Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - ingénieur diplômé de l'école polytechnique universitaire de Marseille de l'université d'Aix-Marseille, spécialité "Génie industriel et informatique"

Active

N° de fiche
RNCP38097
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 200 : Technologies industrielles fondamentales
  • 201 : Technologies de commandes des transformations industrielles
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 31606 : Conduite projet industriel
  • 31054 : Informatique et systèmes d'information
  • 24454 : Automatisme informatique industrielle
  • 32062 : Recherche développement
  • 15099 : Résolution problème
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-09-2028
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
UNIVERSITE D'AIX MARSEILLE - ECOLE POLYTECHNIQUE AMU UNIVERSITE AIX MARSEILLE 13001533200542 Polytech Marseille -
Objectifs et contexte de la certification :

L'objectif de la spécialité Génie Industriel et Informatique (GII) est de certifier des ingénieurs de métier spécialistes de l'organisation scientifique, de la conception, de la mise en oeuvre et de l'exploitation des systèmes de production, d'approvisionnement et de distribution des biens et de services.

Avec le développement de l'industrie du futur (industrie 4.0) et la nécessaire prise en compte de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), la spécialité Génie Industriel et Informatique propose une vision moderne et pertinente du métier d'ingénieur alliant de façon cohérente et intégrée les sciences du Management, de la Productique, de l'Informatique et de l'Automatique avec les réflexions nécessaires sur l'éthique du métier et du développement industriel.

Activités visées :

Les ingénieurs de la spécialité « Génie Industriel et Informatique » de Polytech Marseille conçoivent, déploient, pilotent, optimisent et maintiennent les outils de production industriels de biens et de services tout en maîtrisant les ressources matérielles, humaines et financières et en intégrant les nouvelles responsabilités sociales et sociétales des entreprises.  Ils maîtrisent l’organisation et l’automatisation des procédés ainsi que les flux d'information et de matière depuis le niveau des lignes de production jusqu'au plus haut niveau décisionnel du management. Ils managent des projets industriels (analyse des besoins, élaboration, respect des normes, coordination, suivi, respect des jalons, qualité). Ils managent et animent des équipes pluridisciplinaires et multiculturelles (constitution, répartition des tâches et des responsabilités, détection et gestion des conflits, communication interne et externe). Ils managent des unités de production industrielle (analyse des performances, organisation, réorganisation et optimisation, supervision, planification, logistique, productivité, qualité, sécurité).

Compétences attestées :

- Analyser des situations ou des problématiques techniques complexes

Mobiliser les sciences et les méthodes fondamentales et d’ingénierie pour modéliser et analyser des problèmes et exprimer les besoins dans le domaine de la production industrielle de biens et de services.

Exploiter la veille technologique et le retour d'expérience en prenant en compte les aspects environnementaux pour évaluer et sélectionner des réponses techniques et financières à des besoins industriels.

Étudier la faisabilité et la rentabilité de projets industriels

- Concevoir des produits, systèmes, études et processus

Analyser des problèmes de production industriels complexes, élaborer et rédiger des cahiers des charges et de spécifications de systèmes de production industriels, piloter la réalisation de systèmes de production industriels, intégrer et déployer des systèmes de production industriels, développer et mettre en œuvre des procédures d’exploitation et de maintenance, élaborer des plans de continuité d’activité.

Analyser les besoins en systèmes d’information dans le milieu industriel, identifier les risques et les besoins en sûreté et protection des données, étudier la conformité en cybersécurité, élaborer et rédiger des cahiers des charges et de spécifications de systèmes d’information industriels, piloter la réalisation de systèmes d’information industriels, intégrer et déployer des systèmes d’information industriels, développer et mettre en œuvre des procédures d’exploitation et de maintenance, élaborer des plans de continuité d’activité.

- Manager la réalisation, la mise en œuvre ou la conduite de produits, systèmes, services, ouvrages et procédés

Manager des projets industriels, appliquer l’ingénierie projet, élaborer des projets industriels, établir des plans d’action de projets, réaliser des suivis de projets, gérer des ressources humaines, financières et matérielles.

Manager une production industrielle, analyser les performances d’unités de production, optimiser les processus de production, organiser et piloter des unités de production industrielle, gérer les flux de production, les stocks, les coûts, les délais, la qualité, la maintenance et la sécurité.

Manager des équipes, des ressources techniques et économiques, constituer des équipes en fonction des missions, animer des équipes pluridisciplinaires et multiculturelles, détecter et régler des conflits, gérer des budgets et des investissements, gérer les communications internes et externes aux équipes, rédiger des documents techniques et financiers.

- Agir en ingénieur responsable

S'auto-évaluer et cultiver ses compétences pour orienter ses choix professionnels.

Respecter les responsabilités éthiques et professionnelles, prendre en compte les enjeux des relations au travail et de la diversité, respecter et cultiver la pluridisciplinarité et la multiculturalité.

Intégrer les grands enjeux sociétaux et environnementaux, respecter les engagements contractuels, respecter les règles de la propriété industrielle et la notion de confidentialité

- Interagir dans un environnement professionnel

S'adapter à un contexte international, pluridisciplinaire et multiculturel, maîtriser plusieurs langues étrangères.

Développer l’esprit d’équipe et le leadership, maîtriser les situations de travail collaboratives, respecter la culture et les valeurs de l’entreprise, respecter les aspects juridiques, administratifs et relationnels de la vie en entreprise.

Communiquer et valoriser ses résultats professionnels, entreprendre et innover dans les projets.

Modalités d'évaluation :

L’évaluation des compétences est effectuée suivant un processus graduel fondé sur la pédagogie par projets et par équipes (groupes de cinq élèves) de la formation.

L’évaluation des connaissances théoriques et pratiques repose sur des contrôles continus ou terminaux qui mixent l’évaluation individuelle par des examens écrits et oraux, l’évaluation du travail d’équipe par la rédaction de rapports écrits, des présentations orales et des suivis individuels.

L’évaluation de la capacité à résoudre des problèmes de complexité croissante s’effectue par des mises en situations professionnalisantes ou professionnelles au moyen d’études de cas, de micro-projets (sur une semaine) et de projets de longues durées (semestriels ou annuels). Chaque mise en situation fait l’objet de contrôles terminaux et intermédiaires (pour les projets de longues durées) mixant l’évaluation du travail d’équipe et l’évaluation du travail individuel dans l’équipe, sous forme de rapports écrits, de présentations orales et de suivi individuel. Les évaluations sont effectuées par des groupes d’enseignants et de professionnels (chercheurs, industriels et experts).

Les compétences acquises lors des stages sont certifiées par le maître de stage, le tuteur académique et la qualité des livrables. Le maître de stage pouvant être un chercheur, pour le stage d’initiation à la recherche de quatrième année ou un industriel, pour le stage de valorisation industrielle de cinquième année. Les livrables prennent la forme d’un article scientifique rédigé en anglais (quatrième année) ou d’un mémoire d’ingénieur (cinquième année) et de soutenances orales devant des jurys composés d’enseignants-chercheurs, d’industriels et d’experts.

Les modalités d’évaluation des connaissances et des compétences pour les personnes en situation de handicap sont adaptées au cas par cas, après élaboration d’un Plan Personnalisé d’Études Supérieures (PPES) par la médecine préventive et la mission Handicap de l’Université.

La mobilité à l’étranger est validée par un stage dans un laboratoire de recherche de niveau international et l’évaluation porte sur la rédaction d’un article scientifique en anglais complétée par une présentation de type « conférence scientifique » devant un jury de chercheurs.

Le niveau d’anglais est certifié par un organisme tiers.

RNCP38097BC01 - Manager des projets organisationnels et/ou informatiques relatifs à des problématiques industrielles

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Élaborer des projets industriels et étudier leur faisabilité et rentabilité

Planifier et coordonner les étapes de réalisation de projets relatifs à la production de biens et de services

Réaliser le suivi de projets relatifs à des problématiques industrielles (respect des jalons, contrôle de la conformité contractuelle, gestion de l'information)

Gérer les ressources humaines, matériels et financières (constitution et animation des équipes, communication, respect des budgets)

 

L’évaluation des compétences est effectuée suivant un processus graduel fondé sur la pédagogie par projets et par équipes (groupes de cinq élèves) de la formation.

L’évaluation des connaissances théoriques et pratiques repose sur des contrôles continus ou terminaux qui mixent l’évaluation individuelle par des examens écrits et oraux, l’évaluation du travail d’équipe par la rédaction de rapports écrits, des présentations orales et des suivis individuels.

L’évaluation de la capacité à résoudre des problèmes de complexité croissante s’effectue par des mises en situations professionnalisantes ou professionnelles au moyen d’études de cas, de micro-projets (sur une semaine) et de projets de longues durées (semestriels ou annuels). Chaque mise en situation fait l’objet de contrôles terminaux et intermédiaires (pour les projets de longues durées) mixant l’évaluation du travail d’équipe et l’évaluation du travail individuel dans l’équipe, sous forme de rapports écrits, de présentations orales et de suivi individuel. Les évaluations sont effectuées par des groupes d’enseignants et de professionnels (chercheurs, industriels et experts).

L'évaluation en situations professionnelles des capacités à manager des projets relatifs à la production de biens et de services, dans le cadre des stages en milieu industriel, est effectuée au moyen de grilles spécifiques d'évaluation des compétences, par les tuteurs industriels et académiques.

RNCP38097BC02 - Manager une production de biens et une offre de services

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser et modéliser les systèmes de production de biens et d'offre de services

Maîtriser les fondamentaux scientifiques et techniques concernés par les biens et les services impliqués

Travailler en mode collaboratif, s'intégrer dans une organisation, s'engager, communiquer au sein d'équipes multiculturelles, les animer et exercer sa responsabilité 

Organiser et réorganiser les systèmes de production de biens et d'offre de services (planification et optimisation de la production, mise en place de systèmes de management de la maintenance et de la qualité)

Superviser et piloter les systèmes de production de biens et d'offre de services (élaboration et suivi d'indicateurs de performance, adapter l'outil de production au contexte, contrôler la qualité des produits)

Gérer les flux (produits, informationnels, financiers), gérer les stocks, les coûts, les délais, la qualité et la sécurité)

L’évaluation des compétences est effectuée suivant un processus graduel fondé sur la pédagogie par projets et par équipes (groupes de cinq élèves) de la formation.

L’évaluation des connaissances théoriques et pratiques repose sur des contrôles continus ou terminaux qui mixent l’évaluation individuelle par des examens écrits et oraux, l’évaluation du travail d’équipe par la rédaction de rapports écrits, des présentations orales et des suivis individuels.

L’évaluation de la capacité à résoudre des problèmes de complexité croissante s’effectue par des mises en situations professionnalisantes ou professionnelles au moyen d’études de cas, de micro-projets (sur une semaine) et de projets de longues durées (semestriels ou annuels). Chaque mise en situation fait l’objet de contrôles terminaux et intermédiaires (pour les projets de longues durées) mixant l’évaluation du travail d’équipe et l’évaluation du travail individuel dans l’équipe, sous forme de rapports écrits, de présentations orales et de suivi individuel. Les évaluations sont effectuées par des groupes d’enseignants et de professionnels (chercheurs, industriels et experts).

L'évaluation en situations professionnelles des capacités à manager une production industrielle de biens et de services, dans le cadre des stages en milieu industriel, est effectuée au moyen de grilles spécifiques d'évaluation des compétences, par les tuteurs industriels et académiques.

RNCP38097BC03 - Manager des équipes, des ressources techniques et économiques dans le cadre de la production industrielle et/ou d'organisation de services

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Constituer des équipes pluridisciplinaires et multiculturelles, et attribuer les responsabilités en fonction des missions et des objectifs à atteindre

Animer et gérer les conflits au sein d'équipes pluridisciplinaires et multiculturelles

Gérer les ressources financières et matérielles (budgets, investissements, achats, livraisons, stocks)

Gérer la communication interne et externe aux équipes, de façon écrite et orale

L’évaluation des compétences est effectuée suivant un processus graduel fondé sur la pédagogie par projets et par équipes (groupes de cinq élèves) de la formation.

L’évaluation des connaissances théoriques et pratiques repose sur des contrôles continus ou terminaux qui mixent l’évaluation individuelle par des examens écrits et oraux, l’évaluation du travail d’équipe par la rédaction de rapports écrits, des présentations orales et des suivis individuels.

L’évaluation de la capacité à résoudre des problèmes de complexité croissante s’effectue par des mises en situations professionnalisantes ou professionnelles au moyen d’études de cas, de micro-projets (sur une semaine) et de projets de longues durées (semestriels ou annuels). Chaque mise en situation fait l’objet de contrôles terminaux et intermédiaires (pour les projets de longues durées) mixant l’évaluation du travail d’équipe et l’évaluation du travail individuel dans l’équipe, sous forme de rapports écrits, de présentations orales et de suivi individuel. Les évaluations sont effectuées par des groupes d’enseignants et de professionnels (chercheurs, industriels et experts).

Au cours des projets de longues durées, chaque équipe est accompagnée et évaluée par deux professionnels des relations humaines suivant un protocole spécifique mixant des échanges individuels et collectifs, des rapports de synthèse et des grilles d'auto-évaluation.

L'évaluation en situations professionnelles des capacités à manager des équipes, des ressources techniques et économiques, dans le cadre des stages en milieu industriel, est effectuée au moyen de grilles spécifiques d'évaluation des compétences, par les tuteurs industriels et académiques.

RNCP38097BC04 - Concevoir, spécifier et déployer un système de production industrielle

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Analyser et modéliser des problèmes de production industrielle dans leurs contextes

Élaborer des systèmes de production adaptés aux besoins et contraintes des industriels (productivité, sûreté de fonctionnement, risques, environnement, énergie)

Intégrer les technologies de la Robotique, de l'Automatique et de l'Informatique pour élaborer de nouveaux systèmes de production

Déployer des systèmes de production industrielle (réorganisation de la production, démarche qualité, procédures d'exploitation, formation du personnel)

 

L’évaluation des compétences est effectuée suivant un processus graduel fondé sur la pédagogie par projets et par équipes (groupes de cinq élèves) de la formation.

L’évaluation des connaissances théoriques et pratiques repose sur des contrôles continus ou terminaux qui mixent l’évaluation individuelle par des examens écrits et oraux, l’évaluation du travail d’équipe par la rédaction de rapports écrits, des présentations orales et des suivis individuels.

L’évaluation de la capacité à résoudre des problèmes de complexité croissante s’effectue par des mises en situations professionnalisantes ou professionnelles au moyen d’études de cas, de micro-projets (sur une semaine) et de projets de longues durées (semestriels ou annuels). Chaque mise en situation fait l’objet de contrôles terminaux et intermédiaires (pour les projets de longues durées) mixant l’évaluation du travail d’équipe et l’évaluation du travail individuel dans l’équipe, sous forme de rapports écrits, de présentations orales et de suivi individuel. Les évaluations sont effectuées par des groupes d’enseignants et de professionnels (chercheurs, industriels et experts).

L'évaluation en situations professionnelles des capacités à concevoir, spécifier et déployer un système de production industriel, dans le cadre des stages en milieu industriel, est effectuée au moyen de grilles spécifiques d'évaluation des compétences, par les tuteurs industriels et académiques.

RNCP38097BC05 - Concevoir, spécifier et déployer un système d'information industriel

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Identifier et analyser les besoins en systèmes d'information au sein d'unités de production de biens et de services

Analyser les risques et les besoins en sûreté et protection des données

Élaborer des systèmes d'information destinés aux unités de production de biens et de services intégrant les contraintes de disponibilité, de cyber-protection, de fiabilité et de productivité

Déployer des systèmes d'information en milieu industriel (organisation du site, configuration du système d'information, démarche qualité, procédures d'exploitation, formation du personnel) 

 

L’évaluation des compétences est effectuée suivant un processus graduel fondé sur la pédagogie par projets et par équipes (groupes de cinq élèves) de la formation.

L’évaluation des connaissances théoriques et pratiques repose sur des contrôles continus ou terminaux qui mixent l’évaluation individuelle par des examens écrits et oraux, l’évaluation du travail d’équipe par la rédaction de rapports écrits, des présentations orales et des suivis individuels.

L’évaluation de la capacité à résoudre des problèmes de complexité croissante s’effectue par des mises en situations professionnalisantes ou professionnelles au moyen d’études de cas, de micro-projets (sur une semaine) et de projets de longues durées (semestriels ou annuels). Chaque mise en situation fait l’objet de contrôles terminaux et intermédiaires (pour les projets de longues durées) mixant l’évaluation du travail d’équipe et l’évaluation du travail individuel dans l’équipe, sous forme de rapports écrits, de présentations orales et de suivi individuel. Les évaluations sont effectuées par des groupes d’enseignants et de professionnels (chercheurs, industriels et experts).

L'évaluation en situations professionnelles des capacités à concevoir, spécifier et déployer un système d'information industriel, dans le cadre des stages en milieu industriel, est effectuée au moyen de grilles spécifiques d'évaluation des compétences, par les tuteurs industriels et académiques.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La certification conduisant au diplôme d’ingénieur est accordé après la validation : 

  • des cinq blocs de compétences de la filière « Génie Industriel et Informatique »,
  • du niveau B2 (CECRL) en langue anglaise (une évaluation spécifique et adaptée est prévue pour certains élèves en situation de handicap),
  • des trois stages obligatoires de troisième, quatrième et cinquième année,
  • d'une mobilité à l'internationale d’une durée cumulée d’au moins 12 semaines.
Secteurs d’activités :

L’ingénieur en Génie Industriel et Informatique de Polytech Marseille est en capacité d’exercer ses métiers dans tous les secteurs d’activité : tous les secteurs industriels (automobile, aéronautique, ferroviaire, maritime, Technologie de l’Information et de la Communication, agroalimentaire, pharmaceutique, équipement, bois, papier, bâtiment, etc), les services informatiques industriels, la logistique, les bureaux d’études, les sociétés de conseils et de services, la finance et les assurances, etc.

Type d'emplois accessibles :

L’ingénieur en Génie Industriel et Informatique de Polytech Marseille peut accéder à une grande diversité de métiers d’ingénieurs : chef de projet, consultant, ingénieur développement, ingénieur de production, responsable de systèmes d’information, ingénieur recherche et développement, ingénieur maintenance, ingénieur qualité, ingénieur d’affaires, ingénieur conducteur de travaux. 

Code(s) ROME :
  • H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • M1806 - Conseil et maîtrise d''ouvrage en systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Disposer d'un diplôme de niveau 5, Scientifique et Technique, pour intégrer la première année du cycle ingénieur

Disposer d'un diplôme de niveau 6, Scientifique et Technique, pour intégrer la première ou la deuxième année du cycle ingénieur

 


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Validation du niveau B2 en anglais


Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est constitué du Directeur de l'école qui le préside, du directeur délégué aux études et de tous les responsables pédagogiques des spécialités ingénieur

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury est constitué du Directeur de l'école qui le préside, du directeur délégué aux études et de tous les responsables pédagogiques des spécialités ingénieur.

En contrat de professionnalisation X

Le jury est constitué du Directeur de l'école qui le préside, du directeur délégué aux études et de tous les responsables pédagogiques des spécialités ingénieur.

Par candidature individuelle X

Le jury particulier est constitué du Directeur de l'école qui le préside, de deux enseignants de l'école dans la spécialité concernée et de deux ingénieurs diplômés dont, si possible, un ingénieur diplômé par l'Etat exerçant à titre principal des fonctions d'ingénieur.

Par expérience X

Le jury VAE est constitué de deux enseignants (un en plus du responsable pédagogique), de deux professionnels du secteur du diplôme et d'un président de jury nommé par le Directeur du Service de Formation Professionnelle Continue d'Aix-Marseille Université.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
16/02/2023

JORF n°0040 du 16 Février 2023

Arrêté du 27 décembre 2022 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

NOR : ESRS2223686A

ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2022/12/27/ESRS2223686A/jo/texte
JORF n°0040 du 16 février 2023
Texte n° 20

Lien direct :  https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000047141051

 

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
18/04/2023

Notification délivrée par le Ministère de l'Enseignement Supérieur le 18/04/2023 pour la délivrance du Titre d'ingénieur diplômé de l'École Polytechnique Universitaire de l'Université d'Aix-Marseille, spécialité "Génie Industriel et Informatique" pour une durée de 5 ans, au niveau 7, dans l'attente de la publication de l'arrêté régularisant cette accréditation.

16/02/2023

JORF n°0040 du 16 Février 2023

Arrêté du 27 décembre 2022 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

NOR : ESRS2223686A

ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2022/12/27/ESRS2223686A/jo/texte
JORF n°0040 du 16 février 2023
Texte n° 20

Lien direct :  https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000047141051

 

 

Date de publication de la fiche 17-10-2023
Date de début des parcours certifiants 01-09-2023
Date d'échéance de l'enregistrement 01-09-2028
Date de dernière délivrance possible de la certification 01-09-2032
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 43 - 100 100 100
2020 35 1 90 90 100
2019 48 - 82 82 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://polytech.univ-amu.fr/fr/formations/cycle-ingenieur/genie-industriel-informatique

 

 

 


Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP19886 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille, de l'Université d’Aix-Marseille - Spécialité Génie industriel et informatique
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet