Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Responsable en développement commercial et marketing

Active

N° de fiche
RNCP37633
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 312 : Commerce, vente
Formacode(s) :
  • 34085 : Stratégie commerciale
  • 34052 : Marketing
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-05-2026
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ECORIS 38939545000031 http://www.ecoris.com
Objectifs et contexte de la certification :

Le commerce et le marketing sont en train de connaître de profondes mutations. Ces mutations sont la conséquence non seulement du contexte économique de notre pays, mais aussi la conséquence des enjeux environnementaux à considérer (les ruptures d’approvisionnement que nous avons connues ne semblent être que les prémices de ruptures plus conséquentes à venir ; la sobriété énergétique demandée par le gouvernement reste à expérimenter dans le monde des affaires ; l’inflation sur les ressources, génératrices de croissance, est marquée etc….) , ainsi que la conséquence des  transformations des modes de consommation.

Ainsi déjà fortement impacté ces dernières années par le e-commerce, la digitalisation de la relation client mais également la réactivité dans l'adaptation de l'offre pour répondre aux besoins des consommateurs deviennent des enjeux majeurs pour les entreprises qui recrutent des professionnels capables de : 

  • réaliser les études de marchés et de comportement consommateur en exploitant les techniques marketing pour contribuer à la définition de la stratégie commerciale de l’entreprise.
  • participer à la définition de la stratégie marketing et assurer son déploiement au sein des équipes.
  • coordonner le travail d’une équipe pour une unité ou un projet, en étant à l’écoute des besoins individuels de chacun, tout en veillant à atteindre les objectifs fixés par la Direction.
  • assurer la mise en œuvre de la stratégie de communication.
  • contrôler la réalisation des objectifs de vente et veiller à accompagner ses équipes dans le développement de leurs compétences, selon les compétences requises au sein de son unité.

La certification permet aux certifiés d'acquérir une vision transversale de l’entreprise afin d’évoluer vers l’encadrement et la gestion d’un service marketing ou commercial.  

Pour répondre aux besoins plus spécifiques exigés par certains marchés dans lesquels évolue le Responsable en Développement Commercial et Marketing, la certification intègre, en plus des compétences principales et fondamentales visées par la certification, des compétences plus spécifiques liées à un domaine d'activité précis. Ces compétences permettent notamment au titulaire de la certification d’acquérir la capacité à structurer une offre commerciale dans un secteur considéré.  

Les titulaires de cette certification sont des professionnels du marketing capables de participer au développement d’un produit ou d’une gamme de produits, depuis leur conception jusqu’à leur commercialisation en intégrant les spécificités de leur marché d’intervention.   

Activités visées :

Le Responsable en Développement Commercial et Marketing participe aux activités commerciales et marketing de l’entreprise, en collaboration avec le directeur Marketing et Commercial et/ou avec la direction de l’entreprise.

A ce titre, il contribue principalement aux activités suivantes :

Elaborer une stratégie commerciale et marketing

1. Analyse du positionnement commercial de l’entreprise

Réalisation d’une veille pour repérer les enjeux et évolutions du marché

Réalisation des diagnostics interne et externe de l’entreprise

Réalisation d’une étude concurrentielle

2. Définition de la stratégie commerciale de l’entreprise

Etablissement de la politique commerciale

Elaboration du plan marketing opérationnel

 

Déployer une stratégie marketing omnicanale efficiente

3.Définition de la stratégie d’acquisition

Identification du comportement et des demandes de la clientèle cible

Elaboration de la stratégie d’acquisition

4. Elaboration et mise-en-œuvre du plan de communication

Elaboration du plan de communication

Conception des outils de communication

Animation des communautés de la marque sur les réseaux sociaux

Développement du nombre de liens croisés

Elaboration de campagnes de référencement payantes

Optimisation de la stratégie de contenu et de la stratégie digitale de la marque

 

Optimiser la gestion financière et juridique des activités commerciales et marketing de l'entreprise

5.  Suivi des budgets commerciaux

Définition des budgets prévisionnels des activités commerciales

Définition des outils de suivi budgétaire

Analyse des moyens financiers, techniques et humains mis en œuvre

6. Conformité des règles juridiques pour la gestion des ressources humaines

Contrôle de l’application des règles juridiques du personnel

 

Encadrer les équipes et animer l'activité commerciale

7. Conduite d’une négociation commerciale client

8. Gestion des ressources humaines de l’équipe commerciale / marketing

Recrutement de l’équipe

Contribution à la bonne intégration de son équipe

9. Gestion de l’équipe commerciale / marketing

Communication managériale adaptée

Animation d’une équipe

Analyse des résultats individuels et collectifs de l’équipe

 

Déployer l’offre commerciale sur un marché spécifique

10. Analyse du marché cible

Analyse des caractéristiques, enjeux, tendances et évolutions

11. Déploiement d’une offre commerciale spécifique à un marché cible

Elaboration de l’offre commerciale pour le marché cible

Développement de l’offre commerciale sur le marché ciblé

Evaluation de la performance de l’action spécifique engagée

Compétences attestées :

Le titulaire est capable de / d’ :

Réaliser une veille, en analysant l’environnement de l’entreprise

Réaliser un diagnostic interne et un diagnostic externe

Réaliser une étude concurrentielle

Etablir la politique commerciale

Elaborer le plan marketing opérationnel 

Identifier le comportement et les demandes du consommateur sur Internet et dans les circuits de distribution

Elaborer la stratégie d’acquisition (optimisation du site internet, campagne de référencement payante, partenariats, création de contenus originaux et personnalisés, solide présence sur les réseaux)

Elaborer un plan de communication

Concevoir des outils de communication

Animer une communauté autour de la marque sur les réseaux sociaux

Développer les partenariats

Elaborer des campagnes de référencement payant

Optimiser la stratégie de contenu et la stratégie digitale de la marque

Etablir des budgets prévisionnels d’opérations commerciales

Définir des outils de suivi budgétaire

Analyser les moyens financiers, techniques et humains nécessaires, selon un calendrier défini, pour le déploiement de la stratégie mix-marketing à mettre en œuvre, sur le moyen et le long terme

Contrôler la mise en oeuvre les règles juridiques afférentes à la gestion des ressources humaines.

Conduire une négociation avec le client

Déterminer les profils recherchés en fonction des services et produits à commercialiser, des objectifs à atteindre, des compétences attendues

Contribuer à l’intégration des collaborateurs de son équipe

Définir et adapter le mode de communication managériale au sein d’une unité commerciale

Animer une équipe de différents statuts (interne ou externe)

Analyser les résultats individuels et collectifs de l’équipe

Analyser les caractéristiques, enjeux, tendances et évolutions d’un marché spécifique

Elaborer l’offre commerciale

Développer l’offre commerciale

Evaluer les performances de l'offre commerciale spécifique

Modalités d'évaluation :

Les modalités d'évaluation sont les suivantes :

  • Etudes de cas
  • Cas pratiques
  • Mises en situation professionnelles
  • Analyse réflexive de la pratique professionnelle
  • Mémoire écrit et soutenance orale devant un jury.
RNCP37633BC01 - Elaborer une stratégie commerciale et marketing

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser une veille, en analysant l’environnement de l’entreprise, en identifiant l’ensemble des parties prenantes, afin de repérer les enjeux et évolutions économiques, juridiques, réglementaires et environnementales impactant l’activité de l’entreprise pour déterminer les pistes de développement stratégique sur l’offre, de produits et/ou services, en intégrant les principes de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise et du Développement Durable, afin de les proposer à la direction marketing.

Réaliser un diagnostic interne (performance des actions mises en œuvre, à l’aide d’indicateurs clefs cohérents et pertinents) et externe (informations technologiques, concurrentielles et environnementales) de l’entreprise, avec des outils de diagnostic, afin de permettre à la direction de l’entreprise de prendre des décisions en termes de stratégie de mix-marketing.

Réaliser une étude concurrentielle, afin de positionner les produits/services de l’entreprise par rapport à l’offre des entreprises concurrentes, en utilisant des méthodes marketing :

- par le déploiement d’études de marchés menées à échéances régulières

- par l’analyse de la notoriété de l’entreprise, de l’évaluation des services (appropriation du web par l’entreprise) et des produits de son entreprise et de la concurrence, pour définir la stratégie de positionnement de la marque.

Etablir une politique commerciale, en définissant une politique de prix adaptée au marché, en définissant une politique de distribution permettant de réduire l’impact carbone des produits/services proposés à la clientèle, et en développement des solutions adaptées aux besoins des clients, afin d’assurer la satisfaction et la fidélisation de ceux-ci.

Elaborer le plan marketing opérationnel, en incluant les marketing générationnel, authentique, tribal, vert, éthique, durable, inclusif dans la stratégie globale, dans le but d’atteindre les objectifs commerciaux fixés par la direction, tout en respectant les budgets alloués et en assurant le suivi.

 

Chaque bloc de compétences se valide de manière indépendante. La validation d’un bloc de compétences nécessite la validation de chaque  compétence qui le constitue.    

 

Un cas pratique est soumis au candidat. Un contexte d'entreprise est présenté ainsi qu’une ou plusieurs problématiques. Il porte sur une ou plusieurs des compétences visées par le bloc de compétences.

Durée de l’évaluation :

Le candidat dispose de 45 minutes, dans une salle réservée et surveillée, pour préparer sa soutenance.

Le candidat expose ensuite  au jury de professionnels  le fruit de sa réflexion, de manière structurée, pendant 15 minutes. S’en suit un jeu de questions-réponses avec le jury pendant 15 minutes afin de clarifier certains points et approfondir les notions abordées durant la soutenance.

Le jury dispose ensuite de 30 minutes supplémentaires pour évaluer la maîtrise globale des compétences liées au bloc.  

RNCP37633BC02 - Déployer une stratégie marketing omnicanale efficiente

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Identifier le comportement et les demandes du consommateur sur Internet et dans les circuits de distribution à l’aide de l’administration et de l’analyse de questionnaires quantitatifs et qualitatifs, dans le respect du RGPD, afin d’optimiser le parcours client.

Elaborer la stratégie d’acquisition, en définissant les actions d’optimisation du site internet, de campagnes de référencement payantes, de partenariats, de création de contenus originaux et personnalisés, d’une solide présence sur les réseaux, en utilisant les méthodes et outils marketing afin d’atteindre ses cibles, capter des prospects et les convertir en clients.

Elaborer un plan de communication, à partir de la stratégie marketing définie et des objectifs de commercialisation de produits et services, en définissant des actions et des dispositifs de communication pour fluidifier le parcours client omnicanal.

Concevoir des outils de communication, en déployant des contenus rédactionnels et visuels efficaces par rapport à la cible et en tenant compte de la stratégie de l’entreprise en matière de RSE et d’inclusion, afin de développer et d’animer des campagnes de communication marketing sur les supports digitaux (Internet, mobile, réseaux sociaux, emailings…) qui permettront d’acquérir et fidéliser les clients.

Animer une communauté autour de la marque sur les réseaux sociaux, en respectant les normes du RGPD et en mobilisant des canaux de diffusion de l’information sur internet, afin de fidéliser la cible et d’en prospecter de nouvelles.

Développer le nombre de liens croisés en établissant des partenariats avec des sites complémentaires afin de renforcer la visibilité du site internet sur les moteurs de recherche.

Elaborer des campagnes de référencement payant, en définissant les mots-clefs à acquérir et en diffusant des annonces tant sur les moteurs de recherches que sur des sites cibles, pour optimiser le référencement du site internet et ainsi générer du trafic et du chiffre d’affaires.

Optimiser la stratégie de contenu et la stratégie digitale de la marque, en assurant une collaboration fructueuse entre les acteurs opérationnels, en adaptant les contenus sur les différents réseaux sociaux et les fonctionnalités du site, pour faciliter l’expérience client et susciter l’achat, tout en veillant à la e-réputation de l’entreprise et à la sécurisation des données.

Chaque bloc de compétences se valide de manière indépendante. La validation d’un bloc de compétences nécessite la validation de chaque  compétence qui le constitue.    

 

Un cas pratique est soumis au candidat. Un contexte d'entreprise est présenté ainsi qu’une ou plusieurs problématiques. Il porte sur une ou plusieurs des compétences visées par le bloc de compétences.

Durée de l’évaluation :

Le candidat dispose de 45 minutes, dans une salle réservée et surveillée, pour préparer sa soutenance.

Le candidat expose ensuite  au jury de professionnels  le fruit de sa réflexion, de manière structurée, pendant 15 minutes. S’en suit un jeu de questions-réponses avec le jury pendant 15 minutes afin de clarifier certains points et approfondir les notions abordées durant la soutenance.

Le jury dispose ensuite de 30 minutes supplémentaires pour évaluer la maîtrise globale des compétences liées au bloc.  

RNCP37633BC03 - Optimiser la gestion financière et juridique des activités commerciales et marketing de l'entreprise

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Etablir des budgets prévisionnels d’opérations commerciales, en détaillant le bilan prévisionnel des opérations, afin d’anticiper la mise en place d’opérations et d’assurer la viabilité financière des activités.

Définir des outils de suivi budgétaire, afin d’assurer de manière continue le suivi de la trésorerie, en prenant en compte-tenu de l’étude des ventes réalisées, afin d’anticiper les écarts.

Analyser les moyens financiers, techniques et humains nécessaires pour le déploiement de la stratégie mix-marketing, afin que les moyens, mis à disposition sur le moyen et sur le long terme, soient cohérents avec le calendrier de commercialisation défini et la stratégie à mettre en œuvre, pour atteindre les objectifs fixés.

Contrôler la conformité de l’application des règles juridiques afférentes à la gestion des ressources humaines, en mettant en place une veille réglementaire et juridique, afin de gérer le personnel, en collaborant avec le service des Ressources Humaines, dans le strict respect du Code du Travail.

 

Chaque bloc de compétences se valide de manière indépendante. La validation d’un bloc de compétences nécessite la validation de chaque  compétence qui le constitue.    

 

Un cas pratique est soumis au candidat. Un contexte d'entreprise est présenté ainsi qu’une ou plusieurs problématiques. Il porte sur une ou plusieurs des compétences visées par le bloc de compétences.

Durée de l’évaluation :

Le candidat dispose de 45 minutes, dans une salle réservée et surveillée, pour préparer sa soutenance.

Le candidat expose ensuite  au jury de professionnels  le fruit de sa réflexion, de manière structurée, pendant 15 minutes. S’en suit un jeu de questions-réponses avec le jury pendant 15 minutes afin de clarifier certains points et approfondir les notions abordées durant la soutenance.

Le jury dispose ensuite de 30 minutes supplémentaires pour évaluer la maîtrise globale des compétences liées au bloc.  

RNCP37633BC04 - Encadrer les équipes et animer l’activité commerciale

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Conduire une négociation commerciale avec le client, en utilisant les techniques d’argumentaire adaptées, en respectant les outils mis en place pour le suivi client de la vente jusqu’au service après-vente, afin de mener à bien une prestation de vente dans sa langue maternelle ou dans la langue anglaise.

Déterminer les profils recherchés en analysant les services et produits à commercialiser, les objectifs à atteindre, les compétences attendues afin de constituer l’équipe commerciale / marketing.

Contribuer à l’intégration des collaborateurs de son équipe, en collaborant avec la fonction RH de l’entreprise et/ou la direction, en assurant la mise en œuvre d’actions de formation pour son équipe, en analysant les besoins en compétences de celle-ci, afin de garantir son efficacité opérationnelle.

Définir et adapter le mode de communication managériale au sein d’une unité commerciale, en utilisant les techniques de communication adaptées au contexte et à l’équipe (en présentiel ou en distanciel), afin de favoriser l’engagement des collaborateurs et la performance collective.

Animer une équipe commerciale et/ou marketing de différents statuts (interne ou externe), en organisant des réunions et des points de coordination, et en définissant des objectifs précis et mesurables, afin d’optimiser la gestion des projets & garantir le respect des objectifs et priorités fixés, tout en prenant les dispositions nécessaires pour permettre l’inclusion des collaborateurs en situations de handicap.

Analyser les résultats individuels et collectifs de l’équipe, en ayant défini des tableaux de suivi des résultats et d’indicateurs de performance, afin de pouvoir actionner des leviers en cas de besoin (formation, suivi, nouvelles procédures etc…), tout en prenant en compte les situations de handicap, in fine pour permettre la réussite des projets.

 

Chaque bloc de compétences se valide de manière indépendante. La validation d’un bloc de compétences nécessite la validation de chaque  compétence qui le constitue.    

 

Un cas pratique est soumis au candidat. Un contexte d'entreprise est présenté ainsi qu’une ou plusieurs problématiques. Il porte sur une ou plusieurs des compétences visées par le bloc de compétences.

Durée de l’évaluation :

Le candidat dispose de 45 minutes, dans une salle réservée et surveillée, pour préparer sa soutenance.

Le candidat expose ensuite  au jury de professionnels  le fruit de sa réflexion, de manière structurée, pendant 15 minutes. S’en suit un jeu de questions-réponses avec le jury pendant 15 minutes afin de clarifier certains points et approfondir les notions abordées durant la soutenance.

Le jury dispose ensuite de 30 minutes supplémentaires pour évaluer la maîtrise globale des compétences liées au bloc.  

RNCP37633BC05 - Déployer l’offre commerciale sur un marché spécifique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser les caractéristiques, enjeux, tendances et évolutions d’un marché ou d’un secteur spécifique, en organisant un système de veille sectoriel et en interagissant avec des experts du marché concerné, afin de positionner son offre de produits/services sur le marché.

Elaborer l’offre commerciale, en définissant une politique de prix, de distribution, de commercialisation, de communication qui intègre les spécificités propres au marché ciblé et qui est cohérente avec la stratégie générale de l’entreprise, afin de la mettre en œuvre sur le marché visé.

Développer l’offre commerciale, en prenant en compte les spécificités du marché ciblé et en cohérence avec la stratégie d’entreprise, afin de commercialiser les produits/services sur le marché ciblé.

Evaluer les performances de l’offre commerciale spécifique déployée en utilisant des indicateurs clefs (KPI) afin de mettre en place des actions correctives si nécessaire.

Chaque bloc de compétences se valide de manière indépendante. La validation d’un bloc de compétences nécessite la validation de chaque  compétence qui le constitue.    

 

Un cas pratique est soumis au candidat. Un contexte d'entreprise est présenté ainsi qu’une ou plusieurs problématiques. Il porte sur une ou plusieurs des compétences visées par le bloc de compétences.

Durée de l’évaluation :

Le candidat dispose de 45 minutes, dans une salle réservée et surveillée, pour préparer sa soutenance.

Le candidat expose ensuite  au jury de professionnels  le fruit de sa réflexion, de manière structurée, pendant 15 minutes. S’en suit un jeu de questions-réponses avec le jury pendant 15 minutes afin de clarifier certains points et approfondir les notions abordées durant la soutenance.

Le jury dispose ensuite de 30 minutes supplémentaires pour évaluer la maîtrise globale des compétences liées au bloc.  

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Voie d’accès à la certification par la formation

Le candidat doit répondre aux conditions d’accès à la certification.

La validation du titre par la formation est subordonnée à :      

  • la validation des 5 blocs de compétences constitutifs de la certification;
  • la présentation écrite et orale d’un mémoire professionnel réalisé autour d’une thématique globale, choisie par le candidat et en lien avec le secteur d’activité visé par la certification et avec une période en entreprise d’au moins 40 jours.

 

Voie d’accès à la certification par la VAE

1. Validation de l’ensemble des blocs de compétences par un dossier de valorisation  

2. Entretien devant un jury      

   

L’accès à la certification professionnelle est également possible par la mise en œuvre d’un parcours mixte (formation + VAE). 

Secteurs d’activités :

L’emploi s’exerce dans tous types d’entreprises marchandes quels que soient leurs secteurs d’activité : services, industries, agroalimentaire, distribution, banques…etc. Les entreprises qui recrutent sont plus généralement des TPE, PME, PMI mais l’emploi peut également s’exercer au sein de plus grandes structures, dans le domaine privé ou dans le domaine public.

Selon la taille de la structure, les activités du Responsable en Développement Commercial et Marketing peuvent s’exercer dans un cadre local, national ou international, en France ou à l’étranger.  

Type d'emplois accessibles :
  • Chargé de développement commercial
  • Chef de produits
  • Gérant de société
  • Gestionnaire de clientèle
  • Conseiller clientèle
  • Responsable commercial
  • Chargé de projet marketing et développement
  • Chef de projet marketing
  • Manager/Responsable de rayon
Code(s) ROME :
  • M1707 - Stratégie commerciale
  • M1705 - Marketing
Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cadre réglementaire applicable doit être maîtrisé par les certifiés du titre.

Les métiers en eux-mêmes ne sont pas réglementés, cependant la réglementation impacte les activités liées à la relation-client. Le professionnel devra tenir compte des réglementations liées au droit commercial, mais aussi à la législation sociale.

La protection du consommateur

Les grands textes de protection du consommateur (depuis 1905) inscrits dans le code de la consommation encadrent les obligations de l’entreprise en termes de :

-sincérité de l’offre et obligation de délivrance

-obligation d’information et de transparence (loi Scrivener 1978, Articles L411-1 à L463-1 du code de la consommation)

-droit de rétractation (Code de la consommation : articles L221-18 à L221-28)

-obligations contractuelles après-vente

-particularités du commerce sur internet (loi Hamon 2016)

-encadrement des jeux et concours (article L121-20 du Code de la consommation)

La publicité

La publicité doit être conforme au cadre légal, nous pouvons citer quelques exemples de réglementations :

  • la Loi pour la confiance dans l’économie numérique (loi LCEN) de 2004 exige qu’il puisse être clairement identifié comme une publicité et qu’il rende clairement identifiable la personne physique ou morale pour le compte de laquelle cette publicité est réalisée.
  • l’Article L.34-5 du code des postes et communications électroniques encadre l’envoi de messages publicitaires.
  • l’Article L581-4 du code de l’environnement interdit toute publicité sur les immeubles classés parmi les monuments historiques, sur les arbres, sur les monuments naturels, etc…
  • les décrets du 27 mars 1992 et du 6 avril 1987 définis en partie, les règles de la publicité par le biais de la télévision ou de la radio.

Pour des raisons économiques, déontologiques, ou encore de santé publique, certains secteurs ou produits sont interdits de publicité ou font l’objet d’une règlementation restrictive.

A titre d’exemple, le code de la santé publique interdit la publicité à la télévision des produits du tabac, des drogues illicites ou des boissons alcooliques d’une certaine teneur en alcool   

Le même code pose une interdiction globale de publicité et de propagande en faveur des produits du tabac, de sorte que les cigarettes ne peuvent faire l’objet d’une publicité quel qu’en soit le support (radio, télévision, internet, presse écrite, etc)

Enfin, le « Responsable en marketing et commerce » dispose de connaissances relatives aux recommandations de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) qui constituent un cadre déontologique pour les professionnels de la Publicité. A titre d’exemple, la recommandation « Développement Durable » V3, de Août 2020, définit le cadre pour assurer le progrès économique et social sans mettre en péril l’équilibre naturel de la planète, actuel et à venir.

Pour les entreprises, dans cet esprit, le développement durable consiste à concilier trois piliers :

  • environnemental : impact des activités sur l’environnement ;
  • social/sociétal : conditions de travail des collaborateurs, politiques d’information, de formation, de rémunération, sous-traitance, existence et qualité des relations avec la société civile, santé publique, etc.;
  • économique : relations avec les clients, les fournisseurs, les actionnaires, etc.

Ces enjeux sont d’autant plus fondamentaux pour l’entreprise compte tenu des contextes environnementaux, économiques et sociétaux actuels, qui confirment l’accélération des ruptures d’approvisionnements sur les matières premières nécessitant de repenser la consommation dans son ensemble.

 

Pour la partie relative au droit des affaires, le « Responsable en marketing et commerce » connaît la réglementation relative à / au :

  • droit commercial,
  • droit des sociétés,
  • droit de la concurrence,
  • droit de la distribution,
  • la propriété intellectuelle,
  • droit social,
  • droit fiscal.

La collecte et l’usage de données

La collecte et l’usage de données sont également particulièrement encadrés, notamment par le règlement général sur la protection des données (RGPD), le cadrage concernant les usages de certains canaux utilisés (par exemple la loi du 24/07/2020 sur le démarchage téléphonique) ou encore les réglementations sectorielles (type loi Hamon 2017, spécifique au domaine de l’assurance, portant particulièrement sur les démarches de résiliation).

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

L’inscription à la certification par la formation est soumise à un entretien préalable et au passage de tests de niveau.


Le candidat doit :

  • être titulaire d'une certification de niveau 5 dans le domaine du commerce et/ou du marketing ;
  • et/ou démontrer une appétence et des compétences préalables dans le domaine du commerce et/ou du marketing, qui permettront de définir la durée du parcours pédagogique menant à la certification.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Dans le cadre d'un parcours de formation initiale / de contrat d'apprentissage ou de professionnalisation, les conditions de présentation d’un candidat au jury de certification sont les suivantes :

- la réalisation d'une période en entreprise de 40 jours minimum,

- l'obtention de la moyenne minimale requise dans chaque UE et la présentation orale d'un mémoire professionnel,

- la justification d'un volume horaire de formation témoignant de l'assiduité du candidat tout au long de sa formation.

Dans le cadre d'un parcours de formation continue et de reconnaissance des acquis, la validation de la certification est conditionnée par :

- la validation de l'ensemble des blocs constitutifs du titre,

- la présentation orale du rapport d'activités.


Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 Le jury est composé de 6 membres avec voix délibératives dont :       

  • 1 président extérieur au certificateur
  • 3 professionnels
  • 2 représentants du certificateur dont son directeur 

Les membres du jury doivent justifier :      

  • de l'obtention d'un diplôme de niveau 6 ;
  • d'une expérience professionnelle significative dans le domaine commercial et/ou marketing (minimum 3ans)
En contrat d’apprentissage X

 Le jury est composé de 6 membres avec voix délibératives dont :       

  • 1 président extérieur au certificateur
  • 3 professionnels
  • 2 représentants du certificateur dont son directeur 

Les membres du jury doivent justifier :      

  • de l'obtention d'un diplôme de niveau 6 ;
  • d'une expérience professionnelle significative dans le domaine commercial et/ou marketing (minimum 3ans)
Après un parcours de formation continue X

 Le jury est composé de 6 membres avec voix délibératives dont :       

  • 1 président extérieur au certificateur
  • 3 professionnels
  • 2 représentants du certificateur dont son directeur 

Les membres du jury doivent justifier :      

  • de l'obtention d'un diplôme de niveau 6 ;
  • d'une expérience professionnelle significative dans le domaine commercial et/ou marketing (minimum 3ans)
En contrat de professionnalisation X

 Le jury est composé de 6 membres avec voix délibératives dont :       

  • 1 président extérieur au certificateur
  • 3 professionnels
  • 2 représentants du certificateur dont son directeur 

Les membres du jury doivent justifier :      

  • de l'obtention d'un diplôme de niveau 6 ;
  • d'une expérience professionnelle significative dans le domaine commercial et/ou marketing (minimum 3ans)
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Le jury est composé de 6 membres avec voix délibératives dont :       

  • 1 président extérieur au certificateur
  • 3 professionnels
  • 2 représentants du certificateur dont son directeur 

Les membres du jury doivent justifier :      

  • de l'obtention d'un diplôme de niveau 6 ;
  • d'une expérience professionnelle significative dans le domaine commercial et/ou marketing (minimum 3ans)
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Anciennes versions de la certification professionnelle reconnues en correspondance partielle :
Bloc(s) de compétences concernés Code et intitulé de la certification professionnelle reconnue en correspondance partielle Bloc(s) de compétences en correspondance partielle
RNCP37633BC01 - Elaborer une stratégie commerciale et marketing RNCP35758 - Responsable en Développement Marketing et Vente RNCP35758BC01 - Élaborer une stratégie commerciale d’entreprise
RNCP37633BC02 - Déployer une stratégie marketing omnicanale efficiente RNCP35758 - Responsable en Développement Marketing et Vente RNCP35758BC02 - Élaborer et mettre en œuvre une stratégie de marketing et communication
RNCP37633BC03 - Optimiser la gestion financière et juridique des activités commerciales et marketing de l'entreprise RNCP35758 - Responsable en Développement Marketing et Vente RNCP35758BC03 - Assurer la gestion d’une unité commerciale
RNCP37633BC04 - Encadrer les équipes et animer l’activité commerciale RNCP35758 - Responsable en Développement Marketing et Vente RNCP35758BC04 - Animer et encadrer l’activité commerciale
RNCP37633BC05 - Déployer l’offre commerciale sur un marché spécifique RNCP35758 - Responsable en Développement Marketing et Vente RNCP35758BC05 - Déployer l’offre commerciale sur un marché spécifique
Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 08-07-2021
Date de décision 31-05-2023
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 31-05-2026
Date de dernière délivrance possible de la certification 31-05-2030
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 581 0 76 50 58
2019 562 0 75 36 58
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP35758 Responsable en Développement Marketing et Vente
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet