L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

227p : Gestion de l'énergie

227t : Energie, génie climatique (réalisation du service)

230m : Spécialités pluritechnologiques, génie-civil, construction, bois

Icon formacode

Formacode(s)

22250 : Écoconstruction

24141 : Cogénération

24147 : Énergie renouvelable

22654 : Génie climatique

32062 : Recherche développement

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

01-09-2028

Niveau 7

227p : Gestion de l'énergie

227t : Energie, génie climatique (réalisation du service)

230m : Spécialités pluritechnologiques, génie-civil, construction, bois

22250 : Écoconstruction

24141 : Cogénération

24147 : Énergie renouvelable

22654 : Génie climatique

32062 : Recherche développement

01-09-2028

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE STRASBOURG 19672767100014 INSA STRASBOURG https://www.insa-strasbourg.fr

Objectifs et contexte de la certification :

Les différentes missions que peut mener un ingénieur / une ingénieure en génie énergétique de l’INSA Strasbourg sont au cœur des enjeux énergie climat que ce soit pour le secteur du bâtiment ou de l’industrie.

Pour répondre à ces enjeux, des objectifs ambitieux de réduction des consommations d’énergie et des émissions de CO2 ont été définis au niveau Européen et Français. Cela se décline entre autres par la mise en place d’une réglementation environnementale pour les bâtiments neufs, de nouvelles exigences pour les bâtiments tertiaires existants ou d’une norme internationale sur le management de l’énergie en particulier pour l’industrie.

Selon une étude publiée en mars 2022 initiée par la fédération Syntec,  8400 équivalents temps plein supplémentaires sont nécessaires à l’horizon de 5 ans pour répondre aux besoins en ingénierie face aux enjeux évoqués ci-dessus.

La certification vise ainsi à satisfaire la nécessité impérieuse des entreprises, de recruter des ingénieurs avec des compétences scientifiques et techniques de haut niveau pour la mise en œuvre de solutions permettant la réduction et l’adaptation au dérèglement climatique dans les secteurs du bâtiment et de l’industrie.

Activités visées :

  • Conception énergétique et environnementale des bâtiments neufs (enveloppe et systèmes techniques associés)
  • Rénovation énergétique et environnementale des bâtiments (réalisation d’audits et propositions d’actions de rénovation)
  • Pilotage de la mise en œuvre des systèmes techniques lors d’opérations de construction ou de rénovation (suivi technique, financier et humain des chantiers)
  • Gestion de l’énergie dans les bâtiments, les industries (suivi des consommations, mise en place d’actions d’optimisation énergétique).
  • Gestion des actions de maintenance des systèmes techniques.
  • Économe de flux au sein de collectivités.
  • Recherche et développement au sein de structures industrielles pour la fabrication des systèmes techniques du bâtiment.

Compétences attestées :

 

  1. Mettre en place un raisonnement scientifique rigoureux et mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales pour l’analyse d’un système énergétique.
  2. Mobiliser les ressources et mettre en œuvre des connaissances techniques multidisciplinaires pour résoudre des problèmes liés à la conception d’un système énergétique.
  3. Mobiliser ou développer des nouvelles méthodes de conception afin de concevoir des systèmes énergétiques ou des processus industriels en tenant compte des dernières avancées techniques tout en prenant en compte les enjeux environnementaux et énergétiques.
  4. Consulter et appliquer les codes de bonnes pratiques dans le domaine de l’énergétique appliquée au bâtiment ou à l’industrie, sur la base d'études scientifiques et techniques, piloter et mettre en œuvre de manière structurée un système énergétique en organisant le travail des collaborateurs de l'entreprise dans le respect de la réglementation en matière de sécurité et dans le respect des valeurs sociétales et éthiques.
  5. Investiguer un sujet lié à une problématique portant sur le développement d’un système énergétique en mobilisant les données issues de la recherche afin de réaliser des tests, conduire des expérimentations et des études d'applications.
  6. Réaliser des arbitrages sur les problèmes complexes d’énergétique que ce soit dans le domaine du bâtiment ou de l’industrie et partiellement définis en prenant en compte les enjeux sociétaux et éthiques ainsi que les objectifs de développement durable définis par l'ONU.
  7. S’intégrer dans une organisation, l’animer et la faire évoluer en communiquant efficacement en plusieurs langues, dans un contexte pluridisciplinaire et multiculturel.
  8. Etre acteur de son propre développement de compétences dans le domaine de l’ingénierie énergétique appliquée au bâtiment ou à l’industrie, de l’encadrement et de la conduite de projet en s'appuyant sur les bonnes pratiques, en construisant son réseau professionnel et en mobilisant les ressources de la formation professionnelle continue.

Modalités d'évaluation :

Les acquis de l’apprentissage sont évalués au travers de l’évaluation des connaissances et des compétences.

Principales modalités d’évaluations des connaissances : devoirs écrits ou oraux, travaux personnels, rendus de travaux pratiques, tests en ligne, résolution de problèmes (guidés ou ouverts).

Principales modalités d’évaluation des compétences :

L’évaluation du niveau d’acquisition des compétences et de la capacité à mobiliser des ressources issues de divers champs disciplinaires se fait lors des mises en situation professionnelles : projets académiques ou périodes de formation en entreprise (stages, projets de fin d’études, alternances en entreprise). L’évaluation se fait au travers de grilles d’évaluation critérisées, de présentations orales, de rapports d’activités écrits ou oraux.

Pour les situations de handicap, les modalités d’évaluation sont adaptées individuellement. La mission handicap de l'UNISTRA établit un plan de formation adapté à chaque situation en concertation avec la direction de la formation et la cellule handicap de l'INSA Strasbourg.

RNCP38061BC01 - Concevoir et rénover des ensembles « bâtiment - systèmes techniques » sobres en énergie et à faible impact environnemental

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Formaliser et reformuler un besoin ou un problème en lien avec une construction ou une rénovation durable.

Développer et mettre en œuvre une démarche d'audit énergétique et de bilan carbone d'un bâtiment et de ses équipements.

Mener une étude conformément aux besoins exprimés en mettant en œuvre une démarche systématique de vérification et d'analyse.

Évaluer financièrement les solutions techniques proposées.

Choisir et appliquer les méthodes de dimensionnement et de modélisation dans le domaine de l'énergétique des bâtiments et des systèmes associés en phase conception et en interpréter les résultats.

Faire l'état de l'art technique, scientifique, réglementaire dans le domaine du bâtiment durable.

Exploiter les méthodes de communication pour échanger avec les divers acteurs d'un projet de construction ou de rénovation, y compris en langue étrangère.

Transposer les connaissances scientifiques pour valider les performances énergétiques et environnementales d'un bâtiment et de ses systèmes techniques.

  • Contrôle continu visant à évaluer l’acquisition des connaissances et des capacités de mise en œuvre des compétences via des examens sur table, des TP ou des études de cas.
  • Evaluation en mode projet pour l’évaluation des compétences associées à ce bloc. Via la qualité des livrables, le respect des délais, et la qualité des rendus écrits ou oraux.
  • Les périodes en entreprise dans le cadre de l’alternance ou de stage permettent d’évaluer la capacité à mettre en œuvre les compétences du bloc dans un contexte professionnel.

Situations de handicap :

  • Les modalités d’évaluation sont adaptées aux situations de handicap en fonction des préconisations de la mission handicap.

Les évaluations sont faites au travers de grilles d’évaluation critérisées conduisant à une note sur une échelle de 0 à 20. Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats obtenus. 

RNCP38061BC02 - Concevoir ou prescrire des systèmes énergétiques bas carbone et à forte efficacité énergétique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Formaliser et reformuler un besoin ou un problème dans le but d'améliorer l'efficacité énergétique d'un système ou d'un produit.

Déterminer les leviers d'action permettant d'améliorer l'efficacité énergétique et environnementale d'un système ou d'un produit.

Établir les modèles nécessaires pour prévoir l’efficacité énergétique des solutions proposées. Choisir les méthodes adaptées et interpréter les résultats.

Développer et mettre en œuvre une démarche d'audit énergétique et de bilan carbone d'un système énergétique (de la production à l'utilisation).

Évaluer financièrement les solutions techniques proposées.

Faire l'état de l'art technique, scientifique, réglementaire dans le domaine de l'efficacité énergétique.

Proposer des solutions innovantes dans une logique de sobriété et de durabilité.

Transposer les connaissances scientifiques en vue d'améliorer l'efficacité énergétique et le bilan carbone d'un système ou d'un produit.

Exploiter les méthodes de communication pour échanger avec les divers acteurs d'un projet de conception d’un système énergétique, y compris en langue étrangère.

Utiliser des méthodes analytiques ou numériques pour modéliser un système ou un produit dans le but d'améliorer son efficacité énergétique et/ou son bilan carbone.

  • Contrôle continu visant à évaluer l’acquisition des connaissances et des capacités de mise en œuvre des compétences via des examens sur table, des TP ou des études de cas.
  • Evaluation en mode projet pour l’évaluation des compétences associées à ce bloc. Via la qualité des livrables, le respect des délais, et la qualité des rendus écrits ou oraux.
  • Les périodes en entreprise dans le cadre de l’alternance ou de stage permettent d’évaluer la capacité à mettre en œuvre les compétences du bloc dans un contexte professionnel.

Situations de handicap :

  • Les modalités d’évaluation sont adaptées aux situations de handicap en fonction des préconisations de la mission handicap.

Les évaluations sont faites au travers de grilles d’évaluation critérisées conduisant à une note sur une échelle de 0 à 20. Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats obtenus. 

RNCP38061BC03 - Gérer et conduire les activités de maintenance et d'exploitation des systèmes climatiques et énergétiques

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Déterminer les leviers d'action permettant de réduire les coûts d'exploitation et de maintenance d'une installation.

Mobiliser les outils de management de projet en vue de superviser les actions de maintenance et d'exploitation d'une installation.

Établir les modèles nécessaires pour prévoir en phase amont et de programmation la performance des actions de maintenance et d'exploitation. Choisir les méthodes adaptées et interpréter les résultats.

Évaluer financièrement les actions de maintenance et d'exploitation.

Faire l'état de l'art technique, scientifique, réglementaire pour améliorer la conduite et l'exploitation des installations.

Prendre en compte les problématiques de qualité, de sécurité, d'environnement ainsi que les dimensions juridiques et socio-économiques.

Exploiter les méthodes de communication pour échanger avec les diverses parties prenantes de l’exploitation et de la maintenance d’un système énergétique, y compris en langue étrangère.

Transposer les connaissances scientifiques pour améliorer l'exploitation d'une installation énergétique en vue d'en réduire les consommations et l’impact carbone.

  • Contrôle continu visant à évaluer l’acquisition des connaissances et des capacités de mise en œuvre des compétences via des examens sur table, des TP ou des études de cas.
  • Les périodes en entreprise dans le cadre de l’alternance ou de stage permettent d’évaluer la capacité à mettre en œuvre les compétences du bloc dans un contexte professionnel.

Situations de handicap :

  • Les modalités d’évaluation sont adaptées aux situations de handicap en fonction des préconisations de la mission handicap.

Les évaluations sont faites au travers de grilles d’évaluation critérisées conduisant à une note sur une échelle de 0 à 20. Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats obtenus. 

RNCP38061BC04 - Gérer et conduire la mise en œuvre des équipements techniques sur un projet de construction ou de rénovation de bâtiment

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Mobiliser les outils de management de projet en vue de mettre en œuvre les systèmes énergétiques dans un objectif de sobriété et de durabilité.

Définir les solutions techniques répondant au cahier des charges, en vue de leur mise en œuvre.

Choisir et appliquer les méthodes de dimensionnement et de modélisation dans le domaine de l'énergétique des bâtiments et des systèmes associés en phase d'exécution et en interpréter les résultats.

Formaliser et reformuler un problème rencontré lors de la mise en œuvre des systèmes techniques.

Évaluer financièrement la mise en œuvre des systèmes techniques.

Choisir une méthode de résolution adaptée à chacun des problèmes rencontrés dans la mise en œuvre des installations techniques.

Transposer les connaissances scientifiques dans les études d'exécution ainsi que dans la phase de commissionnement d'un projet.

Exploiter les méthodes de communication pour échanger avec les divers acteurs d’un chantier de construction ou de rénovation, y compris en langue étrangère.

Prendre en compte les problématiques de qualité, de sécurité, d'environnement ainsi que les dimensions juridiques et socio-économiques en lien avec les lots techniques d'un projet de construction ou de rénovation durable.

  • Contrôle continu visant à évaluer l’acquisition des connaissances et des capacités de mise en œuvre des compétences via des examens sur table, des TP ou des études de cas.
  • Les périodes en entreprise dans le cadre de l’alternance ou de stage permettent d’évaluer la capacité à mettre en œuvre les compétences du bloc dans un contexte professionnel.

Situations de handicap :

  • Les modalités d’évaluation sont adaptées aux situations de handicap en fonction des préconisations de la mission handicap.

Les évaluations sont faites au travers de grilles d’évaluation critérisées conduisant à une note sur une échelle de 0 à 20. Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats obtenus. 

RNCP38061BC05 - Conduire un projet de construction ou de rénovation durable dans un contexte collaboratif et multidisciplinaire

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Formaliser et reformuler un besoin ou un problème en lien avec une construction ou une rénovation durable.

Faire l'état de l'art technique, scientifique, réglementaire dans le domaine du bâtiment durable.

Mobiliser les outils de management de projet et les techniques de leadership pour conduire un projet de construction ou de rénovation durable de bâtiments.

Analyser et comparer un large champ de données techniques afin de définir les solutions les plus pertinentes respectant les enjeux énergie/ climat.

Évaluer financièrement un projet de construction ou de rénovation durable.

Déterminer les leviers d'action permettant de résoudre les problèmes d'interfaces enveloppe/systèmes dans un projet de construction et de rénovation durable.

Choisir et appliquer les méthodes de dimensionnement et de modélisation dans les phases de conception et de réalisation d'un bâtiment durable et en interpréter les résultats.

Exploiter les méthodes de communication pour échanger avec les divers acteurs d’un projet de construction (maitrise d’ouvrage maitrise d’œuvre, entreprises ...), y compris en langue étrangère.

Transposer les connaissances scientifiques en vue de garantir le caractère durable d'un projet.

Prendre en compte le caractère multiculturel d’un projet.

Savoir gérer un projet dans un contexte international

  • Contrôle continu visant à évaluer l’acquisition des connaissances et des capacités de mise en œuvre des compétences via des examens sur table, des TP ou des études de cas.
  • Les périodes en entreprise dans le cadre de l’alternance ou de stage permettent d’évaluer la capacité à mettre en œuvre les compétences du bloc dans un contexte professionnel.

Situations de handicap :

  • Les modalités d’évaluation sont adaptées aux situations de handicap en fonction des préconisations de la mission handicap.

Les évaluations sont faites au travers de grilles d’évaluation critérisées conduisant à une note sur une échelle de 0 à 20. Les compétences sont validées par décision de jury en fonction des résultats obtenus. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

L’obtention du diplôme d’ingénieur en Génie énergétique de l’INSA Strasbourg est conditionnée par :

- la validation de tous les blocs de compétences de la formation.

- une mobilité internationale d'une durée significative

- la validation du niveau B2 en anglais du cadre européen de référence pour les langues (CECRL) par une évaluation indépendante de l’INSA Strasbourg.

- une immersion en entreprise d’une durée significative

Les modalités d’évaluation sont adaptées aux cas de situation de handicap.

Secteurs d’activités :

Les ingénieurs en Génie Énergétique de l'INSA Strasbourg travaillent en bureau d'études et d'ingénierie, dans les entreprises d’installation d’équipements techniques, dans les entreprises de services énergétiques,  dans les services marketing, R&D, et de prescription des entreprises de fabrication d’équipements techniques pour le bâtiment, dans les services « énergie » des collectivités locales, dans les services énergie, méthode ou travaux d’industries, dans les établissements et organismes de recherche. Les secteurs d’activité peuvent ainsi concerner :

 

- l’architecture et l’ingénierie

- la construction de bâtiments

- les travaux d’installation d’équipements thermiques

- la production et la distribution d’énergie thermique

- la recherche et le développement scientifique

- la fabrication de machines et d’équipements.

Type d'emplois accessibles :

- Ingénieur en efficacité énergétique bâtiment.

- Ingénieur en efficacité énergétique industrie.

- Ingénieur d’étude en génie climatique.

- Ingénieur chargé d’affaires.

- Ingénieur thermicien dans l’industrie.

- Ingénieur travaux.

- Ingénieur d'essais en études et développement en industrie.

- Ingénieur économe de flux.

- Ingénieur de maintenance en énergie.

- Ingénieur technico-commercial.

Code(s) ROME :

  • I1101 - Direction et ingénierie en entretien infrastructure et bâti
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
  • F1201 - Conduite de travaux du BTP et de travaux paysagers

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

La formation d'ingénieur en 5 ans est accessible, sur procédure de sélection, à partir d'un diplôme de niveau 4 minimum
La formation d'ingénieur en 3 ans est accessible, sur procédure de sélection, à partir d'un diplôme de niveau 5 minimum

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury diplôme est composé de 9 membres . Il vérifie que les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les apprenants diplômés.
Composition du jury de diplôme :
 • le directeur de l’établissement, président du jury
 • le directeur de la Formation   
•  les 4 directeurs de Département  
•  le directeur du Centre de Formation Continue   
•  le responsable des Relations Internationales   
•  le responsable du centre des langues

En contrat d’apprentissage X

Le jury diplôme est composé de 9 membres . Il vérifie que les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les apprenants diplômés.
Composition du jury de diplôme :
 • le directeur de l’établissement, président du jury
 • le directeur de la Formation   
•  les 4 directeurs de Département  
•  le directeur du Centre de Formation Continue   
•  le responsable des Relations Internationales   
•  le responsable du centre des langues

Après un parcours de formation continue X

Le jury diplôme est composé de 9 membres . Il vérifie que les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les apprenants diplômés.
Composition du jury de diplôme :
 • le directeur de l’établissement, président du jury
 • le directeur de la Formation   
•  les 4 directeurs de Département  
•  le directeur du Centre de Formation Continue   
•  le responsable des Relations Internationales   
•  le responsable du centre des langues

En contrat de professionnalisation X

Le jury diplôme est composé de 9 membres . Il vérifie que les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les apprenants diplômés.
Composition du jury de diplôme :
 • le directeur de l’établissement, président du jury
 • le directeur de la Formation   
•  les 4 directeurs de Département  
•  le directeur du Centre de Formation Continue   
•  le responsable des Relations Internationales   
•  le responsable du centre des langues

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury de VAE se prononce sur la validation totale ou partielle des blocs de compétences. Il transmet ses conclusions au jury de diplôme.
Membres permanents du jury de VAE :
• le directeur de la formation, président du jury,
• le directeur du centre de formation continue,
• le directeur du département concerné par le dossier de VAE,
• le coordonnateur de la spécialité concerné par le dossier de VAE, rapporteur académique du dossier VAE.
Membres nommés sur proposition du directeur du centre de formation continue :
• un enseignant en sciences humaines et sociales,
• un professionnel en activité dans un métier en relation avec la spécialité visée, rapporteur professionnel du dossier de VAE.
 
Le jury diplôme est composé de 9 membres . Il vérifie que les conditions de délivrance de tous les diplômes de l’établissement soient respectées. Il déclare les apprenants diplômés.
Composition du jury de diplôme :
 • le directeur de l’établissement, président du jury
 • le directeur de la Formation   
•  les 4 directeurs de Département  
•  le directeur du Centre de Formation Continue   
•  le responsable des Relations Internationales   
•  le responsable du centre des langues

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Accords de double diplôme :

Les étudiants ont l’opportunité de préparer un double diplôme, notamment avec les pays suivants où nous avons un flux annuel régulier :

Des accords-cadres existent pour le Brésil, la Colombie, la Roumanie, la Chine.

http://www.insa-strasbourg.fr/fr/doubles-diplomes-et-master/

 

Lien vers la spécialité :

Sous statut d'étudiant :

https://www.insa-strasbourg.fr/fr/genie-climatique-et-energetique/?menu=formation&parent_label=L%E2%80%99ing%C3%A9nieur%C2%B7e+INSA

Sous statut d'apprentis et de stagiaire de la formation continue :

https://www.insa-strasbourg.fr/fr/fip-gce/?menu=formation&parent_label=L%E2%80%99ing%C3%A9nieur%C2%B7e+INSA

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP26701 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut national des sciences appliquées de Strasbourg, spécialité génie énergétique
RNCP26736 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut national des sciences appliquées de Strasbourg, spécialité génie énergétique, en partenariat avec l’ITII Alsace

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :