L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

227 : Energie, génie climatique

230 : Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois

34 : Services à la collectivité

Icon formacode

Formacode(s)

22485 : Rénovation bâtiment

22250 : Écoconstruction

22279 : Maîtrise oeuvre

22269 : Maîtrise ouvrage

24147 : Énergie renouvelable

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

20-09-2026

Niveau 7

227 : Energie, génie climatique

230 : Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois

34 : Services à la collectivité

22485 : Rénovation bâtiment

22250 : Écoconstruction

22279 : Maîtrise oeuvre

22269 : Maîtrise ouvrage

24147 : Énergie renouvelable

20-09-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
ASDER 32339042700041 ASDER https://www.asder.asso.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

Le respect des engagements pour lutter contre le changement climatique, réaffirmés dans la loi Energie Climat, suppose que la France atteigne la neutralité carbone en 2050. La stratégie nationale bas carbone (SNBC) est la feuille de route définie pour atteindre cet objectif. La France devra ainsi réduire de moitié sa consommation d’énergie finale grâce à des actions d’efficacité énergétique et de sobriété. Et dans tous les secteurs, les énergies fossiles devront être abandonnées au profit de sources d’énergies décarbonées. En effet, les émissions de gaz à effet de serre de la France en 2050 devront être six fois inférieures à ce qu’elles étaient en 1990 sachant que les secteurs d’activité les plus émetteurs aujourd’hui sont les transports (30%), le bâtiment (19%), l’agriculture (19%) et l’industrie (17%) (source RTE). Le secteur du bâtiment possède un gisement d’économie énorme car s’il émet 19% des gaz à effet de serre, il est le plus gros consommateur d’énergie en France parmi tous les secteurs économiques avec 40% de la consommation énergétique nationale. Dans un contexte de fort développement des activités liées à la transition énergétique, les besoins de compétences dans ce domaine touchent tous les niveaux.

L’expert de la transition énergétique accompagne et conduit la transition énergétique dans les collectivités territoriales via des politiques énergétiques ambitieuses et des projets concrets de terrain. Il conçoit et suit la rénovation énergétique de bâtiments pour atteindre un niveau basse consommation à travers l’optimisation de l’enveloppe et des équipements, en plaçant le service énergétique rendu à l’usager au centre de l’acte de rénovation / construction. Enfin, il intègre des énergies renouvelables dans le bâtiment, depuis l’esquisse jusqu’à la formation des usagers finaux.

Activités visées :

Coordination et mise en œuvre des politiques publiques en matière de transition énergétique :

Accompagnement des collectivités à la mise en place des politiques publiques de transition énergétique du territoire

Mise en œuvre des stratégies et projets de la collectivité pour la transition énergétique

Conception-réalisation de rénovations énergétiques de l’enveloppe des bâtiments ou de bâtiments neufs performants et bas carbone :

Conception de rénovations énergétiques de bâtiments ou de bâtiments neufs performants et confortables

Réalisation de rénovations énergétiques de bâtiments ou de bâtiments neufs performants

Optimisation des équipements pour des rénovations énergétiques ou des bâtiments neufs performants et bas carbone :

Conception des systèmes de chauffage-ventilation-rafraîchissement pour des bâtiments performants et bas carbone

Réalisation des systèmes de chauffage-ventilation-rafraîchissement pour des bâtiments performants et bas carbone

Garantir le bon fonctionnement et la bonne utilisation des équipements pour des bâtiments performants et bas carbone dans le temps

Conduite de projet dans la transition énergétique :

Initiation de projet de transition énergétique à l’échelle d’un bâtiment, d’un territoire, d’une entreprise

Pilotage de projet de transition énergétique à l’échelle d’un bâtiment, d’un territoire, d’une entreprise

Encadrement et animation d'une équipe de collaborateurs

Compétences attestées :

Coordination et mise en œuvre des politiques publiques en matière de transition énergétique

Mobiliser les élus et les services pour intégrer les enjeux de transition énergétique dans les politiques de la collectivité en tenant compte des potentiels, atouts et intérêts socio-économiques pour le territoire

Réaliser un état des lieux du territoire pour cerner son potentiel et ses besoins en matière de transition énergétique, en s’appuyant sur des données existantes, des rapports d’étude type diagnostics, ou des enquêtes terrain

Accompagner les élus dans le choix des objectifs prioritaires à mettre en œuvre pour atteindre la neutralité carbone du territoire et atténuer les impacts du changement climatique, en s’appuyant sur les résultats et l’analyse de l’état des lieux cité plus haut

Concevoir une stratégie et un programme d’actions pour atteindre les objectifs en s’appuyant sur les outils de planification et d’animations existants - Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET), programme « Territoire engagé transition écologique », ou « Territoire à Energie Positive »

Développer et porter des projets opérationnels et partenariaux d’ampleur territoriale pour mettre en œuvre la stratégie définie (ex : achat groupé d’énergies, programme d’accompagnement à l’usage des bâtiments publics par les usagers, organisation d’une campagne d’audits énergétiques, solarisation des toitures, etc.)

Mettre en œuvre des dispositifs et actions visant à accélérer les projets de transition énergétique portés par les acteurs socio-économiques du territoire (entreprises, particuliers, coopératives citoyennes, associations, agriculteurs, etc.). Ex : soutien financier aux projets ENR privés, soutien et implication dans une coopérative citoyenne de développement d’énergies renouvelables, création d’un SEM (société d’économie mixte) pour porter des projets, etc

Conception-réalisation de rénovations énergétiques de l’enveloppe des bâtiments ou de bâtiments neufs performants et bas carbone

Analyser un programme de réhabilitation de l’enveloppe d’un bâtiment (en phase programmation) pour préconiser des améliorations du projet sur les aspects de sobriété énergétique, efficacité énergétique, qualité environnementale, confort, en intégrant les usages et les besoins du maître d’ouvrage

Mettre en œuvre une démarche qualité (commissionnement) pour toutes les phases du projet, de la réalisation du programme jusqu’à 3 ans après réception des travaux, pour garantir l’atteinte des objectifs de performance énergétique et de qualité environnementale

Préconiser des scénarios de rénovation niveau BBC-bâtiment basse consommation qui intègrent le bio climatisme, l’isolation de l’enveloppe (planchers, murs, toitures, menuiseries), le traitement des interfaces et des ponts thermiques, une étanchéité à l’air de qualité, le confort d’été, l’usage et le besoin exprimé par la maîtrise d’ouvrage, en s’appuyant sur les outils de simulation Thermique Dynamique (STD) avant et après travaux

Étudier et proposer des solutions permettant de limiter l’impact carbone du bâtiment via le recours à des produits bio ou géo-sourcés ou de réemploi, en s’appuyant sur des calculs d’analyse de cycle de vie (ACV) du bâtiment selon le référentiel en vigueur (actuellement ISO 14040) régissant la réalisation des ACV produits et bâtiment

Sur la partie neuve (si extension), réaliser l’étude réglementaire intégrant l’analyse de cycle de vie et la simulation énergétique pour valider la conformité à la réglementation environnementale 2020 (RE2020) et préconiser les mises en conformité le cas échéant

Intégrer les autres réglementations, notamment celles relevant des Etablissement Recevant du Public (incendie, Personne à Mobilité Réduite, …) dans la conception pour garantir la conformité du projet

Réaliser une analyse en coût global des travaux de l’enveloppe d’un bâtiment, c’est-à-dire la prise en compte de l’ensemble des coûts du projet sur toute la durée de vie du bâtiment : construction ou rénovation, maintenance, exploitation, afin de valider la pertinence économique des travaux

Présenter le projet au maître d’ouvrage dans l’objectif de lui apporter les éléments nécessaires à sa prise de décision d’engagement des travaux de réhabilitation de l’enveloppe du bâtiment

Réaliser une synthèse des préconisations et détails techniques directement exploitables pour la réalisation du dossier de consultation des entreprises (DCE) pour la partie enveloppe

Analyser les offres (phase ACT) pour sélectionner les entreprises selon des critères techniques et économiques pertinents au regard des objectifs du maître d’ouvrage

Organiser le chantier et sa réception du chantier en passant en revue les travaux réalisés afin valider la conformité des travaux et de signaler d'éventuelles malfaçons ou défauts

Optimisation des équipements pour des rénovations énergétiques ou des bâtiments neufs performants et bas carbone

Analyser un programme de réhabilitation des équipements (en phase programmation) pour préconiser des améliorations du projet sur les aspects de sobriété et efficacité énergétique, énergies renouvelables, confort, en intégrant les usages et les besoins du maître d’ouvrage

Mettre en œuvre une démarche qualité (commissionnement) pour toutes les phases du projet, de la réalisation du programme jusqu’à 3 ans après réception des travaux sur les équipements, pour garantir l’atteinte des objectifs de performance énergétique et de qualité environnementale

Choisir les solutions d’équipements de chauffage-ventilation-rafraîchissement les plus performantes, afin de répondre aux besoins du maître d’ouvrage en tenant compte de l’usage du bâtiment et des occupants

Concevoir une architecture hydraulique adaptée ou améliorer l’existant, c’est à dire sélectionner et dimensionner les systèmes en chauffage eau chaude sanitaire  pour la production, la distribution, et l’émission de chaleur - pour garantir santé et confort des usagers, respect de la réglementation, et optimisation des consommations énergétiques de fonctionnement

Concevoir une architecture aéraulique adaptée ou améliorer l’existant c’est à dire sélectionner et dimensionner le système de renouvellement d’air pour garantir santé et confort des usagers, respect de la réglementation, et optimisation des consommations énergétiques de fonctionnement

Préconiser des solutions alternatives de confort d’été ou à défaut recourir à des solutions de rafraîchissement passif afin de limiter au maximum l’usage de la climatisation thermodynamique. Ex : sur ventilation nocturne, brasseurs d’air, climatisation adiabatique etc.

Mettre en place un suivi de consommation en lien avec un système informatique de Gestion Technique des bâtiments (GTB)

Étudier et proposer une solution de production d’électricité photovoltaïque en autoconsommation ou raccordée au réseau afin de tendre vers un bâtiment à énergie positive

Intégrer les travaux sur les équipements à l’analyse en coût global (prise en compte de l’ensemble des coûts du projet sur toute la durée de vie du bâtiment : rénovation, maintenance, exploitation) afin de valider la pertinence économique des travaux

Présenter le projet au maître d’ouvrage dans l’objectif de lui apporter les éléments nécessaires à sa prise de décision d’engagement des travaux

Réaliser une synthèse des préconisations et détails techniques (plans d’exécution) directement exploitables pour la réalisation du dossier de consultation des entreprises (DCE) pour la partie systèmes de chauffage-ventilation-rafraîchissement

Analyser les offres (phase ACT) pour sélectionner les entreprises selon des critères techniques et économiques pertinents au regard des objectifs du maître d’ouvrage

Organiser le suivi et la réception du chantier en passant en revue les travaux réalisés afin valider la conformité des travaux et de signaler d'éventuelles malfaçons ou défauts

Planifier les opérations de maintenance des installations climatiques afin de garantir le maintien des performances énergétiques dans le temps

Accompagner les utilisateurs à la maîtrise d’usage

Conduite de projet dans la transition énergétique

Conduire une analyse prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et innovantes, dans le respect des évolutions de la règlementation, environnementale notamment, et s’inscrivant dans une démarche favorisant la sobriété énergétique, l’efficacité énergétique, et/ou la production d’énergies renouvelables

Cartographier les différentes parties prenantes du projet en évaluant leur influence sur le projet et en identifiant leurs besoins et enjeux afin de mettre en œuvre une communication et une collaboration permettant l’avancement du projet

Définir les objectifs du projet, l’organisation, les livrables, le planning, le budget, les moyens humains et matériels afin mettre en œuvre la ou les solutions retenues et garantir un impact énergétique quantifiable

Conduire l’exécution du projet en suivant les indicateurs d’avancement, pour mener le projet à terme conformément aux objectifs

Communiquer sur le projet pour mobiliser les acteurs et parties prenantes ou à des fins de transferts de connaissance en réalisant des présentations convaincantes et adaptées à ses interlocuteurs

Réaliser un bilan du projet en vue de dégager des pistes de progrès dans une logique d’amélioration continue. En particulier, évaluer le projet au regard de son impact énergétique

Encadrer et animer une équipe de collaborateurs en faisant preuve de leadership : insuffler les valeurs, les comportements et les attitudes appropriées afin de promouvoir une organisation efficace et efficiente dans une dynamique d’intelligence collective au service d’une transition énergétique et solidaire

Anticiper la mise en place des conditions de travail en adéquation avec la stratégie inclusive de l’entreprise et en mobilisant les ressources utiles, afin de favoriser l’intégration des personnes en situation de handicap

Contribuer à la démarche RSE de l’entreprise en encourageant auprès des collaborateurs et partenaires des comportements éco responsables en cohérence avec la finalité des projets menés (ex : favoriser les pratiques quotidiennes d’éco mobilité, d’achat responsables, de zéro déchet, etc.)

Modalités d'évaluation :

Dossier stratégique et technique, projets individuels, rapport écrit et soutenance orale individuelle prenant appui sur une période en milieu professionnelle

RNCP37986BC01 - Coordination et mise en œuvre des politiques publiques en matière de transition énergétique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Mobiliser les élus et les services pour intégrer les enjeux de transition énergétique dans les politiques de la collectivité en tenant compte des potentiels, atouts et intérêts socio-économiques pour le territoire

Réaliser un état des lieux du territoire pour cerner son potentiel et ses besoins en matière de transition énergétique, en s’appuyant sur des données existantes, des rapports d’étude type diagnostics, ou des enquêtes terrain

Accompagner les élus dans le choix des objectifs prioritaires à mettre en œuvre pour atteindre la neutralité carbone du territoire et atténuer les impacts du changement climatique, en s’appuyant sur les résultats et l’analyse de l’état des lieux cité plus haut

Concevoir une stratégie et un programme d’actions pour atteindre les objectifs en s’appuyant sur les outils de planification et d’animations existants : Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET), programme « Territoire engagé transition écologique », ou « Territoire à Énergie Positive »

Développer et porter des projets opérationnels et partenariaux d’ampleur territoriale pour mettre en œuvre la stratégie définie (ex : achat groupé d’énergies, programme d’accompagnement à l’usage des bâtiments publics par les usagers, organisation d’une campagne d’audits énergétiques, solarisation des toitures, etc.)

Mettre en œuvre des dispositifs et actions visant à accélérer les projets de transition énergétique portés par les acteurs socio-économiques du territoire (entreprises, particuliers, coopératives citoyennes, associations, agriculteurs, etc.) Ex : soutien financier aux projets ENR privés, soutien et implication dans une coopérative citoyenne de développement d’énergies renouvelables, création d’un SEM (société d’économie mixte) pour porter des projets, etc

Dossier technique complet sur la base d’un cas (collectivité partenaire qui rencontre une problématique)

Entretien avec le jury : Présentation orale du dossier + questions techniques et méthodologiques

RNCP37986BC02 - Conception-réalisation de rénovations énergétiques de l’enveloppe des bâtiments ou de bâtiments neufs performants et bas carbone

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser un programme de réhabilitation de l’enveloppe d’un bâtiment (en phase programmation) pour préconiser des améliorations du projet sur les aspects de sobriété énergétique, efficacité énergétique, qualité environnementale, confort, en intégrant les usages et les besoins du maître d’ouvrage

Mettre en œuvre une démarche qualité (commissionnement) pour toutes les phases du projet, de la réalisation du programme jusqu’à 3 ans après réception des travaux, pour garantir l’atteinte des objectifs de performance énergétique et de qualité environnementale

Préconiser des scénarios de rénovation niveau BBC-bâtiment basse consommation qui intègrent le bio climatisme, l’isolation de l’enveloppe (planchers, murs, toitures, menuiseries), le traitement des interfaces et des ponts thermiques, une étanchéité à l’air de qualité, le confort d’été, l’usage et le besoin exprimé par la maîtrise d’ouvrage, en s’appuyant sur les outils de simulation Thermique Dynamique (STD) avant et après travaux

Étudier et proposer des solutions permettant de limiter l’impact carbone du bâtiment via le recours à des produits bio ou géo-sourcés ou de réemploi, en s’appuyant sur des calculs d’analyse de cycle de vie du bâtiment selon le référentiel en vigueur (actuellement ISO 14040) régissant la réalisation des ACV produits et bâtiment

Sur la partie neuve (si extension), réaliser l’étude réglementaire intégrant l’analyse de cycle de vie et la simulation énergétique pour valider la conformité à la réglementation environnementale 2020 (RE2020) et préconiser les mises en conformité le cas échéant

Intégrer les autres réglementations, notamment celles relevant des Etablissement Recevant du Public (incendie, Personne à Mobilité Réduite, …) dans la conception pour garantir la conformité du projet

Réaliser une analyse en coût global des travaux de l’enveloppe d’un bâtiment, c’est-à-dire la prise en compte de l’ensemble des coûts du projet sur toute la durée de vie du bâtiment : construction ou rénovation, maintenance, exploitation, afin de valider la pertinence économique des travaux

Présenter le projet au maître d’ouvrage dans l’objectif de lui apporter les éléments nécessaires à sa prise de décision d’engagement des travaux de réhabilitation de l’enveloppe du bâtiment

Réaliser une synthèse des préconisations et détails techniques directement exploitables pour la réalisation du dossier de consultation des entreprises (DCE) pour la partie enveloppe

Analyser les offres (phase ACT) pour sélectionner les entreprises selon des critères techniques et économiques pertinents au regard des objectifs du maître d’ouvrage

Organiser le chantier et sa réception du chantier en passant en revue les travaux réalisés afin valider la conformité des travaux et de signaler d'éventuelles malfaçons ou défauts

Projet tuteuré individuel : Etudes sur la rénovation énergétique performante d’un bâtiment tertiaire ou d’un habitat collectif comportant une extension

Remise d’un rapport écrit + Soutenance orale du rapport : Présentation orale du rapport + questions techniques et méthodologiques

RNCP37986BC03 - Optimisation des équipements pour des rénovations énergétiques ou des bâtiments neufs performants et bas carbone

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser un programme de réhabilitation des équipements (en phase programmation) pour préconiser des améliorations du projet sur les aspects de sobriété et efficacité énergétique, énergies renouvelables, confort, en intégrant les usages et les besoins du maître d’ouvrage

Mettre en œuvre une démarche qualité (commissionnement) pour toutes les phases du projet, de la réalisation du programme jusqu’à 3 ans après réception des travaux sur les équipements, pour garantir l’atteinte des objectifs de performance énergétique et de qualité environnementale

Choisir les solutions d’équipements de chauffage-ventilation-rafraîchissement les plus performantes, afin de répondre aux besoins du maître d’ouvrage en tenant compte de l’usage du bâtiment et des occupants

Concevoir une architecture hydraulique adaptée ou améliorer l’existant, c’est à dire sélectionner et dimensionner les systèmes en chauffage eau chaude sanitaire - pour la production, la distribution, et l’émission de chaleur - pour garantir santé et confort des usagers, respect de la réglementation, et optimisation des consommations énergétiques de fonctionnement

Concevoir une architecture aéraulique adaptée ou améliorer l’existant c’est à dire sélectionner et dimensionner le système de renouvellement d’air pour garantir santé et confort des usagers, respect de la réglementation, et optimisation des consommations énergétiques de fonctionnement

Préconiser des solutions alternatives de confort d’été ou à défaut recourir à des solutions de rafraîchissement passif afin de limiter au maximum l’usage de la climatisation thermodynamique. Ex : sur ventilation nocturne, brasseurs d’air, climatisation adiabatique etc

Mettre en place un suivi de consommation en lien avec un système informatique de Gestion Technique des bâtiments (GTB)

Étudier et proposer une solution de production d’électricité photovoltaïque en autoconsommation ou raccordée au réseau afin de tendre vers un bâtiment à énergie positive

Intégrer les travaux sur les équipements à l’analyse en coût global (prise en compte de l’ensemble des coûts du projet sur toute la durée de vie du bâtiment : rénovation, maintenance, exploitation) afin de valider la pertinence économique des travaux

Présenter le projet au maître d’ouvrage dans l’objectif de lui apporter les éléments nécessaires à sa prise de décision d’engagement des travaux

Réaliser une synthèse des préconisations et détails techniques (plans d’exécution) directement exploitables pour la réalisation du dossier de consultation des entreprises (DCE) pour la partie systèmes de chauffage-ventilation-rafraîchissement

Analyser les offres (phase ACT) pour sélectionner les entreprises selon des critères techniques et économiques pertinents au regard des objectifs du maître d’ouvrage

Organiser le suivi et la réception du chantier en passant en revue les travaux réalisés afin valider la conformité des travaux et de signaler d'éventuelles malfaçons ou défauts

Planifier les opérations de maintenance des installations climatiques afin de garantir le maintien des performances énergétiques dans le temps

Accompagner les utilisateurs à la maîtrise d’usage

Projet tuteuré individuel : Etudes sur la rénovation énergétique performante d’un bâtiment tertiaire ou d’un habitat collectif comportant une extension

Remise d’un rapport écrit + Soutenance orale du rapport : Présentation orale du rapport + questions techniques et méthodologiques

RNCP37986BC04 - Conduite de projet dans la transition énergétique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Conduire une analyse prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et innovantes, dans le respect des évolutions de la règlementation, environnementale notamment, et s’inscrivant dans une démarche favorisant la sobriété énergétique, l’efficacité énergétique, et/ou la production d’énergies renouvelables

Cartographier les différentes parties prenantes du projet en évaluant leur influence sur le projet et en identifiant leurs besoins et enjeux afin de mettre en œuvre une communication et une collaboration permettant l’avancement du projet

Définir les objectifs du projet, l’organisation, les livrables, le planning, le budget, les moyens humains et matériels afin mettre en œuvre la ou les solutions retenues et garantir un impact énergétique quantifiable

Conduire l’exécution du projet en suivant les indicateurs d’avancement, pour mener le projet à terme conformément aux objectifs

Communiquer sur le projet pour mobiliser les acteurs et parties prenantes ou à des fins de transferts de connaissance en réalisant des présentations convaincantes et adaptées à ses interlocuteurs

Réaliser un bilan du projet en vue de dégager des pistes de progrès dans une logique d’amélioration continue. En particulier, évaluer le projet au regard de son impact énergétique

Encadrer et animer une équipe de collaborateurs en faisant preuve de leadership : insuffler les valeurs, les comportements et les attitudes appropriées afin de promouvoir une organisation efficace et efficiente dans une dynamique d’intelligence collective au service d’une transition énergétique et solidaire

Anticiper la mise en place des conditions de travail en adéquation avec la stratégie inclusive de l’entreprise et en mobilisant les ressources utiles, afin de favoriser l’intégration des personnes en situation de handicap

Contribuer à la démarche RSE de l’entreprise en encourageant auprès des collaborateurs et partenaires des comportements éco responsables en cohérence avec la finalité des projets menés (ex : favoriser les pratiques quotidiennes d’éco mobilité, d’achat responsables, de zéro déchet, etc.)

Suite à un projet mené en milieu professionnel de 27 semaines minimum : Remise d’un rapport écrit + Soutenance orale individuelle 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

L'acquisition de la certification se fait par obtention de tous les blocs de compétences.

Secteurs d’activités :

Acteurs publics : les collectivités locales notamment 

Acteurs privés du secteur bâtiment-énergie : bureaux d’étude, maîtres d’œuvre, entreprises de travaux de rénovation

Type d'emplois accessibles :

Responsable transition énergétique

Chargé de missions plan climat air énergie

Chargé d’opération en bâtiment

Chargé de développement énergies renouvelables

Responsable rénovation énergétique de l’habitat

Ingénieur d’étude et projets en bâtiment durables

Chef de projets en rénovation énergétique / Chef de projet énergie et bâtiment

Chargé d'opération de rénovation énergétique

Assistant Maîtrise d’Ouvrage (AMO) en qualité environnementale du bâtiment

Chargé d’affaire en génie thermique et climatique

Code(s) ROME :

  • K1401 - Conception et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Détenir une certification de niveau 6 avec une spécialisation énergie ou bâtiment et justifier d’une expérience professionnelle dans le domaine 

ou

Détenir une certification de niveau 7 dans un autre domaine scientifique ou technique

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le Jury de certification est composé de 3 personnes :

1 représentant ASDER : Responsable pédagogique ou responsable formation

2 professionnels extérieurs au certificateur : un profil expert transition énergétique « collectivités territoriales » et un profil expert transition énergétique « bureau d’étude »

Après un parcours de formation continue X

Le Jury de certification est composé de 3 personnes :

1 représentant ASDER : Responsable pédagogique ou responsable formation

2 professionnels extérieurs au certificateur : un profil expert transition énergétique « collectivités territoriales » et un profil expert transition énergétique « bureau d’étude »

En contrat de professionnalisation X

Le Jury de certification est composé de 3 personnes :

1 représentant ASDER : Responsable pédagogique ou responsable formation

2 professionnels extérieurs au certificateur : un profil expert transition énergétique « collectivités territoriales » et un profil expert transition énergétique « bureau d’étude »

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le Jury de certification est composé de 3 personnes :

1 représentant ASDER : Responsable pédagogique ou responsable formation

2 professionnels extérieurs au certificateur : un profil expert transition énergétique « collectivités territoriales » et un profil expert transition énergétique « bureau d’étude »

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Liste des organismes préparant à la certification :

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :