Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

TP - Administrateur d'infrastructures sécurisées

Active

N° de fiche
RNCP37680
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 31015 : Virtualisation
  • 31006 : Sécurité informatique
  • 24273 : Architecture réseau
  • 31008 : Système information
  • 31034 : Administration système
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-09-2026
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DU TRAVAIL DU PLEIN EMPLOI ET DE L' INSERTION 11000007200014 -
Objectifs et contexte de la certification :

L'administrateur d'infrastructures sécurisées (AIS) met en œuvre, administre et sécurise les infrastructures informatiques locales et dans le cloud. Il conçoit et met en production des solutions répondant à des besoins d'évolution. Il implémente et optimise les dispositifs de supervision.

Activités visées :

Il participe à la gestion de la cybersécurité en analysant les menaces et en mettant en place des mesures de sécurité et de réaction en cas d'incident. L'administrateur d'infrastructures sécurisées met en œuvre, administre et sécurise les éléments actifs des réseaux, les serveurs, les services d'infrastructure et les plateformes de virtualisation situées dans les locaux de son entreprise ou dans des datacenters ainsi que les ressources et services de cloud public. Il effectue le suivi des tâches de maintenance et fournit un support de niveau 2 et 3 pour résoudre les incidents et les problèmes.
Il conçoit des solutions techniques pour répondre aux besoins d'évolution des infrastructures. Il définit les critères d'évaluation et met en place un environnement de test pour valider une solution, puis présente le dispositif choisi aux décideurs. Il planifie et implémente l'intégration de la solution dans l'environnement de production, en vérifiant que les plans de reprise et de continuité informatique (PRI, PCI) associés sont testés et validés. Il met en œuvre les outils de supervision, choisit les indicateurs et évènements associés et définit les tableaux de suivi des niveaux de performance et de disponibilité des infrastructures.
L'administrateur d'infrastructures sécurisées protège les infrastructures de l'entreprise contre les menaces informatiques. Il analyse les risques, identifie les vulnérabilités et effectue des audits de sécurité en interne. Il participe au choix et à la mise en place de solutions de sécurisation. Il sensibilise les utilisateurs et contribue à la formation des équipes d'exploitation en matière de cybersécurité. Il met en place et utilise des dispositifs de détection d'événements de sécurité et applique les mesures de réaction appropriées en cas d'incident. Il reste vigilant sur les nouvelles menaces et vulnérabilités et adapte les règles de détection et de gestion des incidents en conséquence.
Dans l'ensemble de ses activités il communique par écrit et à l'oral et adapte son expression à son interlocuteur. De nombreuses sources d'informations techniques, forums et services support étant en anglais l'emploi requiert le niveau B1 pour la compréhension et l'expression écrite du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).
L'autonomie et les responsabilités de l'administrateur d'infrastructures sécurisées peuvent varier selon l'organisation et l'environnement dans lesquels il travaille. Cependant, en général, il est responsable du maintien en condition opérationnelle (MCO) et du maintien en condition de sécurité (MCS) d'infrastructures systèmes ou réseau. Il prend des décisions dans les limites de sa délégation et de son périmètre de responsabilité. Il travaille en respectant les normes et les politiques de sécurité de l'entreprise. Le plus souvent, l'administrateur d'infrastructure sécurisée fait partie d'une équipe et il peut piloter les interventions des techniciens informatiques.
L'administrateur d'infrastructures sécurisées peut avoir comme interlocuteurs : le directeur et le responsable du système d'information (DSI, RSI), le responsable de la sécurité du système d'information (RSSI), les chefs de projets, les experts et acteurs de la cybersécurité, les techniciens, les utilisateurs, les clients, les prestataires et fournisseurs de services, de matériels et de logiciels.
Il travaille dans des entreprises de taille intermédiaire, des grandes entreprises, des collectivités et administrations ou des entreprises de services numériques. Les conditions d'exercice du métier, son champ d'intervention et son niveau de responsabilité varient en fonction de l'organisation de l'entreprise. L'emploi peut nécessiter le maintien d'une position statique assise prolongée devant des écrans, des horaires décalés et des astreintes.

 

Compétences attestées :

1. Administrer et sécuriser les infrastructures :

  • Appliquer les bonnes pratiques dans l'administration des infrastructures
  • Administrer et sécuriser les infrastructures réseaux
  • Administrer et sécuriser les infrastructures systèmes
  • Administrer et sécuriser les infrastructures virtualisées

2. Concevoir et mettre en œuvre une solution en réponse à un besoin d'évolution :

  • Concevoir une solution technique répondant à des besoins d'évolution de l'infrastructure
  • Mettre en production des évolutions de l'infrastructure
  • Mettre en œuvre et optimiser la supervision des infrastructures

3. Participer à la gestion de la cybersécurité :

  • Participer à la mesure et à l'analyse du niveau de sécurité de l'infrastructure
  • Participer à l'élaboration et à la mise en œuvre de la politique de sécurité
  • Participer à la détection et au traitement des incidents de sécurité


 

Modalités d'évaluation :

Présentation d'un projet réalisé en amont de la session : 00 h 40 min

En amont de la session d’examen, le candidat réalise un projet ou plusieurs projets.

Il prépare un dossier de projet et un support de présentation de type diaporama.

Le dossier projet rend compte de l'ensemble des projets.

Lors de l’examen, le jury prend connaissance du dossier de projet imprimé avant la présentation du candidat.

Le candidat présente ensuite son projet ou ses projets au jury.

 Entretien technique : 01 h 00 min

Le jury questionne le candidat sur la base de son dossier de projet et de sa présentation, afin de s’assurer de la maîtrise des compétences couvertes par le projet ou les projets.

Un questionnement complémentaire lui permet d’évaluer les compétences qui ne sont pas couvertes par le projet ou les projets.

 Questionnaire professionnel : 00 h 30 min

L'ensemble des candidats répondent en même temps au questionnaire professionnel en présence d'un surveillant.

Le candidat étudie une documentation technique rédigée en anglais.

Il répond à

- deux questions fermées à choix unique posées en français

- deux questions ouvertes posées en anglais et amenant des réponses courtes, en rédigeant la réponse en anglais

Entretien final : 00 h 20 min

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 02 h 30 min

RNCP37680BC01 - Administrer et sécuriser les infrastructures

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Appliquer les bonnes pratiques dans l'administration des infrastructures
Administrer et sécuriser les infrastructures réseaux
Administrer et sécuriser les infrastructures systèmes
Administrer et sécuriser les infrastructures virtualisées

 

Présentation d'un projet réalisé en amont de la session : 00 h 20 min

En amont de la session d’examen, le candidat réalise un projet ou plusieurs projets.

Il prépare un dossier de projet et un support de présentation de type diaporama.

Le dossier projet rend compte de l'ensemble des projets.

Lors de l’examen, le jury prend connaissance du dossier de projet imprimé avant la présentation du candidat.

Le candidat présente ensuite son projet ou ses projets au jury.

 Entretien technique : 00 h 40 min 

Le jury questionne le candidat sur la base de son dossier de projet et de sa présentation, afin de s’assurer de la maîtrise des compétences couvertes par le projet ou les projets.

Un questionnement complémentaire lui permet d’évaluer les compétences qui ne sont pas couvertes par le projet ou les projets.

 Questionnaire professionnel : 00 h 30 min

L'ensemble des candidats répondent en même temps au questionnaire professionnel en présence d'un surveillant.

Le candidat étudie une documentation technique rédigée en anglais.

Il répond à

- deux questions fermées à choix unique posées en français

- deux questions ouvertes posées en anglais et amenant des réponses courtes, en rédigeant la réponse en anglais

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 01 h 30 min

RNCP37680BC02 - Concevoir et mettre en œuvre une solution en réponse à un besoin d'évolution

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir une solution technique répondant à des besoins d'évolution de l'infrastructure
Mettre en production des évolutions de l'infrastructure
Mettre en œuvre et optimiser la supervision des infrastructures

 

Présentation d'un projet réalisé en amont de la session : 00 h 20 min

En amont de la session d’examen, le candidat réalise un projet ou plusieurs projets.

Il prépare un dossier de projet et un support de présentation de type diaporama.

Le dossier projet rend compte de l'ensemble des projets.

Lors de l’examen, le jury prend connaissance du dossier de projet imprimé avant la présentation du candidat.

Le candidat présente ensuite son projet ou ses projets au jury.

 Entretien technique : 00 h 40 min

Le jury questionne le candidat sur la base de son dossier de projet et de sa présentation, afin de s’assurer de la maîtrise des compétences couvertes par le projet ou les projets.

Un questionnement complémentaire lui permet d’évaluer les compétences qui ne sont pas couvertes par le projet ou les projets.

 Questionnaire professionnel : 00 h 30 min

L'ensemble des candidats répondent en même temps au questionnaire professionnel en présence d'un surveillant.

Le candidat étudie une documentation technique rédigée en anglais.

Il répond à

- deux questions fermées à choix unique posées en français

- deux questions ouvertes posées en anglais et amenant des réponses courtes, en rédigeant la réponse en anglais.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 01 h 30 min

RNCP37680BC03 - Participer à la gestion de la cybersécurité

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Participer à la mesure et à l'analyse du niveau de sécurité de l'infrastructure
Participer à l'élaboration et à la mise en œuvre de la politique de sécurité
Participer à la détection et au traitement des incidents de sécurit

Présentation d'un projet réalisé en amont de la session : 00 h 20 min

En amont de la session d’examen, le candidat réalise un projet ou plusieurs projets.

Il prépare un dossier de projet et un support de présentation de type diaporama.

Le dossier projet rend compte de l'ensemble des projets.

Lors de l’examen, le jury prend connaissance du dossier de projet imprimé avant la présentation du candidat. Le candidat présente ensuite son projet ou ses projets au jury.

 Entretien technique : 00 h 40 min

Le jury questionne le candidat sur la base de son dossier de projet et de sa présentation, afin de s’assurer de la maîtrise des compétences couvertes par le projet ou les projets.

Un questionnement complémentaire lui permet d’évaluer les compétences qui ne sont pas couvertes par le projet ou les projets.

 Questionnaire professionnel : 00 h 30 min

L'ensemble des candidats répondent en même temps au questionnaire professionnel en présence d'un surveillant.

Le candidat étudie une documentation technique rédigée en anglais.

Il répond à

- deux questions fermées à choix unique posées en français ;

- deux questions ouvertes posées en anglais et amenant des réponses courtes, en rédigeant la réponse en anglais.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 01 h 30 min

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le titre professionnel est composé de trois blocs de compétences dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées.

Le titre professionnel peut être complété par un ou plusieurs blocs de compétences sanctionnés par des certificats complémentaires de spécialisation (CCS) précédemment mentionnés.

Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l’arrêté du 22 décembre 2015 modifié, relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

 

Secteurs d’activités :
  • Entreprise de services numériques (ESN)
  • Toutes les organisations ou entreprises utilisatrices de taille intermédiaire et plus du secteur privé ou public
Type d'emplois accessibles :
  • Administrateur systèmes et réseaux (et sécurité)
  • Administrateur systèmes (et sécurité)
  • Administrateur réseaux (et sécurité)
  • Administrateur infrastructures
  • Administrateur d'infrastructures et cloud
  • Administrateur cybersécurité
  • Responsable infrastructure systèmes et réseaux


 

Code(s) ROME :
  • M1802 - Expertise et support en systèmes d''information
  • M1810 - Production et exploitation de systèmes d''information
  • M1801 - Administration de systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Après un parcours de formation continue X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

En contrat de professionnalisation X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en correspondance totale :
Code et intitulé de la certification professionnelle reconnue en correspondance
RNCP31113 - Administrateur d'infrastructures sécurisées
Anciennes versions de la certification professionnelle reconnues en correspondance partielle :
Bloc(s) de compétences concernés Code et intitulé de la certification professionnelle reconnue en correspondance partielle Bloc(s) de compétences en correspondance partielle
RNCP37680BC01 - Administrer et sécuriser les infrastructures RNCP31113 - Administrateur d'infrastructures sécurisées RNCP31113BC01 - Administrer et sécuriser les composants constituant l'infrastructure
ET
RNCP31113BC02 - Intégrer, administrer et sécuriser une infrastructure distribuée
RNCP37680BC02 - Concevoir et mettre en œuvre une solution en réponse à un besoin d'évolution RNCP31113 - Administrateur d'infrastructures sécurisées RNCP31113BC03 - Faire évoluer et optimiser l'infrastructure et son niveau de sécurité
RNCP37680BC03 - Participer à la gestion de la cybersécurité RNCP31113 - Administrateur d'infrastructures sécurisées RNCP31113BC03 - Faire évoluer et optimiser l'infrastructure et son niveau de sécurité

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
30/12/2015

Décret n°2016-954 du 11 juillet 2016 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l’emploi

Arrêté du 22 décembre 2015 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi

Arrêté du 21 juillet 2016 portant règlement général des sessions d’examen pour l’obtention du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi

Arrêté du 21 juillet 2016 relatif aux modalités d'agrément des organismes visés à l'article R. 338-8 du code de l'éducation

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
13/05/2023

Arrêté du 26 avril 2023 relatif au titre professionnel d'administrateur d'infrastructures sécurisées

Date de publication de la fiche 12-06-2023
Date de début des parcours certifiants 01-09-2023
Date d'échéance de l'enregistrement 01-09-2026
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 250 6 67 62 80
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP31113 TP - Administrateur d'infrastructures sécurisées
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet