Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Directeur de la donnée (chief data officer)

Active

N° de fiche
RNCP37843
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 11016 : Analyse données
  • 31028 : Intelligence artificielle
  • 24268 : Transmission données informatiques
  • 31026 : Data science
Date d’échéance de l’enregistrement : 19-07-2028
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
SCIENCES-U LYON 35176587000032 https://www.sciences-u-lyon.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Le chief data officer ou Directeur de la donnée est l’un des métiers du Big Data désormais incontournables dans des secteurs variés tels que l’industrie, la finance, les banques et assurances, la tech food. Parmi les métiers en émergence impactés par les évolutions technologiques, réglementaires et sociétales, celui de chief data officer est, pour la data, relevé par la revue de tendances ‘’Usine du futur, bâtiment du futur, 12 métiers en émergence’’ de l’Apec et par le CESI.

Dans une approche « data centric » où la donnée est centrale et à laquelle les processus doivent s’adapter, et face à cette émergence, les organisations se sont retrouvées en carence de profils formés et qualifiés dans l’analyse, le traitement et la gestion de données massives. C’est en ce sens que des entreprises expertes du domaine ont sollicité Sciences-U Lyon pour mettre en œuvre une certification permettant de recruter des profils à forte valeur ajoutée en management et gestion de l’information. Les compétences recherchées par les entreprises sont liées à l’ingénierie, à l’intégration, et au déploiement de systèmes tout en améliorant l’efficacité et en créant de la valeur autour de la donnée. Sciences U Lyon se donne donc pour objectif de former des professionnels avisés et critiques disposant d’une expertise et de compétences à la fois scientifiques, mathématiques, informatiques et statistiques, ,ainsi qu'en RGPD, sécurisation des données, et prise en compte de l’impact écologique qui représente l’un des enjeux du secteur.

Activités visées :

Le métier de Directeur de la donnée comprend cinq grandes activités :

  • L'élaboration et le pilotage de la stratégie d’utilisation de la donnée d’une organisation.
  • L'accompagnement, conseil de la direction de l’organisation sur les besoins stratégiques d’évolution du système d’information.
  • L'alignement de la politique informatique à la stratégie de l’organisation.
  • L'accompagnement et la supervision de l’organisation, de ses collaborateurs à la pratique et aux usages de la donnée.
  • Le management de projet de système d’information.
Compétences attestées :

Récolter et cartographier le partage de donnée interne et externe dans l’architecture des systèmes d’information en mobilisant une méthodologie de récolte statistique et des outils d’analyse de la donnée pour permettre à l’organisation une prise de décision éclairée et sécurisée.

Gouverner les projets liés à la donnée de façon agile en utilisant un patrimoine de données sécurisé pour les valoriser et répondre aux objectifs de la politique de traitement des données de l’organisation.

Vérifier et exploiter la donnée de l’entreprise en définissant une stratégie de valorisation de la donnée afin d’améliorer l’efficacité et créer de la valeur avec les données.

Piloter l’évolution des infrastructures en recueillant et contrôlant les données pour améliorer les usages et sécuriser les données de l’organisation dans le respect de la réglementation informatique, environnementale, des règles d’écoconception, d’accessibilité et de conception universelle.

Analyser la base de données à l’aide d’outils analytiques afin de l’optimiser et redéfinir la stratégie de valorisation de la donnée de l’organisation le cas échéant.

Rechercher les sources de valeur et d’économie de la donnée en tenant compte de la stratégie et des objectifs de l’organisation, de l’impact écologique et des réglementations en vigueur afin de transformer la donnée en levier de performance pour les activités de l’organisation.

Déployer et pérenniser une culture en science de la donnée au sein de l’organisation afin d’anticiper et résoudre des situations critiques par une stratégie guidée par la donnée en lien avec la politique de traitement de la donnée de l’organisation et le RGPD.

Mener et piloter une veille juridique, réglementaire et technologique sur les nouveaux usages, les innovations et les opportunités de conquête de nouveaux marchés via la presse spécialisée, la participation à des salons et des colloques professionnels pour identifier de nouveaux axes, évolutions à déployer le cas échéant.

Auditer les éléments techniques, organisationnels et économiques de l’organisation au travers une étude d’opportunité technique et financière tenant compte des priorités internes en termes de politique de la donnée et de management afin d’identifier les besoins fonctionnels des différents acteurs.

Identifier des solutions d’évolution du SI en rédigeant un cahier des charges fonctionnel, tenant compte des règles d’accessibilité, de sécurisation des données et optimisé en termes de coût et de délais pour argumenter la proposition d’évolution du SI auprès des décideurs.

Analyser et modéliser l’architecture métier du SI en mettant à plat les processus et services métiers, en modélisant les processus métiers et en mettant en œuvre l’architecture métiers pour représenter et appréhender les flux d’information de métiers.

Mettre en place des référentiels et normes dans l’entreprise d’après l’étude et la mise en œuvre des référentiels d’organisation de services et des référentiels de maturité de l’entreprise pour contrôler et piloter le système d’information de l’organisation.

Elaborer le schéma directeur informatique de l’organisation en cartographiant les systèmes d’informations existants et en étudiant la faisabilité des solutions proposées pour assurer la traçabilité, l’efficience et l’évolutivité du SI.

Centraliser les demandes d’usages des données de l’organisation en étant identifié comme le contact unique par l’ensemble des collaborateurs pour faciliter les échanges et le traitement des données entre les différents services.

Créer un environnement big data en sélectionnant les plateformes et systèmes logiciels de business intelligence adaptés pour permettre l’accès et l’utilisation organisés des données par les différentes parties prenantes de l’organisation.

Accompagner les parties prenantes dans la transformation des usages de l’organisation en sensibilisant et inculquant les bonnes pratiques quant aux RGPD, RGAA, risques informatiques, règles d’accessibilité, de conception universelle, d’économie de la donnée et d’après une culture de projets data innovants afin de valoriser les données internes et externes de l’organisation.

Assurer une gestion structurante et sécurisée des données de l’organisation en réalisant des rapports sur les données à partir des analyses effectuées, des risques, incidents de sécurité et vulnérabilités éventuelles recueillies, pour délivrer une information accessible et exploitable par les parties prenantes de l’organisation.

Promouvoir l’innovation et la culture des données au sein de l’organisation en maintenant une veille active autour des nouveaux usages et innovations technologiques afin de faire évoluer les pratiques et usages des données clients et collaborateurs, en accord avec les réglementations en vigueur, les règles d’éco-conception, d’accessibilité et de conception universelle.

Concevoir un plan de management de projet selon une méthode agile ou traditionnelle de data management, inclusive, définissant les étapes, estimant les risques et identifiant les ressources, moyens disponibles, ou à intégrer, pour planifier et déployer le projet SI.

Rechercher et sélectionner les équipes et prestataires en animant des entretiens de coordination et de recrutement, tenant compte des règles d’accessibilité, de handicap, pour répondre aux besoins de ressources/moyens identifiés dans le plan de management de projet.

Assurer le suivi, le contrôle, l’avancement et le reporting du projet d’après le plan de management de projet pour assurer la réalisation du projet SI conformément aux coûts, délais et attentes de l’organisation.

Manager les ressources humaines affectées au projet en attribuant et suivant les missions attribuées aux membres de l’équipe projet, en animant des réunions, en concevant et mobilisant des outils de partage accessibles de tous, via un management participatif, inclusif et agile, afin d’encadrer l’équipe et assurer le déploiement du projet SI.

Modalités d'évaluation :

Chaque candidat est évalué au travers plusieurs mises en situation professionnelle.

RNCP37843BC01 - Elaborer et piloter la stratégie d’utilisation de la donnée d’une organisation

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Récolter et cartographier le partage de donnée interne et externe dans l’architecture des systèmes d’information en mobilisant une méthodologie de récolte statistique et des outils d’analyse de la donnée pour permettre à l’organisation une prise de décision éclairée et sécurisée.

Gouverner les projets liés à la donnée de façon agile en utilisant un patrimoine de données sécurisé pour les valoriser et répondre aux objectifs de la politique de traitement des données de l’organisation.

Vérifier et exploiter la donnée de l’entreprise en définissant une stratégie de valorisation de la donnée afin d’améliorer l’efficacité et créer de la valeur avec les données.

Piloter l’évolution des infrastructures en recueillant et contrôlant les données pour améliorer les usages et sécuriser les données de l’organisation dans le respect de la réglementation informatique, environnementale, des règles d’écoconception, d’accessibilité et de conception universelle.

Analyser la base de données à l’aide d’outils analytiques afin de l’optimiser et redéfinir la stratégie de valorisation de la donnée de l’organisation le cas échéant.

Rechercher les sources de valeur et d’économie de la donnée en tenant compte de la stratégie et des objectifs de l’organisation, de l’impact écologique et des réglementations en vigueur afin de transformer la donnée en levier de performance pour les activités de l’organisation.

Déployer et pérenniser une culture en science de la donnée au sein de l’organisation afin d’anticiper et résoudre des situations critiques par une stratégie guidée par la donnée en lien avec la politique de traitement de la donnée de l’organisation et le RGPD.

Mise en situation professionnelle portant sur le traitement de données d'une entreprise.

RNCP37843BC02 - Conseiller la direction de l’organisation sur les besoins stratégiques d’évolution du système d’information

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Mener et piloter une veille juridique, réglementaire et technologique sur les nouveaux usages, les innovations et les opportunités de conquête de nouveaux marchés via la presse spécialisée, la participation à des salons et des colloques professionnels pour identifier de nouveaux axes, évolutions à déployer le cas échéant.

Auditer les éléments techniques, organisationnels et économiques de l’organisation au travers une étude d’opportunité technique et financière tenant compte des priorités internes en termes de politique de la donnée et de management afin d’identifier les besoins fonctionnels des différents acteurs.

Identifier des solutions d’évolution du SI en rédigeant un cahier des charges fonctionnel, tenant compte des règles d’accessibilité, de sécurisation des données et optimisé en termes de coût et de délais pour argumenter la proposition d’évolution du SI auprès des décideurs.

Mise en situation professionnelle à partir d'un système d’information d'une entreprise donnée.

RNCP37843BC03 - Aligner la politique informatique à la stratégie de l’organisation

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser et modéliser l’architecture métier du SI en mettant à plat les processus et services métiers, en modélisant les processus métiers et en mettant en œuvre l’architecture métiers pour représenter et appréhender les flux d’information de métiers.

Mettre en place des référentiels et normes dans l’entreprise d’après l’étude et la mise en œuvre des référentiels d’organisation de services et des référentiels de maturité de l’entreprise pour contrôler et piloter le système d’information de l’organisation.

Elaborer le schéma directeur informatique de l’organisation en cartographiant les systèmes d’informations existants et en étudiant la faisabilité des solutions proposées pour assurer la traçabilité, l’efficience et l’évolutivité du SI.

Mise en situation professionnelle concernant le schéma directeur informatique d'une entreprise.

RNCP37843BC04 - Accompagner et superviser l’organisation et ses collaborateurs à la pratique et aux usages de la donnée

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Centraliser les demandes d’usages des données de l’organisation en étant identifié comme le contact unique par l’ensemble des collaborateurs pour faciliter les échanges et le traitement des données entre les différents services.

Créer un environnement big data en sélectionnant les plateformes et systèmes logiciels de business intelligence adaptés pour permettre l’accès et l’utilisation organisés des données par les différentes parties prenantes de l’organisation.

Accompagner les parties prenantes dans la transformation des usages de l’organisation en sensibilisant et inculquant les bonnes pratiques quant aux RGPD, RGAA, risques informatiques, règles d’accessibilité, de conception universelle, d’économie de la donnée et d’après une culture de projets data innovants afin de valoriser les données internes et externes de l’organisation.

Assurer une gestion structurante et sécurisée des données de l’organisation en réalisant des rapports sur les données à partir des analyses effectuées, des risques, incidents de sécurité et vulnérabilités éventuelles recueillies, pour délivrer une information accessible et exploitable par les parties prenantes de l’organisation.

Promouvoir l’innovation et la culture des données au sein de l’organisation en maintenant une veille active autour des nouveaux usages et innovations technologiques afin de faire évoluer les pratiques et usages des données clients et collaborateurs, en accord avec les réglementations en vigueur, les règles d’éco-conception, d’accessibilité et de conception universelle.

Mise en situation professionnelle concernant les pratiques et usages de la donnée d’une entreprise.

RNCP37843BC05 - Manager un projet de système d’information

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Concevoir un plan de management de projet selon une méthode agile ou traditionnelle de data management, inclusive, définissant les étapes, estimant les risques et identifiant les ressources, moyens disponibles, ou à intégrer, pour planifier et déployer le projet SI.

Rechercher et sélectionner les équipes et prestataires en animant des entretiens de coordination et de recrutement, tenant compte des règles d’accessibilité, de handicap, pour répondre aux besoins de ressources/moyens identifiés dans le plan de management de projet.

Assurer le suivi, le contrôle, l’avancement et le reporting du projet d’après le plan de management de projet pour assurer la réalisation du projet SI conformément aux coûts, délais et attentes de l’organisation.

Manager les ressources humaines affectées au projet en attribuant et suivant les missions attribuées aux membres de l’équipe projet, en animant des réunions, en concevant et mobilisant des outils de partage accessibles de tous, via un management participatif, inclusif et agile, afin d’encadrer l’équipe et assurer le déploiement du projet SI.

Mise en situation professionnelle à partir d'un projet de déploiement de l'applicatif métier d'une entreprise. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La validation de l'ensemble des blocs de compétences permet la délivrance de la certification. L'obtention de chaque bloc de compétences fait l'objet de la délivrance d'une attestation de compétences.

Secteurs d’activités :

Le Directeur de la donnée (Chief data officer) se retrouve dans les entreprises de toute taille et de tout secteur. Il peut également exercer au sein de cabinets d'études et de conseil, de collectivités territoriales, de services de l'Etat. Les titulaires de la certification exercent, en majorité, dans les secteurs du Numérique / digital, celui des services aux entreprises, ou encore celui du Commerce / distribution

Type d'emplois accessibles :

Selon la politique RH et la convention collective de l’entreprise, les titulaires de la certification exercent leurs activités sous des intitulés de poste différents, tels que : Ingénieur informatique, Ingénieur de la donnée, Ingénieur sécurité informatique / cybersécurité, Ingénieur logiciel, Consultant informatique / DevOps, Consultant cybersécurité, Ingénieur développement, Ingénieur systèmes, Ingénieur d'études, ou encore SOC Manager

Code(s) ROME :
  • M1801 - Administration de systèmes d''information
  • M1805 - Études et développement informatique
  • M1806 - Conseil et maîtrise d''ouvrage en systèmes d''information
  • K1601 - Gestion de l''information et de la documentation
  • M1803 - Direction des systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :

Le métier de Directeur de la donnée n'est pas soumis à des règlementations d'activités, mais ce professionnel veille à la bonne gestion des données personnelles en organisation, en lien avec le DPO, et s'assure du respect du règlement sur la protection des données (RGPD). En effet, la sécurisation des données est l’un des enjeux de la data. Le Règlement général sur la protection des données (RGPD), entré en vigueur en Europe depuis le 25 mai 2018, impose une responsabilisation accrue des acteurs traitant de données personnelles.

De plus, en tant qu’acteur de la chaîne de valeur du numérique, le directeur de la donnée tient compte, dans son activité, de la loi du 15 novembre 2021 qui vise à réduire l’empreinte environnementale du numérique en France - loi REEN.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Etre titulaire d’un diplôme d’Etat ou d’une certification professionnelle de niveau 6 (enregistrée au RNCP), et doté de connaissances en informatique.


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Les candidats hors VAE devront justifier de la réalisation d’une période d’activité en entreprise de 130 jours minimum.

Les candidats VAE pourront se prévaloir de leur expérience professionnelle.

 


Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de certification est composé, à minima, de 60% de professionnels du secteur :

- 3 à 4 professionnels du secteur, non intervenants dans l’établissement, dont l’un est désigné président du jury.

- 1 à 2 représentants de l'organisme certificateur.

En contrat d’apprentissage X

Le jury de certification est composé, à minima, de 60% de professionnels du secteur :

- 3 à 4 professionnels du secteur, non intervenants dans l’établissement, dont l’un est désigné président du jury.

- 1 à 2 représentants de l'organisme certificateur.

Après un parcours de formation continue X

Le jury de certification est composé, à minima, de 60% de professionnels du secteur :

- 3 à 4 professionnels du secteur, non intervenants dans l’établissement, dont l’un est désigné président du jury.

- 1 à 2 représentants de l'organisme certificateur.

En contrat de professionnalisation X

Le jury de certification est composé, à minima, de 60% de professionnels du secteur :

- 3 à 4 professionnels du secteur, non intervenants dans l’établissement, dont l’un est désigné président du jury.

- 1 à 2 représentants de l'organisme certificateur.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury de certification est composé, à minima, de 60% de professionnels du secteur :

- 3 à 4 professionnels du secteur, non intervenants dans l’établissement, dont l’un est désigné président du jury.

- 1 à 2 représentants de l'organisme certificateur.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Date de décision 19-07-2023
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 19-07-2028
Date de dernière délivrance possible de la certification 19-07-2032
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 16 0 100 97 97
2020 15 0 100 97 -
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP35771 Directeur de la donnée (Chief data officer)
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet