L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

323 : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle

Icon formacode

Formacode(s)

46275 : Film documentaire

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

19-07-2025

Niveau 7

323 : Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle

46275 : Film documentaire

19-07-2025

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
ECOLE NATIONAL SUPRIEURE DES METIERS DE L'IMAGE ET DU SON 42150644500012 LA FEMIS https://www.femis.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

L’auteur réalisateur de documentaire, appelé aussi documentariste, a la responsabilité de la conception, de l’écriture et de la réalisation artistique et technique du documentaire. Il prend ainsi en charge l’ensemble du processus de création qui conduit à la réalisation du documentaire. Il doit également être en capacité de promouvoir un (projet de) film documentaire et rechercher des partenaires financiers. La certification vise l'acquisition de l'ensemble de ces compétences professionnelles.

 

Activités visées :

Définition du sujet et des enjeux d’un projet documentaire

Réalisation de recherches de documentation sur le sujet d’un projet documentaire

Rédaction du synopsis d’un projet de film documentaire

Élaboration du traitement d’un projet de film documentaire

Conception du dispositif filmique d’un documentaire

Préparation du tournage d’un documentaire

Direction de la réalisation et de la mise en scène d’un film documentaire

Conception du plan de montage d’un film documentaire

Direction du montage et communication de sa vision du film documentaire

Conception de la bande son et des textes visuels d’un film documentaire

Promotion et communication d’un film documentaire

Recherche de soutiens et de partenaires financiers d’un film documentaire

Compétences attestées :

Définir son point de vue cinématographique dans un résumé et une note d’intention d’un sujet de documentaire, pour poser sa réflexion de départ, rendre appréciable sa capacité de création, et pouvoir la partager avec d’éventuelles parties prenantes.

Structurer les axes narratifs d’un projet documentaire, pour établir le déroulement du récit et des actions qu'il raconte.

Repérer, observer les lieux, les situations, les personnes, à partir de l’identification de ceux qui sont au service de son sujet, afin d’établir les comptes rendus des repérages d’un projet de film documentaire, dans une optique de faisabilité du projet.

Établir des relations avec les personnes, les institutions et autres parties prenantes, en vue de leur participation ou de leur collaboration au film, afin de formaliser les comptes rendus des rencontres d’un projet de film documentaire et de nourrir sa réflexion.

Documenter un projet de film documentaire en réalisant des recherches notamment bibliographiques, historiques, et sociologiques, pour enrichir le sujet et mesurer la portée des enjeux qui lui sont liés, afin d’établir des comptes rendus de ses recherches.

Mener une enquête d’investigation, si nécessaire, afin d’obtenir des réponses à une problématique posée par le sujet et n’ayant pas trouvé réponses dans les recherches précédentes, afin de traiter le sujet de façon complète et singulière.

Résumer un projet de film documentaire par écrit : situation(s), lieu(x), temporalité(s) et enjeu principal, au regard des informations recueillies dans la phase de recherches et documentation, afin de bénéficier d’une synthèse détaillée du projet et être en mesure de l’expliciter en détail.

Décrire et contextualiser les situations, caractériser les protagonistes et leur évolution, imaginer les événements qui peuvent se produire, pour les transcrire dans le synopsis ou le développement d’un film documentaire.

Élaborer une narration, une dramaturgie, une ligne directrice, un développement, qui donnent le déroulement, le rythme, les temps forts d’un film documentaire, pour structurer un récit solide et le transcrire dans le traitement.

Concevoir et décrire le dispositif filmique (rapport filmeur/filmé, place de l’auteur/de la caméra, relation son/image notamment) ainsi que ses sources d’inspiration et ses influences artistiques, afin d’établir une note de réalisation d’un film documentaire.

Élaborer un document préparatoire au tournage d’un documentaire, indiquant le mode de tournage, les moyens techniques, les durées, les conditions de tournage et en tenant compte du budget prévisionnel pour être en mesure de les présenter à une équipe de tournage.

Superviser les choix techniques en vue du tournage (matériels de prise de vue, de mise en lumière, de prise de son, de machinerie) afin de s’assurer qu’ils répondent à ses intentions esthétiques et narratives.

Expliquer ses choix de mise en scène, sa vision et ses intentions à une équipe de tournage de documentaire, pour qu’elle puisse les intégrer dans ses contributions et apports techniques et artistiques.

Préciser ses intentions aux protagonistes du tournage, afin de clarifier leur rôle, répondre à leurs interrogations et optimiser la pertinence de leur participation.

Diriger la réalisation et la mise en scène d’un film documentaire, en choisissant et contrôlant la place et les mouvements de caméra et de micros, afin d’obtenir les séquences souhaitées.

Adapter sa mise en scène aux imprévus, en choisissant de les exploiter ou d’y remédier, selon leur nature, pour atteindre ses objectifs initiaux.

Concevoir un plan de montage, en identifiant l’enjeu de chaque séquence, lors du visionnage des rushes, afin d’élaborer un déroulement compréhensible par les spectateurs et servir les enjeux d’un film documentaire.

Communiquer oralement sa vision d’un film documentaire au monteur, lors du visionnage des rushes, afin qu’il sache prendre les décisions adaptées, lors de ses choix techniques et artistiques.

Trouver le fil conducteur, la progression et le rythme d’un film esquisse, lors du montage des séquences, pour assurer la continuité et la cohérence du film. 

Prendre en compte les remarques ou les propositions des différents collaborateurs (monteurs, producteurs et/ou diffuseurs) pour améliorer le montage d’un film documentaire.

Concevoir la bande sonore, les textes visuels et/ou sonores d’un film documentaire : choisir les éléments sonores et musicaux en cohérence avec le film, afin de servir le propos de celui-ci.

Adapter le cahier des charges du diffuseur concernant l'accessibilité du documentaire en supervisant si nécessaire le sous-titrage, le sous-titrage sourds et malentendants et l’audiodescription des scènes d’un film documentaire, au service des personnes en situation de handicap visuel ou auditif, afin qu’il soit accessible au plus grand nombre.

Concevoir un document de présentation destiné à des partenaires potentiels, qui synthétise et valorise son projet de documentaire, pour susciter l’intérêt de ceux-ci et argumenter ses choix.

Présenter l’histoire et les intentions d’un projet de documentaire dans un pitch oral, en mettant en valeur les lignes de force et la singularité du projet, pour communiquer instantanément les atouts du projet et susciter l’intérêt d’un partenaire potentiel.

Identifier les différentes sources de financements de films documentaires, les structures de soutien (bourses, résidences d’écriture, festivals, notamment), ainsi que les partenaires potentiels (producteurs, diffuseurs), afin d’établir un plan d’actions de recherche d’aides.

Construire et entretenir un réseau professionnel de producteurs, réalisateurs, directeurs de collection, agents et diffuseurs (cinéma, télévision, plateformes…), pour optimiser ses opportunités de financements, de commandes d’écriture et de contrats d’auteur.

 

Modalités d'évaluation :

Mises en situation professionnelle avec production écrite et présentation orale 

 

RNCP37800BC01 - Concevoir un projet de film documentaire

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Définir son point de vue cinématographique dans un résumé et une note d’intention d’un sujet de documentaire, pour poser sa réflexion de départ, rendre appréciable sa capacité de création, et pouvoir la partager avec d’éventuelles parties prenantes.

Structurer les axes narratifs d’un projet documentaire, pour établir le déroulement du récit et des actions qu'il raconte.

Repérer, observer les lieux, les situations, les personnes, à partir de l’identification de ceux qui sont au service de son sujet, afin d’établir les comptes rendus des repérages d’un projet de film documentaire, dans une optique de faisabilité du projet.

Établir des relations avec les personnes, les institutions et autres parties prenantes, en vue de leur participation ou de leur collaboration au film, afin de formaliser les comptes rendus des rencontres d’un projet de film documentaire et de nourrir sa réflexion.

Documenter un projet de film documentaire en réalisant des recherches notamment bibliographiques, historiques, et sociologiques, pour enrichir le sujet et mesurer la portée des enjeux qui lui sont liés, afin d’établir des comptes rendus de ses recherches.

Mener une enquête d’investigation, si nécessaire, afin d’obtenir des réponses à une problématique posée par le sujet et n’ayant pas trouvé réponses dans les recherches précédentes, afin de traiter le sujet de façon complète et singulière.

Mise en situation professionnelle

 

RNCP37800BC02 - Écrire un projet de film documentaire

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Résumer un projet de film documentaire par écrit : situation(s), lieu(x), temporalité(s) et enjeu principal, au regard des informations recueillies dans la phase de recherches et documentation, afin de bénéficier d’une synthèse détaillée du projet et être en mesure de l’expliciter en détail.

Décrire et contextualiser les situations, caractériser les protagonistes et leur évolution, imaginer les événements qui peuvent se produire, pour les transcrire dans le synopsis ou le développement d’un film documentaire.

Élaborer une narration, une dramaturgie, une ligne directrice, un développement, qui donnent le déroulement, le rythme, les temps forts d’un film documentaire, pour structurer un récit solide et le transcrire dans le traitement.

Concevoir et décrire le dispositif filmique (rapport filmeur/filmé, place de l’auteur/de la caméra, relation son/image notamment) ainsi que ses sources d’inspiration et ses influences artistiques, afin d’établir une note de réalisation d’un film documentaire.

Mise en situation professionnelle

 

RNCP37800BC03 - Réaliser le tournage d’un documentaire

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Élaborer un document préparatoire au tournage d’un documentaire, indiquant le mode de tournage, les moyens techniques, les durées, les conditions de tournage et en tenant compte du budget prévisionnel pour être en mesure de les présenter à une équipe de tournage.

Superviser les choix techniques en vue du tournage (matériels de prise de vue, de mise en lumière, de prise de son, de machinerie) afin de s’assurer qu’ils répondent à ses intentions esthétiques et narratives.

Expliquer ses choix de mise en scène, sa vision et ses intentions à une équipe de tournage de documentaire, pour qu’elle puisse les intégrer dans ses contributions et apports techniques et artistiques.

Préciser ses intentions aux protagonistes du tournage, afin de clarifier leur rôle, répondre à leurs interrogations et optimiser la pertinence de leur participation.

Diriger la réalisation et la mise en scène d’un film documentaire, en choisissant et contrôlant la place et les mouvements de caméra et de micros, afin d’obtenir les séquences souhaitées.

Adapter sa mise en scène aux imprévus, en choisissant de les exploiter ou d’y remédier, selon leur nature, pour atteindre ses objectifs initiaux.

Mise en situation professionnelle

 

RNCP37800BC04 - Diriger le montage et les finitions d’un documentaire

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir un plan de montage, en identifiant l’enjeu de chaque séquence, lors du visionnage des rushes, afin d’élaborer un déroulement compréhensible par les spectateurs et servir les enjeux d’un film documentaire.

Communiquer oralement sa vision d’un film documentaire au monteur, lors du visionnage des rushes, afin qu’il sache prendre les décisions adaptées, lors de ses choix techniques et artistiques.

Trouver le fil conducteur, la progression et le rythme d’un film esquisse, lors du montage des séquences, pour assurer la continuité et la cohérence du film. 

Prendre en compte les remarques ou les propositions des différents collaborateurs (monteurs, producteurs et/ou diffuseurs) pour améliorer le montage d’un film documentaire.

Concevoir la bande sonore, les textes visuels et/ou sonores d’un film documentaire : choisir les éléments sonores et musicaux en cohérence avec le film, afin de servir le propos de celui-ci.

Adapter le cahier des charges du diffuseur concernant l'accessibilité du documentaire en supervisant si nécessaire le sous-titrage, le sous-titrage sourds et malentendants et l’audiodescription des scènes d’un film documentaire, au service des personnes en situation de handicap visuel ou auditif, afin qu’il soit accessible au plus grand nombre.

Mise en situation professionnelle

 

RNCP37800BC05 - Promouvoir un film documentaire et rechercher des partenaires financiers

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir un document de présentation destiné à des partenaires potentiels, qui synthétise et valorise son projet de documentaire, pour susciter l’intérêt de ceux-ci et argumenter ses choix.

 Présenter l’histoire et les intentions d’un projet de documentaire dans un pitch oral, en mettant en valeur les lignes de force et la singularité du projet, pour communiquer instantanément les atouts du projet et susciter l’intérêt d’un partenaire potentiel.

Identifier les différentes sources de financements de films documentaires, les structures de soutien (bourses, résidences d’écriture, festivals, notamment), ainsi que les partenaires potentiels (producteurs, diffuseurs), afin d’établir un plan d’actions de recherche d’aides.

Construire et entretenir un réseau professionnel de producteurs, réalisateurs, directeurs de collection, agents et diffuseurs (cinéma, télévision, plateformes…), pour optimiser ses opportunités de financements, de commandes d’écriture et de contrats d’auteur.

Mise en situation professionnelle

 

 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Les candidats qui souhaitent obtenir un bloc de compétences sont évalués par des épreuves similaires à celles des candidats qui suivent le parcours de préparation complet, mais réduites aux épreuves correspondant à l’évaluation des compétences visées. 

L'acquisition de la certification complète par capitalisation des blocs de compétences correspond à la validation de chacun des blocs de compétences.

Secteurs d’activités :

Production cinématographique, Production audiovisuelle

Type d'emplois accessibles :

Auteur-Réalisateur de documentaire, documentaire, réalisateur

Code(s) ROME :

  • L1304 - Réalisation cinématographique et audiovisuelle

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Avoir au moins deux ans d’expérience professionnelle dans l’audiovisuel ou le spectacle vivant

Etre porteur d’un projet de film documentaire

Avoir déjà réalisé ou collaboré à la fabrication d’un film.

Une première sélection est réalisée sur dossier puis les candidats retenus sont invités à un entretien.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

2 producteurs

2 professionnels : diffuseur, réalisateur et/ou auteur-réalisateur

1 représentant de l’organisme certificateur (n’ayant pas dispensé la formation)

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

2 producteurs

2 professionnels : diffuseur, réalisateur et/ou auteur-réalisateur

1 représentant de l’organisme certificateur (n’ayant pas dispensé la formation)

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 16 6 88 67 -
2020 19 7 65 41 76
2019 29 5 96 69 78
2018 16 4 83 58 75

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.femis.fr/-fp-documentaire-

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP23695 Auteur réalisateur de documentaire

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :