L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

224 : Matériaux de construction, verre, céramique

Icon formacode

Formacode(s)

22303 : Maçonnerie pierre

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

19-07-2025

Niveau 5

224 : Matériaux de construction, verre, céramique

22303 : Maçonnerie pierre

19-07-2025

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
UNION NATIONAL INDUS CARRIERE MATERIEL 78471704300011 - -

Objectifs et contexte de la certification :

Le métier de chef de projets métiers de la pierre répond à une demande des entreprises de plus en plus répandue et relativement nouvelle, qui procède d’évolutions récentes du secteur, décrites ci-après.

Un secteur dynamique et qui tend à se concentrer : Le chiffre d’affaires des branches UNICEM atteignait 8,8 milliards d’euros HT en 2019, en hausse de +3,8 %, en valeur, par rapport à 2018. La production totale de matériaux, quant à elle, s’élevait à 460 millions de tonnes, en progression de +1,9 % en volume. Depuis, 2019 la demande s’est maintenue, soutenue par le regain d’attrait pour les circuits courts, qui intervient notamment après l’explosion du prix du transport qu’a connu le marché mondial depuis la crise sanitaire. Parallèlement, on observe une tendance à la concentration du secteur, qui a conduit des entreprises dont la taille a globalement augmenté, à rechercher de façon plus systématique à recruter des profils capables d’assurer le management fonctionnel de projets mobilisant des machines et techniques de plus en plus complexes.

La révolution numérique et l’industrialisation du process : Les entreprises ont fait évoluer leur savoir-faire ces dernières années vers l’industrie 4.0, avec l’introduction de machines numériques de pointe permettant la réalisation de projets architecturaux et de design complexes et précis. Plus qu’une évolution, il s’agit là d’une véritable révolution numérique, qui reconfigure en profondeur l’ingénierie de production. En effet, les possibilités offertes par le numérique couplées à la nécessité d’optimiser la production pour faire baisser les coûts de revient, entrainent depuis quelques années une structuration croissante du process dans les entreprises de la filière, à l’instar de ce qui existait déjà dans l’industrie. L’usinage en grande série devient aussi synonyme de réduction de la pénibilité, grâce à la suppression du travail manuel, et par là même un gage d’attractivité pour le secteur, afin de capter de nouveaux publics, dont les standards en termes de conditions de travail ont largement évolué.

Une demande renouvelée mais des exigences accrues : règlementation, attentes des clients et tendances actuelles de développement durable : La filière est bien ancrée dans les tendances actuelles de développement durable et d’économie circulaire. Cet ancrage procède notamment de la volonté de valoriser la pierre naturelle française locale, (notamment dans les projets portés par la commande publique) qui présente un intérêt environnemental, social et humain, plutôt que les pierres d'importation, au bilan carbone largement défavorable.

Dans ce contexte, cette certification constitue une réponse à des besoins nouveaux ou accrus en compétences en matière de gestion et de management de projet, (depuis la demande client jusqu’au chiffrage et à la réalisation), de maîtrise des outils numériques mais aussi des connaissances sur la filière et les matériaux et de maîtrise des activités du métreur. 

Le chef de projets métiers de la pierre permet la bonne exécution des projets en veillant à l’utilisation efficace des ressources humaines et matérielles. Il ou elle possède une connaissance précise de la filière et des matériaux, et de la modélisation et de la production des travaux en pierre, grâce à laquelle il ou elle peut comprendre et analyser les demandes des clients afin de répondre par la construction de la pièce.

Activités visées :

Participer à la gestion d’un dossier client dans le champ des métiers de la pierre

Concevoir un ouvrage en roche ornementale naturelle

Accompagner la mise en œuvre du process de production

Compétences attestées :

Analyser la demande d'un client adressant une sollicitation (par voie orale ou d'une procédure de marchés publics) en s'appuyant sur les données disponibles pour comprendre son besoin.

Appréhender l'environnement de la demande client pour la contextualiser, en utilisant toutes les informations graphiques disponibles (plans, croquis, documents techniques, PLU, références culturelles …).

Définir une ou plusieurs proposition(s) de conception du projet pour s’assurer de la faisabilité du projet, en s'appuyant sur l’analyse des données collectées conformément aux attendus clients et aux moyens de l'entreprise.

Réaliser des esquisses ou croquis pour disposer d'une première visualisation du projet, en mobilisant les techniques adaptées (écriture graphique, travail des couleurs, représentations des volumes et espaces, travail sur photos, etc.).

Rédiger une proposition technique et commerciale pour permettre au commanditaire de prendre connaissance des éléments majeurs du projet.

Présenter une proposition graphique, technique et commerciale argumentée pour convaincre le commanditaire de choisir le projet. 

Réaliser le cas échéant des relevés in situ qualitatif et quantitatif de l'ouvrage et son environnement, en utilisant les outils et techniques de mesures adaptés, pour pouvoir faire les plans techniques du projet.

Etablir l’appareil du projet en utilisant les outils de Dessin et de Création Assistée par Ordinateur (DAO et CAO) pour réaliser les premiers plans techniques du projet.

Calepiner les différents éléments de l’ouvrage avec les outils de DAO et de CAO et à partir des plans techniques pour définir le nombre et la disposition des éléments à poser.

Définir une gamme de fabrication tenant compte des variables humaines (programmeur, taille, contrôle qualité), de machines et de logiciel pour adapter le process de fabrication au projet.

Planifier la fabrication de l'ouvrage pour optimiser la mise en œuvre du projet, en utilisant les techniques de gestion de projet.

Gérer l’approvisionnement en matériaux nécessaire pour assurer la réalisation de l’ouvrage en fonction des sites de production, des contraintes des acteurs de la filière et des évolutions sociétales

Mettre en place un contrôle qualité continu pour assurer la conformité et la traçabilité de la production, conformément aux normes en vigueur et aux attendus clients.

Etablir la fiche de débit et de fabrication, et les gabarits de taille pour réaliser l'ouvrage, conformément au process de fabrication, aux plans d'exécution et aux normes en vigueur

Etablir les méthodes et l’outillage pour réaliser l'ouvrage, conformément au process de fabrication et aux plans d'exécution

Communiquer opportunément avec l'ensemble des acteurs impliqués dans le process de fabrication (équipe interne, chef d'entreprise, fournisseurs, le cas échéant sous-traitants) pour assurer la fluidité de la réalisation de l'ouvrage

Superviser l'exécution des travaux pour garantir l'avancement de la fabrication conformément aux attendus contractuels et de programmation du projet

Modalités d'évaluation :

Mémoire technique avec soutenance devant jury et entretiens

RNCP37829BC01 - Participer à la gestion d’un dossier client dans le champ des métiers de la pierre

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser la demande d'un client adressant une sollicitation (par voie orale ou d'une procédure de marchés publics) en s'appuyant sur les données disponibles pour comprendre son besoin.

Appréhender l'environnement de la demande client pour la contextualiser, en utilisant toutes les informations graphiques disponibles (plans, croquis, documents techniques, PLU, références culturelles …).

Définir une ou plusieurs proposition(s) de conception du projet pour s’assurer de la faisabilité du projet, en s'appuyant sur l’analyse des données collectées conformément aux attendus clients et aux moyens de l'entreprise.

Réaliser des esquisses ou croquis pour disposer d'une première visualisation du projet, en mobilisant les techniques adaptées (écriture graphique, travail des couleurs, représentations des volumes et espaces, travail sur photos, etc.).

Rédiger une proposition technique et commerciale pour permettre au commanditaire de prendre connaissance des éléments majeurs du projet.

Présenter une proposition graphique, technique et commerciale argumentée pour convaincre le commanditaire de choisir le projet.

Mémoire technique et soutenance orale : à partir d’un sujet établi en amont, et validé par son supérieur hiérarchique, le candidat s’appuie sur une démarche d’analyse et de définition du projet (analyse de la demande, contextualisation, conceptualisation, propositions graphiques, chiffrage). Le candidat retrace son action dans un Mémoire technique (support au choix du candidat). Il en fait la présentation orale devant un jury. Cette soutenance permet au candidat d’expliciter ses choix.

Entretien avec le jury : un entretien complémentaire sur les éventuels critères n’ayant pas pu être appréciés dans le mémoire est réalisé entre le candidat et le jury. Le jury peut poser des questions pour approfondir un point ou vérifier la maîtrise d’une compétence.

RNCP37829BC02 - Concevoir un ouvrage en roche ornementale nature

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser le cas échéant des relevés in situ qualitatif et quantitatif de l'ouvrage et son environnement, en utilisant les outils et techniques de mesures adaptés, pour pouvoir faire les plans techniques du projet.

Etablir l’appareil du projet en utilisant les outils de Dessin et de Création Assistée par Ordinateur (DAO et CAO) pour réaliser les premiers plans techniques du projet.

Calepiner les différents éléments de l’ouvrage avec les outils de DAO et de CAO et à partir des plans techniques pour définir le nombre et la disposition des éléments à poser.

Définir une gamme de fabrication tenant compte des variables humaines (programmeur, taille, contrôle qualité), de machines et de logiciel pour adapter le process de fabrication au projet.

Planifier la fabrication de l'ouvrage pour optimiser la mise en œuvre du projet, en utilisant les techniques de gestion de projet.

Mémoire technique et soutenance orale : à partir d’un sujet établi en amont et validé par son supérieur hiérarchique, le candidat conçoit l’ouvrage en passant par l’étape de sa modélisation (réalisation des relevés, appareillage du projet et calepinage) ; et en démontrant l’adaptation du processus de fabrication du projet (définition d’une gamme de fabrication et planification du processus de fabrication) ; la conception démontre l’utilisation des techniques et outils spécifiques adéquats de la profession. Le candidat retrace son action dans un Mémoire technique (support au choix du candidat). Il en fait la présentation orale devant un jury. Cette soutenance permet au candidat d’expliciter ses choix.

Entretien avec le jury : un entretien complémentaire sur les éventuels critères n’ayant pas pu être appréciés dans le mémoire est réalisé entre le candidat et le jury. Le jury peut poser des questions pour approfondir un point ou vérifier la maîtrise d’une compétence.

RNCP37829BC03 - Accompagner la mise en œuvre du process de production

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Gérer l’approvisionnement en matériaux nécessaire pour assurer la réalisation de l’ouvrage en fonction des sites de production, des contraintes des acteurs de la filière et des évolutions sociétales

Mettre en place un contrôle qualité continu pour assurer la conformité et la traçabilité de la production, conformément aux normes en vigueur et aux attendus clients.

Etablir la fiche de débit et de fabrication, et les gabarits de taille pour réaliser l'ouvrage, conformément au process de fabrication, aux plans d'exécution et aux normes en vigueur

Etablir les méthodes et l’outillage pour réaliser l'ouvrage, conformément au process de fabrication et aux plans d'exécution

Communiquer opportunément avec l'ensemble des acteurs impliqués dans le process de fabrication (équipe interne, chef d'entreprise, fournisseurs, le cas échéant sous-traitants) pour assurer la fluidité de la réalisation de l'ouvrage

Superviser l'exécution des travaux pour garantir l'avancement de la fabrication conformément aux attendus contractuels et de programmation du projet.

Mémoire technique et soutenance orale : à partir d’un sujet établi et validé par son supérieur hiérarchique en amont, le candidat gère l’approvisionnement nécessaire en matériaux pour assurer le bon déroulé de la réalisation de l’ouvrage, en tenant compte d’éventuelles contraintes. Il met en place un contrôle Qualité continu pour assurer la traçabilité et la conformité de la production, en utilisant les différentes fiches nécessaires à chaque étape de la mise en œuvre du process de production. Il pilote l’activité des personnes impliquées dans le process de fabrication. Le candidat retrace son action dans un Mémoire technique (support au choix du candidat). Il en fait la présentation orale devant un jury. Cette soutenance permettra au candidat d’expliciter ses choix.

Entretien avec le jury : un entretien complémentaire sur les éventuels critères n’ayant pas pu être appréciés dans le mémoire est réalisé entre le candidat et le jury. Le jury peut poser des questions pour approfondir un point ou vérifier la maîtrise d’une compétence. Le jury s’appuie sur un guide d’entretien.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le candidat obtient la certification professionnelle de Chef de projets métiers de la pierre dès lors qu'il a validé les 3 blocs de compétences qui la constitue. 

Secteurs d’activités :

TPE, PME ou grandes entreprises dans tous les domaines des métiers de la pierre (travaux publics type voirie, bâtiment, marbrerie décorative, marbrerie funéraire, etc.).

Type d'emplois accessibles :

Chef de process, dessinateur-chiffreur, chargé de projet en bureau d’études, chargé de mission production, chargé de programmation CN, responsable de projet, responsable de production, responsable de chantier, chef de production, chef d’atelier

Code(s) ROME :

  • F1201 - Conduite de travaux du BTP et de travaux paysagers
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

2 représentants du collège salariés

2 représentants du collège d’employeurs.

1 représentant de l’organisme de formation

Après un parcours de formation continue X

2 représentants du collège salariés

2 représentants du collège d’employeurs

1 représentant de l’organisme de formation

En contrat de professionnalisation X

2 représentants du collège salariés

2 représentants du collège d’employeurs

1 représentant de l’organisme de formation

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

2 représentants du collège salariés

2 représentants du collège d’employeurs

1 représentant de l’organisme de formation

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 4 0 100 25 50
2020 4 0 100 50 100

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste des organismes préparant à la certification :

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :