Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Coiffeur (BM)

Active

N° de fiche
RNCP37528
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 336 : Coiffure, esthétique et autres spécialites de services aux personnes
Formacode(s) :
  • 42061 : Spécialisation coiffure
Date d’échéance de l’enregistrement : 24-04-2026
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
CMA FRANCE 18750004600011 https://www.artisanat.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Le Coiffeur réalise tous types de coupes (classiques, contemporaines, créatives) pour dames ou messieurs, des colorations et un coiffage technique et créatif en maîtrisant l’utilisation d'outils, techniques et produits. C’est également un manager à même de prendre en charge l’organisation et le développement d’un salon de coiffure dans le cadre d’une création / reprise d’entreprise ou de gestion d’un salon pour des entreprises multi-sites.

Le dispositif permet également à ses titulaires d’enseigner la coiffure dans les lycées professionnels, les centres de formation d’apprentis et les écoles privées. Il est une garantie de maîtrise des différents gestes et techniques, mais aussi d’une aptitude à transmettre un savoir-faire.

Activités visées :

Modification de la couleur sur la totalité de la chevelure

Réalisation d’une coupe technique et créative

Réalisation d’un coiffage technique et créatif

Réalisation d‘une prestation de la coupe et du service barbier

Création d’une composition artistique technique et créative à thème pour toutes typologies de cheveux

Création artistique et technique associée aux fondamentaux de la mise en boucles pour toutes typologies de cheveux

Création et promotion d’un salon de coiffure

Supervision du respect de la réglementation d’activité en termes d’hygiène et de sécurité au sein du salon par les équipes

Gestion financière d’un salon de coiffure lors de la création, du rachat ou du développement de l’activité

Définition de la politique tarifaire applicable aux prestations de l’entreprise de coiffure

Définition de l’offre commerciale de l’entreprise de coiffure

Conseil à la vente de prestations de l’entreprise de coiffure

Conception des outils et des vecteurs de communication destinés aux particuliers et aux professionnels (prospection, notoriété, …)

Supervision de l’organisation du travail au sein de l’entreprise de coiffure

Organisation du développement des compétences des salariés d’une entreprise de coiffure

Formation d’un apprenant dans l’acquisition des compétences liées aux gestes et aux techniques

Compétences attestées :

Accueillir les clients souhaitant un service de coloration, effets de couleur en appliquant les règles sanitaires de propreté, d’entretien, d’hygiène et de sécurité en vigueur et en prenant en compte les différentes situations de handicap afin de répondre à tout public.

Utiliser les différentes technologies des produits cosmétiques en respectant la notice fabricant et toutes les étapes de réalisation des prestations techniques de la coloration pour obtenir le résultat final attendu.

Appliquer les produits techniques de la coloration ou de la décoloration en mettant en œuvre les techniques appropriées, en respectant les temps de pause et les particularités techniques de l’émulsion, du rinçage, de la neutralisation, de la nutrition, afin de sublimer la chevelure.

Préparer la chevelure, zone(s)de travail en orientant, en projetant dans l’espace les mèches, afin de visualiser le dessin des lignes de forme ou graphiques de la coupe en respectant l’étude morphologique du visage et le résultat final attendu.

Réaliser la coupe en respectant les différentes procédures établies lors du diagnostic afin d’assurer la production technique avec précision et esthétisme.   

Mettre en forme une coiffure technique et créative en respectant les implantations, la direction des lignes, des mouvements, la densité, la texture et le placement des volumes de la chevelure afin de respecter les attentes du client.

Accueillir les clients souhaitant un service coiffeur/ barbier en faisant preuve de savoir-être, en étant à leur écoute et en appliquant les règles sanitaires de propreté, d’entretien, d’hygiène et de sécurité en vigueur et en prenant en compte les différentes situations de handicap afin de répondre à tout public.

Diagnostiquer les attentes du client en fonction de la typologie de la barbe et de la chevelure afin d’organiser une prestation complète et d’anticiper le résultat final.

Effectuer un service barbier complet, incluant une coupe masculine, barbe et moustaches avec un dégradé précis, très structuré, associé d’une grande technicité, en utilisant les différents outils adaptés, afin d’être en mesure de s’adapter aux nouvelles tendances, coupes, tailles et finitions modernes, graphiques, originales et respecter l’harmonisation esthétique du visagisme.

Accueillir les clients souhaitant un service de coiffure artistique et créative en appliquant les règles sanitaires de propreté, d’entretien, d’hygiène et de sécurité en vigueur et en prenant en compte les différentes situations de handicap afin de répondre à tout public.

Décrire et argumenter le thème choisi, en identifiant et en respectant les vœux du client afin de construire la production artistique.

Transformer temporairement la forme et la texture de la chevelure en intégrant crépons, structures recouvertes des cheveux, postiches(s) qui seront adaptés, entretenus, mis en forme, posés, fixés selon le mode de production choisi afin de répondre à la demande événementielle de l’œuvre.

Réaliser une architecture composée de boucles en relief, plates ou sur « chant » en intégrant proportionnellement et harmonieusement une ou différentes techniques créatives selon les inspirations du candidat afin de répondre aux objectifs attendus.

Procéder à une finition esthétique et harmonieuse en respectant la lecture de la création artistique et technique afin de sublimer le résultat final attendu et de répondre à l’harmonisation esthétique du visagisme.

Construire un projet entrepreneurial dans le domaine de la coiffure en élaborant un business-model et en identifiant les leviers d’aide financiers et administratifs, afin d’ancrer son projet de création, de reprise ou de développement dans la réalité fiscale, sociale et juridique du secteur de la coiffure.

Promouvoir le projet de création/reprise d’entreprise de coiffure en construisant un argumentaire, une présentation, un storytelling, afin de présenter le projet à des financeurs.

Assurer une veille juridique et technologique propre à l’entreprise de coiffure et à son activité, dans l’objectif d’inscrire l’activité dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité et de bien-être du client et d’informer le personnel à l’occasion de toute évolution juridique ou normative.

Veiller à la conformité et au nettoyage des équipements, matériels et locaux mobilisés lors des prestations de coiffure, en s’appuyant sur le règlement sanitaire de la structure, afin de mener les interventions dans des conditions optimales d’hygiène et de sécurité.

Rédiger les procédures de mise en application des mesures de sécurité, en respectant la réglementation en matière d’hygiène, de sécurité du travail et de bien-être du client, afin d’anticiper les risques pour les humains et pour l’entreprise.

Elaborer un plan de financement à destination du banquier, en diversifiant les sources de financements et en justifiant chacun des postes et la stratégie de l’entreprise au moyen des comptes de résultats et des bilans sur les derniers exercices, afin de mener un projet intra-entrepreneurial viable.

Evaluer de façon continue la santé de l’entreprise, en se référant aux moyennes professionnelles du secteur, en établissant pour chaque production, le seuil de rentabilité pour l’entreprise, en contrôlant la valeur des stocks et sa rotation, en négociant les délais fournisseurs, et en apportant les correctifs nécessaires, afin de s’assurer la viabilité de l’entreprise de coiffure.

Mettre en œuvre les actions de la politique tarifaire en ayant préalablement défini le taux de marge de chaque prestation, le taux de remise applicable selon les prestations demandées ainsi que les modalités et/ou facilités de paiement, afin d’adapter les prix aux différents secteurs d’interventions de l’entreprise.

Concevoir une offre commerciale lisible sur le segment des prestations de l’entreprise en développant une gamme de services spécifiques différenciant les compétences et les savoir-faire particuliers de l’entreprise au regard de la concurrence locale et régionale, dans l’objectif d’une diffusion à des particuliers et des professionnels.

Définir les objectifs de vente à court, moyen et long terme, en fonction de la marge à réaliser, afin de mettre en œuvre une politique commerciale cohérente.

Construire une proposition commerciale en incluant une gamme de prestations et de services adaptée aux besoins du client analysés, tout en étant force de proposition et y compris en langue étrangère, afin de répondre au mieux au prospect.

Définir la stratégie de communication externe de l’entreprise en sélectionnant les actions marketing pertinentes à la mise en valeur des réalisations de l’entreprise, à des fins de prospection et de communication à destination des clients.

Analyser l’organisation du travail de l’entreprise de coiffure, en se référant aux évaluations des salariés et aux résultats d’activité de l’entreprise et en prenant en compte les situations de handicap, afin d’améliorer l’efficacité des salariés.

Evaluer les besoins en formation pour l’entreprise de coiffure, en analysant les besoins en formation et projets professionnels des salariés, tout en intégrant les innovations techniques, réglementaires du secteur d’activité de l’entreprise, afin d’organiser la montée en compétence des salariés.

Mettre en place les actions d’une politique de rémunération (salaire, prime, intéressement), en accord avec les accords de branche, afin d’organiser une stratégie RH cohérente dans l’entreprise.

Assurer le suivi des apprenants en organisant les séquences d’évaluation du jeune dans l’entreprise de coiffure et les communiquer à l’autorité compétente tout en prenant en compte les différentes situations de handicap le cas échéant, afin d’ajuster la progression des acquis par l’apprenant en adéquation avec le référentiel du titre/diplôme préparé.

Former son apprenant dans l’acquisition des compétences liées aux gestes et aux techniques en définissant son niveau de connaissances et en adaptant sa progression et ses explications en conséquence afin qu’il soit capable de reproduire ces gestes techniques de manière autonome.

Modalités d'évaluation :

Mise en situation professionnelle réelle « Transformation complète »

Mise en situation professionnelle réelle « Coupe à plateau en brosse »

Mise en situation professionnelle réelle « Prestation coiffeur/barbier »

Mise en situation professionnelle « Composition artistique à thème »

Mise en situation professionnelle Création artistique « mise en boucles »

Dossier « Fonction entrepreneuriale »

Analyse de la « Fonction entrepreneuriale »

Etude de cas « Nettoyage et sécurité »

Etude de cas « Gestion »

Etude de cas « Commercialisation »

Présentation de l’activité de coiffure en Langue vivante

Etude de cas « GRH »

Mise en situation professionnelle « Fonction maître d’apprentissage »

Epreuve professionnelle - Démonstration d’un geste technique

RNCP37528BC01 - Effectuer une transformation relooking de la chevelure

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Accueillir les clients souhaitant un service de coloration, effets de couleur en appliquant les règles sanitaires de propreté, d’entretien, d’hygiène et de sécurité en vigueur et en prenant en compte les différentes situations de handicap afin de répondre à tout public.

Utiliser les différentes technologies des produits cosmétiques en respectant la notice fabricant et toutes les étapes de réalisation des prestations techniques de la coloration pour obtenir le résultat final attendu.

Appliquer les produits techniques de la coloration ou de la décoloration en mettant en œuvre les techniques appropriées, en respectant les temps de pause et les particularités techniques de l’émulsion, du rinçage, de la neutralisation, de la nutrition, afin de sublimer la chevelure.

Préparer la chevelure, zone(s)de travail en orientant, en projetant dans l’espace les mèches, afin de visualiser le dessin des lignes de forme ou graphiques de la coupe en respectant l’étude morphologique du visage et le résultat final attendu.

Réaliser la coupe en respectant les différentes procédures établies lors du diagnostic afin d’assurer la production technique avec précision et esthétisme.   

Mettre en forme une coiffure technique et créative en respectant les implantations, la direction des lignes, des mouvements, la densité, la texture et le placement des volumes de la chevelure afin de respecter les attentes du client.

Mise en situation professionnelle réelle « Transformation complète »

Mise en situation professionnelle réelle « Coupe à plateau en brosse »

RNCP37528BC02 - Réaliser une prestation complète de coiffeur / barbier

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Accueillir les clients souhaitant un service coiffeur/ barbier en faisant preuve de savoir-être, en étant à leur écoute et en appliquant les règles sanitaires de propreté, d’entretien, d’hygiène et de sécurité en vigueur et en prenant en compte les différentes situations de handicap afin de répondre à tout public.

Diagnostiquer les attentes du client en fonction de la typologie de la barbe et de la chevelure afin d’organiser une prestation complète et d’anticiper le résultat final.

Effectuer un service barbier complet, incluant une coupe masculine, barbe et moustaches avec un dégradé précis, très structuré, associé d’une grande technicité, en utilisant les différents outils adaptés, afin d’être en mesure de s’adapter aux nouvelles tendances, coupes, tailles et finitions modernes, graphiques, originales et respecter l’harmonisation esthétique du visagisme.

Mise en situation professionnelle réelle « Prestation coiffeur/barbier »

RNCP37528BC03 - Réaliser des coiffures artistiques et créatives

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Accueillir les clients souhaitant un service de coiffure artistique et créative en appliquant les règles sanitaires de propreté, d’entretien, d’hygiène et de sécurité en vigueur et en prenant en compte les différentes situations de handicap afin de répondre à tout public.

Décrire et argumenter le thème choisi, en identifiant et en respectant les vœux du client afin de construire la production artistique.

Transformer temporairement la forme et la texture de la chevelure en intégrant crépons, structures recouvertes des cheveux, postiches(s) qui seront adaptés, entretenus, mis en forme, posés, fixés selon le mode de production choisi afin de répondre à la demande événementielle de l’œuvre.

Réaliser une architecture composée de boucles en relief, plates ou sur « chant » en intégrant proportionnellement et harmonieusement une ou différentes techniques créatives selon les inspirations du candidat afin de répondre aux objectifs attendus.

Procéder à une finition esthétique et harmonieuse en respectant la lecture de la création artistique et technique afin de sublimer le résultat final attendu et de répondre à l’harmonisation esthétique du visagisme.

Mise en situation professionnelle « Composition artistique à thème »

Mise en situation professionnelle Création artistique « mise en boucles »

RNCP37528BC04 - Créer et développer un salon de coiffure

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Construire un projet entrepreneurial dans le domaine de la coiffure en élaborant un business-model et en identifiant les leviers d’aide financiers et administratifs, afin d’ancrer son projet de création, de reprise ou de développement dans la réalité fiscale, sociale et juridique du secteur de la coiffure.

Promouvoir le projet de création/reprise d’entreprise de coiffure en construisant un argumentaire, une présentation, un storytelling, afin de présenter le projet à des financeurs.

Assurer une veille juridique et technologique propre à l’entreprise de coiffure et à son activité, dans l’objectif d’inscrire l’activité dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité et de bien-être du client et d’informer le personnel à l’occasion de toute évolution juridique ou normative.

Veiller à la conformité et au nettoyage des équipements, matériels et locaux mobilisés lors des prestations de coiffure, en s’appuyant sur le règlement sanitaire de la structure, afin de mener les interventions dans des conditions optimales d’hygiène et de sécurité.

Rédiger les procédures de mise en application des mesures de sécurité, en respectant la réglementation en matière d’hygiène, de sécurité du travail et de bien-être du client, afin d’anticiper les risques pour les humains et pour l’entreprise.

Elaborer un plan de financement à destination du banquier, en diversifiant les sources de financements et en justifiant chacun des postes et la stratégie de l’entreprise au moyen des comptes de résultats et des bilans sur les derniers exercices, afin de mener un projet intra-entrepreneurial viable.

Evaluer de façon continue la santé de l’entreprise, en se référant aux moyennes professionnelles du secteur, en établissant pour chaque production, le seuil de rentabilité pour l’entreprise, en contrôlant la valeur des stocks et sa rotation, en négociant les délais fournisseurs, et en apportant les correctifs nécessaires, afin de s’assurer la viabilité de l’entreprise de coiffure.

Mettre en œuvre les actions de la politique tarifaire en ayant préalablement défini le taux de marge de chaque prestation, le taux de remise applicable selon les prestations demandées ainsi que les modalités et/ou facilités de paiement, afin d’adapter les prix aux différents secteurs d’interventions de l’entreprise.

Dossier « Fonction entrepreneuriale »

Analyse de la « Fonction entrepreneuriale »

Etude de cas « Nettoyage et sécurité »

Etude de cas « Gestion »

RNCP37528BC05 - Commercialiser les prestations du salon de coiffure

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir une offre commerciale lisible sur le segment des prestations de l’entreprise en développant une gamme de services spécifiques différenciant les compétences et les savoir-faire particuliers de l’entreprise au regard de la concurrence locale et régionale, dans l’objectif d’une diffusion à des particuliers et des professionnels.

Définir les objectifs de vente à court, moyen et long terme, en fonction de la marge à réaliser, afin de mettre en œuvre une politique commerciale cohérente.

Construire une proposition commerciale en incluant une gamme de prestations et de services adaptée aux besoins du client analysés, tout en étant force de proposition et y compris en langue étrangère, afin de répondre au mieux au prospect.

Définir la stratégie de communication externe de l’entreprise en sélectionnant les actions marketing pertinentes à la mise en valeur des réalisations de l’entreprise, à des fins de prospection et de communication à destination des clients.

Etude de cas « Commercialisation »

Présentation de l’activité de coiffure en Langue vivante

RNCP37528BC06 - Gérer les ressources humaines du salon de coiffure

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser l’organisation du travail de l’entreprise de coiffure, en se référant aux évaluations des salariés et aux résultats d’activité de l’entreprise et en prenant en compte les situations de handicap, afin d’améliorer l’efficacité des salariés.

Evaluer les besoins en formation pour l’entreprise de coiffure, en analysant les besoins en formation et projets professionnels des salariés, tout en intégrant les innovations techniques, réglementaires du secteur d’activité de l’entreprise, afin d’organiser la montée en compétence des salariés.

Mettre en place les actions d’une politique de rémunération (salaire, prime, intéressement), en accord avec les accords de branche, afin d’organiser une stratégie RH cohérente dans l’entreprise.

Assurer le suivi des apprenants en organisant les séquences d’évaluation du jeune dans l’entreprise de coiffure et les communiquer à l’autorité compétente tout en prenant en compte les différentes situations de handicap le cas échéant, afin d’ajuster la progression des acquis par l’apprenant en adéquation avec le référentiel du titre/diplôme préparé.

Former son apprenant dans l’acquisition des compétences liées aux gestes et aux techniques en définissant son niveau de connaissances et en adaptant sa progression et ses explications en conséquence afin qu’il soit capable de reproduire ces gestes techniques de manière autonome.

Etude de cas « GRH »

Mise en situation professionnelle « Fonction maître d’apprentissage »

Epreuve professionnelle - Démonstration d’un geste technique

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le candidat doit valider les 6 blocs de compétences pour obtenir la certification professionnelle.

Secteurs d’activités :

Le Coiffeur très hautement qualifié exerce principalement en entreprise artisanale mono-site ou multi-sites (moins de 20 salariés par salon) du secteur des services à la personne.

Il peut également exercer au sein d’un salon d’une chaîne (franchisé ou non) en tant que coiffeur, gérant ou manager.

Type d'emplois accessibles :

Coiffeur

Coiffeur barbier

Coiffeur mixte

Coiffeur coloriste

Coiffeur polyvalent

Manager coiffeur

Code(s) ROME :
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise
  • D1202 - Coiffure
Références juridiques des règlementations d’activité :

L’activité doit être exercée par un professionnel qualifié, ou sous le contrôle effectif et permanent d’une personne reconnue comme telle.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Être titulaire d’un titre ou d’un diplôme de niveau 4 en coiffure et satisfaire à un entretien de positionnement


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification.

Sa composition est la suivante :

  • Un membre désigné par l’organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;
  • Un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d’école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l’organisation professionnelle, si elle organise seule la formation ;
  • Les présidents des jurys particuliers ;
  • Le directeur départemental du travail ou son représentant si possible ;
  • L’inspecteur d’Académie ou un professeur de l’enseignement technologique si possible.
Après un parcours de formation continue X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification.

Sa composition est la suivante :

  • Un membre désigné par l’organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;
  • Un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d’école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l’organisation professionnelle, si elle organise seule la formation ;
  • Les présidents des jurys particuliers ;
  • Le directeur départemental du travail ou son représentant si possible ;
  • L’inspecteur d’Académie ou un professeur de l’enseignement technologique si possible.
En contrat de professionnalisation X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification.

Sa composition est la suivante :

  • Un membre désigné par l’organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;
  • Un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d’école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l’organisation professionnelle, si elle organise seule la formation ;
  • Les présidents des jurys particuliers ;
  • Le directeur départemental du travail ou son représentant si possible ;
  • L’inspecteur d’Académie ou un professeur de l’enseignement technologique si possible.
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury général est présidé par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou son représentant délivrant la certification.

Sa composition est la suivante :

  • Un membre désigné par l’organisation professionnelle représentative du secteur des métiers ;
  • Un ou plusieurs formateurs de chambres de métiers et de l’artisanat ou d’école de formation professionnelle chargés de la préparation au Brevet technique des métiers désigné par le président de la chambre de métiers et de l’artisanat ou par l’organisation professionnelle, si elle organise seule la formation ;
  • Les présidents des jurys particuliers ;
  • Le directeur départemental du travail ou son représentant si possible ;
  • L’inspecteur d’Académie ou un professeur de l’enseignement technologique si possible

Ce jury est composé à raison d'au moins deux représentants qualifiés des professions, représentant au moins un quart des membres du jury. 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en correspondance totale :
Code et intitulé de la certification professionnelle reconnue en correspondance
RNCP6253 - Coiffeur (BM)
RNCP34576 - Coiffeur (BM)
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en correspondance partielle :
Bloc(s) de compétences concernés Code et intitulé de la certification professionnelle reconnue en correspondance partielle Bloc(s) de compétences en correspondance partielle
RNCP37528BC04 - Créer et développer un salon de coiffure RNCP34454 - Boulanger (BM) RNCP34454BC03 - Créer et développer une boulangerie
ET
RNCP34454BC05 - Gérer financièrement et économiquement la boulangerie
RNCP37528BC04 - Créer et développer un salon de coiffure RNCP36403 - Esthéticien-cosméticien (BM) RNCP36403BC01 - Créer et gérer un institut de beauté / SPA
RNCP37528BC04 - Créer et développer un salon de coiffure RNCP36598 - Peintre en bâtiment (BM) RNCP36598BC04 - Créer et gérer une entreprise de revêtements de finition intérieurs et extérieurs
RNCP37528BC04 - Créer et développer un salon de coiffure RNCP36715 - Menuisier de bâtiment et d'agencement (BM) RNCP36715BC04 - Créer, gérer et développer une menuiserie de bâtiment et/ou d'agencement
RNCP37528BC04 - Créer et développer un salon de coiffure RNCP37531 - Installateur en équipements électriques (BM) RNCP37531BC03 - Développer une entreprise artisanale d’électricité dans son contexte juridictionnel
RNCP37528BC04 - Créer et développer un salon de coiffure RNCP37531 - Installateur en équipements électriques (BM) RNCP37531BC03 - Développer une entreprise artisanale d’électricité dans son contexte juridictionnel
RNCP37528BC05 - Commercialiser les prestations du salon de coiffure RNCP34454 - Boulanger (BM) RNCP34454BC04 - Commercialiser les fabrications et prestations de la boulangerie
RNCP37528BC05 - Commercialiser les prestations du salon de coiffure RNCP35004 - Installateur sanitaire (BM) RNCP35004BC04 - Commercialisation de l’offre de prestations de l’entreprise d’installation sanitaire
RNCP37528BC05 - Commercialiser les prestations du salon de coiffure RNCP36403 - Esthéticien-cosméticien (BM) RNCP36403BC03 - Commercialiser les prestations d’un institut de beauté / SPA
RNCP37528BC05 - Commercialiser les prestations du salon de coiffure RNCP36598 - Peintre en bâtiment (BM) RNCP36598BC05 - Commercialiser les prestations d’une entreprise de revêtements de finition intérieurs et extérieurs
RNCP37528BC05 - Commercialiser les prestations du salon de coiffure RNCP36715 - Menuisier de bâtiment et d'agencement (BM) RNCP36715BC05 - Commercialiser les fabrications et prestations de menuiserie
RNCP37528BC05 - Commercialiser les prestations du salon de coiffure RNCP37531 - Installateur en équipements électriques (BM) RNCP37531BC04 - Commercialiser des prestations de l’entreprise d’électricité
RNCP37528BC06 - Gérer les ressources humaines du salon de coiffure RNCP34454 - Boulanger (BM) RNCP34454BC06 - Gérer les ressources humaines de la boulangerie
ET
RNCP34454BC07 - Recruter, accueillir et former un apprenti, un alternant
RNCP37528BC06 - Gérer les ressources humaines du salon de coiffure RNCP36403 - Esthéticien-cosméticien (BM) RNCP36403BC05 - Gérer les ressources humaines d’un institut de beauté / SPA
RNCP37528BC06 - Gérer les ressources humaines du salon de coiffure RNCP36598 - Peintre en bâtiment (BM) RNCP36598BC06 - Gérer les ressources humaines d’une entreprise de revêtements de finition intérieurs et extérieurs
RNCP37528BC06 - Gérer les ressources humaines du salon de coiffure RNCP36715 - Menuisier de bâtiment et d'agencement (BM) RNCP36715BC06 - Former, accompagner et gérer les ressources humaines dans l'entreprise de menuiserie de bâtiment et/ou d'agencement
RNCP37528BC06 - Gérer les ressources humaines du salon de coiffure RNCP37531 - Installateur en équipements électriques (BM) RNCP37531BC05 - Gérer les ressources humaines de l’entreprise d’électricité
RNCP37528BC06 - Gérer les ressources humaines du salon de coiffure RNCP37531 - Installateur en équipements électriques (BM) RNCP37531BC05 - Gérer les ressources humaines de l’entreprise d’électricité

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
08/01/1988

Arrêté du 17 décembre 1987 publié au Journal Officiel du 8 janvier 1988 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique : le Brevet de maîtrise régi par le règlement du 28 juin 1979.

19/02/2004

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu’au 31 décembre 2006.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
13/11/2008

Arrêté du 3 novembre 2008 publié au Journal Officiel du 13 novembre 2008 (cf. arrêté du 14 novembre 2008 publié le 21 novembre 2008 modifiant l'arrêté du 3 octobre 2008) portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau III, sous l'intitulé Coiffeur (brevet de maîtrise), avec effet au 13 novembre 2008, jusqu'au 13 novembre 2013.

29/11/2014

Arrêté du 19 novembre 2014 publié au Journal Officiel du 29 novembre 2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau III, sous l'intitulé "Coiffeur (BM)" avec effet au 13 novembre 2013, jusqu'au 29 novembre 2019.

04/01/2019

Arrêté du 27 décembre 2018 publié au Journal Officiel du 4 janvier 2019 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour un an avec effet au 4 janvier 2019 jusqu'au 4 janvier 2020.

09/06/2001

Arrêté du 29 mai 2001 publié au Journal Officiel du 9 juin 2001 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

03/03/2007

Arrêté du 23 février 2007 publié au Journal Officiel du 3 mars 2007 portant homologation enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement au niveau IV, sous l'intitulé "Brevet de maîtrise".

04/01/1997

Arrêté du 12 décembre 1996 publié au Journal Officiel du 4 janvier 1997 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Date de décision 24-04-2023
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 24-04-2026
Date de dernière délivrance possible de la certification 24-04-2030
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2023|2021|2022|2020
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 108 1 95 92 85
2020 129 0 97 97 90
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34576 Coiffeur (BM)
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet