L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

230p : Coordination de chantiers tous corps d état

Icon formacode

Formacode(s)

22354 : Bâtiment gros oeuvre

22293 : Conduite travaux BTP

22054 : Travaux publics

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

22-01-2028

Niveau 5

230p : Coordination de chantiers tous corps d état

22354 : Bâtiment gros oeuvre

22293 : Conduite travaux BTP

22054 : Travaux publics

22-01-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
HAUT COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANCAISE 17987301300017 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le conducteur de travaux « du bâtiment et du génie civil » est le responsable de la gestion technique, administrative et financière d'un ou plusieurs chantiers de constructions neuves et/ou de réhabilitations, depuis leur préparation jusqu'à leur livraison complète. Il est le pivot de la phase exécution des travaux et le garant de l’obligation de résultat énergétique et environnementale.

À partir du dossier de l’opération qui lui est confié, il prévoit et organise les différents moyens (tant matériels qu’humains et méthodologiques), permettant l'exécution des chantiers de construction dans les délais et les meilleures conditions de sécurité, de qualité et de rentabilité. Il veille à la satisfaction du client. Il intervient dans chacune des phases de réalisation du chantier de bâtiment et de génie civil, et parfois même en amont, depuis son étude jusqu’à sa livraison et durant l’année de parfait achèvement.

Dès lors que son entreprise a obtenu le marché, il prépare le chantier de bâtiment et de génie civil. Il analyse le dossier, le site des travaux et définit les moyens à mobiliser en élaborant les plannings, les budgets, en choisissant les méthodes d'exécution ainsi que les matériels, les matériaux, les prestataires et les sous-traitants, le tout dans le respect des critères environnementaux du site, des règlementations et des procédures internes de l’entreprise.

Durant la réalisation de l'ouvrage, il veille à la bonne évolution des travaux dans sa globalité. Il manage l’encadrement de chantier et les équipes de production. Il assure le suivi économique des commandes, des livraisons et de la facturation des travaux. Il assure en continu le suivi budgétaire du chantier et contrôle la qualité d’exécution avec les interfaces tout corps d’état (TCE), dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives, en application du plan particulier de sécurité et de prévention de la santé (PPSPS). Il anticipe toutes les actions d’ordonnancement, pilotage et coordination (OPC), y compris correctives, à mettre en œuvre. Il anticipe les situations dangereuses d’exécution d’ouvrages lors de travaux à proximité des réseaux (AIPR).

En fin de chantier, il organise la réception de l’ouvrage et en établi la facturation définitive. Il réunit l’ensemble des éléments nécessaires à son fonctionnement et son entretien, grâce au dossier des ouvrages exécutés (DOE), et gère l’année de parfait achèvement.

En parallèle au suivi de ses chantiers, il collabore à la gestion des ressources humaines et matérielles de l’entreprise, en liaison avec tous ses services (méthodes / matériels / études de prix/ achats / personnel / comptabilité / QSE / coordination BIM / informatique/numérique / SAV).

Ses compétences techniques peuvent être sollicitées pour optimiser la réponse à un appel d'offres en appui au service études de prix et commercial. Interlocuteurs direct des différents partenaires de l'acte de construire, internes à l'entreprise (services fonctionnels : études de prix / méthodes / matériel / personnel / comptable / coordinateur BIM /informatique / achats / QSE / SAV et collaborateurs : chefs de chantiers, autres conducteurs de travaux et autres hiérarchies, etc.), et externes (maître d'ouvrage, maître d'œuvre, fournisseurs, sous-traitants, cotraitants, services administratifs, coordonnateur sécurité, bureau d’études techniques, bureau de contrôle, concessionnaires, coordinateur BIM, etc.).

Le conducteur de travaux assure un rôle commercial en complément de sa fonction de gestionnaire. Il est en relation étroite avec tous les intervenants et il est le représentant de l’entreprise sur tous ses chantiers. Il doit manager, anticiper les évènements, avoir une bonne connaissance du déroulement d’un chantier et doit maîtriser un large panel de connaissances du TCE.

Sous l’autorité du chef d'entreprise, du chef d'agence ou du directeur de travaux, il dispose d'une large autonomie dans l'organisation du ou des chantiers dont il est responsable. En retour, il doit avoir une capacité à rendre compte des résultats de son activité et à gérer les imprévus du terrain.

L’activité s'exerce majoritairement sur les chantiers (le port d’équipements de protection est alors requis),même si une part se déroule au bureau, à l'agence ou au siège de l'entreprise. Il demande une forte implication avec des amplitudes horaires et une mobilité géographique pouvant être importante en distance, en fréquence, en durée.

Activités visées :

Préparer un chantier de bâtiment et de génie civil

Conduire les travaux d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Compétences attestées :

1. Préparer un chantier de bâtiment et de génie civil

Analyser un dossier de bâtiment et de génie civil

Définir les modes opératoires et les moyens techniques d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Négocier les achats et les marchés avec les différents intervenants d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Établir les budgets travaux et les marges prévisionnelles d’un chantier de bâtiment et de génie civil à l’aide des outils numériques

Élaborer les documents de préparation, de planification, d’organisation, d’ordonnancement, de pilotage et de coordination d’un chantier de bâtiment et de génie civil

2. Conduire les travaux d'un chantier de bâtiment et de génie civil

Ordonnancer, piloter et coordonner les actions des différents intervenants d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Manager l’encadrement de chantier et les équipes de production d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Animer une réunion de chantier de bâtiment et de génie civil

Réaliser la gestion financière, technique et administrative d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Contrôler la parfaite exécution des ouvrages d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Clore un chantier de bâtiment et de génie civil

Assurer les missions d'un « Encadrant » de travaux à proximité des réseaux, dans le respect de la règlementation

Modalités d'évaluation :

Les compétences des candidats par VAE ou issus d’un parcours continu de formation pour l’accès au titre à finalité professionnelle sont évaluées par un jury au vu :

a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s)

b) Du dossier professionnel et de ses annexes éventuelles

c) Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation

d) D’un entretien avec le jury destiné à vérifier le niveau de maîtrise par le candidat des compétences requises pour l’exercice des activités composant le titre visé

2. Les compétences des candidats pour l’accès aux CCP sont évaluées par un jury au vu :

a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s)

b) Du dossier professionnel et de ses annexes éventuelles

c) Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation

3. Les compétences des candidats issus d’un parcours continu de formation ou justifiant d’un an d’expérience dans le métier visé pour l’accès aux certificats complémentaires de spécialisation (CCS) sont évaluées par un jury au vu :

a) Du titre à finalité professionnelle obtenu

b) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s)

c) Du dossier professionnel et de ses annexes éventuelles

d) Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation

e) D’un entretien avec le jury destiné à vérifier le niveau de maîtrise par le candidat des compétences requises pour l’exercice de l’activité du CCS visé

Chaque modalité d’évaluation, identifiée dans le Référentiel de Certification (RC) comme partie de la session du titre, du CCP ou du CCS, est décrite dans le dossier technique d’évaluation. Celui-ci précise les modalités et les moyens de mise en œuvre de l'épreuve pour le candidat, le jury, et le centre organisateur. 

RNCP37453BC01 - Préparer un chantier de bâtiment et de génie civil

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Définir les modes opératoires et les moyens techniques d’un chantier de  bâtiment et de génie civil

Ordonnancer, piloter et coordonner les actions des différents intervenants d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Négocier les achats et les marchés avec les différents intervenants d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Réaliser la gestion financière, technique et administrative d’un chantier de bâtiment et de génie civil 

Analyser un dossier de bâtiment et de génie civil 

Élaborer les documents de préparation, de planification et d’organisation  d’un chantier de bâtiment et de génie civil

1. Mise en situation professionnelle (7h00)

La mise en situation professionnelle comprend 3 phases.

a) Phases 1 et 2 : À partir du dossier d'une opération de construction de bâtiment et de génie civil, le candidat rédige une réponse exposant les différents choix techniques, financiers, règlementaires et organisationnels retenus pour répondre à une consultation d’entreprise.

b) Phase 3 : À partir d'études de cas, le candidat devra établir les documents nécessaires à la gestion administrative, financière et technique d'un chantier de construction.

 

2. Entretien technique (15min)

L’entretien technique a pour support les productions issues de la mise en situation professionnelle. Le jury interroge le candidat sur les points qu’il souhaite afin de compléter l’évaluation des compétences professionnelles.

RNCP37453BC02 - Conduire les travaux d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Ordonnancer, piloter et coordonner les actions des différents intervenants d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Manager l’encadrement de chantier et les équipes de production d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Animer une réunion de chantier de bâtiment et de génie civil

Réaliser la gestion financière, technique et administrative d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Contrôler la parfaite exécution des ouvrages d’un chantier de bâtiment et de génie civil

Clore un chantier de bâtiment et de génie civil

Assurer les missions d'un « Encadrant » de travaux à proximité des réseaux, dans le respect de la règlementation

1. Mise en situation professionnelle (8h00)

La mise en situation professionnelle comprend 3 phases.

a) Phases 1 et 2 : À partir du dossier d'une opération de construction de bâtiment et de génie civil, le candidat rédige une réponse sur les choix portant sur les prévisions de main d’œuvre, matériaux, matériels, l’organisation de l’ordonnancement, pilotage et coordination, les procédures d'exécution, le chiffrage des travaux supplémentaires, les situations de travaux, le décompte définitif, l’organisation de la réception de travaux et de la garantie de parfait achèvement

b) Phase 3 : À partir d'études de cas, le candidat devra établir les documents nécessaires à la gestion administrative, financière et technique d'un chantier de construction. avec utilisation de l’outil informatique.

 

2. Entretien technique (30min)

L’entretien technique comporte 2 phases :

a) Première phase portant sur les compétences :

- Négocier les achats et les marchés avec les différents intervenants d’un chantier de bâtiment et génie civil ;

- Réaliser la gestion financière, technique et administrative d’un chantier de bâtiment et de génie civil 

- Animer une réunion de chantier de bâtiment et de génie civil

Le jury interroge le candidat sur ses productions rédigées lors de la mise en situation afin d’obtenir des informations complémentaires lui permettant de compléter l’évaluation des compétences ci-dessus.

b) Deuxième phase portant sur les compétences :

- Manager une équipe de production de chantier de bâtiment et de génie civil

- Assurer les missions d'un « Encadrant » de travaux à proximité des réseaux, dans le respect de la règlementation

Le jury interroge le candidat sur sa compétence de management des équipes de production et sur la compétence d’encadrant de travaux à proximité des réseaux.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La validation des deux blocs de compétences permet d’obtenir le titre à finalité professionnelle. 

Il n’y a pas de blocs optionnels ni d’évaluations complémentaires.

La validation d’un bloc de compétence sur deux permet d’obtenir un livret de certification (réussite partielle).

Secteurs d’activités :

Le conducteur de travaux travaille essentiellement dans les entreprises de travaux publics des domaines de la route, des réseaux enterrés, terrassement, construction et rénovation de voiries.
 

Type d'emplois accessibles :

Aide ou assistant-conducteur de travaux

Chargé d’études
 

Code(s) ROME :

  • F1201 - Conduite de travaux du BTP et de travaux paysagers

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le professionnel devra être titulaire d'une autorisation d'intervention à proximité des réseaux (AIPR -Encadrant), délivrée par son employeur.

Application de l’article R. 554-31 du code de l’environnement et des articles 21 et 22 de son arrêté d’application du 15 février 2012 modifié.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Niveau BAC avec une expérience professionnelle de 3 ans minimum dans le BTP 

Niveau BTS ou DUT dans le domaine technique

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury est composé de professionnels (2 membres du jury par candidat présenté) :

- Responsable de services études et travaux

- Ingénieur chargé d'opérations 

- Responsable de projets 

Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de professionnels (2 membres du jury par candidat présenté) :

- Responsable de services études et travaux

- Ingénieur chargé d'opérations 

- Responsable de projets 

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X

Le jury est composé de professionnels (2 membres du jury par candidat présenté) :

- Responsable de services études et travaux

- Ingénieur chargé d'opérations 

- Responsable de projets 

Par expérience X

Le jury est composé de professionnels (2 membres du jury par candidat présenté) :

- Responsable de services études et travaux

- Ingénieur chargé d'opérations 

- Responsable de projets 

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :