages des réseaux de télécommunications en fibre optique

Modalités d'évaluation :

Mise en situation professionnelle : 03 h 20 min

La mise en situation professionnelle comprend 2 parties.

Partie 1, d'une durée de 03 h 00 min :

À partir d'un dossier technique et de consignes, le candidat réalise la pose et/ou la dépose des câbles et des dispositifs d’extrémité des réseaux de télécommunications en fibre optique en immeuble. Il réalise les raccordements de câbles optiques et les câblages de dispositifs d'extrémités optiques.

Partie 2, d'une durée de 00 h 20 min :

En présence du jury le candidat présente ses réalisations et réalise les tests et mesures d'autocontrôle.

Questionnaire professionnel : 00 h 45 min

Questionnement à partir de production(s) : 00 h 30 min

En amont de la session d'examen, le candidat rédige une production à partir de son activité professionnelle. Sous la forme d'un document, le candidat présente et analyse trois situations professionnelles représentatives de l’exercice de l’emploi et de la mise en œuvre des compétences évaluées.

Le jury prend connaissance du document avant le questionnement.

Le jury dispose d’un guide de questionnement et des consignes relatives à la conduite du questionnement.

Entretien final : 00 h 20 min

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 04 h 55 min

RNCP37443BC01 - Construire ou modifier les portions transport et distribution des réseaux de télécommunications en fibre optique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Préparer les chantiers de construction ou de modification de réseaux de télécommunications en fibre optique

Réaliser la pose et la dépose des câbles et des dispositifs d'extrémité des réseaux de télécommunications en fibre optique aériens

Réaliser la pose et la dépose des câbles et des dispositifs d'extrémité des réseaux de télécommunications en fibre optique souterrains

Réaliser la pose et la dépose des câbles et des dispositifs d'extrémité des réseaux de télécommunications en fibre optique sur façade

Réaliser la pose et la dépose des câbles et des dispositifs d'extrémité des réseaux de télécommunications en fibre optique en immeuble

Mise en situation professionnelle : 02 h 30 min

La mise en situation professionnelle comprend 2 parties.

Partie 1, d'une durée de 02 h 15 min :

À partir d'un dossier technique et de consignes, le candidat réalise la pose et/ou la dépose des câbles et des dispositifs d'un réseau de distribution de réseaux de télécommunications en fibre optique en immeuble.

Partie 2, d'une durée de 00 h 15 min :

Le candidat présente ses réalisations au jury.

 

Questionnaire professionnel : 00 h 30 min

 

Questionnement à partir de production(s) : 00 h 30 min

En amont de la session, le candidat rédige une production à partir de son activité professionnelle. Sous la forme d'un document, le candidat présente et analyse trois situations professionnelles représentatives de l’exercice de l’emploi et de la mise en œuvre des compétences évaluées.

Le jury prend connaissance du document avant le questionnement.

Le jury dispose d’un guide de questionnement et des consignes relatives à la conduite du questionnement.

 

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 03 h 30 min

RNCP37443BC02 - Assurer la continuité optique des réseaux de télécommunications en fibre optique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Préparer les chantiers de raccordement et de câblage des réseaux de télécommunications en fibre optique

Raccorder les câbles et câbler les dispositifs d'extrémité des réseaux de télécommunications en fibre optique

Réaliser les mesures d'autocontrôle des raccordements et câblages des réseaux de télécommunications en fibre optique

Mise en situation professionnelle : 02 h 45 min

La mise en situation professionnelle comprend 2 parties.

Partie 1, d'une durée de 02 h 30 min :

À partir d'un dossier technique et de consignes, le candidat réalise le câblage de dispositifs d'extrémité optiques et l'épissurage par fusion (soudure) de câbles optiques dans un contenant.

Partie 2, d'une durée de 00 h 15 min :

En présence du jury, le candidat présente ses réalisations et réalise les tests et mesures d'autocontrôles.

 

Entretien technique : 00 h 15 min

L’entretien technique est organisé dans une salle en présence du candidat et du jury. Le jury dispose d'un guide d'entretien. Le candidat répond au questionnement du jury.

 

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 03 h 00 min

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le titre professionnel est composé de deux blocs de compétences dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées.

Le titre professionnel peut être complété par un ou plusieurs blocs de compétences sanctionnés par des certificats complémentaires de spécialisation (CCS) précédemment mentionnés.

Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l’arrêté du 22 décembre 2015 modifié, relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Secteurs d’activités :

Les entreprises des secteurs des télécommunications et des travaux publics : les câblo-opérateurs qui gèrent leurs propres réseaux de télécommunications et les entreprises sous-traitantes qui réalisent pour le compte de ceux-ci les dossiers d'étude et les chantiers d'installation de réseaux

 

Type d'emplois accessibles :

Installateur, monteur-raccordeur de réseaux de télécommunications optiques (FTTH)

Code(s) ROME :

  • F1605 - Montage de réseaux électriques et télécoms

Références juridiques des règlementations d’activité :

Pour exercer, l'installateur de réseaux de télécommunications en fibre optique doit remplir les obligations réglementaires suivantes :

- Articles R. 4544-9 et R. 4544-10 du code du travail : habilitations électriques B0 ; H0 ; H0V. Habilitations délivrées par l'employeur.

- Réforme anti-endommagement 2018 : autorisation d'intervention à proximité des réseaux (AIPR), de niveau opérateur

- Articles R. 4323-55R. 4323-56 et R. 4323-57 du code du travail : autorisation de conduite des plates-formes élévatrices mobiles de personnel de catégories 1B et 3B ; délivrée par l'employeur

- Articles R. 4323-1 à R. 4323-3 ; R. 4323-104 ; R. 4323-106 du code du travail : s'il y a nécessité de réaliser des travaux en hauteur à l'aide d'échelles ou grimpettes, l'employeur assure préalablement au salarié une formation à l'utilisation des équipements de travail

Articles R. 4222-23 à R. 4222-24 du code du travail sur les travaux en espaces confinés : s'il y a nécessité de réaliser des travaux en espaces confinés, l'employeur assure préalablement au salarié une formation spécifique (recommandation R447 de la CNAMTS adoptée par le comité technique national du transport, de l'eau, du gaz, de l'électricité, du livre et de la communication lors de sa réunion du 25 juin 2009)

- Articles R. 4452-2 et R. 4452-3 du code du travail issus du décret n° 2010-750 du 2 juillet 2010 relatif à la protection des travailleurs contre les risques dus aux rayonnements optiques artificiels : l'employeur prend les mesures de prévention pour supprimer, ou à défaut, à réduire ai minimum les risques résultant d'exposition aux rayonnements laser et veille à ce que les travailleurs exposés à des rayonnements optiques artificiels reçoivent une information sur les risques éventuels liés à ce type de rayonnements

- Prévention du risque amiante : l'employeur assure au salarié une formation sur la détection des situations à risque, et sur les procédures qu'il convient d'appliquer

Code de la route : l'employeur assure au salarié une formation à la signalisation temporaire des chantiers

- Article R. 4141-17 du code du travail : l'employeur assure au salarié une formation à la sécurité sur les dispositions à prendre en cas d'accident ou de sinistre qui a pour objet de préparer le travailleur à la conduite à tenir lorsqu'une personne est victime d'un accident ou d'une intoxication sur les lieux du travail.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Après un parcours de formation continue X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

En contrat de professionnalisation X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 706 0 81 69 48

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP30980 TP - Installateur de réseaux de télécommunications

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :