L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 3

Icon NSF

Code(s) NSF

332t : Aide, conseil, orientation, soutien socio-éducatif

344t : Surveillance, lutte contre la fraude, protection et sauvegarde des biens et des personnes

Icon formacode

Formacode(s)

44091 : Prévention sociale

42839 : Gestion situation difficile

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

02-07-2028

Niveau 3

332t : Aide, conseil, orientation, soutien socio-éducatif

344t : Surveillance, lutte contre la fraude, protection et sauvegarde des biens et des personnes

44091 : Prévention sociale

42839 : Gestion situation difficile

02-07-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
MINISTERE DU TRAVAIL DU PLEIN EMPLOI ET DE L' INSERTION 11000007200014 - -

Objectifs et contexte de la certification :

L'agent de médiation, information, services (AMIS) participe à la prévention des incivilités et des conflits sur un territoire. Il fait partie d'une équipe qui assure une présence active de proximité dans les rues et dans les espaces ouverts au public. Il va à la rencontre des publics, facilite le dialogue entre eux et contribue à établir et à maintenir du lien social entre les habitants du territoire. L'AMIS respecte les consignes de son employeur, les limites de sa fonction et les modes opératoires de la médiation. Il analyse régulièrement sa pratique afin de la faire évoluer.

Activités visées :

L‘AMIS contribue à la facilitation de l'usage des espaces publics et à la résolution de dysfonctionnements techniques. Sur son territoire d'intervention, il participe à la prévention des incivilités et des situations de tension par la veille et le dialogue avec différents publics. Il contribue à l'établissement ou au maintien du lien social en favorisant le dialogue au quotidien. Il signale les dysfonctionnements techniques des équipements de l'espace public et les anomalies repérées. Il veille à l'accessibilité des lieux pour les personnes en situation de handicap. L'AMIS répond aux demandes d'information, repère les situations de détresse matérielle ou psychologique, et sollicite si besoin les services compétents.
Il gère en temps réel les situations de tension ou de conflit. Les sources de conflits varient, il peut s'agir de conflits liés aux incompréhensions réciproques, aux incivilités, aux violences verbales et physiques ou au non-respect des règlements tels que ceux propres aux transports, aux logements collectifs ou aux abords des établissements scolaires. En fonction de la situation, l'AMIS sensibilise les personnes au respect des règles de la vie en société. Face à un conflit, il invite les parties prenantes à une explication réciproque afin de favoriser leur compréhension mutuelle et contribue à l'émergence d'une solution acceptable par chacune des parties. En fonction de la situation, l'AMIS informe les personnes des possibilités d'une médiation en temps différé.
L'AMIS peut être sollicité pour participer à un projet de la structure ou à une action dans le cadre d'un partenariat, par exemple à une réunion d'information, un atelier de sensibilisation, un événement sportif ou culturel, une fête de quartier… Avec ses collègues ou les partenaires, il contribue à la préparation et la mise en œuvre du projet et facilite la participation des personnes en situation de handicap aux activités.
L'AMIS travaille en équipe sous la responsabilité d'un supérieur hiérarchique. Il rend compte de ses interventions oralement ou par écrit. Dans le cadre défini par l'employeur, l'AMIS respecte les règles déontologiques de la médiation et les limites de sa fonction. Il passe le relais aux professionnels spécialisés en cas de situations qui dépassent son champ d'intervention. Il peut être amené à mettre en œuvre les compétences attestées par le certificat sauveteur secouriste du travail (SST).
L'AMIS travaille le plus souvent en binôme, parfois en équipe, rarement seul, et il établit des liens avec d'autres services présents sur son territoire. Il utilise les moyens d'information et de communication et les outils bureautiques courants.
Il exerce l'emploi dans les espaces ouverts au public, tels que transports publics, quartiers, logements sociaux, centres commerciaux, abords des établissements scolaires… Il porte une tenue ou un signe distinctif indiquant qu'il est agent de médiation. L'emploi peut exiger une station debout prolongée et des déplacements à pied, à l'extérieur et à l'intérieur. Les activités et le circuit correspondant sont définis par l'encadrement.
Les horaires varient en fonction du poste. L'AMIS peut être amené à travailler en journée, le soir, la nuit, le week-end et les jours fériés.

Compétences attestées :

1. Participer au maintien du lien social et prévenir les situations de conflit ou de dysfonctionnement par une présence active

  • Détecter les signes révélateurs de dysfonctionnements
  • Discerner les signes révélateurs de besoins, d'attentes, de détresse, ou les comportements pouvant générer des situations problématiques
  • Aller à la rencontre des personnes et des acteurs locaux, et instaurer un dialogue au quotidien
  • Informer, orienter les personnes et leur apporter une aide ponctuelle
  • Transmettre les observations et informations recueillies dans le cadre de la veille sociale et technique

2. Réguler par la médiation des situations de tension et de conflit

  • Sensibiliser au respect des règles
  • Apaiser les situations de conflit en temps réel
  • Veiller à la sécurité des personnes et effectuer les premiers gestes d'urgence en attendant l'intervention du service compétent
  • Analyser des situations vécues et rendre compte de son activité

3. Participer à des actions d'animation ponctuelles ou à des projets partenariaux

  • S'intégrer dans un projet de la structure ou dans un partenariat
  • Préparer la diffusion d'une information dans le cadre d'un projet
  • Faciliter la participation du public aux projets et diffuser une information

Modalités d'évaluation :

Mise en situation professionnelle : 00 h 30 min

La mise en situation comporte deux parties.

Le candidat tire au sort deux situations.

Ces situations se déroulent dans le contexte reconstitué d’une intervention sur le terrain. Deux comédiens assurent le rôle des personnes présentes.

Première partie (20 minutes) :

- Situation 1 (10 min) : le candidat assure une présence active sur le terrain. Il se présente, explique son rôle et répond à la demande d’une personne.

- Situation 2 (10 min) : le candidat régule en temps réel une situation de tension ou de conflit entre deux personnes.

Seconde partie (10 minutes) :

- Le candidat renseigne un document de liaison correspondant à la situation 1.

- Le candidat prépare l’analyse de sa pratique correspondant à la situation 2 l’aide d’une grille d’analyse fournie.

 Entretien technique : 00 h 30 min

L’entretien se déroule obligatoirement à l’issue de la mise en situation.

Le candidat remet le document de liaison au jury. Il conserve la grille d’analyse de sa pratique.

Pendant 10 minutes il présente l’analyse de sa pratique.

Pendant 20 minutes, le jury le questionne sur les deux situations à partir d’un guide d’entretien.

La compétence « Veiller à la sécurité des personnes et effectuer les premiers gestes d’urgence en attendant l’intervention du service compétent » est validée par la présentation du certificat sauveteur secouriste du travail (SST).

 Questionnement à partir de production(s) : 00 h 30 min

En amont de la session, le candidat rédige un document. Il présente sa contribution à un projet partenarial ou une action d’animation ponctuelle.

Le jury prend connaissance du document avant de recevoir le candidat pour le questionnement.

Pendant 10 minutes, le candidat expose au jury sa contribution à un projet partenarial ou une action d’animation ponctuelle.

Pendant 20 minutes, le jury questionne le candidat au sujet de sa production écrite à partir d’un guide d’entretien.

Entretien final : 00 h 20 min

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel. Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier professionnel. Le jury évalue la compréhension du candidat de la posture de médiation dans différents contextes d’exercice.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 01 h 50 min

RNCP37722BC01 - Participer au maintien du lien social et prévenir les situations de conflit ou de dysfonctionnement par une présence active

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Détecter les signes révélateurs de dysfonctionnements
Discerner les signes révélateurs de besoins, d'attentes, de détresse, ou les comportements pouvant générer des situations problématiques
Aller à la rencontre des personnes et des acteurs locaux, et instaurer un dialogue au quotidien
Informer, orienter les personnes et leur apporter une aide ponctuelle
Transmettre les observations et informations recueillies dans le cadre de la veille sociale et technique

Mise en situation professionnelle : 00 h 20 min

La mise en situation comporte deux parties.

Le candidat tire au sort une situation.

Cette situation se déroule dans le contexte reconstitué d’une intervention sur le terrain. Deux comédiens assurent le rôle de personnes présentes.

Première partie (10 minutes) :

- Le candidat assure une présence active sur le terrain. Il se présente, explique son rôle et répond à la demande d’une personne.

Seconde partie (10 minutes) :

- Le candidat renseigne un document de liaison correspondant à la situation.

 Entretien technique : 00 h 20 min

L’entretien se déroule obligatoirement à l’issue de la mise en situation. Le candidat remet le document de liaison au jury. Le jury le questionne sur la situation à partir d’un guide d’entretien.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 00 h 40 min

RNCP37722BC02 - Réguler par la médiation des situations de tension et de conflit

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Sensibiliser au respect des règles
Apaiser les situations de conflit en temps réel
Veiller à la sécurité des personnes et effectuer les premiers gestes d'urgence en attendant l'intervention du service compétent
Analyser des situations vécues et rendre compte de son activité

Mise en situation professionnelle : 00 h 20 min

La mise en situation de compose de deux parties.

Le candidat tire au sort une situation.

Cette situation se déroule dans le contexte reconstitué d’une intervention sur le terrain. Deux comédiens assurent le rôle des personnes présentes.

Première partie (10 minutes) :

Le candidat régule en temps réel une situation de tension ou de conflit entre deux personnes.

Seconde partie (10 minutes) : Le candidat prépare l’analyse de sa pratique correspondant à la situation l’aide d’une grille d’analyse fournie.

 Entretien technique : 00 h 20 min

L’entretien se déroule à l’issue de la mise en situation.

Le candidat conserve la grille d’analyse de sa pratique. Pendant 10 minutes, le candidat présente l’analyse de sa pratique.

Pendant 10 minutes, le jury le questionne sur sa prestation à partir d’un guide d’entretien.

La compétence « Veiller à la sécurité des personnes et effectuer les premiers gestes d’urgence en attendant l’intervention du service compétent » est validée par la présentation du certificat sauveteur secouriste du travail (SST).

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 00 h 40 min

RNCP37722BC03 - Participer à des actions d'animation ponctuelles ou à des projets partenariaux

Liste de compétences Modalités d'évaluation

S'intégrer dans un projet de la structure ou dans un partenariat
Préparer la diffusion d'une information dans le cadre d'un projet
Faciliter la participation du public aux projets et diffuser une information

Présentation d'un projet réalisé en amont de la session : 00 h 30 min

En amont de la session, le candidat rédige un document. Il présente sa contribution à un projet partenarial ou une action d’animation ponctuelle.

Le jury prend connaissance du document avant de recevoir le candidat pour le questionnement.

Pendant 10 minutes, le candidat expose au jury sa contribution à un projet partenarial ou une action d’animation ponctuelle.

Pendant 20 minutes, le jury questionne le candidat au sujet sa production écrite à partir d’un guide d’entretien.

Durée totale de l’épreuve pour le candidat : 00 h 30 min

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le titre professionnel est composé de trois blocs de compétences dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) qui correspondent aux activités précédemment énumérées.

Le titre professionnel peut être complété par un ou plusieurs blocs de compétences sanctionnés par des certificats complémentaires de spécialisation (CCS) précédemment mentionnés.

Le titre professionnel est accessible par capitalisation de certificats de compétences professionnelles (CCP) ou suite à un parcours de formation et conformément aux dispositions prévues dans l’arrêté du 22 décembre 2015 modifié, relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

Secteurs d’activités :

  • l'intervention sociale
  • le logement social, l'habitat
  • la santé


Les différents lieux d'intervention possibles sont :

 

  • les centres commerciaux
  • les centres hospitaliers
  • les transports
  • les établissements scolaires
  • les villes, les communes, les quartiers
  • les établissements scolaires


Les employeurs sont principalement des associations, des collectivités territoriales, des bailleurs sociaux, des entreprises.

Type d'emplois accessibles :

  • agent de médiation sociale
  • agent de prévention et de médiation
  • agent de proximité
  • médiateur social

Code(s) ROME :

  • K1204 - Médiation sociale et facilitation de la vie en société

Références juridiques des règlementations d’activité :

Sans objet

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Après un parcours de formation continue X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

En contrat de professionnalisation X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education)

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 247 0 33 26 72

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP35313 TP - Agent de médiation, information, services

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :