L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 5

Icon NSF

Code(s) NSF

211 : Productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures

Icon formacode

Formacode(s)

21001 : Agriculture biologique

21013 : Culture plante médicinale

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

20-09-2026

Niveau 5

211 : Productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures

21001 : Agriculture biologique

21013 : Culture plante médicinale

20-09-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
FEDERATION DES PAYSAN-NE-S HERBORISTES 83304209600010 - https://paysans-herboristes.org

Objectifs et contexte de la certification :

La filière Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales (PPAM) englobe la culture et la cueillette régulière de plus de 300 espèces de plantes à parfum, aromatiques et médicinales commercialisées et plus de 1 000 produits (plantes sèches, cosmétiques, huiles essentielles, compléments alimentaires, produits d’entretien, …).

Les Paysan-Herboriste a une place singulière au sein de la filière PPAM. Il exerce une activité agricole. En ce sens, il cultive généralement, sur des petites surfaces et selon des pratiques agroécologiques, de nombreuses plantes. Il effectue également de la cueillette de plantes sauvages. Il fabrique et vend ses préparations en circuits courts en informant sur ses produits. Il intervient donc dans toutes les étapes du processus de la production à la commercialisation.

La profession de Paysan-Herboriste est ainsi définie comme la pratique, dans le respect de l’agroécologie paysanne, de la biodiversité et du lien au terroir et au territoire :

  • de la cueillette, culture, transformation, des plantes alimentaires, aromatiques et médicinales (tisanes, sirops, compléments alimentaires, huiles essentielles, hydrolats, cosmétiques…) ;
  • de la commercialisation en circuits-courts des produits élaborés à la ferme et de l’information sur ces produits élaborés avec des plantes, dans le respect de la réglementation (notamment sur les allégations nutritionnelles et de santé, règlement CE n°1924-2006).

L’ensemble de ces activités est réalisé dans le respect des normes et réglementations en vigueur : hygiène et sécurité alimentaire, réglementation encadrant l’information au consommateur, sécurité au travail, réglementation commerciale, normes environnementales.

Activités visées :

La CUEILLETTE de plantes aromatiques ou médicinales sauvages.Le paysan-herboriste travaille avec le vivant, en échange avec le milieu, dans le respect de la ressource et le souci de la qualité des plantes. Il cueille des plantes sauvages selon les critères de l’Agriculture Biologique et/ou d’un cahier des charges spécifiques dans l’objectif d’une transformation ultérieure, en favorisant les cueillettes de proximité. Il identifie les plantes, détermine les parties à cueillir et adapte son geste de cueillette en conscience, selon l’éthique professionnelle et en respectant la réglementation. Il prend soin des plantes ou parties de plantes cueillies jusqu’à leur transformation.

La CULTURE de plantes aromatiques et médicinales. Ancré dans son terroir, sa flore et ses traditions locales, le paysan-herboriste cultive des plantes aromatiques et médicinales selon les principes de l’Agriculture Biologique et/ou de cahier des charges spécifiques. Il assure la préparation des cultures, leur suivi et entretien jusqu’à la récolte dans le respect du sol, de la plante et de l'individu. Il cultive une surface agricole à taille humaine, en privilégiant les pratiques manuelles, en s’appuyant sur et actualisant le savoir traditionnel. Il cultive les plantes selon l’éthique professionnelle du paysan-herboriste et en respectant la réglementation en vigueur.

Les TRANSFORMATIONS des plantes aromatiques et médicinales. Le paysan-herboriste valorise ses produits en circuits courts au travers d’une gamme diversifiée de transformations alimentaires, cosmétiques, compléments alimentaires… Il maîtrise les process de fabrication selon les critères de l’Agriculture Biologique et/ou de cahier des charges spécifiques. Il maîtrise les réglementations afférentes. Il réalise ses transformations de façon qualitative et en autonomie, selon l’éthique professionnelle du paysan-herboriste. Les transformations sont le prolongement direct de l’activité agricole (culture, cueillette) et participent à l’équilibre financier de l’activité.

La COMMERCIALISATION en circuits courts des plantes aromatiques et médicinales. Le paysan-herboriste commercialise ses plantes et produits élaborés avec des plantes selon une diversité de circuits de commercialisation en circuits courts (vente directe au consommateur ou avec un intermédiaire au maximum). De ce fait, il élabore une stratégie de commercialisation en lien avec son territoire. Il répond aux consommateurs en demande de produits de qualité et d’informations sur les propriétés et le bon usage des plantes et produits élaborés avec les plantes et transmet les savoirs traditionnels et actuels dans le respect de la réglementation en vigueur et de l’éthique professionnelle du paysan-herboriste.

La CONCEPTION et le PILOTAGE de son activité de paysan-herboriste. Le paysan-herboriste construit un projet professionnel qui lui ressemble, en prenant en compte ses aspirations, ses compétences, l’environnement humain, naturel et économique dans lequel il évolue. Il suit de façon économique et financière son activité en vue de dégager un revenu qui corresponde à ses besoins et ses aspirations, dans le respect des consommateurs et de la ressource. Il gère les aspects administratifs relatifs à son activité en se conformant aux réglementations en vigueur. S’il exerce principalement seul, le paysan-herboriste est régulièrement amené à travailler avec un/des salariés et accueillir un/des stagiaires sur son entreprise. Il anime alors son équipe et assure les aspects RH. Le paysan-herboriste conçoit et pilote son activité dans un cadre éthique et déontologique explicité.

Compétences attestées :

Choisir ses sites de cueillette de façon éclairée et concertée en s’appuyant sur une observation fine des sites et des plantes présentes afin d’assurer une récolte respectueuse de la ressource et de la réglementation

Cueillir au bon moment à partir d’indicateurs déterminés (stades phénologiques, conditions météorologiques, observation du site, …) afin d’obtenir la meilleure qualité de la plante ou partie de plante recherchée

Organiser la cueillette, de la ferme au site et retour, en prenant en compte les aspects temps, matériels et outils nécessaires aux différentes étapes afin de préserver la qualité des plantes ou parties de plantes recherchées

Identifier de façon certaine les plantes destinées à la cueillette de façon à garantir l'authenticité botanique, la qualité, la traçabilité des plantes et/ou des produits élaborés avec des plantes destinés à la vente

Mettre en œuvre des activités de cueillette en respectant la ressource et le site de cueillette afin de s’inscrire dans des pratiques agroécologiques de préservation et protection de la biodiversité, des ressources végétales et de leurs milieux, en concertation avec les autres acteurs de terrain

Traiter de façon optimale les plantes cueillies jusqu’au retour à la ferme en utilisant outils et méthodes adaptées et en assurant la traçabilité des actions conduites afin de préserver les qualités des plantes et la sécurité du consommateur

Préparer, en fonction du biotope, l’implantation des cultures choisies, afin de respecter le sol et la plante, en prenant en compte l’éthique professionnelle et le bien-être du paysan-herboriste et en se dotant d’outils permettant d’assurer un suivi cultural

Conduire les cultures de façon respectueuse de l’écosystème local en choisissant des itinéraires pratiques et techniques réfléchis et adaptés au terrain, aux plantes et au paysan-herboriste

Optimiser la récolte afin de garantir une qualité optimale des propriétés organoleptiques des plantes ou parties de plantes choisies selon la finalité de leur utilisation, en privilégiant des techniques ergonomiques

Anticiper l’année de culture suivante à partir d’un bilan et d’un prévisionnel, en réalisant les activités d’intersaison nécessaires et en tenant compte de la nécessaire rotation des cultures et couverts végétaux

Conduire de façon qualitative et en autonomie un atelier de séchage de plantes ou parties de plantes dans le respect de la réglementation et en visant un renouvellement annuel des stocks afin de garantir la bonne conservation des qualités organoleptiques et des propriétés des plantes

Conduire de façon qualitative et en toute sécurité un atelier de distillation de plantes ou parties de plantes dans le respect des process et de la réglementation dans une démarche éco-responsable et durable

Conduire de façon qualitative et en toute sécurité un atelier de transformation alimentaire ou cosmétique de plantes ou parties de plantes dans le respect des process et de la réglementation dans une démarche éco-responsable et durable

Piloter dans le respect de l’écosystème l’ensemble des activités de transformation d’un point de vue organisationnel, administratif et règlementaire

Construire et vivre une stratégie de commercialisation en fonction de ses produits et ses besoins, conforme à son éthique et respectueuse de l’environnement humain et économique local

Communiquer de façon adaptée à sa stratégie de commercialisation dans le respect de la réglementation (notamment le règlement CE n°1924/2006) en choisissant des supports et outils personnalisés

Valoriser ses plantes ou produits élaborés avec des plantes aromatiques et médicinales en vendant en circuit-court et en apportant une information sur les propriétés et le bon usage des plantes dans le respect de la réglementation afin de garantir la sécurité du consommateur

Transmettre lors des échanges avec le public les savoirs et savoirs faire populaires et traditionnels et actuels concernant la connaissance et l’usage des plantes médicinales afin d’aider chaque personne à accéder et se réapproprier cet héritage culturel, dans le respect de la réglementation

Gérer et consigner des encaissements, assurer la tenue d'un livre comptable afin d'assurer la gestion de la comptabilité et effectuer les déclarations obligatoires

Se positionner, concevoir et construire son projet d’installation en tant que paysan-herboriste dans un environnement naturel, économique et humain identifié en prenant en compte ses aspirations, besoins et moyens

Piloter son activité de paysan-herboriste sur les plans humain, économique, financier, commercial, administratif, fiscal et social en se dotant d’outils adaptés à son activité et répondant aux exigences externes

S’inscrire dans un cadre éthique et déontologique pour l’exercice de son métier de paysan-herboriste en se référant au sens à donner à ses activités et aux repères donnés par les organisations professionnelles de référence

Modalités d'évaluation :

Mise en situation réelle de cueillette et entretien sur site de cueillette

Mise en situation réelle d’observation et analyse de la conduite culturale de 2 plantes différentes sur site de culture et entretien

Évaluation de la démarche de questionnement et des commentaires du candidat

Entretien conduit à partir de la présentation de 2 produits finis (tisane en mélange et produit de distillation ou cosmétique ou transformation alimentaire, …) réalisés en amont

Analyse territoriale de l’environnement commercial et présentation de la stratégie commerciale

Entretien à partir d’un support écrit

Présentation de son projet d’installation ou de son activité de Paysan-Herboriste et entretien

RNCP37980BC01 - Cueillir des plantes aromatiques et médicinales sauvages

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Choisir ses sites de cueillette de façon éclairée et concertée en s’appuyant sur une observation fine des sites et des plantes présentes afin d’assurer une récolte respectueuse de la ressource et de la règlementation

Cueillir au bon moment à partir d’indicateurs déterminés (stades phénologiques, conditions météorologiques, observation du site, …) afin d’obtenir la meilleure qualité de la plante ou partie de plante recherchée

Organiser la cueillette, de la ferme au site et retour, en prenant en compte les aspects temps, matériels et outils nécessaires aux différentes étapes afin de préserver la qualité des plantes ou parties de plantes recherchées

Identifier de façon certaine les plantes destinées à la cueillette de façon à garantir l'authenticité botanique, la qualité, la traçabilité des plantes et/ou des produits élaborés avec des plantes destinés à la vente

Mettre en œuvre des activités de cueillette en respectant la ressource et le site de cueillette afin de s’inscrire dans des pratiques agroécologiques de préservation et de protection de la biodiversité, des ressources végétales et de leurs milieux, en concertation avec les autres acteurs de terrain.

Traiter de façon optimale les plantes cueillies jusqu’au retour à la ferme en utilisant outils et méthodes adaptées et en assurant la traçabilité des actions conduites afin de préserver les qualités des plantes et la sécurité du consommateur.

Mise en situation réelle de cueillette et entretien 

RNCP37980BC02 - Cultiver des plantes aromatiques et médicinales

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Préparer, en fonction du biotope, l’implantation des cultures choisies, afin de respecter le sol et la plante, en prenant en compte l’éthique professionnelle et le bien-être du paysan-herboriste et en se dotant d’outils permettant d’assurer un suivi cultural

Conduire les cultures de façon respectueuse de l’écosystème local en choisissant des itinéraires pratiques et techniques réfléchis et adaptés au terrain, aux plantes et au paysan-herboriste

Optimiser la récolte afin de garantir une qualité optimale des propriétés organoleptiques des plantes ou parties de plantes choisies selon la finalité de leur utilisation, en privilégiant des techniques ergonomiques

Anticiper l’année de culture suivante à partir d’un bilan et d’un prévisionnel, en réalisant les activités d’intersaison nécessaires et en tenant compte de la nécessaire rotation des cultures et couverts végétaux

Mise en situation réelle - Observation et analyse de la conduite culturale de 2 plantes différentes sur site de culture et entretien

 

RNCP37980BC03 - Transformer des plantes aromatiques et médicinales

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Conduire de façon qualitative et en autonomie un atelier de séchage de plantes ou parties de plantes dans le respect de la réglementation et en visant un renouvellement annuel des stocks afin de garantir la bonne conservation des qualités organoleptiques et des propriétés des plantes

Conduire de façon qualitative et en toute sécurité un atelier de distillation de plantes ou parties de plantes dans le respect des process et de la réglementation dans une démarche éco-responsable et durable

Conduire de façon qualitative et en toute sécurité un atelier de transformation alimentaire ou cosmétique de plantes ou parties de plantes dans le respect des process et de la réglementation dans une démarche éco-responsable et durable

Piloter dans le respect de l’écosystème l’ensemble des activités de transformation d’un point de vue organisationnel, administratif et réglementaire

Présentation lors d'un entretien de deux produits finis transformés en amont :

  • mélange de plantes sèches en tisane
  • autre produit fini : produit de distillation ou cosmétique ou transformation alimentaire

RNCP37980BC04 - Commercialiser en circuits courts des plantes aromatiques et médicinales

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Construire et vivre une stratégie de commercialisation en fonction de ses produits et ses besoins, conforme à son éthique et respectueuse de l’environnement humain et économique local

Communiquer de façon adaptée à sa stratégie de commercialisation dans le respect de la réglementation (notamment le règlement CE 1924/2006) en choisissant des supports et outils personnalisés

Valoriser ses plantes ou produits élaborés avec des plantes aromatiques et médicinales en vendant en circuits courts et en apportant une information sur les propriétés et le bon usage des plantes  dans le respect de la règlementation afin de garantir la sécurité du consommateur

Transmettre lors des échanges avec le public les savoirs et savoirs faire populaires et traditionnels et actuels concernant la connaissance et l’usage des plantes médicinales afin d’aider chaque personne à accéder et se réapproprier cet héritage culturel, dans le respect de la réglementation

Gérer et consigner des encaissements, assurer la tenue d'un livre comptable afin d'assurer la gestion de la comptabilité et effectuer les déclarations obligatoires

Analyse territoriale de l’environnement commercial et présentation de la stratégie commerciale et entretien

Mise en situation reconstituée de vente/information suivie d’un entretien avec le jury

RNCP37980BC05 - Concevoir et piloter son activité de paysan-herboriste

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Se positionner, concevoir et construire son projet d’installation en tant que paysan-herboriste dans un environnement naturel, économique et humain identifié en prenant en compte ses aspirations, besoins et moyens

Piloter son activité de paysan-herboriste sur les plans humain, économique, financier, commercial, administratif, fiscal et social en se dotant d’outils adaptés à son activité et répondant aux exigences externes

S’inscrire dans un cadre éthique et déontologique pour l’exercice de son métier de paysan-herboriste en se référant au sens à donner à ses activités et aux repères donnés par les organisations professionnelles de référence

Présentation de son projet d’installation ou de son activité de Paysan-Herboriste

Présentation suivie d’un entretien

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Chaque bloc de compétences est indépendant. L’attribution de la certification professionnelle est prononcée après validation des 5 blocs de compétences par capitalisation des cinq blocs de compétences.

Secteurs d’activités :

Le métier de Paysan-Herboriste relève du secteur agricole et plus particulièrement de la filière des PPAM, plantes à parfum, aromatiques et médicinales.

Type d'emplois accessibles :

Paysan-Herboriste

Code(s) ROME :

  • H2102 - Conduite d''équipement de production alimentaire
  • A1414 - Horticulture et maraîchage
  • D1403 - Relation commerciale auprès de particuliers
  • A1416 - Polyculture, élevage
  • M1302 - Direction de petite ou moyenne entreprise

Références juridiques des règlementations d’activité :

Les plantes médicinales et autres plantes s'entendent ici comme :

  • la liste des plantes ou parties de plantes qui peuvent être vendues librement hors pharmacie en application de l’article L. 4211-1 du Code de la santé publique (« CSP »), qui sont au nombre de 148, qui est donnée par l’article D. 4211-11 CSP ;
  • les plantes non inscrites à la pharmacopée qui peuvent être vendues sans restriction (dans le respect de la réglementation applicable en fonction de l’usage prévu et notamment, pour un usage alimentaire, dans le respect du Règlement (UE) n°2015/2283 du 25 novembre 2015 relatif aux nouveaux aliments).

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Les candidats à la certification doivent justifier :

  • d’un niveau 4 ou supérieur ;
  • et d’au minimum 3 mois d’expérience dans le secteur agricole (emploi, stages, …).

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury de la délivrance de la certification est composé des membres de la commission de certification. La commission de certification est composée de 7 membres, tous paysans-herboristes, dont plus de la moitié (4) sont extérieurs aux instances décisionnaires du certificateur FPH.  

Les jurys d’évaluation de chacun des 5 blocs de compétences sont composés de 2 membres : un formateur et un professionnel, paysan-herboriste ou conseiller en herboristerie selon les blocs, ne connaissant pas le candidat. Invitation est faite aux organismes de formation habilités à se coordonner pour échanger leurs formateurs, les membres de jury ne pouvant évaluer un bloc pour lequel ils ont été formateurs pour les candidats se présentant à l’évaluation.

Après un parcours de formation continue X

Le jury de la délivrance de la certification est composé des membres de la commission de certification. La commission de certification est composée de 7 membres, tous paysans-herboristes, dont plus de la moitié (4) sont extérieurs aux instances décisionnaires du certificateur FPH.

Les jurys d’évaluation de chacun des 5 blocs de compétences sont composés de 2 membres : un formateur et un professionnel, paysan-herboriste ou conseiller en herboristerie selon les blocs, ne connaissant pas le candidat. Invitation est faite aux organismes de formation habilités à se coordonner pour échanger leurs formateurs, les membres de jury ne pouvant évaluer un bloc pour lequel ils ont été formateurs pour les candidats se présentant à l’évaluation.

En contrat de professionnalisation X

Le jury de la délivrance de la certification est composé des membres de la commission de certification. La commission de certification est composée de 7 membres, tous paysans-herboristes, dont plus de la moitié (4) sont extérieurs aux instances décisionnaires du certificateur FPH.

Les jurys d’évaluation de chacun des 5 blocs de compétences sont composés de 2 membres : un formateur et un professionnel, paysan-herboriste ou conseiller en herboristerie selon les blocs, ne connaissant pas le candidat. Invitation est faite aux organismes de formation habilités à se coordonner pour échanger leurs formateurs, les membres de jury ne pouvant évaluer un bloc pour lequel ils ont été formateurs pour les candidats se présentant à l’évaluation.

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury de la délivrance de la certification est composé des membres de la commission de certification. La commission de certification est composée de 7 membres, tous paysans-herboristes, dont plus de la moitié (4) sont extérieurs aux instances décisionnaires du certificateur FPH.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Liste des organismes préparant à la certification :

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :