Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BP - Responsable de chantiers de bûcheronnage manuel et de débardage

Active

N° de fiche
RNCP37562
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 4
Code(s) NSF :
  • 213 : Forets, espaces naturels, faune sauvage, pêche
Formacode(s) :
  • 21041 : Sylviculture gestion forestière
  • 21042 : Exploitation forestière
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-09-2028
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE 11007001800012 -
Objectifs et contexte de la certification :

L’option « responsable de chantiers de bûcheronnage manuel et de débardage » vise l'acquisition de compétences relatives à la conduite de travaux forestiers mobilisées selon le cas dans des emplois d’ouvrier qualifié en exploitation forestière, bûcheron, débardeur, conducteur de travaux, conducteur d’engin, technicien forestier, etc.

La forêt en France métropolitaine représente une surface de 17 millions d’hectares soit 31% du territoire. Cette surface augmente de 0.7% par an depuis 1985. C’est l’occupation du sol la plus importante après l’agriculture qui couvre plus de la moitié de la France métropolitaine.
Les trois-quarts de la forêt française métropolitaine appartiennent à des propriétaires privés. La forêt publique représente donc un quart des forêts métropolitaines.
La forêt assure une fonction sociale et apporte une contribution écologique majeure. Elle assume de nombreuses fonctions environnementales et sociales : préservation de la qualité de l’air et de l’eau, de la biodiversité et des paysages, chasse, promenade et autres activités récréatives, mais aussi une fonction de production.
La filière forêt-bois compte près de 440 000 emplois, dont environ 35 400 sont directement liés aux travaux en forêt (sylviculture, exploitation forestière). L’Office National des Forêts employant près du tiers des effectifs de l’amont forestier.

Les principaux enjeux relayés par les politiques publiques en faveur de ce secteur professionnel sont :  
Accompagner la forêt vers plus de résilience et d’adaptation face au défi du changement climatique.
 Promouvoir le bois en tant que ressource renouvelable et écologique, en particulier pour le stockage du carbone dans la construction.
 Réconcilier et créer un lien indéfectible entre l’amont et l’aval au service d’une production de bois souveraine, compétitive et durable.
 Reconnaître et valoriser la multifonctionnalité de la forêt, dans toutes ses dimensions (économiques, écologiques et sociétales).

Le manque d’attractivité des métiers de la forêt conduit à une pénurie de main d’œuvre qualifiée, notamment chez les bûcherons manuels.

Dans ce contexte, les travaux de rénovation ont été engagés afin de répondre à :
 La nécessité d’adapter la certification aux évolutions du métier et du secteur des travaux forestiers.
 La prise en compte des enjeux liés à la sécurité au travail
 La mise en œuvre de démarches agroécologiques en lien avec les politiques publiques portées par le ministère de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire et notamment le plan Enseigner à Produire Autrement 2 (EPA 2).

Activités visées :

Les principales activités sont les suivantes :
Organisation d'un chantier
Renseignement de la fiche de chantier avec le donneur d'ordre
Négociation de la demande d’un client
Visite de chantier
Répartition du travail sur le chantier
Concertation en cours de chantier avec le donneur d’ordre
Réception de chantier

Travaux d’exploitation
Abattage directionnel
Abattage d’un arbre avec assistance mécanique
Façonnage pour du bois d’œuvre
Billonnage
Ebranchage
Débardage de bois courts
Débardage de bois longs
Désencrouage d’un arbre
Présentation
Empilage
Enlèvement des bois

Entretien du matériel
Inspection quotidienne d’un engin forestier
Révision d’un engin forestier
Changement d’une pièce défectueuse

Compétences attestées :

C1 : Se situer en tant que professionnel des travaux forestiers : 
- Développer une culture professionnelle en lien avec le vivant
- Se positionner en tant que professionnel des travaux forestiers 

C2 : Assurer le pilotage d’un chantier de récolte des bois :
- Estimer la faisabilité technico-économique d’un chantier de récolte des bois
- Assurer l’organisation et le suivi du déroulement des travaux sur un chantier de récolte des bois

C3 : Réaliser des travaux de bûcheronnage manuel :
- Réaliser des travaux d’abattage
- Réaliser des travaux de façonnage

C4 : Réaliser des travaux de débardage et de tri des bois :
- Réaliser des travaux de débardage
- Réaliser le tri des bois

C5 : Assurer l’entretien courant et les réparations mineures des matériels forestiers :
- Réaliser l’entretien quotidien et périodique des engins forestiers et de leurs
équipements 
- Effectuer des dépannages et réparations mineures sur le petit matériel et les équipements des engins forestiers

C6 : S’adapter à des enjeux professionnels particuliers

Modalités d'évaluation :

Hormis l'UC1 ( se situer en tant que professionnel des travaux forestiers), toutes les capacités constitutives du brevet professionnel font l'objet d'une évaluation en situation professionnelle.

RNCP37562BC01 - Se situer en tant que professionnel des travaux forestiers

Liste de compétences Modalités d'évaluation

1.1 :  Développer une culture professionnelle en lien avec le vivant
1.2 :  Se positionner en tant que professionnel des travaux forestiers

Évaluation en situation professionnelle ou selon une autre modalité au choix

RNCP37562BC02 - Assurer le pilotage d'un chantier de récolte des bois

Liste de compétences Modalités d'évaluation

2.1 : Estimer la faisabilité technico-économique d’un chantier de récolte des bois
2.2 : Assurer l’organisation et le suivi du déroulement des travaux sur un chantier de récolte des bois

Évaluation en situation professionnelle

RNCP37562BC03 - Réaliser des travaux de bûcheronnage manuel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

3.1 : Réaliser des travaux d’abattage
3.2 : Réaliser des travaux de façonnage           

Évaluation en situation professionnelle

RNCP37562BC04 - Réaliser des travaux de débardage et de tri des bois

Liste de compétences Modalités d'évaluation

4.1 : Réaliser des travaux de débardage
4.2 : Réaliser le tri des bois

 

Évaluation en situation professionnelle

RNCP37562BC05 - Assurer l’entretien courant et les réparations mineures des matériels forestiers

Liste de compétences Modalités d'évaluation

5.1 : Réaliser l’entretien quotidien et périodique des engins forestiers et de leurs équipements
5.2 : Effectuer des dépannages et réparations mineures sur le petit matériel et les équipements des engins forestiers

Évaluation en situation professionnelle

RNCP37562BC06 - S’adapter à des enjeux professionnels particuliers

Liste de compétences Modalités d'évaluation

6. : S’adapter à des enjeux professionnels particuliers

Évaluation en situation professionnelle

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le Brevet professionnel "responsable de chantiers de bûcheronnage manuel et de débardage" est un diplôme organisé en unités capitalisables (UC) spécifique à la formation professionnelle continue et à l'apprentissage.

Les unités capitalisables peuvent être obtenues indépendamment les unes des autres.Chaque unité capitalisable correspond à une capacité du référentiel de compétences et correspond à un bloc de compétences.

La réussite à un bloc donne lieu à une attestation de capacité.

Tous les blocs de compétences doivent être validés afin d'obtenir le brevet professionnel "responsable de chantiers de bûcheronnage manuel et de débardage".

Secteurs d’activités :

travaux forestiers- sylviculture

Type d'emplois accessibles :

Chargé de production forestière
Conducteur de travaux
Agent technique forestier
Ouvrier qualifié en exploitation forestière
Conducteur d’abatteuse
Débardeur
Bûcheron
Conducteur d’engins
Commis forestier
Chef d’équipe
Technicien forestier

Code(s) ROME :
  • A1101 - Conduite d''engins agricoles et forestiers
  • A1201 - Bûcheronnage et élagage
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Les conditions d'accès à la certification sont définies à l'article R811-165-3 du code rural et de la pêche maritime.


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury est désigné par le ministre chargé de l'agriculture. Il est présidé par un fonctionnaire de catégorie A du ministère chargé de l'agriculture et est composé paritairement :

a) de membres de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt et de la nature et des territoires; les membres  de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires doivent représenter au moins la moitié de cette catégorie;

b) de professionnels du secteur d'activité concerné par l'option du brevet professionnel, à parité employeurs ou responsables d'exploitation et salariés, sauf dispositions particulières prévues dans l'arrêté de création d'une option. Pour chaque membre du jury, un suppléant doit être désigné. Ceux-ci ne peuvent intervenir dans le fonctionnement du jury qu'en l'absence des membres titulaires.

Après un parcours de formation continue X

Le jury est désigné par le ministre chargé de l'agriculture. Il est présidé par un fonctionnaire de catégorie A du ministère chargé de l'agriculture et est composé paritairement :

a) de membres de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt et de la nature et des territoires; les membres  de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires doivent représenter au moins la moitié de cette catégorie;

b) de professionnels du secteur d'activité concerné par l'option du brevet professionnel, à parité employeurs ou responsables d'exploitation et salariés, sauf dispositions particulières prévues dans l'arrêté de création d'une option. Pour chaque membre du jury, un suppléant doit être désigné. Ceux-ci ne peuvent intervenir dans le fonctionnement du jury qu'en l'absence des membres titulaires.

En contrat de professionnalisation X

Le jury est désigné par le ministre chargé de l'agriculture. Il est présidé par un fonctionnaire de catégorie A du ministère chargé de l'agriculture et est composé paritairement :

a) de membres de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt et de la nature et des territoires; les membres  de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires doivent représenter au moins la moitié de cette catégorie;

b) de professionnels du secteur d'activité concerné par l'option du brevet professionnel, à parité employeurs ou responsables d'exploitation et salariés, sauf dispositions particulières prévues dans l'arrêté de création d'une option. Pour chaque membre du jury, un suppléant doit être désigné. Ceux-ci ne peuvent intervenir dans le fonctionnement du jury qu'en l'absence des membres titulaires.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est désigné par le ministre chargé de l'agriculture. Il est présidé par un fonctionnaire de catégorie A du ministère chargé de l'agriculture et est composé paritairement :

a) de membres de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt et de la nature et des territoires; les membres  de l'enseignement et de la formation professionnelle aux métiers de l'agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires doivent représenter au moins la moitié de cette catégorie;

b) de professionnels du secteur d'activité concerné par l'option du brevet professionnel, à parité employeurs ou responsables d'exploitation et salariés, sauf dispositions particulières prévues dans l'arrêté de création d'une option. Pour chaque membre du jury, un suppléant doit être désigné. Ceux-ci ne peuvent intervenir dans le fonctionnement du jury qu'en l'absence des membres titulaires.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
03/03/2017

 Décret n° 2017-276 du 1er mars 2017 relatif au règlement général du brevet professionnel délivré par le ministère chargé de l'agriculture et modfiant le règlement général du brevet rofessionnel délivré par le ministère de l'agriculture et de la forêt

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
19/01/2023

 arrêté du 12 janvier 2023 portant création de l'option « responsable de chantiers de bûcheronnage manuel et de débardage » du brevet professionnel et fixant ses conditions de délivrance

Date de publication de la fiche 15-05-2023
Date de début des parcours certifiants 01-09-2023
Date d'échéance de l'enregistrement 01-09-2028
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://chlorofil.fr/


Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP14925 BP - Responsable de chantiers forestiers
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet