L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

326p : Informatique, traitement de l'information (organisation, gestion)

326r : Assistance informatique, maintenance de logiciels et réseaux

326u : Exploitation informatique

Icon formacode

Formacode(s)

24231 : Réseau informatique

31008 : Système information

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

01-09-2026

Niveau 5

326p : Informatique, traitement de l'information (organisation, gestion)

326r : Assistance informatique, maintenance de logiciels et réseaux

326u : Exploitation informatique

24231 : Réseau informatique

31008 : Système information

01-09-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DU TRAVAIL DU PLEIN EMPLOI ET DE L' INSERTION 11000007200014 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Dans le respect des procédures et des consignes, le technicien supérieur systèmes et réseaux participe à la mise en service et au maintien en condition opérationnelle de l'infrastructure informatique. Il intervient sur les systèmes et les réseaux, sur les éléments matériels et logiciels qui composent l'infrastructure, afin d'offrir aux utilisateurs et aux clients le niveau de service attendu par l'entreprise. Il adopte systématiquement une démarche structurée de résolution de problème. Il met en place une veille informatique afin de se tenir au courant des évolutions techniques et d'actualiser ses compétences en continu.

Activités visées :

Le technicien systèmes et réseaux assure le support aux utilisateurs. Il reçoit les demandes, il peut être amené à questionner directement l'utilisateur, en prenant en compte d'éventuelles situations de handicap. Il reformule sa demande pour comprendre et analyser le problème et pour trouver une solution. Il transmet aux utilisateurs des consignes orales ou écrites et les sensibilise aux règles de sécurité, dans un langage adapté à leur niveau de compréhension.
Le technicien assure l'exploitation quotidienne des serveurs et du réseau IP : il suit les journaux d'événements et les mises à jour, il surveille les indicateurs d'utilisation. Il effectue les modifications courantes concernant les comptes utilisateurs, les droits et les autorisations selon les prescriptions des administrateurs système.
A partir du signalement d'un dysfonctionnement, le technicien analyse le problème et utilise les outils à sa disposition ou contacte le support technique des fournisseurs afin qu'ils réalisent les actions nécessaires pour rétablir le niveau de service. Il exploite les solutions de virtualisation, d'accès distants et de sécurisation, conformément aux contrats de service et à la charte de sécurité de l'entreprise. Le technicien systèmes et réseaux exploite et maintien des serveurs dans une infrastructure virtualisée. Il exploite et maintient les applications communes de l'entreprise, notamment la messagerie et les applications bureautiques en ligne. Le technicien systèmes et réseaux participe à la mise en œuvre et exploite des solutions d'interconnexion des sites distants de l'entreprise et de sécurisation des accès à internet. Il configure, surveille et sécurise les accès distants des utilisateurs nomades.
Il communique en anglais, au niveau B1 (utilisateur indépendant) du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) pour l'expression et la compréhension écrite, et au niveau A2 (utilisateur élémentaire) pour l'expression et la compréhension orale.
Le technicien intervient sur les différents éléments de l'infrastructure, locale (on premise) ou distante (Cloud public ou privé) : serveurs physiques et virtuels, applications communes (bureautique et messagerie) souvent en ligne, réseau local et connexions au réseaux distants.
Le technicien travaille dans le respect des procédures et des consignes, seul ou en équipe, sous la responsabilité d'un responsable technique ou d'un administrateur d'infrastructure. Il est en contact avec les utilisateurs, le responsable technique ou le superviseur du centre de services, les administrateurs de l'infrastructure informatique, les fournisseurs et les sous-traitants.
L'activité s'exerce au sein d'une entreprise de services numériques (ESN) en infogérance sur site ou hors site, ou de la direction des systèmes d'information (DSI) d'une entreprise.
Des astreintes, le travail en horaires décalés ou les jours non ouvrés sont possibles.

Compétences attestées :

1. Exploiter les éléments de l'infrastructure et assurer le support aux utilisateurs

  • Assurer le support utilisateur en centre de services
  • Exploiter des serveurs Windows et un domaine ActiveDirectory
  • Exploiter des serveurs Linux
  • Exploiter un réseau IP

2. Maintenir l'infrastructure et contribuer à son évolution et à sa sécurisation

  • Maintenir des serveurs dans une infrastructure virtualisée
  • Automatiser des tâches à l'aide de scripts
  • Maintenir et sécuriser les accès à internet et les interconnexions des réseaux
  • Mettre en place, assurer et tester les sauvegardes et les restaurations des éléments de l'infrastructure
  • Exploiter et maintenir les services de déploiement des postes de travail

Modalités d'évaluation :

Mise en situation professionnelle : 02 h 30 min

La mise en situation professionnelle se déroule en deux phases.

1. Le candidat effectue des manipulations sur des machines virtuelles de serveurs. Le candidat dispose de consignes pour tracer ses interventions.

Cette phase est effectuée sous surveillance, sans la présence du jury et dure 1 heure et 30 minutes.

2. Le candidat prend connaissance des informations sur l’infrastructure, hors présence du jury, pendant 15 minutes ; puis, en présence du jury, il résout un incident et répond à différentes demandes que lui présente le jury. Le jury joue le rôle de l’utilisateur ou du responsable et observe le candidat durant sa prestation, pendant 45 minutes.

 Entretien technique : 00 h 45 min

Le jury s’appuie sur le document traçant les interventions de la première phase de la mise en situation professionnelle, sur les résultats du questionnaire professionnel et sur le guide de l’entretien technique.

 Questionnaire professionnel : 02 h 00 min

Le candidat répond à des questions ouvertes

Une question au moins porte sur la compréhension d’une documentation ou d’une question écrite technique en anglais.

Entretien final : 00 h 20 min

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 05 h 35 min

RNCP37682BC01 - Exploiter les éléments de l'infrastructure et assurer le support aux utilisateurs

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Assurer le support utilisateur en centre de services
Exploiter des serveurs Windows et un domaine ActiveDirectory
Exploiter des serveurs Linux
Exploiter un réseau IP

Mise en situation professionnelle : 02 h 00 min

La mise en situation professionnelle se déroule en deux phases.

1. Le candidat effectue des manipulations sur des machines virtuelles de serveurs. Le candidat dispose de consignes pour tracer ses interventions. Cette phase est effectuée sous surveillance, sans la présence du jury et dure 1 heure.

2. Le candidat prend connaissance des informations sur l’infrastructure, hors présence du jury, pendant 15 minutes ; puis, en présence du jury, il résout un incident et répond à différentes demandes que lui présente le jury. Le jury joue le rôle de l’utilisateur ou du responsable et observe le candidat durant sa prestation, pendant 45 minutes.

 Entretien technique : 00 h 45 min

Le jury s’appuie sur le document traçant les interventions de la première phase de la mise en situation professionnelle, sur les résultats du questionnaire professionnel et sur le guide de l’entretien technique.

 Questionnaire professionnel : 01 h 30 min

Le candidat répond à des questions ouvertes. Une question au moins porte sur la compréhension d’une documentation ou d’une question écrite technique en anglais.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 04 h 15 min

RNCP37682BC02 - Maintenir l'infrastructure et contribuer à son évolution et à sa sécurisation

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Maintenir des serveurs dans une infrastructure virtualisée
Automatiser des tâches à l'aide de scripts
Maintenir et sécuriser les accès à internet et les interconnexions des réseaux
Mettre en place, assurer et tester les sauvegardes et les restaurations des éléments de l'infrastructure
Exploiter et maintenir les services de déploiement des postes de travail

Mise en situation professionnelle : 01 h 30 min

La mise en situation professionnelle se déroule en deux phases.

1. Le candidat effectue des manipulations sur des machines virtuelles de serveurs. Le candidat dispose de consignes pour tracer ses interventions. Cette phase est effectuée sous surveillance, sans la présence du jury et dure 45 minutes.

2. Le candidat prend connaissance des informations sur l’infrastructure, hors présence du jury, pendant 15 minutes ; puis, en présence du jury, il répond à différentes demandes que lui présente le jury. Le jury joue le rôle du responsable et observe le candidat durant sa prestation, pendant 30 minutes.

 Entretien technique : 00 h 45 min

Le jury s’appuie sur le document traçant les interventions de la première phase de la mise en situation professionnelle, sur les résultats du questionnaire professionnel et sur le guide de l’entretien technique.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 04 h 00 min

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

 

Le titre professionnel est composé de deux blocs de compétences dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées.

Le titre professionnel peut être complété par un ou plusieurs blocs de compétences sanctionnés par des certificats complémentaires de spécialisation (CCS) précédemment mentionnés.

Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l’arrêté du 22 décembre 2015 modifié, relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Secteurs d’activités :

  • Entreprise de services numériques (ESN)
  • DSI des entreprises
  • Collectivités territoriales
  • PME
  • Structures hospitalières

Type d'emplois accessibles :

  • Technicien systèmes et réseau
  • Technicien support
  • Technicien d'exploitation
  • Technicien informatique

Code(s) ROME :

  • I1401 - Maintenance informatique et bureautique
  • M1810 - Production et exploitation de systèmes d''information

Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Après un parcours de formation continue X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

En contrat de professionnalisation X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 1729 14 74 68 82

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP31115 TP - Technicien supérieur systèmes et réseaux

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :