L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

323t : Réalisation du service

Icon formacode

Formacode(s)

46236 : Son

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

19-07-2026

Niveau 5

323t : Réalisation du service

46236 : Son

19-07-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
ARFIS ECOLE 47871525300025 ESEC https://www.esec.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

La certification Opérateur son a été créée en 2000 en réponse à un besoin de structuration et de professionnalisation de ce métier qui précédemment était accessible par des parcours autodidactes et empiriques. Historiquement, le cinéma et l’audiovisuel représentent une part importante dans le PIB français (de l’ordre de 1%, soit 30 milliards d’euros). À la suite de la situation sanitaire de 2020 et 2021, le taux de croissance des entreprises de ce secteur repart à la hausse, boosté par les investissements principalement liés à un besoin de renouvellement des programmes de flux (TV, radios, plateformes, …) que la crise COVID a épuisé, mais aussi au redémarrage des projets (fictions, documentaires, séries, …) stoppés ou ralentis par la pandémie. Le CNC a de son côté investi huit cents millions d’euros de soutien en 2021, dont 247,5 millions d’euros dédiés au cinéma. En réponse à l’augmentation des productions et afin d’alimenter leur dynamisme, les secteurs du cinéma et de l’audiovisuel sont créateurs d’emplois.

La certification Opérateur son vise à former des professionnels qualifiés pour répondre à l’ensemble des attendus de la profession, en intégrant les nouvelles compétences requises en lien avec les évolutions technologiques du secteur.

Activités visées :

Identification des éléments de contexte du projet en collaboration avec le réalisateur, les différents chefs de poste, le directeur de production.

Préparation de la prise de son en collaboration avec le réalisateur et le chef opérateur son à partir des formats d’expression, de la finalité artistique et des moyens techniques et financiers.

Réalisation de la prise de son en suivant les indications reçues du réalisateur et du chef opérateur son, en collaborant avec les autres métiers de la chaîne de production (assistanat et image) et en s’assurant que le style, la qualité et la fluidité des sons soient conformes au projet et à sa cohérence.

Finalisation de la prise de son en collaborant avec le responsable de la postproduction en organisant les rendus techniques et administratifs suite à la prise de son.

Préparation et réalisation de la postproduction son en proposant une approche technique et artistique collaborant à la narration du projet.

Finalisation de la postproduction son en vue de la distribution et de la diffusion de l’oeuvre en collaboration avec le réalisateur.

Compétences attestées :

Analyser le projet de production cinématographique, télévisuelle (reportage, news, …), de production privée de films d’entreprise ou de documentaires (genre, traitement, diffusion) afin de comprendre les intentions artistiques de l’auteur, du réalisateur et du producteur.

Formuler des souhaits et des conseils en vue du choix du matériel en corrélation avec les besoins artistiques du projet en s’appuyant sur un réseau de prestataires techniques son (Fabricants / Loueurs).

Évaluer la faisabilité technique et financière du projet afin d’établir des listes de matériel et des moyens humaines nécessaires.

Organiser et exploiter une veille des évolutions techniques, technologiques et artistiques du secteur afin d’enrichir le projet et d’accroître ses connaissances et ses techniques professionnelles.

Participer aux repérages techniques afin d’identifier les lieux potentiels de tournage en se référant au découpage artistique et technique.

Réaliser un schéma d’implantation du matériel sur le plateau et/ou le décor pour anticiper et organiser l’installation des équipements techniques.

Définir un workflow de la prise de son (choix techniques, méthodes de prise de son et d’enregistrement des sons) selon le projet afin de recommander un format de tournage adapté au budget, de proposer un workflow de production et de postproduction et d’évaluer la durée de la post­production.

Mettre en place et valider le workflow afin d’organiser les méthodes de travail et de pouvoir établir un protocole.

Établir les protocoles techniques en choisissant les « plug-in », les codecs, les normes de sorties liés au workflow afin de respecter le cahier des charges.

Sélectionner des prestataires en s’appuyant sur un réseau de professionnels identifiés et valider les devis avec la production afin de réserver le matériel nécessaire à la réalisation de la prise de son.

Participer au recrutement des assistants opérateur son afin d’assurer la prestation dans les meilleures conditions. 

Préparer le matériel son et contrôler son fonctionnement afin d’assurer le bon déroulement de la prestation en mobilisant ses connaissances du fonctionnement et des règles de maintenance du matériel.

Encadrer en tant qu’opérateur son un ou plusieurs assistant(s), en tenant compte des situations de handicap éventuelles, afin de permettre la bonne réalisation collective de la prestation et de transmettre le savoir-faire et les méthodes de travail.

Organiser la configuration et la mise en service des équipements de prise de son afin de respecter et d’appliquer les indications données par le réalisateur en procédant aux essais, à la mise en œuvre du matériel et aux diverses vérifications techniques.

Enregistrer les sons dans le respect des indications et  les intentions du réalisateur afin de contribuer à la narration.

Superviser la gestion des stocks des consommables et l’entretien du matériel afin de garantir le bon fonctionnement de la prestation et d’assurer la maintenance des équipements.

Se conformer au workflow défini par la production et la post-production afin d’établir la procédure des back-upS’assurer de la gestion des back-up auprès du DIT (Digital Imaging Technician) afin de se garantir de la sauvegarde des fichiers audio.

Contrôler le protocole d’archivage et la transmission des fichiers audios dans un format adapté à la post­production afin de garantir la conformité des fichiers.

Vérifier le bon fonctionnement du matériel ayant été utilisé afin de le restituer aux loueurs dans un état conforme à sa réception en faisant état des éventuels dysfonctionnements ou pannes repérés .

Établir les reportings financiers et administratifs en lien avec le directeur de production afin de réaliser le bilan du projet.

Comprendre les intentions artistiques du projet spécifiques à la postproduction afin de répondre aux exigences et aux attentes d’un réalisateur, d’un compositeur ou d’un producteur.

Préparer les sources sonores afin de permettre le montage en attribuant les pistes sur la table de mixage et leur correspondance sur le logiciel.

Effectuer des tâches de montage son afin de préparer le mixage.

Créer l’habillage sonore (Sound design, bruitage) pour accompagner les éléments narratifs à l’image.

Organiser les séances de post­synchronisation et de prise de son en studio afin d’enregistrer les sons qui n’ont pas pu être captés lors du tournage.

Effectuer les tâches de mixage sur différents formats (du mono au 7.2.1), en prenant en compte les nouvelles technologies, notamment le mixage en Dolby Atmos 360°, pour participer à la narration de l’œuvre.

Masteriser afin de conformer l’ensemble des sources sonores et d'appliquer un traitement global à la bande son.

Réaliser les différentes versions du master, les copies et transferts de fichiers afin de répondre aux exigences des diffuseurs et des différents supports de diffusion intégrant les nouveaux formats 360°, 5.1, …

Modalités d'évaluation :

Mises en situation professionnelles avec production de dossiers techniques et présentations/ restitutions orales.

 

RNCP37853BC01 - Étudier et organiser techniquement la prise de son d’un projet cinématographique et audiovisuel.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser le projet de production cinématographique, télévisuelle (reportage, news, …), de production privée de films d’entreprise ou de documentaires (genre, traitement, diffusion) afin de comprendre les intentions artistiques de l’auteur, du réalisateur et du producteur.

Formuler des souhaits et des conseils en vue du choix du matériel en corrélation avec les besoins artistiques du projet en s’appuyant sur un réseau de prestataires techniques son (Fabricants / Loueurs).

Évaluer la faisabilité technique et financière du projet afin d’établir des listes de matériel et des moyens humaines nécessaires.

Organiser et exploiter une veille des évolutions techniques, technologiques et artistiques du secteur afin d’enrichir le projet et d’accroître ses connaissances et ses techniques professionnelles.

Participer aux repérages techniques afin d’identifier les lieux potentiels de tournage en se référant au découpage artistique et technique.

Réaliser un schéma d’implantation du matériel sur le plateau et/ou le décor pour anticiper et organiser l’installation des équipements techniques.

Définir un workflow de la prise de son (choix techniques, méthodes de prise de son et d’enregistrement des sons) selon le projet afin de recommander un format de tournage adapté au budget, de proposer un workflow de production et de postproduction et d’évaluer la durée de la post­production.

Mettre en place et valider le workflow afin d’organiser les méthodes de travail et de pouvoir établir un protocole.

Établir les protocoles techniques en choisissant les « plug-in », les codecs, les normes de sorties liés au workflow afin de respecter le cahier des charges.

Sélectionner des prestataires en s’appuyant sur un réseau de professionnels identifiés et valider les devis avec la production afin de réserver le matériel nécessaire à la réalisation de la prise de son.

Participer au recrutement des assistants opérateur son afin d’assurer la prestation dans les meilleures conditions. 

Préparer le matériel son et contrôler son fonctionnement afin d’assurer le bon déroulement de la prestation en mobilisant ses connaissances du fonctionnement et des règles de maintenance du matériel.

Mises en situation professionnelle (mises en oeuvre de productions-tournages) : réalisation d'un dossier de production et d'un dossier technique.

RNCP37853BC02 - Enregistrer le son d'un projet cinématographique et audiovisuel.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Encadrer en tant qu’opérateur son un ou plusieurs assistant(s), en tenant compte des situations de handicap éventuelles, afin de permettre la bonne réalisation collective de la prestation et de transmettre le savoir-faire et les méthodes de travail.

Organiser la configuration et la mise en service des équipements de prise de son afin de respecter et d’appliquer les indications données par le réalisateur en procédant aux essais, à la mise en œuvre du matériel et aux diverses vérifications techniques.

Enregistrer les sons dans le respect des indications et  les intentions du réalisateur afin de contribuer à la narration.

Superviser la gestion des stocks des consommables et l’entretien du matériel afin de garantir le bon fonctionnement de la prestation et d’assurer la maintenance des équipements.

Se conformer au workflow défini par la production et la post-production afin d’établir la procédure des back-upS’assurer de la gestion des back-up auprès du DIT (Digital Imaging Technician) afin de se garantir de la sauvegarde des fichiers audio.

Contrôler le protocole d’archivage et la transmission des fichiers audios dans un format adapté à la post­production afin de garantir la conformité des fichiers.

Vérifier le bon fonctionnement du matériel ayant été utilisé afin de le restituer aux loueurs dans un état conforme à sa réception en faisant état des éventuels dysfonctionnements ou pannes repérés .

Établir les reportings financiers et administratifs en lien avec le directeur de production afin de réaliser le bilan du projet.

Mises en situation professionnelle (mises en oeuvre de productions-tournages) : restitution orale du retour d'expérience du candidat.

RNCP37853BC03 - Mixer en studio les sons d’un projet cinématographique et audiovisuel.

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Comprendre les intentions artistiques du projet spécifiques à la postproduction afin de répondre aux exigences et aux attentes d’un réalisateur, d’un compositeur ou d’un producteur.

Préparer les sources sonores afin de permettre le montage en attribuant les pistes sur la table de mixage et leur correspondance sur le logiciel.

Effectuer des tâches de montage son afin de préparer le mixage.

Créer l’habillage sonore (Sound design, bruitage) pour accompagner les éléments narratifs à l’image.

Organiser les séances de post­synchronisation et de prise de son en studio afin d’enregistrer les sons qui n’ont pas pu être captés lors du tournage.

Effectuer les tâches de mixage sur différents formats (du mono au 7.2.1), en prenant en compte les nouvelles technologies, notamment le mixage en Dolby Atmos 360°, pour participer à la narration de l’œuvre.

Masteriser afin de conformer l’ensemble des sources sonores et d'appliquer un traitement global à la bande son.

Réaliser les différentes versions du master, les copies et transferts de fichiers afin de répondre aux exigences des diffuseurs et des différents supports de diffusion intégrant les nouveaux formats 360°, 5.1, …

Mises en situation professionnelle (mises en oeuvre de productions-tournages) : Restitution orale du retour d'expérience du candidat & réalisation du mixage et de la mastérisation du projet.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La délivrance de la certification est conditionnée à la validation :

  • Des 3 blocs de compétences composant la certification.
  • De la restitution orale finale.

Secteurs d’activités :

L’Opérateur son exerce son activité dans le secteur du cinéma et de l’audiovisuel, et plus particulièrement :

  • La production cinématographique (courts et longs métrages),
  • La production audiovisuelle,
  • La production télévisuelle (chaînes de télévision nationale, régionale, locale, thématique),
  • La production radiophonique,
  • La production de contenus nouveaux médias (Internet, web TV etc.),
  • Les prestations de services techniques dans le cadre d’événements,
  • Le spectacle vivant.

Type d'emplois accessibles :

La certification vise à l’exercice du métier d’Opérateur son.

Selon l’objet cinématographique ou audiovisuel concerné, l’Opérateur son est amené à exercer plusieurs fonctions propres à son métier parmi lesquelles :

  • En situation d’une fiction-plateau et/ou extérieur : Perchman ; Régisseur son
  • En situation d’une post-production : Monteur-Mixeur ; Sound designer ; Mastering
  • En situation de projection et de diffusion : Sonorisateur

Code(s) ROME :

  • L1507 - Montage audiovisuel et post-production
  • L1508 - Prise de son et sonorisation

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Pour accéder au dispositif de certification, le candidat doit être titulaire au minimum d'une certification ou équivalent de niveau 4.

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X
  • Deux professionnels extérieurs à l’organisme certificateur, justifiant d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum dans le secteur audiovisuel.
  • Un représentant de l’organisme certificateur.
En contrat d’apprentissage X
  • Deux professionnels extérieurs à l’organisme certificateur, justifiant d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum dans le secteur audiovisuel.
  • Un représentant de l’organisme certificateur.
Après un parcours de formation continue X
  • Deux professionnels extérieurs à l’organisme certificateur, justifiant d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum dans le secteur audiovisuel.
  • Un représentant de l’organisme certificateur.
En contrat de professionnalisation X
  • Deux professionnels extérieurs à l’organisme certificateur, justifiant d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum dans le secteur audiovisuel.
  • Un représentant de l’organisme certificateur.
Par candidature individuelle X -
Par expérience X
  • Deux professionnels extérieurs à l’organisme certificateur, justifiant d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum dans le secteur audiovisuel.
  • Un représentant de l’organisme certificateur.
Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 16 0 80 80 -
2020 11 1 78 78 100

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34725 Opérateur son

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :