L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 6

Icon NSF

Code(s) NSF

255 : Electricite, électronique

Icon formacode

Formacode(s)

24252 : Réseau télécom

22892 : Fibre optique

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

18-10-2026

Niveau 6

255 : Electricite, électronique

24252 : Réseau télécom

22892 : Fibre optique

18-10-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
CCI FRANCE 18750002000073 - https://www.cci.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

Le métier de chargé d'affaires réseaux est centré sur la gestion des projets de construction, de maintenance et d'optimisation des réseaux. Les chargés d'affaires réseaux travaillent généralement pour des entreprises de télécommunications, des fournisseurs de services Internet (FSI), des opérateurs de réseau mobile (ORM) ou des sociétés de génie civil spécialisées dans les infrastructures de télécommunications.

Activités visées :

Pilotage d’un projet réseaux sur les plans humains, méthodologiques et budgétaires :

Détermination des méthodes de mise en œuvre à déployer en lien avec le projet

Contribution au recrutement de collaborateurs

Organisation du travail et l’établissement des plannings

Suivi du projet

Coordination et animation des équipes par des méthodes de management et de communication adaptées

Gestion du déroulement des travaux sur le plan technique :

La gestion du déploiement du chantier dans le respect des normes

Le contrôle du chantier et le respect du cahier des charges

La communication en lien avec la mise en œuvre du chantier

La préparation des éléments du dossier de recette du chantier

L’évaluation matérielle et humaine en cas de non-conformité et/ou de sinistre

Conception et développement d’une solution smart city :

Détermination de l’architecture d’un projet smart city

Identification et détermination des équipements à mettre en œuvre en lien avec l’architecture retenue

Conception et développement de réseaux mobiles :

Détermination de l’architecture d’un projet réseau mobile

Identification et détermination des équipements à mettre en œuvre en lien avec l’architecture retenue

Conception et développement de réseaux très haut débit :

Détermination de l’architecture d’un projet réseau télécom THD

Identification et détermination des équipements à mettre en œuvre en lien avec l’architecture retenue

Compétences attestées :

Pilotage d’un projet réseaux sur les plans humains, méthodologiques et budgétaires

Réaliser au quotidien une démarche de veille technologique et règlementaire

Identifier les risques en lien avec le projet 

Respecter les règles d’ingénierie des infrastructures 

Élaborer et gérer les budgets du projet 

Elaborer un argumentaire de présentation de l’étude réalisée

Identifier les compétences nécessaires

Participer au processus de recrutement de nouveaux salariés 

Contrôler la possession et la validité des habilitations 

Etablir un planning d’intervention 

Mettre en place les dispositions et aménagements de postes de travail pour les salariés en situation de handicap

Suivre la planification 

Piloter en continu l’avancement du projet 

Animer les équipes internes et/ou externes 

Animer les réunions 

Gestion du déroulement des travaux sur le plan technique

Intégrer les contraintes techniques et environnementales 

Élaborer un plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) 

Effectuer les demandes d’autorisation administratives et règlementaires

Passer la commande auprès du fournisseur ou du magasinier

Assurer la supervision et la vérification du chantier 

Analyser les relevés à partir des données techniques fournies par les appareils de mesure

Communiquer sur le chantier auprès des différentes parties prenantes internes et externes

Fournir les données nécessaires au chef de projet

Diagnostiquer la typologie du sinistre

Conception et développement d’une solution smart city

Proposer des solutions innovantes 

Bâtir une architecture smart city (IoT, vidéo surveillance, IRVE…) conforme et optimale

Rédiger le dossier d’information à destination des communes 

Mettre en place un plan de protection des données 

Utiliser les langages informatiques (Java, JavaScript, C, Python…) 

Prendre en compte les possibilités de l’AI 

Construire le projet en utilisant les logiciels métiers et de conception de système de vidéosurveillance 

S’assurer de la prise en compte du cahier des charges 

Identifier et proposer les technologies de captation d’images, de transport, de visualisation et de stockage 

Identifier les solutions d’équipements Smart City 

Identifier les solutions d’équipements Smart Building 

Paramétrer les logiciels de supervision 

Conception et développement de réseaux mobiles

Identifier les différents équipementiers du marché 

Identifier les équipements actifs  et passifs  en Indoor/Outdoor 

Réaliser les mesures de la chaine antennaire  et le DQE 

Déterminer la typologie du chantier réseau mobile 

Définir la méthode d’accès des équipes et de levage du matériel 

Superviser le « Commissioning » 

Conception et développement de réseaux très haut débit

Anticiper les évolutions du marché et adapter l'architecture 

Concevoir une architecture réseau télécom THD conforme et optimale

Identifier la solution la plus  adaptée au projet 

Construire le projet en utilisant des logiciels métiers 

Mettre en place un plan de protection des données 

Analyser les besoins et les exigences du réseau 

Déterminer les différentes méthodes de déploiement du réseau télécom très haut débit 

Modalités d'évaluation :

Pilotage d’un projet réseaux sur les plans humains, méthodologiques et budgétaires

Présentation d’un projet réseaux et de sa mise en œuvre

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite et orale

Mise en situation managériale avec rédaction d’un compte rendu portant sur l’animation d’une réunion d’équipe

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel -Production orale + écrite

Gestion du déroulement des travaux sur le plan technique

Suivi opérationnel d’un chantier réseau

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite

Conception et développement d’une solution smart city

Conception d’une architecture d’un projet smart city 

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec accès informatique

Détermination des équipements à mettre en œuvre dans le respect d’une architecture smart city

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec mise en pratique

Conception et développement de réseaux mobiles

Conception d’une architecture de réseau mobile :

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec accès informatique

Détermination des équipements à mettre en œuvre dans le respect d’une architecture réseau mobile

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec mise en pratique

Conception et développement de réseaux très haut débit

Concevoir l’architecture d’un réseau télécom très haut débit 

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec accès informatique

Déterminer les équipements à mettre en œuvre

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec mise en pratique

RNCP38128BC01 - Pilotage d’un projet réseaux sur les plans humains, méthodologiques et budgétaires

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser au quotidien une démarche de veille technologique et règlementaire permettant de proposer les solutions adaptées, afin d’être en adéquation avec les évolutions du secteur.

Identifier les risques en lien avec le projet afin de les limiter, de les anticiper et de trouver une stratégie pour remédier au problème s'il venait à se produire.

Respecter les règles d’ingénierie des infrastructures afin de garantir une réalisation du chantier en toute sécurité.

Élaborer et gérer les budgets du projet en réalisant des projections budgétaires intégrant l’ensemble des paramètres de la prestation (coûts liés aux ressources humaines, matériaux, frais généraux, risques, taxes, marges bénéficiaires, etc…), tout en recherchant des alternatives moins coûteuses ou en négociant des accords plus favorables avec les fournisseurs et/ou les partenaires sans compromettre la qualité ou les résultats attendus afin d’estimer le coût du projet à déployer.

Elaborer un argumentaire de présentation de l’étude réalisée, d’un point de vue technico-commercial et budgétaire, afin de convaincre le client/commanditaire de son bienfondé, de devancer ses objections éventuelles et de le convaincre de s’engager dans le processus de commande.

Identifier les compétences nécessaires, soit en interne, soit en externe, afin de disposer des ressources humaines pour assurer le déploiement du projet.

Participer au processus de recrutement de nouveaux salariés en collaboration avec le service RH, en contribuant à l’identification et la sélection des candidats à positionner sur les postes à pourvoir selon des critères intégrant la facilitation d’accès à l’emploi des candidats en situation de handicap, afin de disposer des profils et compétences correspondant aux besoins générés par le projet.

Contrôler la possession et la validité des habilitations en rapport avec les activités du chantier, afin de répondre aux contraintes réglementaires.

Etablir un planning d’intervention prenant en compte la législation en vigueur, les compétences nécessaires et les contraintes, notamment en matière de délai, de qualité et d’application de normes sociétales et environnementales, afin d’organiser le travail des équipes.

Mettre en place les dispositions et aménagements de postes de travail pour les salariés en situation de handicap, en identifiant leurs besoins spécifiques, afin de leur garantir des conditions d’accès et d’autonomie suffisantes et conformes à la règlementation.

Suivre la planification et l’ajuster si nécessaire en fonction des ressources allouées et des besoins techniques en utilisant les techniques de gestion de projet, afin de respecter les engagements pris lors de la rédaction de la réponse à la consultation.

Piloter en continu l’avancement du projet en utilisant des outils de suivi, en analysant les indicateurs définis pour extraire des tableaux de bords et restituer objectivement les résultats (suivi budgétaire, suivi technique) afin de repérer toute difficulté, déterminer les actions correctrices nécessaires et formaliser l’état d’avancement du projet par la rédaction de comptes rendus destinés au commanditaire et à la direction mettant en exergue les écarts avec les objectifs initialement visés et les propositions d’axes d’amélioration.

Animer les équipes internes et/ou externes en adoptant un positionnement et un mode de leadership adaptés, afin de veiller au maintien et à la qualité de leur niveau d’implication, tout en réglant les éventuels conflits, et permettre une optimisation du déroulement du projet.

Animer les réunions jalonnant la réalisation du projet, en mobilisant des techniques adaptées à leur format et favorisant l’implication des participants afin de suivre de façon optimale le bon déroulement du projet et d’identifier les ajustements à apporter au regard des aléas pouvant survenir.

Présentation d’un projet réseaux et de sa mise en œuvre

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite et orale

Mise en situation managériale avec rédaction d’un compte rendu portant sur l’animation d’une réunion d’équipe

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production orale + écrite

 

Pour les primo-apprenants : s’ajoute une évaluation professionnelle

Pour les salariés : possibilité de réaliser un portefeuille de preuves en relation avec le bloc 3 à 6 mois après le parcours formatif et une immersion professionnelle de cette durée, en lieu et place des évaluations de bloc.

RNCP38128BC02 - Gestion du déroulement des travaux sur le plan technique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Intégrer les contraintes techniques et environnementales tout au long de la réalisation du chantier par la maîtrise des fondamentaux du génie civil afin de garantir la sécurité et la durabilité de l'ouvrage final.

Élaborer un plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) en conformité avec les réglementations en vigueur, dans le but de garantir la sécurité des équipes tout au long de la réalisation du chantier.

Effectuer les demandes d’autorisation administratives et règlementaires, en lien avec le projet, nécessaires auprès des autorités compétentes, afin de permettre au chantier de se dérouler.

Passer la commande auprès du fournisseur ou du magasinier, en intégrant les contraintes budgétaires et les délais de livraison, afin de s’assurer de la mise à disposition des matériels et matériaux.

Assurer la supervision et la vérification du chantier en conformité avec les normes, les réglementations et les contraintes environnementales afin de s’assurer du respect des délais et des fiches techniques réalisées par l’équipe en charge de l’étude.

Analyser les relevés, à partir des données techniques fournies par les appareils de mesure, afin de valider l’installation ou d’apporter les mesures correctives tout en veillant au respect du cahier des charges initial.

Communiquer sur le chantier auprès des différentes parties prenantes internes et externes, en identifiant les informations nécessaires à transmettre et leurs modalités de diffusion.

Fournir les données nécessaires au chef de projet, pour transmission au commanditaire et à sa direction, afin de finaliser le rapport de recette.

Diagnostiquer la typologie du sinistre, le cas échéant, à partir de données techniques fournies par les appareils de mesure, l’observation du terrain et des installations.

Suivi opérationnel d’un chantier réseau portant sur :

le respect des normes de sécurité et règlementaires

le suivi et le contrôle des travaux

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite

 

Pour les primo-apprenants : s’ajoute une évaluation professionnelle

Pour les salariés : possibilité de réaliser un portefeuille de preuves en relation avec le bloc 3 à 6 mois après le parcours formatif et une immersion professionnelle de cette durée, en lieu et place des évaluations de bloc.

RNCP38128BC03 - Conception et développement d’une solution smart city (spécialisation)

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Proposer des solutions innovantes à l’aide de la veille réalisée afin d'anticiper les changements à venir et de répondre aux besoins des utilisateurs finaux et conseiller les décideurs sur les stratégies à adopter pour améliorer la qualité et l'efficacité du projet smart city.

Bâtir une architecture smart city (IoT, vidéo surveillance, IRVE…) conforme et optimale, en tenant compte de la législation française et européenne en vigueur ainsi que des règles d’urbanisme et en s’appuyant sur la maitrise des technologies réseau (WPAN, WLAN, WWAN) et protocoles de communication (Zigbee, Sigfox, LoRaWan, Wifi, Bluetooth, NFC…)  afin de déployer le marché en accord avec le client/commanditaire et dans le respect de la stratégie de développement du réseau.

Rédiger le dossier d’information à destination des communes afin de sensibiliser à l’installation des équipements et à l’usage des radiofréquences.

Mettre en place un plan de protection des données en s’appuyant sur la règlementation en matière de numérique et de cyber sécurité afin de se conformer aux lois et réglementations en vigueur.

Utiliser les langages informatiques (Java, JavaScript, C, Python…) afin d’effectuer la programmation des solutions IoT.

Prendre en compte les possibilités de l’AI (intelligence artificielle) et ses incidences afin de déployer une architecture en totale adéquation avec les attentes du client.

Construire le projet en utilisant les logiciels métiers et de conception de système de vidéosurveillance afin d’évaluer les besoins matériels.

S’assurer de la prise en compte du cahier des charges par la maitrise de la chaine d’équipements constitutifs d’un réseau IoT (capteur/actionneur, antenne, passerelle, routeur, serveur, software et application) ainsi que des différentes configurations d’installation d’une IRVE (simple, double, murale, sur socle, encastrée...) et leurs différentes étapes afin de veiller à la conformité du projet et au respect des règles de mise en service.

Identifier et proposer les technologies de captation d’images, de transport, de visualisation et de stockage adaptées au projet afin de répondre au cahier ces charges.

 Identifier les solutions d’équipements Smart City (gestion des ordures, gestion de l’éclairage public, gestion du stationnement urbain, gestion des énergies, gestion des espaces verts…) afin de veiller au respect de leurs mises en œuvre en lien avec les collectivités.

Identifier les solutions d’équipements Smart Building (gestion de l’humidité et de la qualité de l’air, gestion des énergies, gestion des déchets…) afin de veiller au respect de leurs mises en œuvre en lien avec les promoteurs immobiliers, syndic et bailleurs sociaux.

Paramétrer les logiciels de supervision et former l’utilisateur afin de répondre aux spécificités du projet.

Conception d’une architecture d’un projet smart city :

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec accès informatique

Détermination des équipements à mettre en œuvre dans le respect d’une architecture smart city

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec mise en pratique

 

Pour les primo-apprenants : s’ajoute une évaluation professionnelle

Pour les salariés : possibilité de réaliser un portefeuille de preuves en relation avec le bloc 3 à 6 mois après le parcours formatif et une immersion professionnelle de cette durée, en lieu et place des évaluations de bloc.

RNCP38128BC04 - Conception et développement de réseaux mobiles (spécialisation)

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Proposer des solutions innovantes à l’aide de la veille réalisée sur le marché des télécommunications mobiles afin d'anticiper les changements à venir et de répondre aux besoins des utilisateurs finaux et conseiller les décideurs sur les stratégies à adopter pour améliorer la qualité et l'efficacité des réseaux mobiles.

Bâtir une architecture réseau mobile conforme et optimale, en tenant compte du cadre juridique régissant l'utilisation des radiofréquences dans les réseaux mobiles et des politiques et des procédures établies par les organismes de réglementation ainsi que des règles d’urbanisme spécifiques aux réseaux mobiles (autorisations, limites de hauteur, sécurité et restrictions de localisation, contraintes environnementales : zones protégées, zones à risque élevé, zones de conservation de la nature, autres zones soumises à des restrictions…) afin de déployer le projet en conformité avec les exigences en vigueur.

Identifier la solution la plus adaptée en fonction des besoins et contraintes du projet et en s’appuyant sur la maitrise des architectures (4G, 5G…) et des normes (GSM, UMTS, LTE, IMT 2020…), afin de répondre aux attentes du client.

Etablir le dossier d’information obligatoire à destination des communes afin de sensibiliser à l’installation des équipements et à l’usage des radiofréquences.

Effectuer les notes de calculs nécessaires à la conception de pylônes et fondations de réseaux mobiles en utilisant les logiciels spécifiques (Mathcad, Robots, Hercules…) afin de concevoir des structures sûres et durables.

Identifier les différents équipementiers du marché (Huawei, Nokia, Ericsson, etc.) et leurs spécificités afin de déployer des sites multi-opérateurs.

Identifier les équipements actifs (armoire énergie, baie radio, BBU, RRU/RRH, antenne 5G, etc.) et passifs (antenne, amplificateur, multiplexeur, câbles, connecteurs, etc.) en Indoor/Outdoor afin de sélectionner les plus adaptés à l'architecture retenue et veiller au respect de leurs mises en œuvre.

Réaliser les mesures de la chaine antennaire (puissance, fréquence, polarisation, taux d'erreur, rapport signal sur bruit, rapport signal sur interférences…) et le DQE (Dossier de Qualification d’Equipement) afin d’être en conformité avec les attentes client et garantir la qualité, la performance et la sécurité des installations du réseau mobile.

Déterminer la typologie du chantier réseau mobile à l’aide de l’analyse du dossier de conception et de la note de calculs afin de préparer le chantier.

Définir la méthode d’accès des équipes et de levage du matériel afin d’être en adéquation avec la typologie de site et de ses contraintes (hauteur des pylônes, configuration du terrain…).

Superviser le « Commissioning » (mise en service du site), en lien avec le cockpit (centre de supervision de l’opérateur) de l’opérateur, en s’assurant que tous les tests nécessaires ont été effectués avec succès, que les paramètres de configuration sont corrects, et que toutes les interférences ont été éliminées afin d’assurer la mise en service du site.

Conception d’une architecture de réseau mobile :

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec accès informatique

Détermination des équipements à mettre en œuvre dans le respect d’une architecture réseau mobile

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec mise en pratique

 

Pour les primo-apprenants : s’ajoute une évaluation professionnelle

Pour les salariés : possibilité de réaliser un portefeuille de preuves en relation avec le bloc 3 à 6 mois après le parcours formatif et une immersion professionnelle de cette durée, en lieu et place des évaluations de bloc.

RNCP38128BC05 - Conception et développement de réseaux très haut débit (spécialisation)

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Anticiper les évolutions du marché et adapter l'architecture du réseau en s’appuyant sur la veille technologique réalisée afin de garantir la pérennité et la performance du réseau télécom très haut débit.

Concevoir une architecture réseau télécom THD conforme et optimale, en tenant compte des normes et régulations en vigueur dans le domaine (normes d’interopérabilité, régulations locales et nationales en matière de télécommunications, normes de sécurité, normes environnementales…) ainsi que des règles d’urbanisme spécifiques aux réseaux télécoms très haut débit (hauteur des infrastructures, autorisations de voirie, règlements d'occupation du domaine public…) et en s’appuyant sur les documents d’urbanisme (PLU, SDAGE, …) afin de déployer le réseau dans le respect des règles en vigueur.

Identifier la solution la plus  adaptée au projet en s’appuyant sur la maitrise des différentes technologies de réseaux télécoms THD, des normes et protocoles de communication (normes Ethernet sur fibre optique, DWDM, CWDM, TCP/IP, DSL, SIP, …), des topologies de réseau (l'étoile, le maillage, le point-à-point, …) ainsi que sur les performances et limites de chaque technologie et les besoins et exigences spécifiques du projet (capacité de bande passante requise, couverture géographique nécessaire,  services à fournir : voix, données, vidéo, …) afin de garantir une mise en place efficace du réseau télécom THD.

Construire le projet en utilisant des logiciels métiers et en suivant les bonnes pratiques de conception de réseau (le dimensionnement des capacités, la gestion de la redondance, la sécurité, …) afin de pouvoir élaborer une architecture optimale pour le projet.

Mettre en place un plan de protection des données en s’appuyant sur la règlementation en matière de numérique et de cyber sécurité afin de se conformer aux lois et réglementations en vigueur.

Analyser les besoins et les exigences du réseau en termes de capacité, de performance, de redondance, de fiabilité et de sécurité en prenant en compte les spécificités de l'architecture du réseau et des services à mettre en œuvre et en s’appuyant sur la maitrise des types d’équipements utilisés dans un réseau télécom THD tels les équipements de transmission (fibre optique, Ethernet à haut débit, sans fil à haute capacité, multiplexage optique…), de commutation (commutateurs Ethernet, LAN, WAN…), de gestion et de surveillance (NMS, QoS…) et de sécurité (IDS, IPS, IAM …)   afin de déterminer les équipements appropriés en fonction de ces critères.

Déterminer les différentes méthodes de déploiement du réseau télécom très haut débit (aérien, souterrain, subaquatique, en micro-tranchée, tranchée ouverte, câblage horizontal …) afin de répondre au besoin du projet.

Concevoir l’architecture d’un réseau télécom très haut débit :

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec accès informatique

Déterminer les équipements à mettre en œuvre

Etude de cas d’entreprise - Travail individuel - Production écrite avec mise en pratique

 

Pour les primo-apprenants : s’ajoute une évaluation professionnelle

Pour les salariés : possibilité de réaliser un portefeuille de preuves en relation avec le bloc 3 à 6 mois après le parcours formatif et une immersion professionnelle de cette durée, en lieu et place des évaluations de bloc.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

La certification est réputée acquise dès lors que l'ensemble des blocs qui la constitue sont validés.

Secteurs d’activités :

Les certifiés sont en emplois dans des entreprises à 95% nationales voire internationales du secteur des télécoms, dont la taille est supérieure à 250 salariés. 

Type d'emplois accessibles :

Les différentes appellations métiers peuvent être : Chargé d’affaires, responsable d’affaires, responsable travaux télécom, conducteur de travaux génie civil, conducteur de travaux, chef de travaux, responsable de travaux BTP, chargé de planification réseaux télécoms, chargé d’opération réseaux télécoms, chef de projet télécoms, responsable de programme réseaux télécom.

Code(s) ROME :

  • M1804 - Études et développement de réseaux de télécoms
  • H1102 - Management et ingénierie d''affaires
  • F1201 - Conduite de travaux du BTP et de travaux paysagers

Références juridiques des règlementations d’activité :

Afin d’exercer pleinement la fonction, les candidats sont obligatoirement détenteurs des éléments suivants :

La conduite de véhicules :

Le permis de conduire B pour permettre le déplacement sur les différents chantiers.

Le permis 96 est un plus, pour la conduite avec un remorque ou semi-remorque quand le poids total autorisé en charge (PTAC ) de la remorque est supérieur à 750 kg et inférieur à 3500 kg et que la somme des PTAC du véhicule tracteur et de la remorque est supérieure à 4250 kg.

La conduite d’engin de chantier :

D’un CACES ou autorisation de conduite R486 B de nacelle catégorie 1B et 3B :

1B Elévation multidirectionnelle – Déplacement uniquement en position de transport

3B Elévation multidirectionnelle – Déplacement en position de travail et commandée à partir du panier

Utilisation des engins de chantier, cf art. R.233.13.19 du code du travail 

Les risques électriques :

De l’habilitation électrique « B0 / BE mesurage / BS / H0V » selon NF C 18 510.  Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique. Prévention des risques électriques. Norme issue de l’UTE (Union Technique Européenne) Janvier 2012

Les opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage ne peuvent être effectuées que par des travailleurs habilités, cf art. R. 4544-9 et R. 4544-10 du code du travail

Les risques environnementaux du chantier :

Habilitation amiante sous-section 4. 

Opérateur de chantier selon l’arrêté du 23 février 2012

Activités et interventions sur des matériaux ou appareils susceptibles de libérer des fibres d'amiante cf art. R.4412- 139 du code du travail

Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux (AIPR)

A compter du 1 er janvier 2018, la réglementation prévoit une obligation de vérification des compétences des intervenants à proximité des réseaux, notamment pour les maîtres d’ouvrage publics de travaux ainsi que leurs appuis en maîtrise d’œuvre.

Arrêté du 15 février 2012 relatif à l’exécution de travaux à proximité de certains ouvrages souterrains, aériens ou subaquatiques de transport ou de distribution. Arrêté du 22 décembre 2015 relatif au contrôle des compétences des personnes intervenant dans les travaux à proximité des réseaux et modifiant divers arrêtés relatifs à l'exécution de travaux à proximité des réseaux. Arrêté du 27 décembre 2016 portant approbation des prescriptions techniques prévues à l'article R. 554-29 du code de l'environnement et modification de plusieurs arrêtés relatifs à l'exécution de travaux à proximité des réseaux. Article R554-31 du Code de l’environnement.

Les risques d’accidents et de protection des personnes :

Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail ou Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) pour intervenir efficacement face à une situation d’accident.

Personne formée aux premiers secours, cf art. R.4224.15 du code du travail

Attestation de formation « Sécurité chantier et risques routiers ».

Maîtriser la réglementation et les obligations liées à la coordination SPS (Sécurité-Protection de la Santé) sur les chantiers de bâtiment et génie civil

Identifier, évaluer et maîtriser les risques sur son chantier

Attestation de formation « Equipements de protection individuelle ».

Identifier les risques

Adapter l’EPI (Equipement de protection individuelle) suivant le risque identifié

Identifier le marquage réglementaire et normatif

Gérer les formations et vérifications périodiques obligatoires

Attestation « Travaux en hauteur »

Capacité à réaliser des interventions en hauteur sur les sites nécessitant le recours aux Equipements de Protection Individuelle contre les risques de chutes.

« Les travailleurs doivent recevoir une formation adéquate au port du harnais et qui doit être renouvelée aussi souvent qu’il est nécessaire... » cf art. R4323-104 du code du travail ainsi qu’au décret du 1er septembre 2004. 

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Niveau 5 en génie civil, électrotechnique, réseau télécoms, réseau très haut débit et satisfaire aux épreuves de sélection de l’établissement

ou

2 ans d’expérience professionnelle dans les secteurs suivants : génie civil, électrotechnique, réseau télécoms, réseau très haut débit et satisfaire aux épreuves de sélection de l’établissement

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

1 Président (personnalité qualifiée du monde économique)

2 professionnels qualifiés du secteur d’activité

1 représentant de la CCI / établissement concerné

En contrat d’apprentissage X

1 Président (personnalité qualifiée du monde économique)

2 professionnels qualifiés du secteur d’activité

1 représentant de la CCI / établissement concerné

Après un parcours de formation continue X

1 Président (personnalité qualifiée du monde économique)

2 professionnels qualifiés du secteur d’activité

1 représentant de la CCI / établissement concerné

En contrat de professionnalisation X

1 Président (personnalité qualifiée du monde économique)

2 professionnels qualifiés du secteur d’activité

1 représentant de la CCI / établissement concerné

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

1 Président (personnalité qualifiée du monde économique)

2 professionnels qualifiés du secteur d’activité

1 représentant de la CCI / établissement concerné

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Statistiques
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 54 4 94 86 71
2020 43 0 91 69 84
2019 44 0 78 69 72

Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.utec77.fr/responsable-de-travaux-reseaux-telecoms-tres-haut-debit-rtx-rt-thd-bac-3

https://www.formationfibreoptique.fr/accueil-reseaux-cuivre-fibre/actualites/40-formation-charge-d-affaires-fibre-optique.html

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP36933 Conducteur de travaux réseaux télécoms

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :